Revenir en haut
Aller en bas


 

- Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison -

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Lakiska BerrettiniToujours frais après un litre de café
Lakiska Berrettini
http://www.ciao-vecchio.com/t6236-lakiska-infect-me-with-your-lo http://www.ciao-vecchio.com/t6243-lo-lii-ta
Faceclaim : Malaika Firth (Dreamy & HRSY)
Messages : 36 - Points : 42
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Malaika-firth-gif-3
Âge : 29 ans
Métier : Hôtesse de l'air pour la compagnie Alitalia et "Passeuse"
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Empty
Sujet: Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison ( le Jeu 31 Oct 2019 - 12:17 )
Et j'ai des centaines de flèches dans le cœur. Et j'ai des millions d'envies de te plaire. Flirt, je m'allume, on devient insouciants. Sur le bitume on sourit un instant.
Lakiska Berrettini
Personnage inventé
Identité :Lakiska Berrettini. Née Ngai.

Naissance :Mombasa, Kenya. Le 23 Mars 1990 (29 ans.).

Origines :Italienne, d'origines kényanes.

Statut :Célibataire.

Métier :Hôtesse de l'air et "Passeuse"

Argent :$$$. Bas de la classe moyenne.

A Naples depuis :Ses six mois.

Indépendante : T'en es la définition et l’incarnation même. Pas un instant ne passe sans que tu en aspires à toujours plus. Outre le fait qu’il s’agisse là d’un trait à part entière de ton caractère, ce besoin constant et éternellement insatisfait d’émancipation est très vite devenu une nécessité. La couvade de ta famille parachève de t'asphyxier. De l'air. Respirer. Enfin. S'il vous plaît ... . Boute-en-train : Tu n’es jamais la dernière lorsqu’il s’agit de t’amuser ou rigoler. Véritable soleil de la famille, tant tu irradies par ta bonne humeur, ton autodérision et tes blagues guignolesques, tes frères en permanence sous-pression se régalent de tes multiples mots d’esprit. C’est d’ailleurs souvent vers toi qu’ils vont lorsqu’ils n’ont pas le moral. En bonne comédienne dans l’âme, tu sais mieux que personne remonter le moral des troupes, grâce notamment à tes imitations des parents, devenues cultes au sein de la fratrie. Franche : Une qualité qui te dessert parfois. Quand tu as quelque chose à dire, tu le dis. Tourner autour du pot, faire des ronds de jambes et donner dans le politiquement correct : "ça t’emmerde prodigieusement", comme tu dis. Tant pis si cela ne plaît pas ou peut blesser. En vingt-neuf ans, tu n’as jamais été une hypocrite alors ce n’est sans doute pas maintenant que cela va commencer. Tu n’es cependant pas une connasse finie, qui prend un malin plaisir à envoyer des piques gratuites ainsi que des remarques désobligeantes à qui mieux-mieux. Non ce rôle là, tu le laisses à d’autres. Impulsive : Le sang italien (même d'adoption) coule dans tes veines, ne l’oublions pas. Tu es le genre de femme qui écoute plus son instinct et ses sentiments que sa raison. C’est donc bien souvent sans réfléchir que tu agis. Comme ça, sur un coup de tête. Parfois tu n’es pas peu fière du résultat, et des fois tu ne peux que te mordre les doigts à posteriori, lorsque tu fais le constat de ce qui t'arrive ou de ce que tu as malencontreusement occasionné. Quand bien même on tente de te dissuader de quelque chose, c’est peine perdue. On n’arrête pas un TGV lancé à pleine vitesse à main-nue. Eh bien avec toi, c’est pareil. Rancunière : Même si tu as reçu une éducation très axée sur le religieux, le pardon n’a jamais été quelque chose que tu donnes et accordes facilement. Trop fière et têtue pour cela ? Possible. Quand ton orgueil saigne et crie vengeance des suites d’un coup-bas, tu es plus du style à rendre la pareille qu’à tenter de calmer le jeu. Jouer les victimes et tendre l’autre joue n’a jamais été dans ta nature. Alors tu remets les pendules à l’heure. Et tant pis si cela débouche sur une guéguerre puérile et stupide. Comme le roseau, tu peux plier et ployer, mais jamais tu ne romps. Excentrique : Tu oses tout et ne crains pas une seule seconde le ridicule. Ton audace est partout. Dans ta façon de t’habiller, dans la manière très directe que tu as d’aborder certaines personnes ou encore dans ton style de vie parfois très éloigné des bonnes convenances si chères à la mama. Tu es un petit bonbon acidulé et haut en couleur. Si ton côté très extraverti et exubérant peut être perçu comme une bouffée de fraîcheur, à forte dose il arrive que cela tape sur le système et fatigue. Il n’est d’ailleurs pas rare que tes frères saturent, et te demandent de la mettre en veilleuse. Ou au minimum, de tempérer tes enthousiasmes. En réalité, c’est un change que tu donnes. A l’intérieur, tu es comme nous tous : en proie aux tourments. Je vais bien tout va bien. Voilà ce dont tu tentes de te convaincre. Optimiste : Oui, tu préfères voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. Même quand rien ne va, quand les éléments se déchaînent ou que le sort s’acharne, tu trouves quand même la force de voir le bon côté des choses et de t’en contenter. Dieu sait que tu en as connu pourtant des déboires et des revers de fortune. N’étant pas surhumaine, il t'arrive parfois de te laisser aller et d’être tenter par les sirènes de l’inertie. Toutefois, tu es jusqu’à présent toujours parvenue à avoir le déclic pour sortir la tête de l’eau. Tu tombes, te blesses puis finalement te relèves et poursuis le chemin plus revancharde que jamais. Tu sais que tu n’as pas à te plaindre. Il y a sans doute nettement mieux, mais il pourrait y avoir bien pire. C’est ce que tu parviens à te dire, une fois que tu as réussi à prendre un peu de recul.

poids :
52 kg
alcool :
1 verre
cigarettes :
3 par jour


la chanson la plus écoutée en boucle :
Candide Crush Therapie TAXI


Conclusion de ta vie Tout paraît tellement terne. Fade. Insipide. La vie ? Ca va. Evidemment, c’est loin d’être la longue série rose, sirupeuse et mielleuse à souhait. Cependant, ce n’est plus pour autant les ténèbres et l’obscurité dévorante. La vie ? C’est un camaïeu de gris. Plus ou moins foncé en fonction du temps, du vent, des moments. Du gris souris, de l’aluminium, de l’anthracite, du basalte … . En définitive, il n’y a pas grand chose qui change et c’est tout le temps pareil. Le jour se lève en emportant de la poussière, des ossements. Et sous ses mensonges, et ses tourments : la nuit s'étire, l'ombre s'étend. Elle croise des rêves, elle croise des gens. Oui … « Ca va. ». Même si personne n’est dupe. Même si elle ne trompe personne avec sa palette de faux-fuyants et son éventail de faux-semblants.

L'amour ? Vas-y, tente ta chance ... mais sache que comme l'ont si justement chanté les membres de Therapie TAXI au travers cette chanson qu'elle adore et qui lui va comme du Saint-Laurent : elle est au-dessus des putes que tu croises. Elle est de celles qui faut qu'on apprivoise. Tu la braqueras pour sûr ce soir là, et elle trouvera la flamme dans tes pas. Tu la sauveras de l'ennui, c'est sûr. Et elle fondra sous tes yeux d'azur. Parce que tu es spectaculairement beau. Et qu'elle sera prisonnière de ta peau. Tu lui voleras cette nuit-là, toute sa candeur de femme sans émoi. Elle s'offrira au luxe de tes mais, et se verra trembler sans amour demain. Parce qu'elle a des centaines de flèches dans le cœur. Et des millions d'envies de te plaire. Flirt, elle s'allume et devient insouciante. Sur le bitume elle sourit un instant.

(un) Complexée par sa grande taille, Lakiska ne porte jamais de talons de plus de dix centimètres. Pourtant, étant déjà plus grande que la moyenne des hommes italiens, elle n’a aucune raison d’être à deux ou trois centimètres près. Eh bien, si ! (deux) Elle est ambidextre. A ce titre, elle peut donc écrire et faire toutes les actions du quotidien des deux mains. Très pratique. Notamment lorsqu’elle est en retard le matin. Brushing de la main gauche, et dans le même temps maquillage de la main droite. (trois) Très sportive, elle entretient sa forme et son corps en s’adonnant à huit heures de sport hebdomadaires. Ses disciplines favorites sont l'escalade, le 3000 mètres steeple et la danse africaine. Elle a par ailleurs fait du handball au lycée, et du Basket-ball à l’université. (quatre) Elle appréhende et redoute grandement le passage à la trentaine. Le cap du quart de siècle n’a déjà pas été simple pour elle à digérer, alors il est inutile de vous dire qu’elle craint énormément le changement de dizaine. (cinq) Bien qu’elle sache pertinemment que c’est ridicule, la kényane possède quelques tocs pour le moins … étranges. Par exemple, elle est incapable de marcher sur des lignes. Idem lorsqu’elle traverse un passage piéton : elle ne marche que sur les bandes blanches. (six) Elle a contracté une peur phobique des insectes, depuis qu’elle s’est faite piquer par une guêpe à la lèvre alors qu’elle avait quatre ans. (sept) C’est une véritable Miss Catastrophe. Tête en l’air comme pas deux, elle multiplie sans cesse les accidents culinaires. Voilà pourquoi, elle finit très souvent par commander à manger chez le chinois ou le petit italien du coin. Itou pour ce qui est des machines à laver. Elle ne compte plus le nombre de jeans qui ont déteint, ou les petits hauts qu’elle à malencontreusement fait rétrécir. (huit) Pour décompresser lorsqu'elle est chez elle, elle adore écouter ses musiques préférées. Le tout en chantant - atrocement faux - à tue-tête et dansant en string et soutien-gorge dans tout l'appartement. (neuf) Comme beaucoup de jeunes de son âge, Lakiska est une grande amatrice de photographie. Attention, il n'est nullement question de selfies en mode duck face devant la glace. Non, là on parle de vraies photographies avec une visée artistique. Le plus souvent, elle aime immortaliser des paysages, des panoramas ainsi que des monuments des différents pays et villes, qu'elle a la chance de visiter. Il n'est d'ailleurs pas rare qu'elle partage ses clichés sur son compte Twitteur ou Instagram. (dix) Etant restée malgré tout une gamine dans l'âme, Lakiska adore réaliser des scoubidous. C'est parfaitement stupide, mais c'est la seule chose qui la calme et la déstresse, à l'approche d'un important "contrat" devant être mené à bien sous pene de représailles.
ton groupe :MACCHIATOton avatar :Malaika Firth


pseudo, prénom :Cobaltcombien de bougies ?25 ansd'où viens-tu ?Francecomment t'as atterri ici ?Top-Site




toxic sylphsassy southern
belle



Dernière édition par Lakiska Berrettini le Ven 1 Nov 2019 - 21:34, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lakiska BerrettiniToujours frais après un litre de café
Lakiska Berrettini
http://www.ciao-vecchio.com/t6236-lakiska-infect-me-with-your-lo http://www.ciao-vecchio.com/t6243-lo-lii-ta
Faceclaim : Malaika Firth (Dreamy & HRSY)
Messages : 36 - Points : 42
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Malaika-firth-gif-3
Âge : 29 ans
Métier : Hôtesse de l'air pour la compagnie Alitalia et "Passeuse"
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Empty
Sujet: Re: Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison ( le Jeu 31 Oct 2019 - 12:17 )
Turn my music onThink in black and white, dream in color

Ma Playlist
♩♪♫♬

✶ Alice Merton - No Roots Berrettini. Le patronyme de ce couple débordant d'amour et ne demandant qu'à le partager. "Monsieur et Madame Berrettini". Ces anges salvateurs qui l'arrachèrent à la grisaille de l'orphelinat alors qu'elle n'était encore qu'une pouponne. Ceux à qui elle doit tout. Ceux sans qui elle serait déjà morte, sans un accès à l'offre de soin italienne. Le patronyme de ces quatre demi-frères et sœurs, venant des quatre coins du monde et adoptés tout comme elle. Ngai. Un nom de famille aussi rependu au Kenya que Rossi dans la patrie de la dolce vite. Son véritable nom de naissance, dont elle n'a absolument pas connaissance. Celui de sa mère biologique qui accoucha sous X. "X", c'est également ce qu'il figure sur les papiers de l'adoption à la rubrique "parents biologiques".

✶ Destiny's Child - Say my Name Lakiska. Sept lettres dans sa main signant son chemin de petite fille d'ici, née de parents d'ailleurs. Sept lettres qui tournent seules comme le chant du couchant, lorsque du levant résonne l'écho du vent. Derniers reliquats de racines saccagées. Défrichées. Calcinées. Les derniers substituts résiduels d'un Kenya qui se meurt. Qui la pleure. Qu'elle a dans le cœur. Sept lettres : voilà tout ce qui reste de celle qu'elle aurait dû être.

✶ Elton John - The Circle of Life Mombasa au Kenya. Sous la chaleur étouffante de l'astre solaire à son zénith le 23 Mars 1990. A plus de neuf mille kilomètres des cieux napolitains. Dans les bidonvilles de la mégalopole portuaire africaine. Dans un réduit insalubre fait de quatre murs de fortune et un toit vétuste en tôle ondulée. Sur une couverture souillée au tissage usée. Sous les cris d'une parturiente en nage et les yeux interdits de cinq enfants malingres âgés de douze à trois ans. Et vous ? A la maternité de l'hôpital ? Hein, hein ... .

✶ Inno Nazionale - Fratelli d'Italia Italienne. Dieu bénisse l'Italie et les joies de l'adoption plénière, octroyant à l'être adopté la nationalité de ses nouveaux parents/tuteurs. Etre une femme à Naples ? Pas simple tout les jours. La parité est loin d'être pour demain, mais c'est vivable quoi qu'il en soit. Etre une femme noire à Naples ? Hum, ça se gâte légèrement. Racisme ? Oui, évidemment. Mais à force ... on finit par ne plus y faire attention et les "nigger" qui hier encore vous coûtez des larmes ... aujourd'hui ils ne vous valent qu'un fugace mais douloureux pincement au cœur. On se blinde, on s'endurcit, on survit. On sourit en serrant les dents. Que faire d'autre de toute façon ?

✶ Rose Laurens - Africa Diamant noir. Elancée gazelle à la démarche chaloupée. Lionne indomptable à la crinière couleur café. Flamant rose au plumage d'ébène et aux interminables jambes aiguisées comme des couperets. Le soleil d'or qui dort et dore sur la peau sombre. Les boucles obscures qui dansent et volent fièrement au zéphyr soufflant. Bouche charnue aux allures d'envoûtant et tentant bonbon de guimauve. Eclatante dentition ivoirine, illuminant ces opaques yeux de félin. Le Kenya, encore le Kenya, trois fois le Kenya.

✶ Gwen Stefani ft. Eve - Rich Girl Bas de la classe moyenne.  Ca va. Parfois, "ça vavote". La grande liane le reconnaît : elle claque sans doute un peu trop en shopping, loisirs, détente et beauté en compagnie de [...]. Même si elle tente de se donner bonne conscience en se disant que "c'est pour le travail". Pardon oui, [...] est un ami de longue date ainsi que son colocataire, avec qui elle partage le loyer d'un appartement à Spagnoli. Et plein d'autres frais de la vie quotidienne, qui leur permettent à tout les deux de se maintenir à flot financièrement. Elle réalise des petits extras afin d'arrondir ses fins de mois. Aussi bien légaux, en étant le temps d'un vol au service de riches particuliers. Qu'illégaux, en se servant de son travail pour jouer les "passeuses" pour le compte de ses amis du collège et du lycée ou de tierce personne ayant eu vent de ses "compétences de l'ombre.

✶ The Pussycat Dolls - When I Grow Up Entre les études et Lakiska, cela n'a jamais vraiment collé. Bien loin des premières de la classe sans pour autant être en décrochage scolaire, la guerrière Massai se qualifierait à posteriori d’élève moyenne. Ni cancre, ni enfant précoce et surdouée ; sa scolarité fut à l’image de celle de milliers d’autres italiens : normale. Normale et sans heurt. Elle entame poussivement des études en Langues Etrangères Appliquées qu'elle abandonne très vite, lorsqu'elle prend - enfin - conscience d'être dotée d'une plastique avantageuse et en arrive à la conclusion que si tant de garçons lui tournent autour ; c'est qu'il doit bien y avoir une raison. Fort de ce postulat, la kényane décide alors de raccrocher avec les études, de revoir son plan de vol/carrière et de  saisir une opportunité - aux airs de raccourci - que lui sert sur un plateau d'argent son physique.

✶ Rihanna ft. Drake - Work "Mesdames et Messieurs, bienvenue sur le vol 4244 à destination de Bali ..." ; "En cas de dépressurisation, des masques à oxygène tomberont devant vous", fredonne-t-elle de sa voix suave de contre-alto. Lakiska ou l'autre nom pour la fille passant son temps à s'envoyer en l'air. Hôtesse de l'air sur les vols long courrier de la compagnie Alitalia. Tel est ce à quoi la plantureuse afro-italienne occupe sa vie depuis bientôt une décennie. Des consignes et messages d'accueil énoncés avec cette doucereuse voix qui siérait à ravir pour de la radio - ou le téléphone rose. Mille-et-une attentions accordées aux nababs de la business classe et aux pécores de la classe éco'. Couvertures distribuées, coupes de champagne et verres de vin versés, plateaux servis et débarrassés ... . De langoureuses allers et venus entre les rangées de sièges avec son charriot. Proposant avec cet indéfectible sourire solaire - pouvant paraître hypocrite - un rafraîchissement. L'uniforme court-vêtu. Le chignon banane irréprochable. Le petit foulard aux couleurs de l'Italie. Les escarpins noirs qui foulent la moquette. Lorsqu'elle ne travaille pas, il arrive que Lakiska fasse quelques heures supplémentaires en rejoignant les rangs du personnel de bord de riches particuliers ambitionnant de voyager dans leur jet privé. La belle trempe également dans l'illégalité, puisqu'elle profite de son travail pour transporter à l'insu de tous d'un pays à l'autre diverses marchandises et sommes d'argent. Vêtements et accessoires de marques contrefaits, éléments d’Arts Premiers, animaux exotiques, drogue, liasses de billets, alcools, armes ... . La liste est longue et sa "petite commission" - qu'elle s'octroie au passage - plutôt rondelette. Livreuse, mule, passeuse ; qu'importe. Ses amis du lycée apprécient son talent, son efficacité, l'exonération de frais de port et son aisance à se jouer de la douane. D'autres trafiquants en tout genre, aussi. Tant et si bien qu'elle s'est constituée au fil des ans une petite clientèle et fait figure aux yeux de la vermine napolitaine de valeur sûre dans son "domaine de compétences".

✶ George Michael - I Want your Sex Hétérosexuelle. Lakiska aime les hommes, et ces derniers le lui rendent bien. Sans être une allumeuse ou une femme très portée sur la chose, elle est pourtant bien malgré elle una Donna Juana. Il y en a eu des hommes dans sa vie. Oh que oui ! C’est une amazone de l’amour. Le frisson et la rudesse de la conquête, c’est de loin ce qu’elle préfère. Ceci dit, le fait d’être courtisée ainsi que l’objet de toutes les convoitises n’est pas pour lui déplaire de temps à autres. Alors elle alterne. Tantôt femme directe et entreprenante. Tantôt petite ingénue et godiche en apparence. Le tout sans culpabilité aucune, au grand dam de Madame Berrettini qui l’a pourtant élevé dans le typique esprit puritain catholique. Navrée Madame, votre petite fille ne se présentera pas pure devant l’autel le jour de son mariage. Si mariage il y a un jour.

✶ Beyonce - Single Ladies (Put a Ring on It) Célibataire. A quel autre statut peut aspirer une femme éprise de liberté ayant un homme dans chaque (aéro)port ? La seule chose qui vaut la peine d’être vécue selon elle, c’est le début d’une relation amoureuse. Cette délicieuse phase où l’on déploie tout un attirail de séduction pour conquérir un être. Sa vision de l’amour est très romanesque. Pour elle le plaisir est avant tout dans la tête, dans l’histoire. Même s’il est vrai qu’elle est loin de bouder l’amour physique. La vie à deux en revanche la lasse et l’ennuie très vite. Car aussi beau soit l’oiseau, il ne faut jamais oublier qu’il est avant tout rebelle et qu’il est loin d’apprécier le confort que peut lui apporter une cage. Fut-elle dorée. Lakiska est de celles qui croient qu’elles ont le temps. Qu’elle aura toujours le temps avant de songer à se poser et se stabiliser avec quelqu’un. Inutile de vous préciser que Madame Berrettini ne l’entend pas du tout de cette oreille.

✶ David Guetta ft. Nicki Minaj, Bebe Rexha & Afrojack - Hey Mama Des enfants ? Hmm, on va éviter hein. Procréer dans son état serait une chose ignoble et abjecte ... . Oui, elle a déjà agi de la sorte ; mais toujours envers des salauds et des garces qui l'avaient bien mérités. Ici, il est question d'un petit être sans défense. N'ayant rien fait pour mériter cela. Pour mériter ce départ dans la vie nécrosé. Infecté. Plombé. Cela serait vraiment trop cruel et cynique. D'autant qu'à la différence de sa mère biologique ; elle a accès à tout pour empêcher de faire de la vie d'une hypothétique moitié d'elle un enfer.

✶ Zouk Machine - Maldon Soigneuse. Qualité essentielle et sine qua none, dans son métier. Soigneuse, elle l'est avant tout dans son apparence. Excepté lorsqu'il s'agit de courir et faire du sport, jamais ô grand jamais vous ne la verrez traîner en jogging et survêtement. Etant en quelque sorte son outil de travail, elle veille au bien-être de son corps, l'entretient et lui offre les attentions qu'il réclame. Esthéticienne, coiffeur, visagiste ... . Une bonne partie de l'argent qu'elle perçoit part là-dedans. Soigneuse et à la pointe de la tendance. Shoppingolic ? Assurément. Si vous saviez le nombre de talons dormant dans sa mini-penderie, ainsi que les coins et recoins de l'appartement ... . Soigneuse, Lakiska l'est également dans son travail qu'elle réalise de manière irréprochable en s'assurant d'être toujours impeccable et tirée à quatre épingles. Lorsqu'elle plie des serviettes en tissu. Aligne théière, tasses, couverts dans une précision horlogère sur un plateau. Peaufine les détails de présentation, avec cet éternel soucis de l'excellence et de la perfection. Un excès de zèle ? Une personnalité tatillon, pointilleuse et maniaque ? Possible. Néanmoins, ces "manies et lubies" furent perçues comme des qualités qui jouèrent en sa faveur, lors de son examen final et pratique menant à l'obtention de son diplôme d’hôtesse de l'air. Soigneuse, elle l'est enfin dans son "travail officieux" qu'elle exécute avec une minutie et une discrétion inégalable. Emetteur et destinataire ne se sont, jusque là, jamais plaints de ses "services de livraison". La marchandise est toujours arrivée à bon port, sans vice d'aucune sorte et conforme en tout point à ce qui était attendu. Exigences bien souvent comblées au-delà des espérances, et justifiant le petit pourcentage qu'elle ponctionne au passage.

✶ Prince - Let's Get Crazy (Trop) Exentrique. Elle ose tout et ne craint pas une seule seconde le ridicule. Son audace est partout. Dans sa façon de s’habiller, dans la manière très directe qu’elle a d’aborder certaines personnes ou encore dans son style de vie parfois très éloigné des bonnes convenances si chères à Madame Berrettini. C’est un petit bonbon acidulé et haut en couleur. Si son côté très extraverti et exubérante peut être perçu comme une bouffée de fraîcheur, à forte dose il arrive que cela tape sur le système et fatigue. Il n’est d’ailleurs pas rare que ses collègues saturent, et lui demandent de la mettre en veilleuse. Ou au minimum, de tempérer ses enthousiasmes. Il faut croire que toutes ces années passées à vivre au plus près de [...], ont parachevé de la rendre tout comme lui. Ou peut-être est-ce l’inverse ... ? Aller savoir qui a déteint sur qui. A moins que les deux piles électriques n'entretiennent leur versant dynamique respectif ? En réalité, c’est un change qu’elle donne. A l’intérieur, elle est comme nous tous : en proie aux tourments. Je vais bien tout va bien. Voilà ce dont elle tente de se convaincre Lakiska.

✶ The Pierces - Secret A l'instar de ses deux plus jeunes frères aînés biologiques, Lakiska est née séropositive. Petit cadeau indélébile transmis en héritage par "maman". Cet idéal féminin à la silhouette floue. Tantôt fantasmée ; tantôt descendue en flamme. "Maman" qu'elle ne sait aimer et qu'elle ne connaît pas suffisamment pour honnir. Un drame dans les sociétés occidentales industrialisées, hélas extrêmement banal et anodin dans le Kenya sous développé des années 90'S. A plus forte raison encore dans les classes sociales les plus défavorisées et miséreuses, où l'accès aux soins et à la contraception sont totalement inexistants. A chaque chose malheur est bon dit-on. Sans son adoption par un couple d’italiens à l’abri du besoin et la chance de bénéficier très tôt d’un traitement à base de trithérapie, la fille de l’air ne serait sûrement plus de ce monde à l’heure qu’il est. Hormis le couple Berrettini, personne ne sait quant à sa maladie. Pas même ses quatre frères et sœurs adoptifs. Préserver la petite Reine de Saba du regard des autres, suintant possiblement la sérophobie a toujours été un impératif. D’où la raison pour laquelle elle multiplie les différentes sources de revenus. La myriade de comprimés qu’elle ingurgite quotidiennement – et qui parviennent à endiguer les ravages du virus, ainsi qu’à lui garantir un quotidien « normal » – étant très onéreux. Personne ne sait. Personne ne doit savoir. Et personne ne saura. Elle en a fait le serment.

Face A
♩♪♫♬

✶ Christina Aguilera - Oh Mother "Maman". Qui es-tu "maman" ? Toi qui a "vendu" la chair de ta chair aux services de l'adoption italienne contre une poignée de Shillings kényans. L'aimais-tu "maman" ? T'es-tu seulement donnée la peine de t'attacher à elle ? Lakiska. "Celle qui a la foi". En qui ? En quoi ? As-tu pleuré au moment de t'en séparer la mort dans l'âme ? Es-tu restée de marbre ? Ne pensant qu'à l'appât du gain. Croyais et espérais-tu qu'elle puisse bénéficier d'une vie meilleure que celle que tu avais à lui offrir ? Seule toi le sais "maman". Toi et la tombe qui garde le secret de tes réponses.

✶ Stromae - Papaoutai "Papa". Le grand et éternel absent. Celui dont on crie le nom. Celui dont on pleure les bras protecteurs. Celui qu'on appelle désespéramment dans les pleurs et les ténèbres de la nuit. Un chapelet de Mayday et de S.O.S auquel seul la vacuité, l'écho et les bruissements de la faune nocturne répondent. Etais-tu un saint homme qui s'en est allé trop tôt ? Un salaud ayant impunément abusé de "maman" ? Un lâche qui a pris ses jambes à son cou et fui ses responsabilités ? Le savais-tu ? Etais-tu grand ? Etais-tu fort ? Où t'es, papaoutai ? Des mots qui roulèrent dans la bouche de ta fille, bien avant que Stromae ne les mette en musique.

✶ P!nk - Family Portrait Et vous, enfants de la basse extraction, croupissant dans la fange et la misère ; vous souvenez-vous de celle qui fut un jour votre petite sœur ? De ce petit être rachitique, malingre, chétif. Qui cria. Hurla. S’époumona. Un être qui passa dans votre ciel tel une comète. Sans laisser dans son sillage cette fine langue de poussières incandescentes. Les cadets l’ont oubliés. Les aînés peinent à se la remémorer. Comme ces galets tiédis. Aux marées finissantes d'un soir d'avant tempête. Ne plus parler de vos hivers. Serrez vos mais et puis se taire. Parlez d'amour.

✶ Mary J. Blige - Family Affair Ce couple de bons samaritains, unis tel des inséparables des tropiques et dont les cieux ne se paraient que d’azur teintés de favorables auspices, d’augures propices et de cléments présages. Deux de ces quelques bienheureux que les tribulations et les vicissitudes semblent avoir oublié. Tout. Absolument tout dans la vie leur souriait de manière presque insolente et outrancière. Du moins, presque tout. Les joies et les bonheurs de la parentalité « classique » se refusent à eux. Eux qui ne sont qu’amour et qui ne demandent qu’à en abreuver de petits êtres en devenir. Elle les aime Lakiska. Elle leur doit tout. Elle fait de son mieux pour les rendre fiers. Pour être là pour eux. Leur montrer combien elle leur est reconnaissante et redevable. A "Monsieur et Madame Berrettini". Ce "papa" et cette "maman" qui en ont tout à ses yeux sauf le nom. "Maman", "Papa" ; deux mots que la perle de la savane n’a jamais pu se résoudre à prononcer.

✶ Jean-Jacques Golman - Famille Ils en ont de l’amour à revendre "Monsieur et Madame Berrettini". Profusion. A foison. Tant d’amour et personne à qui l’offrir. Adopter, plus qu’une chance : une évidence. Une grande et heureuse famille très soudée aux airs de patchwork. "La famille Benetton", comme la nomme les mauvaises langues du quartier. Cinq enfants des quatre coins du monde. Nadhir, le geek yéménite. Wattana, l’avocat thaïlandais. Darko, le magouilleur kosovar. Lakiska. Et la petite dernière Paz, bolivienne et étudiante en Commerce International de son état. Trois preux et valeureux paladins qui veillèrent et protégèrent farouchement, ces deux belles plantes déracinées comme si elles étaient de leur propre sève. Charmante, divine, belle et considérée comme la petite princesse de la famille, les aînés la défendirent tel une harde de loups. Bon nombre d’adolescents aux hormones en furies, ayant eu la mauvaise idée de tourner un peu trop près autour de la jeune fille en fleur, ont vu les trois guérilleros Berrettini leur tomber dessus et refroidir leurs ardeurs à grand renfort de coups.

✶ Dalida - Je suis malade N’en déplaise à son système immunitaire périclitant, défaillant et plus que perfectible ; Lakiska ne souffre à sa connaissance d'aucune allergie notable. Que ce soit d'ordre alimentaire, environnementale ou encore saisonnière. Evidemment, il arrive de temps à autres que de petits éternuements retentissent, que le mucus s'écoule, les yeux pleurent ou la gorge pique, lorsque s'en viennent les beaux jours et les premiers pullulements de ces fichus pollens de platanes. Rien cependant de handicapant, invivable ou qui la rende difforme, bouffie et méconnaissable. Ni qui persiste et s'éternise dans la durée. Juste le temps de s'habituer et faire la transition entre l’atmosphère hivernale et printanière.

Face B
♩♪♫♬

✶ Beyonce - Scared of Lonely Au vu de son activité professionnelle, vous vous doutez bien que Lakiska n'est pas femme à être sujette au vertige ou à souffrir d'acrophobie. Sans peur et sans reproche ? Pas exactement. Le diamant noir a ses petites imperfections et aspérités. Non, elle n’est pas parfaite. Non, ce n’est pas une sainte. Et non, ce n’est pas un ange. Elle est simplement humaine. Une humaine en proie à la coulrophobie. Dénomination barbare pour faire état d'une irraisonnée et incontrôlable peur panique des clowns. C'est à l'occasion de la fête d'anniversaire des six ans de son frère Darko - animé par ... un clown - que cette phobie fut décelée. Halloween est pour elle une véritable hantise, où elle reste calfeutrée et barricadée chez elle toute la sainte journée. Et l'infernale nuit, surtout. A ce titre, l’œuvre de Stephen King et les "Batman" sont également loin d'être sa came.

✶ Dead or Alive - That's the Way (I Like It) Passer du temps à rire, se mettre bien et s’ambiancer avec ses amis d'enfance et aujourd’hui acolytes dans ses magouilles pour certains. Ϟ Buller devant la télévision en nuisette satinée. La tête reposant sur le giron de [...] jouant avec ses boucles brunes. Le tout en suçant son pouce. Ϟ Ecumer les sites de prêt-à-porter en ligne, à la recherche de petites merveilles. Laisser beaucoup trop d’argent dans des cosmétiques, accessoires et vêtements, puis pousser des cortèges de soupirs en faisant du lèche vitrine, lorsque les finances exigent de faire ceinture. Ϟ Sportive aguerrie raffolant de varappe et escalade. Amatrice de course de fond (1500 mètres et 3000 mètres steeple). Férue de Zumba, danse africaine et Coupé-décalé. Ϟ Charmer et aimer sans jamais totalement se dévoiler et se donner. Disparaître au petit jour en laissant derrière elle des effluves de bergamote et de lavande sur l’oreiller. Ϟ Danser en soutien-gorge et string en chantant – faux – à tue-tête, lunettes de soleil vissées sur le nez, dans tout l’appartement. Tantôt en compagnie d’un [...] d’humeur badine ; tantôt sous ses yeux désabusés et blasés.

✶ Katy Perry - Teenage Dream Guérir une bonne fois pour toute et ne plus se voir comme un morceau de peau brune vérolé. Même si cela relève plus de l’utopie que du rêve. Ϟ Avoir le temps – et aussi le courage - de faire un voyage aux accents de pèlerinage dans les bidonvilles de Mombasa. Là où "il était une fois". Ϟ Cesser d’attirer tout les alcooliques, bourreaux de travail, fadas de l’engagement, voyeurs, mégalomanes, enfoirés et pervers rôdant sur les applications de rencontre. Ϟ Apprendre à parler le Swahili, à cuisiner de vrais et authentiques Mandazis dignes de ce nom et bronzer seins nus à Punta Cana. Ϟ Apprendre à faire un budget équilibré, et s’y tenir … bah quoi, on peut rêver non ? En plus, c’est la rubrique ou jamais, alors … . Ϟ Toucher du bois et de la peau de singe, afin de continuer à être une talentueuse "passeuse" et garder endormie la méfiance des autorités.

✶ Ocean Drive ft. DJ Oriska - Because (Connecte-toi) Hormis capturer, immortaliser et partager épisodiquement des moments de liesse, de communion et de complicité avec ses amis, sa famille et ses proches ; Lakiska n'a pas une utilisation frénétique des réseaux sociaux et s'avère loin d'être ce que l'on a coutume d'appeler une accro ou une addict. En outre, l'amazone à la peau chocolat est une grande amatrice de photographie. Attention, il n'est nullement question de selfies en mode duck face devant la glace. Non, là on parle de vraies photographies avec une visée artistique. Le plus souvent, elle aime figer des paysages, des panoramas ainsi que des monuments des différents pays et villes, qu'elle a la chance de visiter lors de ses diverses escales. Il n'est d'ailleurs pas rare qu'elle partage ses clichés sur son profil Instagram.

✶ Britney Spears - Toxic Des hommes lourds, pressants, insistants ? Ce serait mentir si Lakiska affirmait n’en avoir jamais rencontrés. Le pire d’entre eux reste de loin ce pilote, qui s’arrangeait constamment pour qu’elle assure le service à bord de ses vols. Lasse, elle a fini par céder à ses avances, en couchant sciemment avec lui sans protection, dans le seul et unique but de lui transmettre le virus du Sida. Patiente, elle a attendue, attendue, attendue … . Que vienne l’heure de sa vengeance. Quand on diagnostiqua la maladie chez cet homme et que la nouvelle se propagea autour de lui tel une traînée de poudre, c’est avec une malsaine et sadique jubilation intérieure que la kényane assista à la perte de son travail, de sa maison ou encore l’explosion de son mariage. Pourtant, vous devriez savoir Messieurs que lorsqu’une femme vous dit "non" : c’est "non". Etre contrainte et forcée d’en arriver à de tels extrêmes : regrettable, n’est-ce pas ... ?

✶ Tom Jones ft. Mousse T - Sexbomb La veste de blazer aux petites épaulettes. La jupe assortie. Le chemisier immaculé déboutonné jusqu’à la naissance de la poitrine, sans sombrer dans la vulgarité. Les escarpins vernis qui cassent et cambrent juste ce qu’il faut la silhouette. Le chignon banane impeccable et dont aucune mèche ne dépasse, réalisé machinalement dans une rigueur paramilitaire et un temps record. Le foulard tricolore en organza aux couleurs de la patrie transalpine. La petite toque trônant négligemment – et avec un zeste d’effronterie - sur le côté de la tête. Image d’Epinal, archétype et cliché pour certains. Véritable fantasme pour d’autres. Fantasme, dont Lakiska et ses collègues constituant les rangs de cet escadron aérien de charme, sont les incarnations vivantes. Dotée d’un sens de l’éthique et d’une conscience professionnelle, l’efflanquée nymphe des nues ne se risque jamais à mélanger travail et plaisir. Enfin, presque jamais. Avec lui et ses faux airs de Sean O’Pry, ciel que ce fut dur de rester fidèle à ses principes ! Un mètre quatre-vingt cinq de charme, de classe, d’élégance et de flegme tout britannique. Des épaules … oh mon dieu ses épaules … ! Des collines, valons et vallées pectorales … ahem ! Poli, gentil, souriant, gentleman et avec des manières en plus de ça. Un rien timide et légèrement sur la réserve : le détail qui tue. La maladresse feinte, une tache de vin sur une chemise bien inutile, un cortège d’excuses faussement gênées, un détour du côté des toilettes pour "nettoyer tout ça" et … et faire l’amour avec un inconnu à bord d’un avion à plus de quinze-mille mètres d'altitude put dès lors être rayé de sa "To Do List". C’était … bien. Très inconfortable et ponctué de turbulences un tantinet superflues, mais  "bien" quoi qu’il soit. Endroit insolite, possibilité de se faire à tout moment surprendre et de pouvoir se montrer entreprenante : tels sont les ingrédients de la recette garantissant à coup sûr l’acheminement vers un coït mémorable.

✶ Lara Fabian - Je t'aime Les bonnes fées penchées au-dessus de son berceau ont été bien incapables de se mettre d’accord et n’ont guère su sur quel pied danser avec elle. La créativité et la fibre artistique inondent les veines de Nadhir. Wattana peut se targuer d’avoir l’esprit stratège et l’érudition. Quant à Darko, ce sont les gênes du bad boy et la débrouillardise qui lui furent accordés. En ce qui concerne leur "petite sœur", c’est un cadeau empoisonné que lui décerna le sort. Un présent condamné à doucement et inéluctablement, faner et se flétrir : la beauté. Une beauté qui enivrera une pléiade de sens, enflamma une pluie d’ardeurs et déchaîna un ouragan de testostérone en furie à l’adolescence. Une taille s’élançant hardiment et tutoyant le mètre soixante-quinze. Le teint cuivré. La douceur d’une peau gorgée de soleil. D’interminables, fines et délicates jambes aux cuisses fusiformes. Une longue, indomptable et souple crinière de lionne couleur café. Des orbes félins de tourmaline parfaitement ciselés en oblongues, ténébreux et envoûtants. Une bouche sombre et charnue semblable à un bouton de dahlia. De jolies pommettes saillantes et un ovale de visage parfaitement dessiné. De petites épaules bien rondes. Une gorge timide, mais bien taillée. La taille de guêpe, fine et marquée. Des hanches voluptueuses et contenant tout les feux du Kenya. Une beauté dont ses aînés s’autoproclamèrent les gardiens, rudoyant et molestant sans ménagement quiconque eut la mauvaise idée de s’en approcher d’un peu trop près. Avec une vie sociale fliquée, triée, filtrée et exempte de toute présence de masculine, exceptée celle de "ses frères" qu’elle aime éperdument, elle ne pouvait qu’en arriver là Lakiska. A offrir ses seize ans et sa virginité à Nadhir, son frère adoptif de dix ans son aîné. Pas de honte, pas de remord, pas de regret. Pas de quoi se vanter cependant. Qu’importe que ce fut pur ; qu’importe que ce fut tendre ; qu’importe qu’il y ait eu tout le respect et l’amour qu’aucun autre homme ne parviendra jamais à lui donner ; qu’importe qu’il n’y ait pas les liens du sang : aux yeux de l’inconscient populaire et collectif, cela n’en demeure pas moins de l’inceste. Pas de quoi non plus l’empêcher de récidiver deux ans plus tard. Cette fois avec Wattana. Au sortir de sa Maîtrise de Droit. Pardonnez-là seigneur. Pécheresse qui croqua à pleine dent dans le fruit défendu. Pas une, pas deux mais bel et bien trois fois. Darko. Le seul avec lequel, elle reprit son ouvrage plusieurs fois par la suite. Celui dont il est le plus difficile de se séparer corps et corps, et dont les corps à corps durent encore et encore. Parce que de tous, il est celui qui lui ressemble le plus.


toxic sylphsassy southern
belle



Dernière édition par Lakiska Berrettini le Ven 8 Nov 2019 - 17:55, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
Flora Casaroli
http://www.ciao-vecchio.com/t4303-flora-_-petite-actualisation-_ http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : Alycia Debnam Carey. L'avatar est de Gorgeousmali et les gifs sont de Mexico21, Tumblr et Ealitya.
Messages : 4435 - Points : 3299
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Tumblr_oxmogcveyY1vv0ly5o1_500
Âge : Elle est venue au monde le 17 mai 1997 à Naples. + Elle a 22 ans.
Métier : Elle se prostitue a nouveau pour ses parents ( - septembre 2018 ) après environ 10 mois d'arrêt.
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Empty
Sujet: Re: Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison ( le Jeu 31 Oct 2019 - 12:19 )
Bienvenue parmi nous. Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 3203843487
Je vois que cette fiche a déjà bien avancé. Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 4125685566


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adelina Alma
http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
Faceclaim : Louise Brealey + ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Messages : 7927 - Points : 3697
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Tumblr_puo95edz7m1r9p3hpo4_400
Âge : 37 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Empty
Sujet: Re: Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison ( le Jeu 31 Oct 2019 - 12:32 )
Bienvenue Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 3407175773


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Constello AlmaToujours frais après un litre de café
Constello Alma
http://www.ciao-vecchio.com/t5211-constello-with-all-the-love-th http://www.ciao-vecchio.com/t5213-constello-it-did-not-went-as-planned
Faceclaim : Alan Cumming @Dante (merci! merci! Merci!) et Rogers (code de signature)
Messages : 3529 - Points : 1477
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Ezgif-com-video-to-gif
Âge : 57 ans [14 janvier 1962]
Métier : Acteur et professeur qui bosse sur son premier lvre
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Empty
Sujet: Re: Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison ( le Jeu 31 Oct 2019 - 12:37 )
Bienvenue sur le forum!

Fait attention par contre, les inventés ne peuvent être âgés de moins de 29 ans.

Je te souhaite une fin de rédaction inspirée et une bonne intégration!

Au plaisir d'avoir un lien avec un de mes personnages.



   
If this was my last day on Earth
♛ I knew that tomorrow I’d leaved this place forever... all of the things that I would have done, all of the races that I would have run, far away places that I would have gone wouldn’t matter at all. All that matters are the thing we leave behind and the echoes love can leave inside the mind and the light that last from random acts of kindness.
Revenir en haut Aller en bas
Lakiska BerrettiniToujours frais après un litre de café
Lakiska Berrettini
http://www.ciao-vecchio.com/t6236-lakiska-infect-me-with-your-lo http://www.ciao-vecchio.com/t6243-lo-lii-ta
Faceclaim : Malaika Firth (Dreamy & HRSY)
Messages : 36 - Points : 42
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Malaika-firth-gif-3
Âge : 29 ans
Métier : Hôtesse de l'air pour la compagnie Alitalia et "Passeuse"
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Empty
Sujet: Re: Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison ( le Jeu 31 Oct 2019 - 12:48 )
@Constello Alma : Oopsie, dans ce cas cure de vieillesse de quatre ans alors Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 2762296225 Merci beaucoup. Et merci pour avoir attiré mon attention sur ce détail m'ayant échappé Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Herz


toxic sylphsassy southern
belle

Revenir en haut Aller en bas
Daya RaichandLe vin est un puissant lubrifiant social
Daya Raichand
http://www.ciao-vecchio.com/t4962-so-no-one-told-you-life-was-go http://www.ciao-vecchio.com/t4972-alchimie-de-la-douleur-daya
Faceclaim : Freida Pinto : Ealitya + signa : endless love + gifs : Ealitya
Messages : 507 - Points : 1069
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Gp22wJb
Âge : 34 ans
Métier : Professeur de piano au conservatoire de musique de Naples
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Empty
Sujet: Re: Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison ( le Jeu 31 Oct 2019 - 12:55 )
Bienvenue Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 3407175773 je connaissais pas l'avatar mais elle est toute belle Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 3407175773 j'ai pas encore lu en détails la fiche mais je trouve ça très original de le faire sous forme de playlist et surtout....... J'AI VU QUE Y AVAIT LA CHANSON SCARED OF LONELY Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 3288895034 Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 3288895034

Bref, bon courage pour la rédaction de ta fiche et encore bienvenue Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 3407175773 Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 3858275945


say you won't let go ♒︎ I'm scared of lonely. And I'm scared of being the only shadow I see along the wall. And I'm scared the only heartbeat I hear  beating is my own. And I'm scard of being alone, I can't seem to breathe when I'm alone in this dream.© endlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Misako CortesiLe vin est un puissant lubrifiant social
Misako Cortesi
http://www.ciao-vecchio.com/t5924-la-bougie-ne-perd-rien-de-sa-l http://www.ciao-vecchio.com/t5926-la-fleur-qui-sepanouit-dans-ladversite-est-la-plus-rare-et-la-plus-belle-de-toutes-misako
Faceclaim : Arden Cho ©RQ
Je suis absent-e : En présence réduite jusqu'au 08 Décembre, je m'excuse auprès de mes partenaires... Je vous réponds au plus vite.
Messages : 371 - Points : 203
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Tumblr_inline_nwhoo0Rj7K1qlt39u_250
Âge : 33 ans
Métier : Fleuriste
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Empty
Sujet: Re: Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison ( le Jeu 31 Oct 2019 - 13:01 )
Biiiienvenue dans la famille Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 357267121

Bon courage pour ta fiche déjà bien avancée hihi si tu as la moindre question n'hésite surtout pas Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 4210718188


Même si la passion nous déchire, elle ne doit pas briser l’affection qui nous lie. Les cordes sensibles de la mémoire vibreront dès qu’on les touchera, elles raisonneront au contact de ce qu’il y a de meilleur en nous.
Revenir en haut Aller en bas
Virgil Alwood10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Virgil Alwood
http://www.ciao-vecchio.com/t6189-virgil-le-pirate-des-temps-mod http://www.ciao-vecchio.com/t6230-mon-seul-et-unique-amour-reste-l-ocean
Faceclaim : Shemar Moore © lux aeterna (vava)
Messages : 176 - Points : 161
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison E49e0ec70214f43b487a3c492f1d5ca7
Âge : 45 ans / né le 20/03/1974 en Jamaïque
Métier : Plongeur en haute mer / Propriètaire de la goelette la "Seas of Legends" avec laquelle il sillonne les mers.
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Empty
Sujet: Re: Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison ( le Jeu 31 Oct 2019 - 13:45 )
Bienvenue parmi nous avec cette belle demoiselle. Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 742696197 Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 2289293341 Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 657364136 Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 209729686

Bon courage pour la suite de ta fiche qui est bien avancée et qui semble prometteuse. Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 2376702121 Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 3664183843 Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 1081330135 Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 3132305143 Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 1353755555 Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 3597727098


Seas of legends
Nulle cause n'est perdue... s'il y a encore un pauvre fou prêt à se battre pour elle.

  
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
Dante Galeone
http://www.ciao-vecchio.com/t4987-dante-o-let-s-set-fire-to-the- http://www.ciao-vecchio.com/t2254-dante-o-never-open-up-so-afraid-to-trust
Faceclaim : Jamie Dornan © lumos solem.
Je suis absent-e : PR
Messages : 14017 - Points : 10517
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Tumblr_inline_ox3w8tIB3g1tokatx_400
Âge : trente-six ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Empty
Sujet: Re: Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison ( le Jeu 31 Oct 2019 - 13:58 )
Bienvenue parmi nous !!! Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 3407175773

L'originalité de ta fiche ! Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 3867496782 Et ta plume. <3 J'ai eu un peu peur en voyant le "tu" au début, mais en fait, le reste m'a rassurée à fond. Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 3867496782 Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 3867496782 L'histoire est bien tournée et le personnage, intéressant. Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 2805480963

Et sa bouille !!! J'aime tant les POC. Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 3867496782

Bonne suite pour la rédaction. Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison 377533827



Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.
Danya

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison Empty
Sujet: Re: Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Lakiska ♪ Infect me with your love and fill me with your poison -
CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant