Revenir en haut
Aller en bas


 

- Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Colline de Posillipo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Erio MazzeiToujours frais après un litre de café
Erio Mazzei
http://www.ciao-vecchio.com/t7581-erio-o-i-don-t-want-to-live-wi http://www.ciao-vecchio.com/t7582-erio-o-i-m-not-a-perfect-person
Faceclaim : Jesse Soffer ©Carole71
Messages : 1147 - Points : 4238
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple Tumblr_nx7zqlgs061qaa0sjo3_500
Âge : trente-cinq ans.
Métier : lieutenant de police à la brigade criminelle.
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple Empty
Sujet: Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple ( le Mar 24 Sep 2019 - 15:02 )
Assis sur le cap de la colline, Erio observe le parc submergé de Gaiola. Une île maudite selon les napolitains. Son avis n’échappe pas à la règle. Les histoires la concernant sont glauques, macabres ; tous les occupants ont trouvé la mort prématurément. Pourtant, de loin, elle est bien belle et attise la curiosité des touristes. Certains voient ça comme de la roche dépassant de la mer. Un point de vue magnifique à prendre en photographie, peut-être même à visiter. Lui, il ne se risquerait pas à poser le pied dessus, mais il doit bien admettre que l’observer est apaisant. Ces derniers mois, toute sa vie a été bouleversée et il se rend à présent compte qu’il n’a pas pris le temps de se poser pour y songer pleinement. Sa rupture avec Lana a été difficile, pas seulement parce qu’ils s’étaient promis des choses ou parce qu’elle était la première femme avec qui il avait réellement envie de construire quelque chose, mais surtout parce que dans ses yeux, les derniers moments, il y a vu le reflet d’un meurtrier. Celui de son père. Il a d’abord été en colère, frustré, déçu… Et aujourd’hui, il finit par s’y faire peu à peu. Cette cassure n’a fait qu’appuyer que son mode de vie, avant de la connaître, lui convenait très bien, qu’il n’en souffrait pas. Ce n’est pas avec ses aventures qu’il risque de se confronter au dégoût de l’autre ; elles ne savent rien de sa vie, de son identité, si ce n’est son prénom. Et puis il y a eu Flora. Cette jeune femme avec qui il a coupé les ponts depuis leur précédente dispute. Il restait là, si elle en ressentait le besoin, mais piqué à vif par sa comparaison, a pris la décision de s’effacer et d’accepter le fait que tous les deux ne seraient jamais proches. Ils n’ont pas vécu ensemble, ne se connaissent pas très bien, ont deux caractères qui s’opposent, bien trop pour être fusionnels. Le fait est qu’il n’a pas le contact facile. Erio est susceptible. Erio ronchonne pour un rien. Ceux qui le connaissent savent comment s’y prendre, comprennent que s’il est bougon et aigri, ce n’est pas contre eux, mais dans sa manière d’être et à ce jour, il a la sensation que c’est bien trop pour que sa sœur l’accepte tel qu’il est. Il ne peut pas en vouloir à cette dernière ; on ne peut pas plaire à tout le monde. Mais tout de même… Il aurait aimé que ça se passe autrement. Au lieu de quoi, il se doit d’accepter la situation : il est fort possible qu’ils n’aient jamais cette proximité. Ils sont trop différents, ne se comprennent tout simplement pas et peut-être que c’est mieux comme ça, finalement. Le fait d’avoir été comparé comme ceux qui la tourmentent lui reste encore en travers. Se perdant dans ses pensées, l’italien pousse un soupir et baisse les yeux vers ses bras appuyés contre ses genoux. La vérité, c’est que toute cette histoire le bouffe et qu'il est incapable de l'admettre.


Don't make it bad, take sad song and make it better. Remember to let her into your heart, then you can start to make it better. And anytime you feel the pain, refrain. Don't carry the world upon your shoulders, by making his world a little colder.
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
Flora Casaroli
http://www.ciao-vecchio.com/t7539-flora-_-3-0-liberee-delivree http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : Alycia Debnam Carey. ☆ Tearsflight ( Avatar ). ☆ Tumblr ( Gifs ).
Messages : 5314 - Points : 4123
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple 0bde1b1dc7ce1a39d4091f0a2a30b1214a19ac52
Âge : Elle a 23 ans (17.05.1997).
Métier : En recherche d'emploi et ne songe pas à s'inscrire à une quelconque formation dans l'immédiat.
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple Empty
Sujet: Re: Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple ( le Mar 15 Oct 2019 - 23:22 )
« S .. Salut. » Il n'y a absolument rien dans le ton et le volume de sa voix qui traduit une quelconque assurance de sa part dans la prononciation de ce simple mot. Il n'empêche que sans attendre d'obtenir une quelconque autorisation de la part de son frère, Flora s'assoit. Bien que consciente qu'il est plus que possible qu'il l'envoie rapidement « sur les roses », le risque se devait d'être pris. Parce que même si c'est a peine pensable que ce soit le cas, le manque et le besoin de son grand frère sont bel et bien présents. Au nom de ces derniers, l'expression « prendre sur soi » se doit d'être au rendez vous. Notamment en ne se fermant pas « comme une huître » au ton d'Erio, aux mots dits et aux traits sévères et fermées inscrits sur son visage. Néanmoins, son mode de fonctionnement habituel se trouvant toujours dans le coin et prêt a refaire surface dès la 1ère faiblesse de sa part, le regard de Flora se perd quasiment tout de suite dans la contemplation de l'aire marine protégée de Gaiola. Mais ses pensées s'égarent a nouveau très rapidement l'espace de quelques instants, laissant le silence reprenant son droit. Au moins le fait qu'ils ne se parlent pas  dans le but de « creuser l'abcès » les tiennent à distance d'une énième conversation houleuse et douloureuse bien que ce ne soit pas la solution. « Je .. » Ces excuses que Flora a sur le bout de la langue ne sortent pas. Notamment en se rendant compte qu'il est en fait fort possible que ces dernières n'aient plus de sens et d'impact sur son grand frère. Après une grande inspiration d'encouragement, son corps pivote vers le lieutenant de police, ses genoux se repliant contre sa poitrine. « J'dois te dire quelque chose, Erio. Plusieurs en fait. » C'est d'une voix fébrile que Flora brise vraiment le silence, son menton se posant sur ses genoux alors que ses bras s'enroulent autour de ses genoux. « Enfin. Ça dépend si je m'adresse seulement au lieutenant de police ou à .. mon frère. » Alors que ses épaules se haussent légèrement, Flora ressent déjà ce noeud dans l'estomac et son palpitant cogner plus fort dans sa poitrine. En lui laissant le choix entre la version courte et la version longue selon qu'il choisit que la conversation prenne un tournant plus professionnel que personnel, Flora se dit que le risque de refus est moindre.

Spoiler:
 


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »


Dernière édition par Flora Casaroli le Jeu 24 Oct 2019 - 12:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Erio MazzeiToujours frais après un litre de café
Erio Mazzei
http://www.ciao-vecchio.com/t7581-erio-o-i-don-t-want-to-live-wi http://www.ciao-vecchio.com/t7582-erio-o-i-m-not-a-perfect-person
Faceclaim : Jesse Soffer ©Carole71
Messages : 1147 - Points : 4238
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple Tumblr_nx7zqlgs061qaa0sjo3_500
Âge : trente-cinq ans.
Métier : lieutenant de police à la brigade criminelle.
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple Empty
Sujet: Re: Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple ( le Lun 21 Oct 2019 - 0:55 )
La tête tournée dans sa direction, Erio garde d’abord le silence. Il ne s’attendait pas à ce que sa sœur soit là, au même endroit que lui, et qu’elle s’en approche pour lui adresser la parole. Est-il heureux, soulagé ? Le nœud dans son estomac lui souffle le contraire. Sa présence ne le met pas à l’aise, à cause de la cassure qu’il y a entre eux depuis de longues semaines, mois, mais également parce que rares sont les conversations à les avoir mené quelque part. « Salut. » dit-il, néanmoins, sans savoir réellement comment tout ça va se passer. Il est si impulsif qu’il est incapable de contrôler ses paroles lorsque ça le touche en plein cœur et c’est sans doute un gros problème. Dario, son collègue, lui a d’ailleurs soufflé qu’il devrait prendre un peu plus sur lui au lieu de tout envoyer balader, mais c’est sa personnalité qui veut ça. Il pense même s’être assagit avec les années. Adolescent, il en venait parfois aux poings pour exprimer son mal-être ou désaccord. Aujourd’hui, il les serre uniquement et frappe dans un sac de boxe lorsqu’il a besoin de se défouler. Ce n’est peut-être pas assez, mais pour Erio, c’est déjà beaucoup. Quant à sa façon de parler, de s’adresser aux gens, elle a toujours été très franche et parfois un peu trop brusque, sauf avec les victimes. Ce n’est pas qu’elles ont un traitement de faveur, c’est qu’elles ont droit à cet aspect de lui qu’il cache aux autres. Une vulnérabilité, de la compassion, de l’empathie. Tout ce qu’il s’efforce de ne pas montrer aux autres pour qu’on ne s’en serve pas contre lui.

Un instant, il l’observe, puis voyant qu’elle n’arrive pas à terminer sa phrase, pose ses yeux en face de lui. Sans un mot, il attend patiemment la suite, ces choses qu’elle souhaite lui dire, puis lâche un soupir. Pourquoi devrait-il dissocier les deux ? C’est grâce à son statut de policier qu’il a pu savoir où elle était, c’est grâce à ça qu’il a pu l’aider aussi. Sans ses informations, jamais il n’aurait su où elle se cachait. « Je suis les deux. » C’est compliqué pour lui de diviser le policier du frère, parce qu’il s’agit d’une unique personnalité, mais il ne s’attarde pas là-dessus. « Tu veux me dire quoi ? » Mais avant d’être le lieutenant, Erio est avant tout un frère qui s’inquiète pour elle. « Il se passe quoi ? » Et peu importe leurs différends, il sait très bien qu’il ne lui tournera pas le dos si elle en a besoin.


Don't make it bad, take sad song and make it better. Remember to let her into your heart, then you can start to make it better. And anytime you feel the pain, refrain. Don't carry the world upon your shoulders, by making his world a little colder.
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
Flora Casaroli
http://www.ciao-vecchio.com/t7539-flora-_-3-0-liberee-delivree http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : Alycia Debnam Carey. ☆ Tearsflight ( Avatar ). ☆ Tumblr ( Gifs ).
Messages : 5314 - Points : 4123
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple 0bde1b1dc7ce1a39d4091f0a2a30b1214a19ac52
Âge : Elle a 23 ans (17.05.1997).
Métier : En recherche d'emploi et ne songe pas à s'inscrire à une quelconque formation dans l'immédiat.
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple Empty
Sujet: Re: Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple ( le Jeu 24 Oct 2019 - 14:39 )
A ses propos, un simple signe acquiescement de la tête de sa part. Ce n'est pas à la carte et Flora le sait, ça. Il ne peut pas être que le lieutenant de police dans certaines situations ou n'être que son frère dans d'autres. Il est tout le temps, les deux. Ça fait très longtemps mais, il le lui avait déjà dit. Elle l'a retenue. Si bien qu'un choix entre ses 2 rôles là, n'est pas ce que Flora lui demande de faire, là tout de suite. En plus de ça, ce n'est pas ce qu'elle veut non plus, en fait. Alors, le choix qu'il a d'en faire la distinction est seulement une petite stratégie de sa part. Ainsi, cela lui permet de savoir indirectement si ce lien de sang qui les unit est toujours là quelque part ou, s'il n'existe plus que dans les mots et et les papiers. C'est totalement idiot, non ? Mais, la mention de sa profession permet aussi et surtout à Flora de faire en sorte qu'Erio accepte d'entendre ce qu'elle vit a nouveau depuis de très, très nombreux mois sans qu'il n'en soit au courant. Après tout, un lieutenant de police n'envoie pas « sur les roses » une personne qui a besoin de lui, non ? Quoiqu'il serait en mesure de le faire. Notamment en lui demandant de s'adresser a quelqu'un d'autre au commissariat en cas de soucis personnels. Mais ce n'est pas ce qu'il fait, heureusement. « C'est mes parents. » Parce qu'il lui est impossible de prendre le risque qu'il perde patience, la cause principale de ses tourments actuels est dite sans détours et fioritures. Quant aux détails ils viendront après. « Je te dirais et ferais ce que veux mais .. » Ce que Flora n'a pas fait totalement la fois d'avant. Sinon, si Flora n'avait pas fait « des pieds et des mains » pour qu'il ne prenne pas son portable et n'ouvre pas une enquête lorsqu'il a découvert les messages et les appels de ses parents, la situation ne serait pas la même qu'avant qu'ils ne se rencontrent voire plus catastrophique, encore. « .. mais j'ai besoin de ton aide, s'il te plaît. » C'est fort possible que ce soit la 1ère fois que Flora demande de l'aide en sachant que « prendre ses jambes a son cou » dès les 1ères questions ou démarches qui la conduiront directement vers la porte de sortie sera tout bonnement inenvisageable car, contraire à sa résolution.


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Erio MazzeiToujours frais après un litre de café
Erio Mazzei
http://www.ciao-vecchio.com/t7581-erio-o-i-don-t-want-to-live-wi http://www.ciao-vecchio.com/t7582-erio-o-i-m-not-a-perfect-person
Faceclaim : Jesse Soffer ©Carole71
Messages : 1147 - Points : 4238
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple Tumblr_nx7zqlgs061qaa0sjo3_500
Âge : trente-cinq ans.
Métier : lieutenant de police à la brigade criminelle.
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple Empty
Sujet: Re: Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple ( le Lun 25 Nov 2019 - 22:37 )
« Tes parents ? » répète-t-il, le cœur lourd, le souffle arrêté.
Devant Flora, il fait bonne figure, s’efforce de lui montrer qu’il gère, que la situation ne lui échappe pas, mais la vérité, c’est qu’il n’aime pas ce qu’il entend. Cette famille adoptive se devait de prendre soin d’elle et, au lieu de ça, n’a eu aucun scrupule à la mettre sur le trottoir pour gagner de l’argent. Le leur, pas le sien. Au vu de la lourde procédure, ils auraient dû la prendre sous son aile, l’aimer à en perdre la raison… Normalement. Mais ce n’est pas toujours comme ça que les choses se passent. Erio plisse les yeux, pendu à ses lèvres, dans l’attente impatiente de la suite, puis penche la tête sur le côté à sa reprise de parole. Quelque chose cloche. Et il sent, à travers ses mots, que c’est grave. D’un signe de tête, il acquiesce silencieusement, l’incitant ainsi à continuer dans sa lancée.

L’appel au secours lancé, il la dévisage, les sourcils froncés, sans comprendre précisément ce qui se passe, ni l’ampleur. Il cherche, patiente de nouveau, la rage en lui montant à vitesse grand V, mais saisit très vite qu’elle désire une réaction de sa part. Alors, il hoche la tête. Tout ce qu’il veut, c’est qu’elle le mette dans la confidence ; si elle se trouve dans le pétrin, alors il souhaite être mis au courant pour mieux agir.
« Balance. Dis-moi tout. » dit-il, doucement, dans le but de l’encourager à se confier sans se méfier. « On n’est pas toujours d’accord, on se prend beaucoup la tête, mais j’suis là si t’as des problèmes. Tu peux avoir confiance. »
Il ne la laissera pas tomber. C’est une promesse silencieuse d’un frère à sa sœur et si en plus, son statut de lieutenant de police et ses relations peuvent l’aider à mettre un terme à sa souffrance, alors il n’hésitera pas à sonner l’alerte.


Don't make it bad, take sad song and make it better. Remember to let her into your heart, then you can start to make it better. And anytime you feel the pain, refrain. Don't carry the world upon your shoulders, by making his world a little colder.
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
Flora Casaroli
http://www.ciao-vecchio.com/t7539-flora-_-3-0-liberee-delivree http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : Alycia Debnam Carey. ☆ Tearsflight ( Avatar ). ☆ Tumblr ( Gifs ).
Messages : 5314 - Points : 4123
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple 0bde1b1dc7ce1a39d4091f0a2a30b1214a19ac52
Âge : Elle a 23 ans (17.05.1997).
Métier : En recherche d'emploi et ne songe pas à s'inscrire à une quelconque formation dans l'immédiat.
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple Empty
Sujet: Re: Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple ( le Dim 12 Jan 2020 - 9:53 )
Flora acquiesce d'un petit signe de la tête. Elle n'en fera rien mais, aimerait tant lui demander s'il est vraiment surpris que ses parents soient de nouveau le sujet principal d'une de leurs conversations. Bien que ça fasse déjà un long moment que ces derniers font a nouveau partie de son quotidien, Flora trouvait déjà surprenant que ça ne se soit pas fait bien avant. Après tout, la signature qu'ils ont fait un bas de la procédure d'adoption ne représentait pas l'accomplissement  d'un souhait inenvisageable jusque là pour x  ou y raisons d'être parents mais simplement, un investissement en vue d'un gain d'argent important. C'est ce dont ils ont eu le droit mais, seulement deux ans a peu alors qu'ils ont fait « avec Flora » pendant dix huit ans. Si bien que la seule explication possible qu'ils n'aient rien dit ou fait face à l'absence de réponse de sa part à leurs messages et appels lors des 1eres semaines suivant son départ de l'Avanti Hôtel avec Erio est qu'ils l'ont cru morte. Alors forcément, dès qu'ils se sont vus il y a plus d'un an, les Casaroli ont fait en sorte que Flora soit de nouveau et totalement a eux. Évidemment, Erio n'est au courant d'absolument rien puisque comme il vient de le dire avec d'autres mots, ils n'ont pas de relation a proprement dit et c'est l'une des raisons de son silence mais, ce lien de sang les unissant est bel et bien la seule raison de sa présence ici. « Ça fait plus d'un an maintenant que j'vis de nouveau comme avant que toi et moi, on se rencontre. » Autrement dit, la prostitution, les coups ainsi que la cohabitation avec ses parents. « J'me suis jamais inscrite à la fac. J'dessine plus. Je n'bosse plus à l'hôtel. J'bois de l'alcool quasiment tous les jours même si ce n'est pas beaucoup .. » Pas comme la dernière fois qu'ils se sont vus. « Et .. » Elle récupère dans l'une des poches intérieures de son sac le petit sachet en plastique contenant les pilules. « J'prends ça aussi, régulièrement. » Elle prend la main de son frère et le lui remet. « J'saute un tas de repas. J'mange pas beaucoup, sinon. J'dors quasiment pas a cause des insomnies ou des cauchemards et, j'ai vraiment mal, là .. » Elle désigne son corps de ses mains. « Et là. » Elle tapote légèrement sa tête de son index. « Ils m'ont dis qu'ils s'en prendraient à toi si jamais j'disais quoique ce soit mais, j'sens vraiment que là, j'serais capable de faire une .. une, bêtise. » Le ton de sa voix se baisse grandement à la prononciation de ce dernier mot. « Que ce soit l'un ou l'autre, c'est pas c'que j'veux alors .. » Elle est là, tout simplement. Elle hausse légèrement les épaules et, son regard larmoyant se détourne à présent de son frère vers le parc de Gaiola, ce noeud dans l'estomac et son coeur qui bat anormalement vite dans sa poitrine, comme témoins de son stress vis a vis de la réaction d'Erio maintenant qu'il est au courant de la situation.

Spoiler:
 


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Erio MazzeiToujours frais après un litre de café
Erio Mazzei
http://www.ciao-vecchio.com/t7581-erio-o-i-don-t-want-to-live-wi http://www.ciao-vecchio.com/t7582-erio-o-i-m-not-a-perfect-person
Faceclaim : Jesse Soffer ©Carole71
Messages : 1147 - Points : 4238
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple Tumblr_nx7zqlgs061qaa0sjo3_500
Âge : trente-cinq ans.
Métier : lieutenant de police à la brigade criminelle.
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple Empty
Sujet: Re: Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple ( le Lun 24 Fév 2020 - 1:47 )
Lorsque l’annonce tombe, son sang se glace. Erio déglutit, en silence, et son regard peiné reste ancré dans le sien. Sa douleur se lit aisément. Il ignore ce qui lui fait le plus mal ; qu’elle soit de nouveau dans une telle situation, qu’il n’ait rien vu, qu’ils aient coupé les ponts au point de ne plus s’intéresser à l’un et l’autre ou qu’elle n’ait pas demandé après lui. Il ferme les yeux, tente de garder la tête haute, de ne pas montrer son désarroi, et bien que ce soit pénible, il y arrive tant bien que mal. Le policier se racle la gorge, frotte ses mains, tout en étant attentif à la moindre de ses confidences. Pas une seule fois il ne la coupe, même s’il en ressent l’envie. Il la laisse parler, observe ses gestes, ce qu’elle place au creux de sa main durant de longues secondes, sans réaliser réellement que sa sœur ingurgite des pilules dangereuses pour elle, son organisme. Erio relève ses prunelles sur son corps qu’elle désigne et alors qu’il la sent au plus mal, blessée, il range les pilules dans sa poche et l’entoure de ses bras, la serrant tout contre lui. Oui, il ne comprend pas vraiment pourquoi elle n’a pas pris le risque de venir lui en parler avant, mais peut-il lui en vouloir ? Dans son discours, il entend toute sa détresse et il n’est pas utile de la faire culpabiliser. Il a juste envie qu’elle aille mieux, qu’elle s’en sorte, qu’elle soit loin de ces personnes qui la poussent à vendre ce qui lui appartient à des étrangers, des pourris, pervers. « Pardon. J’aurais dû être là. » dit-il, considérant que c’est à lui de s’excuser pour ne pas avoir été disponible et avoir laissé les nombreuses disputes prendre le dessus sur ce nouveau lien, bien fragile. « Tout va finir par s’arranger, je t’en fais la promesse. Tu me crois ? » Il caresse ses cheveux, puis saisit son visage entre ses doigts pour l’obliger à le regarder dans les yeux. « On va te sortir de là. T’auras pas besoin de faire une connerie, tu vas vivre mieux. Tu ne les auras plus dans les pattes. » Il sent qu’elle désire autre chose, connaître un quotidien plus sain, plus léger et il se fait la promesse de l’aider à ça. « Ton appartement ? Tu dors où ? Et les pilules… Ce serait bien de voir un médecin pour faire des examens. » Tout s’embrouille, mais il y a trop de choses qui ont été dites, trop de choses à penser, si bien qu’il ne sait pas par quoi commencer.


Don't make it bad, take sad song and make it better. Remember to let her into your heart, then you can start to make it better. And anytime you feel the pain, refrain. Don't carry the world upon your shoulders, by making his world a little colder.
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
Flora Casaroli
http://www.ciao-vecchio.com/t7539-flora-_-3-0-liberee-delivree http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : Alycia Debnam Carey. ☆ Tearsflight ( Avatar ). ☆ Tumblr ( Gifs ).
Messages : 5314 - Points : 4123
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple 0bde1b1dc7ce1a39d4091f0a2a30b1214a19ac52
Âge : Elle a 23 ans (17.05.1997).
Métier : En recherche d'emploi et ne songe pas à s'inscrire à une quelconque formation dans l'immédiat.
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple Empty
Sujet: Re: Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple ( le Dim 1 Mar 2020 - 23:35 )
Contre et entourée des bras de son frère, Flora sent que toute la pression redescend. Son noeud dans l'estomac qui de dissipe. Son rythme cardiaque qui s'apaise. Là maintenant, c'est comme si quelqu'un venait de lui enlever la corde qu'elle a autour de son cou ou que quelqu'un ne lui tient plus la tête sous l'eau. Pas quelqu'un, elle. Bien que ça ne soit tout de même pas encore vraiment le cas parce que de simples aveux ne sont pas assez pour que ses parents soient vraiment hors état de nuire, il est quand même possible de dire que Flora emprunte le chemin vers la sortie du tunnel ou vers la lumière. En tout cas, de sa libération. Pour être en mesure de chanter « Libérée, délivrée » a tue tête dans son appartement, l'aide d'Erio est indispensable et primordiale. Outre le fait que l'état de leur relation la ronge, sa présence près de lui et ses paroles s'expliquent surtout par l'approche imminente à ce point de non retour, à ce qu'elle a nommer, une bêtise. Quoiqu'il en dise et pense, Flora est quasiment certaine que même si les choses avaient été tout autre entre eux, il n'aurait pas pu faire grand chose avant aujourd'hui. Elle avait peut être besoin d'être a bout physiquement et psychologiquement pour demander et accepter son aide. Un simple signe d'acquiescement de la tête lorsqu'il caresse ses cheveux que Flora refait lorsque ses yeux sont de nouveau ancrés dans les yeux. Ce qu'il dit et promet ne sont pas soumis a de quelconques doutes de sa part et ne seront pas remis en question. Néanmoins, si les espoirs sont possibles, la vie sans que ses parents ne soient de nouveau présents, cela l'est il vraiment ? Si ce n'est pas le cas, ça ne sera la faute de personne et encore moins d'Erio, promesse ou pas. « Ok. J'veux bien faire ces examens médicaux mais, tu viendrais avec moi s'il te plait ? » Oh la, oui. Il a totalement raison a ce propos. Ce serait peut être même l'une des premières choses a faire tant il serait grand temps que Flora en fasse. « Je prends des amphétamines parce que ça permet de réduire la fatigue, la faim et les douleurs pendant plusieurs heures. » Une leçon de morale quelconque sur la consommation de ce type de produit, Flora n'en a clairement pas besoin. S'il est au courant et qu'il les a déjà en sa possession ce n'est pas un hasard. Comme ses parents et l'alcool, il faut que ça sorte de son quotidien et consciente de la dépendance que ces dernières entraînent, il vaut mieux qu'i n'y ait plus de tentation dans les parages. « Je vis chez eux mais j'ai encore l'appartement. Je n'ai pas pu me résoudre à m'en séparer .. » Ce qui est bien dommage parce que sans lui, ça lui aurait permis de ne pas avoir de soucis d'argent supplémentaires. « En plus, c'est la seule chose qui me reliait encore un peu à toi. » Elle hausse légèrement les épaules, laissant apparaître un petit et rapide sourire sur ses lèvres.


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Erio MazzeiToujours frais après un litre de café
Erio Mazzei
http://www.ciao-vecchio.com/t7581-erio-o-i-don-t-want-to-live-wi http://www.ciao-vecchio.com/t7582-erio-o-i-m-not-a-perfect-person
Faceclaim : Jesse Soffer ©Carole71
Messages : 1147 - Points : 4238
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple Tumblr_nx7zqlgs061qaa0sjo3_500
Âge : trente-cinq ans.
Métier : lieutenant de police à la brigade criminelle.
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple Empty
Sujet: Re: Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple ( le Dim 26 Avr 2020 - 23:15 )
C’est étonnant que ce soit vers lui qu’elle se tourne, mais les questions, il refuse de se les poser. Les réponses, il les a sous les yeux. Erio n’est pas stupide. Il voit bien que même suite à de nombreux désaccords, des discussions houleuses, le lien entre eux est toujours bien réel, assez fort. Durant cette période de distance, il a eu le temps de se répéter en boucle les derniers événements et aujourd’hui, alors qu’il la voit au plus mal, il se dit que tout le reste n’était finalement pas si important que ça. Ce qui l’est, c’est la famille, le sang qui les lie. Ca ne veut pas dire grand-chose, étant donné qu’ils n’ont pas été élevés ensemble, qu’ils ont connu deux environnements totalement différents et pourtant… A ses yeux, ça a une signification. Flora est sa sœur et il aimerait qu’elle s’en sorte, qu’elle ait un meilleur avenir. Il a à présent conscience de ne pouvoir contrôler ce dernier, mais il peut au moins l’orienter. Néanmoins, sa priorité est tout autre. Là, il faut juste qu’elle s’éloigne des personnes la tirant vers le bas, la poussant vers le bas. Ils ne lui veulent pas du bien. Ils la gardent par intérêt, s’en servent à des fins personnelles et malveillantes. Ils se comportent tout simplement mal et ça le tue de savoir qu’ils sont de nouveau dans sa vie, qu’il n’ait pas été là pour elle, qu’il n’ait pas vu ce qui se tramait. Pis encore, qu’il n’ait pas recherché. Il n’est pas parfait et c’est le premier à le dire, n’appréciant d’ailleurs pas la perfection, mais là, il a fait une erreur qu’il aurait dû éviter. Erio se sent coupable. « Ouais, s’tu veux, on fera ça. J’connais du monde, des nanas cools. J’vais prendre rendez-vous. » L’idée même que ce soit un homme ne lui effleure pas l’esprit. Pour Flora, il lui faut une femme qui soit assez douce et à l’écoute, sans aucun jugement, pour la prendre en charge.
Attentif, il ne rate pas une miette des détails et s’il s’efforce de ne rien montrer, intérieurement, le policier a une boule au ventre qui grossit et une très forte envie de laisser ses larmes rouler, mais il n’en fait rien, parce qu’il n’est pas tout seul et parce qu’il s’est toujours refusé d’être vulnérable devant les autres. Les rares fois où c’est arrivé, il ne s’est pas senti très à l’aise. Son ex-petite amie avait réussi à l’apprivoiser, à le mettre en confiance, mais montrer à quel point il ne veut pas bien n’est définitivement pas ce qu’il préfère. « Ok… Tu ressens un manque, quelque chose ? » C’est encore plus grave que tout ce qu’il pensait.
Lorsqu’elle confie avoir gardé son appartement, Erio acquiesce d’un signe de tête, puis pose ses yeux dans les siens, ayant d’abord l’impression d’avoir mal compris, avant que ce sourire ne le mette un peu plus en confiance. Et tout ça… Ca le rend juste triste. « On a vraiment mal commencé, toi et moi. J’aurais aimé que les choses se passent différemment. » admet-il, en haussant l’épaule droite. « Je ne sais pas comment être un bon grand-frère. » Il n’est pas habitué à ce qu’on compte sur lui à ce point. Avec les autres, c’est différent. Il y a ce côté indépendance et entre amis et frère-sœur, il y a un monde. « Ils savent où il est situé, cet appart’ ? »


Don't make it bad, take sad song and make it better. Remember to let her into your heart, then you can start to make it better. And anytime you feel the pain, refrain. Don't carry the world upon your shoulders, by making his world a little colder.
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
Flora Casaroli
http://www.ciao-vecchio.com/t7539-flora-_-3-0-liberee-delivree http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : Alycia Debnam Carey. ☆ Tearsflight ( Avatar ). ☆ Tumblr ( Gifs ).
Messages : 5314 - Points : 4123
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple 0bde1b1dc7ce1a39d4091f0a2a30b1214a19ac52
Âge : Elle a 23 ans (17.05.1997).
Métier : En recherche d'emploi et ne songe pas à s'inscrire à une quelconque formation dans l'immédiat.
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple Empty
Sujet: Re: Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple ( le Mar 23 Juin 2020 - 17:40 )
Les visites médicales de Flora se comptent sur les doigts d’une main. Peut être même d’aucune en fait. Or les mauvais traitements après ses dix huit ans ne sont plus devenus quelque chose d’exceptionnels ou d’occasionnels mais bel et bien quotidiens. Et en plus de cela il ne s’agissait plus seulement d’une emprise trop forte sur ses bras ou ses poignets ou encore d’une simple gifle mais bel et bien de vrais coups. Ces derniers dont la marque sur son corps ne disparaissait plus aussi rapidement et dont la douleur avait pris de l’importance auraient pu la conduire de trop nombreuses fois dans le cabinet de consultation d’un médecin. Par exemple, comme son poignet gauche. En sortant de chez Erio, il n’a eu le droit d’être enduit de crème et immobile dans un bandage que quelques heures. Et après Flora a « fait avec » si bien qu’au bout du compte il ne s’est absolument pas remis totalement de sa blessure. Alors comment dire que des examens semblent plus que nécessaires .. « Merci. » Au moins s’il s’occupe de prendre ce rendez vous, ce sera fait assez rapidement. Même en acceptant de les faire, Flora aurait très certainement remis cela une voire plusieurs fois à plus tard en usant d’excuses plus « bidons » les unes que les autres. En tout cas, s’il s’adresse à l’une de ses femmes qu’il connait, Flora devine que ces dernières ne sont pas « cools » au sens strict.  

Flora s'est fait la promesse de ne pas être comme ses parents. Elle a réussi à la tenir de très nombreuses années en ne buvant pas d'alcool et en ne consommant pas de drogue. Mais en moins d'un an, tout forme quelconque de résistance ou de motivation a pris fin .. Pourquoi ? Très certainement a cause d'un gros cumul de facteurs tels que le fait de retourner vivre chez ses parents après quelques mois d'indépendance totale ; l'abandon de son inscription à la fac' qui faisait tout de même partie de l'un de ses grands espoirs, rêves ; sa démission de son poste à l'Avanti Hôtel qui lui donnait l'impression d'avoir une petite vie sociale, d'avoir un petit salaire rien qu'à elle et aussi l'occupait une partie de la journée ce qui lui laissait en fait peu de pas à la rumination ;  le retour de la violence et de la prostitution ainsi que le départ d'Octavia et cet échec cuisant dans la création d'un vrai lien frère - soeur avec Erio. Même sa rencontre et tous ces moments avec Etiam qui lui permettent de faire des petites pauses n'a pas permi d'empêcher sa chute libre dans l'alcool et surtout la drogue. Et pire encore, sa consommation et notamment celle des pilules s'est envolée au fil des mois. « J'en ressentais avant mais depuis quelques temps j'en prends dès que je sens que les effets s'estompent alors, non .. » Elle est en fait passée d'une prise tous les deux jours voire plus à une toutes les quelques heures. « .. Mais vu que je viens de te donner tout ce qu'il me restait, dans pas si longtemps je risque de commencer à le ressentir. » Elle sait très bien quels sont ses symptômes de manque et très naïvement sûrement Flora pense qu'elle réussira à les gérer. Après tout dans ces derniers il y a une faim excessive et une fatigue extrême et en fait cela ne lui ferait pas de mal de manger un peu et de reprendre un peu de poids et de dormir un peu. Et si celui ci est troublé, il ne pourra pas l'être plus que ce qu'il est déjà. Le dur sera sûrement de ne plus y avoir recours au moindre besoin ..

Son petit appartement dans le centre de Naples, Flora n'a pas pu se résoudre à le rendre. Mais ce n'est absolument pas un choix fait avec sa tête puisqu’il lui coûte de l’argent alors que sa source de revenue est de zéro euros, Flora se démène tout au long de chaque mois pour qu’à la date limite, le propriétaire du logement ait le droit à son enveloppe contenant le montant total du loyer dans sa boîte. Du coup, c’est plutôt un choix sentimental puisqu’il est la seule et unique chose qui la lie en quelque sorte encore à ce grand frère avec lequel les contacts sont inexistants depuis très longtemps maintenant mais avec lequel le lien ne semble au bout du compte pas totalement rompu, non plus. Flora hausse brièvement les épaules, un pincement au cœur de sa poitrine. « Peut être que si tu avais une autre opinion de moi et que tu m’appréciais .. » parce que les mots qu’ils se sont dits sur le bord de la route, l’alcool ne les a malheureusement - ou pas - absolument pas fait disparaître de sa mémoire. « .. tu trouverais sûrement comment l’être. » Un bon grand frère, comme il dit. Elle soupire légèrement et détourne son regard du sien en enchainant : « Tu crois qu’entre nous c’est .. foutu, foutu ? » Si c'est le cas alors Flora ne refusera pas d'un seul coup son aide mais une fois de nouveau libre, ils en resteront là. Et si ce n'est pas le cas, il ne faudra plus reproduire les mêmes erreurs ..

Elle acquiesce d’un signe de la tête. Malheureusement c'est le cas : ils connaissent l'adresse de son appartement. « Je ferais tout ce que tu me dis de faire mais est ce que l'on peut vraiment faire quelque chose contre eux, Erio ? » Si lui demande de ne plus retourner  temporairement à son appartement ou s'il lui demande de le rendre alors c'est ce que fera Flora. Et même autre chose en plus de ça et des examens médicaux mais si cela n'a pas un véritable intérêt et sur le long terme, est ce vraiment nécessaire franchement ..


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple Empty
Sujet: Re: Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Flora | La relation frère/soeur, pas toujours simple -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Colline de Posillipo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant