Revenir en haut
Aller en bas


 

- Nora | Comme on se retrouve -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: San Calisto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nino Carrizo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Nino Carrizo
http://www.ciao-vecchio.com/t5056-nino-o-le-destin-nous-entraine http://www.ciao-vecchio.com/t5150-nino-o-nos-vies-qui-s-egarent
Faceclaim : Miguel Gomez, ©Art Acide
Messages : 168 - Points : 435
Âge : 33 ans.
Métier : sapeur-pompier.
Nora | Comme on se retrouve Empty
Sujet: Nora | Comme on se retrouve ( le Sam 28 Sep 2019 - 0:32 )
« Au tour de Nino. » A la table des pompiers, tous ses collègues se tournent vers lui. Certains avec un petit sourire amusé, d’autres avec insistance. La curiosité se lit dans leurs regards, un petit peu de sadisme également. Pour la soirée déguisée, ils ont décidé de ne pas faire comme tout le monde en choisissant personnellement leur costume, trouvant ça plus cocasse de laisser une autre personne choisir pour eux et tout le monde est rentré dans le délire, acceptant d’interpréter des personnages parfois drôles, parfois sérieux, ou même un peu glauques. Ca va du super-héros à l’adolescent avec de grosses lunettes et des fringues démodées, rappelant les années 80-90. Bien qu’il ne soit pas à l’aise avec les déguisements, il a accepté de jouer le jeu également. Nino scrute donc celui qui vient de prendre la parole, silencieux, s’attendant à tout sauf à ce qui suit : « Sailor Moon. » Sailor quoi ? Remarquant son incompréhension, ses collègues en rient. L’un sort son téléphone portable pour rechercher une image de l’héroïne en question et à la vue de celle-ci, le sourire de Nino devient crispé, puis disparaît quelques secondes après. « Une femme ? » C’est la seule chose qui lui saute aux yeux. Il est évidemment prêt à jouer tous les rôles, mais ça… C’est juste trop pour lui qui ne supporte pas l’idée. Rien qu’y songer lui donne la nausée. « Nan, une bombe ! On a encore quelques semaines. Je me charge personnellement de te louer la tenue. » La bouche entrouverte, le latino ne sait pas quoi dire, comment poser les mots pour refuser. « Tu as vu ma carrure ? Je ne rentrerai pas dans le costume le plus grand. » « Tu te dégonfles ? » Une attaque, il le vit comme ça, même s’il sait pertinemment qu’il lui répond par de l’humour. « Allez Nino, tout le monde joue le jeu ! L’un va même se déguiser en Razmoket ! » Eh bien, à ce stade, il aurait préféré porter une couche que venir en femme. Comme pour l’encourager un peu plus, son collègue se tourne vers le suivant pour le défier de s’habiller en femme sexy avec des bas résilles. Si tout le monde éclate de rire, Nino, lui est plus en retrait. Qu’importe qu’il ne soit pas le seul à se vêtir en femme, ce qu’on lui demande de faire, ça le rend malade.

A tel point que plusieurs heures après, lorsque tout le monde s’est éclipsé du bar, lui se retrouve au comptoir, avec une bière à la main, en se remémorant le défi débile qu’il n’a pas su refuser. Pourquoi ? Bien trop surpris pour s’imposer et bien trop effrayé, comme s’ils étaient aptes à deviner la raison de son malaise, alors qu’ils ne sont pas devins, que la vérité leur échappe.


Nino Carrizo
Victus universis caro ferina est lactisque abundans copia qua sustentantur, et herbae multiplices et siquae alites capi per aucupium possint, et plerosque mos vidimus frumenti usum et vini penitus ignorantes.
Revenir en haut Aller en bas
 
- Nora | Comme on se retrouve -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: San Calisto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut