Revenir en haut
Aller en bas

Le deal à ne pas rater :
GACHI Batterie Externe 26800mAh
21.20 €
Voir le deal

 

- [terminé] Décadence fatale. (Olivia). HARD -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Le Ruby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Declan O'Reilly10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Declan O'Reilly
https://www.ciao-vecchio.com/t4363-ames-sensibles-s-abstenir https://www.ciao-vecchio.com/t4368-le-connard-de-service-a-votre-service#139421
Faceclaim : Vinnie Woolston © Velarya (vava)
Messages : 1546 - Points : 3197
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD 3000fd742798af13ad40b4759c542b34
Âge : 32 ans né le 17/02/1988 à Dublin
Métier : Agent animalier au zoo Di Napoli
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD Empty
Sujet: [terminé] Décadence fatale. (Olivia). HARD ( le Sam 1 Fév 2020 - 16:43 )
Violence as an oxygen.
olivia & declan

Les journées s’enchaînent. Et m’enchaînent à une vie de merde. Ou la décadence coule dans mes veines. Mêlant indécence et insolence. Il n'y a qu'au boulot ou je reste clean. Ou je reste poli. Disant bonjour. Disant bonsoir. Je m'occupe correctement des animaux qui sont sous ma responsabilité. Mais une fois dehors, je deviens hors contrôle. La rage tapisse mes veines et fait bouillir mon sang. L'envie de violence glisse sur ma peau la brûlant de part en part. Apportant dans mon esprit torturé les douleurs du passé. Et la fuite de la belle ensorceleuse. J'ai beau frapper, baiser, boire, me droguer, rien n'y fait. Elle reste dans ma tête avec sa peau dorée. Son parfum sucré. Ses baisers, ses caresses viennent me hanter la nuit comme des fantômes qui me rongent le peu d'âme humaine qui me reste. Quand je peux je cogne. Les pédés ont intérêt de ne pas montrer le bout de leur nez. Parce que je ne les loupe pas. Depuis la confrontation avec Ban-Ryu je redouble d'effort quand je suis face à un de ses pauvres dégénérés. Je leurs fais payer le prix cher. Ils n'ont rien à faire dans notre monde. Et puis quand mes poings ont bien frappé et que mon corps à besoin de s'apaiser. Je cherche une fille, une qui traîne dans la rue et qui m'offrira son corps sans poser de questions. Une qui se laissera faire. Qui se laissera malmener. Et qui partira sans rien dire quand mon plaisir se sera écoulé. Je ne fous de la couleur de leurs peaux, de la saveur de leurs bouches. Tout ce que je veux c'est les prendre. Les posséder. Les rabaisser. Et puis les virer.

Et là je traîne à la recherche de cette âme en peine qui viendra se lier la mienne juste pour quelques heures. Juste pour une parenthèse. Un moment de luxure ou les sentiments n'ont pas leurs place. C'est juste le sexe pour le sexe. C'est juste la baise pour la baise. Pas la peine de se prendre la tête. Et sans savoir pourquoi voilà que mes pas me mènent vers le Ruby. Cet établissement je le connais. J'y ai souvent mis les pieds. Les filles elles savent s'offrir dans ce lieu de débauche. Elles écartent les cuisses et elles attendent que l'on fasse notre affaire. Bien sur elles gémissent, jouent le jeu de notre désir. Elles poussent même le vice à apprécier nos caresses et nos baisers. Nos bites en train de les dompter. On en a pour notre argent. Alors je pousse la porte. J'ai déjà quelques verres dans le nez. Mes mains abîmées à force de cogner. Je marque une pause au bar histoire d'ajouter quelques grammes d'alcool aux grammes déjà présent dans mon sang. Il y a du monde et machinalement je cherche une fille. Une bien particulière. Elle a la peau dorée elle aussi. Une peau dorée à la saveur des îles paradisiaques. Et elle m'a souvent fait rêver. Enivrer. La chevaucher a toujours été un délice. Une joute exquise. De plus elle n'a jamais rien dit quand je l'ai taquiné avec moins de politesse. Je venais souvent. La réclamer. Et puis Meena a surgi dans ma vie et le Ruby est devenu mon passé.

Mais Meena n'est plus là. Ma liberté m'habille avec audace. Alors je demande au barman. « Est ce qu'Olivia est là ce soir ? Est ce qu'elle est libre ? Parce que si c'est le cas dites lui qu'elle a un client pour elle. » Je bois quelques gorgées de mon verre. Puis le barman revient et me montre une direction. Un petit espace privé. Une belle mise en bouche avant de finir dans sa chambre. Je commande sa boisson et avec les deux verres en main je me dirige vers le rideau qui est tiré. Je le pousse. Olivia est de dos. Et très peu vêtue. De quoi me mettre en appétit.  « Bonsoir beauté sauvage. » Mes lèvres viennent frôler ses épaules dénudées. Ma main libre entoure sa taille, caressant son bas ventre. Elle descend doucement pour se presser sur son intimité. Rêvant de se glisser sous le tissus de sa petite culotte. Mais patience, même si je me sens déjà chaud. Brûlant même. Je la fais pivoter pour qu'elle se retrouve face à moi. Et je la détaille. Sans omettre aucune partie de son corps. De mes yeux. Du bout de mes doigts je la dessine. « Toujours aussi bandante. » Puis je prends sa main et la pose sur ma virilité. « Elle a besoin qu'on s'occupe d'elle. Et je sais que tu es parfaite pour ça. » Il y a peut être plus de colère dans mon regard. Plus de haine. Je serais peut être plus violent. Plus tard quand mon corps sera nu sur le sien. Mais là je la goûte doucement. Essayant de ne pas laisser sortir la bête trop vite. Je lui tends son verre. « Tu bois toujours la même chose belle tout droit sorti de l'enfer pour épuiser mon corps. » Je tape mon verre contre le sien. Et puis je m'installe. Tapotant sur mes cuisses pour que la belle Olivia vienne prendre place. Histoire que l'on commence à se chauffer.


vmicorum. / lux alterna & lux alterna


Croire
que l'avenir effacera le passé et que demain deviendra meilleur. La seule façon de ne pas couler.


Dernière édition par Declan O'Reilly le Lun 25 Mai 2020 - 22:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Taylor10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Olivia Taylor
http://www.ciao-vecchio.com/t6425-olivia-l-europe-n-etait-pas-le http://www.ciao-vecchio.com/t6441-liv-il-y-a-des-personnes-qui-te-tirent-vers-le-haut-d-autres-vers-le-bas
Faceclaim : Antonia Thomas + shiya
Messages : 473 - Points : 1056
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD BK6m
Âge : 33 ans
Métier : "Cherie" au Ruby
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD Empty
Sujet: Re: [terminé] Décadence fatale. (Olivia). HARD ( le Mer 5 Fév 2020 - 11:22 )
Cela faisait seulement cinq minutes qu’Olivia était dehors pour prendre une pause quand elle entend la porte s’ouvrir à côté d’elle. « - T’es pas payer à rien foutre, dépêche-toi de rentrer. » Elle soupire, lève les yeux au ciel mais s’exécute quand même. Elle passe par les loges pour y remettre ses affaires sous le regard haineux de certains de ses collègues. Depuis ce qu’il s’est passé avec Alvaro l’autre soir, certaines filles sont jalouses, elles pensent qu’elle est une privilégiée et quoi qu’elle fasse, elle ne risque rien. Il faut reconnaître qu’elle a eu un peu de chance mais elle n’a rien demandé de ça. Le patron a fait son choix seul, elle n’a pas eu besoin de lui faire quoi que ce soit pour qu’il lui vienne en aide. Elle n’y fait cependant pas plus attention que ça. Elle évite de se prendre la tête avant la fin de son service, sinon les clients risqueraient d’en payer les conséquences et elle aurait des problèmes.
Elle s’apprêtait à rejoindre la salle principale quand le barman lui coupe la route pour lui dire qu’un homme la demande. « - Très bien. Faites-le venir dans ce cas. » Dit-elle en continuant sa route dans le couloir pour pouvoir rejoindre sa salle privée. Un habitué certainement pour qu’il demande une fille en particulier. Elle ne pense pas que ça soit Arthur cette fois, il y est déjà venu il n’y a pas si longtemps et ça n’est pas dans ses habitudes de revenir en si peu de temps. Elle sait qu’elle n’a plus tellement de temps, elle se prépare donc rapidement. Retirant simplement son peignoir pour être en sous-vêtements avec par-dessus une courte robe transparente de couleur noire. Elle n’a plus qu’à l’attendre maintenant, se mettant déjà en condition mentale afin que ça se passe bien.

Cette voix, cette manière de parler et de faire les choses ne lui sont réellement pas inconnues. Et même si ça fait longtemps, elle n’a pas oublié. Peut-être qu’elle aurait dû prendre quelque chose avant cette séance pour que ça soit plus facile. Elle sait comment il est et elle connaît ses exigences, auxquelles elle doit se plier sans rien dire. Mes ses pensées n’ont pas de place ici. Elle doit jouer un rôle, et le jouer bien. Sourire aux lèvres, elle soupire de plaisir quand elle sent ses mains sur elle. Une fois face à l’homme, elle relève les yeux sur son visage, serrant sa main contre sa virilité. « - Elle m’avait presque manquée. Je ne pensais que je ne vous verrais plus. » Un sourire en coin, elle le suivra quoi qu’il en soit. Attrapant le verre qu’il lui tend, elle y trempe légèrement ses lèvres. « - Parfait. » Dit-elle en profitant vraiment de ce verre d’alcool. Il va vraiment lui faire du bien. Surtout que Declan sent de son côté cette odeur à plein nez. Elle en deviendrait saoule rien que par son haleine. Enfin, c’est assez habituel dans ce genre d’endroit de toute façon. Faire boire les clients c’est un peu le but aussi, afin d’avoir plus d’argent encore. Elle s’approche de lui, se posant à califourchon sur ses cuisses, collant légèrement son bassin au sien. « - J’ai le droit de savoir pourquoi ai-je été délaissée pendant si longtemps ? » Elle observe son visage attentivement, un sourire sur le coin des lèvres. Elle ondule légèrement son bassin, elle met son corps en avant pour lui plaire. Elle a de souvenir qu’il refuse qu’elle touche à ses lèvres, elle respectera donc cette barrière tant qu’il en aura l’envie. Elle sait qu’il est un homme qui aime prendre le dessus. Elle n’est pas dérangée par ça, elle n’en a pas le droit de toute manière. Elle pose une main dans sa nuque, penchant son visage ensuite pour venir mordiller la peau de son coup avec sensualité. Voulant surtout jouer sur le plaisir, sur l’excitation que ça peut lui donner en plus. « - Tu lui as tellement manquée qu’elle mouille déjà pour toi. » Dit-elle en venant lui murmurer à l’oreille cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
Declan O'Reilly10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Declan O'Reilly
https://www.ciao-vecchio.com/t4363-ames-sensibles-s-abstenir https://www.ciao-vecchio.com/t4368-le-connard-de-service-a-votre-service#139421
Faceclaim : Vinnie Woolston © Velarya (vava)
Messages : 1546 - Points : 3197
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD 3000fd742798af13ad40b4759c542b34
Âge : 32 ans né le 17/02/1988 à Dublin
Métier : Agent animalier au zoo Di Napoli
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD Empty
Sujet: Re: [terminé] Décadence fatale. (Olivia). HARD ( le Mer 12 Fév 2020 - 17:02 )
Violence as an oxygen.
olivia & declan

Je ne perds pas une seconde quand le barman me montre la direction où trouver Olivia. Je pousse le rideau qui me sépare de la belle, faisant attention de ne pas renverser les verres que je tiens dans mon autre main. Elle est là. Même de dos elle est sensuelle, érotique, torride. Je viens doucement me coller contre la belle, frôlent sa peau nue de mon souffle et de mes lèvres. Je suis certain qu'elle va reconnaître ma voix. Peut être même l'odeur de mon parfum. Je sais que je ne suis pas le seul homme à venir laisser sa trace sur sa peau dorée. Mais là mienne est souvent bien plus marquante que celle de ses autres amants. Plus particulière aussi. Il y a la marque de la jouissance qui se déverse entre ses cuisses et qui l'enivre autant que moi. Puis il y a celle plus rude que mes mains empoisonnées de coups déversent sans ménagement. Laissant parfois des traces étoilées et bleutées sur ses courbes apprivoisées. Sur l'instant cette violence gratuite  me libère, bien plus que le plaisir que la belle sait parfaitement me faire éprouver. Mais après cela me rendait fou parce que la paix s'envole aussi vite qu'elle est venue me tirailler.

Je la mets rapidement face à moi et mes gestes titillent déjà la belle. Sans omettre de lui faire voir combien elle me fait de l'effet. Combien elle m'a manqué. « Content de savoir qu'elle compte pour toi. » Je presse sa main d'avantage déjà enivrer par ce touché qui promet des caresses bien plus exquises. « Je voulais te rendre plus gourmande. C'est pour ça que je suis resté loin de toi quelques temps. Mais là je m'en pouvais plus d'attendre. » Je lui tends son verre. Lui laissant le temps d'en profiter. Je m'installe, bois quelques gorgées du mien. Et l'invite à me rejoindre. Sourire aux lèvres, mes mains glissent sur son corps. Elle vient d'elle même jouer de son bassin contre le mien. De quoi me rendre fou et me faire bander avec plus de ferveur. « Pas mal de boulot. Et puis une femme .. j'ai cru un instant qu'elle pourrait être unique .. mais je me suis trompé. » Mes mains au creux de ses reins descendent sur ses fesses que je presse avec envie. Je pourrais lui arracher sa petite culotte. Et la posséder tout de suite, surtout qu'Olivia en profite pour mettre le feu à mon corps. Feu qui devient bien plus ardant quand elle me dit qu'elle est déjà mouillée. Je viens poser mes lèvres contre son cou, jouant de ma langue sur sa peau. Avant de la mordiller. « Laisse moi vérifier combien elle est excitée par ma présence. » Une main toujours sur ses fesses pour la coller contre moi. L'autre s'égare sur sa hanche avant de venir caresser l'intérieur de sa cuisse. Je passe mes doigts contre le tissu. « En effet tu me sembles brulante ma belle. » Puis mes doigts s'invite sous le tissu, s'emparant de ses lèvres intimes avant de la pénétrer. « J'aime te sentir aussi humide.  Branle moi. » Je veux sentir l'étau de ses doigts autour de ma virilité. Elle a envie d'être libérée de sa prison de tissu. Elle rêve de vas et viens torrides. Elle rêve de bouche affamée. Et d'une chatte offerte. « Montre moi combien tu es douée avec tes doigts .. » Ma langue glisse sur son cou, ma main posée sur ses fesses remonte dans son dos, caresse ses épaules, s'empare d'un sein puis d'un autre. Cherchant avec audace sa peau. Puis remonte sur son visage et un doigt s'impose entre ses lèvres. « Montre moi combien tu es doué avec ta bouche. » Je la laisse défaire mon pantalon, sa main libère mon épée vibrante de désir. Mes doigts s'enfoncent plus en elle. « Montre moi combien elle t'a manqué. » Olivia sait ce que j'aime. Ce plaisir malsain que j'ai de dominer. Mais là j'ai envie de voir ce donc elle serait capable si je lui laissais les commandes. Bon pas durant toute la joute. Juste pour me mettre un peu plus en appétit. Et puis Olivia m'a dit qu'elle avait manqué, à elle de le prouver. Et j'attends passion, ferveur, érotisme, ardeur, audace, décadence et insolence. Parce que si elle reste sage, elle va me rendre encore plus affamé.


vmicorum. / lux alterna & lux alterna


Croire
que l'avenir effacera le passé et que demain deviendra meilleur. La seule façon de ne pas couler.


Dernière édition par Declan O'Reilly le Mar 3 Mar 2020 - 8:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Taylor10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Olivia Taylor
http://www.ciao-vecchio.com/t6425-olivia-l-europe-n-etait-pas-le http://www.ciao-vecchio.com/t6441-liv-il-y-a-des-personnes-qui-te-tirent-vers-le-haut-d-autres-vers-le-bas
Faceclaim : Antonia Thomas + shiya
Messages : 473 - Points : 1056
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD BK6m
Âge : 33 ans
Métier : "Cherie" au Ruby
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD Empty
Sujet: Re: [terminé] Décadence fatale. (Olivia). HARD ( le Lun 24 Fév 2020 - 12:01 )
Revenir en haut Aller en bas
Declan O'Reilly10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Declan O'Reilly
https://www.ciao-vecchio.com/t4363-ames-sensibles-s-abstenir https://www.ciao-vecchio.com/t4368-le-connard-de-service-a-votre-service#139421
Faceclaim : Vinnie Woolston © Velarya (vava)
Messages : 1546 - Points : 3197
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD 3000fd742798af13ad40b4759c542b34
Âge : 32 ans né le 17/02/1988 à Dublin
Métier : Agent animalier au zoo Di Napoli
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD Empty
Sujet: Re: [terminé] Décadence fatale. (Olivia). HARD ( le Mar 3 Mar 2020 - 9:38 )
Violence as an oxygen.
olivia & declan





vmicorum. / lux alterna & lux alterna


Croire
que l'avenir effacera le passé et que demain deviendra meilleur. La seule façon de ne pas couler.


Dernière édition par Declan O'Reilly le Mar 17 Mar 2020 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Taylor10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Olivia Taylor
http://www.ciao-vecchio.com/t6425-olivia-l-europe-n-etait-pas-le http://www.ciao-vecchio.com/t6441-liv-il-y-a-des-personnes-qui-te-tirent-vers-le-haut-d-autres-vers-le-bas
Faceclaim : Antonia Thomas + shiya
Messages : 473 - Points : 1056
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD BK6m
Âge : 33 ans
Métier : "Cherie" au Ruby
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD Empty
Sujet: Re: [terminé] Décadence fatale. (Olivia). HARD ( le Mar 17 Mar 2020 - 14:28 )
Revenir en haut Aller en bas
Declan O'Reilly10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Declan O'Reilly
https://www.ciao-vecchio.com/t4363-ames-sensibles-s-abstenir https://www.ciao-vecchio.com/t4368-le-connard-de-service-a-votre-service#139421
Faceclaim : Vinnie Woolston © Velarya (vava)
Messages : 1546 - Points : 3197
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD 3000fd742798af13ad40b4759c542b34
Âge : 32 ans né le 17/02/1988 à Dublin
Métier : Agent animalier au zoo Di Napoli
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD Empty
Sujet: Re: [terminé] Décadence fatale. (Olivia). HARD ( le Sam 21 Mar 2020 - 23:04 )
Violence as an oxygen.
olivia & declan





vmicorum. / lux alterna & lux alterna


Croire
que l'avenir effacera le passé et que demain deviendra meilleur. La seule façon de ne pas couler.
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Taylor10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Olivia Taylor
http://www.ciao-vecchio.com/t6425-olivia-l-europe-n-etait-pas-le http://www.ciao-vecchio.com/t6441-liv-il-y-a-des-personnes-qui-te-tirent-vers-le-haut-d-autres-vers-le-bas
Faceclaim : Antonia Thomas + shiya
Messages : 473 - Points : 1056
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD BK6m
Âge : 33 ans
Métier : "Cherie" au Ruby
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD Empty
Sujet: Re: [terminé] Décadence fatale. (Olivia). HARD ( le Dim 19 Avr 2020 - 15:47 )
Revenir en haut Aller en bas
Declan O'Reilly10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Declan O'Reilly
https://www.ciao-vecchio.com/t4363-ames-sensibles-s-abstenir https://www.ciao-vecchio.com/t4368-le-connard-de-service-a-votre-service#139421
Faceclaim : Vinnie Woolston © Velarya (vava)
Messages : 1546 - Points : 3197
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD 3000fd742798af13ad40b4759c542b34
Âge : 32 ans né le 17/02/1988 à Dublin
Métier : Agent animalier au zoo Di Napoli
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD Empty
Sujet: Re: [terminé] Décadence fatale. (Olivia). HARD ( le Mer 29 Avr 2020 - 8:30 )
Violence as an oxygen.
olivia & declan




vmicorum. / lux alterna & lux alterna


Croire
que l'avenir effacera le passé et que demain deviendra meilleur. La seule façon de ne pas couler.
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Taylor10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Olivia Taylor
http://www.ciao-vecchio.com/t6425-olivia-l-europe-n-etait-pas-le http://www.ciao-vecchio.com/t6441-liv-il-y-a-des-personnes-qui-te-tirent-vers-le-haut-d-autres-vers-le-bas
Faceclaim : Antonia Thomas + shiya
Messages : 473 - Points : 1056
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD BK6m
Âge : 33 ans
Métier : "Cherie" au Ruby
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD Empty
Sujet: Re: [terminé] Décadence fatale. (Olivia). HARD ( le Sam 2 Mai 2020 - 18:38 )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[terminé] Décadence fatale. (Olivia).  HARD Empty
Sujet: Re: [terminé] Décadence fatale. (Olivia). HARD ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] Décadence fatale. (Olivia). HARD -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Le Ruby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant