Revenir en haut
Aller en bas


 

- Life's a fickle game we play | Satine -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alicia KowalskiToujours frais après un litre de café
Alicia Kowalski
http://www.ciao-vecchio.com/t6136-alicia-_-all-we-ever-see-of-st http://www.ciao-vecchio.com/t6254-sick-of-leaving-things-half-done-leaving-things-half-said
Faceclaim : Rachel Weisz ©wanderlust
Messages : 912 - Points : 473
Life's a fickle game we play | Satine  Tumblr_inline_mxz7hja0z51splg7g
Âge : 44 ans
Métier : Policière undercover
Life's a fickle game we play | Satine  Empty
Sujet: Life's a fickle game we play | Satine ( le Ven 29 Nov - 21:24 )
Alicia commençait à être épuisée à force de courir partout tout le temps. Quand elle n’était pas au bar en train de travailler sous couverture elle était au poste de police en train de remplir des tonnes de papier. À la maison, Gabriele était moins présent récemment et elle devait s’occuper souvent seule de leur fils Leo. Elle l’aimait de tout son coeur, de tout son être. C’était la personne la plus importante de sa vie même s’il ne mesurait que trois pommes. C’était son rayon de soleil, son petit bout de vie qui la ramenait toujours sur Terre. Mais ça lui prenait toute son énergie et de son temps et elle avait de la difficulté à jongler avec toutes ses obligations et elle craignait d’en échapper une sous peu. Et tout ça était sans compter les nombreuses nuits qu’elle passait en compagnie d’Orion. Du moins, quand elle le pouvait. C’était tendu entre eux récemment avec toutes les histoires d’enquête, mais elle continuait de le croiser de temps en temps, à son plus grand bonheur. Il l’apaisait et elle en avait bien besoin dans sa vie. Elle tenait donc Leo dans ses bras alors qu’il pleurait lorsqu’elle reçu un appel. Elle était demandée d’urgence au poste de police ; un incident venait de se produire dans un autobus et ils avaient besoin de renfort. Gabriele était en voyage d’affaires et elle n’avait aucune famille. La tête du blond lui était passée par l’esprit mais il lui était impossible de le rejoindre et elle ne l’imaginait pas vraiment avec un bébé. Et puis elle pensa à Satine, son amie de longue date. Elle avait déjà vu Leo à quelques reprises et c’était celle en qui elle avait le plus confiance dans son entourage. Quelques textos plus tard, c’était réglé. Viens mon coco, ce soir tu passes la nuit chez tatie Satine! Elle essayait de rendre la situation la plus confortable et amusant pour lui, mais il fallait qu’elle se grouille un peu quand même. Elle mit quelques affaires, jouets et couches de nuit dans un sac avant de l’installer dans son banc de voiture. Direction Posillipo.

Alicia se tient devant la porte avec Leo dans ses bras, le sac pendant dans sa main gauche. Satine ouvre la porte tout sourire et Alicia sent déjà un poids s’enlever de ses épaules. Satine, t’as aucune idée comm - Elle n’a pas le temps de finir sa phrase qu’elle échappe son sac encore ouvert. Un dinosaure en plastique et un bas de pyjama tombent au sol. Elle se penche pour tenter de ramasser le tout, mais cela donne l’opportunité à son fils de se sauver à l’intérieur de la maison. Leo! Elle crie son nom mais rien à faire, il est déjà bien loin. Ell se console en se disant qu’au moins il s’est mis à l’aise rapidement. La tête entre ses mains, elle reprend son souffle. Je...Merci. C’est le bordel et je ne sais plus où donner de la tête. Alicia se tient devant elle, un sourire triste au visage, avant de la prendre dans ses bras. T’es un amour ma belle, je ne sais pas comment te remercier. Elle la garde contre elle quelques secondes avant que Leo ne revienne vers elles, entourant la jambe d’Alicia avec ses petits bras, jouant le timide. On rentre? Histoire que je te donne quelques trucs pour t'occuper du petit monstre?


Well I've been living on the crumbs of your love & I'm starving now
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Satine VasilisLe vin est un puissant lubrifiant social
Satine Vasilis
http://www.ciao-vecchio.com/t5582-ca-fait-tellement-du-bien-daim http://www.ciao-vecchio.com/t5609-for-freedom-beauty-truth-and-love-satine
Faceclaim : Angelina Jolie © .Anarya (vava) & ASTRA (sign) )
Messages : 1065 - Points : 1024
Life's a fickle game we play | Satine  Tumblr_inline_nmq5pzG8Gy1sx0yxq_500
Âge : 44 ans née le 02/06/1975 à Mytilène en Grèce.
Métier : Chorégraphe et metteur en scène au théâtre San Carlo quartier Spagnoli
Life's a fickle game we play | Satine  Empty
Sujet: Re: Life's a fickle game we play | Satine ( le Mar 3 Déc - 22:07 )

Une amie c'est là pour aider.
ALICIA & SATINE
Pourquoi tu as eu cette envie de glace au caramel beurre salé ? C'est la question que tu te poses alors que tu tiens contre ton front, le sac de glaçon que t'a gentiment donné le propriétaire. Faut dire que tu t'es étalée en plein dans sa boutique. Un sac plastique qui trainait au sol. Toi qui ne regardait pas tes pieds. Mais plus l'écran de ton téléphone. Et le tour était joué. En un rien de temps tu t'es retrouvée comme une crêpe aplati sur le carrelage. Un drôle de bruit, signe que ta tête a cogné, a retenti bruyamment. Tu as préféré éviter que ton téléphone tombe, du coup tu n'as pas mis tes mains en protection. Alors faut pas se plaindre que ta tête est morflée. Et bien morflée en quelques secondes, et ce malgré la glace posée directement, tu te retrouves avec un œuf de pigeon en plein milieu du front. Génial comme artifice de ta beauté. Alors tu te demandes sérieusement ce qui t'a poussé à sortir à cette heure à cause d'une envie de glace. Et pas la peine de parler d'envie de femme enceinte. Parce que non tu n'es pas enceinte. Tu voulais juste savourer cette glace que tu adores. Tu es repartie bien entendu avec un pot de caramel beurre salé, un plus gros que prévu. Parce que oui tu as eu besoin de beaucoup plus de réconfort qu'à l'arrivé. Tu vas surement passer ta soirée sur ton canapé, avec le pot entre tes jambes, à part qu'il ne finisse sur ton front pour soulager la douleur et faire diminuer la bosse. Ou du moins essayer.

Tu es rentrée depuis une demi heure quand tu reçois un SMS de ton amie Alicia en panique. Elle a un souci pour faire garder son fils Leo pour la soirée. Tu lui as toujours dis qu'elle pouvait compter sur toi, alors sans hésité tu lui dis oui. De toute manière tu n'as rien de prévu, et ce n'est pas une petite bosse sur le front qui va t'empêcher de vivre. Comme à ton habitude quand tu es chez toi, tu es habillée très cool, une tunique ample serrée à la taille. Pieds nus parce que les chaussures ce n'est vraiment pas ton truc, tu en portes que pour sortir. Tu ouvres sourire aux lèvres, tu es heureuse de la voir. De les voir. Alicia est là chargée entre le sac et son fils. Tu n'as même pas le temps de réagir que le sac tombe et Leo s'échappe. « Laisse le il y a de l'espace et rien ne risque. » Tu te baisses à ton tour et tu l'aides sentant parfaitement le stress qui l'habite. « Et ne t'affole pas. C'est rien. Je suis là. Tu as cinq minutes pour souffler. » Une fois les affaires ramassées, elle te prend dans ses bras. Tu la serres chaleureusement, embrassant ses joues tout en tenant le dinosaure échappé. « C'est normal de s'aider entre amie. Tu n'as pas à me remercier. Et puis je ne passerais pas ma soirée toute seule. Un petit homme c'est sympa. » Tu te mets à rire, espérant qu'il sera communicatif et qu'il détendra Alicia.

C'est à cet instant que vous voyez revenir le petit monstre qui d'un coup semble sur la réserve. « Oui vas y entre. » Tu te mets sur le côté pour la laisser passer, avec son fils toujours accroché. « Regardez moi ce petit filou. » Tu l'attrapes pour que ton amie puisse rentrer et tu refermes la porte. « Est ce que tu veux boire quelque chose ? Un café, un thé ou bien un truc frais. » Vous vous dirigez vers le salon. Tu te demandes si le plus de luminosité va faire remarquer ta bosse. « Installe toi. Tu sembles avoir vraiment besoin de souffler. Tu sais que si tu le désires tu peux me laisser Leo une journée. Je bosse pas mal de chez moi en ce moment. Cela me dérangera pas de l'avoir avec moi. Et tu aurais un peu de temps pour toi. Tu sembles en avoir grandement besoin. » La vie de maman est épuisante et quand en plus Alicia a un boulot exigeant, tenir le rythme est compliqué.


(fiche) vmicorum. / (ava)
sophy & Anarya


bonnie clyde
Il est ton premier amour, j'attendrai d'être ton dernier. Peu importe le temps que ça prendra.

   
Revenir en haut Aller en bas
Alicia KowalskiToujours frais après un litre de café
Alicia Kowalski
http://www.ciao-vecchio.com/t6136-alicia-_-all-we-ever-see-of-st http://www.ciao-vecchio.com/t6254-sick-of-leaving-things-half-done-leaving-things-half-said
Faceclaim : Rachel Weisz ©wanderlust
Messages : 912 - Points : 473
Life's a fickle game we play | Satine  Tumblr_inline_mxz7hja0z51splg7g
Âge : 44 ans
Métier : Policière undercover
Life's a fickle game we play | Satine  Empty
Sujet: Re: Life's a fickle game we play | Satine ( le Mer 4 Déc - 1:50 )
Satine a ce don de toujours la mettre à l’aise. Bien qu’elle puisse intimider par son charisme et sa beauté indéniable, c’est probablement l’une des personnes les plus douces et avenantes qu’elle connaisse. La porte s’ouvre donc et Leo se sauve aussitôt à l’intérieur. Elle échappe l’un des jouets et se retrouve dans une bien drôle de position. Mais c’est aussi un peu ça être maman : tenter de trouver un équilibre dans le chaos. Son amie la serre dans ses bras avant de l’inviter à entrer, le dinosaure dans la main. La tornade Leo revient au même moment alors qu’Alicia dépose son sac à main au sol avant de se rendre dans le petit salon avec les affaires de son fils. Il faut quand même bien qu’elle explique un peu sa routine, question de ne pas trop le déstabiliser. Elle se sent évidemment en parfaite confiance avec Satine, mais elle veut lui donner quelques petites informations afin que ce ne soit pas un Enfer de garder son fils. C’est vrai qu’un petit homme c’est sympa! Le pire qu’il puisse faire c’est pipi dans sa couche ou pleurer pour avoir des câlins. Je suis certaine que c’est bien mieux que beaucoup de fréquentations qu’on ait pu avoir dans le passé, pas vrai? Elle rit un peu et se détend, surtout lorsqu’elle voit à quel point son petit bout de chou est à l’aise dans ce nouvel environnement et avec son amie. Je ne dirais pas non à un café...surtout avec la soirée qui s’en vient, Apparemment il y a eut un incident et ils ont appelé quasi tout le monde en renfort. Je ne sais même pas quand est-ce que je vais revenir. Je me sens hyper mal de te le laisser pour la nuit, mais j’ai personne d’autre. Elle est anxieuse et se sent aussi terriblement coupable. C’est une chose de garder quelques heures, mais c’en est une autre d’avoir un petit lutin toute une nuit! Et elle sait de quoi elle parle.

Alicia ouvre le sac de jouets et en sort quelques uns avant de les mettre au sol pour Leo. On y retrouve une poupée, des Lego, son fameux dinosaure et des petites voitures. Il a l’embarras du choix. J’ai aussi des livres pour le moment avant le dodo, si jamais tu as envie de lui lire une histoire ou des comptines. Mais te sens pas obligée. Il peut très bien vivre sans. Elle flatte sa petite tête blonde avant de se lever pour accompagner Satine à la cuisine alors qu’elle lui prépare un café. Sous la lumière vive, elle remarque une bosse sur son front. Elle ne peut s’empêcher de la frôler comme pour l’évaluer. Alicia est peut-être policière et pas ambulancière, mais elle a quand même quelques notions et connaissances en secourisme. Mais qu’est-ce que tu t’es fait là? Es-tu correcte? La brune n’est pas trop inquiète car ça ne semble être qu’une ecchymose, mais si elle est tombée en se faisant cela, elle pourrait avoir d’autres séquelles par la suite.  T’es gentille de te proposer, mais j’oserais pas. Et Gabriele sera de retour bientôt et il aura plus de temps pour m’aider avec Leo. Disons que c’est plus difficile quand il manque la moitié de l’équipe...de deux. Elle rigole un peu avant de jeter un coup d’oeil rapide vers le gamin. Et toi? Outre le truc qui te pousse dans le front, tu vas bien? As-tu eu des nouvelles de...C’est quoi son nom déjà?


Well I've been living on the crumbs of your love & I'm starving now
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Life's a fickle game we play | Satine  Empty
Sujet: Re: Life's a fickle game we play | Satine ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Life's a fickle game we play | Satine -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut