Revenir en haut
Aller en bas

-50%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur un arbre à chat géant – 154cm de hauteur
68.99 € 138.99 €
Voir le deal

 

- [Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Avanti Hôtel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Diana MillerLe vin est un puissant lubrifiant social
Diana Miller
https://www.ciao-vecchio.com/t6071-diana-_-the-beauty-is-there-b https://www.ciao-vecchio.com/t6076-cause-i-may-be-bad-but-i-m-perfectly-good-at-it
Faceclaim : Mila Kunis ©deathsangel ; gifs : (c) liloo_59
Messages : 3428 - Points : 2421
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Tumblr_m6ayuhJhn61ruddx2o6_250
Âge : 33 ans
Métier : Directrice des RH pour le magazine Vogue
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Empty
Sujet: [Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 ( le Lun 25 Nov 2019 - 19:35 )
La soirée s’était terminée abruptement et rapidement pour Diana. Le trajet pour se rendre à la soirée de la veille avait été plus long que sa présence. Sans rien dire, outre lancer un message clair à Adriano, elle avait quitté la réception avec une seule idée en tête : retourner à la maison et réfléchir à son futur. Une fois dans la voiture elle changea d’idée. Diana n’avait aucune envie de retourner à la villa et faire face à Stefano à son retour. Elle savait qu’il lui demanderait ce qui était arrivé et pourquoi elle n’avait pas eu la décence de se comporter comme une bonne femme à ses côtés. Le problème était qu’elle en avait marre de devoir tout sacrifier et tout faire pour lui sans rien avoir en retour. Elle demanda donc au chauffeur de l’attendre une dizaine de minutes, question qu’elle ait le temps de prendre quelques affaires avant d’aller passer la nuit à l’hôtel, gracieuseté la carte de crédit de Stefano. Elle prit donc sa nuisette, quelques vêtements et sa trousse beauté. Elle ne fit qu’envoyer un texto froid à Stefano pour l’en aviser et quitta la résidence direction l’hôtel Avanti, au coeur de Naples. Un peu de solitude lui ferait le plus grand bien question de reprendre des forces et trouver une façon d’arriver à ses fins, avec ou contre Adriano.

Son réveil sonna à 8h30 pile. Encore un peu éméchée après avoir bu une bouteille entière à elle-même, elle vida sa bouteille d’eau en entier avant de traîner son corps dans la douche. Diana avait demandé à avoir son petit déjeuner dans sa suite royale, mais il semblerait que c’était impossible pour aujourd’hui. Après avoir enfilé une robe plutôt sobre et ses talons, elle se dirigea à la réception question de crier à la pauvre dame sur place qu’il était impensable qu’un service aux chambres ne soit pas disponible au prix qu’elle payait la nuit. Voyant qu’elle n’arriverait à rien avec cette plante qui servait de superviseure, elle pila sur son orgueil et se rendit dans la salle de réception qui servait de salle à dîner pour tous les invités de l’hôtel. Son choix tomba sur un simple café noir et un bol de fruits, bien que le croissant lui faisait de l’oeil. Mais ce n’était pas en mangeant des viennoiseries qu’elle réussissait à maintenir sa ligne. Elle dégustait donc raisin par raisin en regardant ses courriels, ignorant du même coup les 5 appels et le message vocal de Stefano. Pour une fois qu’il était dans sa position, cela la réjouissait un peu. À voir la réaction qu’il avait, elle était en train de se demander si cela ne vaudrait la peine de rester quelques nuits de plus ici.


I wanna go so what'd you say, when you gonna let me know if you give a damn about me? •  'Cause you got my hands tied. In my defense I always fall for confidence & your compliments look good on me ♪ (c) delusional angel


Dernière édition par Diana Miller le Mar 26 Nov 2019 - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adriano Rocca10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adriano Rocca
https://www.ciao-vecchio.com/t5748-dove-c-e-ombra-c-e-luce-adria https://www.ciao-vecchio.com/t5763-dans-les-tenebres-de-mon-coeur-adriano#182167
Faceclaim : Richard Madden
Messages : 636 - Points : 1399
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Tumblr_inline_olhx77OdJg1rqq37j_400
Âge : 33 ans
Métier : Mécanicien pour voitures et petits avions. Ainsi que pilote pour courtes distances
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Empty
Sujet: Re: [Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 ( le Lun 25 Nov 2019 - 21:38 )

I'm the fire in your blood



La soirée avait été pénible. Il avait évité Emilia autant qu'il l'avait pu et au moment de rentrer, cela s'était retourné contre lui car elle lui avait claqué la portière de la limousine au nez. Chiara qui traînait près d'un PDG américain se retrouva auprès d'Adriano quelques secondes plus tard tandis qu'elle attendait un taxi. Ils parlèrent de tout et de rien comme s'ils ne partageaient pas un horrible secret ensemble. Adriano s'en voulait de ne plus lui adresser la parole à elle non plus. Pourtant, tous les deux, ils partageaient quelque chose, c'était certain. Combien de fois ne s'était-il pas dit qu'il aurait préféré que ça soit à elle qu'il soit fiancé : sa vie aurait été beaucoup plus facile. Chiara sourit en voyant le taxi arriver et sur la pointe des pieds, elle se hissa pour déposer un baiser sur la joue de son futur beau-frère. Ce geste presque anodin hérissa les poils du semi-roux. Elle partit sans rien ajouter mais il se gifla mentalement car au moment où cette adorable créature l'embrassait, il repensait à Diana et à son regard de feu. Il l'imaginait de l'autre côté de la rue à les observer avec cet air satisfait qu'elle prenait quand elle voulait signifier qu'elle avait raison.

Une fois arrivé devant la chambre d'Emilia, Adriano se heurta à un mur. C'était verrouillé. Il ne savait même pas qu'il existait une clé à cette chambre. "Génial." soupira-t-il sans trop déprimer pour autant. Ne pas dormir avec elle n'était pas réellement une punition. Il quitta la demeure en silence, appelant un chauffeur pour le conduire à l'Avanti. C'était l'hôtel le plus proche. Ce n'était pas du tout une bonne solution que de loger là-bas mais au moins, tout le monde lui ficherait la paix. Endormi en moins de deux, il se réveilla le lendemain quand le téléphone sonna. "Monsieur, nous vous informons que suite à un problème technique, le petit déjeuner ne pourra pas être livré dans votre chambre." Il ne se souvenait même pas d'avoir pris cette option-là en faisant le check-in quand il était arrivé. Puisqu'il était réveillé, il enfila un peignoir par dessus son short de pyjama et descendit sans aucune sorte de gêne au restaurant où était servi le petit-déjeuner. Remplissant son assiette d'une pile de croissants, il ajouta un petit jus d'orange et commanda un café macchiato à l'une des serveuses avant de se chercher une table. La mieux éclairée était déjà occupée par une brune à la chevelure... Les pensées d'Adriano se bousculèrent en reconnaissant cette chevelure bien trop parfaite. "Merda." Qu'est-ce qu'elle fichait ici? Pur hasard? Il ne croyait plus aux hasards en ce qui concernait Diana. Il fonça sur la table qu'il aurait naturellement choisie si elle n'avait pas été occupée et lâcha son assiette dessus de manière assez grossière.

« Bongiorno bella.» Il grinçait des dents. « T'en as pas un peu marre de me suivre partout?» Il tira une chaise et s'installa en face de la beauté américaine qui tenait son téléphone en main. « Qu'est-ce que tu faisais? Tu regardais une vidéo de surveillance du moment où je suis arrivé à l'hôtel? Tu veux savoir si je suis venu accompagné? Si je trompe ma fiancée? Si c'est sa soeur qui a partagé mon lit? » Il fulminait. Tellement, qu'il ne l'avait même pas laissé en caser une. Se taisant enfin après avoir déchiré un morceau de croissant pour le mettre en bouche de manière assez rageuse, il s'exclama « Je refuse d'avoir encore affaire à toi.» Pourtant, il venait de se ruer sur elle et de s'asseoir à sa table sans y avoir été invité. Il la détestait mais il était attiré par cette haine qui faisait vivre un feu dangereux en lui.


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr





astra
Seasons, they will change, life will make you grow, dreams will make you cry, cry, cry. Everything is temporary, everything will slide, love will never die, die, die
Revenir en haut Aller en bas
Diana MillerLe vin est un puissant lubrifiant social
Diana Miller
https://www.ciao-vecchio.com/t6071-diana-_-the-beauty-is-there-b https://www.ciao-vecchio.com/t6076-cause-i-may-be-bad-but-i-m-perfectly-good-at-it
Faceclaim : Mila Kunis ©deathsangel ; gifs : (c) liloo_59
Messages : 3428 - Points : 2421
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Tumblr_m6ayuhJhn61ruddx2o6_250
Âge : 33 ans
Métier : Directrice des RH pour le magazine Vogue
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Empty
Sujet: Re: [Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 ( le Lun 25 Nov 2019 - 22:11 )
De nature indépendante, Diana n’avait aucun problème à passer du temps seule. Au contraire, elle appréciait ses moments de solitude car cela lui permettait de tout remettre en ordre dans ses pensées. La seule chose qui lui manquait dans sa vie était l’attention et l’affection d’un homme. Plus particulièrement, celles de Stefano. Il semblerait que de quitter la résidence pendant qu’une seule nuit avait eu l’effet d’une bombe et elle comptait bien en profiter. Elle venait d’ailleurs toujours d’envoyer un courriel afin de prolonger sa visite à l’hôtel de quelques nuits. Une distance entre eux leur ferait peut-être du bien et lui permettrait peut-être de faire réaliser à Stefano qu’une relation est donnant-donnant et qu’elle en avait marre de toujours passer deuxième dans leur vie.

La brune terminait de manger les raisins dans le bol lorsqu’un bruit la sortit de ses pensées. Je n’ai pas dit que la place était libre. Diana lève son visage vers l’invité, reconnaissant au même moment sa voix et son italien parfait. Adriano. Elle soupira son nom, fatiguée de toujours avoir à faire à lui. Pour une rare fois, elle n’eut pas la chance de placer un seul moment qu’il s’énerva en quelques secondes. Diana sourit. La colère lui allait merveilleusement bien et elle n’avait pas eu à faire beaucoup pour le mettre dans un tel état. Sa seule présence fut assez. Elle poussa son bol vide vers lui avant de croiser les bras. T’es complètement parano ou quoi? Tu réalises que c’est toi qui aborde le sujet Moretti cette fois? Tu as réussi à impliquer ta supposée fiancée et sa soeur en moins de 30 secondes. Si tu as quelque chose à te reprocher, c’est ton problème. Ne m’embarque pas là-dedans.

Diana reprend son téléphone pour envoyer un message à Stefano, lui indiquant de ne pas l’attendre ce soir. D’un air blasé et désintéressé, elle pointe plusieurs autres tables libres autour d’elle. Personne ne t’a forcé à venir t’asseoir devant moi Adriano. Tu es libre de t’asseoir où tu veux et pourtant...tu choisis la place en face de moi. Et si tu veux tout savoir, voici ce que je faisais sur mon téléphone. Elle fait glisser son cellulaire vers lui, sa conversation avec Stefano apparaissant sur l’écran. Merci de ton aide. Tu as joué ton rôle à merveille hier et j’ai obtenu exactement ce que je voulais. Stefano s’ennuie de moi et il t’en veut pour ton comportement. Mission accomplie. Diana reprend son téléphone qu’elle laisse tomber dans son sac. Je suis là pour rester et il n’y a rien que tu puisses y faire. La jeune femme se lève avant de voler un croissant dans son assiette. Elle pose sa main sur son épaule et approche son visage de son oreille. Ce qui est à toi est aussi à moi. Tu es mieux de t’y habituer. Passe une belle journée Aedan. Elle attrappe son sac avant de sortir de la salle pour se diriger vers les ascenseurs, question de retourner à sa chambre.


I wanna go so what'd you say, when you gonna let me know if you give a damn about me? •  'Cause you got my hands tied. In my defense I always fall for confidence & your compliments look good on me ♪ (c) delusional angel
Revenir en haut Aller en bas
Adriano Rocca10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adriano Rocca
https://www.ciao-vecchio.com/t5748-dove-c-e-ombra-c-e-luce-adria https://www.ciao-vecchio.com/t5763-dans-les-tenebres-de-mon-coeur-adriano#182167
Faceclaim : Richard Madden
Messages : 636 - Points : 1399
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Tumblr_inline_olhx77OdJg1rqq37j_400
Âge : 33 ans
Métier : Mécanicien pour voitures et petits avions. Ainsi que pilote pour courtes distances
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Empty
Sujet: Re: [Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 ( le Mar 26 Nov 2019 - 16:09 )

I'm the fire in your blood


Elle jouait les innocentes et cela ne faisait que l'énerver encore plus. Se moquant de sa parano, elle prétendait que c'était lui qui se justifiait indûment et qu'elle n'avait jamais sous-entendu qu'il puisse y avoir quoique ce soit entre lui et Chiara. « C'est ça, Sainte Diana, l'innocente. » Il haussa les yeux tout en reprenant un morceau de croissant même s'il n'avait plus du tout d'appétit. Il mangeait rageusement parce que cela l'occupait et l'empêchait de s'énerver sur elle. Pourtant les mots le quittaient encore et encore, incapable de se taire. « Je me fiche de ce qui se trouve sur...  » Il le repoussa sans y jeter un oeil, prétendant ne pas s'inquiéter de ce qu'elle faisait. Mais il avait tout de même remarqué qu'il y avait une conversation ouverte sur l'appareil en question. Elle chercha tout de même à lui expliquer elle-même ce qu'il ratait en refusant de lire l'écran qu'il avait repoussé. « Y a pas de quoi, tu sais bien que j'ai été éduqué pour apporter de l'aide à mes aînés. » Elle voulait s'octroyer le titre de belle-mère, elle aurait tous les lauriers qui allaient avec. La vieillesse en premier, évidemment. « Ce n'est pas avec moi que tu vas te marier!! » cria-t-il par-dessus son épaule sans se soucier des regards méprisants qui s'attardaient sur lui. Non seulement on voyait le haut de son torse sous son peignoir mais en plus, il criait dans le restaurant, il n'avait pas vraiment les manières d'un Rocca. Furieusement, il se leva et rattrapa assez vite Diana qui venait d'appuyer sur un des boutons de l'ascenseur. Celui-ci prit suffisamment de temps à encoder la demande car Adriano passa les portes avant même qu'elles n'aient l'idée de se refermer. Il n'appuie sur aucun numéro, inutile de faire savoir à la démone où il loge. Quand elle sort de l'ascenseur, il lui vient une idée. Il emboîte le pas de Diana jusqu'à sa chambre et quand elle s'avise d'entrer, il murmure sur un ton faussement séducteur « Et quoi chérie, tu ne m'invites pas à prendre un café? » Il a stratégiquement appuyé sa main dans l'encadrement de la porte, son épaule un peu en avant, si bien qu'elle ne pourrait lui claquer la porte au nez. C'est discret mais efficace. En pleine descente dans l'enfance, il a décidé de se comporter comme elle : avec un sourire sur les lèvres pour dire et faire des choses inconvenantes. Elle pensait pouvoir l'exaspérer et s'en sortir indemne? Elle n'avait pas encore rencontré celui qu'elle appelait Aedan sans savoir qui il était.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr





astra
Seasons, they will change, life will make you grow, dreams will make you cry, cry, cry. Everything is temporary, everything will slide, love will never die, die, die
Revenir en haut Aller en bas
Diana MillerLe vin est un puissant lubrifiant social
Diana Miller
https://www.ciao-vecchio.com/t6071-diana-_-the-beauty-is-there-b https://www.ciao-vecchio.com/t6076-cause-i-may-be-bad-but-i-m-perfectly-good-at-it
Faceclaim : Mila Kunis ©deathsangel ; gifs : (c) liloo_59
Messages : 3428 - Points : 2421
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Tumblr_m6ayuhJhn61ruddx2o6_250
Âge : 33 ans
Métier : Directrice des RH pour le magazine Vogue
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Empty
Sujet: Re: [Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 ( le Mar 26 Nov 2019 - 16:53 )
Diana marche vers les ascenseurs lorsqu’elle entend les paroles d’Adriano. Elle ne peut s’empêcher de sourire, même si personne ne la regarde. Évidemment que ce n’est pas avec lui qu’elle se marie, mais ce qu’elle cherche à lui faire comprendre, c’est qu’elle fera quand même partie de sa vie pour toujours. Peut-être pas dans son lit ou dans ses bras, mais pas trop loin, en périphérie. Dans un cercle rapproché. Et il n’y a rien qu’il puisse faire pour l’en empêcher.

Elle appuie sur le bouton et les portes de l'ascenseur s’ouvrent aussitôt, lui permettant de choisir le dernier étage, question de retourner à sa suite. Elle repense à l’accoutrement d’Adriano et secoue sa tête. C’est dans des moments comme ça qu’il évident qu’ils ne sont pas du même monde. Qui oserait aller déjeuner en public habillé de la sorte? Ce serait un réel cauchemar pour Diana. Et en parlant du loup, il refait surface. Intuable. La jeune femme lève les yeux au ciel, attendant qu’il choisisse son étage. Il préfère plutôt se tenir près d’elle, en silence. Elle comprend rapidement son jeu : il veut savoir où elle loge.  Si elle n’était pas aussi fâchée de s’être faite avoir comme un débutante, elle serait presque impressionnée par sa vivacité d’esprit.

Diana sort sa carte de sa poche et débarre la porte de sa suite, comptant refermer la porte aussitôt, mais Adriano l’en empêche. Il se lance plutôt en mode séduction, faussant être intéressée à elle et vouloir un café. Au même moment, le couple voisin sort de leur chambre et observe la situation. Comment une femme comme Diana peut se retrouver avec un homme en shorts et un simple peignoir? Embarquant dans le jeu aussi, elle pose sa main sur son torse nu avant de déposer un baiser au coin de ses lèvres. Diana se fait douce, sensuelle. Elle prend son temps en jouant avec le feu, frôlant et dépassant la limite. Elle veut le déstabiliser, s’assurer que plus jamais il n’essaie de lui refaire le même coup. Diana aurait voulu que cela dure plus longtemps, mais ce simple contact vu assez pour la déstabiliser elle-même, se faisant prendre à son propre jeu. Alors, tu viens prendre ton café, chéri? Sans perdre une seconde, elle tire sur son peignoir pour l’attirer à l’intérieur avant de fermer la porte. Elle lance son sac sur son lit avant de se retourner vers lui. Non mais ça va pas? Te faufiler jusqu’ici pour venir dans ma chambre? Tu y es maintenant, t’es content? Qu'est-ce que mes voisins vont penser? Elle remarque que la bouteille de vin de la veille est encore sur la table à café, vide. À côté, sa bouteille de médicaments d’anti-douleur. Elle s’approche rapidement, mais subtilement de la table pour la prendre et l’enfouir dans la poche de sa robe. Qu’est-ce que tu fais à l’hôtel Adriano? Emilia en a finalement eu marre? Elle s’approche de lui, faussant de la compassion. Je l’ai rendue trop jalouse? Elle s’approche un peu plus, le poussant du bout de ses doigts. Oh non...ne me dis pas qu’elle t’a trouvé dans le lit de sa soeur? Chiara? À quelques centimètres d’Adriano, elle rattache son peignoir et le replace légèrement. Et malgré tout...tu te retrouves ici, dans ma chambre. Diana croise ses bras sous sa poitrine, sa position habituelle, tout en continuant de l’observer. Mais pour une rare fois, il y a une pointe de lumière dans son regard normalement noir. Un peu de désir, d’empathie, d’affection. Peu à peu ces sentiments prennent de la place et il n’y a rien qu’elle puisse y faire, sauf de le repousser autant qu’elle peut. Pour son bien et pour le sien aussi.


I wanna go so what'd you say, when you gonna let me know if you give a damn about me? •  'Cause you got my hands tied. In my defense I always fall for confidence & your compliments look good on me ♪ (c) delusional angel
Revenir en haut Aller en bas
Adriano Rocca10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adriano Rocca
https://www.ciao-vecchio.com/t5748-dove-c-e-ombra-c-e-luce-adria https://www.ciao-vecchio.com/t5763-dans-les-tenebres-de-mon-coeur-adriano#182167
Faceclaim : Richard Madden
Messages : 636 - Points : 1399
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Tumblr_inline_olhx77OdJg1rqq37j_400
Âge : 33 ans
Métier : Mécanicien pour voitures et petits avions. Ainsi que pilote pour courtes distances
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Empty
Sujet: Re: [Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 ( le Mar 26 Nov 2019 - 17:10 )

I'm the fire in your blood


Adriano avait vite compris comment fonctionnaient les stratégies du pouvoir. Il fallait feindre jusqu'au moment où il fallait tout donner. Diana était cependant bien plus expérimentée que lui. Le seul avantage qu'il avait c'était l'ignorance de l'américaine quant au fait qu'il était un puceau dans le domaine et qu'il jouait à l'instinct. Il l'avait bloquée en feignant de s'intéresser à elle, en jouant au jeu de la séduction mais il n'avait pas anticipé sa réaction. Avec des visiteurs dans le couloir, elle ne se priva pourtant pas de pousser le bouchon plus loin. Les lèvres de la jeune femme effleurent presque les siennes tant ce baiser est proche de sa bouche. Adriano sent un feu s'attiser dans son ventre et il ne sait comment réagir. Les spectateurs le paralysent d'autant plus. Il ne cille pas d'un poil mais il sait qu'intérieurement, elle vient de répondre par la seule façon capable de lui clouer le bec. Cet instant se vaporise bien trop vite cependant. Autant il se sentait déboussolé, autant il sent une vague de frustration lorsqu'elle envoie voler son sac sur son lit et se retourne pour l'accuser. « Qu'est-ce qui te fait croire que j'en ai quelque chose à faire de ce que pensent tes voisins? » Il redevient très vite lui-même. Le coup de chaleur passe vite quand on a une peste pareille devant soi, pense-t-il silencieusement. « Ne rêve pas trop Diana. » A vrai dire, il ne sait pas pourquoi Emilia a fermé sa porte. Est-ce à cause de Diana? Probablement qu'elle a fait une partie du travail mais le principal demeure sûrement le caractère odieux d'Adriano dernièrement. «C'est une manie chez toi de vouloir mettre quelqu'un dans mon lit, on dirait que cela t'obsède. » Elle lui répond que finalement il est dans sa chambre et il campe sur sa position, la fusillant du regard avec des yeux sombres « Oui et alors quoi? Ca te donne des idées? » Il fait un pas vers elle sans prendre la peine de réfléchir à deux fois avant de se lancer dans ce qui suit. «Ca n'avait pas l'air de te déplaire de jouer la comédie devant tes voisins tout à l'heure. » Il passe un index presque menaçant sur la peau nue de son bras. « Dis-le Diana si tu attends autre chose que du soutien de ma part. Mon père ne te satisfait pas?» Adriano se comporte comme un vrai connard mais il n'a pas envie de faire marche arrière, elle l'a énervé, elle lui court sur le système et il a enfin l'occasion de faire exploser la machine. «Quoi? » Son index repousse ses cheveux qui reposaient tranquillement sur ses épaules. « Tu n'as plus envie de jouer soudainement? » Il sait au plus profond de lui que c'est mal d'ainsi provoquer le danger. Mais c'est plus fort que lui, c'est un instinct de prédateur qui se réveille. Et bien qu'il la déteste, il découvre une envie refoulée qui naît en lui : qu'elle continue à jouer le jeu, qu'elle lui casse les pieds telle la succube qu'elle est depuis le début. Son index lui lève le menton vers lui et il accroche son regard en y jetant des flammes. Un désir ardent se lit sur son visage et il le penche sans plus aucune retenue, jetant ses lèvres sur celles de Diana et l'embrassant avec une férocité qu'il ne se connaissait pas. La violence du baiser l'oblige à la faire faire un pas en arrière pour l'adosser au mur tandis qu'il continue de l'embrasser avec une fougue non retenue.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr





astra
Seasons, they will change, life will make you grow, dreams will make you cry, cry, cry. Everything is temporary, everything will slide, love will never die, die, die
Revenir en haut Aller en bas
Diana MillerLe vin est un puissant lubrifiant social
Diana Miller
https://www.ciao-vecchio.com/t6071-diana-_-the-beauty-is-there-b https://www.ciao-vecchio.com/t6076-cause-i-may-be-bad-but-i-m-perfectly-good-at-it
Faceclaim : Mila Kunis ©deathsangel ; gifs : (c) liloo_59
Messages : 3428 - Points : 2421
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Tumblr_m6ayuhJhn61ruddx2o6_250
Âge : 33 ans
Métier : Directrice des RH pour le magazine Vogue
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Empty
Sujet: Re: [Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 ( le Mar 26 Nov 2019 - 18:06 )
Il ne comprend décidément rien à son monde pour lui répondre ainsi. Elle se doute bien qu’il n’en a rien à faire de ses voisins, mais elle oui. Il faut jouer les apparences et elle ne se peut se permettre qu’on pense d’elle qu’elle est une femme facile ou qu’elle ramène n’importe qui dans sa chambre. C’était pourquoi elle avait décidé de l’embrasser, question de passer pour un couple normal et sauver la face, ce qui avait semblé fonctionner. Mais une fois à l’intérieur, elle n’avait pas envie de jouer et elle voulait savoir ce qu’il cherchait. C’était une chose de faire un scène au restaurant, mais c’en était une autre de la suivre à sa chambre ainsi. Peut-être était-ce un coup de tête pour lui, mais elle savait qu’elle ne saurait pas le faire quitter aussitôt. Il voulait quelque chose, il ne lui restait plus qu’à trouver quoi.

Diana tente de reprendre le dessus, utilisant ses mots et sa sensualité pour le brusquer, le faire perdre son équilibre. Cela lui réussit normalement toujours, mais cette fois son adversaire est de taille. Il reste figé, comme si cela ne lui faisait rien. Il lui retourne chaque question qui sort de sa bouche et Diana en perd ses mots. Peut-être qu’à force de jouer la même cassette, Adriano a appris comment répliquer. Diana se retrouve donc prise au pièce, pour une énième fois dans les derniers jours. Et cette sensation de perdre le contrôle l’effraie au plus haut point. Et le grand méchant loup n’a pas dit son dernier mot, alors qu’il frôle son bras avec sa vilaine patte. Les yeux au sol, elle voit bien ce qui s’en vient et elle ne sait pas si elle aura la force de résister. Adriano. Elle chuchote son nom comme on jette un sort, espérant lui faire réaliser l’erreur qu’il est sur le point de faire. Mais voilà qu’il est trop tard, quand elle sent son index relever son menton. Diana s’apprête à répondre que non, ce n’est pas ainsi qu’elle veut jouer, mais elle n’a pas le temps de placer un mot qu’il est déjà beaucoup trop près d’elle, ses lèvres sur les siennes. Ce serait se mentir que de dire qu’elle n’avait pas pensé quelques fois à ce moment.

Les papillons dansent dans le bas de son ventre alors que le baiser s’intensifie, en devenant presque violent. La passion de cet échange prouve probablement que les deux ne sont aucunement comblé dans leur relation respective avec Stefano et Emilia. Il prouve aussi peut-être cette attirance qu'ils ont l'un envers l'autre et qu'ils ne veulent pas accepter ou voir. Son coeur veut sortir de sa poitrine quand il la force à reculer, la plaquant contre le mur. Suivant son instinct et oubliant son cerveau, elle laisse ses lèvres se promener sur sa mâchoire, avant de descendre dans son cou. Sa peau est chaude et réconfortante. Elle ne sait pas si c’est un rêve ou un cauchemar. Ses mains prennent le relais alors qu’elle défait sauvagement son peignoir, laissant sa bouche approcher son oreille. C’est lorsqu’elle rouvre ses yeux et qu’elle se voit faire ce qu’elle fait qu’elle retrouve ses esprits. Elle pose ses mains sur son torse, le repoussant tout en s’accrochant à lui, déchirée. Adri, on ne peut pas...T’es allé trop loin. Son visage n’est qu’à quelques centimètres du sien, elle peut encore sentir son souffle mêlé au sien.

Soudainement, elle voit le visage de Stefano, elle se voit tout perdre ce qu’elle a mis des mois à bâtir. Et la rage monte, contre elle et surtout contre lui. La passion devient colère et elle le pousse contre le lit derrière lui, le faisant tomber sur le matelas. T’es content là? C’était ça ton plan? Me piéger, me compromettre et aller tout raconter à ton père? Diana replace ses cheveux et sa robe, sentant encore ses joues chaudes et un tourbillon dans son coeur. Elle s’approche de lui, toujours sur son lit fraîchement fait. Bravo, t’as gagné. Tu as eu ce que tu voulais : je vais être hors de vos vies, hors de ta vie! Elle crie en s’adressant à lui, incapable de concevoir qu’elle s’est fait avoir comme une débutante. Je vous déteste, tous les deux. Tu le portes bien ton nom finalement. Rocca : prêt à tout pour arriver à leurs fins. Diana ne sait pas pourquoi, mais elle se sent hyper sensible et vulnérable d’un coup. Une larme coule sur sa joue et elle n’essaie pas de la retenir. Elle le regarde, le laissant apercevoir une partie d’elle, de son âme, qu’elle n’a jamais montré à un autre homme. Je ne vaux rien à vos yeux, je le sais, je ne suis pas bête. Tu peux partir maintenant que tu as eu ce que tu voulais. Bien joué.Elle se force à arrêter, avant de trop en révéler sur ce qu’elle ressent. Parce que si elle se laissait aller, elle lui demanderait de rester avec elle, de la prendre dans ses bras et de la faire sentir complète et femme à nouveau, comme il avait réussi à faire quelques minutes auparavant.


I wanna go so what'd you say, when you gonna let me know if you give a damn about me? •  'Cause you got my hands tied. In my defense I always fall for confidence & your compliments look good on me ♪ (c) delusional angel
Revenir en haut Aller en bas
Adriano Rocca10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adriano Rocca
https://www.ciao-vecchio.com/t5748-dove-c-e-ombra-c-e-luce-adria https://www.ciao-vecchio.com/t5763-dans-les-tenebres-de-mon-coeur-adriano#182167
Faceclaim : Richard Madden
Messages : 636 - Points : 1399
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Tumblr_inline_olhx77OdJg1rqq37j_400
Âge : 33 ans
Métier : Mécanicien pour voitures et petits avions. Ainsi que pilote pour courtes distances
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Empty
Sujet: Re: [Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 ( le Mar 26 Nov 2019 - 20:12 )

I'm the fire in your blood


Adriano aurait halluciné si ce matin, il avait vu ce qui était en train de se passer entre Diana et lui en ce moment même. Jamais il n'aurait conçu que la démone soit digne de ce genre d'attention. Ou plutôt, jamais il n'aurait accepté de croire qu'il se laisserait emporter par des pulsions qu'il avait ressenties sans jamais se les avouer. Il était plus facile de la haïr que de la désirer. Mais en ce moment-même, les deux se mêlaient délicieusement bien. Ses lèvres collées aux siennes, Adriano ne s'était jamais senti aussi vivant ces derniers mois qu'en ce moment même. Diana ne le repoussait pas et c'était ce qui lui permettait de laisser exploser sa rage de plus belle. Dans un tourment de nerfs, elle mordait sa mâchoire et parsemait son cou de ses baisers assoiffés. Les mains du Rocca n'étaient pas en reste, il parcourait son dos à la recherche d'une tirette à dézipper ou de boutons à défaire. Mais la diablesse était plus rapide que lui. Son peignoir tomba le long du sol, dévoilant ainsi complètement le torse de l'irlandais. Diana s'interrompt alors, posant ses mains sur le torse dénudé mais s'accrochant à son corps au gré de ses jambes. La torture est évidente et le ton de sa voix ne laisse aucun doute quant au drame qui se joue en elle. Céder à Adriano, c'est faire un saut en arrière sur l'échelle de ses rêves. Le laisser aller plus loin, c'est lui donner du pouvoir et en perdre. Mais s'arrêter, c'est refuser l'envie démente qui parcourt leurs veines à tous les deux.

De son côté, ce moment de pause remet les idées en place au fils Rocca. « On, on est allé trop loin. » Il était important de ne pas la dédouaner de ses faits et gestes, elle ne s'était pas opposé non plus. Et il voit toutes les conséquences qui risquent de s'abattre sur lui. Si son père apprend ce débordement, il risque de pourrir la vie d'Aedan. Les soins de sa mère valseront aux oubliettes et Stefano s’attellera à détruire toute ombre d'espoir dans sa vie. Mais Diana ne voit pas les choses ainsi. Elle ne sait pas qu'elle a le même pouvoir qu'Adriano de le menacer. Elle n'est donc vraiment au courant de rien. Poussé sur le lit contre sa volonté, il voit Diana péter un câble sans rien comprendre. « Quoi? » Sa voix n'est pas assez forte car elle ne l'entend pas et continue à pester, se fustigeant d'avoir cédé à une impulsion. Quand elle finit sa tirade, Adriano ne réfléchit pas au pouvoir qu'il vient d'accumuler, il ne voit qu'une femme déprimée qui regrette d'avoir eu le malheur de se laisser attirer dans un coup foireux avec lui. Redressé sur ses coudes, il a assisté en direct au désenchantement de la reine des glaces. Et sans vraiment réfléchir, il attrape son bras tandis qu'elle passe devant lui pour lui ouvrir la porte et le mettre dehors. Assis sur le bord du lit, il l'attire près de lui et la ramène entre ses jambes, la regardant droit dans les yeux.  « T'as vraiment l'impression que c'était un plan? » Ses yeux continuent de pétiller du même désir mais assagis par l'empathie. « Diana, je préférerais qu'on me tue plutôt que d'admettre que je t'ai dit ça mais j'avais envie de toi, j'ai envie de toi... » Il se relève pour se mettre à son niveau et sa main caresse son visage d'une façon bien trop tendre. « Mais t'as raison, on ne devrait pas. Je ferais mieux de partir. »

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr





astra
Seasons, they will change, life will make you grow, dreams will make you cry, cry, cry. Everything is temporary, everything will slide, love will never die, die, die
Revenir en haut Aller en bas
Diana MillerLe vin est un puissant lubrifiant social
Diana Miller
https://www.ciao-vecchio.com/t6071-diana-_-the-beauty-is-there-b https://www.ciao-vecchio.com/t6076-cause-i-may-be-bad-but-i-m-perfectly-good-at-it
Faceclaim : Mila Kunis ©deathsangel ; gifs : (c) liloo_59
Messages : 3428 - Points : 2421
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Tumblr_m6ayuhJhn61ruddx2o6_250
Âge : 33 ans
Métier : Directrice des RH pour le magazine Vogue
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Empty
Sujet: Re: [Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 ( le Mar 26 Nov 2019 - 21:04 )
Le mal était fait, les deux s’étaient laissé allé dans cette danse sensuelle et terrifiante. Terrifiante car les conséquences étaient énormes pour les deux, bien que Diana ne pensait qu’à elle-même encore une fois. Comment avait-elle pu tout gâcher pour un homme, et pas n’importe lequel : le fils de celui qu’elle voulait. Elle le voulait peut-être pour les mauvaises raisons, mais c’était quand même avec Stefano qu’elle désirait être et elle l’avait démontré de nombreuses fois dans les derniers mois, sans arriver à quoi que ce soit. Jusqu’à ce moment, alors qu’elle eut une lueur d’espoir dans leurs échanges. Elle lui manquait, ou du moins il ne voulait pas perdre la face en voyant qu’il perdait son pouvoir sur elle en la laissant partir de la villa. Et en moins de 5 minutes, elle avait réussi à tout perdre en suivant son coeur. C’en était risible. Diana qui se laisse aller à suivre ses émotions? On est peut-être allé trop loin, mais c’est toi qui a fait le choix de me sauter dessus, de me plaquer au mur, de...Rien qu’à en parler et y penser, elle a envie de continuer. De défaire cette robe qui l’étouffe et de se laisser aller avec lui. Il n’y a qu’une seule solution : le faire partir. Sans lui dans la même pièce, elle sera capable de respirer et réfléchir à nouveau.

Mais c’est trop demander alors qu’il attrappe son bras et la ramène vers lui. Il plonge son regard dans le sien, la questionnant. Évidemment qu’elle n’y croit pas, évidemment que ce n’était pas planifié. Cela demanderait beaucoup trop de stratégie et de mauvaise foi, ça ne lui ressemblait pas. C’était bien plus le genre de Diana que d’Adriano, pour être honnête. Wow, tu fais dans le romantisme? Préférer mourir que d’avouer me désirer? Je comprends Emilia de t’avoir foutu à la porte avec des phrases comme ça. Elle essaie de reculer, pour mettre une distance entre eux, mais il se lève, ne lui donnant pas la chance de fuir. Sa main chaude et virile caresse son délicat visage alors qu’il propose de la laisser seule. Clairement, elle n’est pas la seule à subir un conflit intérieur : rester ou partir? S’abandonner l’un à l’autre ou résister? S’avouer ce qu’ils ressentent depuis des semaines ou l’enfouir et passer à autre chose? C’est noir ou blanc, c’est oui ou non. Il n’y a pas d’entre-deux, il ne peut y avoir de doute. Diana ramasse le peignoir au sol avant de lui lancer. Il y a milles choses qu’elle aimerait lui dire, milles façons de l’attaquer, de le détruire, de se refermer aussi facilement qu’elle est ouverte. Mais voilà que la brèche est ouverte, il est trop tard pour reculer. Sa carapace n'existe plus. Elle ne sait pas si c’est l’effet Adriano, mais aucun mot ne sort de sa bouche. Elle est incapable de lui demander de rester ou de partir. C’est un choix impossible et elle ne peut s’engager dans aucune des voies qui lui font face. Plongeant son regard dans le sien, elle défait lentement sa robe avant de la laisser tomber au sol, dévoilant la dentelle noire qu’elle porte en-dessous. Je vais prendre une douche. Tu peux m’attendre ou partir. Elle prend une pause avant de prendre une grande respiration. J’ai fait mon choix, c’est à toi de faire le tien. Diana n’y croyait pas. Était-elle en train de tout laisser s’écrouler pour un peu d’affection? Était-ce un simple manque qu’elle cherchait à combler ou était-ce plus? Elle regretterait probablement ce qu’elle venait de lui dire le lendemain, mais là, tout de suite, elle donnerait cher pour qu’il soit encore assis sur son lit lorsqu’elle sortirait de la salle de bains. Elle enlève ses souliers d’une façon nonchalante avant de filer à la douche, sans regarder derrière elle, ravalant ses larmes. Ce moment lui rappelait pourquoi elle avait toujours détesté les relations et les émotions. Elle s’était mise à nu d’une façon littérale et imagée, remettant tout le pouvoir entre ses mains, lui donnant le contrôle sur ce qui se passerait et elle se doutait très bien de ce qu’il allait faire : l’abandonner. Comme tous les autres hommes de sa vie ont fait avant lui.


I wanna go so what'd you say, when you gonna let me know if you give a damn about me? •  'Cause you got my hands tied. In my defense I always fall for confidence & your compliments look good on me ♪ (c) delusional angel
Revenir en haut Aller en bas
Adriano Rocca10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adriano Rocca
https://www.ciao-vecchio.com/t5748-dove-c-e-ombra-c-e-luce-adria https://www.ciao-vecchio.com/t5763-dans-les-tenebres-de-mon-coeur-adriano#182167
Faceclaim : Richard Madden
Messages : 636 - Points : 1399
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Tumblr_inline_olhx77OdJg1rqq37j_400
Âge : 33 ans
Métier : Mécanicien pour voitures et petits avions. Ainsi que pilote pour courtes distances
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Empty
Sujet: Re: [Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 ( le Mar 26 Nov 2019 - 21:54 )

I'm the fire in your blood


Elle se déresponsabilisait en choisissant de dire que c'était lui qui avait commencé. C'était facile et il avait envie de l'envoyer paître en lui rappelant qu'elle avait le don d'arranger les choses à sa sauce. Mais pour une fois, il se taisait. Sous le joug de la colère mais surtout sous l'assaut des doutes. C'était une mauvaise idée d'aller se fourrer dans les draps de Diana. Ils le savaient tous les deux. En plus, il préférait ne pas y penser mais le champs de la Miller avait déjà été moissonné par Stefano plus d'une fois. Il aurait certainement mieux fait de saisir l'invitation à partir, mais Adriano ne suivait pas les règles de la bienséance. Il vivait selon ses propres règles à lui ou plutôt selon celles que sa mère lui avait inculquées. Et dans son monde, on ne laissait pas une femme pleurer. Cette femme, ce n'était pas réellement une femme. Diana était tout sauf une simple pleurnicharde. La voir pleurer relevait plus du mirage que de la réalité. L'illusion se finirait probablement très vite mais en attendant, il devait l'empêcher de se faire du mal avec ses pensées. Alors au lieu de saisir l'avantage qu'elle lui tendait, il lui avoua le désir qu'elle avait fait naître en lui. Le rire désabusé de la Miller résonna sèchement dans ses oreilles. Elle ne voulait pas comprendre apparemment.« Pourquoi tu dénatures tout? » Elle ne pouvait pas accepter un compliment même s'il était déguisé. Il fallait qu'elle l'abatte, qu'elle le travaille au corps, lui rappelant incessamment qu'elle lui était supérieure. Et ramenant au goût du jour qu'il était fiancé en mentionnant le prénom d'Emilia. Si elle était honnête, le lendemain, elle ferait comme si de rien n'était, comme si cet épisode n'avait pas eu lieu et nierait avoir été attirée par lui le temps d'un instant. C'était cliché.

Ce qui n'était pas prévisible ceci dit, c'était la réaction qu'elle eut après. Tous les deux tiraillés par leurs envies, ils ne savaient comment agir. Diana souffrait de ce dilemme impossible et Adriano s'apprêtait à partir. Elle n'avait pas répondu à sa question et c'était en soi une réponse. Mais au lieu de lui ouvrir la porte, elle décida de s'éloigner de lui afin d'ôter sa robe. Le mi-roux ne la quittait pas des yeux. Elle était magnifique. Offrant au regard du sir Rocca un spectacle de perfection féminine, elle laissa tomber bien plus que la robe noire. La dentelle glissa le long de sa peau et fit frémir Adriano qui ne bougeait plus d'un poil. Alors qu'elle le quittait pour aller prendre une douche, le dilemme s'installa réellement.

La tête entre les paumes, il réfléchissait sans réussir à calmer ses pensées. La seule chose qui passait dans son esprit c'était le corps nu de Diana. Au son de l'eau qui coulait dans la salle de bains de l'hôtel, il se l'imaginait sous le jet de la douche, son corps perlant de l'eau alcaline de l'hôtel et il sentit sa virilité rendre le travail de son imagination bien trop difficile à supporter. Il se leva, prit le peignoir qui traînait au sol et se dirigea vers la porte. La main sur la clinche, il voyait le visage de son père. Sévère, Stefano pinçait les lèvres et lui rappelait qu'il n'était pas son fils. Ce rappel à la réalité lui faisait surtout penser au fait qu'il ne devait rien à cet enfoiré. Il relâcha la porte et prit la direction de la salle de bains. Mais arrivé à mi-chemin, le regard triste de Diana le fit s'arrêter. Elle n'allait pas bien. Profiter de cette situation serait terriblement égoïste. L'eau s'était interrompue. Probablement était-elle en train de se savonner. Ou alors, elle avait fini. Ou elle venait juste voir s'il était toujours là. L'eau reprit et il se calma, reprenant le temps de penser. C'était inutile, il n'y parvenait pas. C'était le foutoir dans sa tête. Partir et être un connard. Rester et être un connard. Alors soudain les mots de sa meilleure amie lui revinrent en tête "Quand est-ce que tu fais des trucs pour toi aussi? Tu as le droit d'être heureux. Tu ne devrais pas agir uniquement pour les autres." Elle le grondait gentiment parce qu'il sacrifiait sa vie pour sauver celle de sa mère. Mais elle avait raison au fond. Alors il lâcha le peignoir au sol et entra dans la salle de bains sans y avoir été invité. La cabine de la douche était pleine de buée et il en déduit sans difficulté que l'américaine prenait ses douches tout comme elle vivait sa vie : de manière brûlante. Une fois dévêtu de ses dessous, il entrouvrit la porte de la cabine pour rejoindre Diana. « Plus de marche-arrière possible.» dit-il tant pour elle que pour lui. Il referma la porte derrière lui, attrapant la belle par la hanche droite pour la rapprocher de lui. C'était viscéral et c'était malgré tout plus sain ainsi. S'il était parti, cela l'aurait torturé pendant des semaines. Foutu pour foutu, autant profiter de ce moment à eux deux. Ils avaient déjà été trop loin. Peut-être que ce n'était pas une limite irréparable mais Adriano avait justifié cela dans sa tête comme il l'avait pu. Ses mains parcouraient le corps de la brune, caressant sa côte, remontant le long de sa peau et redescendant jusqu'à ses fesses. Si ses mains la tâtonnaient, ses yeux, eux, prenaient un plaisir visible à l'observer dans le détail. Sans aucune gêne, l'homme aimait prendre le temps de savourer le tableau avant d'aller plus loin. « Tu es magnifique.» Sa main se posa sur son postérieur, poussant dessus pour la coller à lui et recommençant le baiser qu'elle avait interrompu quelques minutes plus tôt. C'était moins violent, plus langoureux, une sorte de danse lascive qui durerait aussi longtemps que possible. Car une fois qu'ils sortiraient de cette cabine de douche, la réalité les rattraperait. Ils le savaient tous les deux.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr





astra
Seasons, they will change, life will make you grow, dreams will make you cry, cry, cry. Everything is temporary, everything will slide, love will never die, die, die
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 Empty
Sujet: Re: [Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] You're the fire and the flood | Adiana #6 -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Avanti Hôtel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut