Revenir en haut
Aller en bas

-50%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur robot connecté iRobot Roomba 692
199 € 399 €
Voir le deal

 

- [terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
https://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-u http://www.ciao-vecchio.com/t7464-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna
Faceclaim : Irina Shayk © alcuna licenza..(ava) Miss Pie (sign) bella ciao (crackships)
Messages : 2718 - Points : 4301
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo Tumblr_on7i8dtmKg1w4x7m4o1_400
Âge : 36 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo Empty
Sujet: [terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo ( le Dim 9 Fév 2020 - 11:03 )

Léo & Luna.

Les sentiments ne se commandent pas. Ils naissent comme le printemps sous les rayons du soleil. Ils grandissent poussés par les brises légères du cœur. Ils se construisent pas à pas, brisant doucement les barrières mis autour de l'âme pour se protéger. Ils ouvrent une porte pour laisser entrer la lumière et voir peu à peu l'ombre s'en aller.



La  séparation a été délicate, difficile, rendant Luna fragile. Dire au revoir à Barbara sans savoir si c'est un adieu. Même si elle vient juste de rencontrer la jeune femme, cette idée la touche en plein cœur. Et elle sait qu'il en est de même pour Léo. Cette douleur doit être compliquée à gérer. Tout comme celle qui se trouve dans son cœur causé par cette vérité non dite.
Ce passé. Son passé.
Qu'elle cache comme si elle avait honte d'être celle qu'elle est. La peur de fragiliser ce côté de sa vie, encore complexe pour l'orpheline.
Parce que sans réponse. Sans souvenir.
Barbara ne mérite pas cette fin alors qu'elle est à l'aube de sa vie. « De rien cela m'a fait vraiment plaisir. » Elle est heureuse d'avoir pu mettre un peu de chaleur dans le cœur de la jeune femme. Ils prennent place en voiture, Luna sourit quand Léo lui confirme qu'il est prêt à l'écouter. De plus il n'est pas question pour lui de la laisser ainsi. Elle serait surement aller chez un des orphelins s'il n'avait pas pu s'attarder un peu.
Voir la nuit.
Elle comprendrait qu'il ne puisse pas. Il faut penser à Louisa avant toute chose. Elle ne veut pas que l'enfant voit en elle une voleuse de père. « Parfait alors. On fera en fonction de ce que te dira Nori. » Son cœur ne peut s'empêcher de s'emballer. La belle sait que les instants à venir vont être douloureux. Compliqués. Mais au moins cette barrière mise depuis des années, sera franchi. Un pas énorme pour l'orpheline. Une avancée certaine vers un avenir.

Ils sont rapidement chez Luna. Elle habite au rez de chaussé. Elle ouvre la porte et laisse entrer Léo. Il lui confirme qu'il pourra rester ce soir. « C'est super. » Comme ça ils auront plus de temps pour discuter. Elle n'aura pas besoin de se précipiter dans ses explications. Elle pourra prendre des pauses. « Voilà c'est chez moi. Vas y entre. »
Rien de luxueux mais c'est accueillant et chaleureux. A l'image de la belle. Il y a un petit couloir d'entré qui mène au salon. Une grande pièce à vivre éclairer par de vaste baie vitrée. Une cuisine américaine avec un coin pour manger. C'est moderne, bercé dans un dégradé de beige, rehaussé de bleu turquoise. Il y a pas mal de photos, sur les murs, sur les meubles. Luna et les orphelins, enfants puis plus grands. Luna et les stars qu'elle a pu croisé lors des avant premières. Des paysages aussi. Une collection de vinyles. De voitures miniatures. Et quelques peluches sur le canapé, les autres étant disposées dans la chambre de la belle. C'est un mélange entre l'enfant qu'elle a été et l'adulte qu'elle est. Avec un soupçon du monde qu'elle se crée quand elle a besoin de se raccrocher à quelque chose.
Luna femme enfant c'est comme cela que se résume son intérieur.
Elle quitte sa veste et la pose sur le dossier d'une chaise. Elle invite Léo en à faire de même. « Fais comme chez toi. Tu veux boire quelque chose ? » Elle file dans la cuisine pour préparer les boissons, tout en restant à la vue du jeune homme. Pour elle une sirop de fraise. Puis elle revient plateau en main. « On se pose sur le canapé. » Il offre une vue sur l'espace vert de la résidence. « Je suis vraiment contente que tu puisses rester. » Elle vient se blottir dans ses bras. Cherchant dans la chaleur de Léo la force de parler, de tout avouer. Sur la table basse il y a une photo, une des dernières que les orphelins ont fait ensemble. Elle date des fêtes de fin d'année.

Luna regarde Léo. Elle avale sa salive. « Je te présente ma famille. » Et les montrant du doigts elle cite chacun des orphelins. « Là tu as Loris, là c'est Leia, là c'est Jack , ici Marcello et la petite dernière Caterina. Ce sont mes frères et sœurs .. de cœur. On ne partage pas le même sang mais on a été élevé tous ensemble. » Elle soupire et marque une pause pour boire quelque gorgée de son sirop. « Je suis .. une .. orpheline. » Elle retient un sanglot. C'est toujours une souffrance pour elle de divulger cette part de sa vie. « J'ignore si mes parents sont morts … ou vivants .. je sais juste qu'ils m'ont  .. abandonné alors que j'avais dix ans .. enfin c'est l'âge que l'on m'a donné quand on m'a trouvé .. »
Elle lève les yeux vers Léo. Elle se sent fébrile.
Toujours cette crainte de le voir fuir à ses premiers mots. Mais il reste là tout contre elle. « Je ne sais pas qui .. je suis vraiment .. d'où je viens .. mon nom c'est celui qui m'a été donné quand personne n'est venue me chercher … et qu'on m'a placé à l'orphelinat. » Elle parle bas comme si s'écouter était autant douloureux que de parler. « Luna c'est parce que c'était une nuit de pleine lune. Primavera parce que c'était le 1er mai. J'ai perdu la mémoire .. oublié mes dix premières années ou onze .. les médecins n'étaient sur de rien .. et je vis dans l'angoisse de tout oublier .. encore .. tous mes souvenirs fabriqués et tissés au fils de ses années passées. »
C'est une de ses plus grandes peurs à Luna. Avec la peur d'être abandonnée encore. Mais il semble que Léo ne soit pas de ceux à laisser tomber les gens. Cette pensée la rassure. « J'ai toujours eu peur d'en parler. Parce que souvent les gens me laissaient tomber. J'ai eu peur après ce message SMS d'un inconnu qui a dévoilé le fait que je sois .. orpheline .. j'ai eu peur de te perdre Léo.  » Et Luna  plonge ses yeux dans ceux du jeune homme qui fait battre son cœur.




(fiche) vmicorum. / (ava) wcstedrose & Gajah


" Il lui donne la force, l'envie d'avancer à deux. Elle voit dans ses yeux leur avenir. Et les doutes tout comme les peurs s'envolent."


Dernière édition par Luna Primavera le Lun 4 Mai 2020 - 8:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
https://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi http://www.ciao-vecchio.com/t7435-leo-31-ans-garagiste#250262
Faceclaim : Chris Wood + skywalkers
Messages : 547 - Points : 1683
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo SAZS
Âge : 31 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo ( le Sam 15 Fév 2020 - 14:12 )
Léo essaie de garder au maximum ses émotions pour lui. En réalité, il ne craque que devant les personnes qu’il connait vraiment bien. Il n’aime pas se sentir faible. Et il essaie de ne pas trop penser à ce futur pas très joli concernant la petite Barbara. Il s’éloigne de tout ça. De ces idées. Il se concentre sur Luna, sur ce qu’elle doit lui dire. Elle lui a demandé de passer la nuit avec elle. Il a fait en sorte que ça soit possible en demandant à sa meilleure amie de prendre soin de la petite. Il va essayer par la suite, de ne plus trop la laisser de côté. Elle a eu l’habitude d’être le centre de son attention et il a un peu peur qu’elle réagisse mal. Mais c’est quand même assez important qu’il soit présent pour Luna également. Louisa aime sa marraine, ça devrait donc bien se passer. Il entre et poursuit son chemin jusque dans le salon. Il observe ce qui se trouve autour de lui. C’est beau. C’est un endroit qui semble agréable à vivre. Il ne sait toujours pas comment il va pouvoir lui présenter son studio un jour. Il ne le fera peut-être pas. C’est tellement gênant. Il ne lui a pas encore parler des dettes. Il n’a pas envie qu’elle le repousse à cause de ça. Puis il devra lui expliquer pourquoi. Elle comprendra qu’il n’est pas réellement une bonne personne. Du moins, qu’il ne l’a pas toujours été. « - Je veux bien un café oui. » Ca lui fera du bien de boire une boisson chaude après cette visite à l’hôpital. Ca lui donnera un peu l’impression de se réchauffer le cœur. Il pose sa veste, faisant attention à ce qu’elle ne gêne pas. Puis il s’installe dans le canapé, ne s’imposant pas trop non plus. « - Il n’y a pas de problème. Je serai toujours là pour toi désormais. » Dit-il en passant le bras autour de sa taille. Il n’a pas été là quand elle a été mal et ça le rend toujours fou, mais il sera là en cas de besoin quoi qu’il arrive.

Il lui laisse le temps, la garde auprès de lui. Puis il écoute en silence, posant les yeux sur la photo pour pouvoir suivre sa présentation et mettre un visage sur chaque prénom. Comprenant un peu mieux pourquoi Jack s’est montré si protecteur quand ils se sont rencontrés. Et surtout le fait qu’il lui ait dit qu’ils se connaissaient depuis longtemps, sans rentrer dans les détails. Ca lui fait mal au cœur, de le voir dans un état comme ça. Il ressert légèrement son étreinte par envie de la rassurer un petit peu. Il pose un baiser contre sa tempe. « - Je ne comprends pas les personnes qui sont parties pour cette raison. C’est ridicule. Je ne vais pas t’abandonner. Ton passé fait celle que tu es aujourd’hui. C’est ton histoire, je n’ai pas à te juger. » Il veut être clair là-dessus. Il ne l’abandonnera pas. Il restera à ses côtés quoi qu’il arrive. Léo aime les relations solides de toute façon, et il ne joue pas avec les sentiments des autres. Encore moins quand il est attaché. Il lui sourit légèrement. « - Je comprends, tes craintes. Ces années n’ont pas dû être faciles. Malgré que tu ais été entourée par cette famille. » Dit-il en désignant la photo qu’elle lui a montrée. Il passe la main dans ses cheveux calmement. « - Je serai là. Quoi qu’il arrive. Je suis là pour toi maintenant. Je t’accompagnerai, si tu as envie de retrouver ces souvenirs. Ou même si tu n’en as pas envie. Et si tu oublies à nouveau. Je ferai mon possible pour que ça ne dure pas. Mais j’espère que ça n’arrivera pas. » Il passe la main contre sa joue, la lui caressant du bout des doigts avant de reprendre. « - J’imagine que tu as oublié, car c’était trop difficile à garder comme souvenir. Parfois, le cerveau fait des choses pour nous protéger. Il n’y a pas de raison pour que ça arrive encore. Ca va aller. » Il espère en tout cas. Mais il est là pour la rassurer de toute façon, c’est ce qu’il essaie de faire.




♛ The Sun and the Moon of my life ♛
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
https://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-u http://www.ciao-vecchio.com/t7464-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna
Faceclaim : Irina Shayk © alcuna licenza..(ava) Miss Pie (sign) bella ciao (crackships)
Messages : 2718 - Points : 4301
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo Tumblr_on7i8dtmKg1w4x7m4o1_400
Âge : 36 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo ( le Jeu 20 Fév 2020 - 11:26 )

Léo & Luna.

Les sentiments ne se commandent pas. Ils naissent comme le printemps sous les rayons du soleil. Ils grandissent poussés par les brises légères du cœur. Ils se construisent pas à pas, brisant doucement les barrières mis autour de l'âme pour se protéger. Ils ouvrent une porte pour laisser entrer la lumière et voir peu à peu l'ombre s'en aller.



Luna se sent apaiser quand Léo lui dit qu'il pourra rester. Elle ne lui en aurait pas voulu s'il avait du partir pour s'occuper de sa fille. Elle qui a souffert de l'absence d'un père, d'une mère. Ne privera jamais Louisa de la présence de son père. Déjà que la poupette n'a plus sa mère. Elle ne veut pas donner cette image. Elle se sacrifiera plutôt que de rendre malheureuse l'enfant. Elle sait trop la douleur que cet état de fait procure. Elle connaît trop le trou profond que le manque creuse.
Mais le problème étant réglé, sans léser Louisa, cela adoucit l'instant.
Leurs permettant de se remettre tranquillement des émotions qui les ont caressé avant qu'ils n'arrivent chez Luna. Elle dit à Léo de se mettre à son aise, et file dans le coin cuisine pour préparer les boissons chaudes qui les réconforteront. Ils en ont tous les deux besoin, en plus il va falloir du courage à l'orpheline pour aborder le sujet. Ce sujet épineux qui semble toujours être un obstacle géant dans la vie de la brune. D'abord parce qu'elle a du mal à en parler. Ensuite parce que les gens ont parfois du mal à l'accepter.
Alors qu'elle n'y est pour rien.
Luna n'a nullement demandé à la vie de la priver de ses parents. Elle vient se blottir contre Léo à présent installé sur le canapé. « Je sais et merci. » Elle a rapidement vu qu'elle pourrait compter sur lui. Même si là elle angoisse de se livrer. De lui dire la vérité. Cela ne changera en rien les sentiments qu'elle ressent pour lui.
Mais est ce que cette vérité va remettre en question ce que lui éprouve pour elle ?
C'est une question qu'elle c'est souvent posée ces derniers temps. Elle ne tardera pas à avoir sa réponse. Parce qu'elle compte bien tout lui dire. Lui parlait de cette famille que le destin a mis entre ses mains, après lui avoir pris celle qui lui était liée par le sang.

Luna se lance. La voix tremblante et le cœur en émoi. Son regard parfois se voile. Elle montre sur la photo les visages de ceux qui depuis plus de vingt cinq ans éclairent sa vie d'une douce lumière. Dans cette étreinte qu'ils partagent, elle sent combien Léo est attentif, attentionné. Et plus elle lui parle de son passé, de ce trou laissé par la perte de mémoire. De ses douleurs causées par la réaction des gens. Plus Luna parle, plus elle sent combien ce qu'ils éprouvent l'un pour l'autre est grand, honnête et sincère. « Ils partaient parce que souvent je mentais avant de dire la vérité. Pour moi cela a toujours été compliqué de parler de ce sujet. » Voir même délicat. « J'avais tellement peur de ne pas pouvoir être aimée. Alors je falsifiais mon histoire, pour la rendre normale. Et quand je revenais dessus, tout explosait. » Elle avait menti une fois, elle pouvait mentir encore. « Avec toi je ne veux pas de mensonge. Parce que je ne veux pas te perdre. » Une façon de dire à Léo qu'il compte bien plus qu'aucun autre à compter jusqu'à présent. « Il y a eu des moments difficiles. Surtout quand une famille d'accueil semble vouloir de toi. Tu les suis ne sachant pas où tu vas te retrouver. D'un coup tu perds tous tes repères. Et ce n'est pas évident pour s'adapter. Pas évident de te faire une place dans un cercle où tu te sens exclu. » C'était le plus dur à vivre pour Luna. Partir dans une famille d'accueil aurait du la mettre en joie. Mais pour cela il lui fallait quitter les orphelins, ses frères et sœurs de cœur. Pour rentrer dans un univers fait de variantes inconnues et trop dures à assimiler. « Mais il y a eu aussi de merveilleux moments. Des fous rires. Du bonheur. On devinait quand un allait pas bien. On le devine encore. On est bien plus uni en ne partageant pas le même sang. » Elle sourit posant un baiser contre le joue de Léo. Son cœur bat si fort sous les mots que Léo prononce, que Luna est certaine qu'il attend le son qui résonne. « Je note tout sur des cahiers. Si j'oublie je pourrais lire mes notes. Quand a retrouvé mon passé je ne sais pas. La police a mené une enquête. Mais il n'en est rien ressorti. Parfois je passe dans cette rue où l'on m'a trouvé, la tête en sang et à moitié morte. J'espère que quelque me reconnaîtra. Ou que quelque chose me reviendra .. mais rien c'est le vide le plus total. » Elle a appris à vivre avec. A avancer avec. A faire son deuil de cette enfance qu'elle ne retrouvera surement jamais. Même si c'est douloureux, c'est certainement la meilleure des solutions. « Peut être. Les médecins ont dit que c'était du au choc de ma tête contre le trottoir. Ils ont émis plusieurs hypothèses avec la police. Je suis peut être tombée par accident et ma tête à violemment heurtée le sol. Ou bien on m'a poussé. Peut être qu'on voulait vraiment que je meure. J'ai moi même chercher des réponses. Mais au final. Cela me fait plus souffrir, qu'autre chose. Et puis rien ne revient. » Elle soupire.

Luna aimerait juste une fois avoir la chance d'y voir plus clair. Elle sait qu'un poids se lèverait de sa poitrine. Mais pour le moment c'est toujours le noir complet. « Peut être aussi qu'il ne vaut mieux pas que je me rappelle. » Luna regarde Léo avec tendresse, avec amour. Elle passe doucement sa main sur son visage. Effleurant de ses doigts les traits qu'elle commence à connaître par cœur. Puis elle approche ses lèvres et avant de venir les coller aux siennes elle murmure. « Ce n'est pas grave si je ne me souviens pas. L'essentiel est que tu restes à mes côtés quoi qu'il arrive. J'ai envie de construire quelque chose de vrai avec toi. » Et elle l'embrasse avec douceur et sensualité, laissant leurs corps se coller d'avantage. Alors que sa main glisse dans son cou. Contre son torse. Ce qui éveille bien des frissons sur la peau de la belle. « Est ce que tu veux être mon amoureux ? » Sa voix se fait caresse. Son regard se perd dans le sien. Avant qu'elle ne laisse leurs lèvres s'unir encore. Donnant cette fois plus d'érotisme au baiser qu'ils partagent, qu'ils savourent. Un baiser qui glisse de l’innocence vers une saveur plus charnelle. Même si chaque geste reste emprunt de sagesse. Comme si attendre rendrait le tout plus intense. Plus magique. Et cette magie elle opère sur la belle orpheline. Elle opère sur son cœur qui s'attache un peu plus chaque jour.



(fiche) vmicorum. / (ava) wcstedrose & Gajah


" Il lui donne la force, l'envie d'avancer à deux. Elle voit dans ses yeux leur avenir. Et les doutes tout comme les peurs s'envolent."
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
https://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi http://www.ciao-vecchio.com/t7435-leo-31-ans-garagiste#250262
Faceclaim : Chris Wood + skywalkers
Messages : 547 - Points : 1683
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo SAZS
Âge : 31 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo ( le Mar 25 Fév 2020 - 11:14 )
Le jeune mécanicien ressert l’étreinte autour du corps de la brune. « - Je ne compte pas partir tu sais. Je comprends que tu puisses avoir un passé compliqué. Je serais un gros idiot si je m’enfuyais juste pour ça. » Encore plus que le sien n’est pas plus beau. Mais il a la chance de connaître qui est sa mère quand même. Contrairement à elle, il n’est pas orphelin et il se rappel de tout ou presque tout. « - Mais, je suis content que tu ais choisi la vérité avec moi. » C’est vrai qu’il aurait quand même été un peu déçu si elle avait décidé de baser leur histoire sur un mensonge. Ne rien dire, il aurait pu comprendre encore, mais mentir, pas tellement. C’est compliqué, il le voit et le ressent, mais il est là, il ne lâche rien du tout. Elle est entrée dans le système, mécanique compliquée et difficile. Heureusement qu’il a réussi à s’en sortir avant que Louisa soit envoyée dedans elle aussi. Il n’aurait jamais pu se le pardonner si ça avait été le cas. « - Tu… As finalement trouver une famille d’accueil définitive ? » Il demande, mais il a en même temps peur de mettre les pieds dans le plat et de dire des choses blessantes. Elle ne lui en a pas parlé. Il ne sait pas vraiment ce qu’il en est. Et il se pose des questions quand même. Il profite qu’elle lui en parle pour en savoir un peu plus sur elle. « - Tu n’étais donc pas toute seule. C’est le plus important. » Après tout dans le négatif, il y a toujours du positif. Il n’a pas toujours pensé comme ça, mais il essaie. Il apprend à le faire. Et s’il peut faire partager ces pensées c’est encore mieux.

Il écoute encore. Et il avoue que ça lui fait mal au cœur d’entendre ça. De l’imaginer même dans cet état. Il aimerait aussi savoir ce qui s’est passé dans sa vie. Pourquoi ? Comment ? « - Les médecins ont probablement raisons dans ce cas. Je suis désolé que ça te soit arriver. J’aimerai pouvoir t’aider, faire quelque chose. » Il lui sourit doucement les yeux posés sur son visage. Il est sans doute impuissant face à ça. Il ne sait rien faire, il débarque tout juste dans sa vie. Il ne détient pas les réponses à ses questions. « - Bien sûr, ça ne change rien pour moi. Je serai là quoi qu’il arrive. » Qu’elle se souvienne ou non, il ne s’en ira pas. Et il ne sait pas si c’est une bonne chose qu’elle se rappelle. D’après les quelques informations qu’elle vient de lui donner, ça semble être quelque chose de grave. De triste aussi. Il n’a pas envie qu’elle soit plus triste. « - Si tu peux te concentrer sur cette partie de vie, tant que tu es heureuse Luna, c’est tout ce qui compte. » Pour lui. Pour elle. Et sans doute cette famille qu’elle s’est créer. Elle ne sera pas seule. Il l’a intégré à sa vie. Rien ne changera ça. Il répond à son baiser en douceur, avant de sourire à sa question. « - Oui. Je veux bien être officiellement ton amoureux. » Il laisse ses yeux dans le sien, avant de reprendre le baiser, comme pour assurer que sa réponse et bien réelle. Oui il le veut, bien sûr. Il ne s’imagine pas fréquenter quelqu’un d’autre de toute façon. Il respire calmement en passant légèrement la main contre elle, la gardant en même temps dans ses bras. « - Je ne me suis jamais sentit aussi bien depuis que je t’ai rencontré tu sais. Tu changes tout. » Dit-il calmement. Elle lui redonne espoir en la vie. Et en même temps, il y a quand même au fond de lui cette peur de la perdre. Comme il a perdu Lydia avant ça.




♛ The Sun and the Moon of my life ♛
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
https://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-u http://www.ciao-vecchio.com/t7464-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna
Faceclaim : Irina Shayk © alcuna licenza..(ava) Miss Pie (sign) bella ciao (crackships)
Messages : 2718 - Points : 4301
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo Tumblr_on7i8dtmKg1w4x7m4o1_400
Âge : 36 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo ( le Ven 28 Fév 2020 - 19:45 )

Léo & Luna.

Les sentiments ne se commandent pas. Ils naissent comme le printemps sous les rayons du soleil. Ils grandissent poussés par les brises légères du cœur. Ils se construisent pas à pas, brisant doucement les barrières mis autour de l'âme pour se protéger. Ils ouvrent une porte pour laisser entrer la lumière et voir peu à peu l'ombre s'en aller.



Luna parle. Dévoile ce passé qui lui pèse et qui a souvent bien compliqué sa  vie. Mais face à Léo elle ne veut plus le cacher. Elle veut mettre toutes les cartes de son côté pour que cette relation naissante continue dans sa lancée. Faut dire que son cœur bat de plus en plus fort quand elle est avec Léo. « De toute façon si tu comptes partir .. je t'attache direct. » Une manière de faire comprendre au jeune homme qu'il prend beaucoup d'importance dans sa vie. Et elle se met à sourire, un peu détendu par rapport à la réponse de Léo. « C'est sur que se serait dommage de fuir alors que le meilleur reste à venir. » Elle reste contre lui, heureuse de voir que son histoire ne lui fait pas peur. Choisir la vérité d'entré est la meilleure des solutions si elle veut avancer avec Léo. C'est la meilleure des solutions vu qu'elle veut voir cette relation évoluer et se transformer en une belle histoire.
Une histoire d'amour.
Comme elle en a rêvé.
Et même si tout reste compliqué, parler lui fait du bien. Parler lève un poids. « Non jamais. Mais je sais que c'était de ma faute. Je gardais trop mes distances même quand la famille essayait de m'intégrer. Mais vu que j'étais attaché à mes frères et sœurs de cœur, c'était compliqué d'être heureuse sans eux. Et surtout d'avoir des repères solides. »
Loin de Loris, de Jack, de Marcello, de Leia, de Caterina, elle ne se sentait pas entière Luna. Et elle a préféré mettre en péril son adoption que de rester loin d'eux. « On avait du mal à être loin tous les six. » Même maintenant cela serait compliqué pour Luna de s'éloigner de ses frères et sœurs. « Au début. Cela a été compliqué quand en sortant de l’hôpital on m'a amené à l'orphelinat. Je n'ai pas compris. D'abord ma mémoire qui s'était éteinte. Et puis cette situation. Je suis restée renfermée des jours entiers. Pleurant toutes les larmes de mon cœur. Parlant à personne. Priant pour me rappeler. Même quand on m'appelait Luna je n'arrivais pas à me dire que c'était moi. C'est Loris qui est venu vers moi et qui m'a apprivoisé. Notre lien est très privilégié. » Elle lui dira un jour qu'il a été son premier amoureux. Sa première fois. Qu'il a laissé dans son être une profonde marque. Bien différente de celle de Jack ou Marcello.
Ce que Luna et Loris partagent est unique et indélébile. Mais elle sait qu'avec Léo le lien qui se tisse sera tout autant merveilleux.

Et il y a bien sur tous les doutes. Toutes les questions. Qui resteront à jamais sans réponses. Parce que si Luna avait du retrouver la mémoire, pour elle, elle serait déjà revenue. Pas qu'elle n'est plus d'espoir, mais elle reste réaliste. « Tu m'aides Léo. Et bien plus que tu ne le crois. Tu m'aides à affronter ce que jusqu'à présent je n'avais jamais osé affronter. C'est énorme pour moi. Tu m'as aidé à franchir une barrière que je ne pensais jamais réussir à  franchir. » Leurs yeux se retrouvent. Et tout semble s'écrire d'avantage.
L'orpheline sait qu'elle ne se trompe pas.
Que son cœur fait le bon choix. « Merci et je serais toujours là aussi pour toi. » Elle frôle son visage, dessinant ses traits du bout de ses doigts. Elle est bien là entre ses bras. Tout contre son cœur. Elle n'a pas envie de bouger. « Oui tu as raison. Et je suis pleinement heureuse. J'ai trouvé la plus belle raison d'avancer sans regarder en arrière. Toi. » Parce que des moments de bonheur, elle en a eu Luna. Mais avec Léo ils prennent une autre couleur. Une couleur rare et unique.
Celle de l'amour.

Et son cœur se gorge de joie intense. Elle se sent la force d'écrire une nouvelle histoire. Une qui va se conjuguer avec le beau garagiste. Et cette pensée la fait sourire. Elle vient chercher un baiser. Un baiser doux mais plein de promesse. Tout peut s'écrire à deux à présent. L'échange officialise leur relation.
Léo devient l'amoureux de Luna et Luna l'amoureuse de Léo.
Leurs lèvres se retrouvent donnant plus de réalité aux mots prononcés. Luna se sent dans une bulle de douceur. Elle vient poser sa main contre le cœur de Léo. Sentant contre ses doigts l'émoi que l'organe ressent. « Tu changes tout aussi. J'ai enfin la promesse d'un avenir. Je n'y avais jamais pensé avant. J'y crois à présent. » Et comme lors de la soirée dans le bar quand ils étaient privés de la vue. Elle vient poser la main de son amoureux contre son cœur. Pour qu'il sente combien sa présence l'anime et le fait battre. « C'est pour toi qui bat à présent. » Et elle l'embrasse à nouveau, ayant juste envie que cet instant perdure. Qu'il ne finisse pas.
Elle ne précipite rien.
Car Luna veut que tout soit magique entre eux. Elle souhaite que chaque pas soit emprunt d'une importance spéciale. Mais elle se laisse porter. Laissant ses mains caresser avec tendresse Léo.



(fiche) vmicorum. / (ava) wcstedrose & Gajah


" Il lui donne la force, l'envie d'avancer à deux. Elle voit dans ses yeux leur avenir. Et les doutes tout comme les peurs s'envolent."
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
https://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi http://www.ciao-vecchio.com/t7435-leo-31-ans-garagiste#250262
Faceclaim : Chris Wood + skywalkers
Messages : 547 - Points : 1683
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo SAZS
Âge : 31 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo ( le Sam 21 Mar 2020 - 11:11 )
Le jeune brun hausse les épaules, juste pour lui faire comprendre que ça lui va. Bien qu’elle n’ait pas besoin de le faire puisqu’il ne partira pas. Il est bien décidé à faire un bout de chemin avec elle, et pourquoi pas faire sa vie tout cours. Il espère vraiment que les choses se dérouleront bien. C’est bien parti en tout cas. Il est content qu’elle lui fasse assez confiance pour qu’elle lui raconte son histoire. Il en a des choses à lui dire aussi, car elle ne sait pas tout de lui non plus, mais il préfère attendre. Ce n’est pas son moment à lui, c’est celui de la jeune femme. Puis elle comprendra le jour où elle viendra chez lui que sa vie est loin d’être toute rose, et qu’elle ne l’a pas été depuis le décès de sa fiancée jusqu’à maintenant. Elle retrouve seulement des couleurs depuis leur rencontre même si sa princesse apporte beaucoup à sa vie également.

Il écoute ses mots attentivement, concernant son passé. Il hoche la tête. « - Je comprends l’importance que peuvent avoir les amis dans les moments compliqués. Ou dans tous les moments de manière général. » Dit-il en souriant calmement. Il a eu la chance d’avoir eu ses proches également de son côté. Surtout sa meilleure amie qui quoi qu’il arrive est toujours resté auprès de lui. « - Je suis content que tu n’ais pas été toute seule malgré tout. C’est déjà une très bonne chose. » Et ils sont toujours là pour elle, donc dans un sens, elle a quand même gagné quelques choses dans son malheur. Et si elle retient cette information, ça l’aidera déjà à se sentir un peu mieux. Après ça ne le rassure pas trop qu’elle soit si proche d’un autre homme, mais il ne va pas commencer à être jaloux, ça risquerait de gâcher les choses. « - Merci ma belle. Je suis heureux d’avoir cette place dans ta vie, de t’apporter du positif. C’est tout ce que je souhaite. Et puis, tu me le rends bien. » Dit-il sincèrement. C’est tout à fait réciproque.

Lui dire oui est une évidence en suite. « - Et si je te dis que je te considérai déjà un peu comme, à moi, si je peux dire ça comme ça, depuis le début ? » Il sourit légèrement. Il avoue qu’il n’aurait pas vraiment aimé la voir partir avec quelqu’un d’autre que lui. Il sourit automatiquement à ses mots, son geste. « - Ouf. » Dit-il finalement. Rien que pour lui. Et tant mieux. Qu’est-ce qu’il est chanceux. Il soupire d’aise, laissant les yeux sur son visage. Il passe la main doucement contre sa joue posant ses lèvres quelques secondes contre ses lèvres. « - Merci de me rendre heureux. » Dit-il en le murmurant simplement. Qu’est-ce que ça fait du bien de se sentir revivre.




♛ The Sun and the Moon of my life ♛
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
https://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-u http://www.ciao-vecchio.com/t7464-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna
Faceclaim : Irina Shayk © alcuna licenza..(ava) Miss Pie (sign) bella ciao (crackships)
Messages : 2718 - Points : 4301
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo Tumblr_on7i8dtmKg1w4x7m4o1_400
Âge : 36 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo ( le Lun 30 Mar 2020 - 17:02 )

Léo & Luna.

Les sentiments ne se commandent pas. Ils naissent comme le printemps sous les rayons du soleil. Ils grandissent poussés par les brises légères du cœur. Ils se construisent pas à pas, brisant doucement les barrières mis autour de l'âme pour se protéger. Ils ouvrent une porte pour laisser entrer la lumière et voir peu à peu l'ombre s'en aller.



Luna ose. Enfin. Sans détour et la voix tremblante elle parle de son enfance. Du moins à partir du moment ou elle s'est retrouvée à l'orphelinat. Le reste est un trou noir qui restera sombre et vide peut être toute sa vie. Les émotions sont là. Profondes et intense. Mais Léo la rassure, lui apporte son soutien. Et c'est tout ce qu'elle attendait l'orpheline. La confiance était présente dés la première rencontre, mais là elle se dessine plus belle, plus intense. Véridique et absolue.
Et le cœur de la belle s'en gorge de joie, d'amour même. Elle a su dés qu'elle l'a vu, qu'il y avait quelque chose de différent chez le garagiste. Un trouble dans son regard qui ressemblait au sien. Et cette sensation ne fait que se renforcer à cet instant. Surtout qu'elle était déjà bouleversée par la rencontre avec sa cousine. Elle a toujours cherché à fuir une implication plus importante avec un homme. Ou alors c'est eux qui ont fui au moment ou certaines choses sont venues se glisser dans des conversations. Elle a fini par se dire qu'aucun homme était fait pour elle.
Et là avec Léo.
Luna voit un avenir. Elle voit une histoire s'écrire. Une histoire qui se conjugue à deux. Enfin à trois car il ne faut pas oublier la petite Louisa. Le trésor de son papa. Et elle espère avoir la chance de faire partie de sa vie. Quand le moment sera venu. La rencontre avec la demoiselle sera un pas de plus dans cette belle aventure. Elle se doute que rien ne sera simple. Mais elle a les cartes en main, en sachant comment un enfant réagit quand on bouscule ses habitudes. Quand une nouvelle partition doit être jouée. Elle n'a jamais fait d'effort pour rester dans une famille. Mais elle en fera pour voir Louisa rayonner de bonheur. Elle le fera par amour pour Léo. Elle le fera pour la demoiselle. Elle le fera pour elle. Car elle veut de cette vie à trois.

Luna reste contre Léo, appréciant la douceur et la tendresse qu'il lui porte. Même si les mots sont douloureux, l'attention du jeune homme donne aux battements de son cœur un rythme plus doux. « Oui j'ai eu de la chance de les rencontrer. J'ai de la chance de les avoir dans ma vie. Comme j'ai eu la chance de te rencontrer et de t'avoir dans ma vie ... » Elle marque un temps de pause tout en laissant son regard glisser dans celui de Léo. Elle lui sourit avant de frôler son visage de sa main. « Et j'aime l'idée d'être à toi Léo. » L'étreinte se fait plus tendre, sensuelle.
Luna se colle d'avantage contre Léo.
Elle a besoin de réconfort, la journée n'a pas été si facile. Elle angoissait avec cette discussion. Elle se sent plus légère à présent. Apaisée. Ses peurs se dissipent. Léo ne la quittera pas. Elle peut laisser parler son cœur sans la crainte qu'il souffre. Et ce que son cœur murmure l'enivre d'espoir. Elle se sent heureuse. Et personne ne peut douter de son bonheur, vu comme son regard scintille de mille feux. « Tout semble si facile avec toi. L'impossible devient possible. Alors te rendre heureux est aussi doux que du miel. » Elle se blottit un peu plus. Laissant ses lèvres glisser dans le cou de Léo. Alors que ses doigts s'invitent sous son haut pour effleurer sa peau. Elle frissonne à cette découverte. Frôler la peau d'un homme quand les sentiments amoureux caressent le cœur rend le touché bien plus intense. Plus troublant. Plus grisant. Elle en goûterait même plus l'orpheline.

Mais il y a un temps pour chaque chose. Luna essuie ses yeux et accroche un large et beau sourire sur son visage. Elle ne veut que montrer l'image du bonheur à Léo. « Est ce que tu veux manger quelque chose ? » Il doit rester avec elle pour la nuit, pas question qu'ils se couchent le ventre vide. « On peut se faire un plateau repas tranquille sur le canapé et regarder un film. » Etre dans ses bras c'est tout ce donc elle a besoin Luna.
Elle revient chercher un baiser.
Se faisant plus gourmande contre les lèvres du jeune homme. Elle ne peut ignorer les papillons qui dansent au creux de ses entrailles. Le feu qui lèche ses reins avec audace. Léo éveille en Luna un désir charnel qui la rend fébrile. Désir alimenter par les battements de son cœur. Eux même activés par la chaleur qui se dégage de cette douceur étreinte. De ce baiser tendre qui sous l'impulsion de la belle devient plus sensuel. Des sensations qui montrent combien l'envie se fait grandissant. Des sensations qui laissent deviner combien l'abandon sera des plus incandescent quand leurs corps s'uniront. « Tu viens m'aider ? » Luna se lève et lui tend sa main. A partir de maintenant elle veut profiter de Léo à chaque seconde.



(fiche) vmicorum. / (ava) wcstedrose & Gajah


" Il lui donne la force, l'envie d'avancer à deux. Elle voit dans ses yeux leur avenir. Et les doutes tout comme les peurs s'envolent."
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
https://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi http://www.ciao-vecchio.com/t7435-leo-31-ans-garagiste#250262
Faceclaim : Chris Wood + skywalkers
Messages : 547 - Points : 1683
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo SAZS
Âge : 31 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo ( le Jeu 23 Avr 2020 - 16:37 )
Luna est la femme qui fait revivre le cœur de Léo. Il ne battait plus aussi fort depuis la mort de sa fiancée, celle avec qui il pensait faire sa vie. Il se relève enfin, c’est un nouveau souffle. Et même s’il y a encore quelques zones d’ombres, surtout en ce qui concerne Louisa, il a envie de se brûler un peu les ailes et de s’y risquer. La brune a un cœur en or, elle est douce, elle le fait sourire. Il sait qu’il doit être sûr de lui, mais elle arrive à le convaincre à chaque fois qu’ils se voient. Et il a été transparent dès le départ, il est père. Sa fille est la prunelle de ses yeux, c’est son monde. Et il accepte enfin de faire rentrer quelqu’un dans sa vie. En espérant que la petite acceptera, qu’elle verra la même chose que lui. Elle a un grand cœur, mais il n’a jamais été jusque là avant. En tout cas, il est bien et il a envie que Luna le soit elle aussi.

« - Et j’aime tout autant cette idée. »
Dit-il avec le sourire. Il ne veut pas qu’elle soit à un autre. Il n’a pas envie de la laisser partir. Il s’en voudrait beaucoup. Même s’il ne sait en aucun cas ce que l’avenir lui réserve. Il sourit et ferme les yeux quand il sent ses lèvres contre la peau de son coup. Sa main contre sa peau. Il en frissonne même lui aussi. Il laisse la main posée contre elle, la maintenant auprès de lui. Ce contact lui donne de l’électricité dans tout le corps. « - C’est une très bonne idée, le plateau repas. » Il lui sourit doucement, les yeux poser contre son visage. Puis ses lèvres qui reviennent sur les siennes, il vient lui rendre le baiser, glissant doucement les mains contre son corps finalement. Il se laisse légèrement emporter par ce petit échange sans doute. Mais il doit redescendre sur terre, ce n’est sans doute pas le moment. Il essaie de faire abstraction de cette envie qui est née en lui.

Il se mord alors la lèvre, regardant sa main tendue vers lui. Il vient la prendre finalement, hésitant un peu, avant de finalement se relever. « - Je te suis. » Dit-il posant un baiser contre sa nuque en penchant légèrement la tête. Il respecte la brune. Et il est bien ici. Il marche avec elle, pour pouvoir rejoindre la cuisine. Il n’est pas chez-lui, alors il évite de fouiller dans les affaires, il la laisse sortir ce qu’il faut pour venir l’aider et l’accompagner. Il la regarde quand même par moment, elle est si belle. Comme toujours. Il passe les bras autour de sa taille en venant derrière elle, posant le menton contre son épaule. « - Je vais me régaler ce soir grâce à toi. J’en suis ravi. Je me suis amélioré en cuisine, mais je ne suis pas un chef non plus. » Dit-il avec le sourire. Il a dû s’adapter et apprendre. Ce qu’il fait n’est pas mauvais non plus.




♛ The Sun and the Moon of my life ♛
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
https://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-u http://www.ciao-vecchio.com/t7464-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna
Faceclaim : Irina Shayk © alcuna licenza..(ava) Miss Pie (sign) bella ciao (crackships)
Messages : 2718 - Points : 4301
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo Tumblr_on7i8dtmKg1w4x7m4o1_400
Âge : 36 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo ( le Dim 26 Avr 2020 - 17:14 )

Léo & Luna.

Les sentiments ne se commandent pas. Ils naissent comme le printemps sous les rayons du soleil. Ils grandissent poussés par les brises légères du cœur. Ils se construisent pas à pas, brisant doucement les barrières mis autour de l'âme pour se protéger. Ils ouvrent une porte pour laisser entrer la lumière et voir peu à peu l'ombre s'en aller.



La route va être encore longue, sûrement sinueuse. C'est une évidence pour Luna. Mais elle a fait un pas. Une énorme pas face à Léo. Elle se sent mieux. Et elle peut voir qu'il ne fuit pas. Elle peut constater que son enfance d'orpheline ne lui fait pas peur. Que ses années oubliées ne sont pas un obstacle à leur relation. Qu'il ne compte pas la laisser. Construire son avenir elle n'a jamais osé y croire et à présent il semble qu'une porte s'ouvre. Un avenir qu'elle se sent prête à  partager avec Léo et Louisa. Ils ont tous les deux envie d'avancer ensemble. Main dans la main. Ils ont tous les deux envies de s'appartenir.
D'être là l'un pour l'autre.
Alors avec douceur la brune commence à apprivoiser ce corps qu'elle ne connaît pas encore. Elle laisse ses lèvres goûter et ses doigts caresser. Elle part à la découverte de cette peau masculine. Elle se laisse enivrer par son parfum, par sa chaleur. Elle y va pas à pas ne voulant rien précipiter. Ne voulant rien gâcher. Elle mémorise du bout des doigts, du bout des lèvres la douceur, les frissons, la saveur. Cela l'électrise. Et elle sent Léo réceptif à son touché délicat.
Presque fragile.
Il rend l'étreinte plus intense en réduisant la distance. Elle se laisserait bien couler. Mais son esprit est encore trop sous le coup des émotions. Elle ne veut rien brusquer. Le découvrir peu à peu pour mieux apprécier quand le moment sera venu. Parce que ce n'est pas que son corps qu'elle veut lui offrir, c'est aussi son cœur et son âme. Alors le moment de ce cadeau doit être choisi avec soin. Pour devenir inoubliable.

Luna propose alors de partager un plateau repas. Peut être que cette idée tombe comme un cheveux dans la soupe, alors qu'ils partagent un instant de tendresse. Elle le réalise une fois l'idée donnée. Elle sent Léo troublé, elle répond au nouveau baiser. « Je suis désolée  .. Tu ne m'en veux pas .. J'en ai envie .. » Elle le regarde dans les yeux tout en laissant glisser ses doigts sur son visage. « Ce soir je n'en ai pas la force  .. je n'y ai pas la tête non plus .. » Même si elle sait que se laisser couler pourrait lui faire du bien. « Et puis j'aimerai que ce moment soit parfait. » Prévoir sa tenue, ses dessous, son parfum. Le lieu aussi. Même si cela doit se passer chez elle, elle aimerait que l'instant se teinte d'une saveur particulière. Elle sourit et se lève encore griser par les caresses éphémères, l'ébauche d'un après plus sensuel.
L'orpheline tend sa main à Léo.
Elle a besoin de sa compagnie, de le savoir prêt d'elle. Et ils retrouvent dans la cuisine. Luna commence à sortir du jambon cru, de la mozzarella, des tomates, des cornichons, des radis et des œufs, de la crème fraîche, de la ciboulette. Elle sourit quand elle sent Léo la prendre par la taille. La chaleur revient au creux de ses entrailles alors que son souffle caresse sa nuque. Elle risque de vite aimer cette sensation qu'i distille dans ses veines. « C'est juste un truc vite fait. Mais je te promets de faire quelques choses de mieux la prochaine fois.  Et je ne suis pas un grand chef non plus. J'ai appris sur le tard. » Difficile à l'orphelinat de cuisiner. Elle a commencé quand elle a pris son appartement. « Du coup tu te sens de battre les œufs pour faire une bonne omelette on y rajoutera de la ciboulette si tu aimes. »

Puis Luna coupe les tomates en tranche alterne avec la mozzarella et le jambon cru. Un peu d'huile d'olive, de l'ail, du sel et le tour est joué. « En dessert je peux nous faire un moelleux au chocolat minute. On le dégustera encore un peu chaud. » Pendant que Léo s'occupe de l'omelette, elle prépare le gâteau qu'elle met dans le four à basse température. « Tu veux boire quoi ? J'ai des bières si tu veux. Ou je dois avoir une bouteille de vin rosé. Je prévois toujours au cas où j'ai des invités surprises. Mes frangins ou mes frangines adorent débarquer à l'improviste. » Elle se met à rire comme elle apprécie de pouvoir parler d'eux s'en se sentir coupable.
Une fois le tout prêt, elle sort des assiettes et des verres.
Luna se sert un sirop de fraise et sert à Léo la boisson demandée. Puis ils vont s'installer sur le canapé. « On se met un film ? » Un truc tranquille sans prise de tête. « Tu aimes quel genre ? Perso quand je n'ai pas le moral ou que ma journée a été dure je regarde des dessins animés. » Luna soulève les épaules, le dernier c'était la Reine des Neiges avec sa petite sœur Cat après une soirée bien mouvementée. Léo risque de définitivement la prendre pour une gamine. Quand ils ont fini de manger elle vient s'installer dans ses bras et ils se font mutuellement déguster le gâteau. « Alors comment tu le trouves ? » Elle est tellement bien, elle se sent en sécurité et cette sensation l'apaise. Leurs lèvres se retrouvent parfois. Leurs mains se lient. Elle est heureuse et elle ne fait même pas attention au fait que ses yeux se ferment. Que doucement le sommeil l'emporte.



(fiche) vmicorum. / (ava) wcstedrose & Gajah


" Il lui donne la force, l'envie d'avancer à deux. Elle voit dans ses yeux leur avenir. Et les doutes tout comme les peurs s'envolent."
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
https://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi http://www.ciao-vecchio.com/t7435-leo-31-ans-garagiste#250262
Faceclaim : Chris Wood + skywalkers
Messages : 547 - Points : 1683
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo SAZS
Âge : 31 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo ( le Sam 2 Mai 2020 - 14:26 )
Loin de là l’idée pour lui de brûler les étapes. Et il n’avait même pas dans la tête d’aller plus loin ce soir même en passant la nuit auprès de sa belle. Mais il ne peut pas nier que cette proximité et cet échange a eu le don de l’éveiller un peu, même sans le vouloir. Elle est si belle, même s’il n’y a pas que son physique qui lui plait. Elle a raison de le faire revenir sur terre. De lui remettre les idées en place, avec gentillesse comme toujours d’ailleurs. Bien qu’un peu embarrasser, il sourit finalement. « - Bien sûr, tu as entièrement raison. Et non, je ne peux pas t’en vouloir. » Il espère aussi que ce moment sera parfait, mais il na pas de doute. Depuis qu’ils se sont rencontrés, les choses se déroulent tellement bien entre eux qu’il en oublie les inquiétudes. Bien qu’il sera probablement stressé quand le moment sera venu de faire un pas en plus dans leur relation.

Il l’a suivi dans la cuisine, afin de pouvoir l’aider à préparer ces plateaux dont elle a eu l’idée. Il l’observe, puis en profite pour venir lui faire un petit câlin malgré tout. Il sourit automatiquement. « - Ne t’en fait pas, c’est déjà très bien. Je ne suis pas difficile. » Lui aussi a dû apprendre à cuisiner quand il s’est retrouvé seul face à lui-même, puis seul avec sa fille. Ce n’est pas sa mère qui lui faisait de bons plats de toute façon. Elle n’était pas très présente dans sa vie. Il hoche la tête, la lâchant doucement pour pouvoir s’occuper des œufs comme elle le lui suggère, content qu’elle ait préparé les ingrédients avant pour ne pas s’imposer de trop. « - Le dessert me va. » Dit-il en relevant les yeux vers elle pour lui répondre. Par contre la question sur la boisson. Il se retrouve une fois encore mal à l’aise. « - Je vais plutôt prendre du jus d’orange, ou de citron si tu as. » Dit-il dans un premier temps. Il marque une pause avant de reprendre. « - J’ai moi aussi des choses à te dire. Sur moi. Mais pas ce soir. C’est ton soir. » Et il ne sait pas encore comment lui parler de cette période de sa vie. Ni même d’avant. Il se concentre sur la confection de l’omelette finalement, voulant qu’elle soit tout autant délicieuse que le reste.

Une fois le tout terminé, il se pose avec elle dans le salon. « - J’aime les fantastiques, généralement. Mais j’ai aussi l’habitude des dessins animés avec Louisa. Ca ne me dérange donc pas d’en voir. » Il a envie qu’elle se sente bien Luna. Elle lui laisse donc mettre un dessin animé. Le plus important pour lui c’est qu’ils passent du temps ensemble. Il profite juste de cette soirée. Il goûte le dessert. « - Délicieux. » Il sourit, en mangeant calmement le morceau qu’il a reçu. Puis pose un baiser sur les lèvres de la brune pour pouvoir la remercier. Il reste tranquille comme ça, caressant son bras de temps en temps. Puis il se redresse un peu. « - Je crois que ma princesse à besoin de sommeil. Et si on allait se coucher ? » Il lui sourit doucement. Louisa lui en voudrait sans doute d’avoir utiliser ce surnom mais ça lui est sortit seul. Il prends la main de Luna, mais la laisse les guider jusqu’à la chambre. Il a envie qu’elle soit bien posée pour une bonne nuit. Il se met à l’aise, avant de se coucher avec elle. Bien sûr, il la laisse se poser dans ses bras. Ils vont ainsi pouvoir passer une belle nuit.




♛ The Sun and the Moon of my life ♛
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] Confidence rythme avec confiance. feat Léo -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant