Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -15%
HUAWEI MateBook – PC Portable 13″
Voir le deal
849 €
-17%
Le deal à ne pas rater :
Vente Flash : Ecran PC Samsung C27R500FHU
149.99 € 179.99 €
Voir le deal

 

- [Terminé] Le mal d'amour - Romana - -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Léandro MazzianiLe vin est un puissant lubrifiant social
Léandro Mazziani
https://www.ciao-vecchio.com/t6531-leandro-mazziani-il-n-y-a-qu- https://www.ciao-vecchio.com/t6537-leandro-mazziani-and-links-i-m-blinded-by-the-lights#218173
Faceclaim : Ben Barnes ©.NEPHILIM
Messages : 303 - Points : 913
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Tumblr_oy2v33rVut1qankmno4_500
Âge : 35 années
Métier : Directeur du musée archéologique national de Naples, responsable de l'aile de la collection des antiquités égyptiennes et pompéiennes
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Empty
Sujet: [Terminé] Le mal d'amour - Romana - ( le Jeu 23 Jan 2020 - 12:47 )
Le mal d'amour


Flashback – le 15 octobre 2019

Léandro marchait tranquillement jusqu’à son bureau, ces derniers jours il avait passé plus de temps au musée que d’habitude. Ces couloirs maintenant n’avait plus aucun secret pour lui et il était certains de pouvoir se rendre à son bureau les yeux fermés. La cause ? Il n’avait pas mis les pieds plus de trois fois chez lui, en tout depuis ce fameux soir…. Ce fameux soir de révélation où Romana lui avouait qu’elle était enceinte. Et non d'un... mais de deux enfants.

La nouvelle avait fait vriller Léo, tellement qu’il était parti prendre l’air, mais n’était pas revenu après. Il avait finis dans un bar, cette sale addiction, puis il était allé chez un de ses amis pour dormir. Finalement il était resté dès lors chez cet ami. Il avait par la suite reçu mainte et mainte appel et message de Romana le lendemain. Le jeune père de famille avait finis par lui envoyer un message en lui disant qu’il avait besoin de temps, qu’il serait bien présent quand c’était son tour pour aller chercher et ramener les enfants, voir les emmener quelques parts, mais que pour l’instant il avait besoin de temps et ne reviendrait pas à la maison familiale.

Le temps… il lui en manquait cruellement, mais c’était nécessaire pour lui. Il avait tellement de soucis sur les bras, qu’il avait besoin de se replonger dedans pour voir comment faire. Au fur et à mesure des jours, Léandro était partie plusieurs fois hors de Naples pour voir ce qu’il pouvait faire pour gérer ses problèmes… Autant d’argent que ces menaces de mort qu’il recevait. On le faisait chanter, on menaçait sa vie et celle sa famille… son secret, voir ses secrets… Qui pouvait être exposé aux yeux de tous d’un moment à un autre. Il n’avait plus foi en personne… que ce soit en lui, même en Romana qui lui avait caché pendant plus de trois mois qu’elle était enceinte. Il avait essayé de se faire une raison, sa fiancée avait eu des contraintes, des peurs… mais il bouillonnait tellement à l’intérieur de lui…

Entrant dans son bureau, c’était un lieu apaisant pour lui. Son bureau de bois ornait proche de la fenêtre vers le centre. Dessus il y avait des tas de dossiers en cours de traitement, dont un important qui était un projet de faire venir une tombe très importante d'Égypte pour une prochaine exposition. Un téléphone à fil, un ordinateur portable, des cadres photos de lui, ses enfants et sa fiancée trônait sur la planche de bois, ainsi qu'un vase à fleur, mais ces dernières étaient fanées. L’endroit était assez personnalisé, depuis qu’il était arrivé il avait fait en sorte d’y mettre son empreinte. Sur le mur de gauche un tableau représentant un art abstrait qu’il avait acquis au cours d'une enchère, ainsi que des glaces de toutes formes sur le reste des murs. Se remettant derrière son bureau pour travailler, bien qu’il avait mille et une pensée en tête qui le tracassait, tout d’un coup son téléphone personnel se mit à sonner. Léo le prit pour décrocher sans regarder forcément le numéro.

« Allô ? »

Au bout du fil une voix de femme se fit entendre, elle indiquait être la maîtresse d’école d’Eliana, cette dernière était très mal, elle avait vomis et se tordait de douleur depuis quelques heures. Aussitôt Léo indiquait qu’il arrivait sans demander si ca femme était prévenue ou non. Il quittait son bureau en trombe, courant presque dans les couloirs et sorti du musée après quelques minutes à devoir tout traverser.

Quelques longues minutes plus tard, Léo se retrouvait devant l’école de sa fille plus qu’inquiet. Il ne remarquait pas que la voiture de Romana était elle aussi présente. Il aurait fallu regarder autours de lui pour le voir, comme le chantier en construction et l’énorme grue qui était proche de l’école. Sans attendre il traversait la cours en accélérant le pas, mais ralentit aussitôt en voyant sa fiancée sortir en compagnie de leur fille, main dans la main. Léo soufflait doucement, ayant couru comme pas possible et étant surpris. Il ne s’attendait pas à ce que sa compagne soit là, surtout qu’il ne l’avait que rarement vu depuis le soir de la révélation et leur dispute. Il s'approchait d'elles, inquiet son regard allant de Romy à Eliana.

« Hey… Comment vas-t-elle ? »

La fille de Romana et Léandro se précipita dans les bras de son père, car bon, ils ne s’étaient pas vu pendant un petit moment. Il l’entourait de ses bras. Son instinct paternel parlait de lui même, il aimait ses enfants et était un bon père, du moins il essayait de penser comme tel… Alors peut être que des jumeaux… bien sûr qu’ils les aimeraient… mais il se détestait dans le fond car il devenait comme son propre père.

« Alors ma princesse on est malade ? »

Il déposait un baisé sur la joue de sa fille, la prenant dans ses bras, bien qu'elle était grande maintenant il en profitait encore de pouvoir le faire. Il regardait Romana, bien que mal à l’aise, mais il ressentait le manque d’elle. C'était dur et terrible. Mais maintenant le malaise était là... il s'était déplacé pour chercher sa fille, tout comme Romy.

« Je ne pensais pas te voir ici… ils m’ont appelé pour que je vienne la chercher.  »



I can't see clearly when you're gone...
Revenir en haut Aller en bas
Romana GalliniLe vin est un puissant lubrifiant social
Romana Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t2639-romana-presentation http://www.ciao-vecchio.com/t2658-romana-gallini-liens
Faceclaim : Jenna Coleman (soapflaws)
Messages : 1255 - Points : 1853
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Source
Âge : 34 ans - Née le 22 juin 1985
Métier : Pédiatre à l'hôpital de Naples, en congé maternité
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Empty
Sujet: Re: [Terminé] Le mal d'amour - Romana - ( le Jeu 23 Jan 2020 - 16:15 )

Romana était assise à son bureau, discutant avec des parents inquiets pour leur enfant, qui en réalité n’avait rien de grave. Elle comprenait cependant, même si elle n’avait pas la tête au travail depuis quelques jours, depuis une semaine en réalité. Autrement dit, depuis que Romana avait tout avoué à Léandro au sujet de sa grossesse et qu’il l’avait très mal accepté la nouvelle. Il disait avoir besoin de prendre l’air, mais en réalité, il avait surtout eu besoin de s’éloigner de Romana. La nuit où il était parti fut sans doute la pire des nuits pour Romana qui était bien trop inquiète et triste. Elle ne savait pas ce qui se passait dans la tête de Léandro, elle ne savait pas quelles étaient ses intentions et elle avait peur de le perdre. Elle n’avait pas pu trouver le sommeil bien trop prise par ses pensées. Le lendemain matin fut tout aussi compliqué. Les enfants se demandaient où était leur père, et même si Romy leur avait dit qu’il était parti travailler très tôt, il fallait expliquer son absence, le soir. Romana devait trouver les bons mots pour ne pas effrayer les enfants, mais comment expliquer quand elle-même ne savait pas réellement à quoi s’attendre. Il l’avait prévenu, il lui avait dit qu’il ne rentrerait pas chez eux, car il avait besoin de temps, mais qu’il serait là pour les enfants. Au final, ça n’avait rien de rassurant pour Romy qui ne savait pas combien de temps il allait lui falloir, ni même si le temps allait suffire.

C’est le téléphone de Romana qui l’avait fait sortir de ses pensées, alors que les parents qu’elle avait face à elle était en train de parler depuis un moment sans que Romy n’en écoute un seul mot. Sans perdre une seconde Romana avait décroché, il s’agissait de l’école de sa fille et ne savait pas ce qu’ils avaient à dire, c’était peut-être important. En apprenant qu’elle devait se rendre à l’école pour récupérer sa fille qui était malade, Romy n’avait pas perdu une seule seconde. Elle s’était excusée auprès des parents et avait dit qu’elle avait une urgence avec son propre enfant et qu’elle devait partir. Les parents étaient compréhensibles et étaient partis sans se plaindre. Elle était passée à toute vitesse au secrétariat pour prévenir de son départ et la secrétaire allait faire le reste. En quelques minutes à peine, Romana était arrivée à l’école. En arrivant, la maîtresse l’attendait, elle avait besoin de lui dire quelques petites choses. Dans un premier temps, elle lui avait dit qu’elle venait tout juste d’appeler le papa, puisqu’elle ne voyait pas Romana arriver et qu’elle ne savait pas si elle avait pu se libérer. Génial, elle allait sans doute croiser Léandro. Il lui manquait terriblement et elle avait envie de le voir, mais tout était différent entre eux depuis quelques jours, plus que ces derniers temps. Elle ne savait pas comment allait se passer leur rencontre cette fois-ci. La maîtresse d’Eliana s’était éloignée de la petite pour parler de certaines choses avec Romana, avant de la suivre, la jeune mère avait embrassé sa fille et lui avait dit qu’elle revenait vite. Apparemment, ces derniers temps Eliana semblait très préoccupée, elle semblait un peu ailleurs et inquiète. La maîtresse supposait que si elle était malade s’était sans doute tout cela qui la travaillait. Elle allait avoir sept ans et n’était pas bête, elle comprenait bien que quelque chose n’était pas normal à la maison et son père devait sans doute beaucoup lui manquer, c’était tout à fait normal. Romana lui avait pourtant beaucoup parlé ces derniers temps, mais cela n’avait semble-t-il pas suffit à la rassurer.

En sortant de l’école, Romana avait aperçu Léandro qui se dirigeait vers elles. « Ça va. La maîtresse dit que ça doit venir de la fatigue et du stress. » Sans perdre une seconde Eliana avait sauté dans les bras de son père, il lui manquait, c’était évident, Romana le savait bien. La petite semblait déjà moins pâle sans doute contente de voir son père et de pouvoir être dans ses bras. « Ils m’ont appelé également, mais la maîtresse m’a dit qu’elle t’avait prévenu, comme elle ne me voyait pas arriver. Elle voulait être certaine que l’un de nous deux vienne la chercher. » Voir Léandro était compliqué. Ils ne s’étaient pas vraiment parlé depuis leur dernière dispute, ils s’étaient échangé à peine quelques mots et ne s’étaient pas réellement revu puisque Léandro était resté chez un ami. « Je ramène la petite à la maison, tu… tu nous suis ? Eliana sera contente de passer un peu de temps avec toi et de te savoir un peu à la maison. » Eliana était un peu une excuse, c’était vrai, elle serait vraiment contente de cela, mais Romy avait surtout envie de voir un peu son fiancé, il lui manquait, même si elle était à la fois triste et en colère par rapport à leur dernière dispute.


Dernière édition par Romana Gallini le Lun 27 Jan 2020 - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Léandro MazzianiLe vin est un puissant lubrifiant social
Léandro Mazziani
https://www.ciao-vecchio.com/t6531-leandro-mazziani-il-n-y-a-qu- https://www.ciao-vecchio.com/t6537-leandro-mazziani-and-links-i-m-blinded-by-the-lights#218173
Faceclaim : Ben Barnes ©.NEPHILIM
Messages : 303 - Points : 913
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Tumblr_oy2v33rVut1qankmno4_500
Âge : 35 années
Métier : Directeur du musée archéologique national de Naples, responsable de l'aile de la collection des antiquités égyptiennes et pompéiennes
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Empty
Sujet: Re: [Terminé] Le mal d'amour - Romana - ( le Jeu 23 Jan 2020 - 20:35 )
Le mal d'amour


Sa fille dans les bras, même Léandro était rassuré et aux anges. Il n’avait pas réellement voulu partir comme ça, les circonstaces faisait qu’il n’avait pas trouvé de meilleur solution, mais être loin de ses enfants étaient dur pour lui. Romana aussi lui manquait terriblement, mais il préférait faire taire ce sentiment même si son but n’était pas d’être sans coeur. Sa fiancée indiquait qu’Eliana avait de la fatigue et du stress. Il se pinçait les lèvres, sa faute surement…

 « D’accord je vois, c'était plus prudent en effet, surtout si tu avais une urgence… oui je sais que ce n’est pas une période facile et que les enfants le sentent. » 

Autant ne pas se mentir, c’était la stricte vérité. Léo s’était relevé et sa fille était toujours dans ses bras, elle semblait ne plus vouloir le lâché. Comme il lui avait posé une question Eliana lui répondit.

- J’ai mal au ventre papa… je suis contente de te voir, tu m’as manqué.

« Je sais ma puce… toi aussi tu m’as manqué. »


Le regard de Léo se posait de nouveau sur Romana, alors qu’elle lui proposait de venir à la maison avec eux. A ses mots, les bras de Eliana se resserrait autours du cou de son père. Il compris le message, et comment il pouvait faire, il devait bien de toute manière revenir à la maison un jour ou l’autre… discuter avec Romy. Mais il préférait chasser cela de sa tête, la priorité était sa fille.

« D’accord je vous suis. Allez princesse on rentre à la maison, t’en fais pas je viens avec vous. Mais va falloir aller dans la voiture de maman, je n’ai pas le siège auto. »

Pour l’instant sa fille ne voulait pas descendre de ses bras, surement par peur. Sentant un peu le malaise venir Léo enchaînait.

« Allons y… je vais la déposer dans ta voiture. »

Le couple quittait la cours de récréation pour se diriger vers le parking. Arrivé à la voiture de Romy, Léo déposait du coup Eliana dans son siège auto, la rassurait en lui disant de nouveau qu’il allait venir à la maison, mais qu’il devait prendre sa voiture. Il bouclait la ceinture de sa fille et fit un baisé sur son front, avant de fermer la portière.

« Part devant, je vous suis. »

Léo fit un léger sourire à Romy lui indiquant de filer. Le jeune père de famille se rendit à son véhicule, il prit un peu de temps car il appela le musée pour indiquer qu’il s’absentait pour le reste de la journée. Cela fait, il démarra la voiture et filait en direction de leur maison.

Enfin chez eux, c’était comme ci il n’avait pas quitté ses murs du tout. Tout était intacte et présent. Il avait posé son blouson comme à son habitude sur le porte manteau. Eliana était déjà dans le canapé et devant la télé, Léo allait la rejoindre pour lui montrer qu’il était là. Lui faisant un câlin et lui disant de se reposer. Il voyait que sa fille était heureuse de le voir, elle murmura même.

- Papa… tu ne repars pas hein ? Tu ne repars pas dis, car maman est triste tu sais. 



I can't see clearly when you're gone...
Revenir en haut Aller en bas
Romana GalliniLe vin est un puissant lubrifiant social
Romana Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t2639-romana-presentation http://www.ciao-vecchio.com/t2658-romana-gallini-liens
Faceclaim : Jenna Coleman (soapflaws)
Messages : 1255 - Points : 1853
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Source
Âge : 34 ans - Née le 22 juin 1985
Métier : Pédiatre à l'hôpital de Naples, en congé maternité
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Empty
Sujet: Re: [Terminé] Le mal d'amour - Romana - ( le Jeu 23 Jan 2020 - 23:14 )

Eliana était dans les bras de son père et ils en profitaient pour parler un peu tous les deux, pendant que Romana s’effaçait un peu pour les laisser tranquille. Après quelques échanges entre la fille et le père, Romana avait demandé à son fiancé s’il voulait bien les suivre chez eux. À la réponse de son fiancé Romana se contentait d’acquiescer, cachant un léger sourire. Elle était contente de pouvoir voir son fiancé un peu plus longtemps. Même si elle lui en voulait pour leur dernière dispute, pour les paroles blessantes qu’il lui avait dite, il lui manquait terriblement et ça elle n’y pouvait rien. Elle savait que Léandro manquait aussi beaucoup aux enfants et c’était très visible avec les réactions d’Eliana. Elle ne voulait plus être privée de son père et Romana la comprenait totalement. Il était temps de rentrer à la maison, Eliana avait besoin de calme et de repos. Avec Léandro, ils se dirigeaient vers la voiture de Romana. Il avait déposé la petite dans son siège, avant de l’attacher et de refermer la portière. « D’accord, fais attention. » Romana répondait au léger sourire de son fiancé et était monté dans sa voiture. En quittant sa place de parking, elle commençait à parler à sa fille. Lui demandant si tout se passait bien à l’école, mais aussi essayer de la rassurer sur la situation à la maison. Après quelques minutes de routes, elles étaient enfin arrivées à la maison. Romana avait ramené sa fille jusqu’au canapé et lui avait allumé les dessins animés. Elle avait besoin de se reposer et de se détendre un peu. Avant de quitter le salon, elle était allée embrasser sa fille sur le front. En sachant que sa fille était malade, elle était partie lui préparer quelques petites choses à grignoter, elle n’avait plus rien dans l’estomac et ce n’était pas bon pour elle. Pendant que Romy préparait un petit plateau pour sa fille, Léandro était rentrée et sans perdre de temps, il avait rejoint Eliana dans le salon. Romana avait fait en sorte de traîner un peu dans la cuisine pour les laisser seuls un instant. Eliana avait peut-être besoin de parler avec son père et elle avait aussi besoin de profiter un peu de sa présence. « Tiens ma belle. Tu manges doucement et si tu ne te sens pas bien, tu me le dis d’accord ? » Romana déposait le plateau dans les mains de sa fille avant de lui voler un petit quelque chose à manger. Elle était enceinte, elle avait bien le droit de grignoter à tout-va.

Romana s’était assise dans le canapé mal à l’aise à cause de la présence de Léandro. Elle avait bien envie de lui parler, de lui demander de la suivre dans la cuisine pour qu’ils puissent avoir une discussion sans qu’Eliana ne puisse entendre, mais elle avait peur de sa réponse. Si lui n’avait pas envie de parler ? Et s’il n’avait pas envie que tout s’arrange entre eux ? Peut-être qu’il n’était pas encore prêt. En tous cas, une chose était certaine, Romy n’en pouvait plus de cette situation, la place de Léandro était chez eux, auprès de leurs enfants et d’elle-même. Elle savait que même s’il se réconcilier tout n’allait pas devenir rose en un claquement de doigts, mais ce serait sans doute mieux pour tout le monde. « Léandro, tu veux bien me suivre dans la cuisine ? S’il te plaît. » Elle n’avait plus qu’à espérer qu’il accepte.
Revenir en haut Aller en bas
Léandro MazzianiLe vin est un puissant lubrifiant social
Léandro Mazziani
https://www.ciao-vecchio.com/t6531-leandro-mazziani-il-n-y-a-qu- https://www.ciao-vecchio.com/t6537-leandro-mazziani-and-links-i-m-blinded-by-the-lights#218173
Faceclaim : Ben Barnes ©.NEPHILIM
Messages : 303 - Points : 913
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Tumblr_oy2v33rVut1qankmno4_500
Âge : 35 années
Métier : Directeur du musée archéologique national de Naples, responsable de l'aile de la collection des antiquités égyptiennes et pompéiennes
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Empty
Sujet: Re: [Terminé] Le mal d'amour - Romana - ( le Jeu 23 Jan 2020 - 23:40 )
Le mal d'amour


Léandro passait un moment avec sa petite fille et essayait de la rassurer, car elle venait de lui confier que sa mère était triste qu’il ne soit pas là. Le coeur du jeune homme se serrait, il savait pertinemment qu’il avait plus que merder sur ce coup. Il avait laissé Romy depuis bien longtemps et maintenant c’était ses enfants. Ca lui faisait plus que mal au coeur, et il regrettait à présent d’être parti.

« Ne t’en fais pas ma poupée… tu sais, j’aime ta maman très fort. »

Le brun caressait les cheveux de sa fille, ils discutèrent encore quelques instants, car Léo demandait comment c’était à l’école. Finalement Romy fit son entrée dans le salon. Léandro aidait sa fille à se mettre bien pour que le plateau amené par Romy ne tombe pas. Le brun regardait sa fiancée faire surtout quand elle prit une des petites choses à grignoté, instinctivement son regard se baissait sur son ventre. Il avait plus que du mal à se dire qu’il allait être de nouveau père, car il rejetait l’idée depuis des mois et des mois… voir même une année.

Ses pensées s’était dispersés, jusqu’à ce que sa compagne le rappel à la réalité. Il fut un peu surpris par sa demande d’aller tous les deux la cuisine. Son coeur s’accélérait, il était plus que nerveux, mais peut être qu’il était temps de parler un petit peu.

« D’accord j'arrive. »

Léandro se levait du canapé et quittait le salon en suivant Romy, il jetait un dernier coup d’oeil vers le canapé mais Eliana avait le regard rivé sur la télé et son plateau repas. Arrivant dans la cuisine, Léo essayait de se détendre, mais ce n’était pas simple. Il savait que Romy l’était tout autant. Devait-il commencer ? S’excuser ? Simplement parler ? Mettre fin au supplice ? Voulait-elle qu’il revienne de toute façon ? Peut être que Romy elle même était plus que blessé et voulait lui demander de partir maintenant qu’Eliana avait eu de l’attention… et à cette idée, Léo commençait à paniquer.

« Tu veux... que je m’en aille maintenant ? »

Il avait parlé calmement mais on sentant une pointe d'inquiétude dans le fond.



I can't see clearly when you're gone...
Revenir en haut Aller en bas
Romana GalliniLe vin est un puissant lubrifiant social
Romana Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t2639-romana-presentation http://www.ciao-vecchio.com/t2658-romana-gallini-liens
Faceclaim : Jenna Coleman (soapflaws)
Messages : 1255 - Points : 1853
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Source
Âge : 34 ans - Née le 22 juin 1985
Métier : Pédiatre à l'hôpital de Naples, en congé maternité
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Empty
Sujet: Re: [Terminé] Le mal d'amour - Romana - ( le Ven 24 Jan 2020 - 0:55 )

Léandro était à la maison, ce n'était peut-être pas définitif, mais pour le moment, il était là. Romana devait lui parler, bien qu'elle craignait sa réaction. Elle n'avait pas le choix, si elle voulait que son fiancé revienne, elle n'avait pas le choix, elle devait lui parler. Ils en avaient tous les deux besoins, ils ne pouvaient pas rester dans cette situation encore longtemps. C'est pourquoi Romana s'était levée du canapé avant de demander à Léandro de la suivre dans la cuisine.

Avant de quitter la pièce, Romana avait jeté un coup d'œil à sa fille, elle avait l'air apaisée et bien mieux que quand elle était sortie de l'école. Une fois dans la cuisine Léandro n'avait pas tardé à parler le premier. « Non, non Léandro, je suis contente de te voir ici. » Romana ne lui avait pas demandé de la suivre dans la cuisine pour lui demander de partir. Bien au contraire, elle espérait plutôt qu'après cette conversation, il décide de rentrer à la maison. « Léandro, je ne vais pas te mentir, tu m'as beaucoup blessé la semaine dernière. Mais très honnêtement, je n'en peux plus de te savoir loin de la maison. Tu... Tu me manques ici, tu sais. » Romana n'avait pas envie d'y aller par quatre chemins, son fiancé lui manquait, sa présence lui manquait. Elle l'aimait, il n'y avait pas de doute et le savoir loin d'elle était infernal. Elle était blessée par ce qui s'était passé une semaine plus tôt, elle était même en colère à cause de sa réaction, malgré cela, elle avait envie qu'il revienne. « Je suis désolée Léo, je sais que j'ai mal agit, je sais que je n'aurais pas dû te le cacher aussi longtemps. C'était une erreur, excuse moi. » Romy retenait ses larmes. Depuis leur dispute, elle avait beaucoup de mal à repenser à tout cela. Elle s'en voulait terriblement d'avoir gardé sa grossesse secrète pendant si longtemps, même si elle était persuadée d'avoir de bonnes raisons. Léandro y était pour quelque chose, elle le savait bien, mais elle avait aussi une grande part de responsabilité dans cette histoire. Elle espérait que Léandro lui pardonne, elle savait que c'était compliquée, elle savait que ça pouvait prendre un peu de temps, mais s'il pouvait déjà simplement revenir chez eux. Ils auraient le temps par la suite de se pardonner mutuellement. Les enfants avaient besoin de leur père et Romana avait besoin de son fiancé. Elle avait envie qu'il puisse profiter de la grossesse de sa fiancée, même s'il n'en était pas ravi. Il devait rattraper le temps perdu. Pour ses deux précédentes grossesses Léandro avait toujours été là, pour chaque moment. Romy pouvait se confier à son fiancé dès qu'elle en ressentait le besoin et l'envie, tout était si différent pour cette grossesse.
Revenir en haut Aller en bas
Léandro MazzianiLe vin est un puissant lubrifiant social
Léandro Mazziani
https://www.ciao-vecchio.com/t6531-leandro-mazziani-il-n-y-a-qu- https://www.ciao-vecchio.com/t6537-leandro-mazziani-and-links-i-m-blinded-by-the-lights#218173
Faceclaim : Ben Barnes ©.NEPHILIM
Messages : 303 - Points : 913
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Tumblr_oy2v33rVut1qankmno4_500
Âge : 35 années
Métier : Directeur du musée archéologique national de Naples, responsable de l'aile de la collection des antiquités égyptiennes et pompéiennes
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Empty
Sujet: Re: [Terminé] Le mal d'amour - Romana - ( le Ven 24 Jan 2020 - 13:05 )
Le mal d'amour


La peur le tenait sur l’instant, se demandant ce que Romy allait lui dire. Peut être qu’elle souhaitait qu’il s’en aille maintenant que leur fille était apaisée. Cela serait surement justifié, il avait été cruel avec elle. Se pinçant les lèvres doucement il attendait sa réponse, mais il était prêt à accepté de s’en aller si elle lui demandait. Mais contre toute attente, ce ne fut pas le cas. Romana le rassurait en lui disant qu’elle était contente au contraire. Il pu alors se détendre aussitôt. Le jeune père de famille allait parler, mais sa compagne prit la parole avant lui.

Quand elle lui affirmait ce qu’il savait déjà, qu’il l’avait blessé, Léandro s’insultait mentalement. Il n’aurait voulu lui faire aucun mal, mais la colère avait parlé pour lui. Puis elle lui avouait qu’elle lui manquait, Léandro ne quittait pas sa fiancée du regard. A cet instant il avait envie de la prendre dans ses bras, mais il se retenait, ce genre de geste était devenu plus que rare entre eux et il devait avouer qu’il ne savait plus vraiment comment s’y prendre.  Il laissait sa fiancée s’exprimer, elle s’excusait maintenant… il aurait voulu tout lui avouer dès maintenant… les menaces, ses craintes, ses fautes, l’argent… mais il savait que s’il le faisait, il détruirait tout. Dans sa tête c’était un carnage, il ne savait pas comment il allait faire… surtout avec la venue de deux nouveaux bébés. Il avait peur pour sa famille, c’était trop de responsabilité, et s’il arrivait quelque chose ? Il s’en voudrait jusqu’à la fin de sa vie. Car il savait de quoi était capable ses détracteurs… du pire.

Comment pouvait-il de toute façon rester aussi loin de sa famille ? Il devait les protéger et c’était mieux en étant ici. Et il savait que Romana avait besoin de lui, comme ses enfants. Et la phrase qu’avait dite sa fille il y a quelques instants avait fait tilt à Léandro. Il fallait faire le pas, même s’il était partagé entre la colère, la tristesse et tant d’autres sentiments. Soufflant doucement, le jeune homme parcourait les quelques mètres qui le séparait de Romy et la prit dans ses bras sans attendre. Après un court instant il prit enfin la parole, tenant Romana dans ses bras comme s’il ne voulait pas qu’elle s’échappe.

« Je suis désolé… »

Il soufflait ses mots, tout en respirant le parfum de sa fiancée. Léandro se sentait un court instant apaisé, ce geste de tendresse était plus que rare ces temps-ci. Il reprit.

«  Je suis désolé de t’avoir fait du mal. Si tu savais ô combien je m’en veux… [mais si tu savais aussi ô combien la situation est plus que compliqué… comment allons nous faire. -pensais-t-il-] Je sais que j’ai dis des choses terrible… et cela n’effacera rien. En effet, j’étais plus qu’en colère contre toi, contre moi... J’ai cru des choses… et je voulais que tu me détestes... [Pourquoi tu ne me détestes pas Romy ?

Léandro avait fait une petite confession, même si Romy ne comprendrait pas forcement, mais cela aurait été plus facile si elle venait à le détester. Elle était trop clémente, il savait bien sûr qu’elle était énervée contre lui d’un côté, mais l’amour qu’elle lui portait semblait toujours tout balayer… Mais pour combien de temps ?

Il n’avait d’autres choix qu’abdiquer maintenant, les jumeaux était là. Il avait pour autant vraiment du mal à se faire à l’idée, dans un autre moment peut être une année en arrière il aurait été plus qu’heureux, maintenant il s’en empêchait. Mais ces quelques jours loin de la maison, il avait pu réfléchir, il n’avait pas le choix… il allait redoubler de vigilance, essayer de tout faire pour que sa famille ne manque de rien. Il se faisait quand même violence. Léandro se détachait de Romana doucement, pour regarder son visage.

« Tu me manque aussi… mais... je suis là. Tu sais que j’ai toujours été là… malgré tout. »



I can't see clearly when you're gone...
Revenir en haut Aller en bas
Romana GalliniLe vin est un puissant lubrifiant social
Romana Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t2639-romana-presentation http://www.ciao-vecchio.com/t2658-romana-gallini-liens
Faceclaim : Jenna Coleman (soapflaws)
Messages : 1255 - Points : 1853
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Source
Âge : 34 ans - Née le 22 juin 1985
Métier : Pédiatre à l'hôpital de Naples, en congé maternité
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Empty
Sujet: Re: [Terminé] Le mal d'amour - Romana - ( le Ven 24 Jan 2020 - 21:40 )

Léandro avait suivi Romana jusque dans la cuisine. Elle espérait que tout se passe pour le mieux et que leur conversation ne se termine pas en dispute comme la dernière fois. Elle avait envie qu’ils puissent se parler calmement, elle avait envie que tout s’arrange, elle avait envie que Léandro rentre chez eux. Elle n’en pouvait plus de le savoir loin d’elle. Elle l’aimait et elle avait besoin de lui, besoin de sa présence. C’est pourquoi quand il avait pris la parole pour demander à sa fiancée si elle lui avait demandé de la suivre pour lui dire qu’il était temps qu’il parte, elle l’avait tout de suite rassuré. Romana n’avait pas du tout envie qu’il parte bien au contraire. Romy ne lui cachait pas qu’elle était en colère que les paroles qu’il avait prononcé avaient été très douloureuse pour elle. Elle avait beaucoup de mal à les oublier, elles resteraient sans doute dans un coin de sa tête pour très longtemps, mais pour le moment, elle devait les ignorer. Pour le bien-être de chaque membre de cette famille, pour les jumeaux qu’elle attendait, pour tout le monde, car tout le monde dans cette maison vivait mal cette distance, ce malaise entre le couple. Quand Léandro s’était approchée d’elle pour la prendre dans ses bras, elle s’était soulagée. Ce genre de petits moments, entre le couple, se faisaient très rares depuis quelques temps. Romana refermait ses bras autour de son fiancé, pour partager cet instant, pour en profiter au maximum. « Pourquoi est-ce que tu dis ça ? Tu sais bien que c’est impossible. » Comment Romana pouvait-elle le détester ? Elle l’aimait tellement, elle ne pouvait pas se passer de lui, elle était incapable de le détester. Elle tenait beaucoup trop à lui pour cela et était certaine qu’elle était prête à tout lui pardonner. Romana n’avait pas relevé le reste des paroles de Léo, mais il s’était excusé, elle appréciait ce geste et n’avait pas su retenir son sourire. Léandro avait ajouté qu’il s’en voulait, qu’il était en colère après elle, mais également après lui, il avouait avoir dit des choses terribles. Il avait raison pour tout ce qu’il venait de dire. Il était en colère après Romana et c’était tout à fait normal, Romana s’en voulait également d’avoir tenu cela secret pendant si longtemps. Mais peut-être qu’avec le temps, il allait lui pardonner. Elle avait ses raisons et Léandro les connaissaient, même si dans le fond, elle savait que ce n’était pas réellement une excuse valable. Il devait lui pardonner, Romana ne supporterait pas le contraire. Léandro se détachait de Romana afin de l’observer et de reprendre la parole. Elle lui manquait, elle était heureuse de l’apprendre, elle espérait bien que son fiancé ait du mal à vivre loin d’elle. Léandro rassurait sa fiancée en lui disant qu'il avait toujours était là pour elle. Elle se contenta de répondre par un sourire. Elle le savait, elle l’avait toujours su et elle espérait que cela allait durer éternellement, elle espérait que Léandro allait être là pour elle et leur famille aussi longtemps que possible. « Alors, ça veut dire que tu rentres à la maison ? Tu ne repars pas ? »

Revenir en haut Aller en bas
Léandro MazzianiLe vin est un puissant lubrifiant social
Léandro Mazziani
https://www.ciao-vecchio.com/t6531-leandro-mazziani-il-n-y-a-qu- https://www.ciao-vecchio.com/t6537-leandro-mazziani-and-links-i-m-blinded-by-the-lights#218173
Faceclaim : Ben Barnes ©.NEPHILIM
Messages : 303 - Points : 913
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Tumblr_oy2v33rVut1qankmno4_500
Âge : 35 années
Métier : Directeur du musée archéologique national de Naples, responsable de l'aile de la collection des antiquités égyptiennes et pompéiennes
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Empty
Sujet: Re: [Terminé] Le mal d'amour - Romana - ( le Ven 24 Jan 2020 - 22:39 )
Le mal d'amour


C’est ca qui faisait peur à Léo, car il savait que Romana idéalisait peut être trop leur couple, ou alors lui… mais il n’était pas parfait, non loin de là. Il avait commis de multiple erreur, et ca continuait encore. Des erreurs plus grave et d’autres moins importante. Et une dont il avait tellement honte et c’était pour ca qu’il aurait voulu que Romy le déteste. Ca lui aurait brisé le coeur bien évidemment, mais c’était plus facile… Si un jour elle apprenait qu’il avait fauté. Qu’il s’était retrouvé en compagnie d’une autre femme qu’elle. Qu’il avait touché d’autre lèvre. Il ne savait pas si ce ‘impossible’ tiendrais toujours. Il n’allait pas répondre, car il ne voulait rien gâcher, mais il savait qu’un jour il devrait lui dire… Léo ne pourrait pas vivre éternellement avec ce poids en lui. C’était mentir, mentir chaque jour à la femme qu’il aimait.

« Je sais… [Mais tu verras un jour tu me detesteras… et je ne t’en voudrais pas pour ca.] »

Ils se regardaient à présent et Léo avait fait plus qu’un grand pas. Rien n’était gagné, il ne disait pas que dès maintenant ca allait être mieux, il serait à l’aise avec l’idée de cette grossesse. Ca non, il avait besoin de temps pour digérer, se faire à l’idée et participer. Romy lui sourit, ce qui le fit sourire doucement aussi.

« Tu veux que je revienne ? Vraiment ? »

Bien sûr qu’il demandait, mais il devinait la réponse, et lui aussi souhaitait revenir à la maison. Ses enfants lui manquait, Romy lui manquait, car même s’ils ne se voyaient presque pas, communiquait peu et s’accordaient presque aucun moment ensemble, il la savait toujours présente, proche de lui et ca faisait comme un vide sans elle. Léandro posait ensuite une main sur la joue de sa fiancée et sans attendre il se permit de lui donner un doux baisé, posant ses lèvres contre les siennes tendrement.

Rien n’était effacé, tout était présent, les mots terrible, les excuses, les écorchures et les attentes. Mais il fallait avancé, Léo l’avait compris durant ces quelques jours. A beau s’être éloigné pour tout protéger, pour faire qu’elle le déteste et contrôler la situation il voyait qu’il avait tout empiré et que la vie semblait avoir d’autre projet pour lui encore. Le baisé prit fin, il posait simplement son front contre celui de Romy et soufflait.

« Je t'aime... n'en doute jamais. »



I can't see clearly when you're gone...
Revenir en haut Aller en bas
Romana GalliniLe vin est un puissant lubrifiant social
Romana Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t2639-romana-presentation http://www.ciao-vecchio.com/t2658-romana-gallini-liens
Faceclaim : Jenna Coleman (soapflaws)
Messages : 1255 - Points : 1853
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Source
Âge : 34 ans - Née le 22 juin 1985
Métier : Pédiatre à l'hôpital de Naples, en congé maternité
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Empty
Sujet: Re: [Terminé] Le mal d'amour - Romana - ( le Sam 25 Jan 2020 - 2:34 )

Pourquoi posait-il la question ? Avec ce que Romy venait de lui dire, n’avait-il pas compris qu’elle avait envie qu’il rentre. Qu’elle avait envie d’essayer que tout s’arrange un jour entre eux, ce n’était pas en s’éloignant encore plus que cela allait être possible. Romana avait essayé de nombreuses fois par le passé de se rapprocher de son fiancé en vain. Elle n’était pas prête à abandonner aussi facilement, même si Léandro pouvait se montrait blessant. « Oui. Enfin, si tu veux bien. Tu me manques…et je préfère te savoir ici. » Même si depuis plusieurs mois le couple s’était éloigné, Romana tenait toujours énormément à son fiancé, elle l’aimait toujours autant. Elle essayait souvent de lui faire savoir ce qu’elle ressentait pour lui, bien que parfois, c’était très compliqué. L’éloignement lui avait souvent fait se poser des questions. Parfois, elle se retenait de montrer son affection pour son fiancé, elle qui était si expressive. Elle le faisait sans doute pour se protéger un minimum. Pourtant, dans ce genre de moments, elle ne pouvait que se laisser aller, elle ne pouvait pas se retenir de montrer ses sentiments, elle ne pouvait pas se forcer à le faire. Elle avait envie qu’il revienne chez eux bien évidemment, elle ne pouvait pas dire le contraire, ce serait mentir. Et même si son expérience en mensonge c’était amélioré depuis ces derniers mois, elle ne savait toujours pas très bien cacher ce qu’elle voulait, surtout pour les personnes qui la connaissaient.

Léandro s’était approchait d’elle, il avait déposé une main sur sa joue avant de l’embrasser. Toute cette affection lui manquait. Pourquoi est-ce qu’ils s’étaient autant éloignés ? Dans ces moments-là, Romana ne comprenait pas, elle savait qu’ils tenaient encore beaucoup l’un à l’autre, mais quelque chose avait changé… Léandro avait changé. Pourtant, elle savait qu’il pouvait être exactement l’homme qu’il était autrefois, elle en était convaincue et encore dans ce genre de moment. Encore plus quand il lui prononçait les mots qu’ils venaient de lui dire. « Je t’aime aussi. » Lui non plus ne devait pas douter des sentiments de Romana envers lui, ils étaient si forts et presque indestructibles. Elle refusait de croire qu’un jour leur couple pouvait s’essouffler, notamment à cause de l’éloignement, elle était prête à faire tout ce qui était en son pouvoir pour ne pas que cela arrive. Bien que la peine n’était pas effacée, Romana se sentait apaisée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] Le mal d'amour - Romana - Empty
Sujet: Re: [Terminé] Le mal d'amour - Romana - ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] Le mal d'amour - Romana - -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant