Revenir en haut
Aller en bas


 

- Jeune Nymphe [PV Genny] -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Le Ruby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alvaro NavarroLe vin est un puissant lubrifiant social
Alvaro Navarro
http://www.ciao-vecchio.com/t6031-alvaro-navarro-monsieur http://www.ciao-vecchio.com/t6080-alvaro-navarro-monsieur-want-to-deal-with-me
Faceclaim : Johnny Depp
Messages : 126 - Points : 121
Âge : 51 ans
Métier : Propriétaire du Ruby
Jeune Nymphe [PV Genny] Empty
Sujet: Jeune Nymphe [PV Genny] ( le Mar 1 Oct 2019 - 8:07 )
Jeune Nymphe
Genny & Alvaro
Le souffle coupé dès notre entrée. On se transporte dans un autre monde, un autre univers. Un immense lustre descendant du plafond brodé de cuivre. Il resplendissait la totalité de la grande salle faisant briller les cristaux et les rideaux de velours. Une lumière vive glissant sur la tapisserie feutrés et les nombreuses toiles. De sublimes oeuvres d'arts choisies avec soin. Des femmes de toutes les formes, de toutes les teintes. Belles, sensuelles, ensorcelantes. Elles captivent notre attention, notre oeil. Une incitation alléchante de sombrer dans le vice. Prêcher la mauvaise parole. Celle du plaisir et de l'interdiction. On succombe en plongeant dans la paillette, dans la dorure et la dentelle. Des boissons aux costumes, des tables aux serveuses, rien est épargné. Grandiose, spectaculaire et combien luxueux. On se sent privilégié, honorer de marcher sur ce sol de marbre. Toutefois, pas n'importe qui peut. Habituellement, il faut un nom, un statut ou le porte-feuille pour y avoir accès. Pour ce soir, c'était porte ouverte...

J'étais très sélectif, c'est vrai. Mais pour cette grande soirée, je voulais m'entourer de gens de toutes sortes laissant recours à la plus pure folie. Un cocktail magnifiques qui allaient me donner bonne réputation. Une recette gagnante à ma boite. Voir le succès inestimable de mes filles, de mes employés et l'atmosphère, du rêve que je vendais. Car, il s'agissait bien du rêve. De la beauté des femmes, de sa sensualité, de la richesse, du luxe et de l'ivresse. De se croire tout permis sans le faire nécessairement. Le rêve de croire. Croire que l'on peut. Aucune limite...

On boit, on rit, on regarde, on admire, on baise et on paie. On ne compte plus en redemandant sans cesse. On laisse l'alcool couler, le plaisir monter et les rapprochements se créer. Tout cela en regardant de magnifiques femmes, de jolies prestations, des numéros colorés qui ne laisseraient personne indifférent. Personne.

Les femmes se sentent belles et désirées. Les hommes, eux, contemplent, charment et tricotent pour obtenir une attention particulière ou paient un prix fort pour se satisfaire par une de mes filles. Donc, soit de belles paroles pour un numéro ou une douce nuit.

C'est ce qui allait se passer encore ce soir, dans mon établissement. Je voulais rendre les gens heureux, fier, euphorique, les faire sortir de leur quotidien en l'espace d'une soirée. Une des plus belles soirées de leur vie. Si ce n'est pas la meilleure.

Tout était là pour le provoquer. Mes employés avaient tout préparer avec dévotion et précision. J'étais toujours très emballé prenant un léger temps avec eux. Les remerciant, bien sûr, mais aussi de les préparer à recevoir nos clients. C'était peut-être choquant pour des bourgeois, des gens qui viennent mettre le nez ici pour une première fois, mais c'est parfois les plus distingués  ou les plus timides qui sont les plus surprenant en ce qui attrait à leur sexualité. Je ne fais qu'ajouter un peu de folie dans leur couple ou leur première expérience du vice. Il fallait donc me remercier...

Ils allaient avoir toute la soirée pour le faire. Pour le moment, ils semblaient bien trop occuper à profiter des festivités. Je regardais cela de haut, à mon 3e étage. Un immense sourire sur mes lèvres en ajustant mes boutons de chemise venant à peine de sortir d'une bonne douche chaude. Je revenais tout juste d'une transaction des plus coriaces avec des nouveaux clients. Je n'avais pas besoin de sentir la pression d'une journée de travail. Je me devais d'être adéquat, même s'il s'agit d'une journée comme une autre à mes yeux. Pourtant, c'était la meilleure soirée plus la plupart des gens, en bas...

Digne d'une fête de Dionysos, mais ce Seigneur n'était point encore arrivé. Non, je me laissais désirer buvant mon verre de whisky...

Je me présente rarement comme tel. Non, je préfère rester discret sur mon identité auprès de mes nouveaux clients. Je ne fais que circuler en saluant quelques habitués. Qui sait ce qui se cache derrière ces gens. Un journaliste ? Un flic ? Un ennemi ?

CRIMSON DAY



I'm a bad guy.
Revenir en haut Aller en bas
Genny Nuovamore10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Genny Nuovamore
Faceclaim : Phoebe Tonkin+© wcstedrose (sublime avatar d’halloween) ★EXORDIUM (signature)
Messages : 47 - Points : 70
Âge : Alexandra Leopolidis (de son nom de naissance) est née le 10 Novembre 1989 sur une île grecque paradisiaque au doux prénom de Corfu. Ce qui lui donne exactement 29 ans aujourd'hui, mais 30 ans dans quelques mois (et je vous veux nombreux à mon b-day les amie(s) (a))
Métier : Hôtesse de l'air très respectée pour Alitalia. Passionée d'aviation depuis toute jeune, elle ne se voyait dans aucuns autres métier que celui-ci. Passion qu'elle partage avec celui qu'elle considère comme son frère, Dante.
Jeune Nymphe [PV Genny] Empty
Sujet: Re: Jeune Nymphe [PV Genny] ( le Dim 6 Oct 2019 - 21:21 )

Une soirée pleines de rebondissements...
Sauvée par Dionysos himself
La belle hôtesse de l'air avait souvent entendu parler du Ruby, mais elle n'y était jamais allée. Ce soir-là, elle avait décidé de se lancer. Alors avec quelques amies, elle s'étaient faites toute jolie, d'ailleurs la belle Genny avait longtemps hésité, mais avait elle opté pour cette tenue pas trop sexy, ni trop voyante, mais élégante. « Tu verras, ça va être une soirée que tu n'est pas prête d'oublier!» me disait une de mes bonnes amies à l'oreille, comme un soupir. Ah ça, l'oublier, elle ne pourrait définitivement pas, oui. En entrant, elle regardait un peu partout, son regard se perdit littérallement sur un homme, qui devait sûrement avoir bien plus que son âge, en fond de salle, tel un Dieu en hauteur. Il avait très bel allure, vraiment. Se rendant compte qu'elle le fixait, Genny, gênée (heureusement qu'il faisait noire et qu'on ne pouvait voir ses joues rougir) décida d'aller vers la piste de danse. Tout était propice pour qu'elle passe une excellente soirée, en effet. Quelques heures plus tard, et quelques verres après, elle décida de s'assoir, dans la pénombre du club. Le garçon avec lequel elle avait danser apparemment collée/serrée sans vraiment s'en apercevoir s'approchant d'elle, totalement bourré. Il s'asseyait à côté mettant sa mains sur elle de façon odieuse. Elle s'écartait se dirigeant vers les toillettes féminines, pensant qu'il ne la suivrait pas là-bas. Que Neni, non seulement il le fit, mais il devenait vraiment très lourd, et beaucoup trop insistant. La plaquant contre le mur, bloquant ses mains, malgré le fait qu'elle se débattait « Vas-y fait pas ta sainte nitouche, j'ai bien vu comment tu m'a allumé! Tu vas voir, tu vas adorer...» Genny se débatait, et le giffla, tout en le mordant, et le griffant, actions pour le faire partir uniquement. Mais Genny était vierge, et ces actions faisaient encore plus bander un homme apparemment. Il se dit donc plus insistant, elle n'avait aucunes chances contre lui « Une tigresse, whaou! Tu caches bien ton jeu, petite sainte nitouche!» Genny ferma les yeux, elle voulait juste que ça s'arrête. Elle allait le laisser abuser d'elle, tant pis, elle avait du sang qui coulait de sa bouche, quand ce dernier avait répliqué, et sûrement un oeuil au beurre noir, qui allait se voir très rapidement. Au moins elle n'aura pas laissé sa virginité sans se battre, fièrement. Puis soudain, un coup violent fit tomber l'homme qui voulait la violer à terre. Il fit maîtriser par elle ne savait pas qui, la jeune femme s'évanouissant. Quand elle reprit connaissance, elle avait le visage de l'homme qu'elle avait toisé à sa rentrée tout à l'heure, cet homme qui ressemblait encore plus à un Dieu de près, et qui semblait ...inquiet, lui tendant un verre d'eau. Engazée, absolument terrorisée par ce qui venait de presque se produire, elle prit la parole avec une voix presque éteinte « Que s'est t-il passé ? Qui...Qui êtes-vous?» Elle le savait au fond d'elle, du moins la partie de "ce qui s'était passé" pas de qui était son interlocuteur, mais elle attendait que son "sauveur" lui raconte ce qu'il avait vu, et sa version. Quelle soirée!
code by bat'phanie


L'aria che respiro Jeune Nymphe [PV Genny] 4210718188 (Lexy&Lily)
Η καρδιά μιας γυναίκας είναι ένας ωκεανός από μυστικά (Le cœur d'une femme est un océan de secrets)
Revenir en haut Aller en bas
 
- Jeune Nymphe [PV Genny] -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Le Ruby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut