Revenir en haut
Aller en bas

-64%
Le deal à ne pas rater :
Souris gaming filaire Logitech G402 Hyperion Fury
25.54 € 69.99 €
Voir le deal

 

- [Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
https://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-u http://www.ciao-vecchio.com/t7464-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna
Faceclaim : Irina Shayk © Bambi eyest.(ava) Miss Pie (sign) bella ciao (crackships)
Messages : 2827 - Points : 4524
[Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris - Page 2 Tumblr_on7i8dtmKg1w4x7m4o1_400
Âge : 36 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
[Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris ( le Dim 5 Jan 2020 - 11:54 )

Loris & Luna.

Ce qui a été écrit ne peut s'effacer. Ce qui a été tissé ne peut se détruire. Même si la vie nous met des bâtons dans les roues, même si elle nous fait écrire une autre histoire. L'essence qui fait de nous ce que nous sommes jamais ne disparaitra.



Luna ne saisit pas trop pourquoi Loris se met à rire après sa réflexion. Elle sait qu'il adore taquiner Leia, c'est même une vocation chez lui. Quand ils sont tous ensemble l'unijambiste devient la cible préférée de son frère. Mais là elle est sérieuse quand elle parle. Parce qu'une jambe ou même un bras en moins, et bien on arrive plus facilement à s'en sortir. Alors que la mémoire en moins c'est une porte fermée qui ne se réouvrira jamais. Un coffre-fort blindé qui garde tous ses secrets. Et cette situation, cette sensation rend Luna folle. Elle en vient même à se dire qu'elle devrait se cogner la tête fort dans un mur, pour essayer de faire péter les serrures de toutes les cases qui restent fermées depuis vingt cinq ans.
Mais ce geste pourrait faire le contraire et le résultat deviendrait pire.
Alors elle fait avec Luna, même si ces années en moins la rendent fragile. « D'une certaine façon à moi aussi il me manque des cases. » Elle sait qu'il n'y a rien de méchant dans la remarque de Loris. D'ailleurs elle répond sans agressivité, juste blasée de cet handicap. Elle a quand même réussi à se construire une vie. Une vie qu'elle aime. Mais Luna sait que ce vide sera toujours là, elle voudrait le combler juste pour comprendre. Comprendre pourquoi on l'a abandonné presque morte ce soir de premier mai. Elle le regarde. « De toute façon nous les orphelins on est tous un peu cassé quelque part. »
C'est la triste réalité.
Même s'ils avancent, s'ils se construisent une vie, une part d'eux restera détruite à tout jamais. Et même tout l'amour du monde ne pourra la réparer.

Mais ils reviennent au sujet initial. Luna reste réaliste et serait prête à sacrifier son bonheur pour ne pas voir Loris malheureux. Ce qui serait idiot, mais elle n'a pas supporté ses réactions, cette distance. Et ne supporterait pas de le voir ainsi alors qu'elle serait heureuse dans les bras d'un autre. Parfois les sentiments font agir d'une drôle de manière. « Oui mais c'est toi d'abord tu comprends. » Le sentiment qu'ils partagent est tellement fort que Luna est prête à tout pour le privilégier. Même si cela lui arracherait le cœur de dire adieu à Léo et à ce qu'il fait naitre en elle. Mais Loris fait parti de ses priorités, tant pis si elle doit en souffrir. Mais dans ce cercle fermé où ils s'égarent, son frère aussi a sa part de douleur. Elle ne sait pas au fond si Elsa a été un bon choix ou non pour lui. Elle ne sait pas si la solution aurait été de faire leurs vies ensemble.
Ils auraient surement été heureux.
Tout ce qu'elle sait c'est que son frère a droit au bonheur, tout comme elle. Eux les oubliés de la vie, ceux qu'on a rejeté dés leur plus jeune âge. Ils ont le droit d'être heureux. C'est largement mérité vu ce qu'ils ont enduré. Mais il y a aussi la peur qui fait que parfois on préfère la tranquillité d'une petite vie sans surprise. Plutôt que d'en choisir une ou tout serait à écrire. Parce que l'inconnu fait flipper.

Ils se laissent porter par un moment de tendresse. Dans ces instants là tout est si simple, animé juste par un sentiment de sécurité. « Je sais que Jack et toi vous le remettrez dans le droit chemin s'il s'égare. » Luna sourit, elle imagine très bien ses deux frères allaient tirer les oreilles à Léo. Le jour où elle va leurs présenter risque fort d'être épique. Léo va être soumis à une inspection en bon est du forme et pas que de la part des garçon, Leia comme Caterina ne seront pas en reste de jouer les curieuses et les interrogatrices. Oui ce jour là promet, faudra que Luna le mette au jus avant toute chose. Et donc qu'elle aborde ce sujet avec Léo rapidement. « Je n'ai aucun doute la dessus. Vous êtes doués dans ce genre de discipline. » Elle se met à rire parce qu'elle a déjà plusieurs scénarios en tête. Et ils portent plus à sourire qu'à pleurer. Ce qui est une bonne chose.
La colère c'est apaisée.
Mais Luna pour éviter d'être à nouveau blessée par les réactions de Loris, lui demande de promettre. Elle a besoin de lui. De sentir qu'il l'épaule. Le perdre serait pire que tout. Mais qu'il soit à ses côtés tout en gardant la distance, comme il l'a fait durant ces quelques jours. Là se serait comme une petite mort pour l'orpheline. L'étreinte se fait plus douce. Leurs regards s'accrochent.
Leur lien est unique, tumultueux, douloureux.
Mais il a toujours été sincère et emprunt d'un amour inconditionnel. Cela demande des sacrifices, Luna en a fait quand Loris a épousé Elsa. C'est à son tour à présent d'accepter qu'elle est un homme dans sa vie. Il ne la perdra pas. S'il avait du la perdre, cette perte aurait eu lieu le jour de son mariage. Mais elle n'a pas fui l'orpheline. Elle ne c'est pas détournée de lui. Elle embrasse sa joue quand il lui promet que cela n'arrivera plus. « Merci Loris. »

Puis ils s'installent sur le canapé, vu que Loris veut tout savoir, Luna va tout lui raconter. Elle va chercher de quoi boire et de quoi grignoter, ils passeront à table plus tard. « Je vais commencer par le plus chiant mon boulot. Et garder le meilleur pour la fin Léo et moi. » Elle sourit encore, contente d'avoir son frère à ses côtés. Contente de le retrouver il lui a manqué. « Tu sais combien j'aime mon travail, que je le fais à fond et sans compter. Jamais je ne refuse des heures, j'ai rarement été absente. Enfin bref je suis une bonne salariée. Et bien j'ai remarqué qu'un mec qui fait les mêmes tâches que moi et plus payé que moi. »
La colère revient un peu quand elle parle.
Parce qu'une situation pareille cela la saoule. « Et le pompon est qu'il s'en vante en plus. Venant même me secouer sous le nez son bulletin de paie. Je te jure j'ai eu envie de le tuer. » Luna aille même un mouvement de ses mains à ses mots. Genre elle lui tordrait bien le cou à cet idiot. Heureusement que Luna est une personne douce.
Sinon ...
Il y aurait eu déjà un mort. Luna regarde Loris dépitée, espérant qu'il la soutienne dans cette injustice.



(fiche) vmicorum. / (ava) Scythe & PHILTATOS.



" Il lui donne la force, l'envie d'avancer à deux. Elle voit dans ses yeux leur avenir. Et les doutes tout comme les peurs s'envolent."
Revenir en haut Aller en bas
Loris VeraciToujours frais après un litre de café
Loris Veraci
http://www.ciao-vecchio.com/t7583-loris-o-break-me-down-and-buil http://www.ciao-vecchio.com/t7584-loris-o-i-wanna-be-the-slip-word-upon-your-lip
Faceclaim : Thom Morell ©Art Acide (avatar), Djoan & Ealitya (gifs)
Messages : 935 - Points : 2751
[Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris - Page 2 Giphy-downsized
Âge : trente-cinq pétales.
Métier : anciennement artiste peintre qui tient depuis 2005, ses vingt-trois ans, une galerie d'art et photographie contemporain. Il organise des expositions et assure la promotion des artistes qu'il met en avant, les accompagnant jusqu'à ce qu'ils prennent des chemins différents. Egalement, il est photographe à ses heures perdues et propose des séances shooting pour ceux qui manquent de confiance en soi.
[Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris ( le Dim 23 Fév 2020 - 22:11 )
« Hé… » souffle-t-il, perdant de son sourire, peiné de la voir aussi triste, aussi mal dans sa peau. Et même si sa mémoire est intacte, qu’il n’a pas son vécu et qu’il ne pourra jamais comprendre entièrement ce que ça fait de vivre avec des souvenirs en moins, Loris comprend sa douleur. Il la partage, probablement parce que ses sentiments pour Luna sont très forts, qu’il y est attaché et qu’il a tendance à souffrir, d’une manière différente, lorsque les orphelins souffrent. Ils vont mal, lui va mal. Depuis qu’ils se connaissent, il a toujours fonctionné ainsi, même s’il ne l’a pas toujours montré, de sorte à garder la tête haute pour eux, leur donner une épaule solide sur laquelle se reposer au besoin. Et aussi parce qu’il aime cette image du gars qui s’en sort, qui avance malgré son enfance difficile et adolescence catastrophique. Mais ses bêtises ne trompent pas tout le monde et à travers ses mots, il sait pertinemment que Luna l’a compris. Elle a raison. Ils sont tous un peu cassés. « Ca va finir par revenir. » Il n’en a aucune certitude, mais il y croit dur comme fer, il espère pour elle, parce qu’elle mérite de ne plus vivre dans le flou le plus total.

Décontenancé par sa remarque, Loris reste d’abord interdit, la bouche entrouverte, puis très vite, se reprend et secoue la tête. Non, ce n’est pas lui d’abord. Il est touché, mais il ne veut pas que ça se passe comme ça. Luna s’est toujours mise en deuxième plan le concernant et il en prend conscience maintenant, alors il ne désire pas que ça continue, au détriment de son bonheur, à elle. « Je comprends, mais non. C’est fini tout ça. » commence-t-il, le cœur serré. « Les orphelins peuvent être prioritaires, mais pas sur tous les points. On ne doit pas se mettre des bâtons dans les roues, on doit se soutenir. » Et il se sent bête et stupide d’avoir attendu une telle conversation avant de le réaliser. « J’ai été crétin de laisser la jalousie prendre le dessus. Tu as mon soutien. » Avec Leo si elle se sent heureuse à ses côtés. Ou avec un autre si jamais elle rencontre quelqu’un d’encore mieux. Il ignore ce que la vie réserve à Luna, toujours est-il qu’il sera à ses côtés, peu importe ses choix et ne laissera plus un tel sentiment négatif venir tout perturber.
« Plutôt deux fois qu’une. » Si Leo fait une erreur, il les aura sur le dos. C’est à ses risques et périls. « On essaie de faire au mieux. » Ce n’est pas évident, mais à plusieurs, ils arrivent à trouver les bons mots. C’est notamment ce qui fait que leur groupe est si génial ; ils sont uniques et chacun apporte quelque chose de différent. Il aime les orphelins. Sans eux, il aurait pété un câble depuis longtemps.

Installé sur le canapé, il attend patiemment qu’elle revienne avec tout ce qu’il y a à grignoter et parce qu’il adore manger, il pioche dedans sans attendre l’autorisation ; Luna le connait, sait très bien que dès lors qu’il y a de la nourriture devant lui, il bouffe tout. Attentif, il acquiesce pour confirmer qu’il sait que dans son boulot, c’est une très bonne recrue. Elle aime ce qu’elle fait, n’a eu de cesse de leur dire. « Ah. » Blasé, il lâche un soupir et se gratte le sourcil. « Ca se fait encore ces choses-là ? » L’inégalité salariale. Visiblement, oui. « Ton patron sait que c’est inégal et que des lois existent pour ça ? » Même s’il y en a toujours qui le font. « C’est vraiment un sale type. » Il récupère un gâteau apéritif et l’engouffre dans la bouche de Luna avant qu’elle ne s’énerve plus. « Tu comptes faire quoi ? »


Toi, avec des yeux tristes, ne te décourage pas. Oh je réalise, c'est dur de prendre confiance dans un monde plein de gens. Tu peux tout perdre de vue et la noirceur en toi peut te faire te sentir si insignifiant. Montre-moi un sourire puis ne sois pas malheureuse. Si ce monde te rend fou et que tu as pris tout ce que tu pouvais porter. Appelle-moi simplement, parce que tu sais que je serai là. Et je verrai tes vraies couleurs briller.
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
https://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-u http://www.ciao-vecchio.com/t7464-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna
Faceclaim : Irina Shayk © Bambi eyest.(ava) Miss Pie (sign) bella ciao (crackships)
Messages : 2827 - Points : 4524
[Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris - Page 2 Tumblr_on7i8dtmKg1w4x7m4o1_400
Âge : 36 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
[Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris ( le Lun 9 Mar 2020 - 18:55 )

Loris & Luna.

Ce qui a été écrit ne peut s'effacer. Ce qui a été tissé ne peut se détruire. Même si la vie nous met des bâtons dans les roues, même si elle nous fait écrire une autre histoire. L'essence qui fait de nous ce que nous sommes jamais ne disparaitra.



Les orphelins ils ont tous des fêlures. Qu'elles soient physiques ou morales, elles sont là. Profondément enfoncées dans leurs chairs. Ils ont appris à vivre avec. Ils n'ont pas eu le choix. Ils ont appris à se soutenir les uns les autres. Et parfois cela éclate. Parce que les peurs elles restent en surface. Même si de temps à autre ils ont la sensation qu'elles coulent.
Ils se comprennent d'un regard. S'apaisent d'un sourire. Et s'aiment d'une façon que personne peut comprendre.
Et Luna vide un peu son sac.
Pour montrer à Loris qu'au fond elle souffre. Bien plus qu'elle ne le laisse paraître. Tout semble si compliqué quand elle essaie de penser à l'avenir. Quand elle essaie de s'imaginer en train de construire une vie. Rester juste entourée des orphelins serait la chose la plus facile, la plus évidente pour la brune. Parce qu'avec eux elle n'a pas besoin de s'inventer un passé. Elle peut montrer ses blessures. Mais si elle veut aller de l'avant, elle doit apprendre à vivre seule. A accepter le vide qui entoure son enfance.
Tant pis pour la souffrance.
Elle doit apprendre à se réparer toute seule. Ou bien permettre à quelqu'un, comme Léo, de la réparer. Si elle est réparable. Parce qu'elle n'est pas une mécanique, on ne peut pas changer les pièces manquantes de son cerveau, et en remettre des neuves. Et elle veut y croire quand Loris lui dit que sa mémoire va revenir. Garder l'espoir même quand tout semble noir.

Luna elle essaie de rassurer Loris. Parce qu'elle a bien senti qu'il flippait de perdre sa place. Comment pourrait-elle le mettre à l'écart ? Lui qui compte plus que quiconque. Et lui qui jusqu'à présent c'était montré jaloux, possessif. Lui qui avait par son silence blessé le cœur de sa sœur. Change d'avis. Elle le regarde surprise. Parce qu'elle était prête à sacrifier ce nouveau bonheur pour lui. Elle sourit, heureuse de le voir tenir ce discours. Heureuse qu'il soit de son côté et qu'il accepte qu'un autre homme tienne une place importante dans le cœur de Luna. « Un sacré crétin oui. Mais un crétin adorable quand il ne fait pas sa tête de cochon. »
Et elle lui tire la langue tout en restant contre lui.
Luna sait que sa famille ne sera jamais loin. Qu'il suffira d'un signe de sa part pour qu'elle accoure l'aider, la sauver. Ce soutien elle en a besoin. Il lui permettra de plus facilement se confier à Léo. Et c'est un poids en moins sur sa poitrine qui s'échappe. Une délivrance que la présence de Loris et ses mots rendent bien réelle.  « J'avais tellement peur que tu ne comprennes pas. Que tu m'en veuilles. » Faut dire que vu le comportement de Loris ces jours derniers, elle avait raison d'angoisser. Mais le voile se lève et le trouble s'apaise.
Laissant place à la complicité et la paix.
Et à l'amour sincère et sans limite qu'ils partagent.

Les voilà assis sur le canapé, Loris attentif en profite pour grignoter. « Ton estomac un jour te perdra cher frère. » Luna sourit, rit même avant de lui expliquer ce qui l'a un peu mise en boule. Elle préfère commencer par l'inégalité donc elle a été victime au boulot et garder le meilleur pour après.  Plus réjouissant de parler de sentiments que de souci sur le montant de son salaire. En tout cas cette affaire l'énerve sérieusement.
Mais cette injustice ne coupe pas l'appétit de Loris.
Ce qui la fait sourire. De toute façon il n'y a pas mort d'homme. « A vrai dire je ne sais pas si c'est volontaire et que ça vient de mon patron. Ou de la comptable qui c'est viandé lamentablement dans les calculs. Je n'ai vu n'y l'un ni l'autre pour avoir le fin mot de l'histoire. Parce que je compte bien comprendre. » Elle soupire et se laisse tenter par un de ses petits fours. « Je dirais même un très sale type. Je ne l'aimais pas spécialement. » Elle baisse les yeux. « Il aurait bien aimé me mettre dans son lit. » Puis les lève les yeux au ciel. « Je l'ai remballé à chaque fois. Est que c'est une vengeance ? » Mais même si c'est pour se venger de Luna parce qu'elle n'a pas céder, elle ne compte pas laisser passer cette affaire. « Il doit penser que le droit de cuissage existe encore. » Elle se met à rire. « Je pense que .... je vais le castrer. » Elle regarde Loris arborant sur son visage un air d'ange. « Non je vais aller voir mon boss et selon ce qui me dit je ferais remonter à la maison mère. Je ne me laisserais pas marcher sur les pieds. Pas vu le boulot que j'abats. » Si encore Luna était une tire au flanc ou si elle disait toujours non quand on lui donnait du boulot en plus. Elle comprendrait. Mais là elle a hâte de voir quelle explication son patron va lui donner. « En tout cas demain je suis à neuf heures devant la porte de son bureau et je n'en bouge pas tant que je n'ai pas eu de réponses à mes questions. » Et vu son ton affirmatif Loris ne peut avoir des doutes sur sa motivation. « Sinon je lui envoie mes frères et ils foutent le feu au cinéma. » Là aussi elle taquine. Mais vu les jours qu'elle vient de passer à se ronger les sangs par rapport aux réactions de Loris, elle se dit que c'est de bonne guerre.



(fiche) vmicorum. / (ava) Scythe & PHILTATOS.



" Il lui donne la force, l'envie d'avancer à deux. Elle voit dans ses yeux leur avenir. Et les doutes tout comme les peurs s'envolent."
Revenir en haut Aller en bas
Loris VeraciToujours frais après un litre de café
Loris Veraci
http://www.ciao-vecchio.com/t7583-loris-o-break-me-down-and-buil http://www.ciao-vecchio.com/t7584-loris-o-i-wanna-be-the-slip-word-upon-your-lip
Faceclaim : Thom Morell ©Art Acide (avatar), Djoan & Ealitya (gifs)
Messages : 935 - Points : 2751
[Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris - Page 2 Giphy-downsized
Âge : trente-cinq pétales.
Métier : anciennement artiste peintre qui tient depuis 2005, ses vingt-trois ans, une galerie d'art et photographie contemporain. Il organise des expositions et assure la promotion des artistes qu'il met en avant, les accompagnant jusqu'à ce qu'ils prennent des chemins différents. Egalement, il est photographe à ses heures perdues et propose des séances shooting pour ceux qui manquent de confiance en soi.
[Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris ( le Lun 13 Avr 2020 - 20:35 )
Pourquoi lui en voudrait-il de vivre sa vie ? Il est dans l’impossibilité de le faire, Loris, même s’il lui a laissé croire le contraire, avec un comportement inapproprié. Il se contente alors de secouer la tête pour clore cette conversation qu’ils ne devraient même pas avoir, mais qui lui était pourtant nécessaire. Les orphelins tiennent une place particulière dans son cœur et Luna, avec qui il avait une relation à part, privilégiée, s’envole, si bien qu’il avait besoin d’être rassuré. Même si tout ça semble être maintenant derrière eux, il espère qu’elle trouvera la force d’oublier cette rancœur qu’elle a pu ressentir à son égard.
« Je me dépense assez pour le mériter. » répond-il, avec un sourire qui le quitte bien vite dès lors qu’il est question d’une inégalité salariale. Luna est bien trop bonne, bienveillante et aime trop croire en la bonté d’autrui pour penser que tout ceci n’est pas volontaire. Lui a les yeux bien ouverts : si elle ne s’en était pas rendu compte, personne ne lui en aurait touché deux mots. Payer moins les femmes, c’est une coutume qui est encore d’actualité et qui ne risque pas de s’effacer en un claquement de doigts. Les choses changent, les lois ne le permettent plus et les employées sous-payées peuvent porter plainte pour discrimination, mais les patrons continuent de parfois se comporter comme des ordures en étant convaincu qu’elles sont moins méritantes, moins compétentes, alors que c’est tout le contraire. Il y a des hommes en-dessous de tout, qui ne fichent rien de leurs journées, à qui il faut toujours redire les choses, mais ces derniers ont moins de soucis. Loris fait partie des privilégiés et si c’est parfois difficile de l’admettre, il le sait très bien. « Qu’est-ce que tu veux comprendre ? » questionne l’italien, en arquant un sourcil. « Ces gens-là savent ce qu’ils font. L’erreur n’est pas permise dans les ressources humaines. Ou alors, ce sont vraiment des abrutis qui ne savent pas faire leur travail correctement, sauf que ça, j’y crois moyen. »
Alors qu’il avale un nouveau petit four, celui-ci passe mal et ce n’est pas parce qu’il est mauvais, mais parce que ce qu’il vient d’entendre est déplaisant. Si en plus ce type voulait la mettre dans son lit, ce ne serait pas étonnant qu’il la sous-estime, la considérant comme un objet et non comme une collègue ou associée. « Ce gars me dégoûte. » Comment a-t-il pu penser une seconde que le harcèlement était une option ? Ah, c’est vrai, des pourris dans leur genre ne font même plus la distinction entre le bien et le mal. Ils agissent, parce qu’ils en ont envie et le pouvoir qu’ils ont entre leurs doigts leur donne bien des droits qui n’en sont finalement pas. « Pense à te protéger. Pourquoi tu n’y vas pas avec quelqu’un ? Ou que tu ne lui envoies pas un mail ? » Il s’arrête, peu rassuré et ajoute quasi aussitôt : « Tu ne peux pas y aller seule. » Sa remarque le détend, le fait sourire, mais il n’en reste pas moins inquiet. La situation est grave, la met dans une position si inconfortable qu’il aimerait plutôt qu’elle soit épaulée. « Tu ne m’en as jamais parlé, de ça. » De ce harcèlement subit, il entend.


Toi, avec des yeux tristes, ne te décourage pas. Oh je réalise, c'est dur de prendre confiance dans un monde plein de gens. Tu peux tout perdre de vue et la noirceur en toi peut te faire te sentir si insignifiant. Montre-moi un sourire puis ne sois pas malheureuse. Si ce monde te rend fou et que tu as pris tout ce que tu pouvais porter. Appelle-moi simplement, parce que tu sais que je serai là. Et je verrai tes vraies couleurs briller.
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
https://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-u http://www.ciao-vecchio.com/t7464-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna
Faceclaim : Irina Shayk © Bambi eyest.(ava) Miss Pie (sign) bella ciao (crackships)
Messages : 2827 - Points : 4524
[Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris - Page 2 Tumblr_on7i8dtmKg1w4x7m4o1_400
Âge : 36 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
[Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris ( le Lun 20 Avr 2020 - 10:27 )

Loris & Luna.

Ce qui a été écrit ne peut s'effacer. Ce qui a été tissé ne peut se détruire. Même si la vie nous met des bâtons dans les roues, même si elle nous fait écrire une autre histoire. L'essence qui fait de nous ce que nous sommes jamais ne disparaitra.



Les doutes sont effacés. Les choses remisent à leurs places. Luma n'en veut pas à Loris de son comportement. Après tout le lien qui les unit est unique et a eu plusieurs saveurs. Les sentiments se sont entremêlés et ont été mis à rude épreuve au fil des années. Mais le lien est profond et puissant. Rien ne l'effacera. Rien ne le détruira. Loris aura toujours une place spéciale dans le cœur de Luna. Et il en prend conscience. Ce qui redonne le sourire à Luna, elle n'aime pas être en froid avec son frère, avec aucun des orphelins de toute façon. Ils ont besoin les uns des autres, c'est une évidence. Ils se soutiendront toujours quoi qu'il arrive.
Qu'importe le chemin qu'ils prennent. Qu'importe ce que la vie leurs réserve. Ils sauront là.
Et ils passent à autre chose, fermant la parenthèse de ce moment douloureux. La joie revient dans la pièce après une étreinte sincère et des baisers tendres. La suite de la soirée sera bien plus légère maintenant qu'ils sont rassurés. Maintenant qu'il n'y a plus d'ombre au tableau. Un arc en ciel est bien plus beau qu'un ciel de pluie. Même si le regard de la brune s'attardera sur les deux avec la même attention.

Parler de nourriture éveille l'intérêt de Loris. « Il vaut mieux que tu te dépenses. Cela serait dommage que des kilos en plus se posent autour de tes hanches. Quoi que avec des poignées d'amour tu serais toujours aussi sexy. » Luna se met à rire imaginant parfaitement la silhouette de son frère avec quelques kilo en trop. Faut dire qu'elle garde bien en tête les lignes de son corps nu. Même si à présent quand elle y pense, le désir n'a plus l'effervescence d'avant. Le désir n'est plus là. Mais l'amour lui reste. Et elle sait qu'il restera toujours.
Mais elle se sent prête à vivre avec.
Car maintenant il y a Léo et il donne un autre souffle au cœur de la brune. Puis elle parle des soucis qui ont assombri sa journée. Le genre de chose qui la pousserait presque au meurtre. Ou à la torture. La discrimination dont elle a été victime la fout en rogne, en rage. Elle voudrait tout casser. Elle se dit que c'est une erreur vu qu'elle n'a pas eu encore une explication logique sur cette différence entre le salaire de son collègue et le sien.
Est ce une injustice ? Une erreur humaine ? Ou un foutage de gueule en bon et du forme ?
Les questions sont nombreuses et Luna espère avoir des réponses rapidement. Loris n'apprécie pas non plus cette situation qui au final dévalorise le travail qu'elle effectue avec plaisir au cinéma. Car elle aime son boulot l'orpheline et elle le fait avec passion. « Du coup tu penses que c'est volontaire ? Que la comptable est de mèche avec ce connard, voir avec mon patron ? » Si c'est ça elle va vraiment péter un câble au moment ou les explications vont tomber. Elle est d'un naturel calme, mais elle pourrait tout casser dans le bureau de son boss s'il lui donne ce genre de réponse. Elle soupire écœurée.

En tout cas cette discussion ne coupe pas l'appétit de son frère. Au moins c'est un point positif et la preuve que ce que Luna a préparé est bon. « Moi aussi. J'ai eu envie de lui casser la figure dés que je l'ai vu se pavaner comme un paon. Non le paon quand il se pavane est bien plus beau. » Et elle éclate de rire. Parce que son collègue est un homme au physique ingrat. En plus il se croit irrésistible. « Je vais voir avec la délégué du personnel. Elle est sympa et on s'apprécie. Ne t'en fais pas je ne vais pas faire quelque chose qui pourrait se retourner contre moi. Je tiens à ma place. Je veux juste comprendre et savoir pourquoi j'ai été prise pour une conne. » Elle est en colère mais elle ne fera rien qui puisse la mettre dans une mauvaise posture. Elle n'est pas en tord, elle ne veut pas donner le bâton pour se faire battre. Tant qu'elle ne connaît pas le fin mot de l'histoire, Luna jouera la prudence. « Faut bien que j'apprenne à me débrouiller seule. Et je ne voulais pas t’inquiéter. J'ai su gérer toute seule jusqu'à présent. Et s'il n'y avait pas eu ce souci de salaire et bien je n'aurais rien dis. Mais je pense que là je vais en profiter pour notifier cette situation. Je pense que je ne suis pas la seule avec laquelle il s'amuse à ce jeu. Ne t'en fais pas je serais très prudente Loris. »
Et pour le rassurer Luna pose un baiser sur sa joue.
« Merci de toujours être là. » C'est une promesse qu'ils se sont faites il y a bien longtemps. Même si elle sait qu'à certains moments il n'a pas été facile de tenir cette promesse. Qu'il y aura sûrement encore des moments compliqués. « Je te tiendrais au courant ne t'en fais pas. » Mais c'est la vie et il faut en prendre son parti même si c'est plus compliqué parfois. « On passe à autre chose. » C'est à son tour de vouloir changer de sujet. Elle veut passer un agréablement moment avec Loris. Et depuis qu'il a franchi la porte de son appartement l'échange n'a pas été des plus joyeux. « Tu veux qu'on passe à table ? » Vu comme son frère a mangé les petits fours, Luna se doute qu'il doit avoir faim.Et le reste de la soirée se doit d'être positif et enjoué. Elle ne veut voir que des sourires sur leurs lèvres. Et des étoiles dans leurs yeux. Elle ne veut entendre que leurs rires résonner enveloppant leurs êtres dans le bonheur qu'ils ont toujours partagé.



(fiche) vmicorum. / (ava) Scythe & PHILTATOS.



" Il lui donne la force, l'envie d'avancer à deux. Elle voit dans ses yeux leur avenir. Et les doutes tout comme les peurs s'envolent."
Revenir en haut Aller en bas
Loris VeraciToujours frais après un litre de café
Loris Veraci
http://www.ciao-vecchio.com/t7583-loris-o-break-me-down-and-buil http://www.ciao-vecchio.com/t7584-loris-o-i-wanna-be-the-slip-word-upon-your-lip
Faceclaim : Thom Morell ©Art Acide (avatar), Djoan & Ealitya (gifs)
Messages : 935 - Points : 2751
[Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris - Page 2 Giphy-downsized
Âge : trente-cinq pétales.
Métier : anciennement artiste peintre qui tient depuis 2005, ses vingt-trois ans, une galerie d'art et photographie contemporain. Il organise des expositions et assure la promotion des artistes qu'il met en avant, les accompagnant jusqu'à ce qu'ils prennent des chemins différents. Egalement, il est photographe à ses heures perdues et propose des séances shooting pour ceux qui manquent de confiance en soi.
[Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris ( le Dim 26 Avr 2020 - 18:32 )
Un sourcil arqué en sa direction lorsqu’elle déclare que quelques kilos en trop ne serait pas si dérangeant. Loris imagine ce que pourrait être son allure, puis secoue la tête. Luna est adorable et c’est toujours rassurant de savoir que si son corps se transformait un peu, ça ne changerait rien pour elle… A savoir à présent s’il s’accepterait lui. Depuis sa plus tendre enfance, il a besoin d’être aimé et dans une époque où l’esthétique compte, il peinerait à ne pas faire partie de cette norme que tant de gens désireraient casser. Au quotidien, il photographie des personnes ayant des difficultés à se regarder dans un miroir, les aide à s’apprécier, à ne plus être torturé par l’image qu’il dégage, à s’aimer, tout simplement et Loris en est fier, mais il sait très bien qu’à leur place, il le vivrait tout aussi mal. C’est un homme qui, au contact des autres, est très à l’aise. Loris s’intègre facilement dans un groupe, s’incruste auprès de personnes qu’il ne connait ni d’Eve, ni d’Adam lorsqu’il atterrit dans une soirée sans en connaître l’organisateur. Seulement, derrière ce sourire et cette étincelle malicieuse dans les yeux, il n’a pas plus confiance en lui que ceux avec qui il travaille régulièrement. Il s’efforce de le cacher pour ne pas se sentir vulnérable, mais ne peut mentir à sa famille de cœur qui le connait parfaitement. « Oh, toi aussi très chère ! » s’exclame-t-il, sur un ton exagérément bourgeois.

L’artiste lâche un soupir, hausse les épaules, ne sachant trop quoi répondre à ça. Il aimerait pourtant avoir des certitudes, mais le fonctionnement de la boîte lui échappe. De plus, il ne connait personne là-bas. « Je ne sais pas. Peut-être. Tout ce dont je suis sûr, c’est que les inégalités existent encore, que les femmes sont sous-payées dans de nombreuses entreprises et que tu en fais probablement partie. » Ce ne serait pas étonnant. Difficile de changer les mentalités, celles des hommes surtout. Loris est loin d’être parfait également, a besoin de s’affirmer en tant que tel. Il a ce côté protecteur, comme si les femmes ne pouvaient pas se défendre elles-mêmes, attribue le bleu aux garçons, le rose aux filles, se base sur des stéréotypes difficile à oublier. Et il ne cherche pas non plus à le faire.
Amusé par sa remarque poétique, le peintre arbore un sourire, puis acquiesce d’un signe de tête. Il la connait suffisamment calme pour savoir gérer la situation au mieux et ce, même si ses sentiments entrent en jeu. Elle l’a encore prouvée lors de cette conversation : son amie arrive à faire la part des choses, même quand elle pourrait décider d’agir autrement. Aujourd’hui, elle en aurait eu le droit et il ne le lui aurait pas reproché. « Je sais et je comprends. Je veux juste que tu saches qu’on est là pour toi, si tu as besoin de parler, ou de partager. Tu n’es pas obligée de le faire. » Etant le premier à ne pas tout dévoiler de ses blessures, il a conscience que c’est compliqué et il ne cherche pas à aller à l’encontre de ça. « Mais on est là. » Tout ce qu’il souhaite, c’est qu’elle ne doute pas de la présence des orphelins dans sa vie et qu’à chacun de ses coups durs, elle pourra les trouver si elle en ressent le besoin. Loris dévore le dernier petit four et dépose un baiser sur la tempe de sa meilleure amie. « Tu as intérêt, oui. » Un nouveau sourire apparaît, alors qu’il désigne l’assiette vide : « Tu veux me goinfrer ? Si tu insistes… ! » Il se fera une joie de l’aider à finir ses plats.

Fin du sujet

HJ : J’ai fermé le sujet, mais on en refera un autre, promis et je ne t’oublie pas pour le mp !! <3


Toi, avec des yeux tristes, ne te décourage pas. Oh je réalise, c'est dur de prendre confiance dans un monde plein de gens. Tu peux tout perdre de vue et la noirceur en toi peut te faire te sentir si insignifiant. Montre-moi un sourire puis ne sois pas malheureuse. Si ce monde te rend fou et que tu as pris tout ce que tu pouvais porter. Appelle-moi simplement, parce que tu sais que je serai là. Et je verrai tes vraies couleurs briller.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] Toi & Moi c'est pour la vie. feat Loris -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2