Revenir en haut
Aller en bas


 

- Welcome back, did you miss me? | Adiana #5 -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Diana MillerLe vin est un puissant lubrifiant social
Diana Miller
http://www.ciao-vecchio.com/t6071-diana-_-the-beauty-is-there-bu http://www.ciao-vecchio.com/t6076-cause-i-may-be-bad-but-i-m-perfectly-good-at-it
Faceclaim : Mila Kunis ©coffe time
Messages : 1274 - Points : 523
Welcome back, did you miss me? | Adiana #5 Giphy
Âge : 33 ans
Métier : Directrice des RH pour le magazine Vogue
Welcome back, did you miss me? | Adiana #5 Empty
Sujet: Welcome back, did you miss me? | Adiana #5 ( le Lun 4 Nov - 22:38 )
Le dernier mois de Diana avait été normal et plutôt calme. Rien de palpitant au travail, rien d’intéressant dans son couple et heureusement, pas de nouveau cambriolage. Elle n’avait pas eu de nouvelles de la police et avait un nouveau système d’alarme dernier cri avec des caméras à l’intérieur et extérieur de son appartement, lui permettant de jeter un coup d’oeil à distance quand elle le voulait. Même si elle ne voulait rien laisser paraitre, cela l’avait affecté, ce viol de son intimité. Sans le demander explicitement, elle avait cherché à avoir plus d’attention et d’affection de Stefano, mais ça semblait être bien au bas de sa liste de priorité. À quelques reprises elle s’était prise à vouloir texter ou appeler Adriano, mais elle savait que c’était un jeu dangereux. D’abord parce que si elle lui montrait moindrement de l’intérêt, il sauterait probablement sur l’occasion pour lui remettre en plein visage. Et puis se montrer vulnérable devant les autres n’était pas son truc. Elle avait donc plutôt écrit et effacé de nombreux messages, sans jamais rien envoyer. Sauf celui d’il y a quelques jours pour confirmer qu’elle venait bel et bien le chercher à l’aéroport pour se rendre à une soirée bénéfice au profit de la nouvelle fondation de Stefano.

La brune terminait donc de se préparer lorsqu’elle reçu un message du chauffeur l’indiquant qu’il était à sa porte. Comme à son habitude, elle portait une robe extravagante et assez sexy, mais sans tout dévoiler. Fallait quand même bien laisser un peu de place à l’imagination. Elle envoya un message rapidement à Chiara, l’avisant qu’elle serait bientôt chez elle, avant de glisser son téléphone dans son sac à main.

Une fois Chiara dans la voiture, Diana fit signe au chauffeur de se rendre à l’aéroport de Naples. Normalement, Adriano devrait déjà être arrivé depuis une quinzaine de minutes. Bien qu’elle lui avait proposé de lui amener un costume et qu’il se change en route, il lui avait répondu avoir tout sous contrôle. Peut-être presque tout, car il n’avait pas de contrôle sur Diana. Et avec Chiara de la partie, la jeune femme savait qu’elle s’amuserait bien à créer quelques malaises ce soir. Du moins, c’était son plan. Le chauffeur était en train de se stationner dans la section réservée à l’arrivée et sortit pour s’installer près de la voiture avec un signe dans la main sur lequel il était indiqué le nom d’Adriano Rocca. Jusqu’ici, Diana avait parler de tout et de rien avec l’autre soeur Moretti, se concentrant sur des sujets futiles tels que la température. Alors Chiara, tu dois être impatiente de les retrouver? Emilia et Adriano? Ils ont dû te manquer pendant tout ce mois, non? Elle avait pris soin de mettre l’accent sur le nom d’Adriano pour voir sa réaction, mais elle fut coupée par la porte qui s’ouvrit. Le couple Rocca-Moretti se tenait là, alors que Diana attrapa une bouteille de bulles dans le mini-réfrigérateur de la limousine. Ah ben vous voilà enfin! Bon retour! Comment a été le vol? Elle était tout sourire et beaucoup trop heureuse de les revoir. J’ai invité Chiara à partager la route avec nous, j’espère que ça vous va? Bien qu’elle s’adressait aux deux, le regard de la brune était fixé sur Adriano. Elle avait même senti son coeur palpiter lorsqu’elle avait posé les yeux sur lui. 30 jours c’était long sans le voir. Après tout, elle avait bien besoin d’un bouc émissaire. Vous venez? Stefano va me tuer si on arrive en retard. Diana remplit les deux derniers verres qu’elle tend à Emilia et Adriano.


Oh truth hurts & lies worse
But we're running through the fire when there's nothing left to save. It's like chasing the very last train when we both know it's too late  ▬ Let me hold you for the last time, it's the last chance to feel again
Revenir en haut Aller en bas
Adriano Rocca10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adriano Rocca
http://www.ciao-vecchio.com/t5748-dove-c-e-ombra-c-e-luce-adrian http://www.ciao-vecchio.com/t5763-dans-les-tenebres-de-mon-coeur-adriano#182167
Faceclaim : Richard Madden
Messages : 239 - Points : 545
Âge : 33 ans
Métier : Mécanicien pour voitures et petits avions. Ainsi que pilote pour courtes distances
Welcome back, did you miss me? | Adiana #5 Empty
Sujet: Re: Welcome back, did you miss me? | Adiana #5 ( le Dim 10 Nov - 15:54 )

Now that I am back, come and kiss me?


Le dernier mois avait été éprouvant. Rester aussi longtemps loin de sa mère n'était pas pour plaire à Adriano. Il détestait l'idée qu'elle puisse se sentir mal et qu'il ne soit pas là pour éponger son front et surtout... qu'en cas de complications, il ne soit pas là pour... lui dire adieu. Pourtant les deux s'étaient déjà préparés à ça, ils s'étaient dits mille fois ce qu'ils avaient sur le coeur. Mais on n'est jamais vraiment prêt à se séparer de ceux qu'on aime. Adriano l'avait appelée chaque jour et c'était devenu louche aux yeux d'Emilia qui avait fouillé dans son téléphone dans une crise de jalousie afin de voir s'il n'avait pas une maîtresse. Maman avait été inscrite sous le nom de "Diego" afin de brouiller les pistes en la faisant passer pour un collègue de travail. Le seul truc bizarre qu'Emilia avait trouvé était une conversation entre son fiancé et Diana, la petite amie de Stefano. Agacé par cette irruption dans sa vie privé, Adriano lui avait administré la loi du silence depuis qu'elle avait osé mettre son nez dans son téléphone. D'ailleurs, sur le moment, quand il l'avait surprise, il était tellement agacé qu'il avait imposé le même sort à celle avec qui il communiquait : Diana. C'était totalement nouveau et lui-même ne comprenait pas pourquoi il était aussi enthousiaste à l'idée de lire les réponses de l'américaine. Mais avec Emilia qui lui criait dessus, il avait mis un terme au bavardage ridicule qui s'était installé entre eux. Ceci dit, il ne parvenait pas à se la chasser de l'esprit et pour cause... elle l'avait appelé par son prénom. Par son vrai prénom.

Le vol avait été long. Auprès d'une Emilia qui s'en voulait mais qui tirait la tête malgré tout, Adriano s'était concentré sur son écran tv et avait enchaîné les films même en dormant. Ainsi, il s'assurait que sa future femme ne prendrait pas l'initiative de lui parler. Mais c'était peine perdue. Car quelque part au-dessus de la mer du Nord, elle initia le dialogue en lui demandant s'il avait bien pris son costume. Adriano avait envie de soupirer. Celui qu'il portait présentement n'était apparemment pas assez bien pour la riche héritière. Il acquiesça. Le costume trois pièces choisi par une styliste de New-York dans les bureaux de Ralph Lauren était soigneusement déposé dans le compartiment VIP de la première classe. S'il n'avait pas envie de parler, Emilia si. Et au moment de leur escale à Toulouse en France, elle se colla à lui en le suppliant de la pardonner. Adriano n'était pas un homme mauvais. Il était juste exaspéré de devoir se prêter à une mascarade qu'il considérait comme inhumaine. Il passa un bras au-dessus de son épaule et elle soupira, soulagée. C'est en parfaits amoureux qu'ils sortirent de l'aéroport de Naples pour entrer dans la limousine qui les attendait.

Avant même de remarquer Diana dans sa tenue extravagante mais classe, Adriano se raidit en voyant Chiara. Qu'est-ce que... La réponse fut donnée immédiatement. Diana leur sourit en annonçant innocemment qu'elle était l'instigatrice de ce voyage groupé. Adriano n'avait pas daigné répondre à la première question et au vu de la seconde, il se contenta de hausser les épaules. Emilia s'était ruée dans les bras de sa soeur comme si elles avaient été amies alors qu'un monde les séparait. Mais probablement que le mois passé au loin, auprès d'un homme peu tendre dernièrement, l'avait rendue plus émotive. « Pas du tout!!» fut la seule réponse donnée dans le véhicule. Seule Emilia semblait heureuse de retrouver Chiara. Adriano préférait ignorer les deux femmes qui venaient de s'ajouter à son couple.

Le trajet serait long et Adriano était ravi de ne pas avoir à faire la causette car les soeurs Moretti étaient suffisamment bavardes que pour compenser son mutisme. Mais son regard qui s'était perdu dans le vide des paysages quasi nocturnes se tourna involontairement vers Diana au bout d'une dizaine de minutes. Et sans pouvoir se contrôler, il se mit à la fixer avec une intensité brutale. Ce n'était pas du flirt, pas même de la curiosité. Il lui était juste impossible de regarder ailleurs. Sa fiancée était absorbée par sa conversation avec sa soeur et Diana sembla remarquer qu'elle était dévisagée. En silence, il continua de la regarder jusqu'à ce que la voiture soit à l'arrêt. « Les filles, ça vous dérange de descendre sans nous? J'aimerais éclaircir quelque chose avec Mademoiselle Miller.» Ce n'était pas une question et elles le saisirent tout de suite. Sans même s'en rendre compte, Adriano venait de parler comme son père. Il avait senti la menace planer sur lui depuis qu'elle lui avait laissé entendre qu'elle savait quelque chose. Ce trajet en voiture, la présence de Chiara en plus... il n'aimait pas le jeu qu'elle lui faisait jouer. Quand les deux femmes furent hors du véhicule, il verrouilla les portes et reporta ce regard froid sur elle. « Tu t'amuses Diana? » Cinglant, il ne sourcillait pas. Il ne sortirait pas de cette voiture avant de savoir ce qu'elle savait.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




astra —C'est dans la puissance d'un regard que réside la noirceur de son âme. C'est dans la froideur du sien que j'ai trouvé du sens à ma vie. @j.v
Revenir en haut Aller en bas
Diana MillerLe vin est un puissant lubrifiant social
Diana Miller
http://www.ciao-vecchio.com/t6071-diana-_-the-beauty-is-there-bu http://www.ciao-vecchio.com/t6076-cause-i-may-be-bad-but-i-m-perfectly-good-at-it
Faceclaim : Mila Kunis ©coffe time
Messages : 1274 - Points : 523
Welcome back, did you miss me? | Adiana #5 Giphy
Âge : 33 ans
Métier : Directrice des RH pour le magazine Vogue
Welcome back, did you miss me? | Adiana #5 Empty
Sujet: Re: Welcome back, did you miss me? | Adiana #5 ( le Dim 10 Nov - 21:04 )
La porte arrière de la limousine s’ouvre enfin et les voilà. Le voilà. Elle ne peut s’empêcher de le regarder. Diana invite le couple à entrer, faisant du même coup la surprise : Chiara. Et oui, pourquoi ne pas ajouter un peu de piquant à cette soirée qui s’enligne pour être ennuyante? Diana se surprend à être heureuse de la présence d’Adriano. Elle qui a toujours aimé baigner dans les milieux riches, elle commence à en être parfois blasée. Tout le monde qui sourit, personne qui ne veut déplaire ou qui ne déroge aux normes. Et lui qui arrive, qui conserve un semblant de naturel et qui ne se laisse pas intimider par les paillettes ou l’or qui brille.

Emilia rejoint rapidement sa soeur et elles tombent dans un univers parallèle. Leur voix nasillarde et leurs rires et cris de petites filles l’emmerdent au plus haut point. Elle vide son verre d’un coup avant de le remplir et remarquer qu’Adriano la dévisage, sans aucune gêne. Emilia et Chiara n’y voient rien, préférant parler du voyage et de leurs vies banales. Diana ne sait quoi dire, elle ne fait que le regarder en retour, tournant parfois son regard vers la vitre. La tension est palpable entre eux, et ça n’annonce rien de bon. Après finalement une trentaine de minutes, si ce n’est pas plus, ils arrivent à destination. Les Moretti sortent en premier et Adriano leur demande de les attendre à l’extérieur, devant s’adresser d’abord à Diana en privé. Il referme violemment la porte derrière elles, avant de la verrouiller. Tu sais que la séquestration c’est illég-. Elle n’a pas le temps de terminer sa phrase qu’il la coupe. Elle glousse nerveusement. Si je quoi? Si je m’amuse? Mais de quoi tu parles? Laisse-moi sortir. Elle tente de se lever pour débarrer la porte, mais il l’en empêche. Comme à une enfant à qui on lui refuse un dessert, elle se laisse tomber sur le banc et croise les bras. Si tu parles de Chiara, je n’y peux rien. C’est Stefano qui m’a demandé de l’embarquer avec nous. Pur mensonge. Elle ne peut quand même pas tout lui révéler. Et elle semble bien t’aimer en plus...ce n’est pas réciproque? ajoute-t-elle en prenant une gorgée de champagne. L’hameçon est à l’eau et elle espère qu’il va mordre. Aaah je pense que je comprends. Je t'ai manqué, c'est ça? Tu sais, Aedan, tu peux simplement me le dire. Pas besoin de faire de moi ta prisonnière dans une limousine. Même si c’est plutôt excitant. Diana a des étincelles dans ses yeux et un sourire un peu vilain alors qu’elle attend sa réaction.


Oh truth hurts & lies worse
But we're running through the fire when there's nothing left to save. It's like chasing the very last train when we both know it's too late  ▬ Let me hold you for the last time, it's the last chance to feel again
Revenir en haut Aller en bas
Adriano Rocca10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adriano Rocca
http://www.ciao-vecchio.com/t5748-dove-c-e-ombra-c-e-luce-adrian http://www.ciao-vecchio.com/t5763-dans-les-tenebres-de-mon-coeur-adriano#182167
Faceclaim : Richard Madden
Messages : 239 - Points : 545
Âge : 33 ans
Métier : Mécanicien pour voitures et petits avions. Ainsi que pilote pour courtes distances
Welcome back, did you miss me? | Adiana #5 Empty
Sujet: Re: Welcome back, did you miss me? | Adiana #5 ( le Ven 15 Nov - 13:11 )

Now that I am back, come and kiss me?

Elle avait toujours ce même don pour l'exaspérer. Adriano était traversé par mille sentiments paradoxaux en la regardant. Une certaine pitié se mêlait au mépris. Après tout la pitié n'était-elle pas que de la bonté qui invitait le dégoût à une mascarade? Adriano avait attendu autant qu'il l'avait pu mais sa spontanéité l'empêchait de faire semblant encore une fois. Il devait absolument parler à cette femme qui se targuait d'être sa future belle-mère.

«Tu sortiras quand tu auras répondu.» Il n'avait pas envie de faire semblant d'être aimable ni de prétendre qu'il gobait son côté enfantin et innocent. Diana était tout sauf une gamine naïve. Pourtant, elle jouait les idiotes en mentionnant Chiara. Certes, c'était un coup intelligent mais Adriano avait d'autres chats à fouetter pour le moment. La douce Chiara était loin d'être au coeur de ses préoccupations. Il n'avait pas manqué de remarquer le regard douloureux que la soeur d'Emilia lui avait lancé mais il ne pouvait pas se concentrer sur elle. De plus, faire cela en présence de la Miller aurait été un pur suicide. Diana en rajoutait une couche, profitant du temps de silence exaspéré qu'Adriano lui avait imposé en guise de réponse. « Qu'est-ce que Chiara vient faire dans tout ça?! » Elle l'énervait réellement. Et surtout, il craignait qu'elle ait découvert plus d'un secret. Chiara n'était pas idiote, elle ne se serait pas confiée au diable en personne au sujet du secret qui l'unissait à Adriano. Mais Diana avait peut-être des moyens de pression?

Tout tournait dans la tête de l'irlandais.«Arrête tes conneries. Je t'ai accordé un peu d'attention une fois parce que j'avais pitié de toi et que tu as choisi un homme froid comme un glaçon comme petit-ami. Ne viens pas en faire une excuse pour m'appeler "chéri". » Son visage exprimait du mépris et il n'était pas peu fier de l'aplomb qu'il avait pour démentir un quelconque intérêt vis-à-vis d'elle. « Maintenant, dis-moi pourquoi tu m'appelles par mon prénom irlandais.» Ce n'était pas une question, c'était un ordre. Il doutait qu'elle coopère mais il n'avait pas envie de tourner autour du pot alors il devait tenter le tout pour le tout et y aller cash était la seule méthode qu'il connaissait.


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




astra —C'est dans la puissance d'un regard que réside la noirceur de son âme. C'est dans la froideur du sien que j'ai trouvé du sens à ma vie. @j.v
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Welcome back, did you miss me? | Adiana #5 Empty
Sujet: Re: Welcome back, did you miss me? | Adiana #5 ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Welcome back, did you miss me? | Adiana #5 -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut