Revenir en haut
Aller en bas


 

- Flora | Client enrhumé -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Avanti Hôtel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Esprit d'AutomnePrêt pour un petit tour ?
Esprit d'Automne
Faceclaim : img fromsomewherewithlove
Messages : 91 - Points : 526
Flora | Client enrhumé Empty
Sujet: Flora | Client enrhumé ( le Sam 26 Oct 2019 - 11:50 )
Esprit d'AutomneJe suis passé par ici
Bonjour ! Je suis l'Esprit d'Automne. J'interviens dans les RPs afin de mettre du désordre dans ces derniers. Si tu lis ceci, c'est que tu es dans ma ligne de mire. Tu pourras en savoir plus dans ce topic afin d'en apprendre d'avantage sur le dispositif.
Situation / ActionTes parents ont réussi à te vendre à un homme friqué. Celui-ci est malade, a un bon rhume et peut-être une autre saloperie, mais il a toujours faim et te mène avec fermeté dans une chambre d'hôtel.

@Flora Casaroli avec qui tu veux !
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
En ligne
Flora Casaroli
http://www.ciao-vecchio.com/t4303-flora-_-petite-actualisation-_ http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : Alycia Debnam Carey. L'avatar est de Gorgeousmali et les gifs sont de Mexico21, Tumblr et Ealitya.
Messages : 4435 - Points : 3299
Flora | Client enrhumé Tumblr_oxmogcveyY1vv0ly5o1_500
Âge : Elle est venue au monde le 17 mai 1997 à Naples. + Elle a 22 ans.
Métier : Elle se prostitue a nouveau pour ses parents ( - septembre 2018 ) après environ 10 mois d'arrêt.
Flora | Client enrhumé Empty
Sujet: Re: Flora | Client enrhumé ( le Mar 29 Oct 2019 - 20:07 )
Parce que l'argent n'a pas de prix, le couple Casaroli a fait appel a l'investissement qu'il a fait vingt deux ans auparavant : Flora. Et parce que la somme totale de la liasse d'argent qu'il récupère tous les matins est ce qui compte le plus, le « comment ? », le « avec qui ? » et le « combien ? » n'ont jamais fait partie de ses préoccupations. Pourtant c'est le cas aujourd'hui .. A vrai dire, les détails de la transaction que le couple a fait avec cet homme tels que « qui est t'il ? », « pourquoi ? » et même « combien ? », Flora n'a absolument pas envie de les connaître. De toute façon, il ne lui aurait rien dit. Parce qu'a cause de la tournure dramatique qu'a pris son après midi, Flora le remercierait presque de lui avoir « mâché » le travail. Maintenant, il ne lui reste plus qu'a le faire. Après un trajet en voiture de quelques minutes a peine, l'homme en costard au compte en banque débordant de fric bien que là tout de suite victime d'un bon rhume, l'entraîne avec fermeté dans une chambre de l'Avanti Hôtel.

Une trentaine de minutes plus tard, quelqu'un dont Flora reconnait aussitôt la voix donne des coups contre la porte de la chambre les stoppant soudainement et net dans ce qu'ils sont en train de faire.

(@Etiam Galliano)


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Etiam Galliano10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Etiam Galliano
http://www.ciao-vecchio.com/t4367-lost-soul http://www.ciao-vecchio.com/t4370-face-off
Faceclaim : Matthew Daddario, Gajah (avatar) & hellfire + ki4 (gifs)
Messages : 2151 - Points : 818
Âge : 30 ans (18 avril 1989 à Naples)
Métier : Massothérapute. (Etiam) est actuellement mis à pied du centre de bien-être, suite à une plainte infondée. Il lui est interdit de pratiquer la massothérapie, professionnellement, le temps de l’enquête. / (Theo) Escorte, donneur d'orgasmes.
Flora | Client enrhumé Empty
Sujet: Re: Flora | Client enrhumé ( le Ven 1 Nov 2019 - 19:31 )
Etiam attend sa belle Flora pour s’expliquer, suite à la scène qu’Octavia leur a fait un peu plus tôt. Seulement, les mauvaises habitudes ont la vie dure. Et l’escorte ne peut s’empêcher de décrocher lorsque son portable se met à vibrer. Et ce, bien qu’ils se soient promis de ne plus mettre de distance entre eux. Il ne peut cependant refuser la demande de sa cliente. Un massage érotique, sans pénétration. Rapide et payant. Et surtout, seule source de revenu depuis la plainte et sa mise à pied sans solde. Et comme si ce n’était pas suffisant, la frayeur que lui a fait le laboratoire quant à ses résultats de dépistage, lui a également fait perdre de l’argent, le forçant à refuser momentanément des contrats.

À son retour, la note laissée sur la table a disparue, mais les billets s’y trouvent toujours. Pourtant, Flora a déjà quitté l’appartement. Etiam lève les yeux au ciel puis tente de la contacter. Toutefois, elle ne répond ni à ses appels, ni à ses messages textes. Il soupire puis saute dans la douche. Le grand brun regrette d’avoir dû quitter avant qu’elle n’arrive et de pouvoir lui expliquer. Il regrette de ne pas être resté avec elle, tout simplement... ne pas avoir privilégié Flora, à l’argent, même s’il s’agit de son gagne-pain et qu’à ses yeux, c’est également ce qui lui permet d’offrir à sa petite fleur des moments de répits, ignorant qu’elle refuse à présent de les remettre à ses proxénètes.

Les cheveux encore humide, il enfile en vitesse un jean délavé, un pull en laine et son blouson de velours. Paré ainsi pour la fraicheur automnale, Etiam espère qu’ils pourront se réconcilier rapidement et profiter de la soirée tous les deux, une tasse de latté à la citrouille entre la main. Mais pour se faire, il faudrait qu’elle daigne lui répondre.

Une promesse brisée. Et un mauvais pressentiment. Etiam se met à sa rercherche, visitant les endroits qu’elle fréquente. Il questionne finalement cette femme qui lui tourne autour. Il est inquiet. Mais, les indications de cette dernière, de la détermination et beaucoup d’amour le mène à l’hôtel Avanti. Et il est loin d’être rassuré. Il parvient néanmoins à obtenir le numéro de sa chambre, de peine et de misère. L’employé de l’accueil ajoute qu’une plainte pour tapage a été déposé par leur voisin de chambre et qu’il faudrait aviser ses amis. Il serre les dents. Etiam sait que ce n’est pas qu’une simple dispute de couple. Il s’imagine le pire et bouille en se dirigeant vers la chambre. Les bruits qui en proviennent lui font un peu plus perdre la tête. Il serre les poings et frappe à la porte, prêt à la défoncer s’il le faut. Il appelle Flora et hurle au type d’en sortir.


we belong together
The strands in your eyes that color them wonderful. Stop me and steal my breath. Emeralds from mountains thrust towards the sky, never revealing their depth. Tell me that we belong together, dress it up with the trappings of love. ▬ i’ll be captivated, i’ll hang from your lips. I’ll be your cryin’ shoulder, and the greatest fan of your life.
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
En ligne
Flora Casaroli
http://www.ciao-vecchio.com/t4303-flora-_-petite-actualisation-_ http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : Alycia Debnam Carey. L'avatar est de Gorgeousmali et les gifs sont de Mexico21, Tumblr et Ealitya.
Messages : 4435 - Points : 3299
Flora | Client enrhumé Tumblr_oxmogcveyY1vv0ly5o1_500
Âge : Elle est venue au monde le 17 mai 1997 à Naples. + Elle a 22 ans.
Métier : Elle se prostitue a nouveau pour ses parents ( - septembre 2018 ) après environ 10 mois d'arrêt.
Flora | Client enrhumé Empty
Sujet: Re: Flora | Client enrhumé ( le Mer 6 Nov 2019 - 16:54 )
Ils sont pleins de frics a en croire la marque de la voiture qu'ils possèdent ainsi que la tenue et les accessoires qu'ils portent ou ils sont plus modestes. Ils ont un poste important comme l'indique le costume trois pièces qu'ils ont sur le dos ou ils ont une tenue plus classique. Ils sont en couple, mariés avec ou ans enfants ou encore, totalement seul depuis plus ou moins longtemps. Ils ne sont pas très à l'aise, maladroits, agressifs ou encore, violents. Parfois, ils sont un coup l'un et un coup l'autre. Mais, malades ? S'ils ne le sont quasiment jamais, ce client là, l'est. Il a pris un cachet avant qu'ils ne passent la porte de l'Avanti Hôtel. Il a un besoin incessant de mouchoirs et les quintes de toux se succèdent. Pourquoi, n'ont ils pas pris la décision de reporter la consommation de ce service sexuel et payant ? Parce qu'en sachant que ses parents ont besoin de beaucoup d'argent a cause des factures et des empreints qui s'accumulent et du cout important de leurs consommations favorites, si cet homme en a eu / avaient eu la sage idée d'en faire la demande, ces derniers auraient très certainement refusés. En tout cas, connaissant les Casaroli, ils ont dû lui dire d'user de la force s'il veut que Flora soit docile. Résultats, ça fait moins d'une heure qu'il sont ensembles et, il l'a déjà fait a plusieurs reprises. Du coup, autant dire que la soudaine présence d'Etiam ne l'aide absolument pas.
Brusquement, la porte de la chambre s'ouvre et Flora en sort. Presque aussitôt, l'une de ses mains se pose sur le torse d'Etiam et le pousse gentiment de sorte qu'il recule de quelques pas tandis que l'autre ferme la porte. « J'suis là. J'suis là. » dit d'une voix basse Flora, son front contre le sien et les yeux qui se ferment un court instant alors que l'une de ses mains caresse sa joue et l'autre passe dans ses cheveux. « Respire. Calme toi. » Un murmure tout contre ses lèvres et dont les deux derniers sont dits a plusieurs reprises entre de tendres mais courts baisers. Ça, dans le seul et unique but qu'il s'apaise, même très légèrement. « Je vais bien, d'accord ?! » Un hochement de la tête et un petit sourire inscrit sur les lèvres appuient ses dires bien qu'en sachant qu'il risque de ne pas la croire. Et a raison. « Mais.. Je vais avoir des problèmes. T'aurais pas du venir.  » répète en continu Flora d'une voix basse et légèrement tremblante, la tête a présent contre le torse d'Etiam. Bien que ce ne soit pas ce qu'il veut, ça va malheureusement être le cas. Parce que même s'il part là tout de suite, la sanction risque d'être sévère. Que ce soit de cet homme voire de ses parents s'il les met au courant de l'interruption. « Il faut que tu partes. N'aggrave pas la situation, s'il te plaît. » le supplie Flora en reculant doucement jusqu'à ce que son dos heurte la porte de la chambre. En soit, il ne faut pas que le rendez vous se termine de façon prématurée. Parce que sinon, ses parents la puniront très certainement dans la même violence que la fois où sa cuite suivit de son altercation avec Erio l'avait conduit a ne pas ramener d'argent le lendemain matin. « Tu m'as promis, tu te souviens. » A vrai dire, il n'a pas réussit a lui faire la promesse. Mais il lui avait dit qu'il essaierai et là, c'est le moyen de le faire.


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Etiam Galliano10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Etiam Galliano
http://www.ciao-vecchio.com/t4367-lost-soul http://www.ciao-vecchio.com/t4370-face-off
Faceclaim : Matthew Daddario, Gajah (avatar) & hellfire + ki4 (gifs)
Messages : 2151 - Points : 818
Âge : 30 ans (18 avril 1989 à Naples)
Métier : Massothérapute. (Etiam) est actuellement mis à pied du centre de bien-être, suite à une plainte infondée. Il lui est interdit de pratiquer la massothérapie, professionnellement, le temps de l’enquête. / (Theo) Escorte, donneur d'orgasmes.
Flora | Client enrhumé Empty
Sujet: Re: Flora | Client enrhumé ( le Mer 6 Nov 2019 - 23:33 )
Lorsque la porte s’ouvre, Etiam tente d’entrer dans la chambre pour remettre ses coups à ce client qu’il déteste déjà de tout son être. Mais, il est stoppé par un ange. Flora l’arrête. Elle pose sa main délicate sur son torse musclé. Elle le force à reculer, puis s’empresse de refermer la porte derrière elle. Elle lui refuse l’accès. Elle qui lui a déjà fait promettre de prendre sur lui, de ne pas user ses poings contre sa clientèle. Promesse qu’il a d’ailleurs été incapable de prononcer. Seulement, elle ne réalise pas qu’une simple porte en bois ne peut rien contre la colère de l’amoureux, submergé par sa haine.

Ainsi, ce dernier ne comprend pas les mots qu’elle lui murmure, il ne les entend pas. Et il ne parvient pas, non plus, à reprendre son calme. Même après qu’elle ait approché son visage du sien et déposé doucement son front contre celui de l’italien. Sa respiration est saccadé, son corps tendu, son torse bombé, prêt à défier et combattre son rival. Les caresses de Flora l’apaise à peine. Elle doit se répéter et lui prendre quelques baisers pour qu’il revienne à lui et que sa jolie voix se fasse finalement entendre. « Je vais bien, d'accord ?! » qu’elle lance, sans réponse immédiate de son interlocuteur.

Le sourire de Flora est loin d’être contagieux, cette fois. Il est feint. Il est triste. Et le coeur d’Etiam se serre un peu plus en reconnaissant celui qu’elle affiche. Il connaît tous ses sourires. Et celui-là, est le seul qu’il n’apprécie pas. Alors, le grand brun passe une main dans ses cheveux en bataille puis expire bruyamment. « À l’accueil, ils m’ont dit qu’il y avait eu une dispute et que vos voisins de chambre s’étaient plains du bruit... » qu’il termine en levant les yeux vers elle, cherchant son regard. « Il a levé la main sur toi, Flora ? J’vais l’tuer s’il t’a fait du mal... »

« Mais.. Je vais avoir des problèmes. T'aurais pas du venir. » Etiam ne dit rien. Il n’est pas complètement idiot. Il sait bien, au fond, que ce ne sera pas apprécié ni du client, ni des proxénètes de Flora. Mais, pour le moment, il n’y pense pas. Le simple fait que la femme qu’il aime soit malmenée par un client, et avec un client tout court, lui fait oublier tout le reste. Incluant le danger qu’il pourrait y avoir. La tête de Flora contre lui, il vient embrasser son crâne puis passe instinctivement ses bras autour de sa taille. Il la serre contre lui, et pour la première fois depuis son arrivée, sa respiration est profonde, presque naturelle. Il ferme les yeux, la serrant un peu plus fort contre son coeur.

Il en oublierait presque où ils se trouvent, et dans quelle situation. Seulement, Flora lui demande de partir. Elle le supplie de le faire, en s’éloignant de lui. Mais, il refuse. Il hoche la tête fermement et tend la main, à la recherche des siennes. Il la serre tendrement et n’entend plus la lâcher. Pas avant qu’ils soient loin de cette chambre maudite. « Je partirais pas... pas sans toi ! » Et juste pour qu’elle comprenne bien qu’il est sérieux, et parce qu’il en meurt d’envie, le napolitain s’avance à nouveau vers elle et capture ses lèvres. Sa seconde main venant se nicher sur la hanche féminine.


we belong together
The strands in your eyes that color them wonderful. Stop me and steal my breath. Emeralds from mountains thrust towards the sky, never revealing their depth. Tell me that we belong together, dress it up with the trappings of love. ▬ i’ll be captivated, i’ll hang from your lips. I’ll be your cryin’ shoulder, and the greatest fan of your life.
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
En ligne
Flora Casaroli
http://www.ciao-vecchio.com/t4303-flora-_-petite-actualisation-_ http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : Alycia Debnam Carey. L'avatar est de Gorgeousmali et les gifs sont de Mexico21, Tumblr et Ealitya.
Messages : 4435 - Points : 3299
Flora | Client enrhumé Tumblr_oxmogcveyY1vv0ly5o1_500
Âge : Elle est venue au monde le 17 mai 1997 à Naples. + Elle a 22 ans.
Métier : Elle se prostitue a nouveau pour ses parents ( - septembre 2018 ) après environ 10 mois d'arrêt.
Flora | Client enrhumé Empty
Sujet: Re: Flora | Client enrhumé ( le Lun 11 Nov 2019 - 0:39 )
Ses yeux ancrés dans les siens, Flora presse ses lèvres l'une contre l'autre et hoche lentement la tête de haut en bas. S'il n'y avait pas eu la plainte de leurs voisins de chambre. Si la personne à l'accueil ne l'avait pas dit à Etiam. Flora aurait pu lui dire un mensonge. Il ne l'aurait probablement pas cru, la connaissant. Et vu la situation, aussi. Mais, il aurait fait semblant. Il n'aurait sûrement rien dit. Elle aurait eu le droit à un simple acquiescement de sa part. A raison, il aurait compris son mensonge dans sa réponse négative et Flora, aurait compris que même s'il ne disait rien, il la croyait pas. Et surtout, qu'il a envie de s'en prendre au sens propre à ce client. C'est justement ce que Flora ne veut pas. Mai ça semble compromis. Il lui reste plus qu'a lui faire prendre conscience des risques s'il met en œuvre ce qu'il avait en tête en se pointant à l'hôtel. Et en fait, ce qu'il a toujours et encore plus en tête avec la réponse non verbale et timide bien qu' explicite de Flora concernant la violence qu'a pu faire preuve cet homme  à son égard depuis le début de ce rendez vous. Etiam embrasse son crâne en la serrant contre lui et des larmes silencieuses que Flora essuie presque directement coulent le long de ses joues. Il ne dit rien alors, il a sûrement compris. Flora aura tout de même des problèmes s'il part là tout de suite. Mais, des plus gros encore s'il fait quoique ce soit. Et malheureusement là dedans, Flora préfère être entre les mains d'hommes plus ou moins violents comme ce client le temps d'une heure ou bien d'une nuit plutôt que d'être entre les mains de ses parents. Du coup, il est grand temps qu'il parte. Ils peuvent se rejoindre plus tard à l'appartement de l'un ou de l'autre. Mais là tout de suite, il faut absolument qu'il l'a laisse. Évidemment, Etiam n'est pas d'accord avec ça. Et en capturant a nouveau l'une de ses mains, il se montre catégorique là dessus. Apparemment, Flora s'est lourdement trompée. Il n'a pas conscience des conséquences s'ils partent ensembles maintenant. D'autant plus qu'il n'est pas question que le lendemain matin, Flora ne se pointe pas chez ses parents. Ça, il doit s'en faire une raison. Qu'il l'oublie. A moins qu'il s'en fiche bien que ce soit totalement impossible a croire. Elle n'a pas le temps de dire quoique ce soit qu'il l'embrasse, sa main libre se plaçant sur sa hanche. Brusquement la porte de la chambre s'ouvre et basculant, les doigts de sa mains libre se referment comme dans un réflexe sur le tee shirt d'Etiam alors que leurs lèvres se séparent. L'homme aggripe fortement le bras de Flora et la tire vers lui en grognant qu'Etiam doit être patient. Il ne l'aura qu'une fois qu'ils en aura finit et notamment parce qu'il a déjà fait le nécessaire auprès de ses proxénètes, niveau fric. Flora secoue frénétiquement la tête de droite a gauche, le regard suppliant Etiam de ne rien faire. De prendre sur lui. Mais en vain très certainement ..


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Flora | Client enrhumé Empty
Sujet: Re: Flora | Client enrhumé ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Flora | Client enrhumé -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Avanti Hôtel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut