Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
HERO – Valise Cabine 50x35x20 cm 4 Roues ABS ...
Voir le deal
9.99 €

 

- [Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
Dante Galeone
http://www.ciao-vecchio.com/t7564-dante-galeone http://www.ciao-vecchio.com/t7565-dante-o-37-ans-o-commandant-de-bord
Faceclaim : J. Dornan ©velarya
Je suis absent-e : En pleine relance des personnages
Messages : 15877 - Points : 11577
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Tumblr_inline_p7xbkxK5ji1selhrj_250
Âge : trente-six ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Empty
Sujet: [Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit ( le Dim 8 Déc 2019 - 23:29 )
S’il y a bien des moments qu’il déteste, ce sont des comme celui-là, où les heures creuses laissent place à la réflexion, aux souvenirs, au manque d’un être cher, au vide… Tout s’embrouille dans sa tête, alors qu’il tente pourtant désespérément de se focaliser sur son prochain vol prévu dans deux jours et dont l’arrêt final le ramènera à Naples. C’est peut-être ça qui le rend si nerveux, qui l’empêche de se vider la tête, au lieu de noircir ses idées, ou peut-être la douleur d’une mort brusque, à laquelle il ne s’attendait pas.

Les bras posés sur le rebord du pont Sant’Angelo, Dante repasse en boucle les derniers événements du mois d’août. Un appel en urgence, son agacement à chercher une lettre et son arrivée à l’hôpital… Puis les mots glaçant lui annonçant la fin d’une vie. Son cœur pleure encore, mais ses larmes, elles, se refusent de couler. Sans doute parce qu’au fond, il ne réalise pas très bien ce qui est en train de se passer ; on ne l’a ni préparé à ça, ni à vivre sans lui dire au moins au revoir. On l’a arraché à lui, suite à une erreur chirurgicale lors de la première opération. Et c’est dans ça qu’il met toute son énergie, en plus de son travail ; la plainte déposée, pas pour avoir des dommages et intérêts, mais bien pour qu’on reconnaisse que ce qui s’est passé n’était pas normal et que l’hôpital ne s’en sorte pas indemne. Sans doute a-t-il besoin de ça pour avancer. Ou est-ce un bon moyen de ne pas avancer.

Un instant, l’homme ferme les yeux, oublie les gens qui passent près de lui, le bousculant parfois. Des touristes souhaitant observer le château, ou des habitants désirant juste passer. Peu importe. Lui ressent juste la nécessité de s’octroyer quelques instants de paix.


Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.


Dernière édition par Dante Galeone le Mer 30 Sep 2020 - 14:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Constello AlmaToujours frais après un litre de café
Constello Alma
http://www.ciao-vecchio.com/t5211-constello-with-all-the-love-th http://www.ciao-vecchio.com/t7733-constello-alma-58-ans-acteur#257820
Faceclaim : Alan Cumming @Sandrine (avatar MERCI!) et Rogers (code de signature)
Messages : 5065 - Points : 2256
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Ezgif-com-video-to-gif
Âge : 58 ans [14 janvier 1962]
Métier : Acteur et professeur qui bosse sur son premier lvre
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Empty
Sujet: Re: [Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit ( le Dim 12 Jan 2020 - 4:30 )
Dulce m’avait suivi sur le vol court portée de Naples à Rome. J’étais de nouveau parti pour deux semaines de tournage et je devais avouer que je me répugnais à la simple idée de la laisser seule ou en refuge considérant qu’elle en sortait à peine pour atterrir dans ma maison. Non, elle avait embarqué en première classe avec moi. Et en ce samedi de congé de tournage, j’en profitais pour me balader à travers les rues parfois bondées de Rome. Honnêtement, j’avais envisagé d’envoyer un message à Salvatore pour savoir s’il pouvait se déplacer pour venir jusqu’ici me tenir compagnie mais non… nous n’étions pas un couple.

La réputation pourtant qui précédait Ovidio Montesserat était pourtant pleinement mérité et je me devais d’avouer que je trouvais le tournage difficile. Plus difficile qu’un bon nombre de tournage que j’avais fait jusqu’à maintenant. Les remarques sur mon âge et mon apparence venaient de plus en plus me chercher. Si bien que cette journée de repos était attendue et salvatrice pour moi. J’en avais besoin pour m’assurer que je sois en mesure de donner tout ce que je possédais pour la pièce finale soit à la hauteur du script même si pour une nouvelle fois dans mon existence, je commençais à douter.

Mes pas m’amenèrent du Vatican (ou je ne me sentais pas nécessairement à ma place) au pont Sant’Angelo. Et mon regard fut attiré dans la foule par un visage familier qui se retrouvait les yeux perdus dans le Tibre. Dante était là. Ou peut-être me trompais-je. Dulce tirant doucement sur ma laisse je me rapprochais et posais doucement ma main sur l’épaule du jeune homme : « Bien le bonjour Dante. Que le monde est petit. Ça fait longtemps que l’on ne s’est pas vu. Comment vas-tu ? » demandais-je après avoir confirmer que c’était bien lui après un simple regard.



   
If this was my last day on Earth
♛ I knew that tomorrow I’d leaved this place forever... all of the things that I would have done, all of the races that I would have run, far away places that I would have gone wouldn’t matter at all. All that matters are the thing we leave behind and the echoes love can leave inside the mind and the light that last from random acts of kindness.
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
Dante Galeone
http://www.ciao-vecchio.com/t7564-dante-galeone http://www.ciao-vecchio.com/t7565-dante-o-37-ans-o-commandant-de-bord
Faceclaim : J. Dornan ©velarya
Je suis absent-e : En pleine relance des personnages
Messages : 15877 - Points : 11577
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Tumblr_inline_p7xbkxK5ji1selhrj_250
Âge : trente-six ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Empty
Sujet: Re: [Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit ( le Jeu 23 Jan 2020 - 23:41 )
Une main sur l’épaule pour lui indiquer la présence d’une personne qui a probablement besoin d’un renseignement, suivi de quelques mots et d’un regard échangé pour lui confirmer que l’étranger n’en est pas un. S’il s’attendait à croiser le visage d’une connaissance ou ami, il était loin de s’imaginer que son chemin croiserait celui d’un homme qui lui rappelle le vide creusé en lui. La surprise se lit aisément sur le visage et il lui faut bien quelques minutes pour réagir. « Constello. » dit-il, en clignant des yeux, pour se rendre réellement compte de qui se trouve face à lui, mais aussi redescendre sur terre, chasser toutes les pensées assombrissant son esprit, son cœur.
L’homme baisse la tête, la bouche entrouverte, sans savoir quoi répondre. Doit-il faire comme si de rien n’était ? Feindre le bonheur, sourire pour ne pas lui infliger son fardeau ? Ou lui doit-il cette vérité que personne ne désire entendre ? Après tout, son père et lui se connaissaient. « Ca va. » Et d’un autre côté, a-t-il réellement besoin de tenir une telle conversation, lui ? S’il part dans des confidences, il craint les phrases bateau que tout le monde sort et qu’il ne souhaite pas entendre. Des condoléances, des regards empathiques, ou même des silences pesants. « Dis-moi plutôt ce que tu fais ici, à Londres ? » Devrait-il en avoir connaissance ? Il a reçu tant de messages qu’il n’a pas lu, s’est mis à l’écart, volontairement, de son cercle pour ne pas parler, alors ça ne l’étonnerait pas que Constello ait essayé de prendre de ses nouvelles. Et si ça se trouve, il est même au courant de ce qu’il cherche désespérément à lui cacher. « Tu as le temps de prendre un café peut-être ? » C’est la politesse qui parle, plus que l’envie. Si ça ne tenait qu’à lui, il resterait face à ce court instant de répit.


Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Constello AlmaToujours frais après un litre de café
Constello Alma
http://www.ciao-vecchio.com/t5211-constello-with-all-the-love-th http://www.ciao-vecchio.com/t7733-constello-alma-58-ans-acteur#257820
Faceclaim : Alan Cumming @Sandrine (avatar MERCI!) et Rogers (code de signature)
Messages : 5065 - Points : 2256
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Ezgif-com-video-to-gif
Âge : 58 ans [14 janvier 1962]
Métier : Acteur et professeur qui bosse sur son premier lvre
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Empty
Sujet: Re: [Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit ( le Lun 3 Fév 2020 - 1:28 )
Spoiler:
 

Les conditions de tourage étaient loin d’être des conditions évidentes et j’étais quelque peu coupé du monde extérieur. C’était souvent le cas d’ailleurs. Je me perdais dans le script avec un étonnement enfantin. Je découvrais dans les lignes des histoires extraordinaires et j’oubliais de me tenir à jour sur ce qui se passais sur le monde qui m’entourait. Mais je n’étais pas pour autant aveugle à la tristesse que je pouvais percevoir aux fonds des yeux de Dante, dans ce clignement d’œil trop lent pour ne pas traduire un triste retour sur la planète terre, le regard fuyant lorsque je lui demandais comment il allait. Il était aussi facile à lire que ma fille quand elle n’avait que quatre et cinq ans et qu’elle s’apprêtait à mentir. J’étais prêt à accepter la réponse. Rien ne l’obligeait à me parler. Il était un adulte responsable et la décision de son silence était sienne. Parler sous la contrainte était plus ardu et moins productif – je le savais d’expérience. Il m’avait fallu du temps. Beaucoup de temps pour aller chercher l’aide dont j’avais pourtant ardemment besoin.

Mais la phrase qui suivit me confirma qu’il était loin dans sa tête. La situation était sérieuse et je déclarais gentiment : « Permet-moi de douter que tu vas bien. *Nous sommes à Rome mon cher.* » dis-je en finissant dans mon anglais fortement teinté de cet accent italien que je n’avais jamais particulièrement réussi à me défaire tant en français qu’en anglais – les deux autres langues dans lesquelles je savais m’exprimer. Et même si je me doutais que son offre n’en était qu’une de politesse, je n’avais pas envie de retourner dans les environs du plateau – et pour une rare fois, je n’étais pas particulièrement en envie de retourner dans ma loge avec mon script qui me rappellerais la myriade de défaut que le réalisateur soulignait. « Je ne dis jamais non à un café. Ou si tu veux plus fort, je peux payer la première tournée. Et cette offre vient sans obligation de me parler si tu ne le veux pas. Mais avec mon écoute si tu veux bien me la fournir. » dis-je réalisant qu’il était sans doute un peu trop tôt pour ouvrir la première bouteille d’alcool, mais bon. Il était bien midi à quelque part dans le monde.



   
If this was my last day on Earth
♛ I knew that tomorrow I’d leaved this place forever... all of the things that I would have done, all of the races that I would have run, far away places that I would have gone wouldn’t matter at all. All that matters are the thing we leave behind and the echoes love can leave inside the mind and the light that last from random acts of kindness.
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
Dante Galeone
http://www.ciao-vecchio.com/t7564-dante-galeone http://www.ciao-vecchio.com/t7565-dante-o-37-ans-o-commandant-de-bord
Faceclaim : J. Dornan ©velarya
Je suis absent-e : En pleine relance des personnages
Messages : 15877 - Points : 11577
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Tumblr_inline_p7xbkxK5ji1selhrj_250
Âge : trente-six ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Empty
Sujet: Re: [Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit ( le Dim 9 Fév 2020 - 22:15 )
La bouche entrouverte, le pilote fait face à son erreur et lâche un soupir en baissant la tête, les yeux tout droit en direction de ses chaussures, comme s’il avait sorti une énorme absurdité. Les villes dans lesquelles il séjourne ces temps-ci sont plus que nombreuses et avec son esprit embrumé, ses idées sont floues, si bien qu’il pourrait s’en servir comme excuse pour justifier sa faute. « Rome. » répète-t-il, en glissant nerveusement sa main sur sa nuque. « Oui, Rome. » C’est évident. Ce paysage n’est pas britannique. Dante arbore un sourire crispé, peine à s’amuser de son accent qui l’aurait probablement détendu s’il n’avait pas en mémoire la mort de son père.

Ne cherchant pas à convaincre son ami d’une joie de vivre, d’un état positif inexistant, Dante fourre ses mains dans ses poches et lui désigne la route à prendre. Le pont, en direction du château, là où ils trouveront un bar. « J’aurais bien besoin d’une tournée, peut-être même de deux. » Ou de trois. S’il ne désire pas s’alcooliser pour oublier, ayant conscience que se défaire d’un poids lourd à porter est impossible, il aimerait au moins pouvoir alléger la douleur le temps de quelques heures, ainsi que sa tête trop pesante. Silencieux, l’italien avance, puis dans un murmure, confie : « Papa est mort. » Ses yeux lui piquent, les larmes montent, mais Dante s’interdit à les laisser couler et serre les dents pour faire passer plus facilement la pilule. Prononcer ces mots ressemble à une douloureuse torture sans fin.


Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.


Dernière édition par Dante Galeone le Sam 28 Mar 2020 - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Constello AlmaToujours frais après un litre de café
Constello Alma
http://www.ciao-vecchio.com/t5211-constello-with-all-the-love-th http://www.ciao-vecchio.com/t7733-constello-alma-58-ans-acteur#257820
Faceclaim : Alan Cumming @Sandrine (avatar MERCI!) et Rogers (code de signature)
Messages : 5065 - Points : 2256
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Ezgif-com-video-to-gif
Âge : 58 ans [14 janvier 1962]
Métier : Acteur et professeur qui bosse sur son premier lvre
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Empty
Sujet: Re: [Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit ( le Mar 18 Fév 2020 - 2:10 )
Il y a quelque chose de lourd dans l’attitude de Dante : la pesanteur d’une émotion forte que l’on opprime au plus profond de nous. Quelque chose que l’on juge nécessaire d’opprimer. Je le connaissais fort bien ce masque. Mais celui de Dante n’est pas convainquant. Il a les idées ailleurs et je suis prêt à lui tendre mon épaule pour qu’il s’y appuie. Le jeune a bien jugé pertinent de venir voir comment je m’en tirais quand le nuage de ma sortie du placard trottait au-dessus de ma tête et qu’il envahissait tout.

J’ai également appris avec les années qu’une simple présence silencieuse peut être utile. Je ne presse pas la confidence et je me contente de prendre le pas et de le suivre en confirmant : « C’est moi qui invite alors. » parce que parfois une simple présence peut aider. Et c’est dans un murmure que le chat sort du sac après nos pas dans une ville pleine d’un curieux mélange de bruits et d’odeurs.

Le deuil, la perte… On apprend à composer avec sa présence. J’ai encore la chance d’avoir mes deux parents. On s’entend qu’avec leurs quatre-vingt-dix balais, ils ont moins d’aventure à vivre que ce qu’ils ont vécu. Mais je sais que malgré toute la complexité de notre relation, j’aurais un choc quand ils lèveront les pattes. C’est peut-être la sagesse de la soixantaine qui se pointe lentement mais je me contente de poser doucement ma main sur son bras : « Je suis sincèrement désolé de l’apprendre. Je te présente mes plus sincères condoléances, Dante. C’était un type bien. » après tout, je l’avais connu. Et je le pensais sincèrement. « Comment tu t’en tires? » demandais-je conscient qu’il n’avait pas nécessairement envie d’en parler… je rajoutais : « Enfin… si tu veux m’en parler. »



   
If this was my last day on Earth
♛ I knew that tomorrow I’d leaved this place forever... all of the things that I would have done, all of the races that I would have run, far away places that I would have gone wouldn’t matter at all. All that matters are the thing we leave behind and the echoes love can leave inside the mind and the light that last from random acts of kindness.
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
Dante Galeone
http://www.ciao-vecchio.com/t7564-dante-galeone http://www.ciao-vecchio.com/t7565-dante-o-37-ans-o-commandant-de-bord
Faceclaim : J. Dornan ©velarya
Je suis absent-e : En pleine relance des personnages
Messages : 15877 - Points : 11577
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Tumblr_inline_p7xbkxK5ji1selhrj_250
Âge : trente-six ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Empty
Sujet: Re: [Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit ( le Sam 28 Mar 2020 - 12:41 )
Sa main posée sur son bras le tire de ses songes, le pousse à poser son entière attention sur son ami. Comment il s’en sort ? Il ne saurait trop comment répondre à cette question. Il travaille et arrive encore à se tenir debout, alors peut-être que ce n’est pas trop mal encore, même s’il a conscience qu’il est en train de se plonger corps et âme dans sa profession pour ne plus penser à ce mal qui le ronge. Et c’est une mauvaise chose. Il a besoin de se retrouver, mais l’idée de faire face à ses démons, à ses souvenirs dans les rues de sa ville de cœur lui offre un début de mal de tête. « Je ne sais pas. » dit-il, confus. « Je sais que je ne suis pas tout seul. » Il y a notamment son inconnue qui l’attend chez lui, qui est là pour qu’il puisse poser sa tête sur son épaule, mais il n’est pas encore prêt à ça, à se laisser aller. Il ne veut pas pleurer la mort de quelqu’un, n’étant pas prêt à l’accepter. « Pourtant je me sens abandonné, une nouvelle fois. » ajoute Dante, en fermant les yeux pour respirer aussi fort qu’il le peut, bloquant de nouveau les larmes menaçant de couler. Lorsqu’il est arrivé en ville, l’italien venait de fuir une mère qui ne pouvait pas l’aimer, qui préférait sa drogue à son enfant et le regard d’Orazio a croisé le sien. Aussitôt, il adopté ce gamin en perdition, qui aurait pu mal tourner s’il ne l’avait pas rencontré. Tout ce qu’il est devenu, il le lui doit. Certains diront que le travail fourni vient de lui, mais il sait pertinemment que sans ses histoires, jamais il n’aurait voulu voler. Cette passion pour les ailes mécaniques serait restée prisonnière au fond de lui. « J’ai peur d’avancer sans lui. Je ne sais pas si je pourrais. » L’avoir auprès de lui, leurs nombreuses conversations, ses conseils, ses anecdotes que l’ancien pilote aimait lui conter et que Dante écoutait avec plaisir. Il ignore s’il pourrait être capable de mettre un pied devant l’autre sans se casser la figure ou sans faire les mauvais choix.


Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Constello AlmaToujours frais après un litre de café
Constello Alma
http://www.ciao-vecchio.com/t5211-constello-with-all-the-love-th http://www.ciao-vecchio.com/t7733-constello-alma-58-ans-acteur#257820
Faceclaim : Alan Cumming @Sandrine (avatar MERCI!) et Rogers (code de signature)
Messages : 5065 - Points : 2256
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Ezgif-com-video-to-gif
Âge : 58 ans [14 janvier 1962]
Métier : Acteur et professeur qui bosse sur son premier lvre
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Empty
Sujet: Re: [Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit ( le Mer 3 Juin 2020 - 4:04 )
J’avais la chance de ne pas avoir encore perdu des gens qui m’étaient chers : bien sur qu’il y avait eu ses oncles et ses tantes qui lentement mais surement avaient levé les pattes. Mais dans la majorité des cas, c’était la vieillesse qui s’était lentement mais surement imposé dans leur vie pour venir leur arracher ces derniers moments dans notre monde. Même si ma relation avec mes parents étaient d’une complexité qui n’avait que peu d’équivalent, je savais que j’aurais un grand pincement au cœur quand l’âge les emporterait. Avoir la cinquantaine ne rendait pas plus facile de s’habituer à cet étrange vide que prenait l’absence d’un être cher.

Je le voyais dans les yeux de Dante que c’était une tristesse à peine indescriptible dans le fond de ses yeux. J’avais conscience que je n’avais pas d’outils pour l’aider. Mais je me faisais compréhensif en admettant les limites de ma propre expérience avec le deuil. C’était difficile à dire mais j’admis doucement « Honnêtement, je ne suis pas certain d’avoir les bons mots pour te dire que tu vas t’en tirer. Je n’ai jamais traversé ce que tu as à traverser. » dis-je en l’entrainant vers ce petit bar qui était déjà ouvert.

Je l’entendais pourtant me dire qu’il avait peur d’avancer sans lui sans être persuadé qu’il pourrait se rendre à passer à travers sa perte. Doucement, je commençais par dire « Je sais, par contre, que tu es plus fort que ce que tu peux croire. Tu as traversé tellement de chose dans ta vie… » Il avait connu une vie familiale dysfonctionnelle, la rue… mais il avait trouvé chez mon ami un père de cœur qui lui avait montré avec son positivisme une manière d’avancer dans la vie dans l’adversité. Je savais que son parcours de vie avait été teinté par la chaleur et la simple présence de mon ami. Je ne laissais pas le silence s’imposer. « Je sais qu’Orazio t’a donné des beaux outils pour avancer dans la vie. Il t’a sous ses ailes et il t’a donné plein de belles notions avec lesquelles tu te dois d’amener avec toi. » dis-je en prenant place sur un banc du bar pour signaler pour deux verres de fort, mettant de côté ce que je pouvais sentir. Et je poursuivis : « Je ne suis pas certain que je crois en Dieu et au ciel… mais je sais que si ces choses existent, Orazio va te regarder et qu’il serait triste de voir que tu n’avances pas dans la vie à cause de lui. » Je savais que je ne croyais plus en Dieu depuis longtemps, depuis que j’avais compris qui j’étais réellement et que peu n’importe ce que je ferais… je serais quand même condamné à aller en enfer. Les deux verres déposées devant nous, je lui proposais doucement : « Ça te dit un toast à sa mémoire? »

Spoiler:
 



   
If this was my last day on Earth
♛ I knew that tomorrow I’d leaved this place forever... all of the things that I would have done, all of the races that I would have run, far away places that I would have gone wouldn’t matter at all. All that matters are the thing we leave behind and the echoes love can leave inside the mind and the light that last from random acts of kindness.
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
Dante Galeone
http://www.ciao-vecchio.com/t7564-dante-galeone http://www.ciao-vecchio.com/t7565-dante-o-37-ans-o-commandant-de-bord
Faceclaim : J. Dornan ©velarya
Je suis absent-e : En pleine relance des personnages
Messages : 15877 - Points : 11577
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Tumblr_inline_p7xbkxK5ji1selhrj_250
Âge : trente-six ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Empty
Sujet: Re: [Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit ( le Dim 7 Juin 2020 - 8:56 )
Spoiler:
 

Et il le sait, qu’il n’y en a pas des bons pour le tirer vers le haut. Certains ont essayé avant lui et son état reste le même : triste, désemparé, perdu. Certains lui disent que le temps est la seule réponse à ses questions, qu’il ne doit pas s’attendre à trouver de nouveaux repères trop vite. Et d’ailleurs, en a-t-il l’envie ? Orazio a été le premier à lui montrer la voie à prendre. Il lui a tendu la main un jour où il ne s’y attendait pas. Si son chemin n’avait pas croisé le sien, probablement qu’il serait devenu un gamin paumé qui aurait enchaîné les bêtises pour essayer de survivre.

Silencieux, le pilote pénètre à son tour dans le bar, réfléchissant aux mots prononcés. Il n’a jamais osé voir les choses de cette façon. De son point de vue, sa force lui venait de ceux qui l’entouraient. Et à présent qu’il se retrouve sans son père adoptif, Dante constate bien qu’un vide se forme en lui, le consume, dû à une déchirure violente à laquelle il n’était pas préparé. La douleur du manque d’amour de sa mère a été éprouvant, mais ça n’a rien de comparable avec ce qu’il vit là. A ses côtés, il a appris à s’accrocher. Il a appris ce qu’était de compter pour quelqu’un et de lui donner un retour, sans craindre la déception. Les lèvres encore scellées, il s’installe en face de Constello, et ferme ses bras sur lui, les mains posées dessus, comme si le froid avait pris possession de lui. Et c’est le cas. Ce n’est pas la météo, non, mais bien son cœur qui est gelé. « C’est juste tellement… douloureux. Je n’ai même pas pu lui dire au revoir. Je n’ai même pas eu le temps de lui transmettre la lettre de sa fille. J’aurais aimé faire tout ça, avant. » C’est comme si tout était inachevé, comme si on le lui avait volé trop tôt. Il soupire, puis acquiesce d’un signe de tête.


Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Constello AlmaToujours frais après un litre de café
Constello Alma
http://www.ciao-vecchio.com/t5211-constello-with-all-the-love-th http://www.ciao-vecchio.com/t7733-constello-alma-58-ans-acteur#257820
Faceclaim : Alan Cumming @Sandrine (avatar MERCI!) et Rogers (code de signature)
Messages : 5065 - Points : 2256
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Ezgif-com-video-to-gif
Âge : 58 ans [14 janvier 1962]
Métier : Acteur et professeur qui bosse sur son premier lvre
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Empty
Sujet: Re: [Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit ( le Ven 24 Juil 2020 - 2:21 )
Je n’étais pas certain d’avoir les mots et les moyens nécessaires pour remonter le cœur brisé de Dante. Ce père de cœur avait eu un impact immense sur sa vie : il l’avait aidé au moment où Dante en avait eu besoin. Orazio avait été un roc, un point d’encrage à partir duquel le jeune homme avait réussi à se bâtir une vie qui se tenait pour un gamin qui avait du touché le fond. J’aurais aimé avoir pu prendre le contrôle de sa tristesse, le prendre dans mes bras et être en mesure de lui dire que tout irait bien, parce que c’était le cas. J’aurais aimé avoir les bons mots qu’il fallait que je lui dise pour effacer ce grand nuage qui avait gelé son cœur. Dante méritait tout le bonheur du monde et ne méritait nullement d’apprendre à composer avec le grand vide.

Sa tristesse était communicative : mon propre cœur se serra lorsqu’il m’annonça qu’il n’avait pas eu la chance de lui dire « au revoir » ni de lui donner la lettre de sa fille. La mort était l’arrêt brutal d’un dernier râle, d’un dernier respire. Une histoire qui s’arrêtait toujours d’une manière brusque. Et rien, rien ne pouvait retourner l’éternel passage du temps, cette dernière séparation qui marquait le début d’une vie sans l’être que l’on avait aimé à notre manière. J’aurais aimé pouvoir avoir les mots pour le décrisper. C’était dans ce genre de moment que j’enviais les croyants. Ils avaient au moins l’excuse d’espérer qu’ils rejoindraient l’être cher dans ce paradis que l’on avait tendance à oublier trop souvent. Je soupirais doucement, lourd de le tristesse contagieuse de cet ami. Ma tristesse n’avait rien de comparable à celle que ressentait le jeune homme. Orazio n’était qu’un vieil ami de l’école qui avait quitté peu à peu ma vie de glam sans réellement le faire. Son influence n’était pas aussi marquante dans la mienne. Une comète qui avait illuminé mon ciel – pas un phare qui m’avait éclairé tout entier. « Je comprends ta douleur. C’est comme si le roman de sa vie s’était fini au beau milieu d’une phrase. Inachevé en un sens. Mais je crois sincèrement, à défaut de croire à celui qui vit en haut, que le temps va faire son œuvre et qu’un jour, ça va faire moins mal. Beaucoup moins mal. Mais pour l’instant, tu as le cœur à vif et c’est normal que ça te fasse si mal que la possibilité d’avancer ne te semble pas possible. Mais je sais que tu vas trouver le chemin d’avancer. » Dis-je avec un petit sourire.



   
If this was my last day on Earth
♛ I knew that tomorrow I’d leaved this place forever... all of the things that I would have done, all of the races that I would have run, far away places that I would have gone wouldn’t matter at all. All that matters are the thing we leave behind and the echoes love can leave inside the mind and the light that last from random acts of kindness.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit Empty
Sujet: Re: [Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] Constello | Rome - Le monde est petit -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant