Revenir en haut
Aller en bas

-57%
Le deal à ne pas rater :
Friteuse à air chaud (sans huile)
64.99 € 149.99 €
Voir le deal

 

- Un jour normal dans une vie qui ne l'est pas toujours ▬ Celeste -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Olivia Taylor10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Olivia Taylor
http://www.ciao-vecchio.com/t6425-olivia-l-europe-n-etait-pas-le http://www.ciao-vecchio.com/t6441-liv-il-y-a-des-personnes-qui-te-tirent-vers-le-haut-d-autres-vers-le-bas
Faceclaim : Antonia Thomas + moonic
Messages : 403 - Points : 754
Un jour normal dans une vie qui ne l'est pas toujours ▬ Celeste  Source
Âge : 33 ans
Métier : "Cherie" au Ruby
Un jour normal dans une vie qui ne l'est pas toujours ▬ Celeste  Empty
Sujet: Un jour normal dans une vie qui ne l'est pas toujours ▬ Celeste ( le Mer 29 Jan 2020 - 11:14 )
Malgré la soirée assez longue de la veille, Olivia n’a pas pu se résoudre à faire la grasse matinée. Il faut dire qu’elle n’a pas l’habitude de le faire. Et ce changement de vie est encore trop récent pour se créer de nouvelles habitudes. Elle est cependant beaucoup plus libre de sortir, de faire ce qu’elle a envie de faire, tout en respectant les règles qu’Alvaro lui impose. Elle a cette boule au ventre de croiser l’homme chez qui elle vivait auparavant dans la rue, de peur qu’il s’en prenne à elle, qu’elle disparaisse sous son ordre. Elle ne peut cependant pas se cacher toute sa vie, elle doit vivre. Même si elle n’est pas plus heureuse qu’avant. Ses relations sont basées sur des mensonges la plupart du temps, elles ne sont donc pas réellement vraies. Si les personnes qui lui sont proches savaient… Leur regard changerait c’est certain. Ce n’est qu’après trois appelle qu’elle réagit enfin. « - Oh oui… Désolée. » Dit-elle confuse, avant de prendre son café et de s’en aller. Elle est tellement ailleurs en ce moment qu’elle ne fait plus très attention à ce qui l’entoure, elle devrait faire un effort à ce sujet. Elle marche dans la rue, se posant sur un banc vide tout en évitant les regards des passants. Elle s’allume ensuite une cigarette puisqu’elle a pris cette mauvaise habitude depuis quelques temps. Elle a l’impression d’être moins nerveuse en le faisant alors elle continue se fichant des conséquences que ça peut avoir sur sa santé.

Elle relève le regards quelques minutes plus tard pour apercevoir une jeune femme avec de multiples sacs. Des courses à premières vues. Rien d’exceptionnel en soit, beaucoup de personnes font les courses dans la journée. Ca semble quand même bien lourd à porter. Elle lui adresse un sourire quand elle arrive à sa hauteur et qu’elle s’arrête pour prendre une pause. « - Bonjour. » Dit-elle poliment en l’observant toujours. Elle semble plus jeune qu’elle mais de peu. Terminant sa cigarette, elle se lève pour aller jeter le mégot pour ensuite revenir vers le banc. Elle joue avec son café, elle hésite un peu. Puis finalement, elle se dit qu’elle ne risque rien et se lance. « - Est-ce que vous voulez de l’aider pour porter vos sacs ? Ils semblent assez lourd. Et je sais à quel point ça peut être vraiment pénible de ramener les courses chez soi. » Ca fait mal aux mains, aux épaules et au dos aussi parfois. Elle l’a déjà fait aussi, de nombreuses fois. « - Je ne demande rien en retour bien sûr. Je veux juste… Aider. » Rien de plus, rien de moins. Pour une fois qu’elle peut aider d’une manière normale. Puis elle lui semble être une personne correcte, une bonne personne. Même si elle est loin d’être en mesure de juger qui que ce soit sur son mode de vie puisque le sien n’est pas terrible non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Celeste Dominici10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Celeste Dominici
Faceclaim : Olivia Cooke @Saaya
Messages : 89 - Points : 164
Âge : 29 ans (12.12.1990)
Métier : Pâtissière
Un jour normal dans une vie qui ne l'est pas toujours ▬ Celeste  Empty
Sujet: Re: Un jour normal dans une vie qui ne l'est pas toujours ▬ Celeste ( le Lun 10 Fév 2020 - 2:58 )
Je n’ai jamais réellement été femme à refuser un défi : même lorsque le défi s’appelle aller récupérer les courses pour faire le souper du soir parce que sinon le menu c’est de l’air. Honnêtement, c’est parce que je sais très bien que mon équipe médicale me crucifierait sur le champs si j’avoue qu’une tornade passé dans mon frigo a laissé une telle désolation que l’option « jeune » était la seule option. Ce n’est jamais la seule option surtout quand mes médecins s’acharnent à dire que je suis trop maigrichonne. Naméoh ! ce n’est pas une question de choix. Je mange pour dix. Je travaille dans un salon de thé (et je suis quand même assez extraordinaire merci pour faire de la magie sous sa forme sucrée)… mais toute ma vie j’ai eu (et fort probablement j’aurais) de la difficulté à prendre du poids et à le maintenir.

La supérette n’est pas fondamentalement loin de la maison donc l’expédition ne s’annonce pas dramatique non plus sauf que voilà. Après avoir poussé mon panier dans tous les rayons, collecter de quoi sustenter tout le monde (si, je n’ai pas intention de laisser mourir mes colocataires de faim – même s’ils vont me devoir leur partie des courses – ils le mériteraient pour avoir laissé un frigo dans un tel état de désolation)… Je réalise que j’ai peut-être un peu ambitionner sur les courses. J’ai deux sacs réutilisables pleins à rebord [même des légumes ce qui montre que je suis une adulte !]. Et pour quelqu’un qui n’est pas moi, le défi ne semble pas nécessairement insurmontable sauf que…

J’ai bien dit que je ne refusais pas un défi. Donc après avoir confirmé qu’une livraison n’était pas possible, après avoir scruter mon compte de banque (pauvreté quand tu nous tiens) pour réaliser qu’un taxi était aussi peu probable, j’acceptais gaiement le défi que me lançait la vie. Il fallait que je me tienne en forme après tout. Qu’à cela ne tienne. Ramassant mon courage (et surtout mes deux sacs), je remontais lentement la rue. Persuadée d’être complètement à la hauteur du défi qui m’était lancé par le destin.

Je me laissais quand même tomber sur un banc que je croisais à mi-chemin de ma course de près de 600 mètres sans remarquer toute suite la demoiselle, une clope au bec parce que mon souffle était déjà disons plus ardue que ce qu’elle était au calme. L’odeur me piqua le nez mais je cachais ma demi-frustration devant la cigarette allumée que je remarquais. Ne pas faire la leçon aux inconnus – c’est pas poli. me rappelais-je doucement. Sauf que si elle ne voulait pas de poumons fonctionnels, je me portais volontaire pour les prendre à sa place. Surtout que ce qui sortit de la bouche de la demoiselle après le petit nuage de fumée était quand même super gentil – assez pour contrebalancer ma frustration sur sa cigarette. J’avais depuis longtemps appris que l’orgueil était de beaucoup surestimé. Et puis, je savais que j’avais déjà le souffle court. « Oh ! C’est gentil de proposer. Je ne vis pas très loin. J’accepterais volontiers si vous le proposer. Je m’appelle Celeste et vous ? » dis-je avec un beau grand sourire. Est-ce que c’était renoncé au défi ? NON ! C’était accepter l’aide que le défi proposait.



 
Smile, though your heart is aching
♛Light up your face with gladness. Hide every trace of sadness although a tear may be ever so near. That’s the time you must keep on trying. Smile ! What’s the use of crying ? You’ll find that life is still worthwhile if you’ll just smile.
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Taylor10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Olivia Taylor
http://www.ciao-vecchio.com/t6425-olivia-l-europe-n-etait-pas-le http://www.ciao-vecchio.com/t6441-liv-il-y-a-des-personnes-qui-te-tirent-vers-le-haut-d-autres-vers-le-bas
Faceclaim : Antonia Thomas + moonic
Messages : 403 - Points : 754
Un jour normal dans une vie qui ne l'est pas toujours ▬ Celeste  Source
Âge : 33 ans
Métier : "Cherie" au Ruby
Un jour normal dans une vie qui ne l'est pas toujours ▬ Celeste  Empty
Sujet: Re: Un jour normal dans une vie qui ne l'est pas toujours ▬ Celeste ( le Lun 24 Fév 2020 - 11:12 )
La cigarette, la drogue et parfois l’alcool sont venus s’inviter dans sa vie depuis quelques temps maintenant. Les conséquences, Olivia n’y pense même pas. Elle trouve en ces substances une aide, une manière d’oublier et de s’échapper. Sa vie est loin d’être parfaite et elle ne l’est pas non plus elle-même. Elle ne fait même plus vraiment attention aux regards que les autres posent sur elle. Elle a l’habitude d’être dévisagée, d’être jugée, surtout par les clients qui viennent prendre leur petit plaisir au Ruby. Est-ce qu’ils sont mieux ? Pas du tout. Pour la plupart en tout cas. Mais ils ont le privilège, ils ont l’argent et la liberté. Son regard se pose sur la jeune femme, encombrée par deux sacs de courses qui semblent pesés une tonne. Et n’ayant pas perdu de sa bonté, elle propose son aide. Elle n’attend rien en retour, c’est juste une bonne action. Peut-être que le karma lui reviendra beaucoup plus positif pour une fois. « - Enchantée Céleste, moi c’est Olivia. Je pense qu’on peut se tutoyer maintenant ? Enfin… C’est comme vous le voulez. » Elle emploie encore le vouvoiement pour le moment. Elle le fera jusqu’à ce qu’elle obtienne une approbation de sa part. « - Alors, je vais faire ça. Je n’ai rien d’autre à faire pour le moment de toute façon. » Et elle profite en plus d’être à l’extérieur, de pouvoir faire ce qu’elle veut pour le moment. Jusqu’à ce soir probablement.

Elle attend qu’elle se remettre, que son souffle reprenne un rythme normal et qu’elle soit prête à repartir. Une fois que c’est fait, Liv se relève et prend l’un des sacs sans attendre. Il pèse son poids, pas de doute. « - J’espère que vous avez des courses pour un bon moment là-dedans. » Dit-elle avec le sourire sur les lèvres. Bien sûr, elle ne la connait en rien, elle ne devine pas que c’est pour plusieurs personnes. Et puis même, parfois, on pense avoir beaucoup et assez, puis on se rends compte qu’il manque toujours ou alors que ça part trop rapidement. « - Je vous suis. » Elle commence à marcher et reste au côté de Céleste. Elle se laisse guidée parmi les rues. Elle apprécie de découvrir un peu plus la ville, sous un nouveau regard. Ca lui semble moins pire maintenant. Elle essaie d’économiser son souffle, même si elle aime aussi parler. Elles y arriveront plus vite et plus facilement si elles ne manquent pas d’oxygène. En tout cas, on ne peut pas lui reprocher de ne pas être sociable pour une fois. Elle fait tout ce qu’elle peut pour faire bonne impression, ou du moins de paraître être une bonne personne, normale et sans mauvaises pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Un jour normal dans une vie qui ne l'est pas toujours ▬ Celeste  Empty
Sujet: Re: Un jour normal dans une vie qui ne l'est pas toujours ▬ Celeste ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Un jour normal dans une vie qui ne l'est pas toujours ▬ Celeste -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut