Revenir en haut
Aller en bas

Le deal à ne pas rater :
Code promo Nike : 30% de réduction sur TOUT le site
Voir le deal

 

- Le Bon Samaritain [PV Lincoln] -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Le Ruby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Alvaro NavarroLe vin est un puissant lubrifiant social
Alvaro Navarro
http://www.ciao-vecchio.com/t6031-alvaro-navarro-monsieur http://www.ciao-vecchio.com/t6080-alvaro-navarro-monsieur-want-to-deal-with-me
Faceclaim : Johnny Depp
Messages : 544 - Points : 948
Âge : 51 ans
Métier : Propriétaire du Ruby
Le Bon Samaritain [PV Lincoln] Empty
Sujet: Le Bon Samaritain [PV Lincoln] ( le Lun 13 Jan 2020 - 5:14 )
Le Bon Samaritain
Lincoln & Alvaro
J'étais très heureux de constater cette ascension fulgurante de mes chiffres d'affaires. Dire qu'il y a quelques années, certains grands décideurs en entreprise me regardaient de haut, ne voyant aucunement comment j'allais pouvoir reprendre cette entreprise. Le monde des Clubs avait évolué avec les technologies, pourtant les gens ont encore du mal s'exposer à la vue de tous dans un endroit qui éveille la décadence et la vulgarité. Songez de cette manière est la preuve de la non information, de l'esprit borné de plusieurs qui ne sont point capable de voir que le monde change. Que le monde est ouvert à plusieurs découvertes. La religion catholique a perdu de ces ailes amenant le pauvre peuple à agrandir leur horizon et oser se promener dans ce monde vaste de la beauté féminine...

Ce n'est pas un bordel bas de gamme ici. Je ne suis pas un pervers, ni un ce ces profiteurs de l'ignorance des demoiselles. Non, je suis un visionnaire qui croit que la femme est une oeuvre d'art et non pas un objet. Elles s'exposent durant un numéro bien cordé, par un professionnel, sur une scène surélevée, près des regards, mais loin des esprits mal tournés. En effet, je les gardes bien protégées. Par mes hommes, par mes valeurs et mes règles établies de mon entreprise. Oui, je suis prêt à perdre un client fortuné ayant osé franchir la limite que de perdre ma réputation. C'est probablement pour cette raison que ces vieux hommes à cravates ne me croient pas capable de me rendre à leur niveau, car je suis bien au-delà d'eux. Ils ne voient pas les femmes comme je les vois : les détentrices de notre monde et notre avenir.

C'est le message que je veux dégager. Tant dans mon Club qu'avec mes employés: promouvoir les femmes avant-tout. Elles doivent avoir autant de plaisir qu'elles nous en donne. Toutefois, elles ne doivent pas oublier celui qui leur permet de s'épanouir.

Je refusais que mes hommes jouent aux êtres supérieurs tant à la porte qu'au bar. Avoir le pouvoir de choisir ceux qui entrent et ceux qui restent dehors. Servir ceux qu'ils désirent en premier et faire attendre les autres. Oui, nous avons une liste d'invités, mais je tiens à ce que les gens qui arrivent à l'improviste, ou quiconque qui souhaitent boire un verre profitent des joies et du plaisir de mon établissement. Mais, pas de passe-droit, ni de chantage...Moi seul à ce pouvoir. Moi seul à cette capacité d'ajouter ou de rayer un nom comme bon me semble. Je ne permettrais personne de passer par-dessus mes ordres.

Donc, je me permets, quelques fois, de quitter l'étage VIP, de me rendre au rez-de-chaussée et m'assurer moi-même du bon fonctionnement de mon Club. Bien sûr, je me plais à m'y aventurer, rencontrer de nouveau visage et m'amuser.

Certes, je m'amuse jouant des rôles, prenant des postes de simples employés. Cacher ma véritable identité aux yeux de bien des gens ignorant mon véritable rôle, mon véritable pouvoir au sein de cette bâtisse...et plus encore.

J'avais quand même beaucoup de plaisir, sans pour autant exiger l'excellence. Près du bar, j'apparaissais prenant place derrière le comptoir. Je m'approchais d'un de mes excellents barman afin de l'avertir de ma présence et que je prenais une section. Je prenais le temps d'essuyer le comptoir où j'allais prendre place. Mes yeux scrutaient en même temps la salle m'attardant à mes filles. J'avais confiance en elles, mais pas aux hommes qui leur tournaient autour...
CRIMSON DAY



Can you feel me
when i think about you?
Revenir en haut Aller en bas
Lincoln Furllan10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lincoln Furllan
http://www.ciao-vecchio.com/t6541-lincoln-en-pleine-traversee-du http://www.ciao-vecchio.com/t6543-lincoln-une-fois-tout-en-bas-tu-ne-pourras-descendre-plus#218336
Faceclaim : Peter Facinelli
Messages : 193 - Points : 202
Le Bon Samaritain [PV Lincoln] Tumblr_m5dbkx93rq1rtdaupo31_r1_250
Âge : 41 ans
Métier : Journaliste et animateur en quête de boulot.
Le Bon Samaritain [PV Lincoln] Empty
Sujet: Re: Le Bon Samaritain [PV Lincoln] ( le Dim 26 Jan 2020 - 18:24 )

Le bon samaritain

Lincoln & @Alvaro Navarro

Le coup le plus rusé que le diable ait jamais réussi, c'est de faire croire à tout le monde qu'il n'existait pas.



Tu viens de sortir de la dernière banque de la ville, te voilà désespéré Linc de trouver quelqu'un qui veuille bien enfin t'accorder ce fichu prêt qui pourrait te permettre de repartir sur de bonnes bases. Ici, peut de gens te connaissent, ta célébrité tu te l'est faite chez toi en Australie, mais ici tu n'es qu'un inconnue de plus qui à séjourné en prison, accident où pas, cela fait de toi un ex-taulard. Cette étiquettes que la société t'as collé sur le front, tu as du mal à t'y faire, de toute façon tu avais déjà bien eu du mal à te faire à l'idée de la prison alors. Toi qui pensait que le plus dur était derrière toi, te voilà bien avancé. Un projet que tu as lancé et des finances qui te manquent pour le continuer. Enfin les finances tu les as, mais tu n'as aucune envie de finir sous les ponts pour pouvoir continuer de faire ce métier que tu aimes tant. Te voilà dans un dilemme que tu ne sembles pas prêt de pouvoir élucider. Le front contre le volant de ta voiture, tu soupires, cherche une solution qui t'aurais échappé où encore un miracle, un appel du destin. La seule chose que tu trouves sous tes yeux au moment de les relever n'est qu'un simple bar. Enfin simple, il ne semble pas l'être tant que ça. D'apparence, celui-ci fait très huppé et tu demandes ce que tu irais foutre dans un endroit pareil mais après tout, ta tenue est adéquat. Tu as sortis ton plus beau costume pour l'occasion, peut-être te manquais-t-il la cravate.

Sur un coup de tête, tu finis pourtant par te décider à te rendre dans ce fameux bar. Tu sors de ta voiture et te diriges à l'intérieur. Tu observes les lieux et trouve cet endroit vraiment très jolie. Pas le genre de bar où l'on débarque en jean et baskets. Peut-importe ce n'est pas ce que tu portes à l'heure actuelle, tu n'es pas tellement adepte de la basket, tu aimes être propre sur toi Linc. Tu prends alors place sur l'un des tabourets qui trônent devant le bar, commandant un bon whisky, te voilà désormais seul avec tes pensées, tes doutes et ton questionnement. Ils ne concernent pas uniquement ta boite, tu t'inquiètes de ne pas avoir encore réussis à trouver Jesse-Rose. Comme si cette fille avait fuit toute trace de sa vie précédent le drame. Tu donnerais n'importe quoi pour ne serait-ce que la revoir, lui expliquer que tu ne l'as pas abandonner loin de là. Tu joue nerveusement avec ton verre qui tournoie entre tes doigts, te demandant par la même occasion si après tout ce temps elle n'as pas refait sa vie, après tout trois ans se sont écoulés depuis votre dernière nuit ensemble. Tu souhaites chasser ces images de ta tête, tu aurais du mal à le supporter, tu as bien assez longtemps nié tes sentiments, désormais que tu les as acceptés et que tu es libre, il serait injuste qu'elle ait refait sa vie. Tu interpelle alors le barman qui vient de passer devant toi pour essuyer le bar.

-« Pourrais-je avoir la même chose s'il vous plait. » Tu viens de vider ton verre et de poser un autre billet sur le comptoir pour régler ta consommation. Tu ne veux plus jamais avoir de dettes, il ne manquerait plus que tu retournes en prison.



† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Alvaro NavarroLe vin est un puissant lubrifiant social
Alvaro Navarro
http://www.ciao-vecchio.com/t6031-alvaro-navarro-monsieur http://www.ciao-vecchio.com/t6080-alvaro-navarro-monsieur-want-to-deal-with-me
Faceclaim : Johnny Depp
Messages : 544 - Points : 948
Âge : 51 ans
Métier : Propriétaire du Ruby
Le Bon Samaritain [PV Lincoln] Empty
Sujet: Re: Le Bon Samaritain [PV Lincoln] ( le Mar 4 Fév 2020 - 5:26 )
Le Bon Samaritain
Lincoln & Alvaro
Oui, ce ne sont que des employées. Des femmes qui ont décidé d'utiliser leur corps d'une façon dont certains qualifieront de vulgaire pour obtenir une paye. Une paye qui les feront vivre jusqu'à la prochaine et ainsi de suite. Je vous l'accorde, ce n'est pas le métier le plus huppé ou distingué qui soit. Par contre, c'est un métier. Un métier nécessaire dans ce bas monde. Un monde où la tristesse demeure et n'attendent qu'un peu de chaleur pour être réconforté. Rien de plus beau, de plus chaud et tendre que le confort d'une femme. Sentir son regard, son sourire et si par chance elle accepte de vous touchez, une vague de bien vous parcours le corps en entier.

Malheureusement, dans ce triste monde, certains deviennent vulgaires et lugubres profitant de leur bonté pour obtenir quelque chose dont ils n'ont aucunement leur accord. Aucunement l'envie, le désir de faire. Et c'est pourquoi je ne cesse d'être sur mes gardes et que j'engage des yeux supplémentaires pour m'assurer de leur sécurité. Elles sont mon rendement, mon gagne-pain et mon profit. Et au-delà de cela,elles sont humaines et donc, se foutent facilement dans le pétrin...

Alors, le gentil Alvaro se doit d'agir et, surtout de réagir...

Je ne descendais rarement pour rien. Quitter mon étage privé pour rejoindre la classe moyenne; il fallait une bonne raison. Mes yeux suspectaient un homme aux mains baladeuses. Je ne voulais pas empêcher ces envies, mais encore fallait-il qu'il paie pour le faire et avoir l'approbation de la demoiselle...

Il n'avait ni un ni l'autre...

Un geste. Un geste discret pour me faire comprendre. Un de mes hommes de main sortait de sa froideur pour s'approcher de ce trouble-fête et ainsi faire disparaître le nuage gris des festivités.

Encore un qui se croyait tous permis....

Tandis que moi, je ne faisais que nettoyer le comptoir comme si de rien était...

Pourtant, à peine installé, le jeu commençait déjà...

Un homme...Un homme dont le regard était aussi vide que son verre...

Je m'approchais de lui en ramassant la bouteille de whisky au passage. Dextérité du métier, je versais le liquide alcoolisé aisément dans le verre...

" Boire aussi vite, Monsieur, on n'apprécie pas la qualité du produit." osais-je dire.

Oui, je vantais la qualité de nos produits. Je me permettais de le faire, mais c'était aussi une façon de m'introduire et ainsi, déjà lui faire part de mon constat sur son état...

CRIMSON DAY



Can you feel me
when i think about you?
Revenir en haut Aller en bas
Lincoln Furllan10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lincoln Furllan
http://www.ciao-vecchio.com/t6541-lincoln-en-pleine-traversee-du http://www.ciao-vecchio.com/t6543-lincoln-une-fois-tout-en-bas-tu-ne-pourras-descendre-plus#218336
Faceclaim : Peter Facinelli
Messages : 193 - Points : 202
Le Bon Samaritain [PV Lincoln] Tumblr_m5dbkx93rq1rtdaupo31_r1_250
Âge : 41 ans
Métier : Journaliste et animateur en quête de boulot.
Le Bon Samaritain [PV Lincoln] Empty
Sujet: Re: Le Bon Samaritain [PV Lincoln] ( le Mer 26 Fév 2020 - 9:44 )

Le bon samaritain

Lincoln & @Alvaro Navarro

Le coup le plus rusé que le diable ait jamais réussi, c'est de faire croire à tout le monde qu'il n'existait pas.



Tu apprécies le fait d'être seul avec tes pensées Linc, tu as beaucoup de remise en question à te faire en ce moment et un bar avec un verre plein semble t'être propice à cette réflexion. Comment ta vie a-t-elle put basculer à ce point là ? Toi qui avais tout dans ton pays en Australie, te voilà désormais avec plus rien ici en Italie. Désormais tu n'as plus qu'un casier judiciaire, un appartement qui n'est même pas à toi puisque tu squatte chez ta soeur et tes yeux pour pleurer. Mais tu n'es pas homme à se laisser facilement abattre Linc, tu vas te refaire, tu as juste besoin d'une trêve en cet instant et c'est dans ce bar qui semble un peu vintage et dont tu apprécies la déco que tu as décidé de faire une pause. Tu n'observes pas tellement les alentours, tu l'as déjà fait à ton arrivée, tu te contente de boire ton verre tout en cherchant une solution qui ne semble pas venir.

Tu ne portes même pas attention au fameux trouble fête qui semble s'être fait reconduire discrètement par la sortie, tu ne l'as même pas vue, tout semble se faire dans la discrétion ici et c'est chose que tu apprécies et qui pourrait faire que tu reviendrais. Tu n'aimes pas les esclandres, tu es quelqu'un de plutôt calme de nature même si tu as ce petit côté pitre qui te démarques de cette zen attitude que tu as à longueur de journée. Au travail, tu relativises toujours, tu prends le temps de la réflexion, ce qui est en opposé du côté impulsif que tu peux avoir en amour d'ailleurs. Amour .. tu n'en as jamais réellement eu. Seulement des conquêtes, tu n'es plus tombé amoureux depuis bien longtemps, sauf .. Jessie. Cette femme que tu as rencontré il y a trois ans, avec qui tu as eu plus que de plaisir charnels, à qui tu avais promis de ne pas t'attacher et à la final c'est tout l'inverse qui s'est produit. C'est en repensant à tout ça que tu termines ton verre d'une traite pour en recommander un presque immédiatement.

-« Je sais. L'heure n'es pas à la dégustation pour aujourd'hui. Une autre fois peut-être ? » Dis-tu en relevant le regard vers la personne qui vient de t'adresser la parole tout en poussant ton verre vers lui pour qu'il vienne te resservir. Le whisky tu connais, tu en as bus de très bons, pas celui-ci mais là tu as besoin de te remettre les idées en place.



† just a young man, with a quick fuse. i was uptight, wanna let loose, i was dreaming of bigger things and wanna leave my own life behind
Revenir en haut Aller en bas
Alvaro NavarroLe vin est un puissant lubrifiant social
Alvaro Navarro
http://www.ciao-vecchio.com/t6031-alvaro-navarro-monsieur http://www.ciao-vecchio.com/t6080-alvaro-navarro-monsieur-want-to-deal-with-me
Faceclaim : Johnny Depp
Messages : 544 - Points : 948
Âge : 51 ans
Métier : Propriétaire du Ruby
Le Bon Samaritain [PV Lincoln] Empty
Sujet: Re: Le Bon Samaritain [PV Lincoln] ( le Mer 11 Mar 2020 - 2:15 )
Le Bon Samaritain
Lincoln & Alvaro
Le bar...Port des âmes perdues.

C'est triste à dire, mais c'est la vérité. Pour un artiste de tous les domaines, assister à ces débarquements serait de l'inspiration à l'état pure. Chacun de ces êtres s'installent tranquillement, et uniquement par leur posture, leur respiration, la manière dont leur avant-bras se dépose sur le rebord de mon comptoir, je pouvais rapidement deviner la gravité de leur état.

Ah bien sûr, il n'y a pas que des naufragés. Bien des gens, posent à terre pour consommer leur victoire, leur journée chanceuse ou simplement pour célébrer la vie. C'est purement bénéfique de voir ces gens remercier le ciel de leur existence et boire jusqu'à s'engourdir leur corps dans le plaisir de la boisson et la musique. Rassurez-vous, ces âmes sont soigneusement surveillé et quittent en sécurité.

Mais pour ceux qui ne quittent pas le port, ceux qui persistent à remplir leur corps d'élixir; eux possèdent souvent des histoires déchirantes ayant ce besoin d'évasion...

Je ne peux plus compter ces fois où mon rôle de barman devenait tranquillement celui de thérapeute. D'oreilles attentives pour ces gens qui ont ce besoin d'extérioriser leur angoisses, ce poids sur leur épaules. Et souvent, après plusieurs consommations le filtre de la timidité n'est plus et c'est ainsi que je constate la gravité de leur esprit.

Oui, c'est triste, mais je prends profit de leur tristesse. Je suis celui qui leur verse la solution rapide à leur trouble. Il me paye pour alléger leur souffrance durant quelques instants; jusqu'à la douleur du lendemain...

Mais, malheureusement, notre conversation et mes conseils s'évaporent avec l'alcool...donc ils reviennent recommençant le manège...

Je ne peux qu'exécuter et obéir à la demande...

" C'est dommage, Monsieur, vous avez, sous la main un whisky de grand nom. Permettez...Celui-là, c'est la maison qui vous l'offre. Prenez le temps de le boire...cela vous permettra ainsi d'apprécier le moment présent..."

CRIMSON DAY



Can you feel me
when i think about you?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Le Bon Samaritain [PV Lincoln] Empty
Sujet: Re: Le Bon Samaritain [PV Lincoln] ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Le Bon Samaritain [PV Lincoln] -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Le Ruby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut