Revenir en haut
Aller en bas

-48%
Le deal à ne pas rater :
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
197 379 €
Voir le deal
-34%
Le deal à ne pas rater :
LaCie 4 To Disque Dur Externe portable – USB 3.0
94.99 144.99 €
Voir le deal

 

- [terminé] The first day of our life. // Safiya -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Tobias SpilsburyLe vin est un puissant lubrifiant social
Tobias Spilsbury
http://www.ciao-vecchio.com/t545-i-may-be-drunk-miss-but- http://www.ciao-vecchio.com/t587-tobias-and-it-left-me-to-wonder-if-people-ever-know-each-other
Faceclaim : Eddie Redmayne ©RQ & Pumpking d'amour & Padawan
Messages : 1229 - Points : 2502
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 Tumblr_p7iahguhmE1qeiryko1_500
Âge : 37 ans
Métier : Historien et Conservateur au Musée Nationale d'Archéologie.
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] The first day of our life. // Safiya ( le Mar 19 Nov 2019 - 23:10 )
“C’est que j’apprends d’un maître en la matière.” Safiya avit réussis à trouver les clés, les bons mots pour dérider cet homme qui malgré ses efforts continuait de rougir à la moindre insinuation un peu trop osé.

Pourtant, Tobias sentait bien que quelque chose changeait entre eux. Elle n’était pas n’importe qui, elle était sa femme dorénavant. Pour le meilleur et pour le pire. Même s’il vivait déjà ensemble depuis longtemps, que le mariage n’allait - au fond - rien changé à tout cela : il ne pouvait pas s’empêcher de se demander s’il allait tout de même voir des changements. Même s’ils étaient infimes. En se plongeant dans ses grands yeux noirs, l’Historien se demandait si d’autres nuages allaient couroucé leur avenir où bien s’ils avaient passé l’oeil de la tempête ? Étaient-ils dorénavant à l’abri ? Tobias ne pouvait pas se reposer sur ses lauriers. C’est pourquoi, il comptait bien reprendre ses entraînements pour s’assurer d’être en mesure de protéger sa famille le moment venu, car oui, il était conscient que tôt ou tard Safiya voudrait des enfants. Ils en avaient déjà parlé brièvement, mais avec la perte du bébé d’Angèle : cela était un sujet sensible. Encore aujourd’hui, il pense de temps en temps à cette petite fille qui n’a pas respirer. Tobias se souvient avec un peu trop de détails ce moment terrible où il avait rencontré ce petit être sans vie… Pendant de longs mois il avait pensé que cela était un signe, qu’il ne devrait pas être père. Pourtant, même s’il redoutait cet instant, il savait que Safiya voudrait un enfant né de leur amour. Parce que oui, ils s’aiment. Plus que tout d’ailleurs. L’homme de lettre serait prêt à donner mille fois sa vie pour protéger sa belle. Tobias saurait trouver une façon de mettre à l’abri de tout danger Safiya. Là n’était pas la question, aujourd’hui : l’Historien était serein comme il l’avait très peu de fois été ces derniers temps.

“S’il n’y aurait que moi, j’accepterais que tu me dévores là maintenant tout de suite à l’hôtel… Mais tu insistes pour qu’on y retourne. Serais-tu devenue moins sage que moi ?” Demanda-t-il en arquant un sourcil et en lui volant un baiser.

Pour sûr qu’il ne dirait pas non pour directement passer à la nuit de noce. Il n’y avait qu’à voir ses pupilles qui se dilataient déjà pour comprendre tout le désir qu’il pouvait ressentir pour elle. Il frissonna quand elle chuchota les quelques mots dans son oreille en rigolant doucement.

“Même si je le pourrais, je ne voudrais pas d’une liberté où tu n’es pas à mes côtés.”

Entrelaçant ses doigts au sien, il la suivit jusqu’à leurs invités qui avaient déjà trouvé leur place. La décoration était parfaite, à leurs images et le début du repas se passa également à merveille. Tout coulait de source et pour le grand anxieux qu’était Tobias : cela était salvateur. Il n’avait pas peur, il se sentait bien et cela était le principal. C’est probablement parce qu’il était aussi détendu qu’il fut en mesure de monter sur scène pour pouvoir chanter la chanson qu’il avait préparé. Oui, il avait fait l’effort de vaincre sa peur du public pour faire une surprise à Safiya. C’était dire l’influence qu’elle avait sur lui. L’Égyptienne faisait de lui une personne plus ouverte sur le monde et moins timide. Tendant sa main vers elle pour lui dire de venir; il s’empressa de la capturer avec son bras pour ne pas qu’elle lui échappe. Tobias ne referait plus jamais l’erreur de la laisser partir. Il passerait le reste de sa vie à l’aimer et à la choyer.

“Faites donc Madame Spilsbury Rahotep.” Souffla-t-il entre deux tendres baisers. “Je crois que pour le reste, tu sais tout de moi.” Et cela n’était pas un mal.

Cet instant intime fut interrompu avec l’arrivée de gâteaux. Encore une fois, il laissa Safiya montrer le chemin : gardant sa main dans la sienne pour la suivre. Les douceurs coupées, il fut pris d’un élan de malice et plongea le doigt dans la crème pour la répandre sur le nez de sa femme. Sans attendre sa permission, il nettoya le tout avant de rire : pas peu fier de sa bêtise. Il ne fallut que quelques secondes pour la fleur du désert fassent la même chose sous les rires des invités qui continuaient de les prendre en photo. Pour sûr qu’ils auraient des photos de leur mariage avant celles officielles. Une coupe de Champagne à la main, il trinqua avec Safiya :

“Je ne suis pas seul dans cette histoire, tu fais la moitié du travail. Merci de me rendre heureux, il me tarde de vivre ce nouveau chapitre.” Il lui vola un baiser et prit une gorgée de Champagne. Reposant la coupe, il aida sa belle à distribuer les assiettes : “Je pense que c’est l’instant présent qui rend le tout encore meilleur.” Il n’en doutait pas d’ailleurs.

Après avoir eux-mêmes manger le gâteau, le DJ les appela sur la piste de danse et c’est ainsi que commença leur première danse : les deux époux collés l’un à l’autre dans un moment qui n’appartenait qu’à eux. Tobias avait passé ses mains autour de la taille de sa promise. Pas besoin de faire le show, ils avaient décidé de faire quelque chose de simple : encore une fois à leur image. S’il était stressé pour cet instant, il réalisa bien rapidement que tout se passait pour le mieux. Le fait que ses beaux-parents viennent sur la piste de danse rapidement l’avait incroyablement soulagé, il faut l’avouer. Alors que les dernières notes douces mourraient, Syjad déboula de nul part pour montrer sur la petite estrade installée pour l’occasion et ouvrir la soirée :

“Il est maintenant temps de faire la fêter et célébrer comme il se doit cette nouvelle union !”

Et bientôt, il fut joint par tout le monde alors que le DJ passait des musiques plus rythmiques et dansantes. Tobias rigola en voyant le cousin de Safiya faire le show et resta quelques instants à danser avant de s’éclipser pour retourner à leur table et regarder les invités s’amuser.




Il faut accepter la pluie -
- pour avoir un arc-en-ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Safiya Rahotep SpilsburyLe vin est un puissant lubrifiant social
Safiya Rahotep Spilsbury
https://www.ciao-vecchio.com/t1780-safiya-celle-qui-est-lu https://www.ciao-vecchio.com/t1809-un-seul-jour-peut-equivaloir-a-l-eternite-safiya
Faceclaim : Zoé Saldana © Cristalline (vava) Ingrid & Marie (crackships)
Messages : 4502 - Points : 6283
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 ElegantDimpledJaguarundi-small
Âge : 40 ans née le 20 octobre 1979 à Louxor en Egypte.
Métier : Archéologue. Travaille avec Tobias depuis son arrivée à Naples.
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] The first day of our life. // Safiya ( le Ven 29 Nov 2019 - 12:19 )

Le premier jour du reste de leur vie.
TOBIYA



Les jeunes mariés prennent un instant pour eux, loin des brouhahas de la fête qui s'annonce. Safiya taquine Tobias, qui est à présent son mari. Elle se souvient, en plongeant ses yeux noirs dans les yeux clairs de son mari, combien leur route est peu commune. Elle n'a pas été facile, la vie ne les a pas épargné. Mais ils se sont relevés et les voilà mariés pour le meilleur parce que le pire elle veut le laisser derrière elle. Elle veut croire à ce bonheur au goût sucré et suave. Sulfureux parfois quand leurs corps s'enchainent dans la passion d'un acte éternel. Elle l'aime de tout son être, de tout son cœur, de toute son âme. Elle l'aime. Tobias est à la fois son oxygène et le sang qui coule dans ses veines. Au creux de ses entrailles aussi. Ce qu'elle espère fortement, même s'il y a cette angoisse du à la perte du bébé d'Angèle. Mais ils feront front et ensemble ils passeront cette étape. Elle sait qu'il sera un bon père, comme un époux dévoué. Elle n'a aucun doute sur les capacités de Tobias à tout faire pour que rien ne lui arrive. Pour que rien n'arrive à cet enfant à naitre, si Dieu a exaucé ses prières. Safiya sourit quand il lui répond qu'il la suivrait bien à l'hôtel pour que cet échange se fasse plus charnel. L'idée lui plait, elle grande dévoreuse de son homme, ne dirait pas non à succomber à cette tentation terrestre si délicieuse. Et qui a pris une dimension dés plus passionnée avec Tobias. L'amour avec lui à une saveur particulière. Et elle en est extrêmement gourmande. Mais l'heure n'est pas aux galipettes, leurs invités les attendent et ils se doivent d'être présent pour les remercier de l'importance qu'ils ont accordé à leur mariage. Alors même si l'envie est là, vorace comme un lion affamé, ils quittent leur instant de liberté pour retrouver la foule et l'euphorie de la fête. Cette journée est pour eux, elle est parfaite, tout colle à leurs univers, à l'essence même de leurs êtres. Les sourires dessinés sur les lèvres des convives sont vrais et intenses. Tout comme les étoiles qui parent le regard des jeunes mariés. Leur vie va être belle, Safiya est prête à parier. Même s'il y a des embûches, la force et l'amour qui naissent de leurs cœurs seront toujours les vainqueurs. « Je ne voudrais pas d'une liberté sans toi. » Quelles chaines plus douces peuvent exister que celles qu'ils ont tissé au fil de la route qu'ils partagent depuis tant d'année ? Aucune.  

[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 9kWiCop

Et main dans la main ils retrouvent les convives. Tout est parfait même plus que parfait. Safiya ne pouvait espérer mieux comme journée. Elle rayonne de bonheur et il se fait plus grand encore quand Tobias chante pour elle. Les larmes qui roulent sur ses joues ne sont que pures émotions sincères. Des notes d'amour qu'elle ne retient pas, fière de son homme. Fière de ce chemin qu'ils ont choisi d'unir et partager. Elle le rejoint émue, touchée, par ce geste. Par les mots qu'il prononce. Par le regard qu'il pose sur elle. A cet instant elle se sent belle et fière d'être devenue la femme de Tobias. Elle le taquine bien sur, parce que cela reste un peu sa marque de fabrique. Et puis Tobias est tellement craquant quand il rougit sous les doux mots de l'égyptienne. Ils se connaissent par cœur, ils n'ont jamais eu peur d'avouer leurs faiblesses, d'ouvrir leurs cœurs, de laisser parler leurs âmes. « Et tu sais tout de moi. Ils nous reste juste à apprendre tout de nous. » Car à présent c'est ensemble qu'ils vont avancer dans la vie, même s'ils le font depuis quelque temps déjà. La date de leur mariage reste le début de leur véritable vie à deux. C'est là que les gâteaux arrivent. Et tradition oblige ils les coupent ensemble. Cette fois c'est Tobias qui se fait taquin venant goûter à sa manière la crème. Et Safiya suit rapidement la même voie, sous les rires des convives. Puis ils trinquent. L'ivresse du bonheur se lit dans leurs regards. « Il va être des plus merveilleux ce nouveau chapitre. » Un nouveau baiser laisse à leurs lèvres ce goût de trop peu, mais il y en aura d'autre tout aussi plaisant et intense. « Oui certainement. Je crois que je vais faire mettre une part de côté. » Safiya regarde Tobias, sourire aux lèvres. Elle s'approche et lui murmure au creux de l'oreille. « Je testerais ce soir sur d'autres parties de ton corps pour voir si il est autant savoureux que sur le bout de ton nez. » Elle pose ses lèvres sur les siennes et avant même qu'il ne réponde. « Et n'ayez pas les idées mal placées monsieur Spilsbury. »  

[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 9kWiCop

Après la dégustation des gâteaux, l'heure de l'ouverture du bal raisonne. Et les voilà tous les deux collés l'un contre l'autre. Encore un instant qu'à eux. Ils sont dans leurs bulles alors que les regards des invités ne les quittent pas. Tout en douceur ils se laissent porter par la musique, avant d'être rejoint par les parents de Safiya. La belle les regarde avec douceur. Et eux regardent le couple avec fierté. Puis c'est le cousin de l'égyptienne qui fait son entré. Elle se doute qu'il a du préparer un petit truc en douce. Elle le connait, Syjad, c'est un peu le roi des surprises. Mais il lance juste le vrai départ des festivités et tout le monde rejoint monsieur et madame Spilsbury sur la piste de danse. La musique prend une tournure bien différente et les corps s'agitent, Syjad en tête de liste. Safiya se rallie vite à sa cause et les voilà tous les deux en train de se défier en danse. Jouant pleinement le jeu. Elle voit Tobias se laisser aller aussi. Puis il s’éclipse. Elle reste sur la piste, passant d'invité en invité pour danser un peu avec chacun. S'assurer que tout se passe bien aussi. Histoire de savoir si la cérémonie leurs a plu, si le repas était à leurs goûts, tout comme la décoration. Les réponses sont très positives. Elle quitte la piste de danse pour retrouver son mari. Elle se met derrière lui, et entoure son cou de ses bras, avant de se pencher et de l'embrasser sur la joue. « Tout va bien mon amour. Tu as vu comme nos invités sont heureux. Ils ont tous aimé la cérémonie. J'ai eu tout plein de compliment sur ma robe. » Elle dépose un autre baiser. « Je suis tellement heureuse Toby. Tellement. » Elle a parfois perdu espoir, croyant que sa vie ne serait faite que de souffrances. Mais il y avait toujours dans ses moments sombres ce phare d'allumer au loin. Son phare, celui qui la guidait quand tout semblait l'abandonner. Et ce phare c'est Tobias. Sans lui, elle ne serait plus qu'une ombre laissée dans un univers sans lumière. « Je t'aime monsieur Spilsbury. » Et elle vient sceller ses lèvres à celles de son mari. Avant que Syjad ne vienne les interrompre leurs rappelant qu'ils auront tout le temps plus tard pour papillonner et flirter. Que là ils devaient s'amuser. Et qu'il avait une surprise. « Une surprise ?? Tiens tiens je ne m'en serais aucunement doutée. » Safiya sourit à son cousin avant de le prendre dans ses bras pour une étreinte tendre, sous les yeux de Tobias qu'elle délaisse quelques minutes. « Je t'aime toi aussi. Et encore merci pour tout. Tu nous a tellement aidé pour que tout soit parfait. » Elle reconnaissante pour le temps qu'il lui a accordé. Pour l'amour qu'il a mis dans la confection de sa robe unique. Pour le temps qu'il a pris pour elle, pour l'écouter, la rassurer.

[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 9kWiCop

AVENGEDINCHAINS




« Eh ! Qui pourrait compter les bienfaits d'une mère ? À peine nous ouvrons les yeux à la lumière, que nous recevons d'elle, en respirant le jour, les premières leçons de tendresse et d'amour. »
Revenir en haut Aller en bas
Tobias SpilsburyLe vin est un puissant lubrifiant social
Tobias Spilsbury
http://www.ciao-vecchio.com/t545-i-may-be-drunk-miss-but- http://www.ciao-vecchio.com/t587-tobias-and-it-left-me-to-wonder-if-people-ever-know-each-other
Faceclaim : Eddie Redmayne ©RQ & Pumpking d'amour & Padawan
Messages : 1229 - Points : 2502
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 Tumblr_p7iahguhmE1qeiryko1_500
Âge : 37 ans
Métier : Historien et Conservateur au Musée Nationale d'Archéologie.
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] The first day of our life. // Safiya ( le Mer 4 Déc 2019 - 20:39 )
“Je n’aurais pas dit mieux…” Souffla-t-il avant de se pencher pour venir l’embrasser tendrement tout en continuant de valser doucement. Pas besoin de faire de grands gestes pour montrer qu’ils s’aimaient et que cet instant était un échange de complicité.

Les gâteaux arrivent et c'est de nouvelles douceurs qui font leur entrer. Goûtant avec malice à la pièce maîtresse du chariot, il savait que Safiya allait rapidement faire de même ce qui lui arracha un rire. Tobias, de part son regard, ses faits et gestes, montrait au combien il était plus que détendus, mais surtout heureux comme jamais. Cette allégresse qui l’entourait était si agréable, si parfaite qu’elle en était grisante. Il ne voulait pas se demander quand elle allait s’arrêter. Il comptait juste en profiter jusqu’à temps qu’elle s’épuise. Tobias avait cruellement besoin d’un peu de douceurs dans sa vie. Son mariage avec la femme de sa vie n’échappait pas à cette règle. Aujourd’hui, plus que les autres jours, il se rendait compte d’au combien Safiya était si importante pour lui.

“Je suis certain qu’il va en rester, nos invités ne mangeront jamais tout.” Il passa sa main dans les longs cheveux de sa belle : “Il serait encore meilleur quand on sera dans notre chambre et tu le sais aussi bien que moi. Cela ne sert à rien de jouer les innocentes Madame Rahotep Spilsbury.”

Le dessert avalé, il était maintenant tant de faire leur première danse. Quelque chose qui le stressait car tous les regards allaient être braqués sur lui, mais il savait que tant qu’il garderait Safiya contre lui : ce sentiment inconfortable restera au large. C’est pourquoi, Tobias colla son corps au sien pour ne pas qu’elle lui échappe. Il ne s’occupe pas réellement des autres convives qui se joignent à eux : seule sa femme compte en cet instant. Mais Syjad le tira de ses pensées en attrapant le micro et en enflammant la piste de danse. Discrètement, Tobia put ainsi s’effacer et laisser Safiya ainsi que son cousin danser ensemble au rythme de l’orient. Voir danser la belle comme ça lui rappeler la première fois qu’ils avaient craqué. Cette journée si particulière avec la nuit dans la maison. Cela avait probablement donné le ton sur le reste de leur vie ensemble. Un standard en outre qu’ils devraient suivre jusqu’à leur dernier souffle. Chose qui ne dérangeait absolument pas l’Historien qui de toute façon ne se voyait pas rester loin d’elle. Le regard de Tobias ne quittait pas la silhouette gracieuse de sa femme qui se faufilait entre leurs invités. Ceux qui étaient restés ce soir connaissaient l’ours mal léché que pouvait être parfois l’homme de lettre alors personne ne venait trop lui parler sauf sa mère qui s'installa quelque minutes près de lui. Il laissa sa tête tomber en arrière en sentant Safiya derrière lui. Il la redressa pour recevoir un baiser sur sa joue. Posant ses mains sur les bras de l’Égyptienne, il hocha la tête :

“En même temps, tu es absolument magnifique ! Bien sûr que tu vas recevoir des compliments.” Il embrassa sa joue à son tour : “Je suis heureux que tout se soit bien passé et aussi tellement, mais alors tellement soulagé !” Affirma-t-il en rigolant. “Et moi donc.” Il se recula légèrement pour pouvoir la regarder : “J’ai juste besoin de toi à mes côtés et tout va mieux.” Il lui vola un baiser avant que Syjad n’arrive pour séparer les tourtereaux.

Tobias les regarda s’enlacer en souriant doucement. Ils étaient si adorable. Avec son portable il prit même une photo discrètement. Un moyen d’avoir lui aussi une trace de ce jour.

“Pff tu sais bien que tu n’as pas à me remercier !” Il rigola : “Je l’ai fait avec plaisir, tant que tu ne me le redemandes pas tous les autres matins.” Il la taquinait évidemment. “Viens donc Tobias aussi.” Il tira son cousin par alliance par la main et mena les deux amoureux sur la piste avant de lâcher leurs mains pour attraper le micro : “Faites entrer les chaises !” Deux immenses trônes, chacun porté par quatre hommes, arrivèrent. Tobias, gêné, se plia à la tradition et monta donc sur le sien tandis que Syjad alla aider sa cousine : “Pour Tobias et Safiya Rahotep Spilsbury : hourraaaay.” Et la musique orientale repris sous les applaudissements et les déhanchements des invités qui se portaient volontiers au jeu alors que les porteurs faisaient le tour de la salle. Tobias, pas à l’aise, riait cependant de bon cœur.




Il faut accepter la pluie -
- pour avoir un arc-en-ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Safiya Rahotep SpilsburyLe vin est un puissant lubrifiant social
Safiya Rahotep Spilsbury
https://www.ciao-vecchio.com/t1780-safiya-celle-qui-est-lu https://www.ciao-vecchio.com/t1809-un-seul-jour-peut-equivaloir-a-l-eternite-safiya
Faceclaim : Zoé Saldana © Cristalline (vava) Ingrid & Marie (crackships)
Messages : 4502 - Points : 6283
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 ElegantDimpledJaguarundi-small
Âge : 40 ans née le 20 octobre 1979 à Louxor en Egypte.
Métier : Archéologue. Travaille avec Tobias depuis son arrivée à Naples.
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] The first day of our life. // Safiya ( le Dim 15 Déc 2019 - 18:14 )

Le premier jour du reste de leur vie.
TOBIYA



L'émotion est à son comble. Safiya entre les bras de Tobias se sent vivante, entière. Elle a connu des moments de bonheur mais celui qu'elle est en train de vivre, de partager avec les gens qui comptent, est exceptionnel. Là sur la piste à valser avec son mari, elle oublie les blessures. Tout ce qui a été sombre dans sa vie. Toutes les douleurs qui auraient pu la détruire. Elle ne voit que le bleu et l'avenir qui l'attend avec Tobias. Tout s'enchaine avec aisance dans la joie et la bonne humeur. Même la dégustation des gâteaux est faite avec malice et surtout avec amour par les jeunes mariés. Voir Tobias si heureux comble le cœur et l'âme de l'égyptienne. Ils ont traversé des déserts avant de trouver leurs oasis. Et elle est belle, riche et tellement prometteuse qu'elle se dit que les Dieux sont avec eux. « On a aura pour demain. » Bien entendu ils se taquinent avec cette complicité qui leurs est propre. Avec l'envie dans le regard et le désir qui les titille. Et encore plus quand Safiya sent les doigts de Tobias glisser dans ses cheveux. Elle se sent si belle dans ses yeux. « Mais je ne joue pas les innocentes voyons. Si tu préfères je peux jouer les femmes fatales. » Elle sourit, pensant déjà à cet instant où ils se retrouveront tous les deux. Elle essaie d'imaginer le regard qu'il portera sur elle quand il lui quittera sa robe. Quand il la découvrira avec sa lingerie finement travaillé par son amie Magda. Et puis dans un coin de sa tête il y a le test de grossesse qu'elle veut faire avec Tobias. Enfin pour l'instant ils sont à la fête, ils sont le centre de toute cette animation. Et c'est loin d'être terminé.

[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 9kWiCop

Après la dégustation l'ouverture du bal. Revoilà Safiya et Tobias enlacés et au centre de la piste. Tous les regards encore une fois sur eux. Mais pour la belle, ils sont seuls au monde, guidés par l'amour qui les unit. Un instant volé avant d'être rejoint par les invités. Le marié en profite pour s'échapper, Safiya reste sur la piste et profite de l'ambiance qui la grise. Elle danse un peu avec tout le monde, s'attarde avec certains notamment son cousin. Ensemble ils laissent exploser leur joie. Le besoin de se retrouver avec son homme, contre son homme, vient rapidement la caresser. Elle sait qu'il préfère regarder les gens danser d'un œil bienfaiteur, que de venir se mêler à eux. Alors Safiya rejoint son homme, c'est leur journée et être loin de lui est presque pesant. Pourtant elle est entourée de joie et d'amour. Mais c'est de Tobias donc elle a besoin. C'est presque viscéral. Elle l'entoure de ses bras. Collée contre lui son cœur bat encore plus vite, plus fort. C'est intense, déroutant et tellement puissant. Toutes ses sensations enivrent la belle. « Tu flippais un peu.» Elle dit ses mots sur le ton de la plaisanterie. « Moi j'étais sure que tu serais à la hauteur, tu l'as toujours été mon amour. » Même dans les moments les plus difficiles Tobias a été là pour elle. Il n'a peut être même pas conscience à quel point il lui a donné de la force dans les instants les plus sombres. « Et je serais toujours à tes côtés. » Même le quitter quelques secondes pourraient devenir insupportable pour l'égyptienne. Un bisous volé et voilà Syjad qui les rejoint. Le cousin compte bien rendre le mariage des deux tourtereaux encore plus magique. Et surtout il n'a pas envie de leurs laisser un moment de répit. Faut dire qu'il s'est donné à fond pour que tout soit réussi.
 
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 9kWiCop

« Ne t'en fais pas je ne compte pas me marier tous les quatre matins. » Safiya s'approche pour murmurer à l'oreille de son cousin, mais elle parle assez fort pour que Tobias l'entende. « Je sais que je pourrais y survivre mais pas sur que ton nouveau cousin y arrive. » Elle vient ensuite embrasser son homme avant de repartir sur la piste. C'est là que les chaises rentrent en scène. Enfin des chaises, elles ressemblent plus à des trines. Elle jette un coup d’œil à son cousin, puis elle s'attarde sur son homme. Le regardant avec amour. Elle sait qu'il préférerait rester là poser sur sa chaise. Elle frôle sa main. « Tout va bien se passer mon cœur. » Et chacun monte sur sa chaise pour se plier à la tradition, la belle est aidée par son cousin. Ils se retrouvent porter. La musique raisonne. Les gens dansent, applaudissent. Safiya sourit et rit. Ses yeux noirs brillent et viennent souvent rencontrer ceux de Tobias. Elle le voit rire, même si elle se doute qu'il a juste envie qu'on le pose à terre. Ce qui arrive au bout d'un certain temps, après qu'ils aient faits le tour de la salle plusieurs fois. Quand on pose les chaises à terre, l'égyptienne se met face à son homme et commence à bouger des hanches prise par la musique orientale. Elle est douée et il le sait. C'est comme ça qu'elle l'a charmé lors de leur voyage en Égypte. Enfin le charme avait opéré bien avant cette danse au bord de la piscine. Même là malgré sa robe de mariée son mouvement régulier de hanche pourrait faire rougir bien des hommes. Elle se fait séductrice en plongeant ses yeux dans ceux de son homme. Ses gestes n'ont rien d'innocent à cet instant, même si elle reste sage vu le nombre de personne. Elle ne veut capturer qu'un seul homme. Son homme. L’envoûter encore. Puis l'ambiance orientale se calme et une musique douce vient se faire entendre. Elle attrape son prince charmant par la main. Et la belle l'entraine, le faisant prisonnier de ses bras. « Tu ne t'échapperas pas. » Elle l'embrasse. Encore une fois ils s'enferment dans leur bulle. Puis c'est son père qui vient la faire danser, alors que sa mère prend Tobias en cavalier. Safiya passe de bras en bras, tous les hommes de la famille et de la fête veulent lui offrir une danse. Tobias subit un peu le même sort même s'il arrive de temps à autre à échapper à la piste. La belle, elle se laisse tournoyer. Toujours sourire aux lèvres et les yeux pétillants de bonheur.

[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 9kWiCop

AVENGEDINCHAINS




« Eh ! Qui pourrait compter les bienfaits d'une mère ? À peine nous ouvrons les yeux à la lumière, que nous recevons d'elle, en respirant le jour, les premières leçons de tendresse et d'amour. »
Revenir en haut Aller en bas
Tobias SpilsburyLe vin est un puissant lubrifiant social
Tobias Spilsbury
http://www.ciao-vecchio.com/t545-i-may-be-drunk-miss-but- http://www.ciao-vecchio.com/t587-tobias-and-it-left-me-to-wonder-if-people-ever-know-each-other
Faceclaim : Eddie Redmayne ©RQ & Pumpking d'amour & Padawan
Messages : 1229 - Points : 2502
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 Tumblr_p7iahguhmE1qeiryko1_500
Âge : 37 ans
Métier : Historien et Conservateur au Musée Nationale d'Archéologie.
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] The first day of our life. // Safiya ( le Ven 3 Jan 2020 - 23:19 )
Tobias déglutit en entendant Safiya dire que s’il voulait elle pouvait se transformer en une femme fatale. Il n’avait pas besoin de ça non pour être sous son charme et pour déjà avoir envie de s’éclipser. Déjà qu’il n’était pas fan de la foule, mais la perspective de libérer le corps de sa belle de cette belle robe le rendait toute chose. C’est pour cela que le rouge lui monta rapidement aux joues, il était déjà sensible sur le sujet alors autant dire qu’allier avec toutes ces émotions : il se trouvait gêné au possible. Tobias pensait pouvoir se frotter aux talents de séductions de la belle, mais il devait se faire une raison : jamais il ne pourrait l’égaler. Elle resterait toujours le maître sur le sujet et lui le pauvre esclave qui se ploit devant elle. Cela ne le dérangeait pas, ni ne remettait en cause sa masculinité, car leur couple allait bien au de-là du sexe. Ils étaient une équipe gagnante qui survivait à tout comme ils l’avaient maintes fois prouvé. Les moments s’enchaînent, mais Tobias prend le temps de profiter de chaque instant tout de même avec sa belle. Tout comme leur première danse où il posa chastement sa main dans le bas de son dos, mais colla son corps au sien tout de même pour pouvoir s’enivrer de son parfum. Fermant les yeux, il se laissait bercer par cette danse lente et intime où il oublia tout. Les derniers mois stressants à cause du mariage, l’attaque contre lui à cause de sa religion : en outre tout ce qui le tirait vers le bas. Tobias savait qu’il allait devoir être entier pour pouvoir être le mari que Safiya mérite et il était prêt à tout pour cela. Il espérait que Raoul lui laisserait un peu de répit, car il ne comptait certainement pas se lever à cinq heures du matin demain matin pour courir. Il comptait bien lézarder au lit avec contre lui le corps nu de sa belle. Il n’a pas le temps de plus savourer cet instant que voilà sa femme arraché de ses bras par son cousin plein de vie. Pour sûr que Syjad avait de l’énergie à revendre. Cela eu au moins le mérite de donner une excuse à Tobias pour s’éclipser et retourner un peu dans l’ombre. Il n’était pas un homme qui aimait être sous le feu des projecteurs : il laissait cela à sa belle et tendre qui savait charmer son public d’un battement de cils.

“J’étais terrorisé tu veux dire ?” Il ne tentait même pas de cacher se fait à sa dulcinée : elle savait lire en lire et saurait qu’il ment. Et puis, Tobias avait toujours été à l’aise dans l’expression de ses sentiments. Probablement parce qu’il sait que Safy ne le jugerait jamais, au grand jamais. “J’espère bien Madame, nous sommes marié après tout : il vous sera dur à présent de vous débarasser de moi même si cela est votre souhait.” Evidemment il n’était pas sérieux du tout, il savait que maintenant ils s’étaient dit oui : pour le meilleur, mais surtout pour le pire.

Syjad ne tarda pas à revenir à l’assaut et Tobias sourit à sa réflexion. Un mariage lui suffisait en effet. Il ne voulait certainement pas refaire cette expérience un jour. S’il supportait l’événement c’était bien grâce à celle qui est maintenant sa femme. Il rigola en entendant Safiya et répondit tendrement à son baiser avant de la regarder s’éloigner. Il la dévorait du regard plutôt. Le sourire sur son visage disparut rapidement cependant quand il comprit que cette animation était pour eux. Il ne pouvait pas y échapper à son plus grand malheur alors il s’y plia en souriant et riant, mais il savait que sa belle ne serait pas si aisément dupée. Une fois à terre, il alla se lever, mais en voyant Safiya se déhancher de la sorte : il était préférable qu’il reste assis. Quand la musique change, il est bien forcé de se mettre sur ses jambes. Il remercia silencieusement les lumières tamisées de la salle. Il sourit et répondit à chaque baiser :

“Je compte aller nul part si tu n’es pas avec moi, ne t’en fais pas.” Il l’embrassa à nouveau avant qu’on lui arrache encore une fois sa femme.

Tobias prit le temps de danser avec sa mère ; ils parlèrent de son père et d’au combien il serait heureux de pouvoir le voir se marier. Encore plus en sachant que c’est Safiya. Le petit garçon qu’il était versa quelques larmes silencieuses que sa mère receuillit dans un sourire maternelle et aimant. Quand il arrive enfin à se sortir de là, ce n’est que pour aller terminer sa coupe de champagne et retourner sur la piste pour attraper Safiya par le bras. Il la fit tourner plusieurs fois sur elle-même :

“Rentrons maintenant… Juste toi et moi.” Il l’embrassa fougueusement, se moquant bien du reste des invités : “Tu m’as trop fait attendre, j’ai tout bien fait et j’ai été sociable : il est temps que j’ai ma récompense.” Il embrassa sa pommette puis sa mâchoire avant d’embrasser son cou. “J’ai envie d’être seulement avec toi…”




Il faut accepter la pluie -
- pour avoir un arc-en-ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Safiya Rahotep SpilsburyLe vin est un puissant lubrifiant social
Safiya Rahotep Spilsbury
https://www.ciao-vecchio.com/t1780-safiya-celle-qui-est-lu https://www.ciao-vecchio.com/t1809-un-seul-jour-peut-equivaloir-a-l-eternite-safiya
Faceclaim : Zoé Saldana © Cristalline (vava) Ingrid & Marie (crackships)
Messages : 4502 - Points : 6283
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 ElegantDimpledJaguarundi-small
Âge : 40 ans née le 20 octobre 1979 à Louxor en Egypte.
Métier : Archéologue. Travaille avec Tobias depuis son arrivée à Naples.
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] The first day of our life. // Safiya ( le Dim 5 Jan 2020 - 19:15 )

Et de de notre amour naitra la vie.
TOBIYA



Au cours de cette journée. Au cours de cette soirée. Safiya aurait voulu pouvoir arrêter le temps à plusieurs reprises. S'éterniser dans tous ces instants qui ont fait pétiller son cœur et son âme. Elle aurait laissé son regard se perdre dans celui de Tobias. Son homme à présent. Elle aurait laissé leurs lèvres se frôler. Leurs souffles se mêler. Leurs êtres se lier d'avantage. Capturer toutes les sensations pour bâtir un écrin de vie où Tobias et elle pourraient se réfugier. Elle aurait voulu se nourrir des émotions intenses, profondes, belles, divines et parfois sensuelles et ne plus toucher terre. Elle aurait voulu juste voler chaque instant d'amour sincère et les garder pour lui, pour elle. Mais un mariage se partage avec la famille, avec les amis. Et c'est ce que le couple a fait sans retenue. Partager avec force et sincérité cette belle journée. Faisant naitre des sourires. Faisant couler des larmes de joies. Faisant jaillir bien plus d'amour qu'un humain pourrait réunir en toute une vie. Faisant jaillir bien plus d'amour que la terre pourrait porter même sous la voûte céleste. Et ce bonheur la rend belle, enveloppée d'une envie vorace de vivre. Et elle vit. Elle est lumineuse quand elle soumet Tobias à la tentation. Elle sait qu'à ce jeu elle s'en sort haut la main, ce qui n'empêche pas son homme de la rendre fébrile à peine il pose ses yeux sur elle. De lui faire perdre la tête quand leurs corps s'effleurent, quand ils dansent et s'abandonnent. Elle se laisse bercer par ses envies imaginant la suite, tout en s'enivrant de chaque seconde que se distille avec délice. Elle est heureuse. Comblée. Amoureuse.

[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 9kWiCop

Ils se taquinent. Se donnent la force quand l'instant se charge de plus d'émotion. Safiya encourage Tobias. Elle le soutient. Fière de l'homme donc elle porte à présent le nom accolé au sien. Une alliance évidente et des plus forte. Elle sourit quand il lui dit qu'il était terrorisé parler devant toute cette foule qui buvait chacun de ses mots. Il la taquine en retour. Et le regard de la belle se fait plus amoureux. « Tu oublies que je sais très bien creuser la terre. Alors fait attention .. » Elle laisse sa phrase en suspens, elle plaisante tout comme Tobias vient de le faire. « Mais avant je te dévorerais tout entier et sans aucune retenue. Un mari se doit d'honorer sa femme jusqu'à épuisement. » C'est son cousin Syjad qui vient mettre fin à cette conversation ou les sous entendus ont trouvé leurs places. Le couple le suit, se prête au jeu. S'enivre de ce nouvel instant. La musique ensuite enchaine les corps. La mariée passe de bras en bras, tournoyant au milieu des invités. Croisant le regard de son homme sagement assis. Avant que Safiya ne reviennent le chercher pour une nouvelle danse plus intime. Leurs êtres enlacés, leurs lèvres se retrouvent. Mais les invités en décident autrement et les voilà à nouveau séparer. Ils changent plusieurs fois de bras, se retrouvent et se reperdent. Elle sourit émue, quand elle voit danser Tobias avec sa mère alors qu'elle partage une danse avec son oncle, le père de Syjad. Les heures défilent doucement. L'euphorie est toujours là comme l’allégresse. Chaque seconde est mise à profit à fond. C'est dans un échange de bras que Safiya se retrouve dans ceux de Tobias. Elle tourbillonne mener par son homme. Et puis ils se retrouvent face à face. Leurs regards se capturent et la belle y voit une lueur bien plus intense.  
 
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 9kWiCop

Et sans que l'égyptienne ne s'y entend son mari l'embrasse fougueusement après lui avoir proposé de s'éclipser. Elle sourit à sa remarque. « Ta récompense ? Je vois et tu comptes me donner la mienne en retour j'imagine. » Elle lui fait un clin d’œil qui veut en dire long. Elle a bien compris où Tobias veut en venir. Elle frissonne alors que ses lèvres frôlent sa peau. « Tu as de la chance cette envie est partagée. » Là encore elle le taquine, jouant de la situation. Elle trouve son homme entreprenant et cela lui plaît énormément. « Du coup on file en douce c'est ça ? » Mais leurs mères ne sont pas dupes et les voilà qui avancent vers le couples. Elles leurs tendent une clé magnétique, celle de la chambre d'un hôtel cinq étoiles prés du littoral. Vu que les parents de Safiya sont à leurs appartements, et que la maison familiale est pleine d'invités. Les parents de Safiya et la mère de Tobias ont pris une chambre pour qu'ils puissent profiter de leurs nuits de noce. Toutes leurs affaires ont été amenés sur place. Le couple se regarde surpris mais heureux d'avoir un lieu juste pour eux. Cette nuit doit être magique et leurs ébats seront surement endiablés même s'ils joueront de douceur et de sensualité. Et une fois tout le monde remercie et saluer, ils filent, leur voiture avec chauffeur les attend. « On va pouvoir abuser dans cette grande chambre. La suite nuptiale. Tu crois qu'il va y avoir un jacuzzi ? »  Elle parle d'une voix douce, même si dans l'esprit de Safiya un tas d'idée défile. Mais elle reste sage durant le trajet, échangeant juste des baisers tendres tout en laissant sa main serrée dans celle de son homme. « Je t'aime mon amour. » Une fois arrivé à l'hôtel le chauffeur leurs ouvre la porte. On les salue à leurs passage dans le hall et s'en plus attendre ils prennent l'ascenseur, direction le dernier étage. La belle profite de cet espace réduit pour venir se coller contre son homme et le titiller histoire de le mettre en appétit. Mordillant son oreille. Impatiente de le retrouver. De sentir son corps contre le sien. Impatiente aussi de faire ce test de grossesse. De savoir si son ventre porte la vie. L'union parfaite de leurs essences mêlées par l'amour absolu qu'ils se portent.

[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 9kWiCop

Tobias ouvre la porte et ils entrent dans la chambre. Elle est immense avec un salon. Sur la table basse se trouve un sceau avec une bouteille de champagne et des friandises salées et sucrées à grignoter. Il y a aussi des bouquets de fleurs magnifiques, tout comme la vue qui s'offre à leurs regards par la baie vitrée. Un chemin de pétale de roses les mène à leur chambre ou un lit en baldaquin trône. « C'est magnifique. » Une salle de bain est accolée à la chambre, avec un jacuzzi de quoi ravir les envies de l'égyptienne qui revient retrouver les bras de son homme. « Cette nuit va être magique mon amour. » Elle se love contre lui, plus personne pour les observer alors elle peut se permettre d'être moins sage et de laisser son désir parler. Car il dévore son corps d'un feu intense. Feu contagieux vu l'état de Tobias. Elle défait quelques boutons de sa chemise et laisse ses doigts glisser sous le tissu. « Tu es tout à moi. Et je suis tout à toi. » Elle l'embrasse puis contre son oreille elle murmure. « Et sous ma robe c'est encore plus provoquant. » Il pourra voir plus facilement le travail du henné tout comme la lingerie sexy en soie et dentelle, que lui a faite Magda. « Et si tu me faisais danser. Et qu'importe la danse, je veux l'ivresse. » Elle a toujours cette envie de faire le test mais ils ont toute la nuit. Et pour le moment elle veut juste être dans les bras de celui qui fait battre son cœur avec puissance et indécence. Dans les bras de son homme. De son époux. De celui pour qui elle donnerait sa vie sans condition.

[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 9kWiCop


AVENGEDINCHAINS




« Eh ! Qui pourrait compter les bienfaits d'une mère ? À peine nous ouvrons les yeux à la lumière, que nous recevons d'elle, en respirant le jour, les premières leçons de tendresse et d'amour. »


Dernière édition par Safiya Rahotep Spilsbury le Ven 10 Jan 2020 - 15:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tobias SpilsburyLe vin est un puissant lubrifiant social
Tobias Spilsbury
http://www.ciao-vecchio.com/t545-i-may-be-drunk-miss-but- http://www.ciao-vecchio.com/t587-tobias-and-it-left-me-to-wonder-if-people-ever-know-each-other
Faceclaim : Eddie Redmayne ©RQ & Pumpking d'amour & Padawan
Messages : 1229 - Points : 2502
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 Tumblr_p7iahguhmE1qeiryko1_500
Âge : 37 ans
Métier : Historien et Conservateur au Musée Nationale d'Archéologie.
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] The first day of our life. // Safiya ( le Jeu 9 Jan 2020 - 21:24 )
Il avait longtemps cru que les gens - qui disaient que le jour de leur mariage faisait partit des plus belles journées à se souvenir - mentaient ouvertement ; voir n’était pas sincère. Comme il se trompait. Pour eux qui avaient vécu tant de choses douloureuses : cette journée était comme un nouveau souffle dans leurs vies à deux. Ils pouvaient maintenant commencer sur le bon pied. La première pierre à l’édifice qui se construirait aux fils des années était posée. Tobias avait survécu à cette journée comme un brave petit soldat et il n’était pas sans dire qu’il comptait bien avoir sa récompense plus tard dans la soirée, car Safiya ne semblait pas prête à partir. Il la laissait s’amuser autant qu’elle le voulait : cette journée était faite pour qu’elle se sente spéciale et il s’en assurerait. Lui préférait rester dans l’ombre et loin des festivités même s’il gardait un œil sur l’assemblée. C’est que l’historien voulait prendre des photos mentales pour pouvoir les ressortir quand la vie se permettrait de venir perturber leur bonheur.

“Tu n’as pas prévu de dormir ce soir… N’est-ce pas ?” Un sourire plus taquin se dessina sur son visage alors qu’il se rapprocha d’elle pour l’embrasser : “Parce que je ne laisserais pas tes yeux se fermer. Morphée ne te verra pas ce soir. Tu seras à moi, juste à moi.” Il l’embrassa à nouveau avant que Syjad l'extirpe de ses lèvres.

Malheureusement pour Tobias, il se retrouva rapidement à nouveau le centre de l’attention et il se laissa faire : pensant plutôt à l’après pour pouvoir survivre au présent qui le gênait horriblement. Même quand il devrait profiter, ne pas se sentir mal d’être sous tous les regards : il ne pouvait s’empêcher de se sentir malaise. Heureusement, il retrouve rapidement les bras de sa belle même s’il doit les quitter à nouveau pour danser avec sa mère et sa belle-mère également : histoire de ne pas faire de jalouse. Il réserva naturellement une danse à son témoin et meilleure amie : Anabela sans qui rien de tout cela n’aurait été possible. C’est qu’elle avait aidé à choisir le costume qui avait reçu un éloge à chaque fois. La belle blonde compterait toujours dans son cœur et il avait hâte de pouvoir débriefer avec elle le mariage. Son avis comptait pour lui. Accaparant sa femme, pour ne pas dire l’arrachant aux bras d’un convive, il l’embrassa fougueusement.

“Je suis celui qui à peur de la foule et qui a fait des efforts surhumains… Moi d’abord.” Il rigola doucement et l’embrassa à nouveau avant de glisser de ses lèvres au lobe de son oreille sans oublier l’os de sa mâchoire qu’il effleura à peine pour la taquiner, pour faire monter son désir. “C’est le but. Qu’ils continuent de s’amuser sans nous, on a d’autres choses à faire.” Safiya avait clairement dévergondé Tobias qui avait également un peu bu : déliant sa langue et son regard remplis de désir pour celle qui avait lié sa vie à la sienne.

Se penchant pour l’embrasser à nouveau, ils sont interrompus par leurs mères respectives qui semblaient avoir compris qu’ils parlaient de partir en catimini. Tobias se retrouva plonger dans une spirale de malaise qu’il traduisit par un sourire crispée : leur échappé tombait à l’eau. Si la chambre d’hôtel avait été prévue depuis longtemps, l’homme de lettre ne s’attendait pas à un hôtel aussi luxueux. Remerciant mille fois ses beaux-parents et sa maman, ils firent le tour de leurs proches pour dire au revoir avant que Tobias n’attrape la main de sa femme pour l’emmener jusqu’à la voiture.

“Probablement, ça changera de la piscine.” Il rigola et fit attention à ce que la robe de Safiya ne soit pas froissée : “On a toute la nuit pour le découvrir…” Il tourna sa tête et caressa sa joue tout en l’admirant, en la couvant du regard : “Je t’aime Safiya Spilsbury Rahotep.” Un nouveau sourire et voilà leurs lèvres à nouveau sceller l’une contre l’autre.

Arrivés à l’hôtel, ils furent salués par tout le monde et le personnel les félicita. Il laissa sa belle gérer tous les compliments et se glissa rapidement dans l’ascenseur. La porte refermée, il glissa ses mains dans le dos de Safiya pour suivre le laçage de sa robe avant de s’attarder sur son fessier qu’il pinça doucement en l’embrassant langoureusement tout du long. Quand la porte s’ouvrit : seules les joues incroyablement rouges trahissaient le couple. En rentrant dans la chambre, Tobias ne put s’empêcher de sourire en voyant toutes les petites attentions faites par l’hôtel. Cela devait être certainement être compris dans le prix, mais aujourd’hui il avait décidé d’être crédule : de croire en l’humanité et sa bonté. Il hocha la tête :

“Fais moi penser demain à remercier encore tes parents ? Si on fait un enfant ce soir, ils seront les premiers informés.” Dit-il en rigolant. Après tout, Safiya lui avait dit qu’elle avait arrêté la pilule et maintenant qu’ils étaient mariés : il se sentait plus serein à l’idée d’être papa même si un pincement au cœur sera toujours là.

Il la laissa déboutonner sa chemise et frissonna au contact de sa main sur sa peau. La grosseur dans son pantalon trahissait clairement ce qui se passait dans sa tête, mais surtout dans son corps. Il avait tellement envie d’elle que cela en faisait presque mal.

“Tu causeras ma perte…” Souffle-t-il avant d’attraper fougueusement ses lèvres pour l’embrasser. Ses mains sur ses hanches, il colla son corps au sien en ne laissant aucun espace entre eux. Lentement, il défit le laçage de sa robe puis défit chaque rang pour la libérer. Laissant tomber le tissu sur sa peau coloré, il embrassa son épaule avant de se reculer pour l’admirer : “Tu es… Absolument magnifique Safiya.” Il suivit du bout de ses doigts les dessins au henné avant d’accaparer à nouveau ses lèvres.





Il faut accepter la pluie -
- pour avoir un arc-en-ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Safiya Rahotep SpilsburyLe vin est un puissant lubrifiant social
Safiya Rahotep Spilsbury
https://www.ciao-vecchio.com/t1780-safiya-celle-qui-est-lu https://www.ciao-vecchio.com/t1809-un-seul-jour-peut-equivaloir-a-l-eternite-safiya
Faceclaim : Zoé Saldana © Cristalline (vava) Ingrid & Marie (crackships)
Messages : 4502 - Points : 6283
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 ElegantDimpledJaguarundi-small
Âge : 40 ans née le 20 octobre 1979 à Louxor en Egypte.
Métier : Archéologue. Travaille avec Tobias depuis son arrivée à Naples.
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] The first day of our life. // Safiya ( le Sam 25 Jan 2020 - 18:28 )

Et de de notre amour naitra la vie.
TOBIYA



Non Safiya n'a pas prévu de dormir cette nuit. Elle compte bien profiter de sa nuit de noce. Même si les corps du jeune couple ont déjà vibré charnellement. Pas question de ne pas se savourer cette danse en tant que mari et femme. Certains diront surement que de lier sa vie à la personne qu'on aime est juste une formalité. Quelques papiers à signer. Et deux anneaux échangés. Mais pour l'égyptienne s'est bien plus profond. Parce que la promesse de rendre Tobias heureux elle a d'avantage de puissance vu ce qu'ils ont traversé par le passé. Souvent elle sait dit que le bonheur elle ne la toucherait jamais réellement, alors que la plus part du temps il se trouvait à deux pas d'elle. Quand elle l'a vraiment compris, elle a su Safiya. Elle a su qu'il n'y aurait pas que leurs corps qui se lieraient dans cette union parfaite. Mais que leurs âmes et leurs cœurs ne feraient plus qu'un. Elle a vu la flamme du désir incendier les iris de son homme. Ce soir elle sait qu'elle sera encore plus ardente. Plus impatiente. Oui elle compte savourer chaque centimètre de la peau de Tobias. Elle compte le rendre fébrile. Peut être même fou. Mais elle sera tout autant fébrile et tout autant enivrée et envoûtée. Mais l'idée lui plaît. « Juste à toi. Comme tu seras juste à moi. » Une promesse émise dans un baiser.

Avant que son cousin ne les sépare. L'heure n'est pas encore venue pour les jeunes mariés de batifoler. Ils doivent avant honorer les us et coutumes. Et ils s'y prêtent avec grâce. Offrant à leurs invités de larges sourires et des regards pétillants. Quelques danses les entraînent, les rassemblent, les séparent. Safiya garderait bien Tobias entre ses bras mais d'autres hommes veulent la faire tournoyer. C'est légitime. Et là encore elle joue le jeu, sans quitter du regard l'homme qu'elle aime. Son homme qui lui aussi se retrouve emporter par la foule. Les heures s'écoulent dans l’allégresse. Un bonheur partagé et qui se repend dans le cœur de toutes les personnes présentes. Mais il semble que Tobias titillé quelques fois par sa douce devienne impatient. Il faut dire qu'elle lui a glissé quelques images sensuelles dans la tête. Alors il est pardonnable quand il la vole entre les bras d'un invité et qu'il s'empare de ses lèvres avec avidité. Réveillant chez Safiya bien des émotions et des envies charnelles. Elle aussi a hâte de lui appartenir. De n'être qu'à lui. L'égyptienne n'hésite pas à le taquiner. Qui recevra sa récompense en premier ? Il semble que Tobias, vu les efforts qu'il a fait en revendique le titre. « On verra. Tout dépendra de la manière dont tu me le demanderas cher mari. » Sa voix se fait plus suave et son regard plus provocant. Elle se moque qu'on voit à cet instant la complicité qui les lie. Ou que l'on se doute de quoi ils parlent. Elle revendique fièrement son droit au plaisir charnel. Tout comme celui d'en donner à son homme. Elle frissonne sous les baisers de Tobias. Il sait comment la mettre en émoi. « Oui des tas de choses à faire mon amour. » La main de Safiya glisse du creux des reins sur la naissance des fesses de son homme. « Partons avant que je ne puisse plus me contrôler. » Elle répond à son baiser, se serrant contre lui avec ardeur. Elle doit même avoir les joues rosies par les pensées qui traversent son esprit à cet instant. Ils sont pris sur le faits par leurs mères. Mais elles ne les retiennent pas. Elles leurs précisent juste qu'une chambre leurs est réservée. De quoi vivre pleinement cette nuit qui s'annonce des plus torride.

[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 9kWiCop

Safiya et Tobias s'éclipsent enfin. Une voiture les attend. La banquette arrière devient leurs nouveau terrain et quelques baisers échangés augmentent le feu déjà bien incendiaire. Elle sourit quand son homme parle de la piscine. « Je suis certaine que tu seras aussi ardent .. voir plus que cette nuit là. » Leurs première nuit en tant qu'amant. Et à présent ils étaient mari et femme. Ils oublient la route s'abandonnant à leurs baisers. Leurs arrivés dans l'hôtel est assez remarqué, il faut dire qu'on les attendait. Après un rapide échange, ils se retrouvent dans l'ascenseur. Le contact entre leurs corps se fait plus audacieux. Les mains de Tobias s'invitent le long du lançage de la robe de Safiya avant de kidnapper ses fesses dans un pincement tendre et provocateur. De quoi émoustiller d'avantage la belle. La chambre est bien sur splendide. Vastes espaces dans lesquels ils pourront s'adonner à des caresses, des baisers sans restreindre leurs soupirs de plaisir. Elle se met à rire suite à propos de Tobias. « Promis je te le rappellerais. Pour ce qui est de me faire un enfant et bien ... » Elle vient se saisir de ses lèvres, parce que l'entendre parler d'enfant la rassure aussi. Et que peut être qu'un bébé est déjà au chaud dans son ventre. Puis elle s'attaque à défaire sa chemise. Frôlant sa peau. Avant de la faire tomber au sol. Elle ne doute aucunement de son envie. L'état du corps de Tobias parle pour lui. Et si pour elle le feu qui l'anime ne se voit pas il est bien présent au creux de sa féminité. Qui n'a qu'une hâte être frôler avec plus d'insolence. « Tu causeras la mienne. » L'étreinte se fait plus impatiente. Leurs corps s'affolent et se collent voulant remplir le peu d'espace qui les sépare. Elle soupire d'aise sous les gestes de Tobias qui peu à peu la délivre de sa robe de mariée. Elle lui laisse le temps d'admirer les dessins fait au henné. Dessins que sa robe dissimulaient. Dessins qui ne sont destinés que pour l'homme de sa vie. Comme celui qui orne son ventre entourant son nombril. La naissance d'une fleur. Un bourgeon qui peu à peu grandit. Comme le fait un enfant aux creux des entrailles de sa mère. Un symbolique de fertilité que Safiya a dessiné seule, en secret. Peut être que son homme ne verra pas tout de suite le message qui s'y cache. Mais il a toute la nuit pour le découvrir, même si elle est impatiente de faire ce test et de savoir. Si oui dans quelques mois ils seront parents.

 

[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 9kWiCop


AVENGEDINCHAINS




« Eh ! Qui pourrait compter les bienfaits d'une mère ? À peine nous ouvrons les yeux à la lumière, que nous recevons d'elle, en respirant le jour, les premières leçons de tendresse et d'amour. »
Revenir en haut Aller en bas
Tobias SpilsburyLe vin est un puissant lubrifiant social
Tobias Spilsbury
http://www.ciao-vecchio.com/t545-i-may-be-drunk-miss-but- http://www.ciao-vecchio.com/t587-tobias-and-it-left-me-to-wonder-if-people-ever-know-each-other
Faceclaim : Eddie Redmayne ©RQ & Pumpking d'amour & Padawan
Messages : 1229 - Points : 2502
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 Tumblr_p7iahguhmE1qeiryko1_500
Âge : 37 ans
Métier : Historien et Conservateur au Musée Nationale d'Archéologie.
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] The first day of our life. // Safiya ( le Sam 1 Fév 2020 - 16:43 )
Il n'avait pas vu passer la matinée, encore moins la journée et la soirée qui le faisait stresser se passait incroyablement bien. Peur, n'était pas le mot approprié, car il incluait un sentiment de tristesse selon lui, mais pour quelqu'un qui n'aime ni la foule, ni les discours : cela avait été une épreuve. Une qui l'a emportée haut la main fort heureusement. Maintenant, il pouvait penser à sa récompense, car tel était le deal. Tobias le savait et vu que la fin soirée se profilait à grand pas : il profitait de ces instants seuls pour penser à l'après. Safiya l'avait perverti un peu plus aux plaisirs de la chair. Pour sûr que sa femme le rendait fou, au fond, elle lui avait toujours fait perdre la tête. Grand idiot qu'il était : l'historien avait juste mis du temps à le réaliser. On lui pardonnera, il s'était réveillé à temps pour capturer son bonheur en y mettant un anneau. Épouse et époux. L'un à l'autre pour toujours. Voilà qui sonnait agréable à ses oreilles et faisait sincèrement croire à Tobias que le meilleur restait à venir. La vie allait forcément se lasser de les martyriser. Qu'elle aille voir ailleurs car l'homme de lettres comptait bien devenir un homme d'action. Il savait d'ores et déjà que sa belle voulait être maman. Safy avait toujours eu le respect de ne pas trop en parler pour que Tobias fasse le deuil correctement de son premier enfant, mais il n'était pas un lapin de six semaines et voyait bien le regard de sa douce sur les enfants des autres. Il lui donnerait ce bonheur. Et cette fois-ci, il se faisait la promesse de faire tout ce qui était dans son pouvoir pour empêcher le pire d'arriver. Il allait prendre son de sa femme et de son bébé. Il se battrait pour eux, donnerait sa vie. Raoul s'assurait de le préparer à tout. Tobias deviendrait un homme sur lequel Safy peut se reposer. Tel était son objectif.

Il se le promettait mutuellement à chaque baiser.

Pouvait-il en être autrement ?

Alors qu'ils se provoquent, se touchent pieusement : l'impatience de Tobias grandit un peu plus. Il se doute que ce qui se cache sous la robe de sa belle était encore plus délicieux que l'extérieur et quand ils sont enfin dans le taxi : il doit se faire violence pour rester chaste. Pourtant, se souvenir de leurs ébats dans la piscine durant ce séjour en Égypte - qui avait scellé pour toujours leur vie - mettait bien à mal sa volonté. Tout lui semble trop lent. Même l'ascenseur, n'est pas assez rapide. Il en était presque à espérer que ce dernier tombe en panne pour qu'il puisse enfin être seul. Rien de tout ça ne se passe, ils arrivent enfin devant leur nid pour une nuit. L'aspect de la chambre l'intéresse à peine. Il est bien trop obnubilé par sa belle. Toute la journée et soirée elle avait eu son attention. Pourtant, il relève son regard pour la regarder et émettre l'idée que les parents de Safy devront être les premiers à savoir pour la grossesse si jamais elle tombait enceinte. Après tout, elle avait arrêté la pilule et si Toby avait été effrayé par cela : ce n'était plus le cas. Il avait de l'appréhension, mais à tellement de reprises ils ont prouvé qu'ils peuvent survivre à tout qu'il est au fond de lui confiant. Il laissa Safy le déshabiller, la laissa admirer son corps qui commençait à se sculpter et laisser entrevoir des abdos. Il était toujours aussi mince, mais sa musculature gagnait.





Il faut accepter la pluie -
- pour avoir un arc-en-ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Safiya Rahotep SpilsburyLe vin est un puissant lubrifiant social
Safiya Rahotep Spilsbury
https://www.ciao-vecchio.com/t1780-safiya-celle-qui-est-lu https://www.ciao-vecchio.com/t1809-un-seul-jour-peut-equivaloir-a-l-eternite-safiya
Faceclaim : Zoé Saldana © Cristalline (vava) Ingrid & Marie (crackships)
Messages : 4502 - Points : 6283
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 ElegantDimpledJaguarundi-small
Âge : 40 ans née le 20 octobre 1979 à Louxor en Egypte.
Métier : Archéologue. Travaille avec Tobias depuis son arrivée à Naples.
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] The first day of our life. // Safiya ( le Mar 11 Fév 2020 - 16:37 )

Et de de notre amour naitra la vie.
TOBIYA



Safiya collée contre Tobias, profite de cet instant de complicité, dans le taxi qui les amène à l'hôtel. La journée, la soirée ont été des plus heureuses. Les rires ont résonné, les larmes de bonheur ont coulé. Elle a encore du mal à réaliser qu'elle est à présent madame Spilsbury. Elle fait machinalement tourner l'anneau autour de son doigt alors que son homme lui glisse les images de leur première nuit d'amour. Le souvenir est plaisant, la liant à ses racines et au plaisir qu'elle a pris en se donnant à l'homme de sa vie. Il avait été si doux, si attentionné. Lui offrant une nuit digne d'une princesse des mille et une nuits. Elle frissonne alors qu'elle repense aux lèvres de Tobias qui pour la première fois couvraient son corps de baisers et de caresses. Et depuis les nuits se sont enchaînées, plus délicieuses les unes que les autres. Des nuits faites de douceur et extase. Dans une confiance totale. Elle a aussi vu changer son homme. Dans le jeu des plaisirs de la chair, son époux a peu à peu fait tomber les barrières. Même si ses joues rougissent encore sous la fougue de la belle égyptienne. Il faut dire qu'en tant qu'amante elle est loin d'être sage. Elle sait parer ses joutes de mots, de regards, de gestes savamment distillés afin d'enivrer d'avantage. Elle sait émoustiller et user de ses charmes. Pour faire succomber et piéger dans sa toile l'homme qu'elle chérit du plus profond de son âme et de son cœur. Alors elle profite de cet instant de répit, même si ses lèvres sont affamées et que son corps ne rêve que se donner encore et encore. Elle veut sentir sur sa peau le parfum de Tobias laisser sa trace. Elle veut sentir au creux de son être le feu qui déjà la titille. Jouant habillement de son envie qu'elle maîtrise pour quelques secondes encore. Une fois qu'ils seront seuls, elle se laissera aller et brisera toutes les chaines pour tomber dans le paradis d'une nuit éternelle. Une nuit brûlante et charnelle. Ou juste la jouissance trouvera grâce de l'abandon de la belle. Et il semble que le temps s'éternise pour ouvrir d'avantage son appétit, pour aiguiser sa gourmandise. Dieu qu'elle désire son homme.

[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 9kWiCop

Mais vient enfin la récompense. Et cet instant ou ils se retrouvent seuls. Dans cette chambre faite pour les délices de l'amour. Ils se regardent. Se frôlent du bout des doigts. Ils s'embrassent émoustiller du désir qui s'invite avec plus insolence au creux de leur chair. Elle se laisse envoûter. Enivrer. Pas tout de suite. Pas si vite. Mais être contre Tobias est si bon que Safiya ne rêve que de le sentir en elle. La robe glisse. Écrin de pureté qui laisse apparaître la nudité drapée de sensualité. Le corps parsemé de henné qui raconte l'histoire de la belle. Promesse du futur qui peut être déjà emplit les entrailles de la belle. Et le lit accueille leurs corps brûlant de passion et d'envie. Elle soupire, elle gémit sous l'assaut des lèvres et des doigts de son homme.  Ses reins répondent à l'appel que la main de Tobias délivre avec douceur et érotisme. Leurs souffles se mélangent. Leurs peaux se languissent de l'ivresse du plaisir. Les caresses qu'ils s'offrent les enveloppent d'émotions intenses. Safiya se sent chavirer sous le touché que lui offre son mari. Elle le comble en retour. Mais ils retardent l'instant jouant sur leurs impatiences. Ils se connaissent par cœur. Ils jouent de leurs envies pour que l'abandon soit encore plus intense. Mais il y a toujours dans un coin de la tête de l'égyptienne, son retard de règle. Cette idée de grossesse. Qu'elle garde encore secrète. Et là alors que les yeux de Tobias capturent les siens, laissant transparaître tout l'amour qu'il partage.
Elle pique sa curiosité. « A vrai dire c'est aussi un secret pour moi. » Elle ne peut retenir un soupir alors que son homme dépose des baisers dans son cou. Puis en suivant les courbes de son corps. Il enflamme chaque parcelle de son être. Ses seins durcissent. Son ventre tremble. Ses doigts serrent les draps. Tobias s'attarde sur son ventre alors qu'il la nargue. Il compte bien la mettre au supplice pour lui faire cracher le morceau. Elle a vite saisi où il voulait en venir. « Vous avez pris de l'assurance monsieur Spilsbury. » Elle vient glisser ses doigts dans la chevelure de son homme. Alors qu'il se débarrasse de sa lingerie. « Pas sur que ta langue conquérante me donne envie de parler. Elle risque juste de me donner envie d'en avoir plus. Ou envie de te mettre au supplice en retour. » Elle se cambre appuyant d'avantage le visage de Tobias contre sa féminité, alors que son autre main caresse son ventre. « Tu es diabolique mon amour. » Le plaisir qu'elle éprouve coule sa divine sève dans ses veines. Et pas question qu'il la lâche si prés de l'exquise vague.

[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 9kWiCop



[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 9kWiCop

AVENGEDINCHAINS




« Eh ! Qui pourrait compter les bienfaits d'une mère ? À peine nous ouvrons les yeux à la lumière, que nous recevons d'elle, en respirant le jour, les premières leçons de tendresse et d'amour. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[terminé] The first day of our life. // Safiya - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] The first day of our life. // Safiya ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] The first day of our life. // Safiya -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant