Revenir en haut
Aller en bas


 

- Hey sister... // Adelina -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jack Delaney10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Jack Delaney
http://www.ciao-vecchio.com/t5126-felicitations-tu-vas-bientot-t http://www.ciao-vecchio.com/t5136-la-vie-est-un-reve-effrayant-james
Faceclaim : Tom Hiddleston ©© Summers
Messages : 537 - Points : 1482
Hey sister... // Adelina Tumblr_inline_nvel4e8AR71qlt39u_250
Âge : 35 ans
Métier : Médecin légiste
Hey sister... // Adelina Empty
Sujet: Hey sister... // Adelina ( le Dim 29 Sep 2019 - 16:53 )
Quelques jours s’étaient écoulés depuis que Loris l’avait décroché de la poutre de son appartement : l’empêchant de mettre un terme à sa misérable existence. Une partie de lui en voulait à son frère de cœur pour l’avoir empêché de faire ça et d’un autre côté… Jack aurait fait la même chose si les positions avaient été inversées. Il n’aurait pas supporté la mort d’un membre de sa famille de cœur. Alors pourquoi voulait-il infliger ça à Leia, Loris, Luna, Caterina et Loris ? Parce qu’il n’avait plus la force de continuer. L’espoir le tenait en vie, si on lui coupait l’herbe sous le pied : pour sûr qu’il creuserait sa tombe. Évidemment qu’il avait pensé à eux avant de se laisser tomber de l’escabeau. Mais même leur visage, leur voix, les souvenirs qu’ils ont en commun n’avaient pas réussi à l’empêcher. Parfois, il n’y avait rien à faire. À bout de tout, mais surtout de la vie, il fit l’effort d’aller à la douche et de s’habiller. Aujourd’hui était censé être une journée heureuse.
L’automne avait pointé le bout de son nez. Les arbres commençaient à revêtir leurs manteaux orangés et perdaient leurs feuilles. Le ciel gris jurait avec les jours du mois derniers qui étaient ensoleillés. Jack, tête baissée, marchait dans les tas de feuilles sans réellement faire attention à les éviter. La plupart des gens évitaient ces pièges apparents, mais pas lui. Il lui restait une bonne vingtaine de minutes pour se ressaisir et arborer un sourire confiant ; pour changer son regard et lui donner un autre éclat que celui qu’il arborait. Il avait prévu d’aller voir Adelina et les jumeaux. Deux enfants qui étaient non seulement son neveu et sa nièce, mais également les enfants de son ami d’enfance Celian. À croire que le monde s’amusait à lui jouer des tours sans prendre en considération au combien cela pouvait compliquer la situation. Il en avait évidemment parlé au père et compagnon de sa sœur. Le bon côté des choses ? Celian était un homme charmant qui allait prendre soin d’Adelina. Jack s’était arrêté chez le fleuriste avant de venir voir Adelina. Il avait toujours été attentionné avec les gens et même son état psychologique pitoyable ne changerait pas ce trait de caractère. Prévenant, il l’était toujours avec les autres. Et puis, il avait décidé de prendre le taureau par les cornes. Il s’était décidé à arrêter le mensonge. Il avait pris la décision de lui dire qu’il était vraiment. Il ne pouvait plus vivre dans cette vie de non-dit. Pourquoi devait-il garder le secret après tout ? Il n’avait jamais demandé à être créé, ce n’était pas sa faute si sa catin de mère l’a enfanté. Il se serait passé de vivre si on lui avait donné le choix. Quand bien même, au cours de sa vie, les bons moments étaient tout aussi important que les moins joyeux : sa vie était bien trop tumultueuse pour vouloir y être volontairement. En bas de l’immeuble, il passa nerveusement ses mains dans ses cheveux bouclés et longs pour terminer sa course dans sa barbe de quelques semaines. Oui, il s’était laissé aller ces derniers temps, mais n’avait même pas envie de se justifier. Son esprit était bien trop occupé et en proie à ses démons pour faire autre chose que de penser à une solution pour retrouver Mia. Il s’était donné pour objectif de donner un dernier coup de collier dans les recherches la concernant. En Janvier 2020 : il arrêterait d’espérer et commencerait à faire son deuil. Ou pas. Ou bien il continuerait de brasser le vent à la recherche du moindre indice. Ou bien il arriverait à mettre un terme à tout ça. Il ne savait pas en réalité. Dès qu’il touchait du bout des doigts la certitude : elle lui échappait en quelques secondes. Paumé. Il était paumé.

Prenant de longues inspirations, il appuya sur l’interphone : espérant ne pas réveiller Charly et Amelia, mais Adelina lui avait dit qu’ils n’étaient pas encore à la sieste il y a un petit quart d’heures de cela. En entendant la voix de la jeune maman, il sourit en coin et une fois la porte ouverte : il s’engouffra dans l’immeuble. Prenant les marches plutôt que l’ascenseur, il se retrouva rapidement devant la porte de l’appartement. Doucement, il frappa. Voilà. Il n’y avait plus qu’à attendre. Le plus dur était fait n’est-ce pas ? Quand Adelina apparu sur le pas de la porte, il lui sourit :

"Bonjour." Il lui tendit le bouquet : "Je ne savais pas ce que tu aimais, alors j'ai pris des lys : ce sont mes fleurs préférées."


Haunted by her ghost.
Lock in the cage of hope.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Adelina Alma
http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
Faceclaim : Louise Brealey + ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Messages : 7727 - Points : 3637
Hey sister... // Adelina Tumblr_puo95edz7m1r9p3hpo4_400
Âge : 37 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Hey sister... // Adelina Empty
Sujet: Re: Hey sister... // Adelina ( le Ven 4 Oct 2019 - 22:28 )
Il était temps de dire à Jack qu’elle était au courant qu’il était son frère, cela faisait quelques mois qu’elle ne l’avait pas vu, d’ailleurs, elle n’avait pas eu l’occasion de lui présenter ses neveux. Il faut dire que la jeune femme avait quand même été occupé, s’occuper de deux bébés, ça prend beaucoup de temps. Cela ne l’empêchait pas de passer du temps avec ses proches, même si c’était surtout eux qui se déplaçaient en ce moment. La jeune femme ne savait pas comment elle allait annoncer la nouvelle, elle le ferait le moment venu. Son petit ami s’était absenté, dire que dans quelques temps, ils vivraient sûrement dans une maison, ce n’est pas qu’elle n’aimait pas la vie en appartement, mais pour ses enfants, elle voulait qu’ils puissent jouer dans un jardin, ils avaient aussi besoin de place, ils auraient chacun leur chambre, tout serait parfait.

Charly et Amelia étaient bien éveillés, au moins cette fois ils ne pleuraient pas, ils étaient nourris, propres et en pleine forme. Elle se demandait parfois s’ils ne faisaient pas exprès de pleurer pour que papa joue du violon, ces petits étaient malins et avaient compris la technique, c’était peut-être inconscient. La jeune femme était émerveillée quand Celian se mettait à jouer et que tout à coup les jumeaux ne pleuraient plus, dommage qu’il ne sache jouer qu’un seul morceau. Au bout d’un moment son frère arriva et elle lui ouvrit. « Salut, elles sont superbes, merci, je t’en prie entre, sympa la barbe. » Maintenant elle pouvait se montrer familière avec lui, c’était étrange de le voir alors qu’il n’était pas rasé, ah les hommes, surement un style qu’il voulait se donner, elle n’allait pas l’embêter avec ça. Elle mit les fleurs dans un vase, ça sentait bon et elle lui servit quelque chose à boire. « Je crois qu’il est temps qu’on parle. » Bon elle allait être directe, c’était la meilleure idée selon elle à ce moment-là. « Je sais que tu es mon frère, ne me demande pas comment mais je sais. » Elle ne voulait pas dire que c’était leur père qui lui avait. « Pourquoi tu ne me l’as pas dit, tu sais je l’aurai pas mal pris, au contraire j’ai toujours voulu des frères et sœurs. » Elle n’était pas en colère, pour elle la famille c’était important, ils partageaient le même sang. « Je crois qu’il est temps que tu rencontres ton neveu et ta nièce. » Elle conduisit ensuite Jack dans la chambre ou il y avait les jumeaux qui étaient toujours calmes, elle avait de la chance aujourd’hui. « Je te présenterai Celian aussi, c’est un homme génial. » Elle n’était pas au courant que les deux se connaissaient, c’était pour ça qu’elle disait ça, le monde est petit comme on dit.


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Jack Delaney10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Jack Delaney
http://www.ciao-vecchio.com/t5126-felicitations-tu-vas-bientot-t http://www.ciao-vecchio.com/t5136-la-vie-est-un-reve-effrayant-james
Faceclaim : Tom Hiddleston ©© Summers
Messages : 537 - Points : 1482
Hey sister... // Adelina Tumblr_inline_nvel4e8AR71qlt39u_250
Âge : 35 ans
Métier : Médecin légiste
Hey sister... // Adelina Empty
Sujet: Re: Hey sister... // Adelina ( le Dim 6 Oct 2019 - 16:38 )
Jack attendait derrière la porte de chez celle qui était sa soeur. Une personne qu’il avait envie de découvrir un peu plus. Lui qui avait une ribambelle de sœurs de cœurs, mais une de sang… Cela est différent n’est-ce pas ? Il allait le découvrir bientôt puisque qu’Adelina lui ouvrit et il lui tendit le bouquet en souriant. Il rentra et sourit en coin en entendant la réflexion de la jeune maman sur sa barbe :

“J’essaye un nouveau genre. Tu n’aimes pas ?” Vrai qu’il se laissait aller ces derniers temps. Il allait se reprendre en main. Il se l’était promis. Mais pas aujourd’hui. Demain peut-être. Au moins la marque à son cou était presque partie, même s’il gardait une écharpe pour cacher ce qu’il restait.

Le docteur accepta volontiers une tasse de café et regarda là où habitait Adelina et pour le coup Celian. Le monde était si petit… Est-ce que son meilleur ami avait parlé à sa douce qu’il se connaissait ? Il n’eut pas le temps d’y réfléchir plus longtemps que sa sœur lui coupa l’herbe sous le pied. Ce genre de mots, combinés dans une phrase, annonçait rarement de bonnes choses. Le couperet tomba. Comme si Jack avait besoin de cela. Il ne répondit rien, se contenta de prendre une gorgée de son café. Elle lui demandait de ne pas lui poser de question, il ne le ferait pas. Etait-ce Celian ? Constello ? Jack ne savait pas et ce n’était pas important. Elle savait. Seulement ce fait comptait. Pourquoi ? Voilà ce qu’elle lui demandait. Un long soupire traversa ses lèvres et il alla réponse, mais elle continua. Alors, il posa sa tasse sur la table de la cuisine pour suivre Adelina.

Il se mit devant les berceaux et sourit tendrement en voyant les jumeaux. Ils étaient magnifiques. Celian et Adelina semblaient avoir un de chaque, en vue de la ressemblance à leurs parents.

“Celian et moi… On se connaît déjà.” Il s’approcha de Charly et caressa la joue du petit garçon avant de poser son regard sur Amelia : “On était voisin enfant. On faisait des expériences dans le garage de son père.” Jack tourna sa tête pour finalement regarder sa sœur : “Tu m’as demandé pourquoi je ne t’ai rien dit tout à l’heure.” Et il comptait lui répondre le plus honnêtement possible. “Tu étais enceinte jusqu’au cou. Je ne voulais pas te causer du stress en plus et je n’ai jamais trouvé le bon moment. Ce n’est pas le genre de choses qu’on dit en public ou bien comme on parlerait de la pluie et du beau temps. Je comptais te le dire.” Et cela était vrai. “Mais on a tous les deux été bien occupés.” Il ne blâmait personne. “Et puis, une part de moi avait peur d’être rejeté. Je l’ai déjà été par ma mère et par la force des choses par Constello.” Il avait encore du mal à l’appeler Papa. Ne pourrait peut-être jamais. “Alors… Ne rien te dire, alimenter l’illusion était aussi une façon de me protéger. C’était égoïste, mais… En ce moment je suis tellement dans une mauvaise passade que je ne voulais pas encore plus souffrir… Tu comprends ?” Et il espérait qu’elle le fasse. “Ce n’était pas juste pour toi… Mais je te l’aurais dit un jour.”


Haunted by her ghost.
Lock in the cage of hope.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Hey sister... // Adelina Empty
Sujet: Re: Hey sister... // Adelina ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Hey sister... // Adelina -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut