Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Sélection d’ebooks gratuits en ...
Voir le deal

 

- Un client pas comme les autres ▬ Arthur -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Le Ruby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Olivia Taylor10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Olivia Taylor
http://www.ciao-vecchio.com/t6425-olivia-l-europe-n-etait-pas-le http://www.ciao-vecchio.com/t6441-liv-il-y-a-des-personnes-qui-te-tirent-vers-le-haut-d-autres-vers-le-bas
Faceclaim : Antonia Thomas + moonic
Messages : 413 - Points : 797
Un client pas comme les autres ▬ Arthur  Source
Âge : 33 ans
Métier : "Cherie" au Ruby
Un client pas comme les autres ▬ Arthur  Empty
Sujet: Un client pas comme les autres ▬ Arthur ( le Mer 29 Jan - 6:22 )
Des gens bizarres il y en a des tonnes et dans les clients également. Elle en voit de toutes les couleurs depuis qu’elle est ici. Elle n’oublie pas qu’elle est juste un objet sexuel aux yeux de ces hommes et femmes parfois. Rien de plus. Elle doit se plier aux volontés des clients. Sans rien dire, sans rien faire… Elle le fait, sauf quand ça va beaucoup trop loin. Elle n’est plus capable de se laisser maltraité par quelqu’un de toute façon. Elle en a assez. Masser le sexe d’un homme avec une lotion ? Pas de problème en soit, ce n’est pas la première fois qu’elle le fait. Mais cette odeur… Elle lui donne la nausée tellement ça sent mauvais. « - Vous êtes sûr que vous voulez ça ? » Elle le regarde, et l’homme avec son regard pervers et son sourire en coin assure sa demande. Elle prend une longue inspiration et essaie de prendre sur elle. Professionnelle et souriante en toute circonstance. Elle doit le faire, quoi qu’il arrive. Et elle le fait, elle s’applique comme toujours. Le client doit être satisfait. Elle est quand même très heureuse quand cette rencontre se termine. Elle se sent toujours sale, mais cette fois encore plus. Elle a l’impression qu’elle gardera cette odeur sur elle pendant des jours. Elle a juste envie de hurler et d’évacue toute cette haine qu’elle ressent en cet instant. Mais ça ne sert à rien. Elle essaie de faire au mieux pour faire partir l’odeur. Lavage, parfum… Elle prendra encore plusieurs douches certainement. Quand Red passe par là et lui annonce qu’un homme l’attends elle soupire. « - Oh non pas de suite. Je viens seulement de terminer avec un là… » Elle n’a pas vraiment envie. Mais le regard de la femme est tel qu’il ne vaut mieux pas qu’elle continue à discuter plus longtemps. Elle se mord l’intérieur de la joue, prends sur elle pour continuer son chemin.

Une fois dans la salle principale, elle s’approche du bar, où on lui a indiqué l’homme. Elle se détends quand elle voit le visage de la personne qui l’attends. « - Alors c’est vous. » Dit-elle en lui adressant un sourire. Elle est quand même un peu soulagée. C’est un client certes, mais avec lui ça se passe vraiment bien. Et il n’est pas là pour son corps la plupart du temps. Ca lui permet de se reposer un peu, de faire autre chose. « - Comment vous allez ? Je suis contente de vous voir. » Courtoise, un peu plus avec lui qu’avec les autres, elle débute directement. « - Allons dans un endroit plus tranquille. » Elle pose les yeux sur le barman, avant de sourire à Arthur. Elle ne reste jamais là bien longtemps. Après tout, s’il est là pour elle, il a le droit aux mêmes privilèges que les autres. Elle lui attrape la main simplement, poursuivant son chemin jusqu’à l’une des belles chambres. Elle ferme la porte derrière elle après qu’ils soient entrés tous les deux. « - Désolé si… Je sens mauvais. J’ai fait ce que j’ai pu pour me débarrasser de cette odeur… Il y a vraiment des gens qui ont des idées stupides. » Dit-elle en levant les yeux au ciel. Elle est agacée à cause du client précédent, elle ne devrait pas pourtant. Elle arrête de parler pour rien et remplis un verre à l’homme avant de venir lui apporter pour finalement se poser sur le lit. « - Qu’est-ce que je peux faire pour vous cette fois ? » Ce qu’il veut, elle le fera. Enfin presque ce qu’il veut bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur GiovanniLe vin est un puissant lubrifiant social
Arthur Giovanni
Faceclaim : cillian murphy + ©littlewildling
Messages : 426 - Points : 369
Un client pas comme les autres ▬ Arthur  Tumblr_inline_p034bbtcj71s6az9p_400
Âge : 40 ans
Métier : Professeur en criminologie à l'Université de Naples et consultant pour la police Italienne.
Un client pas comme les autres ▬ Arthur  Empty
Sujet: Re: Un client pas comme les autres ▬ Arthur ( le Sam 1 Fév - 13:05 )

Rien ne va plus depuis une semaine, Arthur va mal. L'anniversaire de sa défunte femme approche et cela le met dans un état des plus pitoyables. Il est l'ombre de lui même, il a même posé une semaine entière de congés à l'université, prétextant une grosse grippe pour éviter de venir enseigner. Il ne se sent pas de les affronter. Il déteste quand il est ainsi. La plupart du temps, quand cela lui arrive, il se retrouve à pousser la porte du Ruby. La première fois remonte à quelques jours après son emménagement à Naples. On lui a "donné", comme ils disent là bas, la seule fille de libre : Olivia. Il ne s'est rien passé, Arthur s'est contenté de parler, et parler. Il l'avait très certainement gavé d'ailleurs, mais en y réfléchissant ce ne devait pas être souvent qu'un homme ne voulait pas de la jeune femme. Aujourd'hui, il n'est pas d'humeur, il n'a envie de rien si ce n'est broyer du noir encore et encore. Un ou même plusieurs verres de whisky et quelques cigarettes lui feraient le plus grand bien. Mettre des mots sur ce qu'il ressent, lui ferait certainement du bien. Hors de question d'aller à ces groupes à la con, ni même chez sa psy. Dernière et ultime solution ? Le Ruby. Il y arrive quelques minutes après avoir quitté son domicile. Il commence à être un peu connu ici, même si cela fait un moment qu'il n'est pas venu. On l'accueille avec une grande politesse et toute la sympathie du monde. Un contraste que Arthur trouve gênant par rapport au lieu. « Olivia est avec un client, je la fais venir dès qu'elle a fini. Vous pouvez patienter au bar. ». Arthur se contente d'un bref merci avant d'aller commander un whisky irlandais.

Il patiente au bar comme on lui a demandé, comme à chaque fois qu'il vient et qu'elle est occupée. On lui propose souvent une autre fille, mais Arthur veut seulement Olivia, parce qu'elle l'a écouté plus d'une fois et qu'il ne veut pas se confier à quelqu'un d'autre. Il sent une présence derrière lui et finit son whisky d'une traite avant de se tourner vers la jeune femme. « Mauvaise journée ? » Demande-il en lui adressant un sourire compatissant. Quelle question, toutes ses journées doivent être mauvaises quand on fait un boulot pareil. « Semaine compliquée, j'avais besoin de me changer les idées. » Une grimace étire légèrement son visage avant qu'il ne hoche la tête aux propos de la jeune femme. Il lui emboîte le pas, laissant un billet sur le bar comme il le fait à chaque fois. Il ne compte pas vraiment son argent, ce qui lui joue des mauvais tours de temps à autre mais c'est un autre sujet. Il rentre dans la chambre, il évite un peu de toucher ce qui se trouve poser ici et là. Il se tourne vers Olivia, avant de secouer sa main comme pour lui dire de ne pas t'inquiéter. « Ne vous en faites pas. Encore un client aux demandes étranges ? Vous ne pouvez pas demander à ne plus les gérer ceux-là ?» Demande-t-il. Elle ne se sent pas bien, cela se voit. Il lui adresse un sourire qui se veut rassurant mais aussi réconfortant. Il sait que ce doit être plus que difficile. Il récupère le verre rempli, et bois une gorgée. Il inspire avant de soupirer doucement « Comme d'habitude, juste me laisser boire et discuter. Puis vu votre journée, un peu de calme serait le bienvenue je me trompe? » Il reste face à la brune, jouant avec son verre, faisant tournoyer le liquide à l'intérieur avant de le vider d'une traite.


already broken
Drivin' a nightmare ▬ I can't escape from.
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Taylor10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Olivia Taylor
http://www.ciao-vecchio.com/t6425-olivia-l-europe-n-etait-pas-le http://www.ciao-vecchio.com/t6441-liv-il-y-a-des-personnes-qui-te-tirent-vers-le-haut-d-autres-vers-le-bas
Faceclaim : Antonia Thomas + moonic
Messages : 413 - Points : 797
Un client pas comme les autres ▬ Arthur  Source
Âge : 33 ans
Métier : "Cherie" au Ruby
Un client pas comme les autres ▬ Arthur  Empty
Sujet: Re: Un client pas comme les autres ▬ Arthur ( le Mer 12 Fév - 7:24 )
« - Les seules journées sont celles où je ne travaille pas ! » Dit-elle dans un petit rire après sa question. Ca n’arrive pas très souvent. Si elle a deux jours de libre c’est déjà pas mal. Il y a des exceptions parfois et ça lui fait du bien mais ça n’est pas toujours le cas. Si elle veut son argent, elle doit travailler, ce qui est logique après tout. C’est la même chose dans tous les métiers, même si celui-ci n’est pas tout à fait banal par rapport aux autres. Lui aussi a besoin de se changer les idées. Elle se doute bien qu’il ne vient pas ici par plaisir. Enfin c’est surtout qu’il a besoin d’échanger et elle est là pour ça. Elle ferait même plus s’il le lui demandait. Mais plutôt que de rester parler au bar, elle préfère aller dans sa salle privée. Il peut y être beaucoup plus à l’aise et lui parler sans que jamais rien ne sorte de là. « - Si vous saviez… » Dit-elle calmement en ayant déjà vu plusieurs cas assez spéciaux passer. « - Malheureusement non. Il faut faire avec. Après tout, les clients sont rois. On doit juste respecter leur demande. Tant que ça ne va pas trop loin non plus. » Elle refuse de se faire violenter. Même si au début, elle ne disait rien quand ça se passait. C’est devenu beaucoup plus difficile avec le temps et elle ne peut plus supporter tout. « - Ca me fait du bien, de rencontrer quelqu’un comme vous en tout cas. Donc non, vous ne vous trompez pas.» Dit-elle en souriant légèrement. Il lui permet de se reposer, de penser un peu à autre chose. De se dire que ça n’est pas toujours négatif.

Elle vient se poser à ses côtés. Prête à l’écouter. « - Qu’est-ce qui s’est passé durant cette semaine pour qu’elle soit si compliquée ? » Ils ont le temps d’en parler. Puis autant l’encourager à vider son sac, pour qu’il reparte un peu plus léger ensuite. Elle fera de son mieux en tout cas. Elle réfléchit, tout en s’approchant de lui. Elle pose ses mains contre ses épaules, pour lui faire un léger message. Pas de sexe bien sûr, mais elle peut quand même essayer de le détendre un peu avec ces gestes. Il n’y a rien de mal là-dedans. « - Ca a un rapport avec votre femme ? » Elle réfléchit à ce qu’il lui a déjà dit jusqu’ici sur sa vie. Sur ce qui ne va pas. Perdre une personne qu’on aime ne doit pas être facile à vivre. Elle n’a jamais vécu ce genre de chose, elle ne peut donc pas se permettre de dire qu’elle sait. Mais imaginé ce n’est pas si compliquer que ça. Elle rapproche juste rapidement la bouteille de l’homme pour qu’il puisse se servir sans problème, avant de reprendre son léger massage.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur GiovanniLe vin est un puissant lubrifiant social
Arthur Giovanni
Faceclaim : cillian murphy + ©littlewildling
Messages : 426 - Points : 369
Un client pas comme les autres ▬ Arthur  Tumblr_inline_p034bbtcj71s6az9p_400
Âge : 40 ans
Métier : Professeur en criminologie à l'Université de Naples et consultant pour la police Italienne.
Un client pas comme les autres ▬ Arthur  Empty
Sujet: Re: Un client pas comme les autres ▬ Arthur ( le Mar 18 Fév - 4:12 )

« Oui, c’est vrai, question bête, je suis désolé. » Répondit-il en riant à son tour. C’est vrai, la question était bête. Elle devait en voir de toutes les couleurs, parfois Arthur se plaignait de sa propre vie mais celle d’Olivia était bien pire. Il fallait bien l’avouer. Cela le faisait relativiser. Il l’avait suivi comme à chaque fois qu’il venait dans l’une des chambres prévues pour. Même s’il ne prenait aucun plaisir comme le Ruby le prévoyait, Arthur payait et parfois plus que les autres. Parce qu’il était reconnaissant qu’Olivia lui accorde du temps, et une écoute. Elle était disponible pour lui et il voulait la remercier pour cela. Déjà par le respect qu’il avait pour elle, et ensuite en lui donnant bien plus que prévu, pas très classe, mais il n’avait pas d’autre choix, ni d'idées. « Oui, je me doute que vous devez avoir de sacrés cas qui passent par là. » Il ne pouvait pas imaginer ce que la brune pouvait subir chaque jour. Une grimace étira son visage. Il était presque triste pour elle. Elle était si gentille, qu’elle méritait autre chose, bien mieux que cela. « J’espère tout de même que vous ne tombez pas sur des clients violents, qui ne parviennent pas à se tenir. Si jamais vous avez besoin de gros bras, n'hésitez pas. Je vous dois bien ça pour les services que vous me rendez. » Il lui adressa un sourire compatissant et rassurant. Il ne savait pas ce qui pouvait bien se passer pour elle, mais il espérait que cela se passait sans trop d'encombre et que si ce n’était pas le cas, le patron d’Olivia sévissait. Sinon, il se proposait de le faire. « Je dois avouer que ça me fait du bien d’avoir une oreille attentive qui ne juge pas, et qui ne pose pas de questions.» Répondit-il en haussant doucement les épaules, un léger sourire en coin. C’est vrai, il venait souvent quand ça n’allait pas, vider son sac, parlant de ce qui n’allait pas. Ici, il parlait toujours à Olivia contrairement à son psy auquel il ne parlait pas souvent.

Il s’installa sur le lit, assis, les pieds sur le sol. Il passa sa main sur sa nuque, la massant légèrement avant de tourner son visage vers la jeune femme. Une légère grimace étira ses lèvres. « Beaucoup de travail, peu de sommeil. Je crois que mon corps me le fait regretter à des moments. Mais bon, je le cherche un peu, alors je ne me plains pas. C’est moi qui souhaite travailler autant. » Il regarda du coin de l’œil Olivia qui s’approchait de lui, ne disant rien et la laissant faire. Il s’amusait avec son verre. Lui qui n’était pas tactile de base, et encore moins avec la mort de sa femme, il laissa Olivia masser doucement ses épaules. Il n’y avait pas de mal à cela, en plus, cela le poussait à parler, à le détendre et ce n’était pas souvent. Il se mit à soupirer, la gorge serrée. « C’est bientôt son anniversaire. Elle aurait trente-sept ans, à la fin du mois. C’est le premier sans elle, compliqué. » Il sentit son cœur se serrer, à l’évocation de cette date qu’il redoutait tellement. Il n’avait pas envie d’arriver à ce jour-là. Il aurait aimé claquer des doigts et passer le temps, se réveiller un matin de mars. Il pencha la bouteille afin de remplir son verre, et reposa cette dernière. Il fit tourner le liquide dans le verre avant d’en boire une gorgée.


already broken
Drivin' a nightmare ▬ I can't escape from.
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Taylor10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Olivia Taylor
http://www.ciao-vecchio.com/t6425-olivia-l-europe-n-etait-pas-le http://www.ciao-vecchio.com/t6441-liv-il-y-a-des-personnes-qui-te-tirent-vers-le-haut-d-autres-vers-le-bas
Faceclaim : Antonia Thomas + moonic
Messages : 413 - Points : 797
Un client pas comme les autres ▬ Arthur  Source
Âge : 33 ans
Métier : "Cherie" au Ruby
Un client pas comme les autres ▬ Arthur  Empty
Sujet: Re: Un client pas comme les autres ▬ Arthur ( le Lun 24 Fév - 7:26 )
Elle hausse les épaules. Elle ne trouve pas ça bête, elle comprend la question. Les questions. Après tout ce n’est pas parce qu’il fréquente l’endroit qu’il doit savoir tout sur le bout des doigts. Et, avec le temps, elle s’éloigne des choses qui peuvent vraiment l’attendre. « - C’est arrivé… Ca arrive… Les personnes violentes. » Dit-elle en pensant à Declan. Il n’a pas été présent pendant un moment mais il est revenu. Il ne sait pas ce qu’elle doit en penser. Elle sait à quoi s’attendre par contre. « - Après… Je n’accepte plus autant qu’avant. Je n’en peux plus. Je ne veux plus… Même si, croyez-moi. Tout le monde préfère que ce genre d’hommes s’en prennent à des personnes comme moi plutôt qu’à d’autres. » Des hommes qui battent les femmes, peuvent éviter de le faire avec les leurs s’ils viennent se défouler ici. C’est le côté négatif mais il n’est pas là pour entendre ses histoires mais pour partager les siennes. « - Je serai toujours là. » Elle hausse les épaules légèrement. Elle n’est pas près de bouger d’ici. C’est son travail et ça lui permet de vivre un minimum. D’être sous la protection d’Alvaro en plus de ça. Elle essaie de ne pas se plaindre auprès des clients. Ils ne sont pas très contents puisqu’elle n’est pas payée pour ça mais pour jouer le rôle qu’ils veulent.

Elle pose les mains sur ses épaules et commence un léger massage. Elle ne fait rien de mal en soit, elle essaie juste de le détendre. De lui faire passer un agréable moment quand même. Elle écoute ses mots attentivement. « - Le corps a besoin de repos parfois. Ce n’est pas facile, mais il faut y faire attention. Avant de tomber malade. » Elle fait une grimace légèrement. Après le boulot, c’est un moyen de se vider la tête pour certaines personnes. Et souvent, en faire trop n’est pas bon. Elle ne juge pas cependant, elle comprend mais trouve quand même triste de ne pas profiter de sa vie tout simplement. Elle se mord la lèvre directement quand elle entend parler de sa femme. « - Je vois. » Dit-elle avec une voix un peu plus basse. Il est toujours en deuil. En tout cas, il souffre encore de son absence, sans aucun doute. C’est normal, il l’aimait et ça se voit. « - Elle sera avec vous, dans un sens. Elle est toujours avec vous. Dans votre cœur, dans vos pensées. » Même s’il ne peut plus la prendre dans ses bras, la sentir contre lui. Un jour il tournera la page, sans pour autant l’oublier, elle l’espère en tout cas. « - Qu’est-ce qu’elle aurait aimé ? » Elle en parle, il lui dira si c’est trop douloureux. Mais autant qu’il laisse tomber ses peines ici. En sécurité, du moins le plus possible. Elle n’en dira rien ailleurs, ça reste entre eux. « - Peut-être que ne pas être seul, ce jour-là, pourrait vous aidez. » Au moins, ses pensées ne seront pas fixées sur la tristesse. S’il a des proches avec qui être, c’est mieux que de rester seul.
Revenir en haut Aller en bas
Arthur GiovanniLe vin est un puissant lubrifiant social
Arthur Giovanni
Faceclaim : cillian murphy + ©littlewildling
Messages : 426 - Points : 369
Un client pas comme les autres ▬ Arthur  Tumblr_inline_p034bbtcj71s6az9p_400
Âge : 40 ans
Métier : Professeur en criminologie à l'Université de Naples et consultant pour la police Italienne.
Un client pas comme les autres ▬ Arthur  Empty
Sujet: Re: Un client pas comme les autres ▬ Arthur ( le Dim 8 Mar - 14:15 )
Arthur se doute de ce qu’il peut se passer, rien qu’en voyant certains clients arriver dans cet endroit, certains le portent sur eux, d’autres, il en est sûr, sont les pires là où on ne le pense pas. Il pose des questions, parce qu’il veut savoir si tout de même, elle va bien. « Qui ? Personne ne fait rien pour cela ? » Demande-t-il en tournant son visage vers la brune, les sourcils légèrement froncés. Il ne sait pourquoi mais il n’aime pas savoir qu’elle peut être violentée par des clients peu soucieux de ce qu'elle peut ressentir. « Vous devriez refuser ces clients-là. Vous ne méritez déjà pas de travailler ici alors avec des clients pareils encore moins… Pourquoi tout le monde préfère qu’ils s’en prennent à vous ? Vous pensez vraiment que ces gars-là tapent moins sur leur femme parce qu'ils auront passé leurs nerfs sur vous ? Je pense que vous vous trompez. Aussi malheureux que cela puisse être. » Arthur ne comprend pas vraiment et il veut savoir. Il est prêt à écouter la jeune femme vider son sac comme lui le fait souvent ici. Après tout, il n’est peut-être pas le seul qui ait besoin de parler. « C’est réciproque, si vous avez besoin. » Il hausse les épaules à son tour. Comme si c’était naturel pour lui d’être présent pour elle. Arthur n’est pas un client comme les autres, lui ne veut pas user d’Olivia comme ils le font tous. L’idée ne lui a même jamais traversé l’esprit. Même si la première fois qu’il est venu, les choses étaient tout autre. Pour autant, il n’a jamais rien tenté et ne le ferais probablement jamais. Parce qu’au fond de lui, Giovanni n’a rien à faire ici. Ce n’est pas lui.

Il la laisse faire, après tout, elle ne fait rien de mal. Arthur se met à jouer avec son verre vide, dans ses mains comme à son habitude. Il le fait rouler dans ses doigts. Il écoute la brune reprendre la parole avant de se mettre à sourire doucement. « Vous savez que ce genre de conseils et de préventions fonctionnent aussi pour vous pas vrai ? Vous aussi vous avez besoin de repos. » Il arque un sourcil en tournant son visage vers elle. Vu son travail, elle est celle des deux qui a le plus besoin de repos, ça, Arthur en est convaincu. Il l’observe quelques instants mais finit par détourner le regard. Puis le sujet qui fâche et Arthur est bien obligé de mentionner son ex-femme. C’est compliqué, mais il parvient à en parler. Il voit qu’Olivia ne sait pas trop quoi dire. Comme à chaque fois qu’il en parle. C’est délicat et il le sait. Il hoche la tête à ses dires. « Oui, c’est ce qu’on me dit souvent, mais le cap reste toujours à passer, pour l’instant je ne l’ai pas franchi. » Il lui adresse un doux sourire, la remerciant pour les efforts qu’elle fait pour le rassurer. Il se met à réfléchir quelques secondes. « Que j’arrête de m’apitoyer sur mon sort, que je sorte la tête de l’eau et finisse par aller de l’avant. Que ce n’est pas à moi d’être triste parce que moi je suis toujours vivant. Et bien d’autres remontrances. » Il lâche un léger rire, qu’il ne contrôle pas vraiment. C’est vrai quand il y pense, elle serait sûrement en train de l’engueuler si elle était toujours là. Arthur se met à hausser les épaules. « Peut-être, honnêtement je n’en sais rien. Je ne sais pas ce que je voudrais ce jour-là, ni dans quel état je me trouverais. » Lâche-t-il en soupirant. C’est vrai, il n’en sait rien et ne préfère pas savoir à l’avance ou prévoir quoi que ce soit, cela est mieux pour lui. La seule chose dont il est persuadé est que son ancienne belle-mère va surement l’appeler. Le premier anniversaire de sa fille, sans elle. Mais bon, il survivra, il en est convaincu. Et puis, maintenant c'est un peu différent. Non, il n'a toujours pas fais le deuil. Cependant, il a retrouvé une vieille amie qui pourrait bien l'aider à aller mieux.


already broken
Drivin' a nightmare ▬ I can't escape from.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Un client pas comme les autres ▬ Arthur  Empty
Sujet: Re: Un client pas comme les autres ▬ Arthur ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Un client pas comme les autres ▬ Arthur -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Le Ruby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut