Revenir en haut
Aller en bas

-36%
Le deal à ne pas rater :
-36% sur la pot à plante en lévitation dans l’air
53.63 € 83.79 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -56%
Compresseur digital programmable Michelin 12V – ...
Voir le deal
35.27 €

 

- [terminé] Julian | Confiance de pirate. -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Port de Santa Lucia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Virgil Alwood10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Virgil Alwood
https://www.ciao-vecchio.com/t6189-virgil-le-pirate-des-temps-mo https://www.ciao-vecchio.com/t6230-mon-seul-et-unique-amour-reste-l-ocean
Faceclaim : Shemar Moore © vmicorum..(vava)
Messages : 1032 - Points : 1563
[terminé] Julian | Confiance de pirate. - Page 2 QumO
Âge : 46 ans / né le 20/03/1974 en Jamaïque
Métier : Plongeur en haute mer / Propriètaire de la goelette la "Seas of Legends" avec laquelle il sillonne les mers.
[terminé] Julian | Confiance de pirate. - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Julian | Confiance de pirate. ( le Sam 2 Mai 2020 - 11:25 )
Tiens bon la barre.
Julian & Virgil

Si au départ Virgil ne comprend pas trop où veut en venir Julian avec ses questions, il cerne peu à peu le problème. Il sent bien que sous ses demandes il y a une forte peine à porter. Une blessure ouverte et à vif qui traîne sur son cœur depuis des années. Il laisse parler le plus jeune, l'écoute et l'assure de son soutien. Après tout ils sont une famille et une famille cela doit aider, épauler dans les bons comme dans les mauvais moments. Elle se doit même d'être plus forte et plus soudée quand tout va mal. Il lui ouvre une porte lui précisant que s'il veut parler il sera toujours là. Qu'il ne jugera pas. Qu'importe ce qu'il a à lui dire. Rien ne changera entre eux, peu importe ses choix de vie. Ils lui appartiennent, ils lui sont propres. Personne n'a le droit de l'empêcher tant qu'il ne dépasse pas les limites.
« Je comprends l'amour d'un père c'est sacré. Si je peux t'aider n'hésite pas. »
Le jamaïcain pourrait même aller lui parler à ce paternel qui ne semble pas voir celui que Julian est vraiment. Pas qu'il venterait les mérites de son matelot mais il lui parlerait de l'homme qu'il est au fond de son cœur. Et cet homme là mérite le respect et l'amour.
« Il est vrai qu'on a cet avantage. Même si quand on revient le fardeau semble toujours plus lourd. C'est pour cette raison qu'à un moment il faut trancher dans le vif et affronter les choses. Ne plus les fuir pour que le poids au retour ne fasse pas regretter d'être rentré à quai. »
Il en a vu des ports Virgil. Il a amarré sa goélette un peu partout dans le monde. Parfois il a quitté les quais de certains ports le cœur lourd. Mais il n'a jamais eu de regret, ni pour partir, ni pour revenir. Être en paix avec son âme, et son cœur c'est important pour un pirate. Même si son cœur est toujours resté libre. Il n'a jamais trouvé où réellement l'amarrer. Mais il n'a jamais cherché non plus.
« Merci. »
Il a encore du temps devant lui, même s'il a déjà un bon nombre d'année au compteur de sa vie.

Ils arrivent enfin sur le site de plongée. Et rapidement les ordres sont données. Chacun prend son poste pour la manœuvre définitive et la mise en place de la suite du programme. C'est à dire la mise à l'eau d'une partie de l'équipage de Virgil. Julian et Jun-Ho font partis des hommes qui vont plonger. Tout le monde s'équipe et les ordres se donnent. La descente se fait sans encombre et la vision est des plus magnifiques. Plus ils s'enfoncent et plus l'épave s'offre à leurs yeux un spectacle grandiose dont le jamaïcain ne se lasse jamais..
« En effet l'eau la bien conservée. On a de la chance sur ce coup là. Si trois cent ans tu appelles ça pas longtemps. Mais il est vrai qu'on en a sorti des beaucoup plus anciennes. »
Ils font le tour et évalue le travail. Ils cherchent également les petits objets qui remonteront en premier.
« Oui on va la remonter. Pas question de laisser une beauté pareille au fond de l'eau. Et le musée de Naples va être ravi de l’acquérir je pense. »
Ils prennent des photos pour avoir une vue de l'ensemble et pouvoir établir la mise en place de la sortie des entrailles de la mer. Ils n'ont pas le droit à l'erreur car l'épave pourrait se briser si elle remonte trop vite ou si elle est mal sécurisée. Il va falloir qu'ils prennent leur temps et ils le savent. Leur travail demande de la patience et de la minutie. Les pirates en sont tous conscients.

A peine à bord les questions se posent. Le reste de l'équipage a tout vu sur les écrans de contrôle et ils ont commencé à cibler des sections plus intéressantes que d'autre. A évaluer les risques et ils en font part aux plongeurs et à leur capitaine.
« Bon boulot les gars. »
Il apprécie d'avoir une équipe coordonnée qui agit avant même qu'il n'en donne l'ordre.
« Oui je ne m'attendais pas à autant de richesse. Et comme me l'a fait remarquer Julian l'épave est bien conservée ce qui va faciliter notre tâche à tous. »
Ils s'installent autour de la table improvisée sur le pont de la goélette. Travailler en plein air est un des avantages de leur métier. Ils font défiler les photos prises sur le site.
« Je pense qu'on va d'abord remonter toutes les petites pièces qui pourraient gêner. Cela allégera le poids et puis au moins elles seront en sécurité à bord. »
Il regarde Julian qui pose une question pertinente.
« On a pas vu d'ossements de notre côté et vous les gars ? »
Rien non plus mais Jun-Ho fait remarquer que les embarcations de sauvetage n'y sont plus. Même si sur ce genre de bateau elles étaient sommaires.
« Du coup ils ont du pouvoir échapper au naufrage. Après est ce qu'ils s'en sont tous sortis je pense que cette question restera sans réponse. Il y avait peut être un autre navire dans les parages. Du coup vous avez vu quoi d'intéressant à remonter en priorité ? »
Et là ils s'adressent surtout aux plongeurs, chacun avait l’œil aux aguets et il sait parfaitement que ses hommes ont du remarquer des objets que lui n'a pas du voir. Il attend dont les avis de chacun pour établir une première liste et mettre tout en place sur le bateau pour que la remontée se fasse sans problème. Même s'ils ne sont à l'abri de rien. Puis il s'adresse à Julian qui le secondait dans cette plongée.
« Alors tes impressions ? »
Parce que c'est toujours émouvant de voir le passé de cette manière, d'imaginer la vie avant le naufrage, de penser aux personnes qui étaient à bord. A ce qu'ils ont du éprouver s'ils n'ont pas pu se sauver. Virgil se les pose à chaque fois. Imaginant des scénarios divers sur la fin de cette épave.  

vmicorum.


La Mer berceau
de l'âme du marin. Écrin de vie du cœur du pirate. Elle est caresse, elle est tempête. Et jamais elle ne se dévoile totalement.

Revenir en haut Aller en bas
Julian VerrecchiaLa jeunesse dorée et éclatante
Julian Verrecchia
http://www.ciao-vecchio.com/t6667-julian-verrecchia-o-mom-why-di http://www.ciao-vecchio.com/t7456-julian-o-25-ans-o-pirate#250628
Faceclaim : Dacre Montgomery (Ealitya)
Messages : 682 - Points : 1624
[terminé] Julian | Confiance de pirate. - Page 2 Tumblr_inline_p8qn27boGU1vqt5rn_400
Âge : 25 ans
Métier : Chercheur de trésor, pirate, apprentis en tout cas
[terminé] Julian | Confiance de pirate. - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Julian | Confiance de pirate. ( le Dim 3 Mai 2020 - 13:22 )
Julian sourit en hochant la tête comme pour seul réponse. Pour lui c’est peine perdue. Lui parler ne servirait sans doute à rien. Son père à ses idées, il est égoïste, il ne pense qu’à lui et ses affaires. Si on ne le suit pas, on n’est rien. Si le jeune Verrecchia avait accepté de suivre son père dans l’entreprise, de travailler à ses côtés peut-être que ça aurait été mieux. Leur relation aurait été plus positive en tout cas. Mais il ne l’a pas fait. Car Julian, quand bien même il voulait que ça se passe bien, ne pouvait pas se résoudre à le faire. Il a déjà fait beaucoup de sacrifice dans sa vie. Peut-être qu’un jour il fermera totalement la porte, et abandonnera mais pour le moment il est encore trop sur la défensive car il continue d’aimer son père même si ça ne semble pas être des sentiments réciproques.

Julian plonge et suit Virgil sans broncher. Il observe de ses propres yeux pour une fois. Il admire la beauté des fonds marin en plus de ça. Il écoute ses explications attentivement. Oui, il est un peu bête, il a des années. Il est parfois un peu trop blond quand il ne réfléchit pas avant de parler. En tout cas, c’était vraiment intéressant d’y aller en repérage. Et il remonte en même temps que tout le monde sur le pont, retirant quand même un peu d’eau de sur lui, surtout par automatisme plus qu’autre chose. Il remonte ses yeux bleus en direction du chef de bord, étant attentif à tout ce qui peut sortir de sa bouche. Il s’installe donc à la table, il regarde les photos lui aussi. « - Ca marche. » Dit-il en entendant la manière de fonctionner. Il fera ce qu’on lui dit de faire de toute façon. Puis il écoute la réponse à sa question. Il hoche la tête positivement. « - Je suis quand même content de me dire que certains s’en sont sorti. » Même si ça date d’il y a longtemps maintenant. Et que ces personnes ne sont sans doute plus envie depuis. Il regarde Virgil quelques secondes quand il pose la question. Il hésite un peu, car il n’avait pas envie de le dire. Mais il ne peut pas non plus garder les choses pour lui. C’est le but de l’exploration. « - J’ai vu une petite boite. Un genre de boite à musique. » Dit-il en haussant les épaules. En plus du coffre bien sûr. Puis il y avait bien d’autres petites choses intéressantes mais il est vraiment fixé sur son idée.

« - C’était super. C’est beau, ça raconte une histoire et j’aime beaucoup. Ca permet de s’imaginer ce que les choses ont étés à l’époque. Même si on n’a jamais vraiment le fin de mot de l’histoire. Sauf peut-être avec des recherches. Si on trouve le nom du bateau ou des infos. » Dit-il en s’imaginant qu’il y a quand même des archives, il y en a sur tout. Le passé est toujours dans le présent. L’histoire est importante à ses yeux. « - J’aime l’idée de redonner vie à des objets perdus. »




Ma douleur, ma force. Qui suis-je vraiment ? La poupée de mon père certainement. Juges-moi, tu le regretteras.  
 © caius
Revenir en haut Aller en bas
Virgil Alwood10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Virgil Alwood
https://www.ciao-vecchio.com/t6189-virgil-le-pirate-des-temps-mo https://www.ciao-vecchio.com/t6230-mon-seul-et-unique-amour-reste-l-ocean
Faceclaim : Shemar Moore © vmicorum..(vava)
Messages : 1032 - Points : 1563
[terminé] Julian | Confiance de pirate. - Page 2 QumO
Âge : 46 ans / né le 20/03/1974 en Jamaïque
Métier : Plongeur en haute mer / Propriètaire de la goelette la "Seas of Legends" avec laquelle il sillonne les mers.
[terminé] Julian | Confiance de pirate. - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Julian | Confiance de pirate. ( le Mar 12 Mai 2020 - 19:33 )
Tiens bon la barre.
Julian & Virgil

Virgil comprend bien que le sujet est délicat. Il ne cherche pas à l'approfondir davantage. Il a dit ce qu'il avait à dire à Julian, l'a assuré de son soutient si besoin. Il ne lui fermera jamais sa porte, peu importe ses choix. Car même si dans ses paroles il ne s'est pas impliqué réellement, le pirate se doute que c'est bien de lui qu'il parlait. Il n'est pas toujours évident d'être en accord avec sa famille, surtout sur des sujets aussi sensibles que la sexualité. Et c'est souvent ce genre de désaccord qui éloigne les enfants des parents ou les frères des sœurs. Les liens du sang on ne peut pas les changer, on doit faire avec. Mais la famille des pirates elle sera toujours là pour Julian, dans les bons et les mauvais moments. Et quand il le souhaitera le moussaillon sait qu'il pourra trouver en son capitaine une épaule pour le réconforter. Et la conversation se clôture quand ils arrivent sur le lieu de plongé. Tout se met rapidement en place et l'équipe se retrouve équipée et dans l'eaux, sous l’œil bien veillant de ceux qui sont restés à bord.

C'est à la base un repérage pour se faire une idée de l'état de l'épave. Pour voir ce qu'il y a à faire pour la remonter sans occasionner de dégâts. Mais également pour voir quels objets se trouvent au alentour. Faire une estimation du travail comme des trésors que le bateau cache. Les plongeurs descendent et notent tout, prenant des photos. Virgil prend sous son aile Julian, il le guide, le conseille tout en lui donnant l'opportunité de trouver la perle rare. Une fois le travail terminé, ils remontent pour faire le point avec les pirates restés à bord du Seas of Legends. Discuter tous ensembles des décisions à prendre pour que cette remontée de trésors se passe le mieux possible. Le jamaïcain ne fait rien sans l'avis de son équipage. Ils bossent ensemble, risquant parfois leurs vies, car une plongée peut toujours réserver des surprises. Tout est mis à plat en fonction des premières données. Et chacun s'implique dans cette tâche. Ils parlent aussi des conditions du naufrage, diverses questions se posent. Même si certaines réponses semblent évidentes ils ne sont sûr de rien. Virgil lui même ne peut assurer que tout le monde est pu être sauvé de cette catastrophe. Mais il semble qu'il y ait eu des rescapés vu qu'aucun squelette n'a été trouvé autour de l'épave.
« Tant bien des ancêtres des rescapés vivent à Naples. Peut être que cela t'intéresserais Julian, on bosse avec le musée. Voir s'il existe des archives sur les passagers. Si on trouve des objets personnels ils pourraient être redonnés aux familles. »
Virgil s'adresse en particulier au plus jeune car il l'a senti impliqué et touché. Et cela peut aussi être un plus pour comprendre ce qui est arrivé.

Après avoir débattu du naufrage, le pirate veut savoir ce que ses plongeurs ont repéré. Ils ont tous l’œil et il est certain que des objets ont attiré leurs attention. Il y a bien sur le coffre imposant qui a pas mal marqué les esprits et qui peu contenir des choses de valeur. Des papiers même.
« Une petite boite à musique ? Tu l'as prise en photo. C'est le genre d'objet qui peut donner pas mal de détail. A cette époque le nom du propriétaire était même gravé.»
Et puis selon le mécanisme ils pourraient même trouver le créateur. Alors cette trouvaille rend curieux Virgil.
« Du coup je te mets en charge de cette boite et du travail de recherche dessus. »
Puis il lui demande son avis général sur la plongée. Au moins il a oublié un peu les tracasserie du sujet de discussion sur lequel ils ont débattu durant la navigation.
« On va essayer de trouver le fin mot de l'histoire de ce bateau. Je pense que le coffre aussi peut nous dévoiler des secrets. »
Il sent vraiment l'intérêt de Julian capté. Alors le capitaine répartit les tâches.
« Julian tu t'occuperas de la boite à musique une fois qu'elle sera remontée. Jun-Ho tu vois avec ton partenaire si on peut lire le nom du bateau. Ou voir comment on peut le déchiffrer. Dés qu'on l'a on contacte le musée. La troisième équipe vous remonter le coffre. Et vu que Julian est motivé tout ce qui peut donner des indices sur les passagers, sur le trajet du bateau passe par lui il va s'occuper de recréer l'histoire pour qu'on essaie de répondre aux questions qui se posent. »
Virgil sait que c'est une sacré responsabilité comme de lui avoir confié la barre. Mais il a toute confiance.
« Est ce que tu es okay Julian pour te charger des recherches ? Tu prends qui tu veux pour t'épauler. Mais tu diriges la mise en place et tu traiteras directement avec le musée. »
Il peut bien sur refuser s'il trouve que c'est une trop grande tâche, mais il se doute que Julian va accepter. Et il sera à ses côtés si besoin. Puis il continue à donner des responsabilités au reste de son équipage. Tout le monde n'a qu'une hâte lever le voile sur le mystère de ce naufrage et qui sait remplir les vides laisser par cette disparition.  

vmicorum.


La Mer berceau
de l'âme du marin. Écrin de vie du cœur du pirate. Elle est caresse, elle est tempête. Et jamais elle ne se dévoile totalement.

Revenir en haut Aller en bas
Julian VerrecchiaLa jeunesse dorée et éclatante
Julian Verrecchia
http://www.ciao-vecchio.com/t6667-julian-verrecchia-o-mom-why-di http://www.ciao-vecchio.com/t7456-julian-o-25-ans-o-pirate#250628
Faceclaim : Dacre Montgomery (Ealitya)
Messages : 682 - Points : 1624
[terminé] Julian | Confiance de pirate. - Page 2 Tumblr_inline_p8qn27boGU1vqt5rn_400
Âge : 25 ans
Métier : Chercheur de trésor, pirate, apprentis en tout cas
[terminé] Julian | Confiance de pirate. - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Julian | Confiance de pirate. ( le Sam 16 Mai 2020 - 11:57 )
Julian attentif, hoche la tête positivement quand il entend les mots du capitaine. « - Oui, ça m’intéresse beaucoup. » Il est avant tout un passionné d’histoire. En dehors du patinage artistique. Et il aime bien connaître le pourquoi du comment, pouvoir répondre aux questions qui se posent. Est-ce que ces personnes sont encore portées disparues à ce jour ? Est-ce que des personnes cherchent des réponses elles-aussi ? Il ne peut pas s’empêcher de penser aux humains. Ce qui est en total opposition avec l’image qu’il se donne en dehors du bateau. Il y est beaucoup plus froid et fermé. Mais au fond, c’est un homme avec un cœur énorme, il n’assume simplement pas. Il préfère être détesté, il a l’habitude que ça soit le cas, aimé fait bien trop mal à ses yeux. Il hoche la tête, la boite à musique est ce qu’il a vu presque directement. Ancienne mais vraiment jolie. « - Il m’a semblé avoir lu un nom russe dessus mais je ne suis pas certain, ça sera à voir de plus près. » Dit-il en hochant la tête positivement. Il s’en chargera, il a envie de retrouver d’où elle vient. Peut-être qu’il y a des choses dedans en plus. Peut-être qu’il aura une image de la personne à qui ça appartenait.

Il est plutôt content de voir comment ça se passe. Il est rassuré. Il est satisfait et ça lui donne encore plus de motivation et d’envie. Il réfléchit un peu, en se mordant la lèvre. Il écoute les mots de Virgil attentivement puis regarder les personnes qui se trouvent autour. Il ne veut pas donner plus de travail, mais ça lui semble tellement important. « - Oui, pas de soucis. Ca me fait plaisir de le faire. J’adore faire ce genre de chose en plus. Puis je veux absolument savoir, alors je donnerai tout pour que ça soit fait correctement. » Il respire calmement en regardant le capitaine un peu plus longtemps. Il se pose d’autres questions, mais il pourra y répondre par lui-même avec le temps et les recherches. Il respire calmement avant de relever les yeux finalement. « - Et bien, si tout les mondes et d’accord, je pense qu’on peut y aller non ? » Enfin, si c’est vraiment le cas. Enfin, il ne sait pas s’il peut aider à quoi que ce soit mais il a déjà hâte de pouvoir commencer le travail. Aller reprendre tout ce dont ils peuvent là en bas et remonter ça ici, sur le bateau. Il a déjà vu comment ça se faisait, et il est près d’agir en conséquences de son côté. Il regarde juste vite fait vers ses affaires mais il a bien avec lui le carnet dans lequel il note tout ou presque. En tout cas, il suit l’équipe quand ils sont prêt à retourner à l’eau, lui aussi est prêt.




Ma douleur, ma force. Qui suis-je vraiment ? La poupée de mon père certainement. Juges-moi, tu le regretteras.  
 © caius
Revenir en haut Aller en bas
Virgil Alwood10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Virgil Alwood
https://www.ciao-vecchio.com/t6189-virgil-le-pirate-des-temps-mo https://www.ciao-vecchio.com/t6230-mon-seul-et-unique-amour-reste-l-ocean
Faceclaim : Shemar Moore © vmicorum..(vava)
Messages : 1032 - Points : 1563
[terminé] Julian | Confiance de pirate. - Page 2 QumO
Âge : 46 ans / né le 20/03/1974 en Jamaïque
Métier : Plongeur en haute mer / Propriètaire de la goelette la "Seas of Legends" avec laquelle il sillonne les mers.
[terminé] Julian | Confiance de pirate. - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Julian | Confiance de pirate. ( le Sam 23 Mai 2020 - 18:05 )
Tiens bon la barre.
Julian & Virgil

Une fois remonté de la plongée, les pirates se mettent autour de la table pour découvrir un peu plus ce que les plongeurs ont pu observer. Photos et vidéos sont détaillés et l'organisation du travail est mis en place. Rien n'est laissé au hasard, car il en va de la sécurité de chacun. La curiosité des marins est piquée au vif par l'appel des trésors enfouis. Celle de Julian semble à son comble vu qu'il s’intéresse de très prêt à une boite à musique. Il l'a repéré lors de la plongée, mais il est aussi curieux des causes du naufrage. Des passagers ou des hommes d'équipage avaient-ils survécu ? S'en étaient-ils sortis ? Il y a t-il des descendants vivant à Naples ? Pas mal de questions restent sans réponse, mais certaines pourraient être résolues quand les recherches seront plus avancées. Autant celles qui vont se passer sous l'eau que celles qui pourront être menées de front sur terre au prés du musée ou de la bibliothèque. En attendant Virgil propose à Julian de travailler sur tout ce qui entoure le naufrage et qui n'est pas encore éclairci, ce qui l'emballe. Il n'en entendait pas moins de lui, il le sait curieux et avide de connaissance.
« Tu as l’œil. Si c'est du russe cela peut nous mener loin. Les recherches n'en seront que plus riches et intéressantes. »
Et tout est possible et imaginable à cet instant ou tout le mystère est encore entier. Et l'effervescence sur le pont monte petit à petit alors que le capitaine donne ses ordres et dévoile le plan de travail. Et notamment celui de la remontée de l'épave. Toujours le plus compliqué à mettre sur pied car la sortie de l'eau doit être minutieusement calculé pour éviter d'abîmer les restes du bateau.

Virgil sait qu'en attribuant ce travail de recherche à Julian il fait le bon choix. Il a eu largement le temps de constater durant leurs années de collaboration que le jeune homme est des plus posé et des plus impliqué quand il choisit une tâche. Et comme celle là lui tient à cœur, il rendra un résultat que meilleur.
« Je n'ai aucun doute là dessus. Je sais que tu seras à la hauteur de cette tâche et de cette responsabilité. »
Le pirate est sur de lui,  et sa voix ferme et assurée le montre. Et aucun pirate ne bronche ou ne vient le contredire quand il met Julian à la tête de ce travail. Tous ont pu constater le travail qu'il a déjà accompli. Et rapidement tout l'équipage se voit attribuer ses responsabilités. Chacun est important pour que tout se passe sans encombre et qu'ils obtiennent le résultat espéré. Sachant très bien que le moindre écart, ou la moindre faute peut tout mettre en péril. Ils savent qu'ils doivent compter les uns sur les autres. Que c'est en équipe qu'ils sortiront le meilleur d'eux. Personne ne bosse perso question de survie.
« Ok on est paré. Tout le monde au boulot c'est le capitaine Julian qui l'a dit. »
Les plongeurs retournent à l'eau pour pouvoir remonter toutes les petites pièces qui ont été vu lors de la première plongée. Les pirates restés à bord s'occupent de mettre le matériel en place pour accueillir les premiers objets du naufrage. Avant de remonter l'épave pas mal de travail d'organisation doit être fait. L'agitation règne en surface comme sous la mer.

Virgil aidé d'autres plongeurs remontent le fameux coffre, alors que Julian revient avec la boite à musique et d'autres trésors. Le pirate remonte à bord pour commencer à voir comment ouvrir le coffre sans abîmer ce qui se trouve à l'intérieur.
« Alors Julian cette boite. »
Même recouverte de vase elle reste une merveille.
« Sacré travail de d’orfèvrerie. Bien marteler. Va falloir être délicat pour la nettoyer. Et tu vois ce que tu peux en tirer. »
Les autres plongeurs remontent également remplissant le pont de la goélette de diverses choses. Elles sont triées en fonction de leurs valeurs et de leurs états de conservation. Une autre équipe de plongeur redescend pour finir de marquer les alentours de la carcasse. Ils ne s'arrêtent que lorsque le soleil commence à s'effacer dans le ciel. Le jamaïcain a laissé le plus jeune gérer son travail, il a pendant ce temps fait le point sur tout ce qui a été remonté. Avant de mettre un terme aux plongées du moins pour la journée. Ce soir ils passeront la nuit en mer pour être prêt aux premières heures du jour demain. Il en profite pour aller voir Julian.
« Alors tu as pu en tirer quelque chose ? »
Il le trouve très investi dans son boulot. Une fois le point fait les pirates mangent un morceau et se mettent à discuter. De ce nouveau trésor. Des anciens aussi. Avant de rejoindre leurs couchettes. Virgil reste sur le pont à regarder la mer. Son hamac tendu entre deux mats, il trouvera le sommeil sous le ciel éclairé d'étoile, pensant déjà à la journée de demain et au lot de nouvelles découvertes qu'elle va leurs donner.

vmicorum.


La Mer berceau
de l'âme du marin. Écrin de vie du cœur du pirate. Elle est caresse, elle est tempête. Et jamais elle ne se dévoile totalement.

Revenir en haut Aller en bas
Julian VerrecchiaLa jeunesse dorée et éclatante
Julian Verrecchia
http://www.ciao-vecchio.com/t6667-julian-verrecchia-o-mom-why-di http://www.ciao-vecchio.com/t7456-julian-o-25-ans-o-pirate#250628
Faceclaim : Dacre Montgomery (Ealitya)
Messages : 682 - Points : 1624
[terminé] Julian | Confiance de pirate. - Page 2 Tumblr_inline_p8qn27boGU1vqt5rn_400
Âge : 25 ans
Métier : Chercheur de trésor, pirate, apprentis en tout cas
[terminé] Julian | Confiance de pirate. - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Julian | Confiance de pirate. ( le Mer 27 Mai 2020 - 17:38 )
L’histoire est ce qui passionne le plus Julian, il aurait aimé faire plus d’études par rapport à ça pour en apprendre encore plus et peut-être être historien. Il a choisi une tout autre voie, celle d’être pirate. Ca lui va, de toute façon, il est libre de faire autant de recherches qu’il le souhaite. Il est très enchanté de pouvoir mettre des mots sur cette épave pour pouvoir la faire revivre. Il ne laissera personne sans histoire, sans suite. Chaque personne à son importance. Il a déjà vu quelques détails, comme des écritures russes. Peut-être que le bateau provient de là, ou peut-être qu’il s’agit juste de l’origine d’un des passagers. Il n’aura pas les réponses en se tournant les pouces en tout cas. Il faut que ça se poursuive, qu’ils puissent remonter le maximum de choses qui lui sera utile. Et il sait que tout le monde sera ravi de pouvoir s’y mettre et donner du sien, ils sont tous là pour la même chose non ? « - Merci beaucoup. » Dit-il avec le sourire lorsque Virgil vient à lui dire qu’il a confiance. Il ne lui confierait pas ce travaille sans que ça ne soit le cas. Julian va pouvoir passer des journées à la bibliothèque, la tête dans les livres. Il ne devra répondre à rien ni personne. Ca le fait déjà sourire. Ces des heures loin de son père et de ses éternels jugements. « - Oh pardon. » Dit-il en passant la main dans sa nuque. Il n’avait pas l’intention de donner d’ordre. Il est juste très impatient de pouvoir le faire. Et il n’en pouvait plus d’attendre, même s’il sait que tout ce bavardage est tout aussi important pour un travail bien fait. Mais il bouge finalement, pour pouvoir suivre le mouvement et se rendre à la conquête des trésors qui se situent sous la mer.

Julian est allé directement chercher sa boite à musique. Il fait une fixette dessus depuis qu’il y a posé l’œil. Il l’a remonté à bord, et il l’a gardé auprès de lui. Interrogé il relève la tête, un sourire sur les lèvres, il approuve les mots du capitaine. « - Elle est magnifique. Je suis sûr qu’il y a des choses à faire. » Dit-il simplement avant de décaler pour pouvoir laisser les autres travailler. Il se pose et se concentre dessus. Il suit les conseils d’un équipier bien plus expérimenté que lui pour pouvoir nettoyer cette boite. Elle est encore plus belle sans tout ce qu’il y avait autour. L’eau l’a un peu abîmé, elle a perdu de sa couleur. Le bois est un peu plus terne, c’est dommage. Mais les gravures sont toujours présentes. Elle date de 1915, et J. M. sont des initiales gravées en dessous. Probablement appartement au propriétaire. Il prend note de tout ce qu’il voit en tout cas sur son carnet, préférant réunir toutes les informations au même endroit. Il fait même un petit croquis, comme il peut. Il l’ouvre, remonte un peu le tout avant de sourire quand il remarque qu’elle émet encore de la musique. Et on voit la danseuse dessus tourner en même temps. Un petit miroir sur le dessus, et une sorte de petit tiroir en dessous. Il tire dessus et regarde le contenu. Il y a des bijoux, un timbre, des petits objets et une photo. Il la prend et observe le visage dessus. Il sourit, la personne doit avoir 30 ans tout au plus. « - Cette boite date d’il y a 105 ans, le propriétaire était un homme, plutôt pas mal d’ailleurs. » Il dit ça sans réfléchir avant de faire comme si de rien était. « - Il y a ses initiales. Et le timbre provient effectivement de Russie. Elle pourrait presque être restauré, elle en voudrait de l’argent. » Dit-il en étant plutôt fier. Mais il n’y a pas que ça, et il faut qu’il s’intéresse aux autres choses. Qu’il note ce qu’on lui rapporte. Et il a fait ça jusqu’à ce que la nuit tombe et qu’il soit temps d’aller se coucher. La journée a été active et il est vraiment épuisé. Il s’endort comme un bébé.




Ma douleur, ma force. Qui suis-je vraiment ? La poupée de mon père certainement. Juges-moi, tu le regretteras.  
 © caius
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[terminé] Julian | Confiance de pirate. - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Julian | Confiance de pirate. ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] Julian | Confiance de pirate. -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Port de Santa Lucia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2