Revenir en haut
Aller en bas


 

- A votre service -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Leonardo Bellini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Leonardo Bellini
https://www.ciao-vecchio.com/t4563-leonardo-le-retour https://www.ciao-vecchio.com/t4567-leonardo-liens
Faceclaim : Cole Sprouse, .doom days(avatar), plùm(sign), tumblr(gifs)
Messages : 106 - Points : 591
Âge : 30 ans (18/09/1989)
Métier : vendeur de jeux vidéos
A votre service Empty
Sujet: A votre service ( le Mer 18 Déc 2019 - 23:57 )
Il avait cru entendre qu’il se passait des choses étranges dans son quartier, des agressions, après ce n’était que des rumeurs. Cependant, le jeune homme ne pouvait pas rester sans rien faire, puis c’était une manière de prouver que dans sa famille, ils n’étaient pas tous pourri, après ses parents et son frère n’étaient pas du genre à agresser des gens sans raison, mais ils avaient une certaine réputation. Il fallait se montrer prudent, il faisait nuit, sortir sans précaution ce serait risqué s’il y avait des gens avec de mauvaises attention. Il prit un couteau et de quoi aveugler son adversaire, il espérait à ne pas avoir à s’en servir. Il sortit donc dehors, il faisait plutôt froid, normal, c’était l’hiver, au début, tout semblait calme, mais il savait quelle rue prendre, et justement il ne tarda pas à entendre du bruit, quelqu’un se débattait, il se précipita. Une jeune femme rousse se faisait agresser par un type qui n’était pas inconnu à Leonardo. « Tu ferais mieux de la lâcher, tu ne tiens pas à ce que je te dénonce. » Evidemment l’autre type l’avait reconnu et quand Leonardo parlait de le dénoncer, ce n’était pas à la police, mais des gens bien moins sympathiques. L’agresseur préféra fuir, le jeune s’approcha de la rouquine. « Vous allez bien madame ? Vous savez ce n’est pas prudent de traîner dans ces rues. »


Leonardo Bellini
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici https://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 243 - Points : 1762
A votre service Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
A votre service Empty
Sujet: Re: A votre service ( le Mer 1 Jan 2020 - 17:02 )
Camilla avait passé une bonne partie de la soirée avec son éditeur, pour parler de son prochain livre. Le rendez-vous s'était tellement éternisé qu'il faisait nuit lorsqu'elle sortit de son bureau. Son fils était avec Rafael, chez eux et elle s'apprêtait à aller passer la nuit chez son frère, ne se sentant pas la force de rentrer après de si longues heures de travail. Ce dernier avait proposé de venir la chercher en voiture, mais elle avait refusé, il n'y avait que cinq minutes de marche, à peine, alors elle pouvait les faire à pied, seule. Après avoir salué son éditeur, elle pressa le pas. Il faisait froid et elle n'était jamais rassurée seule, en plein milieu de la nuit. Au détour d'une petite rue, Camilla entendit quelqu'un se rapprocher d'elle et lui attraper violemment le bras. Son premier réflexe fut de tirer aussi fort que possible sur son bras. Si le but de ce type était de lui voler son sac, elle ne se laisserait pas faire. Dedans, il y avait son ordinateur et plusieurs ébauches papiers de son futur roman, des notes importantes et des recommandations de son éditeur. Elle y tenait, c'était tout son travail. Bien sûr, résister autant n'était peut-être pas très malin, mais sur le coup, elle n'avait pensé à rien d'autre. En réalité, elle ignorait même s'il voulait son sac ou s'il lui voulait du mal à elle, elle ne réfléchissait plus, cherchant juste à se dégager pour s'enfuir. Se débattre ne semblait pas suffire. Elle était seule, pas un passant et elle commençait vraiment à avoir très peur. Heureusement, un jeune homme arriva et en quelques mots seulement, le type l'avait lâché et était parti rapidement. Pourtant, étrangement, elle n'était pas plus rassurée. Comment ce type avait pu faire fuir l'autre aussi vite ? Il devait certainement le connaître et lui faire peur, dans ce cas, Cami n'était pas du tout rassurée. Elle restait distante et méfiante, observant les alentours, espérant croiser le regard d'autres passants, mais ce n'était pas le cas. « merci. » dit-elle pour simple réponse à la question de savoir comment elle allait. « Je n'avais pas vraiment le choix... » si elle l'avait eu, elle n'aurait pas été dehors si tard ou, en tout cas, elle n'aurait pas été seule. « et je ne vais pas arrêter de vivre pour certains... » fous ? Dangereux ? Dingues ? Le mot était laissé au choix. Mais sa voix n'était ni assurée, ni forte. Au contraire, elle tremblait encore et sa voix tremblait tout autant. Elle n'avait qu'une hâte, qu'il parte. Elle ne voulait ni partir en courant, craignant d'être rattrapée en une seconde, tant ses jambes lui semblaient faibles tout à coup, ni lui tourner le dos alors tant qu'il restait à distance raisonnable, elle restait là.
Revenir en haut Aller en bas
Leonardo Bellini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Leonardo Bellini
https://www.ciao-vecchio.com/t4563-leonardo-le-retour https://www.ciao-vecchio.com/t4567-leonardo-liens
Faceclaim : Cole Sprouse, .doom days(avatar), plùm(sign), tumblr(gifs)
Messages : 106 - Points : 591
Âge : 30 ans (18/09/1989)
Métier : vendeur de jeux vidéos
A votre service Empty
Sujet: Re: A votre service ( le Sam 11 Jan 2020 - 22:03 )
« Je vous en prie. » Il a manqué sa voie, il aurait pu devenir justicier, non il n’avait pas l’image, et c’est grâce à la réputation de sa famille et de son nom que ce sale type avait décidé de ne pas insister. Il voyait bien que cette jeune femme se montrait méfiante et c’était tout à fait légitime. « On a toujours le choix, la prochaine fois, vous devriez prendre quelque chose pour vous défendre. » Pas forcément blessé gravement l’adversaire, juste le distraire et l’affaiblir, ça laissait le temps de fuir. Il voyait bien qu’elle tremblait, normal après une telle agression, ce n’était pas la première à se retrouver dans ce genre de situation et sûrement pas la dernière. « Je devrai peut-être vous raccompagner, ce serait dommage qu’il vous arrive encore quelque chose. » Pas sûr qu’elle accepte, le mieux étai peut être de se présenter. « Je m’appelle Leonardo, j’habite dans le coin et j’ai entendu dire qu’il y avait quelques soucis dans le coin, ces temps-ci, c’est pour ça que je suis sorti. » Autant être honnête avec la jeune femme, il espérait comme ça lui inspirerait confiance. Il pourrait comprendre si ce n’était pas le cas, vu qu’il avait fait partir l’agresseur sans se battre, il supposait qu’elle ne devait pas habiter très loin vu qu’elle était à pied. « Je n'ai pas de flingue vous savez, je ne compte pas vous faire du mal. » Il était observateur, il sentait bien qu’il y cette espèce de malaise de crainte, il ne faisait quand même pas si peur que ça. Il n’était pas un voyou, d’accord il s’était déjà retrouvé dans des bagarres par le passé, mais ce n’était pas lui qui commençait. Bon d’accord, il avait un couteau sur lui, mais c’était pour se protéger, puis il était bien planqué, elle ne risquait pas de le remarquer.


Leonardo Bellini
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici https://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 243 - Points : 1762
A votre service Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
A votre service Empty
Sujet: Re: A votre service ( le Lun 20 Jan 2020 - 3:21 )
Cami ignorait ce qu'elle devait faire, ignorait même comment elle devait réagir. Elle avait remercié cet inconnu. Il venait de la sauver d'elle ne sait quoi, mais il l'avait sauvé. Mais ce qui l'effrayait, c'était la façon dont il avait réussi à faire fuir l'agresseur. Il n'avait ni utiliser la violence, ni la menace d'appeler la police, ni rien d'autre. Il lui avait fallu quelques mots étranges et l'agresseur était parti. Alors, dans la tête de Camilla, la logique était simple si le sauveur était plus effrayant que l'agresseur, il y avait forcément une raison et une raison qui n'était certainement pas bonne pour elle. Puis l'agresseur semblait le connaître, un ancien duo ? Toutes les hypothèses défilaient dans l'esprit de Cami. « J'ai été surprise, je ne suis pas certaine que j'aurai pu me défendre, même avec quelque chose sur moi.. » essayait-elle de se justifier. Si elle s'était sentie suivie, avait remarqué quelque chose d'étrange, peut-être aurait-elle pu se préparer et se défendre davantage ? A vrai dire, elle l'ignorait.

Tremblante, encore sous le choc, elle était à la fois rassurée et effrayée par la présence de l'homme. Elle aurait voulu partir en courant, mais elle était certaine qu'il la rattraperait en un rien de temps s'il le voulait. Alors elle préférait l'avoir face à elle, à une distance raisonnable, cherchant du regard de l'aide. Elle l'écoutait, essayait de se rassurer et de lui faire confiance. Ce n'était pas facile après avoir été agressée d'accorder sa confiance au premier venu. « Vous êtes une sorte de justicier ? Vous avez oublié vos collants, votre cape et votre masque dans ce cas ! » Essayait-elle de plaisanter, plus pour se détendre elle qu'autre chose. Après tout, elle ne connaissait pas beaucoup de monde capable de sortir pour aider, juste à cause de rumeurs. « Je suppose que si vous aviez l'intention de me faire du mal, vous ne me l’avoueriez pas non plus ! » Il pouvait bien dire ce qu'il voulait après tout. « Camilla. » se présenta-t-elle à son tour, malgré tout. « Et je vous préviens, je sais me défendre, là, j'ai simplement été surprise ! » essayait-elle réellement de lui faire peur ? Et surtout, comme d'habitude, lorsqu'elle allait mal ou qu'elle était stressée, Camilla parlait énormément, c'était une façon de se calmer. Elle essayait de retrouver ses esprits, de ne plus trembler. « Je veux bien que vous me raccompagniez, mais je vous préviens, je vais chez mon frère... » Encore une façon de le mettre en garde, s'il avait l'intention de l'agresser, elle ne serait pas seule.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
A votre service Empty
Sujet: Re: A votre service ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- A votre service -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut