Revenir en haut
Aller en bas

-45%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur la Trottinette électrique GoRide Pro – Larges roues ...
193.99 € 349.99 €
Voir le deal

 

- Check up both. - Céleste. -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Hôpital de Maria di Loreto Nuovo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lincoln Furllan10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lincoln Furllan
http://www.ciao-vecchio.com/t6541-lincoln-en-pleine-traversee-du http://www.ciao-vecchio.com/t6543-lincoln-une-fois-tout-en-bas-tu-ne-pourras-descendre-plus#218336
Faceclaim : Peter Facinelli
Messages : 193 - Points : 202
Check up both. - Céleste. Tumblr_m5dbkx93rq1rtdaupo31_r1_250
Âge : 41 ans
Métier : Journaliste et animateur en quête de boulot.
Check up both. - Céleste. Empty
Sujet: Check up both. - Céleste. ( le Dim 12 Jan 2020 - 11:32 )

Back fron the dead.

Lincoln Furllan && @Celeste Dominici


Lincoln sortait de prison depuis quelques mois et il avait eu une crise de tachycardie assez grave dans sa cellule. Si son compagnon n'avait pas été là, il aurait même put y rester et mourir seul sur le béton froid du sol de la prison. Mais fort heureusement pour lui, il n'avait pas été seul et il avait été sauvé. Mais lui se posait beaucoup de questions. Depuis sa plus tendre enfance, il ne fait que tomber malade à répétitions, il attrape sincèrement tout ce qui peut trainer et il en as assez. Il sait que ses crises sont dues à son expérience vécue en Afghanistan, mais elle ne peut pas tout expliquer. Il était assez souvent mal en point bien avant ce reportage, bien avant toutes ces horreurs et aujourd'hui il voudrait bien comprendre pourquoi il est malade aussi souvent. Alors il se décide à se faire prescrire un check-up complet à l'hôpital de Naples. Sa mutuelle d'ancien taulard ne lui permet pas de faire trop folies mais il est prêt à y mettre le prix si ça peut permettre d'avoir ces désagréments en moins.

Allongé sur un lit, il attends qu'un médecin passe pour lui annoncer tous les examens qu'il va subir. En plus de ses maladies à répétions, son séjour en prison n'ayant pas été une promenade de santé, il veut s'assurer qu'il n'y a aucun sévisse caché qui soit resté et qui pourrait se réveiller dans dix où quinze ans. Ayant la santé bien trop fragile, Lincoln à finit par s'inquiéter pour tout et n'importe quoi, si bien qu'en plus de ça il s'est ajouté le tracas d'être à moitié hypocondriaque. Son médecin le lui reproche assez souvent, mais il n'y peut rien. Il est persuadé qu'un jour à force d'attraper toutes ces merdes, il finira par attraper quelque chose de vraiment très grave et ça le terrifie au plus haut point.
Alors qu'il pensait que c'était son médecin qui entrait dans la chambre, une femme assise sur un fauteuil se fit conduire jusqu'au lit qui se trouvait à côté du siens. Il savait pertinemment qu'il ne finirait pas son séjour seul, que les hôpitaux étaient débordés, mais il ne pensait pas que ça arriverait aussi vite. Peut-importe, il déteste la solitude. C'est donc avec un sourire sur le visage qu'il salua sa voisine de chambre et se présenta.

-«Bonjour. Lincoln enchanté. » Il ne savait pas vraiment comment aborder la personne sans passer pour un type trop bizarre alors il opta pour la solution la plus simple. Une présentation basique. Elle semblait encore moins en forme que lui, il ne savait pas ce que pouvais avoir cette jeune femme mais c'était certainement plus grave que ce que lui pouvait avoir.


† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Celeste Dominici10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Celeste Dominici
Faceclaim : Olivia Cooke @Saaya
Messages : 96 - Points : 224
Âge : 29 ans (12.12.1990)
Métier : Pâtissière
Check up both. - Céleste. Empty
Sujet: Re: Check up both. - Céleste. ( le Jeu 23 Jan 2020 - 0:33 )
Soyons honnête, je n’étais pas super friande de l’idée d’appeler mon boulot pour prévenir que je rentrais d’urgence à l’hôpital. Mais la douleur était assez forte pour que je sois roulée en boule sur le sofa de la colocation en priant pour la douce libération. Les seules fois où j’avais bougé de ma position c’était pour aller aux toilettes vomir de la bile. Disons que comme début de journée j’avais vu mieux. Ce n’était pas mon premier rodéo mais ça n’en faisait pas moins que ce n’était pas vraiment comment j’avais prévu passé ma fin de semaine. J’avais finalement opté pour appeler l’ambulance qui était gentiment venu me chercher – sérieusement au nombre de fois que mes assurances couvraient un transport, j’avais le droit d’admirer la gentillesse des ambulanciers.

Masque sur le visage, je souris quand même doucement à Helena, une infirmière que j’avais déjà croisé quand j’avais fait transférer mon dossier de Venise à Naples et qui m’accueillit au triage. Masque sur mon visage pour me protéger en cette ravissante saison de la grippe, du rhume. Mes symptômes collaient à la perfection avec une occlusion intestinale – complication relativement commune dans mon état. Bonus : elle était complète ce qui voulait dire un joli petit séjour dans l’hôtel deux étoiles (on n’exagérera pas !) qu’était l’hôpital de Maria di Loreto Nuovo – parce qu’elle venait avec des vomissements ce qui voulait donc dire que j’aurais en cadeau une magnifique sonde nasale. BON D’ACCORD ! L’idée ne me réjouit pas.

Et… bien trop vite je me retrouvais dans la magnifique jaquette de la honte (celle de pédiatrie étaient plus belle et en plus je flottais même dans la taille petite qui m’avait été donnée, avec une patère contenant de la solution saline. J’avais encore la nausée pendant qu’Helena me roulait jusqu’en médecine interne où j’allais prendre ma place. Et elle venait de commenter la coupe de cheveux – affreuse d’un autre infirmière qui m’arracha un éclat de rire qui se perdit dans ma toux alors qu’elle me roula dans la chambre.

Un sourire sous mon masque illumina jusqu’à mes yeux alors qu’il se présenta. « Ah ! Mais ça veut dire que ce n’est pas grave si j’ai droit à un colocataire. » rigolais-je doucement avant d’hocher la tête quand l’infirmière me dit qu’elle reviendrait me chercher pour me poser la sonde. Je me relevais du fauteuil en tenant mon sac à dos : « Et bien enchanté Lincoln ! Moi c’est Celeste. » J’avais l’habitude des hôpitaux même si je ne voulais pas nécessairement que ça soit le cas. Je déposais mon sac sur le bord de mon lit et m’assis sur les draps « Qu’est-ce qui t’amène dans ce joli palace aujourd’hui ? » demandais-je avec curiosité. Les antalgiques aidaient à réduire la douleur à un niveau un peu plus acceptable même si je devais encore avoir le teint couleur craie parce que la nausée bien que réduite était encore présente.



 
Smile, though your heart is aching
♛Light up your face with gladness. Hide every trace of sadness although a tear may be ever so near. That’s the time you must keep on trying. Smile ! What’s the use of crying ? You’ll find that life is still worthwhile if you’ll just smile.
Revenir en haut Aller en bas
Lincoln Furllan10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lincoln Furllan
http://www.ciao-vecchio.com/t6541-lincoln-en-pleine-traversee-du http://www.ciao-vecchio.com/t6543-lincoln-une-fois-tout-en-bas-tu-ne-pourras-descendre-plus#218336
Faceclaim : Peter Facinelli
Messages : 193 - Points : 202
Check up both. - Céleste. Tumblr_m5dbkx93rq1rtdaupo31_r1_250
Âge : 41 ans
Métier : Journaliste et animateur en quête de boulot.
Check up both. - Céleste. Empty
Sujet: Re: Check up both. - Céleste. ( le Mer 26 Fév 2020 - 9:59 )
V15 a écrit:
Énigme 09 : Ne vous attendez pas à pouvoir swinguer sur mon terrain, réputé gros fumeur, ma chaleur ne risque pas de permettre la pousse de champs de blé. Même le Maire ne se risquerait pas à forer mes terres.

Back fron the dead.

Lincoln Furllan && @Celeste Dominici


Tu n'es pas dans ton assiette Lincoln, tu es un hypocondriaque né et tu as une trouille bleue de ce que pourrait bien divulguer les résultats. Bon certes il y a cette facette de toi qui pense toujours que tu as une grave maladie et que tu vas mourir mais ta tachycardie elle à bien été réelle, tu aurais pût y passer sans problème si tu t'étais retrouvé seul et ça ce n'est ni psychologique ni simulé. Impossible que tu puisse simulé une telle chose, même toi ça ne te viendrais même pas à l'esprit. Alors te voilà allongé sur ton lit, à scroller mécaniquement les réseaux sociaux et les offres d'emplois parce que oui, il allait falloir que tu songes à retrouver un boulot, n'importe quoi, même un petit post dans une librairie te conviendrais, de toute façon, même avec toutes tes économies tu n'as pas de quoi monter ta société, beaucoup de ton argent étant passé dans les frais d'avocats lors de ton incarcération.

Alors quand une personne entre dans ta chambre et qui semble être une personne avec une humeur du tonnerre, tu souris, ça va te faire du bien tu en as bien besoin en ce moment. Elle semble enjouée à l'idée d'avoir un "colocataire"  et toi ça t'amuse de la voir aussi fofolle. Tu coupes ton téléphone que tu poses sur la table à tes côtés avant de te redresser dans ce fameux lit. Enfin un peu d'occupation, parce-que bon il faut dire que les hôpitaux c'est vachement ennuyant, ils ont pas Netflix ici ? Non tu ne penses pas, tu chasses cette idée de ton esprit à peine elle vient de germer pour te concentrer sur ta compagne de chambre.

-«Je sais pas vraiment si je dois répondre à cette question tu risquerai de vouloir changer de colocataire. » Dis-tu en riant à son encontre. Ba oui tu n'as pas tellement envie de lui dire que tu sors de prison, les gens se font tout un tas d'idées sur les gas qui sortent de prison, elle va croire que tu es un tueur en série en puissance alors qu'il est possible d'y aller si on ne paie pas son loyer, bon même si ce n'est pas aussi peu grave que ça non plus. Tu as frapper un mec au point de l'avoir salement amoché et que sa vie ne tenais plus qu'à un fil, mais tu as paniqué ! «Disons que j'ai une santé vraiment trop fragile pour le commun des mortels en plus de faire de la tachycardie, du coup je veux vérifier que ça ne cache rien de trop grave. Et toi ?» Dis-tu en l'observant faire sa petite vie comme si elle se trouvait être à l'hôpital justement cette fameuse vie. Elle semble habituée des lieux, tu en déduis qu'elle est soit folle, mais tu n'es pas en psychiatrie, soit assez malade pour y venir régulièrement.  


† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Celeste Dominici10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Celeste Dominici
Faceclaim : Olivia Cooke @Saaya
Messages : 96 - Points : 224
Âge : 29 ans (12.12.1990)
Métier : Pâtissière
Check up both. - Céleste. Empty
Sujet: Re: Check up both. - Céleste. ( le Mar 31 Mar 2020 - 16:08 )
Je n’avais jamais vraiment été du genre qui s’apitoyait sur son sort : bien sur que j’aurais voulu être ailleurs que dans un hôpital parce que plus je vieillissais, plus je voyais des gens atteints de la même maladie que moi qui entraient à l’hôpital pour ne jamais en ressortir. Je ne les connaissais pas en face-à-face parce qu’il y avait des règles à respecter pour éviter que les colonies de bactéries qui vivaient dans nos poumons ne se décident d’infecter un autre patient. Comme mon problème aujourd’hui n’était pas respiratoire, j’avais moins peur que quand le souffle viendrait à me manquer : ce n’était pas mon premier rodéo et ça transparaissait dans l’humour léger que j’avais amené avec moi dans la chambre terne. L’homme que je rencontrais avait une allure un peu plus sévère que moi qui avais encore ces allures de grande enfant cadeau de mes difficultés à prendre du poids.

Je ne comprenais pas pourquoi j’aurais voulu changer de colocataire en sachant ce qui le menait à l’hôpital. « Tu n’es probablement pas le pire que j’ai eu. J’ai déjà eu un vieillard qui ne faisait que dormir et péter. C’était l’horreur. » dis-je avec un petit éclat de rire mélodieux avant de répondre à ses questions sur ce qui m’amenait ici.

J’avais de la compassion pour lui. Se décrire avec une santé fragile et ne pas savoir ce que l’on avait c’était parfois inquiétant. Moi, j’avais toujours su le nom de ma pathologie. Enfin, pas toujours, toujours. Mais j’avais onze mois quand le diagnostic était tombé. Et je n’avais strictement aucun souvenir de cette époque où les traitements médicaux ne faisaient pas partie d’une routine bien huilée, que les cachets n’étaient pas habituels. Je pouvais donc parfois imaginer l’anxiété des autres de ne pas savoir ce qu’ils avaient, faute de la vivre complètement cette incertitude : « C’est nul de ne pas savoir ce que l’on a. Et j’espère qu’ils vont trouver pour toi. Mais la bonne nouvelle, c’est que les médecins pensent que si tu as un truc ce n’est pas contagieux et transporté par la voie aérienne, parce qu’ils ne nous auraient pas mis dans la même chambre alors. » dis-je avec un sourire qui se voulait rassurant. Ça éliminait une bonne quantité de maladie.

Je m’installais lentement sur le lit après avoir remonté mon sac sur la table de chevet pour avoir accès au matériel. « Moi, ce n’est pas très palpitant. J’ai une occlusion intestinale complète, une complication de ma mucoviscidose. Ce qui veut donc dire qu’ils doivent débloquer le tuyau et me remplumer un peu après. Ça va aller… Je pense que j’ai plus rien à vomir alors. Ce n’était pas mon plan de week-end. Mais ça aurait pu être pire. » Je les avais parfois vu ces situations plus dramatiques, je m’étais déjà réveillée avec les poumons encrassés et la peur au ventre que demain n’existe pas. Mais aujourd’hui, je préférais me dire que demain irait mieux qu’aujourd’hui.



 
Smile, though your heart is aching
♛Light up your face with gladness. Hide every trace of sadness although a tear may be ever so near. That’s the time you must keep on trying. Smile ! What’s the use of crying ? You’ll find that life is still worthwhile if you’ll just smile.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Check up both. - Céleste. Empty
Sujet: Re: Check up both. - Céleste. ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Check up both. - Céleste. -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Hôpital de Maria di Loreto Nuovo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut