Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -50%
Nouvel Echo Dot (4e génération), ...
Voir le deal
29.99 €
Le Deal du moment :
L’ORÉAL PARIS Men Expert – Lot Gel ...
Voir le deal
8 €

 

- [terminé] Douche chaude et savon [Juan] - HOT -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Milo VeraldiLa jeunesse dorée et éclatante
Milo Veraldi
http://www.ciao-vecchio.com/t5976-milo-pardon-d-etre-ne http://www.ciao-vecchio.com/t5980-milo-veraldi-sa-vie-et-ses-galeres
Faceclaim : Joe Collier
Messages : 855 - Points : 1873
Âge : 27 ans
Métier : Photographe
[terminé]  Douche chaude et savon [Juan] - HOT - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Douche chaude et savon [Juan] - HOT ( le Lun 23 Mar 2020 - 10:29 )
Juan avait de bien jolies formules... Tu es d'une indécence érotique des plus bandantes... Formules qui lui faisaient par ailleurs un effet monstre. Quand bien même il tentait de résister, se mordait les lèvres et essayait d'estomper l'excitation qui tordait douloureusement son bas-ventre. "Oh, putain..." Il gémissait, rejetant la tête en arrière et fermant les yeux. Alors que non, il n'était pas d'une indécence érotique. Il était juste totalement obscène. Il le savait, et il en avait même une conscience accrue alors qu'il ne pouvait rien faire contre ces mots qui venaient frapper son membre tendu, ces mains fermement agrippées à lui, et ce corps qui se pressait contre le sien, enflammant ses sens. Et il ne pouvait juste pas croire que Juan lui demandait ça. Le supplier à nouveau... Et il le détesta aussitôt parce que la question ne se posait même pas. A cet instant, il ferait tout pour satisfaire Juan, n'importe quoi, et qu'il ne doutait pas que Juan le savait. Il le savait et il se jouait de lui... "Je n'en peux plus Juan, s'il te plait... Prends-moi. Prends-moi !" Il haletait, forçant ses yeux à s'ouvrir avec un effort évident et fixant, implorant, Juan. "Juan, s'il te plait. Je ferai tout ce que tu veux, absolument tout, mais s'il-te-plait..." Parce que la tête du sexe de Juan traînait contre cet endroit et qu'il allait s'évanouir, et parce que c'était comme le Paradis et l'Enfer à la fois. Il voulait être pris sans ménagement, et dans l'instant ! La tension était animale et il n'en pouvait plus d'attendre alors que sa voix s'était changée en quelque chose de faible et de suppliant.

Il n'était pas un gars à parler durant l'acte. Et pas non plus à réclamer, à chouiner, et à gémir de façon si impudique. Mais bon sang, il en était arrivé à un point où il s'en moquait. Juan le lui demandait et il n'y avait soudainement plus rien de compliqué à le faire. Il voulait juste... Dieu, qu'il voulait ! Et soudainement, Juan entra et s'enfonça profondément, durement, et il put à peine voir, entendre ou même seulement penser correctement. "Juan... Oh, putain, Juan ! T'arrête pas..." Le plaisir le submergeait et il se noyait, gémissant et pleurnichant alors qu'il pouvait sentir Juan se pencher vers lui, son souffle balayer son dos et ses lèvres s'écraser sur sa peau autant pour déposer des baisers que pour le dévorer, le mordant avec juste assez de force pour lui envoyer des frissons de la tête aux pieds et le faire crier faiblement. Jusqu'à ce qu'une main vienne se poser sur son entrejambe gonflée et palpitante et qu'il en gémisse longuement de soulagement, poussant ses hanches dans la main de Juan sauvagement et sans aucune grâce, une chaîne de gémissements et de plaintes indiscernables à la bouche. S'abandonnant, offert à ses coups plus serrés et plus durs qui tiraient des bruits plein de luxure de ses lèvres, il murmurait et entendait à peine ce qu'il disait, des mots mêlés à des gémissements alors qu'il aimait et soupirait. Il se sentait proche, si horriblement proche qu'il s'en affola presque aux propos de Juan. "Non ! Non, non, non, non... J'te frapperai pas, Juan !" Il aurait pu de toute façon promettre à peu près n'importe quoi à cet instant. Les coups de reins suffisaient à le perdre et bien vite le plaisir le terrassa alors que sa bouche s’entrouvrait dans un cri muet et que son sexe pulsant et douloureux, implorant la libération, se répandait entre les doigts agiles.
Il lui fallut quelques instants pour redescendre des hauteurs où sa jouissance l'avait propulsé, se trouvant bien incapable de bouger ou de faire le moindre geste. L'extase passée, la respiration erratique et le coeur battant, il tenta de retrouver son souffle et ses esprits alors qu'un magnifique sourire lent et paresseux gagnait ses lèvres.

Et il en était toujours à se décider s'il voulait faire perdurer encore un peu -tant qu'il pouvait- cet état de félicité en ne bougeant surtout pas ou s'il allait chercher l'appui solide et rassurant de Juan qui se trouvait derrière lui... Avant de finalement décréter qu'il n'y avait même pas à réfléchir et opter pour le contact de Juan, sur lequel il s'appuya sans vergogne profitant juste du moment et de la sensation de bien-être sous cette eau qui commençait à tiédir. Et malgré le signe évident que le ballon d'eau chaude commençait sérieusement à se vider, il ne bougea pas immédiatement préférant glisser ses doigts entre ceux de Juan dans un silence tranquille. Avant de soupirer et de se dire qu'il était sans doute temps de sortir de la bulle que représentait cette cabine de douche. "...Douche ?" A croire que c'était une manie chez lui de proposer des douches alors qu'ils étaient déjà trempés et sous l'eau... A sa décharge, il présenta à Juan le gel douche alors qu'il se lavait rapidement tout en laissant son regard dériver sur le corps de Juan, un petit sourire collé aux lèvres. L'espace avait beau être exigu, il eut tout le loisir d'observer l'impressionnante cicatrice qui barrait son abdomen. Regard insistant qui devait certainement "piquer" Juan mais lorsqu'il croisa son regard, ce fut pour proposer. "Je vais faire une machine, je vais mettre tes vêtements dedans..." Libre à Juan de refuser mais il ne voulait quant à lui même pas imaginer devoir remettre des vêtements mouillés et sales après sa douche... Ouvrant la porte vitrée de la douche, il fut aussitôt saisi par le courant d'air glacé qui les engloba. "Froid !" Clairement une petite nature donc, mais pour le moment il s'agissait surtout de se réchauffer. Il tira donc deux épaisses serviettes d'une étagère qu'il lança à Juan alors qu'il en prenait deux autres pour lui.


Avoir un Gremlins chez soi...
Revenir en haut Aller en bas
Juan VelascoToujours frais après un litre de café
Juan Velasco
https://www.ciao-vecchio.com/t5823-jusqu-a-la-mise-a-mort-juan http://www.ciao-vecchio.com/t7472-a-la-pointe-de-l-epee-juan
Faceclaim : Ryan Guzman ©.Ante mortem (vava)
Messages : 1218 - Points : 2446
[terminé]  Douche chaude et savon [Juan] - HOT - Page 2 Tumblr_inline_plpx5koFbQ1t8bm8b_250
Âge : 31 ans né le 18/12/1988 à Séville Espagne
Métier : Torero est plus précisement Matador. Celui qui tue le toro. / Pour le moment arrêté à cause d'une grave blessure et totalement perdu bouffé par la peur que j'ai eu..
[terminé]  Douche chaude et savon [Juan] - HOT - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Douche chaude et savon [Juan] - HOT ( le Lun 6 Avr 2020 - 9:48 )

Jouer avec les bulles
Milo & Juan
Choisir une serviette, c'est déjà choisir un état d'âme, c'est choisir la qualité de bonheur qu'on éprouvera en sortant de la douche, c'est décider d'avance s'il sera gai ou tendre ou fou ou calme ou moqueur ou profond.




« Je pourrais rester des heures comme ça. » Son corps appuyé contre le mien. Même si l'eau montre une signe évident de faiblesse niveau chaleur. A part que nos corps soient encore trop en fusion et que cela change ma perspective de la température. En tout cas je me sens terriblement bien. Comblé. Épuisé. Vidé. Combien dure ce moment de félicité. Je l'ignore. Je me mets à rire quand Milo me parle de douche. « Il serait peut être temps en effet. A la base on était là pour ça pour se doucher. » Et mon rire se fait plus franc. Je récupère un peu de gel douche.  Je regarde son corps s'envelopper de mousse et je me savonne à mon tour. Non sans parfois venir lui filer un coup de main dans la fabrication de bulle. Un peu de rab de caresses ne fait de mal à personne. Ni un rab de regard langoureux sur les courbes offertes. « Oui je veux bien si cela ne te dérange pas. » C'est vrai que je ne me vois pas enfiler mes vêtements dans l'état qu'ils sont. Même si je ne compte pas partir pour le moment. Milo sort en premier et le choc thermique est frappant. Il est vrai que la cabine de douche était devenu un sauna. « Je peux te réchauffer si tu veux. » Je lui fais un clin d’œil. «  En tout bien tout honneur bien sur. Ou pas. » Vu ce que nous venons de partager le tout bien tout honneur était juste là pour le taquiner. Je sors mon tour et prends la serviette tendue. « Merci. » Je viens ensuite entourer de mes bras le corps de Milo. « Tu as moins froid ? » Mes lèvres se saisissent des siennes. J'accroche ma serviette autour de ma taille. Et je me mets à le sécher. Caressant au passage un peu plus son corps. « Cette douche était vraiment délicieuse. Tu as eu une très bonne idée de proposer. A vrai dire il y a longtemps que je n'avais pas passé  un moment aussi intense sexuellement parlant. » Je laisse mes yeux se perdre au fond des siens. « Tu m'as complètement électrisé. Et j'ai adoré. » Je viens à nouveau m'emparer des lèvres de Milo. Conscient que quelque chose de fort c'était tissé entre nous durant cette soirée. Conscient que je voudrais re-croquer dans ce corps que je venais juste de découvrir.

vmicorum.


Troublé
bien au delà de la raison, bien au delà de la passion.


Dernière édition par Juan Velasco le Ven 10 Avr 2020 - 17:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Milo VeraldiLa jeunesse dorée et éclatante
Milo Veraldi
http://www.ciao-vecchio.com/t5976-milo-pardon-d-etre-ne http://www.ciao-vecchio.com/t5980-milo-veraldi-sa-vie-et-ses-galeres
Faceclaim : Joe Collier
Messages : 855 - Points : 1873
Âge : 27 ans
Métier : Photographe
[terminé]  Douche chaude et savon [Juan] - HOT - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Douche chaude et savon [Juan] - HOT ( le Jeu 9 Avr 2020 - 10:25 )
Ce n'était pas ainsi que c'était censé se passer. D'habitude et dès le départ, il savait où il allait, il avait les cartes en main et surtout il ne se livrait pas ainsi. Il savait qu'il faisait n'importe quoi et pire que tout, une fois les mains et la bouche de Juan posées sur lui -à moins que ce ne soit juste son regard ?- il se moquait de tout ce qui n'était pas Juan, Juan, et encore Juan. Et c'était dangereux. Il le savait, et il savait aussi qu'il ne pouvait juste rien faire contre ça. Juan parvenait, il ne savait comment, à lui mettre les sens à l'envers, à le faire se pâmer de désir juste en lui soufflant quelques propos tendancieux à l'oreille, et à l'amener à un état d'excitation tel qu'il aurait tout donné, absolument tout, pour que Juan le fasse sien. Dieu, il se damnerait pour un type comme ça !
...Bon sang, il se serait damné pour Juan. Et quelque part, très loin dans son esprit, il prenait conscience qu'il aurait dû s'en affoler. Qu'il s'en affolerait certainement à un moment ou à un autre d'ailleurs. Mais pas là, pas pour le moment alors qu'encore tremblant et le corps de Juan toujours collé au sien, il tentait de reprendre pied et un peu de raison. Est-ce que Juan lui avait vraiment dit qu'il pourrait le posséder une autre fois ? Cette nuit ? Oui, cette nuit pas dans quinze jours, ça semblait évident ! Et c'était une promesse qui avait un goût autant de Paradis que d'Enfer.  

Parce que Juan risquait bien de devenir sa drogue, parce que là ce n'était pas le corps mais le coeur qui vacillait dangereusement prêt du bord, prêt à tomber pour une relation d'un soir, une relation sans lendemain, une relation de plus qui n'aurait dû se différencier en rien des autres. Et qui pourtant se démarquait par tant de choses... A commencer par cette impressionnante cicatrice qui tel un aimant, attirait sans cesse son regard. C'est qu'il y avait là, inscrit à même la chair, une histoire. Sans doute même l'histoire de Juan. Il aurait voulu pouvoir poser ses doigts dessus, en prendre possession, et en dessiner encore et encore le contour jusqu'à en apprendre le relief par coeur, alors qu'il ne pouvait que jalouser les bulles de savon qui glissaient dessus.

Spoiler:
 


Avoir un Gremlins chez soi...
Revenir en haut Aller en bas
Juan VelascoToujours frais après un litre de café
Juan Velasco
https://www.ciao-vecchio.com/t5823-jusqu-a-la-mise-a-mort-juan http://www.ciao-vecchio.com/t7472-a-la-pointe-de-l-epee-juan
Faceclaim : Ryan Guzman ©.Ante mortem (vava)
Messages : 1218 - Points : 2446
[terminé]  Douche chaude et savon [Juan] - HOT - Page 2 Tumblr_inline_plpx5koFbQ1t8bm8b_250
Âge : 31 ans né le 18/12/1988 à Séville Espagne
Métier : Torero est plus précisement Matador. Celui qui tue le toro. / Pour le moment arrêté à cause d'une grave blessure et totalement perdu bouffé par la peur que j'ai eu..
[terminé]  Douche chaude et savon [Juan] - HOT - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Douche chaude et savon [Juan] - HOT ( le Dim 12 Avr 2020 - 19:28 )

Jouer avec les bulles
Milo & Juan
Choisir une serviette, c'est déjà choisir un état d'âme, c'est choisir la qualité de bonheur qu'on éprouvera en sortant de la douche, c'est décider d'avance s'il sera gai ou tendre ou fou ou calme ou moqueur ou profond.


Grisant. Cet instant a été grisant. Mais aussi envoûtant. Délicieusement envoûtant. Fait de frissons de plaisir. De baisers brûlants. Et de caresses indécentes mais terriblement érotiques. Le corps de Milo en parfait accord avec le mien. Ses douces courbes terriblement sensuelles. Avait emprisonnés mes mains et mon être tout entier. Tout a été parfait. Délicieusement parfait. Et s'il y a eu de l'imparfait je n'ai rien vu. J'ai juste vu notre désir nous avaler tout cru pour nous projeter comme des étoiles dans le firmament au moment de l'extase. Et le ciel touché a été plus beau qu'une voie lactée. Et je n'ai pas envie de redescendre sur terre. Même s'il est temps. Même si c'est plus prudent si on ne veut pas finir sous une douche gelée. Mais je titille et propose de prolonger le moment. Cette douche a été une mise en bouche. Un avant goût de luxure décadente. Et j'ai envie d'y plonger encore avec plus de gourmandise. Plus d'insolence. Plus d'envie. Je veux à nouveau parcourir le corps de Milo. Faire naître sur sa peau des ribambelles de frissons. Je veux le rendre fou du bout de ma langue. Du bout de mes doigts. Avant de le voir vibrer en son sein avec plus de force. J'ai des idées érotiques,torrides. Et c'est avec lui que je veux les mettre en pratique. Encore. Il est un fruit juteux dans lequel je veux mordre. Et me régaler sans penser au lendemain. Sans penser à demain. A cet instant le photographe accapare toutes mes pensées même les plus sages, même les plus secrètes. Il me kidnappe. Il m’hypnotise et cela me plaît énormément.

On sort enfin de la douche mais encore emprunt de toute la sensualité qui nous a enrobé durant l'instant bullé. On retrouve la douceur d'une serviette. Et je me propose pour venir réchauffer Milo. Pas question de lui laisser attraper froid. Puis c'est un moyen comme un autre de profiter un peu plus de la douceur de sa peau. Et j'en profite pour le taquiner. Sachant très bien qu'il rebondira sur mes mots. Et nos corps se lovent, chacun trouvant sa place comme si c'était une évidence. « Je suis juste chaud ? » Je l'embrasse contre sa nuque. Laissant ma langue goûter à nouveau à cette friandise. Difficile de rester insensible. Pourtant je pensais tomber de fatigue après notre soirée, après cette douche bien méritée. Mais non je me sens en pleine forme. Avec une envie vorace de le dévorer. Avec une envie vorace de retrouver ses lèvres, de retrouver sa peau. Putain de désir qui s'invite et s'infiltre sous ma peau, sur ma peau, dans mes entrailles, dans mon âme et même mon cœur. Qu'a t-il de différent pour me mettre à nu si facilement ? Ou est l'homme qui aime prendre son temps pour vivre une expérience charnelle ? En tout cas ce Juan là n'est pas là ce soir. Non. Parce que celui qui se trouve à présent face à Milo, n'est que désir, frissons, envie. Et les regards s'accrochent encore. Peut être plus profondément je lui avoue que ce trouble là, que ce moment là et bien il est unique. Sexuellement unique. Mais pas que. Mais je n'en dis pas plus. Moi même surpris par toutes les émotions qui m'ébranlent et m'électrisent. Et les baisers à nouveau se font fiévreux. Promesse d'une suite tout autant fébrile et érotique. Et je me laisse happer. Emporter. J'ai juste envie de couler. Couler et ne pas remonter. Les explications je les chercherais plus tard. Là mon corps s'enflamme à nouveau et je ne vois qu'une seule solution pour éteindre ce feu. Posséder Milo.



vmicorum.


Troublé
bien au delà de la raison, bien au delà de la passion.
Revenir en haut Aller en bas
Milo VeraldiLa jeunesse dorée et éclatante
Milo Veraldi
http://www.ciao-vecchio.com/t5976-milo-pardon-d-etre-ne http://www.ciao-vecchio.com/t5980-milo-veraldi-sa-vie-et-ses-galeres
Faceclaim : Joe Collier
Messages : 855 - Points : 1873
Âge : 27 ans
Métier : Photographe
[terminé]  Douche chaude et savon [Juan] - HOT - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Douche chaude et savon [Juan] - HOT ( le Mer 15 Avr 2020 - 8:10 )
S'il était juste chaud ? Est-ce qu'il devait vraiment répondre à ça ? Alors que son corps se collait au sien de façon si désespérée... Et ça, si naturellement ? Bon sang, bien trop naturellement... "Plus que chaud. Tu m'embrases, Juan... Je sais pas comment tu fais ça mais je te veux à un point que tu n'imagines même pas." Et de bien des manières... Mais cela il le garda pour lui. Qu'en serait-il après cette nuit ? Il n'en savait rien mais il ne tenait pas non plus à y réfléchir pour le moment. Là, Juan était là et c'était en cet instant tout ce qui importait. Ça, et le fait qu'il n'avait que cette nuit pour parvenir à lui laisser un souvenir impérissable, et graver dans sa chair de façon indélébile la sensation de ses doigts et de ses lèvres comme s'il avait pu le marquer au fer rouge.

Spoiler:
 

Parce qu'il se rappelait soudainement pourquoi il se débrouillait toujours pour aller à l'hôtel ou partout ailleurs sauf ici. Mais il fallait visiblement oublier le "habituel" lorsqu'il s'agissait de Juan. Grimaçant de gêne, il expliqua. "J'ai pas de vraie chambre. Juste une mezzanine où je dors mais c'est pas assez haut pour se permettre de faire des galipettes et un semblant de coin repos derrière les paravents en bois pour mon futur étudiant Erasmus que je finirai par trouver un jour." Ce qui ne pourrait être qu'un plus pour ses finances difficiles. Le jour où quelqu'un se présentera enfin. "Du coup, j'invite jamais personne... Mais faut croire que t'es l'exception." C'est qu'il n'avait jamais considéré une chambre comme absolument essentielle alors que l'appartement communiquant avec le local commercial lui avait fait signer le bail les yeux fermés. Chose qu'il regrettait aujourd'hui. "Viens..." Glissant ses doigts entre les siens, il le tira vers les paravents qui dévoilèrent un simple clic-clac déplié avec oreillers et couette dessus et juste suffisamment de passage pour y accéder.

Il s'était rapproché de lui pour lui glisser à l'oreille en faisant attention à juste le frôler de son torse, le plus léger des contacts avec Juan l'affectant d'une façon bien trop intense pour son propre bien et il ne voulait certainement pas se mettre à se pâmer maintenant alors qu'il cherchait au contraire à affoler Juan. "Il va falloir te contenter de ça... Et de moi... Ça ira ?" Le tout dit sur un ton absolument innocent alors que ses doigts effleuraient en de délicates arabesques l'épiderme qui se trouvait sur leur passage, et que son souffle allait se perdre à l'angle de sa mâchoire.
Parce que l'insomnie charnelle lui disait bien même si ça ne devait pas être dans la plus belle des chambres. Voire même pas de chambre du tout. "Dis-moi Juan... As-tu une imagination fertile ? Imagine tout ce que tu voudrais pouvoir faire... Tout ce que tu aimerais faire..." Imagine assez pour oublier le manque de chambre... Ce n'était pas dit pour ne pas rappeler la chose mais l'idée était là. Alors qu'il suivait ses propres conseils et que ses doigts après avoir redessiné les pectoraux étaient peu à peu descendus jusqu'aux abdominaux et cette cicatrice qu'il effleurait enfin du bout des doigts. Aussi délicatement qu'une plume aurait pu le faire...


Avoir un Gremlins chez soi...
Revenir en haut Aller en bas
Juan VelascoToujours frais après un litre de café
Juan Velasco
https://www.ciao-vecchio.com/t5823-jusqu-a-la-mise-a-mort-juan http://www.ciao-vecchio.com/t7472-a-la-pointe-de-l-epee-juan
Faceclaim : Ryan Guzman ©.Ante mortem (vava)
Messages : 1218 - Points : 2446
[terminé]  Douche chaude et savon [Juan] - HOT - Page 2 Tumblr_inline_plpx5koFbQ1t8bm8b_250
Âge : 31 ans né le 18/12/1988 à Séville Espagne
Métier : Torero est plus précisement Matador. Celui qui tue le toro. / Pour le moment arrêté à cause d'une grave blessure et totalement perdu bouffé par la peur que j'ai eu..
[terminé]  Douche chaude et savon [Juan] - HOT - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Douche chaude et savon [Juan] - HOT ( le Ven 17 Avr 2020 - 17:49 )

Jouer avec les bulles
Milo & Juan
Choisir une serviette, c'est déjà choisir un état d'âme, c'est choisir la qualité de bonheur qu'on éprouvera en sortant de la douche, c'est décider d'avance s'il sera gai ou tendre ou fou ou calme ou moqueur ou profond.


Je joue avec les mots. Comment résister ? Milo respire la sensualité et l'érotisme. Et ces sensations augmentent à peine mon corps se colle au sien. La logique et la rigueur que j'ai mis jusqu'à présent dans mes relations volent en éclat. Je crois qu'elles ont volé en éclat au moment même ou j'ai eu envie de l'embrasser. Et maintenant que j'ai goûté à son corps plus question de m'en passer. Du moins pour les heures à venir. Car je ne sais pas de quoi demain sera fait. Peut être qu'on se dira qu'on a rêvé, que c'était trop beau pour être vrai. Mais je verrais tout cela au moment adéquate. Là je me laisse tenter et provoque sans modération mon amant. « Il ne faut pas chercher à comprendre l'alchimie entre deux êtres. Il semble que la notre soit particulièrement intense et érotique. » Autant assumer le feu, l'incendie qui fait rage. Et qui fait des ravages torride dans nos corps nus et envoûtés par l'instant.



vmicorum.


Troublé
bien au delà de la raison, bien au delà de la passion.
Revenir en haut Aller en bas
Milo VeraldiLa jeunesse dorée et éclatante
Milo Veraldi
http://www.ciao-vecchio.com/t5976-milo-pardon-d-etre-ne http://www.ciao-vecchio.com/t5980-milo-veraldi-sa-vie-et-ses-galeres
Faceclaim : Joe Collier
Messages : 855 - Points : 1873
Âge : 27 ans
Métier : Photographe
[terminé]  Douche chaude et savon [Juan] - HOT - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Douche chaude et savon [Juan] - HOT ( le Dim 19 Avr 2020 - 11:43 )
Ne pas chercher à comprendre, les paroles de Juan semblait couler avec une douceur sucrée à ses oreilles. Parce que oui, c'était intense et érotique. Et que c'était si facile de juste se laisser aller et de ne pas réfléchir... Jusqu'à oublier que le matin allait forcément suivre, et que son coeur risquait d'être bien malmené. Mais c'était sans doute déjà trop tard pour y penser et là, à entendre Juan lui assurer qu'il le prendrait de toute façon n'importe où, il en avait la bouche qui s'asséchait. Lui aussi ne voulait que se noyer dans leur plaisir, quoi que cela puisse en coûter le lendemain. Ne plus réfléchir donc... "Ça me plait bien comme programme... Mais j'ai quand même un lit à te proposer à défaut de chambre, monsieur l'exception."

Spoiler:
 


Avoir un Gremlins chez soi...
Revenir en haut Aller en bas
Juan VelascoToujours frais après un litre de café
Juan Velasco
https://www.ciao-vecchio.com/t5823-jusqu-a-la-mise-a-mort-juan http://www.ciao-vecchio.com/t7472-a-la-pointe-de-l-epee-juan
Faceclaim : Ryan Guzman ©.Ante mortem (vava)
Messages : 1218 - Points : 2446
[terminé]  Douche chaude et savon [Juan] - HOT - Page 2 Tumblr_inline_plpx5koFbQ1t8bm8b_250
Âge : 31 ans né le 18/12/1988 à Séville Espagne
Métier : Torero est plus précisement Matador. Celui qui tue le toro. / Pour le moment arrêté à cause d'une grave blessure et totalement perdu bouffé par la peur que j'ai eu..
[terminé]  Douche chaude et savon [Juan] - HOT - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Douche chaude et savon [Juan] - HOT ( le Sam 25 Avr 2020 - 10:45 )

Jouer avec les bulles
Milo & Juan
Choisir une serviette, c'est déjà choisir un état d'âme, c'est choisir la qualité de bonheur qu'on éprouvera en sortant de la douche, c'est décider d'avance s'il sera gai ou tendre ou fou ou calme ou moqueur ou profond.


La salle de bain aurait pu accueillir la suite de notre nuit. Mais un matelas sera bien plus confortable.Même si à cet instant je suis prêt à prendre Milo n'importe où dans cet appartement. L'envie étant encore bien trop vivace au creux de mes reins. Et la soulager, comme soulager celle du beau photographe est ma seule préoccupation. Et vu que je suis l'exception je compte tout faire pour que le beau gosse n'oublie rien. Tout en gardant graver dans ma mémoire le moindre de ses soupirs, le moindre de ses gémissements. On est rapidement dans notre nouvel espace de jeu. Et la promiscuité est tout autant enivrante. Etre corps contre corps semble la solution parfaite pour pallier au peu de place. Mais le contact de nos corps en ébullition accentue mon désir. Tout comme les caresses et les baises partagés, distillés avec expertise. Au point que tout mon être devient incandescent. C'est violent et très agréable cette sensation de manque liée à ce besoin de le faire mien. C'est comme si j'avais été privé de sexe depuis des semaines. Comme si à cet instant le corps de Milo était le centre de mon univers. Plus rien ne compte sauf sa bouche affamée, ses mains insolentes, sa virilité tendue, et son intimité offerte. Et je lui montre à quel point là maintenant, tout de suite, il m'est vital. « Alors tu sauras ... » Je souffle sur sa peau. « Après .. promis je te dirais tout ... » Avec le risque qu'il ne voit en moi qu'un monstre, un boucher comme me nomme certaines personnes. Je me suis même retrouvé avec un sac d'ordure sur ma tête une fois. Un mec fou qui m'avait pris pour une poubelle. Bonjour l'odeur quand j'étais rentré chez Ezio. Mais je verrais bien la réaction de Milo. Là place à l'action et elle s'annonce savoureuse et insolente. Je vais brûler son corps entier de mes caresses et de mes baisers. Et l'entraîner dans le plus délicieux des abîmes.



vmicorum.


Troublé
bien au delà de la raison, bien au delà de la passion.
Revenir en haut Aller en bas
Milo VeraldiLa jeunesse dorée et éclatante
Milo Veraldi
http://www.ciao-vecchio.com/t5976-milo-pardon-d-etre-ne http://www.ciao-vecchio.com/t5980-milo-veraldi-sa-vie-et-ses-galeres
Faceclaim : Joe Collier
Messages : 855 - Points : 1873
Âge : 27 ans
Métier : Photographe
[terminé]  Douche chaude et savon [Juan] - HOT - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Douche chaude et savon [Juan] - HOT ( le Jeu 30 Avr 2020 - 7:47 )
Mais pourquoi après ? Pourquoi il ne pouvait pas expliquer maintenant ? "...D'accord. Après." Il avait de toute façon déjà beaucoup trop à penser pour se préoccuper de cette réponse, et il ne commandait en vérité plus grand-chose de son cerveau. Et laissé en roue libre, celui-ci se montrait particulièrement véloce en hypothèses de toutes sortes. Pour n'en retenir finalement que la plus évidente. Juan était un mafieux ! Ça ne pouvait être que ça pour prendre autant de précautions au sujet d'une simple cicatrice. Bien que simple n'était sans doute pas le bon terme vu le caractère impressionnant de celle-ci. Mais tout de même, Juan faisant partie de la mafia... Un gangster. Et ce fut sans mal qu'il l'imagina une arme à la main. Trop sexy... Et ça rendait tout de suite les choses beaucoup plus excitantes ! Comme s'il pouvait l'être davantage mais si, il pouvait de toute évidence l'être davantage encore !

Mais ça restait tout de même pas bon tout ça. C'était lui qui était censé rendre Juan fou de lui, et non l'inverse. Alors que c'était pourtant Juan qui se jouait de lui... « Oui désire moi encore plus Milo. » Et comment vouliez-vous résister à cela alors que c'était dit de cette façon-là et avec cette voix-là...
Spoiler:
 


Avoir un Gremlins chez soi...
Revenir en haut Aller en bas
Juan VelascoToujours frais après un litre de café
Juan Velasco
https://www.ciao-vecchio.com/t5823-jusqu-a-la-mise-a-mort-juan http://www.ciao-vecchio.com/t7472-a-la-pointe-de-l-epee-juan
Faceclaim : Ryan Guzman ©.Ante mortem (vava)
Messages : 1218 - Points : 2446
[terminé]  Douche chaude et savon [Juan] - HOT - Page 2 Tumblr_inline_plpx5koFbQ1t8bm8b_250
Âge : 31 ans né le 18/12/1988 à Séville Espagne
Métier : Torero est plus précisement Matador. Celui qui tue le toro. / Pour le moment arrêté à cause d'une grave blessure et totalement perdu bouffé par la peur que j'ai eu..
[terminé]  Douche chaude et savon [Juan] - HOT - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Douche chaude et savon [Juan] - HOT ( le Sam 9 Mai 2020 - 10:42 )

Jouer avec les bulles
Milo & Juan
Choisir une serviette, c'est déjà choisir un état d'âme, c'est choisir la qualité de bonheur qu'on éprouvera en sortant de la douche, c'est décider d'avance s'il sera gai ou tendre ou fou ou calme ou moqueur ou profond.


Après. Parce que je sais comment la plus part des gens réagissent quand je leur dis ce qui a causé ma blessure. Certains m'envoient dans les dents que c'est bien fait, que je l'ai mérité. Mon métier n'est pas apprécié et je ne veux pas voir partir en vrille cet instant torride. Cet instant unique. Alors oui après. Après que j'ai encore dévoré de mes caresses, de mes lèvres, de mon épée le corps de Milo. Après que je l'ai fais frissonner de mille et une manières. Après qu'il est crié qu'il en veut encore. Après que nos cœurs est explosé de ce trop de délice que la joute charnelle nous aura offert. Après quand nos esprits seront embrumés de sensualité et d'érotisme. Après .. Et tant pis si le beau photographe pense à des tas de folie par rapport à cette marque qui traverse mon ventre laissant place aux idées les plus rocambolesques. Là tout ce que je veux c'est sentir sa peau contre la mienne. C'est posséder son corps encore.





vmicorum.


Troublé
bien au delà de la raison, bien au delà de la passion.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[terminé]  Douche chaude et savon [Juan] - HOT - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Douche chaude et savon [Juan] - HOT ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] Douche chaude et savon [Juan] - HOT -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant