Revenir en haut
Aller en bas

-33%
Le deal à ne pas rater :
-20€ sur les manettes PS4 DualShock 4
39.99 € 59.99 €
Voir le deal

 

- Moira || Dumblebitch's army -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tea L'Amente10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Tea L'Amente
http://www.ciao-vecchio.com/t6038-tealapeche http://www.ciao-vecchio.com/t6129-teal-ouest
Faceclaim : Adria Arjona ; Isleys
Messages : 243 - Points : 286
Moira || Dumblebitch's army Tenor
Âge : 29 ans
Métier : Assistante de direction de Demetrio Clarizio
Moira || Dumblebitch's army Empty
Sujet: Moira || Dumblebitch's army ( le Mer 20 Nov 2019 - 15:44 )
Par le temps qu’il faisait depuis quelques jours à Naples, pour que Tea sorte de chez elle il lui fallait une bonne excuse. Outre que le travail s’entend. Ce matin, comme tous les matins, la première chose qu’elle avait fait été de regarder son téléphone pour consulter ses messages. Sans grande surprise, aucun signe de vie de la part de Nino. Un soupir s’échappa de ses lèvres avec un grognement qui la fit balancer son téléphone à l’extrémité de son lit. La couette relevée sur son visage, elle pestait contre ce crétin qui avait décidé de l’ignorer depuis quelques temps. Qu’il le fasse ne dérangeait pas vraiment la jeune femme – enfin si, un peu quand même – elle avait l’habitude qu’il fasse son boudin, mais pas aussi longtemps. Une part d’elle s’inquiétait et se demandait si quelque chose de grave ne lui était pas arrivé. A plusieurs reprises, elle s’était surprises à composer son numéro depuis une cabine téléphonique dans une rue abandonnée pour au moins vérifier qu’il était vivant sans pour autant lui faire savoir que c’était elle. Mais elle se ravisait bien vite. Il ne méritait pas qu’elle s’inquiète autant. Il pouvait mourir qu’elle s’en fichait. Elle avait décidé qu’elle n’avait plus rien à faire de son sort. Enfin. C’était une façon de parler parce qu’elle avait elle aussi décidé de bouder.

Après avoir fait les cent pas dans son appartement en robe de chambre, elle décida de taper fort une énième fois juste pour faire réagir le cubain. Un sourire plein de malice étirant ses lèvres, Tea s’était habillée rapidement avant de descendre à l’imprimerie pour faire une centaine de tirages d’un avis de recherche qu’elle allait afficher dans la ville. Il ne voulait pas lu répondre ? Pas grave. Elle obtiendrait une réaction qu’il veuille ou non lui parler. Le paquet de feuilles encore chaudes dans une main, son téléphone dans l’autre, elle  ne tarda pas à appeler du renfort. « C’est Tea. » Bonjour avait pris la poudre d’escampette, elle n’avait pas le temps pour ça. « J’ai besoin d’aide, rejoins-moi en ville j’ai un boulot pour toi. OK bye gros bisous. » Elle n’avait même pas laissé le temps à Moira de placer un seul mot qu’elle raccrocha pour reprendre sa marche. Peu importe le temps couvert qui annonçait la pluie, elle avait décidé de placarder la tête de Nino dans les rues de la ville et rien ni personne ne l’arrêterait. Elle décida de se poster dans une rue avant d’envoyer la localisation précise à son amie par message, et attendit patiemment qu’elle arrive.


astra; bb — I'm friend with the monster that's under my bed. Get along with the voices inside of my head.
Revenir en haut Aller en bas
Moira VeraldiToujours frais après un litre de café
Moira Veraldi
http://www.ciao-vecchio.com/t5248-moira-why-so-serious http://www.ciao-vecchio.com/t5255-moira-crazy-for-you
Faceclaim : Alicia Vikander ©beloved
Messages : 1703 - Points : 1066
Moira || Dumblebitch's army Xyi8VzI6_o
Âge : 30 ans
Métier : ambulancière-secouriste
Moira || Dumblebitch's army Empty
Sujet: Re: Moira || Dumblebitch's army ( le Lun 2 Déc 2019 - 21:53 )
Tiens, un appel de Tea... Forcément Moira ne peut que répondre, surtout que celle-ci pourrait peut-être la distraire de son attente dans ce salon de coiffure. Mais elle n'a pas le temps d'en placer une, que déjà elle lui raccroche au nez une fois son message délivré. Ça a le mérite d'être expéditif ! Alors oui, elle a bien compris qu'elle a besoin d'aide pour une mystérieuse raison, mais étonnamment (ou pas vraiment) ce sont d'autres mots qui retiennent son attention. Gros bisous ? Si c'est pour de gros bisous, ça vaut définitivement le coup du déplacement alors ! Et tant pis si cela signifie laisser en plan la coiffeuse, qui de toute façon est présentement occupée avec une autre cliente, le temps que la coloration de ses mèches prenne. Ça n'empêche pas celle-ci de l'interpeller et de faire mine de lui courir après, lorsqu'elle la voit quitter précipitamment sa boutique : c'est qu'elle a encore une blouse et une de ses serviettes sur le dos ! Au voleur ? Pas le temps de crier, que déjà l'ambulancière a disparu au coin de la rue. Elle sait à présent où elle doit se rendre, alors que sa belle amie lui a finalement précisé où la retrouver par message. Et à avoir ainsi l'air d'être tout juste sortie du coiffeur (et pas dans le bon sens du terme), elle ne manque pas d'attirer quelques coups d’œil curieux au passage. Tea aurait-elle seulement une bonne raison à lui donner pour qu'elle se soit aussitôt précipitée à ses pieds ? Certainement qu'il n'y a pas urgence, et que c'est l'idiote Veraldi qui manque une nouvelle fois de mesure.
Il en reste qu'elle est bel et bien présente – un quart d'heure plus tard, pas moins – aux côtés de son amie, qu'elle interpelle dans la foulée.
- Gros bisous ? Depuis quand tu me fais des gros bisous toi ? Parce que forcément, il faut que ce soit la première chose qu'elle mentionne. Et la deuxième tient à une évidence. J'étais chez le coiffeur ! Comme si ça ne se voit pas, avec sa blouse marqué du nom du salon de coiffure et ces papillons d'alu qui cachent quelques mèches de ses cheveux. D'ailleurs, à ce sujet... Tu crois que c'est gênant si je laisse traîner ça ? Ça risque pas de me faire des cheveux blancs au moins ? Non, quelle idée ! Ce n'est pas comme si ce produit est effectivement destiné à colorer ses cheveux. Alors, c'est quoi le problème ? Parce qu'il y a bien un problème, pour qu'elle ait besoin d'aide ? Ou n'a-t-elle pas plutôt parlé de boulot ? Et justement, c'est à cet instant que son attention s'accroche au paquet de feuilles que tient la jeune femme, avant d'en attraper une pour la voir de plus près. Attends, quoi ?? Et il y a de quoi se surprendre en effet ! Bien qu'elle a rapidement un air rieur en lisant ses conneries. Qu'est-ce qu'a bien pu te faire ce pauvre Nino encore ?


went to the store, sat on Santa's lap, asked him to bring my friends – ALL KINDS OF CRAP –
Revenir en haut Aller en bas
Tea L'Amente10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Tea L'Amente
http://www.ciao-vecchio.com/t6038-tealapeche http://www.ciao-vecchio.com/t6129-teal-ouest
Faceclaim : Adria Arjona ; Isleys
Messages : 243 - Points : 286
Moira || Dumblebitch's army Tenor
Âge : 29 ans
Métier : Assistante de direction de Demetrio Clarizio
Moira || Dumblebitch's army Empty
Sujet: Re: Moira || Dumblebitch's army ( le Mer 4 Déc 2019 - 1:19 )
Malgré les minutes qui lui paraissaient longues, Tea savait que Moira n’allait pas tarder à arriver. S’il y avait bien quelqu’un sur qui pouvait compter la jeune femme c’était bien cette dernière. C’était d’ailleurs pour cette raison qu’elle n’avait attendue aucune réponse de sa part après l’avoir sollicité. Certes son téléphone était toujours dans l’une de ses mains, mais elle vérifiait juste que Nino ne s’était pas souvenue de son existence. Visiblement pas. Comme à chaque fois qu’elle pensait à lui, elle était allée lire la dernière conversation pur voir à quel moment ce crétin avait décidé de l’ignorer, mais à part sa mauvaise humeur habituelle, rien ne laissait présager un tel comportement. Peu importe, elle lui laissait jusqu’à l’arrivée de Moira pour se manifester. Pendant ce temps, elle faisait les cents pas sur la place sur laquelle elle était, incapable de rester en place. Alors qu’elle allait entamer son énième aller-retour, la jambe de la brunette resta en suspens en apercevant une silhouette qui s’amenait vers elle. Les sourcils froncés, elle fit un pas en avant comme pour ajuster sa vision avant de regarder à droite et à gauche pour être sûre qu’elle voyait bien la même chose que les passants. Est-ce que… Moira ? Elle avait tant de questions à lui poser que dans sa tête elles s’embrouillaient toutes. Partagée entre l’amusement et le questionnement, Tea se contenta de l’examiner de haut en bas. Rien n’allait. Que ce soit les papiers d’aluminiums dans ses cheveux jusqu’à la blouse ; rien n’allait. Une voix dans sa tête lui souffler d’au moins la saluer pour être polie, mais à peine Moira avait pris la parole que Tea pointait du doigt sans gène la jeune femme pour désigner son aspect. Elle n’avait pas besoin de dire quoi que ce soit, l’expression de son visage parlait largement pour elle. « Le coiffeur ?! » Ce n’était pas vraiment une question. Enfin si, mais c’était surtout une invitation à laisser plus de détails. Qu’elle lui donne au moins l’adresse du coiffeur chez qui elle n’irait jamais s’il laissait ses clients sortir ainsi. « Non laisse. Ca nous donnera l’occasion de voir si tu captes des chaînes avec tes antennes. » Le doigt pointé en direction de ses cheveux, elle avait presque envie qu’il commence à avoir de la foudre pour voir si son amie les attirerait ou pas. Elle ignorait s’il y avait un effet, mais elle avait regardé bien trop de cartoons pour penser que oui. Pendant un court instant, elle oublia même pourquoi elle avait fait venir la jeune femme, avant qu’elle ne lui arrache une feuille des mains. Ah oui ! Nino ! « Qu’est-ce qu’il n’a pas fait plutôt ! » Elle revenait à elle et à la situation présente. Elle n’aimait pas beaucoup le sourire qu’elle entendait dans la voix de Moira, mais elle souriait parce qu’elle ne savait pas tout ce que lui avait fait subir le Cubain. Mais elle allait bientôt le savoir. « Il a disparu ! Il ne répond plus à mes messages et le pire… » Elle prit une mine affectée pour appuyer les propos qui allaient suivre et qui étaient d’une telle gravité qu’elle avait elle-même du mal à croire ce qu’elle allait dire. « Il a changé le mot de passe Netflix du coup je suis obligée de me taper tous les pop ups sur les vieux sites qui me demandent si je veux rencontrer des femmes dans mon secteur. » Le ton de sa voix était outré. « J’ai envie de rencontrer personne, je te rencontre toi c’est déjà bien suffisant. » Oui, ça l’était. Mais bref, elle devait maintenant mettre Moira dans la confidence de son plan, encore une fois sans vraiment lui laisser le choix. « Tiens prends une moitié, distribue ça aux gens en leur disant que c’est important et d’appeler ce numéro s’ils ont des nouvelles de cet homme. Hésite pas à en rajouter en disant qu’il est dangereux, sois créative ! » Elle avait dit ça sur un ton beaucoup trop enjoué. « Au fait, t’es belle comme ça. » Un clin d’œil pour accompagner ses propos et elle tourna les talons pour prendre une direction au hasard pour commencer à distribuer ses avis de recherche.


astra; bb — I'm friend with the monster that's under my bed. Get along with the voices inside of my head.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Moira || Dumblebitch's army Empty
Sujet: Re: Moira || Dumblebitch's army ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Moira || Dumblebitch's army -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut