Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Soldes Nike : remise supplémentaire de 15% ...
Voir le deal
-54%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Clé USB 3.0 256 Go
30.51 € 65.99 €
Voir le deal

 

- [Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Romana GalliniLe vin est un puissant lubrifiant social
Romana Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t2639-romana-presentation http://www.ciao-vecchio.com/t2658-romana-gallini-liens
Faceclaim : Jenna Coleman (soapflaws)
Messages : 1312 - Points : 2324
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Tumblr_inline_odbyy2uwdI1rifr4k_500
Âge : 35 ans - Née le 22 juin 1985
Métier : Pédiatre à l'hôpital de Naples
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro ( le Mer 3 Juin 2020 - 21:23 )


Cette journée était de plus en plus cauchemardesque. En plus de tout ce que Romana venait d’apprendre, il fallait désormais que la voiture de Léandro se mette à faire des siennes. La voiture venait de faire un écart monstrueux dans un virage, mais heureusement, personne n’était blessé, Romy allait bien, les jumeaux semblaient également bien aller, et de même pour Léandro. « S’il y avait un problème avec les freins, le garagiste l’aurait sans doute remarqué… enfin je pense. » Romana essayait de se rassurer tout simplement. Les freins n’avaient pas répondu, ça n’avait rien de normal, mais il y avait peut-être une explication plus ou moins logique et peut-être plus rassurante. Elle n’en savait rien, mais elle préférait se dire que la suite de la route était sans danger, que rien n’allait se reproduire. « D’accord. » Romana n’avait pas très envie de discuter, Léandro avait sans doute raison. La brune remit sa ceinture correctement, tout en essayant de calmer sa crainte intérieure, même si ça n’avait rien de simple.

Les derniers mots de Léandro n’avaient rien de rassurant, les freins venaient de lâcher et la route qu’ils étaient en train d’emprunter n’avait rien de rassurant. Romana n’avait pu répondre à Léandro, incapable de sortir le moindre son, paralysée par la peur. Machinalement, Romana avait posé une main sur son ventre et dans d’autres circonstances, elle aurait aussi cherché le contact avec son Léandro. Romy comprenait très rapidement que l’accident était inévitable et elle craignait le pire. Très heureusement, la voiture avait fini dans un fossé, mais la chute avait été amortie, les dégâts auraient sans doute étaient bien plus grave dans le cas contraire. Les airbags s’étaient également déclenchés, protégeant ainsi au mieux Léo et Romy. Romana avait eu besoin de quelques secondes avant de reprendre ses esprits, de comprendre ce qui venait réellement de se passer, comprendre qu’ils venaient sans doute d’éviter le pire. L’une de ses premières réactions avait été de poser une nouvelle fois sa main sur son ventre, avant de regarder Léandro. « Tu vas bien ? » Même si quelques heures plus tôt, ils étaient en train de se disputer, pour le moment, elle s’inquiétait pour lui. Elle allait avoir tout le temps de lui en vouloir plus tard, parce qu’elle allait lui en vouloir pour cet accident. Il n’y avait pas doute, si Léandro avait fait révisé la voiture, c’était que quelqu’un avait voulu lui faire passer un message, par conséquent, Léandro était responsable de ce qui se venait de se passer. Heureusement, Romana ne semblait rien avoir de très important, de légères douleurs dans le ventre, sans doute dû au stress, mais elle sentait que les jumeaux allaient bien. Quelques douleurs, notamment à l’épaule, à cause du choc avec la ceinture, la tête qui tournait légèrement, sans doute normal après une telle peur et après ce type d’accident.
Revenir en haut Aller en bas
Léandro MazzianiLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
Léandro Mazziani
https://www.ciao-vecchio.com/t6531-leandro-mazziani-il-n-y-a-qu- https://www.ciao-vecchio.com/t6537-leandro-mazziani-and-links-i-m-blinded-by-the-lights#218173
Faceclaim : Ben Barnes ©KANE.
Messages : 388 - Points : 1412
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Tumblr_inline_p4qb75sJtu1vtdfrp_540
Âge : 35 années
Métier : Directeur du musée archéologique national de Naples, responsable de l'aile de la collection des antiquités égyptiennes et pompéiennes
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro ( le Jeu 4 Juin 2020 - 15:45 )
Une partie de la vérité, enfin ?

S’il y a bien une chose que craignait Léandro était ce genre de chose, que quelqu’un s’en prenne finalement physiquement à sa famille. Il pouvait accepter qu’on le touche lui, mais qu’on mette en danger la vie des personnes qu’il aimait le plus au monde, était insupportable. L’accident fut inévitable, et Léandro ne pu rien contrôler. Le choc fut assez brutal et ce fut le trou noir complet. Les airbags s’étaient déclenché, le bruit assourdissant de la tole qui se brise et le grincement des écorces contre cette dernière. L’arrêt de la voiture fut marqué et la douleur ne se fit pas ressentir sur l’instant.

Léandro ne su pas s’il avait vraiment perdu connaissance deux secondes, où si c’était la surprise des airbags. Mais il manquait d’air, le souffle court avec la ceinture qui avait comprimé sa cage thoracique et sa tête qui s’était écrasé sur l’airbag avait eu raison de sa respiration. Le temps semblait s’être arrêté et il fallu un temps pour comprendre ce qu’il venait de se passer.

Reprenant conscience doucement, Léandro eut le reflexe de prendre une respiration importante et bougeant ses mains de vouloir dégager la ceinture. Finalement, il tournait la tête vers Romy qui était à ses côtés. Ce fut elle qui parlait la première, Léandro était bien sous le choc.

« Ca va… Et toi ? Les bébés ? »

Malgré tout il repris ses esprits assez vite, bien que la douleur était là, il essayait de défaire sa ceinture tant bien que mal, forçant dessus. Il n’arrivait pas à le croire, on avait voulu le tuer… lui et sa famille. Il reussi à se défaire de la ceinture et il n’avait qu’une envie, sortir dehors pour respirer. Il se sentait presque étouffer ici.

« Je vais appeler une ambulance, ne bouge pas d’accord ? Surtout pas. Le choc… a été violent. »

Léandro regardait Romana, étant sérieux, il ne fallait pas qu’elle bouge parce qu’on ne savait jamais ce qui pouvait arriver. S’extirpant du véhicule tant bien que mal, il se mit à chercher son téléphone qu’il trouvait. La tonalité était mauvaise, et il avait très mal au cou, aux articulations et à la poitrine. Composant le numéro, il expliquait la situation entre une femme enceinte, une voiture morte pour le coup et où il se trouvait. Il laissait le téléphone allumé, se penchant dans la voiture, pour parler à sa fiancée.

« Ils arrivent d’ici quinze minutes, si tu sens quelques choses dis le moi. »

Le jeune homme prenait le tout au sérieux, et le médecin au téléphone avait été clair aussi. Romana ne devait pas bouger jusqu'à leur arrivé et décrire si elle sentait une évolution de la douleur. De plus il avait confirmation qu'ils envoyaient aussi une voiture de police, dû à l'accident.



I can't see clearly when you're gone...
Revenir en haut Aller en bas
Romana GalliniLe vin est un puissant lubrifiant social
Romana Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t2639-romana-presentation http://www.ciao-vecchio.com/t2658-romana-gallini-liens
Faceclaim : Jenna Coleman (soapflaws)
Messages : 1312 - Points : 2324
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Tumblr_inline_odbyy2uwdI1rifr4k_500
Âge : 35 ans - Née le 22 juin 1985
Métier : Pédiatre à l'hôpital de Naples
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro ( le Ven 5 Juin 2020 - 14:05 )

Voilà dans quoi c’était embarqué Léandro. Il avait replongé et se mettait en danger, lui et sa famille. Les personnes à qui il devait de l’argent semblaient prête à tout pour mettre la pression à Léandro, prêtes à tout pour récupérer l’argent qu’il leur devait. L’accident n’était pas un hasard, Romana en était certaine, son fiancé avait fait réviser la voiture avant de partir, il n’y avait aucun doute, si les freins avaient eu un problème, même naissant, les garagistes l’auraient forcément vu. Les freins avaient été sabotés, les personnes qui en voulaient à Léandro savaient exactement comment s’y prendre, ils savaient également où le trouvait… Plus personne n’était en sécurité, peu importe où ils étaient, pas tant que les dettes de Léandro ne soient effacées.

Romana reprit peu à peu ses esprits, prenant réellement conscience de ce qui venait de se passer, ils venaient d’échapper au pire. Elle avait quelques blessures, quelques douleurs, mais elles étaient légères contrairement à ce qui aurait pu se passer. La brune fut la première à prendre la parole, son fiancé était là, à ses côtés, même si physiquement, il ne semblait rien avoir de grave, elle avait besoin de l’entendre le dire. « Je vais bien. Les jumeaux aussi, je crois. » Romana n’était certaine de rien, mais elle avait l’impression qu’ils allaient bien, même si cette fois-ci, ils ne s’étaient pas manifestés. « D’accord. » Léandro allait appeler une ambulance, Romy ne pouvait pas bouger, le choc avait été important et elle était enceinte. La brune regardait Léo sortir de la voiture et le fait d’être seule à l’intérieur de cette épave n’avait rien de rassurant. Léandro s’était légèrement éloigné pour appeler. Un court instant plus tard, il s’était rapproché de Romana, les secours n’allaient pas tarder à arriver, une quinzaine de minutes à attendre. Une éternité dans ce genre de situation. Même si Romana ne devait pas bouger, elle se sentait étouffée à l’intérieur de la voiture. La ceinture était encore attachée et semblait l’oppresser, elle avait l’impression d’avoir le souffle coupé. Tout était en train de retomber et Romana commençait à ressentir réellement la douleur et commencer à s’inquiéter pour les jumeaux qui ne se manifestaient toujours pas, eux qui étaient si actifs habituellement. La brune leva le bras pour détacher sa ceinture, elle ne s’en était pas rendu compte plus tôt, mais la douleur qu’elle ressentait dans l’épaule et dans le cou était intense. « Léandro, je ne sens toujours pas les jumeaux. Ils arrivent quand ? » Romy commençait à s’inquiéter et l’attente était bien trop longue, et puis elle avait envie de sortir de cette fichue voiture. « Aide-moi à sortir de là s’il te plaît, j’ai besoin de sortir. » Son ventre et ses quelques douleurs ne l’aidaient pas à bouger et sans aide, elle n’arriverait à rien, c’était certain. Elle savait qu’elle n’avait pas le droit de bouger, mais il était normal de vouloir le faire, la voiture venait d’être accidentée et l’idée d’être coincée à l’intérieur pendant encore plusieurs longues minutes ne l’enchanté pas.
Revenir en haut Aller en bas
Léandro MazzianiLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
Léandro Mazziani
https://www.ciao-vecchio.com/t6531-leandro-mazziani-il-n-y-a-qu- https://www.ciao-vecchio.com/t6537-leandro-mazziani-and-links-i-m-blinded-by-the-lights#218173
Faceclaim : Ben Barnes ©KANE.
Messages : 388 - Points : 1412
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Tumblr_inline_p4qb75sJtu1vtdfrp_540
Âge : 35 années
Métier : Directeur du musée archéologique national de Naples, responsable de l'aile de la collection des antiquités égyptiennes et pompéiennes
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro ( le Sam 6 Juin 2020 - 9:34 )
Une partie de la vérité, enfin ?

Les secours allaient bientôt arrivé et Léandro devait prendre sur lui pour ne pas paniquer. Garder son calme était un exercice très difficile, mais il en avait pourtant l’habitude avec tout ce qu’il traversait depuis plus d’un an. Il avait donc prévenu Romana de leur arrivée, et la conversation téléphonique finis pas s’arrêter. A présent ils étaient de nouveau seul, dans ce ravin. Léandro était toujours dehors et s’était penchée dans l’ouverture de la place du conducteur pour parler avec Romana. Elle finit par lui indiquer qu’elle ne sentait pas les jumeaux.

« Tu es sûre tu ne les sens pas ? Juste avant l’accident tu les sentais ? Dans dix minutes maintenant. Tu veux que je rappel ? »


Léandro était inquiet pour le coup et il ne pu s’empêcher de le montrer à travers sa voix et ses questions. Puis elle lui demandait de l’aider à sortir de la voiture. Chose impossible, Léandro le savait bien et il n’allait rien risquer.

« Romy tu ne peux pas, tu ne dois pas bouger. Attends je vais ouvrir au moins la portière. »

Le brun fit le tour difficilement de la voiture, passant derrière l’arbre, il du se tenir et arrivant enfin côté passager, il essayait d’ouvrir la portière. Il dû s’y reprendre à bien quatre fois avant que celle-ci ne cède et s’ouvre. Se penchant, il voyait bien que la ceinture était une gêne.

« Je vais t’enlever la ceinture, mais je ne peux rien faire de plus tu dois rester assise. »

Le brun se chargeait alors de retirer la ceinture, ce qui fut chose faite en un rien de temps. Il restait ensuite à côté de la jeune femme, et Léandro ne cessait de regarder son téléphone. Quand après enfin de longue minute une sirène se fit entendre et après un petit temps encore l’ambulance, la voiture de police et une autre, s’était arrêté un peu plus haut. Aussitôt les personnes étaient sorti de leur véhicule, certains allaient bloquer la circulation car ca venait d’un virage et d’autres venaient en leur direction.

« C’est bon ! Ils sont là. On est ici !!! »



I can't see clearly when you're gone...
Revenir en haut Aller en bas
Romana GalliniLe vin est un puissant lubrifiant social
Romana Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t2639-romana-presentation http://www.ciao-vecchio.com/t2658-romana-gallini-liens
Faceclaim : Jenna Coleman (soapflaws)
Messages : 1312 - Points : 2324
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Tumblr_inline_odbyy2uwdI1rifr4k_500
Âge : 35 ans - Née le 22 juin 1985
Métier : Pédiatre à l'hôpital de Naples
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro ( le Sam 6 Juin 2020 - 20:40 )

L’attente était plus que longue. Si Romana était confiante au départ confiante, elle commençait à s’inquiéter. Les jumeaux ne bougeaient pas, elle ne ressentait aucun mouvement, aucun coup de pieds, rien. Elle craignait qu’il leur soit arrivé quelque chose, ils étaient si fragiles, cet accident avait pu être beaucoup plus grave pour eux. « Oui, avant l’accident, ils bougeaient et je suis certaine qu’ils n’ont pas bougé depuis. Pas besoin de les rappeler, j’espère juste qu’ils vont faire vite. » Romana avait besoin d’être rassurée, elle avait besoin de savoir que ses deux bébés allaient bien, qu’ils n’avaient rien. La voix de Léandro montrait qu’il était tout aussi inquiet, ce qui n’avait rien de rassurant pour Romy. Et les secours qui tardaient à arriver.

La brune n’en pouvait plus de se sentir enfermée dans cette voiture, où du moins ce qu’il en restait. Elle avait besoin de sortir, de ne plus se sentir prise au piège. Elle avait l’impression de manquer d’air, la ceinture la gênait, le fait d’être enfermée et d’être aussi à l’étroit n’arrangeait rien et le stress. Romana était incapable de bouger seule pour le moment, elle avait besoin d’aide, Léandro devait l’aider à sortir de là, même si le médecin avait bien dit à Léandro qu’elle ne devait bouger en aucun cas. Bien évidemment, Léo avait refusé de l’aider, mais rien que le fait de lui avoir ouvert la portière et de lui avoir retiré sa ceinture l’aidait à se sentir mieux. « Qu’ils se dépêchent. » Si elle ne pouvait pas sortir, ils avaient intérêt à faire vite. Un court instant plus tard, les secours étaient enfin là. Romana ne pouvait pas les voir, mais Léandro venait de l’en informer. « Merci. » Les savoirs ici était comme un soulagement pour la brune. À peine une minute plus tard, un médecin était venu près de Romana, il avait commencé à lui poser des questions, sur ses douleurs, sur sa grossesse, quelques questions banales également pour savoir si elle était bien consciente. Pendant ce temps, un autre médecin était en train de vérifier chacune des douleurs de Romana, il vérifier également, si elle n’avait aucune lésion importante. Après quelques minutes de questions et de vérification, l’un des médecins lui avait placé une minerve..., pour éviter que la douleur ne soit trop importante pendant le transport jusqu’à l’hôpital. Même si le choc n’avait pas été aussi violent qu’il n’aurait dû l’être, Romana avait besoin de passer des examens. Besoin de faire des radios, pour vérifier qu’elle n’ait rien de cassé, les douleurs qu’elle ressentait été tout de même importante et de toutes façons, après ce genre d’accident, elle n’avait pas d’autres choix que de se rendre à l’hôpital. Et puis elle devait faire une échographie pour vérifier si tout allait bien du côté des jumeaux. Le médecin avait tenté de la rassurer en lui disant que ce n’était pas parce qu’ils ne s’étaient pas manifestés qu’il se passait quelque chose de grave, mais que pour en être certain, elle devait être examinée. Romana ne faisait qu’acquiescer à tout ce que lui disaient les médecins, tout ce qu’elle voulait, c’était sortir de cette épave et savoir si les bébés allaient bien. Un médecin était resté près de Romana en attendant que l’on vienne la chercher, pendant ce temps, Romana cherchait Léandro du regard, il devait sans doute être avec des médecins lui aussi, bien que la police était également là, ce qui était sans doute normal quand ce genre d’accident se produisait.
Revenir en haut Aller en bas
Léandro MazzianiLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
Léandro Mazziani
https://www.ciao-vecchio.com/t6531-leandro-mazziani-il-n-y-a-qu- https://www.ciao-vecchio.com/t6537-leandro-mazziani-and-links-i-m-blinded-by-the-lights#218173
Faceclaim : Ben Barnes ©KANE.
Messages : 388 - Points : 1412
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Tumblr_inline_p4qb75sJtu1vtdfrp_540
Âge : 35 années
Métier : Directeur du musée archéologique national de Naples, responsable de l'aile de la collection des antiquités égyptiennes et pompéiennes
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro ( le Jeu 11 Juin 2020 - 15:52 )
Une partie de la vérité, enfin ?

Léandro était inquiet pour Romy et les jumeaux, mais il devait garder la tête froide. Elle lui indiquait quand même qu’elle ne sentait pas les bébés et vu qu’elle se plaignait de douleur, il avait peur. Mais les secours étaient en route et il fallait attendre, prier aussi. Finalement les secours arrivèrent et tout se passait très vite, Léandro fut les premiers que les secours vit, il indiquait aussitôt à l’équipe qui venait pour Romy qu’elle se trouvait dans la voiture et les quelques médecins essayaient de se frayer un chemin pour aller jusqu’à l’autre côté de la voiture. Léandro lui fut pris en charge par un autre médecin et les policiers suivaient aussi.

On lui fit un rapide examen, il avait des raideurs, mais rien de plus. Les policiers lui demandaient aussitôt ce qu’il s’était passé et un déjà faisait le tour de la voiture pour relever la plaque, regarder les dégâts.

« Nous sortions de notre séjour à l’hôtel, quand j’ai sentis que quelque chose n’allait pas en entamant la descente. J’ai eu un premier vertige, puis un autre, finalement j’ai perdu le contrôle du véhicule. »

Mentir… C’était la seule solution. Il ne pouvait pas dire la vérité, Léandro ne pouvait pas dire qu’on lui en voulait, que quelqu’un cherchait à le tuer ou lui faire peur. Il savait qu’il risquait encore plus gros, si la police s’en mêlait. Le médecin, indiquait que Léandro devrait donc aller à l’hôpital pour des examens supplémentaire. Le brun hochait la tête et il vit deux ambulanciers passer avec la civière, il savait que c’était pour Romana. Aussitôt il regardait en direction de la voiture, il espérait qu’elle aille bien. Que rien ne lui soit arrivé, il s’en voulait déjà de toute façon. Le pire s’était produit pour lui.

Romana était prise en charge et fut déplacée dans la civière, elle remontait avec les ambulanciers et passait devant Léandro. Le brun s’avançait aussitôt pour la suivre. Enfin, tous arrivaient en haut sur la route et Romana fut mise dans l’ambulance, dans le brancard, Léandro attendit qu’ils l’installent, place les electrodes sur son ventre et le reste, puis il montait aussi à bord, s’asseyant sur le banc.

« Est-ce que ca va ? ... Je suis tellement désolé… »

Léandro cherchait à saisir la main de Romana pour le coup, puis au même moment un ambulancier montait avec eux à l’arrière et les portes furent refermés sur eux. Ensuite deux ambulanciers montaient à l'avant et mit le contact, démarrant pour aller en direction de l'hôpital.



I can't see clearly when you're gone...
Revenir en haut Aller en bas
Romana GalliniLe vin est un puissant lubrifiant social
Romana Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t2639-romana-presentation http://www.ciao-vecchio.com/t2658-romana-gallini-liens
Faceclaim : Jenna Coleman (soapflaws)
Messages : 1312 - Points : 2324
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Tumblr_inline_odbyy2uwdI1rifr4k_500
Âge : 35 ans - Née le 22 juin 1985
Métier : Pédiatre à l'hôpital de Naples
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro ( le Lun 15 Juin 2020 - 22:03 )

Romana devait être transportée à l’hôpital. D’apparence, elle n’avait rien de grave, mais il fallait apparemment faire quelques examens pour en être certains et puis il fallait surtout qu’elle fasse une échographie pour savoir si les jumeaux allaient bien. Elle devait éviter de trop bouger et donc de marcher, deux ambulanciers étaient donc venu la chercher avec un brancard, afin de la ramener jusqu’à l’ambulance. La brune n’avait plus qu’une hâte, arriver à l’hôpital et entendre battre le cœur des jumeaux. Léandro venait de s’excuser et il était sincère, il n’y avait pas de doute, mais l’accident avait tout de même était causé par sa faute, Romana ne pouvait pas l’oublier, même si pour le moment, elle n’avait pas la force de lui en vouloir pour ça.

Après de nombreux examens et les soins nécessaires apportaient, Romana était enfin rassurée. Les jumeaux allaient bien, elle ne devait apparemment plus s’en faire pour ça. Les médecins lui avaient juste recommandé de beaucoup se reposer parce qu’elle était très proche du terme et que ce qui venait de se passer l’avait beaucoup épuisée. Ces quelques douleurs allaient durer encore quelques jours, voire quelques semaines, mais elle n’avait rien eu de grave. Les médecins n’avaient pas cessé de répéter qu’ils avaient eu beaucoup de chance, parce qu’un accident dans ce genre d’endroit aurait pu être mortel pour Léandro et elle-même. Romana avait pris le temps de réfléchir, elle avait pensé à tout ce qui avait pu causer l’accident. Cela ne pouvait pas être un accident, c’était sans doute un avertissement, une menace. Léandro s’était mis dans les ennuis, il devait sans doute en payer les conséquences désormais. Tout cela ne se serait jamais produit s’il ne s’était pas fichu dans de tels ennuis. Si l’accident avait été plus grave, Eliana et Ezio seraient devenus orphelins et les jumeaux n’auraient jamais vu le jour. Comment ne pas lui en vouloir après ça ? « Tu t’imagines que nous aurions pu y rester ? Eliana et Ezio se seraient retrouvés sans parents. Et les jumeaux...tu t'en rends compte ? » Romana n’avait pas perdu de temps, elle avait à peine aperçu le visage de Léandro que déjà elle avait bondit de colère.
Revenir en haut Aller en bas
Léandro MazzianiLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
Léandro Mazziani
https://www.ciao-vecchio.com/t6531-leandro-mazziani-il-n-y-a-qu- https://www.ciao-vecchio.com/t6537-leandro-mazziani-and-links-i-m-blinded-by-the-lights#218173
Faceclaim : Ben Barnes ©KANE.
Messages : 388 - Points : 1412
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Tumblr_inline_p4qb75sJtu1vtdfrp_540
Âge : 35 années
Métier : Directeur du musée archéologique national de Naples, responsable de l'aile de la collection des antiquités égyptiennes et pompéiennes
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro ( le Mar 16 Juin 2020 - 19:37 )
Une partie de la vérité, enfin ?

Ils étaient enfin à l’hôpital et le couple fut séparé pour faire des examens, bien évidemment Romana fut emmenée la première et de plus dans le service spécialisée pour les grossesses. Quant à Léandro il attendit son tour, allant juste dans un box des urgences et un médecin l’ausculta. A part les contusions et l’état de choc, il n’avait rien. Le jeune homme demandait aussitôt s’il pouvait avoir des nouvelles de celle qui était toujours sa fiancée, et des bébés aussi. Il était largement plus inquiet pour elle, eux, que pour lui.

On lui informait que oui, on le fit patienter et après vingt minutes on lui indiquait à quel étage était Romana. Le brun s’y rendit, papier en main pour lui des médicaments qu’il devait prendre et du constat de ses ‘’blessures’’ pour l’assurance. Enfin à l’étage où était Romana, il dû attendre encore un long moment. Il s’assit dans la salle d’attente, mais inquiet, il ne se résigna a faire les cent pas. Puis après un moment il contacta quelques uns de ses amis pour savoir un peu ce que c’était ce bordel, il se doutait bien que cet accident n’en était pas un.

Il eut presque les informations qu’il voulait, quand un médecin vint le chercher pour lui dire que sa compagne était en chambre et l’attendait. Raccrochant, Léandro demandait au médecin sans attendre des nouvelles au sujet de son état et de la santé des jumeaux. On lui indiquait que ca irait, mais qu’il lui fallait du repos au risque de faire un accouchement prématuré.

A peine dans la chambre, il n’eut le temps de rien dire que Romana prit la parole. Léandro se sentait déjà plus que coupable, mais elle avait raison de lui faire remettre ca sur la conscience, c’était entièrement de sa faute.

« Je… je sais, je m’en rends compte et je suis terriblement désolé. Je ne pensais pas que ca arriverait, je t’assure. Romana, je m’en veux, je sais que j’aurais pu causer de bien pire dommage. »

Il s’était avancé jusqu’au lit de sa fiancée, il tendit sa main pour tenter de prendre celle de Romana dans la sienne. Mais il se doutait qu’elle le repousserait, au vu de sa colère et elle n’avait surement pas oublié tous ce qu’il s’était passé à l’hôtal.

« Le médecin ma dit… je suis si soulagé que les bébés aillent bien et que toi aussi. »

Léandro se pinçait les lèvres fortement, o grand jamais il ne se pardonnerait ca, mais si jamais il était arrivé malheur ou pire… là, il aurait déjà crée un bain de sang pour retrouver ces monstres et il était certains qu’il vivrait avec cette culpabilité pour toujours.



I can't see clearly when you're gone...
Revenir en haut Aller en bas
Romana GalliniLe vin est un puissant lubrifiant social
Romana Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t2639-romana-presentation http://www.ciao-vecchio.com/t2658-romana-gallini-liens
Faceclaim : Jenna Coleman (soapflaws)
Messages : 1312 - Points : 2324
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Tumblr_inline_odbyy2uwdI1rifr4k_500
Âge : 35 ans - Née le 22 juin 1985
Métier : Pédiatre à l'hôpital de Naples
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro ( le Mer 17 Juin 2020 - 23:54 )

Une fois à l’hôpital, Romana avait été prise en charge rapidement. Si les blessures visibles ne semblaient pas graves, il était urgent de connaître l’état des jumeaux, puisque la brune ne les avait pas sentis depuis le choc. Elle ne devait pas s’alarmer, cela ne voulait rien dire, ils allaient peut-être parfaitement bien, mais des examens étaient nécessaires. Après une échographie, Romy n’avait pu qu’être soulagée, elle venait d’entendre le cœur des jumeaux et ils semblaient aller bien, elle pouvait donc être rassurée. La seule consigne du médecin était le repos. Romana devait absolument se reposer, rester calme et éviter au maximum le stress… Pas évident, en connaissant sa situation personnelle en ce moment.

Une fois toute la peur, tout le stress… redescendu, Romana avait réellement pris conscience de ce qui venait de se passer, pris conscience qu’elle venait d’échapper au pire et tout cela à cause de Léandro, de ses erreurs. Si Romana lui en vouait, elle avait tout de même pris des nouvelles de Léandro, en demandant au médecin qui s’occupait d’elle s’il avait des nouvelles. Apparemment, il n’avait rien de grave, il allait la rejoindre d’ici peu. La brune était rassurée de savoir qu’il allait bien, même si elle lui en voulait, elle l’aimait et voulait savoir qu’il n’avait rien de grave.

Une fois le médecin sorti de la chambre, Romy s’était installée sur le lit. Léandro n’avait d’ailleurs pas tardé à arriver. La brune ne lui avait pas laissé le temps de parler le premier. Tout était en train de bouillonner en elle et elle avait besoin que tout cela sorte, que Léandro sache ce qu’elle avait sur le cœur, une fois encore. « Tu peux t’excuser, tu peux t’en vouloir, ça ne change rien. » Romana était en colère, rien de plus normal après ce qui s’était passé, alors quand Léandro avait chercher à lui prendre la main, elle l’avait bien évidemment retiré le plus vite possible. « Heureusement qu’ils vont bien Léandro, je n’aurais jamais pu te le pardonner dans le cas contraire. » Il s’en serait sans doute aussi voulu, il aurait sans doute cherché à se venger, mais la vengeance de Romana n’aurait pas été tendre. Tout ce qu’elle avait toujours voulu, c’était protéger sa famille, ses enfants. Il n’y avait rien de plus précieux à ses yeux, si quelqu’un osait lui faire du mal, elle ne savait pas comment elle pouvait réagir, mais elle deviendrait sans doute une toute autre personne. La seule chose qui la retenait, c’était justement cette grossesse, ses enfants. Léandro était donc la seule personne à qui elle pouvait s’en prendre pour cet accident. « Le médecin a dit que je devrais rester deux ou trois nuits ici, juste histoire d’être sûr. J’appellerai Camilla ou mes parents, pour qu’ils gardent les enfants. » Hors de questions qu’ils restent avec Léandro, au moins, avec ses parents ou sa sœur, ils seraient en sécurité. « Maintenant, si tu le veux bien, je dois me reposer, alors va-t-en s’il te plaît. » Romana lui tournait désormais le dos, elle avait encore tellement de choses sur le cœur, mais l’hôpital n’était sans doute pas le meilleur endroit pour s’engueuler, bien que s’il ne partait pas sur-le-champs, la brune n’allait pas pouvoir se contenir plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Léandro MazzianiLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
Léandro Mazziani
https://www.ciao-vecchio.com/t6531-leandro-mazziani-il-n-y-a-qu- https://www.ciao-vecchio.com/t6537-leandro-mazziani-and-links-i-m-blinded-by-the-lights#218173
Faceclaim : Ben Barnes ©KANE.
Messages : 388 - Points : 1412
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Tumblr_inline_p4qb75sJtu1vtdfrp_540
Âge : 35 années
Métier : Directeur du musée archéologique national de Naples, responsable de l'aile de la collection des antiquités égyptiennes et pompéiennes
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro ( le Dim 5 Juil 2020 - 14:09 )
Une partie de la vérité, enfin ?

Léandro était arrivé dans la chambre et il n’avait pas hésité à s’excuser et exprimer son soulagement. Peut être qu’il n’aurait pas dû, mais il le fallait, pour lui leur relation valait encore la peine d’être sauvée et il pensait que Romana passerait l’éponge. Il avait tout faux. A peine il avait finis de parler, le regard de Romana s’était durcit, il y voyait sa colère et son ton l’exprimait aussi. C’était dit et Romana lui en voulait. Le brun restait interdit devant elle, il n’aurait pas cru à un telle réaction de sa part… Il en avait presque oublié la scène à l’hôtel finalement.

« Je… Je sais, moi aussi je n’aurais jamais pu me le pardonner. Et je suis désolé. Pourquoi tu veux que Camilla ou tes parents prennent les enfants ? Je vais rester avec eux bien sûr le temps que tu restes ici. »

Fronçant les sourcils, le brun ne comprenait rien à ce qu’il se passait. Il pouvait très bien s’occuper de ses enfants et passer du temps avec eux. Le fait est en tout cas que Romana le rejette, lui faisait mal au coeur.

« Romy… d’accord, mais.. Je retourne à la maison voir les enfants… Appel si tu as besoin de quelques choses. Je passerais te voir plus tard et avec les enfants si tu veux. »

Elle venait de lui tourner le dos, et cela lui faisait encore plus mal au coeur. Ne cherchant pas plus, Léandro tournait les talons au même moment son téléphone sonnait, il le prit et décrochait.

« Allô ? … Oui… d’accord j’arrive tout de suite. »



I can't see clearly when you're gone...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro - Page 5 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] Une partie de la vérité, enfin ? - Léandro -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant