Revenir en haut
Aller en bas


 

- [terminé] Secrets | Diana -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Adriano Rocca10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adriano Rocca
http://www.ciao-vecchio.com/t5748-dove-c-e-ombra-c-e-luce-adrian http://www.ciao-vecchio.com/t5763-dans-les-tenebres-de-mon-coeur-adriano#182167
Faceclaim : Richard Madden
Messages : 231 - Points : 511
Âge : 33 ans
Métier : Mécanicien pour voitures et petits avions. Ainsi que pilote pour courtes distances
[terminé] Secrets | Diana Empty
Sujet: [terminé] Secrets | Diana ( le Lun 23 Sep 2019 - 23:01 )
Tell me what you want to hear
Something that will light those ears
Sick of all the insincere
Diana & Adriano


Le long des pavés, Adriano contemplait les petits grains de sable. Les maisons sur le bord de la mer, ce n'était pas son truc. Il adorait les bains d'eau salée, ce n'était pas le souci. Mais l'idée de vivre dans une villa qui coûtait le prix d'une vie décente pour un orphelin quelque part en Afrique, cela le rendait malade. C'était totalement ridicule de payer autant d'argent pour une simple demeure. Et le ridicule, c'était son père. Stefano Rocca, un homme d'âge mûr qui avait trop d'argent que pour le compter. Et malgré cela, il continuait d'en vouloir plus et de vouloir étendre son empire. Pour cela, il avait utilisé son fils et l'utilisait encore. Adriano n'aurait jamais accepté d'être la marionnette de son père si cela n'avait pas été... pour l'argent. Oui, hypocrite juge qu'il était. Mais cet argent avait une juste cause. Adriano vendait son âme au diable afin que sa mère puisse vivre quelques jours de plus. Et le diable se fichait bien que le sacrifié soit son propre fils. Ce qui était au moins un peu moins embêtant, c'était Emilia. Légèrement superficielle, Adriano avait appris à comprendre ce qu'il y avait au-delà de la jeune femme dure et pleine de poudre aux yeux. Elle n'était pas qu'une vase vide. Il y avait de la souffrance en elle, un peu comme en chacun d'entre nous. Mais Emilia cachait bien cela. Et Adriano aimait sa force. Si bien qu'il faisait des efforts pour être à la hauteur de sa fiancée. Et donc, il avait accepté de rentrer plus tôt à la villa afin de discuter avec son père. Emilia sentait qu'il y avait des soucis entre eux et elle lui avait demandé d'essayer d'y remédier. C'était insensé mais il avait dit oui. Et Adriano était un homme de parole.

Entrant sans frapper, Adriano montait les escaliers. Nerveux à l'idée d'affronter son paternel, il se demandait ce qu'il allait lui dire. Il avait promis de parler mais il n'avait pas spécifié le contenu de leur discussion. Il frappa sur la porte de son bureau mais personne ne répondit. La porte était fermée. Il devait vraiment être parano pour fermer à clé son bureau. Adriano fit volte-face et se heurta à ... « Diana » Son souffle s'était accéléré. Agacé qu'elle soit chez son père et que ce dernier n'y soit pas, il hocha la tête en signe de salut avant de prendre la tangente. Cette femme qui était de son âge à peu près fricotait avec Stefano pour Dieu seul sait quelle raison. Adriano voyait cette relation d'un mauvais oeil. Il ne pouvait pas la voir en pâture et c'était probablement réciproque vu les étincelles qu'il y avait entre eux à chaque fois qu'ils s'adressaient la parole. Il était déjà dans les escaliers, prêt à partir mais il s'arrêta net. Pourquoi était-ce lui qui se barrait? Il la fusilla du regard et lui lança un froid  « Mon père sait que tu es là? » comme si elle était une voleuse.







drvgns. / Dublín & Lannisters


I CAN'T CONTROL
THIS BLOODLUST
Revenir en haut Aller en bas
Diana MillerLe vin est un puissant lubrifiant social
Diana Miller
http://www.ciao-vecchio.com/t6071-diana-_-the-beauty-is-there-bu http://www.ciao-vecchio.com/t6076-cause-i-may-be-bad-but-i-m-perfectly-good-at-it
Faceclaim : Mila Kunis ©cranberry
Je suis absent-e : PR du 6 au 30 octobre
Messages : 856 - Points : 327
[terminé] Secrets | Diana Giphy
Âge : 33 ans
Métier : Directrice des RH pour le magazine Vogue
[terminé] Secrets | Diana Empty
Sujet: Re: [terminé] Secrets | Diana ( le Mar 24 Sep 2019 - 1:35 )
Diana s’était réveillée à 6h30 au matin question d’aller faire son entraînement matinal. Ayant passé la nuit chez Stefano, elle n’avait pas accès à son mini gym et avait dû se contenter d’un jogging d’un peu plus d’une heure près de la plage. En même temps cette escapade matinale lui permettait de se sauver avant le réveil et départ au bureau de son nouvel amant. Elle l’appréciait et ils pouvaient avoir de bonnes conversations et surtout il paraissait plutôt bien pour un homme dans la cinquantaine. Reste que l’amour n’y était pas et Diana préférait bien plus sa propre compagnie que celle de n’importe qui d’autre. Et puis il est évident pour elle que cette relation n’est qu’un véhicule pour la propulser encore plus haut dans l’échelle sociale.

Il était environ 10h lorsqu’elle avait terminé de prendre sa douche, s’habiller se préparer pour affronter sa journée qui était plutôt...vide. Aucune réunion au bureau, rien de majeur à signaler et surtout rien qu’elle ne pouvait pas demander à Gabriella, son assistante. Elle avait donc décidé de jouer à la bonne épouse et de passer la journée à se prélasser et faire des biscuits aux pépites de chocolat. Elle n’avait jamais cuisiné de biscuits de sa vie, mais ça ne devait pas être trop difficile non? Après un tour rapide à l’épicerie, elle se mit les mains à la pâte, littéralement, question que le tout soit prêt avant le retour de son homme. Il lui avait promis un souper romantique et qu’il serait donc de retour à la villa avant que le soleil ne se couche. C’est alors qu’elle entendit quelqu’un entrer et se diriger directement au bureau. Diana regarde l’heure sur la cuisinière : 16h32. Stefano serait déjà de retour? La blonde retire son tablier et va le rejoindre à son bureau. C’est alors qu’elle tombe face à face avec Rocca fils. Elle ne peut s’empêcher de rouler les yeux.

Adriano dit-elle simplement en guise de réponse. Elle se croise les bras et le regarde quitter par les escaliers alors qu’il s’arrête d’un coup. Diana laisse échapper un rire alors qu’elle ramasse son sac qui traîne sur une petite table près de l’escalier. Elle en sorte un porte-clés qu’elle fait secouer devant les yeux d’Adriano. L’une d’elle ressort du lot : elle est plaquée avec les motifs Louis Vuitton.

Tu crois que j’aurais les clés s’il ne voulait pas de moi ici? Elle balance les clés dans son sac avant de passer à côté de lui dans l’escalier, faisant exprès d’accrocher son épaule. Il est encore au bureau, mais il ne devrait pas tarder. Je peux demander à Natalia de te préparer un verre pendant que tu patientes? dit-elle en descendant les marches, se prenant pour la maîtresse de la maison. Elle attend toujours le jeune homme au bas des escaliers, d’un air impatient. Bon, fiston veut attendre son papa à ce que je vois? Diana aime bien tester les limites, surtout celle du jeune Rocca. Depuis qu’elle est avec Stefano, elle se fait un plaisir de toujours trouver de nouveaux moyens de créer des réactions chez Adriano. Je peux savoir ce qui t’amène? Stef’ et moi on a une soirée ce soir. J’espère que tu n’es pas venu tout gâcher.


Dernière édition par Diana Miller le Mar 24 Sep 2019 - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adriano Rocca10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adriano Rocca
http://www.ciao-vecchio.com/t5748-dove-c-e-ombra-c-e-luce-adrian http://www.ciao-vecchio.com/t5763-dans-les-tenebres-de-mon-coeur-adriano#182167
Faceclaim : Richard Madden
Messages : 231 - Points : 511
Âge : 33 ans
Métier : Mécanicien pour voitures et petits avions. Ainsi que pilote pour courtes distances
[terminé] Secrets | Diana Empty
Sujet: Re: [terminé] Secrets | Diana ( le Mar 24 Sep 2019 - 12:51 )
Tell me what you want to hear
Something that will light those ears
Sick of all the insincere
Diana & Adriano


Elle n'avait pas besoin de parler pour hérisser tout son dos. Il la détestait. C'était instinctif. Comme s'il sentait le mal incarné en elle et il aurait voulu courir au plus loin. Comment son père pouvait-il sortir avec cette mangeuse de diamants sans âme? Ah, oui, il oubliait. Son père non plus n'avait pas d'âme! Ils étaient parfaits l'un pour l'autre. Un croqueuse d'hommes sans scrupules et un richard qui l'exposait comme un trophée. Diana était plus jeune que Stefano et donc, elle était une sorte de petite victoire personnelle. C'en était affligeant. Pas pour le quinquagénaire mais pour sa concubine qui se pavanait comme si elle avait de quoi être fière. Adriano aurait voulu lui dire qu'elle n'avait rien compris à la vie. L'argent ne fait pas le bonheur. Mais à quoi bon se prendre la tête avec la vipère? Il préférait partir sans demander son reste.

Arrêté au milieu des escaliers, il la regardait une fascination agacée. Cette clé, c'était une sorte de saint Graal. Avoir l'accès à la demeure des Rocca, c'était un peu comme devenir un membre de cette famille. Adriano l'avait bien compris au moment où son père la lui avait remise avec un sermon pompeux et désagréable. Mais que Diana l'ait, c'était tout simplement outrageux.  « Tu dois être très bonne au lit. » grinça-t-il au travers de ses dents sans se soucier qu'elle entende son insulte. Pour obtenir ainsi les faveurs du Rocca père, elle devait être habile sous les draps, c'était la seule explication pour lui.  «Non. » S'il avait besoin d'un verre, il ne demanderait pas à la servante de le lui préparer. Il avait deux mains et deux pieds et n'avait aucunement besoin qu'on le serve comme un handicapé. Ces manies de snobs l'exaspéraient. Et Adriano commençait à regretter d'être venu parler à son père. Quelle fichue idée. Si Diana était là, de toute façon, ils ne pourraient pas causer tranquillement. Elle resterait dans les parages avec ses sourires surfaits pour les surveiller comme le vautour surveille la carcasse de la charogne.

 «Oui je vais attendre mon père.» Il reprit sa descente des escaliers sans souhaiter poursuivre la discussion mais elle l'interrompit. Piqué à vif par ses questions inopportunes, il se retourna vers elle et remonta les escaliers sans se précipiter, jusqu'à arriver auprès d'elle. Plus grand de quelques centimètres, il la dominait sans aucun souci. Son regard était froid et soutenait celui de la blonde.  « Que cela soit bien clair Diana. Je n'ai aucun compte à te rendre. Je suis venu voir mon père et c'est tout ce que tu as besoin de savoir. » Intrusive, elle prenait des airs de maîtresse de maison et c'était hors de question qu'il se soumette à son autorité.  « Alors continue à faire semblant que tu es chez toi ici, à préparer des trucs en cuisine comme si tu y connaissais quelque chose et reste loin de moi. » Il avait remarqué la trace de farine sur le haut de son épaule. Il ne savait pas ce qu'elle mijotait mais à ses yeux, cela ne sentait pas bon. De tous les êtres de la planète, c'était la race dianéenne qui lui faisait le plus horreur.






drvgns. / Dublín & Lannisters


I CAN'T CONTROL
THIS BLOODLUST
Revenir en haut Aller en bas
Diana MillerLe vin est un puissant lubrifiant social
Diana Miller
http://www.ciao-vecchio.com/t6071-diana-_-the-beauty-is-there-bu http://www.ciao-vecchio.com/t6076-cause-i-may-be-bad-but-i-m-perfectly-good-at-it
Faceclaim : Mila Kunis ©cranberry
Je suis absent-e : PR du 6 au 30 octobre
Messages : 856 - Points : 327
[terminé] Secrets | Diana Giphy
Âge : 33 ans
Métier : Directrice des RH pour le magazine Vogue
[terminé] Secrets | Diana Empty
Sujet: Re: [terminé] Secrets | Diana ( le Mar 24 Sep 2019 - 17:49 )
Même s’il ne l’avait que murmuré, Diana avait entendu sa remarque sur ses prouesses au lit. Et comme lui, elle n’avait pas pu s’empêcher de répliquer : wouldn’t you like to know? De vrais enfants à chaque fois qu’ils se croisent. Ils ne s’aiment pas, ils se détestent. La seule différence étant que Diana prend un malin plaisir à entretenir cette relation, désirant le pousser à bout et qui sait peut-être récolter quelques informations. De son côté, Adriano semble plutôt tenter de l’éviter à tout prix. Ce qui rend le tout encore plus excitant pour Diana : après tout, elle déteste se faire rejeter et ignorer. Elle accroche Natalia au passage lui demandant un verre de blanc. Tant pis si le jeune homme ne veut pas trinquer avec elle. Toujours debout dans le haut des escaliers, elle observe ses réactions alors qu’elle crache son venin. Calmement, mais avec un très clair agacement, il la rejoint et maintient son regard, ne se laissant pas faire par la blonde. Avec son index, elle pousse légèrement son torse, sourire aux lèvres. Tu sais que t’es encore plus beau quand t’es fâché? Elle fait remonter son doigt jusqu’au menton d’Adriano, question d’attirer son visage un peu plus près du sien. C’est là que tu as tort figlio...bientôt je ferai partie de la famille. Et que cela soit bien clair : qui dit famille dit respect dit-elle en reprenant les mots d'Adriano. Diana avait perdu son sourire alors qu’elle terminait sa phrase. Sa place au pouvoir elle l’attendait et rien ni personne n’allait lui enlever. Future femme de Stefano Rocca, ses désirs seraient des ordres.

Voyant bien qu’il était assez têtu pour attendre son père seul au premier étage, elle avait besoin de trouver quelque chose pour le faire rester avec elle. Qui sait comment il pourrait lui être utile? Elle attrappe le verre de vin tendu par la servante et se dirige à nouveau vers la cuisine, laissant le bel Italien derrière. Alors comment va Chiara? Tout est prêt pour le mariage? Elle s’arrête sec avant de se retourner à nouveau vers lui. Est-ce que j’ai dit Chiara? Pardon, je voulais dire Emilia...C’est bien elle que tu maries, non? Elle prit une gorgée de vin, se tenant près du cadre de porte de la cuisine, à quelques mètres des escaliers où était Adriano.


Oh truth hurts & lies worse
But we're running through the fire when there's nothing left to save. It's like chasing the very last train when we both know it's too late  ▬ Let me hold you for the last time, it's the last chance to feel again
Revenir en haut Aller en bas
Adriano Rocca10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adriano Rocca
http://www.ciao-vecchio.com/t5748-dove-c-e-ombra-c-e-luce-adrian http://www.ciao-vecchio.com/t5763-dans-les-tenebres-de-mon-coeur-adriano#182167
Faceclaim : Richard Madden
Messages : 231 - Points : 511
Âge : 33 ans
Métier : Mécanicien pour voitures et petits avions. Ainsi que pilote pour courtes distances
[terminé] Secrets | Diana Empty
Sujet: Re: [terminé] Secrets | Diana ( le Mar 24 Sep 2019 - 22:48 )
Tell me what you want to hear
Something that will light those ears
Sick of all the insincere
Diana & Adriano


Adriano n'avait pas fait de grandes études et donc l'anglais et lui faisaient deux. Pourtant, il regardait des films et c'était un de ses pêchés mignons, les VO. Certes, il utilisait toujours les sous-titres mais il comprenait un peu l'anglais. Cependant, il fit comme s'il ne comprenait pas afin de ne pas rentrer dans une dispute futile avec la blonde à la langue d'acier. Mais sa retenue allait bientôt se dissiper car la femme cherchait à le mettre mal à l'aise. Son regard le désarmait presque. « Et toi tu sais que la flatterie ne te mènera nulle part avec moi? » Est-ce que son père se laissait prendre dans ce genre de jeu minable? Adriano aurait été sot de penser qu'il n'y avait aucun risque à jouer de trop près avec la tigresse. Rien qu'en sentant son index lui redresser le menton, des frissons le parcouraient. Haine, antipathie mais peut-être pas que. C'était exaspérant que cette démone ait aussi une sorte de charme. Pas le charme d'une femme qu'on veut séduire. Non celui de celle qu'on déteste mais dont on voit tout de même les atouts, bien malgré nous. Adriano saisit le doigt qui était posé sur lui gentiment avant de le resserrer sur la paume de sa propriétaire et de repousser sa main contre elle. « Le respect, c'est une notion relative. » Avant qu'elle ne puisse rajouter quoique ce soit. « Et je ne suis pas ton fils. Tu as tout sauf la carrure d'une mère. D'ailleurs, hm... » il pouffa nerveusement. « Les femmes comme toi ne veulent pas d'enfants donc ça ne devrait pas poser problème. »

Elle était descendue dans la cuisine et il était en chemin vers sa chambre mais il entendit sa voix aux tons agaçants le provoquer. La phrase le heurte sans qu'il ne sache exactement pourquoi. Est-ce qu'elle s'est rendu compte de quelque chose? « Pardon? » Impassible, il avait juste arqué un sourcil en signe d'incompréhension. Son excuse était bizarre ou du moins, Adriano avait tendance à ne pas y croire. Il n'y avait rien entre lui et Chiara et il n'y aurait jamais rien entre eux. Mais si la vipère s’immisçait entre eux, elle pourrait découvrir leur secret et faire capoter son mariage futur avec Emilia. « Pour une femme qui souhaite obtenir la fortune de mon père, tu devrais mieux te renseigner sur les détails de ton dossier. » Il lui adressa un sourire vicieux avant de refermer la porte derrière eux. La cuisine était son lieu de refuge habituellement. Petit, il rêvait de devenir cuistot. Aujourd'hui, dans la demeure Rocca, c'était le seul endroit où il se sentait en sécurité. Et c'était la pièce qu'il connaissait le mieux. Il ouvrit un placard et en sortit une bouteille de Veuve Cliquot. C'était démesuré d'en ouvrir une sans raison mais quitte à se comporter comme un richard, autant le faire à fond. Il se versa un verre et en prit une gorgée. Il n'en aimait pas le goût. Il versa la fin du verre dans l'évier. « J'avais oublié que je n'aimais pas. Ca a du bon d'être riche, n'est-ce pas? » Sans lui proposer quoique ce soit, il mit la bouteille dans la poubelle et se hissa sur le comptoir pour s'y asseoir. Face à Diana, il la toisait avec curiosité et mépris. « Tu es déjà riche. Tu es encore jeune, plutôt belle. Qu'est-ce que tu cherches? » Sa question était volontairement ouverte et peu précise afin de voir ce qu'elle répondrait, ce qu'elle comprendrait qu'il demandait. Cela lui en dirait déjà long sur elle.






drvgns. / Dublín & Lannisters


I CAN'T CONTROL
THIS BLOODLUST
Revenir en haut Aller en bas
Diana MillerLe vin est un puissant lubrifiant social
Diana Miller
http://www.ciao-vecchio.com/t6071-diana-_-the-beauty-is-there-bu http://www.ciao-vecchio.com/t6076-cause-i-may-be-bad-but-i-m-perfectly-good-at-it
Faceclaim : Mila Kunis ©cranberry
Je suis absent-e : PR du 6 au 30 octobre
Messages : 856 - Points : 327
[terminé] Secrets | Diana Giphy
Âge : 33 ans
Métier : Directrice des RH pour le magazine Vogue
[terminé] Secrets | Diana Empty
Sujet: Re: [terminé] Secrets | Diana ( le Mar 24 Sep 2019 - 23:28 )
Peut-être était-elle légèrement intimidée ou bien voulait-elle peut-être ne pas empirer la situation, mais elle décida de ne pas répondre à ses remarquées concernant la maternité. Ce n’était effectivement pas dans ses plans, du moins pas avec Stefano. Elle n’avait aucune envie de fonder une famille avec ce vieux : elle ne voulait que son argent et sa notoriété. Évidemment que l’idée de famille était dans son esprit, surtout qu’à son âge, il ne lui restait plus une éternité. Disons qu’elle n’avait pas trop réfléchi à cette partie lorsqu’elle avait choisi Rocca senior comme cible. Et puis l’idée de ruiner tout ce travail de perfection physique lui donnait envie pleurer. Diana a bien vu l’effet d’une grossesse pendant et après et c’est pas son genre. Elle tient à pouvoir continuer de porter ses robes Chanel et ses pantalons faits sur mesure. À sa plus grande surprise elle ressent tout de même un frisson la parcourir lorsqu’il attrappe sa main pour la repousser. Elle n’avait pas menti lorsqu’elle lui a dit que la colère lui avait bien - et pas que. Une merveilleuse génétique qu’avait les Rocca.

Sans avoir besoin d’en dire beaucoup plus, il la suivit jusqu’à la cuisine. Mélanger Chiara et Emilia n’était qu’une erreur d'inattention mais probablement que son subconscient avait à jouer. Elle ne les avait pas rencontré plusieurs fois, outre dans les diverses soirées, mais Diana avait ressenti une tension entre ces trois-là, et surtout entre Adriano et Chiara. Il n’y a jamais de fumée sans feu et elle comptait bien l’alimenter. Elle termine de mettre les biscuits sur la plaque avant de les enfourner alors qu’il se sert directement, ouvrant une bouteille de champagne avant de n’en prendre qu’une gorgée. Elle tente de le prévenir de vider la bouteille dans l’évier, mais il est trop tard. Ce n’est pas parce que ton goût n’est pas assez développé pour apprécier que tu as besoin de le gaspiller! Et c’était pour nous, pour ce soir, ingrat. Diana ouvre la porte de la cuisine avant de crier à Natalia d’amener une autre bouteille à la cuisine pour la mettre au froid. Elle se retourne pour aller ajuster la minuterie de la cuisinière, observant du coin d’oeil Adriano s’asseoir directement sur le comptoir. Elle ne peut s’empêcher de soupirer. Les chaises c’est trop luxueux pour toi à ce que je vois? Maintenant qu'elle a terminé de cuisiner, elle défait ses cheveux blonds qui tombent le long de son visage, arrivant à peine sous ses épaules. Tu as raison. J’ai tout pour moi. Et maintenant j’ai aussi trouvé l’amour, avec ton père et je suis insultée que tu penses que je suis ici pour sa fortune. Bien qu’elle soit bonne menteuse et agile manipulatrice, elle se doute bien que sa dernière déclaration aura dû mal à ne pas sonner faux. Elle n’a jamais été amoureuse et ce n’est certainement pas Stefano qui sera le premier à faire chavirer son coeur. Tu es inquiet pour ton papa? Pourquoi tu t’en fais de ce que je reherche? Tu as peur de ce que je vais trouver? Cette dernière phrase avait plus d'un sens.  Elle s’adosse sur l’ilôt au centre de la pièce, faisant face à Adriano. Et tu n’as toujours pas répondu à ma question : comment vont les préparations pour le mariage? Faudra pas faire comme moi et te mélanger entre les deux soeurs...Dans le pire des cas, il n’est peut-être pas trop tard pour changer d’idée. Que ce soit l’une ou l’autre, ce qui importe ici c’est le nom de famille, pas vrai? Elle plonge son regard dans le sien avant de caler son verre. Elle bluffait, mais elle se doutait bien qu’elle n’était pas la seule qui se mariait pour autre chose que l’amour, le vrai.


Oh truth hurts & lies worse
But we're running through the fire when there's nothing left to save. It's like chasing the very last train when we both know it's too late  ▬ Let me hold you for the last time, it's the last chance to feel again
Revenir en haut Aller en bas
Adriano Rocca10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adriano Rocca
http://www.ciao-vecchio.com/t5748-dove-c-e-ombra-c-e-luce-adrian http://www.ciao-vecchio.com/t5763-dans-les-tenebres-de-mon-coeur-adriano#182167
Faceclaim : Richard Madden
Messages : 231 - Points : 511
Âge : 33 ans
Métier : Mécanicien pour voitures et petits avions. Ainsi que pilote pour courtes distances
[terminé] Secrets | Diana Empty
Sujet: Re: [terminé] Secrets | Diana ( le Mar 24 Sep 2019 - 23:48 )
Tell me what you want to hear
Something that will light those ears
Sick of all the insincere
Diana & Adriano

Adriano était tellement habitué à voir des bouteilles dans ces placards qu'il n'avait pas sourcillé en trouvant la Veuve. Maintenant qu'il savait que c'était celle qui était prévue pour Diana et son père, il regrettait de ne pas avoir savouré le moment où il la jetait un peu plus. Evidemment, la dame n'avait pas dit son dernier mot et comme si elle était chez elle, commanda à la servante de lui ramener une nouvelle bouteille. « Faudra qu'on pense à t'ouvrir un compte tant qu'on y est.» Peut-être en avait-elle déjà un? Adriano sut directement que cette pensée était ridicule. Oui, elle avait les clés mais Stefano ne lui créerait pas un compte ainsi. C'était un homme près de son argent alors il ne le jeterait pas par les fenêtres. Peu importe à quel point elle était douée au lit. Et son fils chassa cette image répugnante de son père avec elle. Qu'elle vende son corps pour de l'argent était affreux. Mais ce qui aurait été encore plus affreux cela aurait été qu'elle soit réellement amoureuse de Stefano Rocca. Pour le peu qu'Adriano le connaissait, il savait que c'était un homme imbu de sa personne, caractériel, possessif et ambitieux. Rien ne comptait sauf son pouvoir. Et d'ailleurs, à ce point-là, Adri savait que si un jour ils venaient à se marier, il y aurait un contrat bien ficelé par ses avocats pour que l'épouse ne touche rien en cas de divorce. Alors quand la demoiselle lui joua la carte de la femme amourachée de son richissime petit-ami, Adriano s'esclaffa. « A d'autres. » Mais on ne la lui ferait pas à lui. « Il en faudrait bien plus pour que tu te sentes insultée. » Elle avait une carapace impressionnante. Il ne l'aimait pas mais il savait lui reconnaître cette force. Pour une femme aussi féminine, elle avait aussi une aura pleine d'une détermination qui semblait sans faille. « Non.» Il n'avait pas envie de se justifier alors, il se contenta de ce laconique 'non'. Il ne s'inquiétait pas pour son père. C'était juste qu'elle l'agaçait. Et une sorte de justicier s'était réveillé en lui. Puis surtout, elle fourrait son nez là où elle n'aurait pas dû. Comme dans son mariage par exemple, où elle relança la discussion. « Evidemment, tout n'est qu'une question d'alliances entre familles. » Il venait de se décapsuler une bière comme le mécano qu'il était en réalité. Et il s'approchait d'elle en la pointant de son goulot. « C'est ça qui importe selon toi? Le nom?» Il se rapprocha d'elle un peu plus en la défiant du regard. « Je suis un Rocca aussi.» Les nerfs endormis mais la violence des propos toujours bien présente, il était trop près d'elle. Il l'aurait bien secouée pour lui faire comprendre qu'elle vivait dans un monde qui ne lui apporterait rien une fois 36 pieds sous terre. Mais il était là, sous l'emprise de cet échange de regard où chacun imposait son territoire, son règne, son autorité. Il chassa une mèche de cheveux de son visage en soufflant « Qu'est-ce qui t'empêcherait de changer d'idée, toi? » Il eut un rictus méprisant sur le visage avant de s'éloigner d'elle en portant sa bouteille à ses lèvres et en grinçant des dents « L'amouuuur, évidemment! » Il se rassit à la place qu'il venait de quitter avant de lui répondre enfin à sa question. « Non pas que ça soient tes affaires mais le mariage se présente bien. Encore quelques mois avant que nous ne prononcions nos voeux. » Il n'avait rien dit de vraiment important ni de réel, mais en en parlant il noyait le poisson dans l'eau.






drvgns. / Dublín & Lannisters


I CAN'T CONTROL
THIS BLOODLUST
Revenir en haut Aller en bas
Diana MillerLe vin est un puissant lubrifiant social
Diana Miller
http://www.ciao-vecchio.com/t6071-diana-_-the-beauty-is-there-bu http://www.ciao-vecchio.com/t6076-cause-i-may-be-bad-but-i-m-perfectly-good-at-it
Faceclaim : Mila Kunis ©cranberry
Je suis absent-e : PR du 6 au 30 octobre
Messages : 856 - Points : 327
[terminé] Secrets | Diana Giphy
Âge : 33 ans
Métier : Directrice des RH pour le magazine Vogue
[terminé] Secrets | Diana Empty
Sujet: Re: [terminé] Secrets | Diana ( le Mer 25 Sep 2019 - 0:49 )
Il avait raison sur ce point : Diana avait une forte carapace. Elle était bien dans sa coquille, à l’abri des insultes, des commentaires, des gens. C’était extrêmement difficile de l’atteindre, tout passait comme l’eau sur le dos d’un canard. Et visiblement, il était plus perspicace qu’elle n’aurait pu le croire. Si cette fausse histoire d’amour semblait aller pour bien des gens, Adriano voyait à travers son jeu. Et malheureusement pour elle, ça faisait en sorte qu’il lui donnait probablement le moins d’informations possibles qu’elle pourrait utiliser à son propre avantage ou contre le clan Rocca. D’ailleurs elle savait bien que tout n’était pas acquis : il restait encore les fiançailles et par la suite le fameux mariage qui demandera le temps de plusieurs avocats. Diana n’était pas la seule qui était assoiffée de pouvoir et richesse. De toute façon, tout homme riche ne devient pas milliardaire sans faire attention à sa fortune, mais l’américaine était prête et savait ce dans quoi elle s’embarquait. Légèrement dans la lune, elle revint rapidement à ses esprits quand elle le vit s’approcher d’elle, avant de la pointer avec sa bière. Je ne m’attendais à rien de moins de ta part : jeter la veuve cliquot pour s’ouvrir une...bière. Elle prit une pause quand la servante vint mettre la nouvelle bouteille au réfrigérateur pour plus tard. Merci Natalia. Peux-tu appeler Stef’, savoir s’il sera bientôt ici? Tu peux lui dire que son fils meurt d’impatience de le voir. Elle se retourne vers Adriano, sourire aux lèvres.

Évidemment que les alliances sont importantes. Tu penses que tout ce monde est basé sur quoi, Adriano? Sur la paix, le vivre-ensemble, la charité? C’est beau rêver. Elle s’approche à son tour du jeune homme question de ramasser le bouchon de bière laissé sur le comptoir derrière, prenant bien soin de frôler son corps. Essaies-tu de me dire quelque chose? Me serais-je tromper de Rocca? Par contre si tu veux que je considère ta demande, il faudrait la faire de la bonne façon. Avec une bague, le genou au sol...tu vois le genre? Elle se recule à nouveau, lui laissant de l’espace mais tout en maintenant son regard. Diana ne sait pas si c’était son but, mais sa question eut un effet sur elle. Presqu’un petit pincement au coeur alors qu’elle s’imaginait ce qui pourrait la faire changer d’avis. Malgré ce qu’elle laissait paraître, Diana n’était pas fait de pierre et de glace : il y avait un coeur sous cette carapace. Et il est vrai qu’il serait triste de se rendre jusqu’à la fin de sa vie sans jamais avoir connu l’amour. Celui dont elle rêvait plus jeune. Celui qu’elle a mis de côté au profit de tout le reste. Peut-être avait-elle laissé tomber sa garde pendant quelques secondes, mais elle ne put s’empêcher de répondre honnêtement. Il la voyait pour ce qu’elle était, à quoi bon mentir. Je n’ai jamais été en amour. Ça ne m’intéresse pas, je ne l’ai jamais cherché. La dernière phrase était un mensonge, car quand même, elle ne pouvait pas tout révéler, surtout pas à lui. Et toi? Tu l’as trouvé donc, l’amour, celui avec un grand A? Fais attention. Tant de choses peuvent changer en quelques mois. Conseil ou menace dissimulée? C’était déjà dans ses plans de se rapprocher de tout le clan, en quête d’informations, mais Emilia était une cible parfaite. Et tant pis pour les dommages collatéraux.

Natalia revint à la cuisine afin d’aviser Diana que Stefano était pris au travail et ne pourrait se libérer assez tôt pour leur souper. Digne d’une princesse ou plutôt d’une enfant à qui l’on refuse son jouet, elle poussa son verre de vin vide question qu’il fracasse le sol et se brise en mille morceaux. La servante se pencha pour commencer à ramasser mais la blonde lui ordonna de sortir, qu’elle s’en occuperait elle-même. Elle n’était pas triste de se faire abandonner ce soir : elle était furieuse. Son orgueil en prenait un coup, surtout devant Adriano. Diana ramassait les plus gros morceaux d’abord, se coupant légèrement l’index. C’est bon, tu peux y aller maintenant, tu n’as plus rien à attendre. Je lui dirai que tu es passé. Son ton était sec et directif : son ego était égratigné.


Oh truth hurts & lies worse
But we're running through the fire when there's nothing left to save. It's like chasing the very last train when we both know it's too late  ▬ Let me hold you for the last time, it's the last chance to feel again
Revenir en haut Aller en bas
Adriano Rocca10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adriano Rocca
http://www.ciao-vecchio.com/t5748-dove-c-e-ombra-c-e-luce-adrian http://www.ciao-vecchio.com/t5763-dans-les-tenebres-de-mon-coeur-adriano#182167
Faceclaim : Richard Madden
Messages : 231 - Points : 511
Âge : 33 ans
Métier : Mécanicien pour voitures et petits avions. Ainsi que pilote pour courtes distances
[terminé] Secrets | Diana Empty
Sujet: Re: [terminé] Secrets | Diana ( le Mer 25 Sep 2019 - 9:26 )
Tell me what you want to hear
Something that will light those ears
Sick of all the insincere
Diana & Adriano

« Ah, parce que tu as des attentes de ma part? » Il la regarda d'un air entendu. Leur jeu pourrait continuer des décennies. La haine était un moteur bien trop fort, une flamme qui semblait ne pouvoir s'épuiser. Natalia s'executa sans demander son reste et Adriano se pinça les lèvres, mécontent que la maîtresse de son père abuse ainsi de ses services. « Tu sais, tu as deux mains. Tu pourrais très bien l'appeler toi-même. » Mais il parlait certainement dans le vent. Bien qu'elle soit moins riche que Stefano, elle demeurait une privilégiée qui avait appris à user de son statut pour se faire servir par tous et toutes. Cela devait fortement l'agacer qu'Adriano soit si insensible à son autorité. « Evidemment. » Il la regarda sans y croire un instant. Tout n'était pas une question d'alliances. Cela ne pouvait pas être que cela. Il pensait à Padma, celle qui réchauffait son coeur depuis tant d'années, cette amie dont il n'avait tiré aucun profit matériel mais qui l'avait rendu bien plus homme que n'importe qui d'autre. Mais il ne pouvait parler d'elle à Diana. Sa vie de roturier devait demeurer secrète. « Je pense que tu recherches ton bonheur dans un vase vide. Les fleurs ne naissent pas dans le vase. Elles se trouvent partout ailleurs. Le vase on le remplit de fleurs qui fanent très vite après leur déracinement. Les alliances? » Il la regarda avec peine pour elle « Ce sont juste quelques belles fleurs mises ensemble dans un gros vase. » Combien de temps pourraient-elles tenir ensemble. Qui plus est, toutes les fleurs n'allaient pas en combinaison. Certaines bouffaient l'oxygène des autres. Et Adriano savait que c'était bien le genre de Diana de prendre tout l'oxygène ambiant pour survivre elle un peu plus.

Adriano éclata de rire. « C'est ça que tu espères? Une bague? » Il continua de rire de plus belle. « As-tu bien rencontré Stefano Rocca? » Il la toisait, guettant chacune de ses réactions, prenant un malin plaisir à lui dire ce qui suivait de la manière la plus lente possible afin que le venin ait le temps de se propager. « Mon père n'a pas l'intention de se marier. Jamais ! Et s'il t'a dit le contraire, c'est qu'il a réussi à te manipuler bien mieux que tu ne le manipules! » Il riait encore. Etait-ce vrai? Il n'en savait rien. Mais si ce mensonge pouvait l'éloigner de Stefano, alors il n'en serait pas mécontent. Il n'était pas assez proche de son paternel pour savoir ce genre de détails. Mais il savait que cette information déplairait à celle qui venait de jouer carte sur table. Elle voulait s'allier aux Rocca.

Adriano la considéra quelques peu. Il ne croyait plus vraiment en l'amour non plus. Depuis longtemps, il trouvait cela superflus et une cause de problèmes plus qu'autre chose. Mais une toute petite part en lui continuait de croire que ça finirait malgré tout par lui tomber dessus. C'était ça d'avoir reçu l'amour d'une mère telle que la sienne. Alors, il se demanda ce qui avait pu causer cette métamorphose en glaçon pour Diana. « Ton enfance a dû être très épanouissante.» C'était une pique et en même temps de la compassion. Il était à fond dans le paradoxe depuis quelques minutes. Il n'avait aucune envie d'être là, de passer du temps avec elle et pourtant, malgré que personne ne le retenait, il buvait sa bière dans la cuisine. « Je n'ai rien trouvé du tout. Ce ne sont pas tes affaires. » Il s'était rembruni. Prétendre qu'Emilia était le grand amour de sa vie, cela aurait été se trahir et trahir ses espoirs inconscients. Diana savait pointer le doigt où ça faisait mal. Et elle ne se gênait pas pour pousser afin que cela blesse encore plus. Mais elle n'était pas à l'abri des blessures non plus. La nouvelle de son prince charmant qui ne revenait pas tout de suite la mit hors d'elle. Un verre cassé, une injonction à la servante et un Adriano qui pouvait disposer plus tard, il se leva pour se rapprocher des débris de verre au sol. Sans s'abaisser, il murmura : « Tu vas te faire du mal avec lui. Je ne sais pas qui tu es et je ne prétends pas le savoir. Mais tu vas te faire du mal. Toi, rentre chez toi. Je lui dirai que tu es passé. » Il avait retourné les choses dans l'autre sens. Adriano sortit de la cuisine et partit dans cette chambre qui était la sienne depuis un peu plus d'un an. Il n'attendait pas vraiment que son père rentre mais il n'avait pas envie d'aller dans son appart' ou de retourner chez sa mère et de la voir aller mal. Ici, il était dans un sanctuaire dénué de sentiments.

--------------------- Quelques heures plus tard ---------------------

Fatigué, épuisé, Adriano s'était endormi après quelques minutes à naviguer sur son téléphone. Il se réveilla donc un peu après minuit, tourmenté par des crampes de faim. Il n'avait rien mangé de la journée et était donc affamé. Jetant un oeil dans le couloir, la voie était libre. Il regarda alors sur le système de surveillance le garage. Vide. Son père n'était pas rentré. Ou alors Diana et lui étaient partis à un quelconque souper ou gala de bienfaisance. Mais connaissant Rocca senior, il était plus probable que celui-ci soit resté au bureau ou soit parti seul à ses dîners. Adriano descendit dans la cuisine et piocha dans le panier de biscuits qui était posé que le comptoir sans réaliser qu'il se servait dans la réserve de la sorcière. Ils étaient plutôt bons. A la lumière du réfrigérateur, il réalisa que c'étaient ceux de Diana et faillit s'étrangler. Toussant deux fois, Adriano se dit que ce devait la chance du débutant. Une femme comme elle n'était pas une cuisinière ni même une femme douée au foyer. Natalia avait laissé une assiette de viandes avec des brocolis et des pommes de terre sous un film d'alu avec un post-it à son nom. Cette femme était vraiment une crème. Il retira l'alu et partit mettre le plat au four à micro-ondes. En se retournant, il vit une ombre dans la salle à manger. Il n'avait pas fermé la porte de la cuisine et à travers le couloir, on voyait la salle de séjour. Un frisson le parcourut, comme quand des fantômes font sentir leur présence dans les films. Cela pouvait être n'importe qui, mais il savait que c'était elle.




drvgns. / Dublín & Lannisters


I CAN'T CONTROL
THIS BLOODLUST
Revenir en haut Aller en bas
Diana MillerLe vin est un puissant lubrifiant social
Diana Miller
http://www.ciao-vecchio.com/t6071-diana-_-the-beauty-is-there-bu http://www.ciao-vecchio.com/t6076-cause-i-may-be-bad-but-i-m-perfectly-good-at-it
Faceclaim : Mila Kunis ©cranberry
Je suis absent-e : PR du 6 au 30 octobre
Messages : 856 - Points : 327
[terminé] Secrets | Diana Giphy
Âge : 33 ans
Métier : Directrice des RH pour le magazine Vogue
[terminé] Secrets | Diana Empty
Sujet: Re: [terminé] Secrets | Diana ( le Mer 25 Sep 2019 - 18:57 )
Diana ramassait machinalement les morceaux de verre au sol, se coupant accidentellement par le fait même. Rien de majeur évidemment, mais assez pour qu’un mince filet de sang glisse le long de son doigt. Elle n’avait pas besoin d’aide mais elle se serait tout de même attendue d’Adriano qu’il l’aide un peu ; il fit tout le contraire. Évitant à son niveau, gardant son allure dominante, il ne fit que l’avertir de quitter pendant qu’il était encore temps, car Stefano ne serait en mesure que d’une chose : la blesser. Elle ne put s’empêcher de pouffer, ne prenant même pas la peine de considérer ce qu’il venait de lui dire. Un seul homme avait réussi à la blesser et et probablement la briser pour toujours : son père. Et elle s’était promis que ce serait le premier et le dernier. Sans même prendre la peine de répondre quoi que ce soit, elle le laissa partir, terminant de ramasser les débris avant de jeter à la poubelle. La cuisinière sonnait au même moment : les biscuits étaient prêts. Diana fit attention de ne pas se brûler et ainsi se blesser davantage en sortant les biscuits avant de les mettre dans une assiette qu’elle laissa sur le comptoir. La blonde attrapa la bouteille de vin, du moins ce qui en restait, et se dirigea à sa chambre question de la terminer en attendant Stefano. Malgré une certaine fatigue, la jeune femme ne parvint pas à fermer les yeux avant environ minuit. Et son repos fut bref. Peut-être était-ce l’alcool qui ne lui permit pas d’avoir un sommeil profond, mais elle se réveilla à cause du bruit dans la cuisine. Elle regarda le cadran sur sa table de chevet : 1h32 am. Était-il finalement arrivé?

Elle passa un châle autour de ses épaules, vêtue que d’une simple nuisette en satin rose. Elle s’empressa à la cuisine, excitée qu’il soit enfin de retour à la villa. Diana passa par la salle à manger et vit une silhouette dans la faible clarté de la lumière du réfrigérateur. Ce n’était pas lui, mais plutôt son fils qui avait décidé de passer la nuit ici aussi. Et il ne se gênait pas pour fouiller dans leur réserves, même si c’était probablement plus à lui qu’à elle de toute façon. Mais depuis qu’elle avait la clé de la villa, tout lui appartenait. Du moins, à ses yeux. Elle resta donc ainsi à l’observer, avec une certaine curiosité. C’est dans ces moments que l’on peut réellement voir quelqu’un à son naturel. Cela ne dure que quelques minutes avant qu’il ne se retourne en sa direction, bien qu’elle soit encore dans l’ombre de la nuit. Elle s’approche un peu de la cuisine, question qu’il la remarque. Je pensais que c’était Stefano. Elle grimace un peu, affichant clairement sa déception de se retrouver face à face avec Adriano. Je retourne me coucher. S’il-te-plait ne vide pas tout le garder-manger. Et tu devrais rentrer auprès de ta douce. Au moins il y en aura une qui ne passera pas la nuit seule. Elle soupire avant de replacer son châle qui commençait à découvrir son épaule et le haut de sa poitrine.


Oh truth hurts & lies worse
But we're running through the fire when there's nothing left to save. It's like chasing the very last train when we both know it's too late  ▬ Let me hold you for the last time, it's the last chance to feel again
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[terminé] Secrets | Diana Empty
Sujet: Re: [terminé] Secrets | Diana ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] Secrets | Diana -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant