Revenir en haut
Aller en bas


 

- Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi -

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Roman Issaïev10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Roman Issaïev
http://www.ciao-vecchio.com/t6503-eros-roman-o-mens-mais-souvien http://www.ciao-vecchio.com/t6512-eros-o-journal
Faceclaim : Jared Leto ©.cranberry
Messages : 23 - Points : 31
Âge : 43 ans
Métier : Prostitué
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  Empty
Sujet: Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi ( le Mer 1 Jan 2020 - 22:34 )

Mens, mais souviens toi (proverbe russe).
Roman Issaïev, dit Eros
scénario de Wayland Collins

Identité : Eros. C'est ta seule identité à présent, celle qui a tout bouffé, tout effacé. Ce surnom auquel tu réponds par habitude, tu le hais de tout ton être pour ce qu'il représente. La fin de celui que tu as été, de celui que tu aurais pu être : Roman Issaïev. Un fantôme de plus dans ta mémoire.

Naissance : Né il y a 43 ans en Russie, tu n'as guère fêté les derniers anniversaires en date, au point de les oublier purement et simplement. Cela aussi, appartient au passé.

Origines : Russes. Ta nationalité, tes racines. Elles s'invitent encore chez toi, parfois, sans que tu ne le veuilles vraiment, glissant de ta bouche en un accent surprise lorsque les émotions se font incontrôlables. Pourtant, cela fait des années que tu n'as pas prononcé un mot de ta langue natale, au-delà de jurons échappés trop vite.

Statut : Les marchandises n'ont pas de coeur, pièce trop encombrante dans la machine de l'esclavagisme pour être laissé à sa place. Pas d'orientation, non plus, puisque cela supposerait d'avoir un choix, une voix. C'est ce que tu voudrais : être une poupée sans vie, sans émotions. Vivre l'absence de tout, comme délivrance. Et pourtant, le coeur étouffé résonne encore, le désir mutilé survit malgré tout. T'es juste seul, avec tout ça.

Métier : Pute. Objet de satisfaction et de plaisir pour les uns, défouloir pour les autres. T'es simplement ce qu'on te demande d'être, peu importe ce que tu souhaiterais toi-même. Et quand par mégarde on t'offre le choix, tu te surprends à ne plus savoir.

Argent : Totalement dépendant. Plus rien n'est à toi, sinon ce que l'on daigne t'accorder.

A Naples depuis : Trente ans. Naples, c'est des opportunités et des rêves, avant que la désillusion ne s'installe, et qu'elle devienne finalement une prison, un cauchemar.


Tu te caractérises par une colère sourde, enfouie sous des couches et des couches de cynisme et de froideur. Tu fais le gars blasé, aigri, celui que rien ne touche vraiment plus, autant pour leur mentir que pour t'en persuader toi-même. La vérité c'est que t'es perdu, que t'as envie de hurler, que tu crèves de vivre davantage, de sentir davantage, mais que t'en as plus la force la plupart du temps, ni vraiment l'impulsion à présent. Que ça te fait peur, aussi. T'en as trop pris dans la gueule, t'as trop perdu, pour ne pas être fatigué, méfiant, prudent. Tu ne te laisses plus vraiment l'occasion d'y croire, simplement pour te protéger. Ouais, t'es devenu défaitiste, par réflexe de survie. Et pourtant, parfois les choses glissent, craquent, et tout sort malgré toi. Toute ta colère, toute ta haine, toute ta violence. Le gars réservé et discret explose, et pour quelques secondes tu respires presque. Jusqu'à ce qu'on te rappelle à ta place par la force. Et ce n'est pas forcément la bonne personne qui prend pour les autres. Mais avec les années, on t'a tant enlevé que t'es devenu territorial, possessif du peu que l'on daigne te laisser. Et tu mens, sur tout, à tous et à toi-même. Jusqu'à en oublier la vérité, parfois. T'es intéressé, pragmatique. Acariâtre, désabusé. Mélancolique. Profondément fragile sous le roc que tu portes en armure.

poids :
70 kg
alcool :
Merci
cigarettes :
Trop


la chanson la plus écoutée en boucle :
Wait M83


Conclusion de ta vie T'as quarante-trois ans, et tu sais qu'il y a toutes les chances que tu aies déjà largement dépassé ta demi-vie. Tout ce temps, perdu, vendu. Tu te raccroches à l'idée que ton petit frère s'en est sorti, pour te persuader que tout cela a un sens. Mais si tout s'arrête demain... personne ne te pleurera, pas même toi-même. Tu es mort il y a déjà longtemps, après tout.


(un) Tu es issu d'une famille assez pauvre, deux parents et une tripotée de gosses dont tu étais l'aîné. Né en Russie, tu y as passé ta tendre enfance avant que tes parents ne décident d'émigrer pour vous donner de meilleurs perspectives d'avenir.
(deux) Tu voulais être danseur, brûler les planches de ta sueur et de ta ferveur chaque soir, sentir tes muscles trembler de douleur pour exprimer milles choses. Tu ne t'es jamais senti aussi vivant que quand la musique prenait possession de tes sens et de ton corps. Ta famille s'est rapprochée de Naples quand tu étais à peine ado et ça t'a donné la chance de poursuivre ce rêve.
(trois) Les dettes de ton père, celles de ton frère. Le premier, emporté par le cancer en laissant derrière lui les frais médicaux, le second, qu'il avait fallu faire disparaître au plus vite pour lui éviter le pire. Tu n'avais pas eu le choix, ni dans un cas ni dans l'autre. Abandonner ton rêve de carrière, pour enchaîner les petits boulots. Abandonner la légalité, par espoir de s'en sortir malgré tout. Tu ne sais pas ce qu'il en est pour le reste de ta famille, mais toi, tu ne t'en es pas sorti. T'as juste été englouti par un système fait pour piéger les idiots comme toi, ceux avec un semblant de naïveté.
(quatre) T'as commencé dans la rue, à dealer des substances auxquelles tu ne pensais jamais goûter, à voir des ombres défiler pour leurs doses. Tu les jugeais, alors, tu les trouvais pathétiques, tu supposais qu'ils n'avaient aucune volonté de s'en sortir. T'as révisé ton jugement, plus tard.
(cinq) Tu tiens Monsieur responsable de t'avoir volé tes rêves et ta passion, le jour où ses sbires t'ont cassé la jambe pour un écart de conduite, des billets manquants ; mais en étant honnête, tu sais que c'était déjà foutu pour toi le jour où tu as mis tout ça en stand-bye pour régler les factures de l'hôpital. Aujourd'hui, tu gardes ta passion jalousement près de ton coeur comme un secret à ne pas divulguer au risque de le voir souillé.
(six) Tu ne sais pas ce qui a provoqué le retournement de situation, au juste. Un mot de travers, peut-être. Sûrement. Va savoir. Après des années à trimer pour lui, tu t'es retrouvé face à une impasse. On ne t'a pas donné le choix, quand on t'a changé de poste. Tu ne gagnais pas assez pour être rentable vis à vis de la dette que tu avais, paraît-il. Tais-toi et ouvre les cuisses. C'était mal te connaître. T'as foutu le bordel. Mais on t'a vite calmé.
(sept) Tu gardes encore les séquelles de ce temps-là. Certaines visibles sur ta peau, d'autres enfouies plus profondément. Des cicatrices, t'en as en lézardes dans ton dos et en voie lactée au creux de tes coudes. C'est sans compter celles portées par ton cœur.
(huit) T'as pas revu ta famille depuis une éternité. Presque vingt ans, en fait. Ce qui te fait le plus mal, c'est de savoir que ce n'est pas parce que tu es retenu et surveillé ici, mais parce que ta mère t'as renié, quand elle a su ce que tu faisais. Ce que tu étais devenu. Comme quoi, t'es vraiment plus rien. Plus rien de bon.
(neuf) Ils t'ont forcé autant que tu t'es laissé aller. La drogue, ça te permettait de ne plus penser, de ne plus sentir. T'en avais envie, besoin, réellement, et pas seulement à cause de l'addiction, même si tu ne l'avouera pas de sitôt. C'était la seule chose que tu pouvais faire pour supporter la situation. Ta seule échappatoire, autant que leur moyen de contrôle.
(dix) Tu essaies de ne pas penser à ce que tu as fait, à ce qu'ils t'ont fait, sous l'emprise de cette saloperie. Ta dignité, t'en as plus. Pas après tout ça. Et maintenant, tu n'as même plus cette excuse. Alors, tu t'en inventes d'autres. Et quand tu te surprends à aimer ce que tu ne devrais pas, tu mens, prétexte, nie. Ce n'est qu'un jeu d'acteur, qu'un réflexe. Un moyen de survie.
(onze) Ils te rappellent parfois qu'ils connaissent la nouvelle identité de ton frère, pourraient tout aussi bien le dénoncer aux flics encore maintenant. C'est ce qui t'enchaîne ici, plus que tout autre menace, plus que les coups. C'est ce qui fait de toi leur pute, leur propriété. Tu t'abaisses aux pires choses, leur sers parfois même de mule, mais jamais, oh grand jamais, tu n'as entraîné quelqu'un d'autre dans ta chute en le ramenant au Ruby.
(douze) Il a débarqué y'a sept ans, au côté du patron. Tu ne sais pas trop à quel moment il a décidé de s'intéresser à toi, ni pourquoi. T'étais mal en point à ce moment là. T'as essayé de l'éviter sans y parvenir. T'as parfois perdu ton calme, eu envie d'hurler, frapper. Il persiste jusqu'à s'insinuer sous ta peau, et tu détestes ça. En plus, cette saleté représente tout ce que tu détestes. Rabatteur pour le Ruby, ça fait de lui une raclure de la pire espèce. Ta vengeance sur lui, c'est de savoir que t'en sais plus que lui-même sur sa situation.
(treize) T'as failli y passer plus d'une fois, que ce soit à cause d'un client trop pressant, d'une raclée trop violente, ou d'une dose trop tassée.
(quatorze) C'était de la torture. T'as déliré, pleuré, gerbé, eu envie de crever, mille fois et plus encore. T'as dû t'y reprendre, entre deux rechutes, mais finalement t'es sorti clean du processus et tu comprends pas pourquoi tu l'es resté, ni par quel miracle. Tu lui dois la sobriété, à ce petit con, et la vie aussi sans le moindre doute...
(quinze) Tu parles couramment russe, italien et anglais et tu as quelques notions dans d'autres langues, que tu as oubliées avec le temps mais qui pourraient revenir rapidement au besoin. Cependant, tu n'as guère l'occasion d'utiliser tes talents linguistiques, ta langue servant principalement à autre chose à présent.
(seize) Tu ne sais pas pourquoi le gamin s'intéresse tant à toi, pourquoi il persiste à ce point. Et tu refuses la réponse la plus simple. T'es qu'un jouet dans ses mains, comme pour tous les autres. Tout ça, c'était pas pour te rendre service de bonté d'âme. C'était une autre façon de te contrôler, de s'amuser à tes dépends, de t'obliger à regarder l'horreur de ta situation en face, à te pousser à lui être redevable, aussi. Tu t'en persuades, tu te mures. T'en veux pas, de son jeu. surtout, tu veux pas espérer, jamais. Même si t'en crèves à petit feu. Alors t'attends qu'il se lasse. Qu'il te laisse. Tout en espérant malgré tout, malgré toi.
(dix-sept) Ton bien le plus précieux, c'est un vieil iPod récupéré d'un client. Il t'isole du monde, te fait voyager et vibrer. Et, parfois, à l'abri des regards, il te fait danser à nouveau. Quiconque touche à cet objet s'attire irrémédiablement tes foudres.
(dix-huit) Tu fumes, beaucoup trop. A défaut d'empoisonner ton corps d'une façon qui te fait oublier ta situation, tu le gangrènes autrement. Tu craches tes poumons malades jour après jour, tes capacités réduites. Peut-être que le cancer t'emportera, comme ton père. La boucle serait bouclée.
(dix-neuf) T'as des clients de toutes sortes. Les one-shots, les réguliers. Les femmes, les hommes. Les passionnés, les violents et les doux. Les seuls, les couples, mais aussi les groupes. T'attires un public particulier, il faut quand même le dire. T'imagines que c'est le club qui te vend comme ça, parce que c'est pas le cas de tout le monde ici. Dans tout ça, tu te méfies des tendres plus que des autres ; ce sont eux qui peuvent te faire le plus mal.
(vingt) T'as cessé d'essayer d'estimer ta dette très vite, puis t'as compris que t'en aurais pour ta vie entière. La question est seulement de savoir combien de temps reste à ta vie. T'as bien songé à raccourcir le problème, mais même ça, t'as pas pu le finir.
(vingt-et-un) Tu ne sais pas trop si c'est les coups pris sur gueule ou quoi, mais t'as l'oreille droite qui merde de plus en plus.
(vingt-deux) De temps en temps, tu fais ami-ami avec les chats errants du quartier dans l'arrière cour, prétextant une pause clope quand on t'y surprend. Pas sûr que quiconque soit vraiment dupe, mais bon...
(vingt-trois) Tu te fais vieux, mine de rien, même si t'as arrêté de compter quand t'as plongé dans la drogue, comme si tout s'était suspendu à ce moment-là. T'oses pas imaginer ce que ça donnera, quand tu seras trop vieux pour être désirable, plus bon à rien d'autre qu'à gâcher de l'espace. Tu te dis que les jeunes vont te pousser dehors, te pousser à ta mort.

ton groupe :TIRAMISUton avatar :jared leto


pseudo, prénom :Eros.combien de bougies ?bien assez.d'où viens-tu ?de France.comment t'as atterri ici ?en cliquant ici puis là.





Dernière édition par Roman Issaïev le Jeu 2 Jan 2020 - 18:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anabela LaranjeiraLe vin est un puissant lubrifiant social
Anabela Laranjeira
https://www.ciao-vecchio.com/t2937-anabela-laranjeira-le-coeur-d https://www.ciao-vecchio.com/t5760-anabela-laranjeira-je-reve-de-toi-parce-qu-il-n-y-a-que-toi#182110
Faceclaim : Amber HEARD + © riggings glass
Messages : 4185 - Points : 7605
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  L9j4
Âge : 33 ans + née à Lisbonne le 29.11.1986
Métier : assistante de Calliope McKinney
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  Empty
Sujet: Re: Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi ( le Mer 1 Jan 2020 - 22:38 )
Bienvenue sur Ciao Vecchio ! Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  407970981 Puis aussi bonne année. Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  2198200818 Je te souhaite le meilleur. Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  575950806 Tu en as parlé dans un sujet dans la partie invité mais vraiment, tu fais des heureux ! Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3156031636 Wayland va être content de voir ton adorable bouille. Jared tout de même. Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  1993868421 Enfin voilà. Bon courage pour ta fiche de présentation. Puis, voici ton cadeau de nouvelle année: Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  2315554035 <- cookie ! Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  2805480963



FRANCIANA PARA SEMPRE ⭑ Lorsque tes mains se posent sur mes hanches, je frissonne. Lorsque ton regard accroche le mien, il n'y a plus que nous au monde. Lorsque tu t'éloignes de moi, je ne cesse de penser à toi. Tu ne m'as pas donné d'autres choix que de t'aimer, mon Francesco sans Totti.
Revenir en haut Aller en bas
Nayana VijayLe vin est un puissant lubrifiant social
Nayana Vijay
http://www.ciao-vecchio.com/t6462-nayana-the-sky-is-pink http://www.ciao-vecchio.com/t6472-nayana-deewani-ho-gayi
Faceclaim : .Deepika Padukone ; ealitya + Signature : batphanie + gifs : Ealitya
Messages : 2489 - Points : 1980
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  Tumblr_p4ev1xxwOJ1w67ki0o1_500
Âge : 34 ans
Métier : Tisaneur
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  Empty
Sujet: Re: Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi ( le Mer 1 Jan 2020 - 22:44 )
Tu en fais des heureux en prenant ce scénario Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  2805480963 Bienvenue et bon courage pour la rédaction de ta fiche Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3858275945


Fearless
Que deviendra le monde si nos femmes ont peur ? Il s'effondrera le monde ! Sa voûte sombrera et les étoiles qui constellent, se mêleront à la poussière des routes ! ▬ Toi peur ? Et de quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
Dante Galeone
http://www.ciao-vecchio.com/t4987-dante-o-let-s-set-fire-to-the- http://www.ciao-vecchio.com/t2254-dante-o-never-open-up-so-afraid-to-trust
Faceclaim : Jamie Dornan ©Gajah
Je suis absent-e : 27 au 2 : PR - version
Messages : 14399 - Points : 10748
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  Tumblr_inline_pd7otfz21F1so10o6_540
Âge : trente-six ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  Empty
Sujet: Re: Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi ( le Mer 1 Jan 2020 - 22:57 )
Bienvenue sur le forum. Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3407175773 Merci d'avoir pris un scénario ! Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  Herz
N'hésite pas si tu as besoin. Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  377533827



Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.
Danya

Revenir en haut Aller en bas
Raffaella CostanzoLe vin est un puissant lubrifiant social
Raffaella Costanzo
http://www.ciao-vecchio.com/t6566-raffaella-loverdose http://www.ciao-vecchio.com/t6567-raffaella-o-isn-t-it-strange-that-every-time-i-look-at-your-name-i-m-suddenly-high
Faceclaim : Ana de Armas ©gajah
Messages : 660 - Points : 1005
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  Tumblr_oohrzkkbE91tj4wl1o1_400
Âge : 29
Métier : Sans emploi
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  Empty
Sujet: Re: Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi ( le Mer 1 Jan 2020 - 23:03 )
Bienvenue! Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  4210718188 Au plaisir de se retrouver au Ruby Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  2805480963


I'm a mess
I'm a mess for your love, it ain't new. I'm obsessed, I'm embarrassed ▬ I don't trust no one around us. I'm a mess for your love, it ain't new
Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adelina Alma
http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
Faceclaim : Louise Brealey + ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Messages : 8276 - Points : 3876
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  Tumblr_puo95edz7m1r9p3hpo4_400
Âge : 37 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  Empty
Sujet: Re: Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi ( le Mer 1 Jan 2020 - 23:05 )
Bienvenue Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3407175773


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Raoul de St AngeLe vin est un puissant lubrifiant social
Raoul de St Ange
https://www.ciao-vecchio.com/t4975-un-mensonge-repete-mille-fois https://www.ciao-vecchio.com/t5021-tout-n-est-pas-tout-blanc-ou-tout-noir-tout-est-souvent-gris
Faceclaim : Hugh Jackman © Eilyam (vava) / crackships (padawan & santa secret)
Messages : 1155 - Points : 2257
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  1557330545-155665680836801069-14
Âge : 47 ans né le 18/09/72 / vérité
Métier : Oenologue / mensonge ancien flic infiltré
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  Empty
Sujet: Re: Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi ( le Mer 1 Jan 2020 - 23:32 )
Bienvenue officiellement parmi nous. Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3878876281 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3132305143 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3841447445 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3664183843 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  2376702121 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  1044346510

Tu fais un superbe choix et ce que tu as écris mamamia c'est tellement Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3288895034 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3288895034 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3288895034 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3288895034 et puis Jared colle tellement à Eros. Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3030029650 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3432530790
Wayland va être heureux. Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  2127119564 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  2127119564 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  2127119564 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  2127119564 Et moi aussi j'ai hâte de vous suivre tous les 2. Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  1990746606 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  575950806 Et de voir comment notre lien va tourner. Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  1081330135 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  2540509128

Bon courage pour la suite de ta fiche. Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3126859329 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  355798221 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  407970981




Le prix du sang. Les larmes amères.
La vengeance aux creux des tripes.
Revenir en haut Aller en bas
Wayland CollinsLa jeunesse dorée et éclatante
En ligne
Wayland Collins
http://www.ciao-vecchio.com/t5282-wayland-lost-child http://www.ciao-vecchio.com/t5334-wayland-the-lost-son?nid=7#169676
Faceclaim : Reece King + everdosis
Messages : 721 - Points : 1362
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  1557330545-155665680836801069-14
Âge : 22 ans
Métier : Rabatteur pour le Ruby et prostitué dans le même club : on ne lui a jamais demandé son avis, il obéit.
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  Empty
Sujet: Re: Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi ( le Jeu 2 Jan 2020 - 0:11 )
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  415137221 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3407175773 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  1993868421 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3858275945 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  1785980161 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  742696197 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  2110055558 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3965207877 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  415137221 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3407175773 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  1993868421 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3858275945 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  1785980161 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  742696197 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  2110055558 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3965207877


Oh mon dieu c'est déjà tellement bien écrit ce début de fiche !!! J'adore ! Tu sembles avoir parfaitement cerné le personnage, ça me donne encore plus envie de jouer avec toi ce lien de fou ! Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  35687826
T'hésite pas si tu as la moindre question, tu me harcèles de mp, j'y répondrai avec joie ! Bienvenue ici, tu ne regretteras pas tu verras, et vivement qu'on démarre notre premier rp Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3096864900 Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  3096864900


family

   
Revenir en haut Aller en bas
Vera VenezzioLe vin est un puissant lubrifiant social
Vera Venezzio
http://www.ciao-vecchio.com/t1068-in-nomine-patris-et-fil http://www.ciao-vecchio.com/t1108-some-people-steer-some-people-follow-vera
Faceclaim : Gal Gadot ©SWEET DISASTER.
Messages : 1438 - Points : 2204
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  Tumblr_psn25khaCW1wygd7so1_500
Âge : 34 ans
Métier : Chanteuse d'Opéra
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  Empty
Sujet: Re: Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi ( le Jeu 2 Jan 2020 - 9:29 )
Biiiienvenue dans la famille avec ces excellents choix ! Bon courage pour ta fiche et n'hésite pas si tu as des questions Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  357267121


You make me weak, you make me strong
Tu ne connais pas le sens de la perte, parce qu’on ne peut le comprendre que lorsque l’on aime quelqu’un plus que soi-même.
Will Hunting by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre LecomteLe vin est un puissant lubrifiant social
Alexandre Lecomte
http://www.ciao-vecchio.com/t5629-souvenez-vous-nous-ne-sommes-q http://www.ciao-vecchio.com/t4015-success-is-not-final-failure-is-not-fatal-it-is-the-courage-to-continue-that-counts
Faceclaim : Chris Hemsworth
Messages : 265 - Points : 1250
Âge : 35 ans
Métier : Inspecteur de Police
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  Empty
Sujet: Re: Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi ( le Jeu 2 Jan 2020 - 12:00 )
Bienvenue parmi nous et bon courage dans la suite de la rédaction !! Hâte de découvrir ce personnage ! Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  1785980161
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi  Empty
Sujet: Re: Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Eros (Roman) • Mens, mais souviens toi -
CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant