Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -49%
Promotion sur ce lot de goodies The Legend Of Zelda
Voir le deal
32.99 €

 

- Etiam _ St Valentin. -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
Flora Casaroli
http://www.ciao-vecchio.com/t7539-flora-_-3-0-liberee-delivree http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : Alycia Debnam Carey. ☆ Tearsflight ( Avatar ). ☆ Tumblr ( Gifs ).
Messages : 5340 - Points : 4173
Etiam _ St Valentin.  - Page 2 0bde1b1dc7ce1a39d4091f0a2a30b1214a19ac52
Âge : Elle a 23 ans (17.05.1997).
Métier : En recherche d'emploi et ne songe pas à s'inscrire à une quelconque formation dans l'immédiat.
Etiam _ St Valentin.  - Page 2 Empty
Sujet: Re: Etiam _ St Valentin. ( le Lun 15 Juin 2020 - 22:11 )
En l’emprisonnant de ses jambes, Flora ne cherche pas à ce qu’il soit incapable de bouger parce qu’après tout il faut bien qu’il fasse les crêpes même si juste avant de se lever de son canapé, elle lui a dit qu’elle s’en chargeait et qu’il n’avait qu’à regarder. Mais de toute évidence il semble l’avoir déjà oublié ou il n’a juste pas l’intention de la laisser les faire toute seule ou encore, il se contente gentiment de lui sortir tous les ingrédients dont elle a besoin pour les faire. Quoiqu’il en soit, Flora ne préfère rien dire. Cela lui convient très bien qu’il s’en occupe parce que sinon elle serait drôlement embêtée. Cela viendrait bousculer tous ses plans. Elle ne pourrait pas le garder là, prisonnier entre ses jambes en essayant tant bien que mal de le faire craquer et de le faire revenir sur sa punition et faire les crêpes en même temps. Quoique s’il le faut c’est ce qu’elle ferait. Et ce sera malheureusement le cas s’il lui refile la préparation des crêpes et qu’en plus et surtout il lui résiste vraiment. Et à en croire son sourire narquois et victorieux, cela ne risque pas d’être une tâche simple. Mais tout de même pas impossible. En tout cas Flora ne sent pas encore totalement vaincue. Elle passe à l’offensive en laissant ses lèvres frôler les siennes et ses mains s’aventurer dans ses cheveux et sous son tee shirt, le bout de ses doigts caressant doucement sa peau et alors que la victoire ne lui semble plus être si loin que cela, sa main qui prend la sienne et la pose sur sa cuisse lui donne presque l’impression d’être renvoyée instantanément à la case départ. « J’essaie seulement de te convaincre d’abandonner l’idée de me punir de baisers pendant les vingt quatre prochaines heures. » Elle pensait bêtement que cela le ferait abdiquer presque aussitôt mais, non. En tout cas, Flora ne pensait pas à mal en posant sa main sur sa cuisse. En plus dans ce cas là, c’est elle qui contrôlait la situation donc cela ne lui posait pas de soucis en soit. La dernière fois, elle avait seulement senti que la situation lui échappait et qu’elle s’était fait prendre à son propre jeu et donc elle avait un méga pas en arrière lorsqu’il lui a demandé plus. Mais bon au final ce n’est peut être pas plus mal qu’il ait déplacé sa main de sorte qu’au bout du compte ce contact ne la gêne pas mais il ne l’a pas enlevée et elle ne l’enlèvera pas non plus donc c’est très bien ainsi. « C’est notre première saint valentin, tu ne peux pas nous faire ça. S’il te plaît. » le supplie t elle en passant ses bas autour de son cou tout en espérant qu’il ne joue pas trop sur les mots pour être encore une fois victorieux. Parce que techniquement ils ne sont plus le quatorze mais le quinze alors ce n’est plus vraiment la saint valentin mais ils se retrouvent bien pour cela aujourd’hui, non ? Donc, c’est tout comme. Puis c’est lui qui a annulé la veille donc, il ferait mieux de ne pas jouer la carte là. Néanmoins Flora préfère assurer ses arrières. « Soit on passe les prochaines heures à s’embrasser dans les bras l’un de l’autre. Soit tu me racontes tous les détails de ce fameux rendez vous pour le travail qui t’as obligé à annuler nos plans pour notre première soirée de saint valentin ensemble. » Elle espère que ce soit ce dilemme soit le coup de grâce et qu’il abandonne l’idée de la priver de ses baisers ou même de quoique ce soit d’autres pour la journée ou en tout cas pour les quelques heures qu’ils vont passer ensemble aujourd’hui. Parce qu’en fait Flora n’a clairement pas l’intention de lui poser des questions sur sa soirée de la veille. Moins on n’en sait et mieux on se porte même s’il lui a en quelque sorte « promis » l’exclusivité lorsqu’ils étaient dans cet ascenseur. « Soit je repars. C’est comme tu veux. » ajoute Flora en haussant légèrement les épaules, laissant tout de même un petit sourire apparaître sur ses lèvres. Elle espère grandement que là, il perdra le round et qu’elle, elle le gagnera.


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Etiam Galliano10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Etiam Galliano
http://www.ciao-vecchio.com/t4367-lost-soul http://www.ciao-vecchio.com/t4370-face-off
Faceclaim : Matthew Daddario, moeux (avatar) & hellfire + ki4 & blackcanary (gifs)
Messages : 2635 - Points : 1287
Etiam _ St Valentin.  - Page 2 7y5z
Âge : 31 ans (18 avril 1989 à Naples)
Métier : Massothérapute. (Etiam) est actuellement mis à pied du centre de bien-être, suite à une plainte infondée. Il lui est interdit de pratiquer la massothérapie, professionnellement, le temps de l’enquête. / (Theo) Escorte, donneur d'orgasmes.
Etiam _ St Valentin.  - Page 2 Empty
Sujet: Re: Etiam _ St Valentin. ( le Ven 31 Juil 2020 - 9:00 )
Les longues jambes de Flora le maintienne contre elle. Et bien qu’il parle de s’enfuir, il n’en fait rien. Etiam sait qu’il est là où il doit être. Sa place est près d’elle. En plein milieu d’une cuisine, entouré d’ingrédients secs, si c’est ce qu’elle veut. Il continue donc de s’obstiner avec la jeune femme qu’il a grondé, un peu plus tôt.

Elle s’essaie encore. Un argument choc, dangereux, que ses lèvres tentatrices. Elles frôlent les siennes et ses mains s’y mettent aussi. Flora caressent ses cheveux d’abord, puis, la peau nue d’Etiam. La belle aurait pu l’avoir ainsi, à l’usure. Seulement, elle est allée trop loin. Elle a tenté le tout pour le tout, en capturant la main masculine et la déposant sur une zone encore interdite il n’y a pas si longtemps. Et le souvenir d’une déception de plus, pour celui qui a été tenté puis jeté, ce soir là, par une Flora en état d’ébriété. Etiam balaie cette gifle du passé, du revers de la main. Un sourire subtile, au coin des lèvres. À la fois espiègle, et désolé. « J’te rappelle que c’est toi, qui a choisi cette punition, Flora ! »

« C’est notre première Saint-Valentin, tu ne peux pas nous faire ça. S’il te plaît. » Etiam relève les yeux vers elle. « Je ne fais rien. C’est toi qui l’a cherché. Et c’est toi, ma belle amour, qui a fait ce choix... » qu’il termine calmement en trempant le bout de son indexe dans la pâte à crêpes, puis sur le joli petit nez de la brune, qui passe à nouveau ses bras autour des épaules du cuisinier. Il les haussent les épaules lorsqu’elle négocie, verbalisant les options qui s’offrent à eux. « C’est toi qui choisi. J’ai une cliente de longue date qui est divorcée. Elle n’a jamais retrouvé l’amour depuis, et j’suppose qu’elle avait pas envie d’passer une autre St-Valentin, seule. Alors, elle a demandé une prestation de 90 minutes. » Bien évidemment, Etiam a judicieusement évité d’employer le mot massage, le remplaçant par prestation, afin d’éviter de lui mentir. Un terme utiliser dans le milieu, parfois, sans qu’il n’y ait de connotation sexuelle. « Un vendredi soir, à domicile. Le jour de la St-Valentin, qui plus est, j’pouvais pas refuser. Ça représentait une jolie somme d’argent... Et puis, la fête de l’amour sans chocolat, c’pas vraiment une St-Valentin. Mais, alors, sans baisers... » qu’il termine, l’air désolé. Encore un point pour Etiam... Ou presque. Flora reprend, ajoutant une nouvelle option, aux deux précédentes. Elle sourit. Etiam la contemple, avec un sourire semblable. Puis, il défait sa coiffure, en douceur, sans toutefois la consulter, et y glissent ses doigts enfarinés. Y met un peu plus de pâtes sur le visage, en le lui caressant. Sur ses lèvres et dans son cou, qu’il frôle. « Vraiment ? Tu repartirais dans cet état ? » Cette fois, le point lui est certainement accordée.


When u say nothing at all
It's amazing how you can speak right to my heart. Without saying a word, you can light up the dark. Try as I may I could never explain, what I hear when you don't say a thing. ▬ All day long I can hear people talking out loud. But when you hold me near, you drown out the crowd. Try as they may they can never define, what’s been said between your heart and mine.
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
Flora Casaroli
http://www.ciao-vecchio.com/t7539-flora-_-3-0-liberee-delivree http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : Alycia Debnam Carey. ☆ Tearsflight ( Avatar ). ☆ Tumblr ( Gifs ).
Messages : 5340 - Points : 4173
Etiam _ St Valentin.  - Page 2 0bde1b1dc7ce1a39d4091f0a2a30b1214a19ac52
Âge : Elle a 23 ans (17.05.1997).
Métier : En recherche d'emploi et ne songe pas à s'inscrire à une quelconque formation dans l'immédiat.
Etiam _ St Valentin.  - Page 2 Empty
Sujet: Re: Etiam _ St Valentin. ( le Lun 24 Aoû 2020 - 23:23 )
Flora n’en revient absolument pas qu’Etiam ne cède pas. Pire encore : qu’il choisisse de lui raconter spontanément et en détails son rendez vous professionnel d’hier soir ! Elle ne voulait vraiment pas les connaître. Ce n’est pas que son travail ne l’intéresse pas. Evidemment qu’il ne s’agit pas de cela. Il n’en parle pas de lui même d’habitude. Quasiment jamais .. Alors cela veut dire ce que cela veut dire, non ? Quoique .. Peut être qu’en fait, Etiam se contente de savourer leurs quelques heures ensemble. D’où le fait qu’ils ne parlent pas de ce qu’il fait dans la vie. Puis Flora comprend qu’il a de la demande parce qu’il masse vraiment bien ! Elle se dit qu’en plus, cela ne lui plairait pas beaucoup qu’il lui pose des questions sur ces rendez vous alors il ne vaut mieux pas le faire, non plus. Bon, ce n’est pas du tout la même chose ce que fait Flora et ce qu’il fait lui mais tout de même .. Quoiqu’il en soit, son regard plongeait dans ses beaux yeux plus qu’envoutants, Flora l’écoute .. A la place d’être ensemble, Etiam a tenu compagnie à une cliente de longue date, toujours aussi seule depuis son divorce. Et pendant 90 minutes en plus de cela. « Peut être que j’avais aussi besoin de ne pas être seule hier soir .. de ne pas me vendre à des hommes en mal d’amour .. J’avais aussi besoin de toi, hier soir .. » lâche doucement la jeune femme dans un haussement d’épaules en détournant son regard du sien un court instant. « Je n’aurais pas dû dire ça .. Désolée. » Parce que Flora ne cherche pas à ce qu’il se sente coupable d’avoir choisi d’annuler leur 1ère soirée de Saint Valentin a cause d’une demande de dernière minute à son travail. Parce qu’après tout, cela représentait une certaine somme d’argent. D’autant plus en sachant qu’il lui en donne toujours autant même s’il ne sait pas encore que Flora ne s’en sert plus depuis un bon bout de temps maintenant. Peut être qu’il est en galère d’argent en ce moment. Elle en a envie mais ne lui demande pas. C’est beaucoup trop indiscret .. Puis Flora ne veut pas gâcher ces quelques heures de répit en sa présence aujourd’hui ! Ni même jamais .. C’est bel et bien là le problème parce que le choix Flora ne l’aura bientôt plus ! Etiam va devoir être mis au courant tôt ou tard. Mais là n’est pas la question .. Il défait ses cheveux et passe ses doigts pleins de farine dedans. Puis il lui caresse le visage, les lèvres et le cou en laissant une trace après son passage. « Je n’en ai pas vraiment envie mais oui je le ferais. » Personne ne la remarquera de toute façon. Mais Flora a une autre idée : « Sinon .. Tu accepterais que je te paie en crêpes pour une prestation de 90 minutes comprenant des baisers, des câlins et des massages ? » lui demande la jeune femme avec un sourire aux lèvres en approchant doucement son visage du sien. « S’il te plaît. » Elle dépose un baiser au coin de ses lèvres.  Puis Flora répète ces trois petits mots et l’embrasse de nouveau. Elle fait cela plusieurs fois avant de plonger son regard dans le sien. « Dis moi que tu es d’accord, Etiam. S’il te plaît. » C’est sa dernière carte après Flora abandonnera le combat.


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Etiam Galliano10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Etiam Galliano
http://www.ciao-vecchio.com/t4367-lost-soul http://www.ciao-vecchio.com/t4370-face-off
Faceclaim : Matthew Daddario, moeux (avatar) & hellfire + ki4 & blackcanary (gifs)
Messages : 2635 - Points : 1287
Etiam _ St Valentin.  - Page 2 7y5z
Âge : 31 ans (18 avril 1989 à Naples)
Métier : Massothérapute. (Etiam) est actuellement mis à pied du centre de bien-être, suite à une plainte infondée. Il lui est interdit de pratiquer la massothérapie, professionnellement, le temps de l’enquête. / (Theo) Escorte, donneur d'orgasmes.
Etiam _ St Valentin.  - Page 2 Empty
Sujet: Re: Etiam _ St Valentin. ( le Mer 26 Aoû 2020 - 9:08 )
Etiam voit dans ses yeux émeraudes qu’elle ne s’y attendait pas. Ni à ce qu’il se refuse, ni à ce qu’il se confie. Évidemment, il n’entre pas dans les détails. Jamais. Il y a cette clause de confidentialité, implicite, suite à ses relations explicites. Et ses propres secrets, si bien gardés. S’il parle, c’est surtout pour se justifier, car, Flora n’avait pas à verbaliser ses reproches pour que son amoureux culpabilise ou regrette d’avoir été avec une autre qu’elle. Et cela, peu importe le jour de l’année. Mais, elle le fait. Et le coeur d’Etiam se tord douloureusement. Sa mâchoire se serre. Ses yeux s’humidifient. Tristesse. Et colère, l’envahissent. Contre lui, d’abord, mais, aussi envers elle, parce qu’elle refuse constamment cette nouvelle vie qu’il souhaite lui offrir, loin de la prostitution et des sévices physiques et sexuels qu’elle subit depuis tant d’années, mais qu’elle l’attaque avec ce choix qu’elle a fait, à présent. Celui de refuser son aide, de ne faire qu’à sa tête. De la colère parce qu’elle mérite mieux, qu’elle devrait le laisser l’aider, mais qu’elle s’obstine toujours. De la colère, car il est injuste que sa petite fleur n’ait pas eu droit de fêter avec l’homme de son choix la fête de l’Amour. De la tristesse, parce qu’elle ne s’est pas sentie aimée et désirée, par lui, tout spécialement en ce jour de St-Valentin. Une peine incommensurable parce qu’il l’a déçue. Blessée, peut-être. Et de la honte, parce qu’il a choisi l’argent, plutôt que la femme qu’il aime. Loin d’être cupide, pourtant, Etiam n’a juste pas réfléchi. Il s’est senti pris à la gorge par cette mise à pied sans solde. Il n’a pas eu l’impression d’avoir le choix. Sans le maintient de son salaire, ces « prestations » sont ses seules sources de revenus. L’homme-objet est pris au piège et doit se soumettre.

Happé donc, par les mots de Flora, le trentenaire baisse les yeux. Ses mains quittent à contre-coeur la peau de la brune, pour se poser sur le comptoir. Inconfortable, il trace du bout des doigts de grands cercles sur le marbre. Il cherche ses mots. Mais, elle le devance. « Je n’aurais pas dû dire ça... Désolée. » Etiam relève les yeux. Ce n’est pas à elle, de demander pardon. « Non, t’as raison... J’suis désolé. Je t’ai fais passer après mon travail. » Il le regrette amèrement, bien que ce soit celui-ci qui paie le toit au dessus de leur tête et la nourriture qu’il cuisine pour eux deux, tous les soirs. « J’tai fais passer en second, alors que tu devrais être ma priorité... Mais, ça n’arrivera plus » qu’il lui promet, en rapprochant son corps de celui de la brunette. Son visage dans le cou de Flora. Il embrasse son épaule, la serre contre lui. « En contre-partie, j’veux que tu te fasse passer en premier, aussi. Dès maintenant ! » Autrement dit, qu’elle pense à elle. À ses besoins, ses envies. Et qu’elle entreprenne sérieusement les mesures qui s’imposent, afin de se bâtir la vie qu’elle mérite, à la hauteur de l’humain magnifique qu’elle est. Elle doit cesser de s’offrir a des inconnus.

Flora mentionne être prête a quitter l’appartement, s’il le faut, et l’italien grogne. Lui non plus, n’en a pas envie. Il aime de moins en moins la tournure que prend leur rendez-vous. Il est convaincu qu’il en est de même pour sa petite fleur. Pourtant, ni l’un, ni l’autre ne semble vouloir lâcher le morceau... ou presque. La belle souhaite s’offrir les services d’Etiam. Profiter de ses baisers, et de ses mains expertes. Les joues du « massothérapute » rougissent. Si elle savait, Flora... Mais, Etiam choisi de se taire. Ce n’est pas le moment opportun. Il ne veut pas gâcher leur moment. Puis, sourit légèrement lorsque la jeune femme dépose un premier baiser au coin de ses lèvres. Un peu plus, au second. « Dis-moi que tu es d’accord, Etiam. S’il te plaît. » Et le voilà qui craque. « Et si tu me payais plutôt en baisers ? Ça nous obligerait à faire une trêve, non ? » Une manière de profiter des lèvres de son amoureuse, sans perdre la face.


When u say nothing at all
It's amazing how you can speak right to my heart. Without saying a word, you can light up the dark. Try as I may I could never explain, what I hear when you don't say a thing. ▬ All day long I can hear people talking out loud. But when you hold me near, you drown out the crowd. Try as they may they can never define, what’s been said between your heart and mine.
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
Flora Casaroli
http://www.ciao-vecchio.com/t7539-flora-_-3-0-liberee-delivree http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : Alycia Debnam Carey. ☆ Tearsflight ( Avatar ). ☆ Tumblr ( Gifs ).
Messages : 5340 - Points : 4173
Etiam _ St Valentin.  - Page 2 0bde1b1dc7ce1a39d4091f0a2a30b1214a19ac52
Âge : Elle a 23 ans (17.05.1997).
Métier : En recherche d'emploi et ne songe pas à s'inscrire à une quelconque formation dans l'immédiat.
Etiam _ St Valentin.  - Page 2 Empty
Sujet: Re: Etiam _ St Valentin. ( le Lun 31 Aoû 2020 - 18:25 )
A l’expression sur le visage d’Etiam, la jeune femme se rend très rapidement compte que ses mots ont eu un impact sur lui. Il baisse les yeux et enlève ses mains de son corps. Il les pose sur le plan de travail en marbre et trace des grands cercles de ses doigts, sans un mot. Il ne lui faut guère plus d’une demie seconde pour que les regrets l’envahissent. Pas de lui avoir dit quelque chose de sincère. Cela, non ! Mais de ne pas lui avoir fait un sourire au passage. Il a pris ses mots comme un reproche, Flora en est quasiment sûre et certaine. Alors qu’avec ce petit détail en plus, il l’aurait peut être pris d’une tout autre façon. Qui sait ! Mais maintenant, c’est trop tard .. Ce qui est dit, est dit. Du coup, la jeune femme s’excuse très rapidement. Avant qu’il ne dise quoique ce soit, le sortant au passage de son mutisme. Il relève même les yeux vers les siens. Son propre travail passe avant sa vie privée, son bien être etc. alors ce serait mal vu de la part de Flora de lui faire un quelconque reproche là dessus. Elle entrouvre alors légèrement la bouche et secoue la tête. « Ce n’est pas ce que je .. » Une vaine tentative de prendre la parole puisqu’Etiam enchaine en lui faisant la promesse de toujours la faire passer en premier avant tout le reste. Un sourire se dessine sur ses lèvres et ses doigts caressent doucement sa joue alors qu’il réduit de nouveau la distance entre leur corps. Ces derniers glissent dans sa nuque et ses cheveux lorsqu’Etiam enfoui son visage dans son cou un instant avant que ses lèvres embrassent son épaule. Il ne le voit pas mais l’expression sur son visage change d’un seul coup lorsqu’il lui demande une contrepartie, toujours la même. Elle soupire d’un ton le plus convaincant possible un « Je vais essayer .. » avant de déposer un baiser sur sa joue. Au contraire de lui, Flora ne lui en fait pas la promesse. Cela ne sert pas à rien ! Parce qu’il va devoir lui répéter encore de nombreuses fois avant que sa tête et son corps ne lâchent totalement au point que Flora accepte de l’aide. « Ce que je t’ai dit .. » Elle pose ses mains sur ses joues et plonge son regard dans le sien. « .. Ce n’était pas un reproche. Je t’ai seulement dit ce que j’ai ressenti .. Ok ? » Cela lui semble plus qu’important que ce soit dit. Maintenant, Flora veut une trêve sous la forme d’un service comprenant des baisers ainsi que des étreintes et même un message. Et le paiement sera sous la forme de crêpes. Mais Etiam craque .. Un sourire apparaît sur les lèvres de la jeune femme qui tape doucement dans ses mains. « Hi ! Parfait. » Tout de suite après, ses lèvres se posent sur les siennes. La concernant ce baiser a tout de même un petit goût de victoire. « Du coup .. Si je t’embrasse, tu fais les crêpes ? » Ce n’est pas vraiment une question. Mais, un simple constat : Si Flora veut des crêpes, Etiam aura le droit a autant de baisers qu’il le veut en contrepartie. « Ton idée est vraiment beaucoup mieux que la mienne. Y’a pas photo ! » Elle rit légèrement avant de lui voler un nouveau baiser dans la foulée. « Allez, aux fourneaux ! » Flora descend ensuite du plan de travail. Elle s’éclipse dans le salon quelques instants le temps de prendre un verre de jus d’orange et la mousse au chocolat. Puis, s’assoit de nouveau sur le plan de travail. « Pour reprendre tes mots de tout à l’heure : Elle est vraiment incroyable ! » Un compliment après sa première bouchée. « Tu peux la goûter maintenant .. T’en veux ? » Elle replonge son doigt dedans et le tend vers lui, un sourire aux lèvres.


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Etiam Galliano10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Etiam Galliano
http://www.ciao-vecchio.com/t4367-lost-soul http://www.ciao-vecchio.com/t4370-face-off
Faceclaim : Matthew Daddario, moeux (avatar) & hellfire + ki4 & blackcanary (gifs)
Messages : 2635 - Points : 1287
Etiam _ St Valentin.  - Page 2 7y5z
Âge : 31 ans (18 avril 1989 à Naples)
Métier : Massothérapute. (Etiam) est actuellement mis à pied du centre de bien-être, suite à une plainte infondée. Il lui est interdit de pratiquer la massothérapie, professionnellement, le temps de l’enquête. / (Theo) Escorte, donneur d'orgasmes.
Etiam _ St Valentin.  - Page 2 Empty
Sujet: Re: Etiam _ St Valentin. ( le Ven 2 Oct 2020 - 10:45 )
Etiam refuse les excuses de Flora, lui offrant plutôt les siennes. Il n’en a pas moins mal au coeur, pour autant. Son palpitant s’est fêlé, en se tordant plus tôt, sous les remarques de son amoureuse. Ce ne pas tant la manière dont elle l’a dit, mais, ce qui a été dit. Les faits et tout ce que ça implique. Tout ce qu’elle ignore, également. Les mensonges, cette double-vie, qu’il lui cache toujours. Le fait qu’il n’ait pas su la comprendre, se mettre à sa place. Il n’aurait jamais cru que ça avait de l’importance pour sa belle. Certes, il pourrait en profiter pour lui expliquer qu’il a été suspendu, tout comme son salaire et qu’il n’a donc plus d’autres revenue. Seulement, ça ne ferait que l’inquiété inutilement. Et Etiam ne souhaite pas expliquer son geste, et atténuer la faute. Peu importe la raison, il a eu tort. Il le regrette. Il n’a pas réfléchi. Alors qu’ironiquement, c’est en grande partie pour elle, qu’il fait cela... pour pouvoir lui offrir des moments de répit. Des repas copieux. Des fleurs, parfois. Et ces petites attentions, pour ensoleiller ses journées et lui faire oublier l’obscurité, ce qui l’attend lorsqu’elle quitte son appartement ou celui d’Etiam.

Misérable, il lui promet ensuite de ne plus jamais la faire passer en second. Le bien-être de Flora, ainsi que ses envies, devraient être sa priorité. Son bonheur est étroitement lié à celui de la femme qu’il aime. Cette dernière sourit. Elle caresse sa joue, alors qu’il vient se blottir contre elle, puis ses cheveux. Il demande ensuite à ce qu’elle se fasse passer en premier, aussi. La brune promet d’essayer, et scelle cette promesse d’un baiser sur sa joue. Incapable de chasser la tristesse et la culpabilité, il le feint lorsqu’elle attrape son visage pour lui expliquer que ça ne se voulait pas un reproche. Il hoche la tête, mais, ça ne change rien. Reproche ou non, il l’a blessé. Lui a même menti. Il n’est pas fier de lui, Etiam. Il se sent terriblement mal, et pas seulement pour la veille. Il se sent lamentable. Et tout se bouscule soudainement dans sa tête. Il perd pied, s’enlise dans des sables mouvants. Suffoque. Il a des chaleurs, est étourdi. Etiam recule. Passe une main dans ses cheveux. Il se racle la gorge. « Eum.. j’ai besoin d’une clope. » Et d’un peu d’air frais pour se ressaisir.

Le brun l’abandonne un instant, pour rejoindre le balcon. Accoudé contre la balustrade, le haut du corps dans le vide. Une cigarette entre les doigts, il la porte à peine à ses lèvres. Quelques bouffées, pour finalement la laissée se consumée seule. Les yeux fermés, la respiration d’abord saccadée. Le vent froid sur ses joues écarlates, le ramène tranquillement à la réalité du moment. Chassant par la même occasion l’angoisse de l’imposteur. Il inspire puis expire profondément, jusqu’à trouver le courage de rejoindre la brune à l’intérieur. Etiam simule un sourire, qu’il lui offre en entrant. Quelques pas le sépare de la cuisine où elle l’attend.

Quant à la punition, Flora réclame une trêve. Elle tente de marchander une prestation de 90 minutes, autrement dit un massage, des baisers et des câlins. Etiam a du mal à chasser le malaise qu’il dissimule de son mieux, mais, est tout de même incapable de retenir ce rictus qu’elle fait naître au creux de ses lèvres. « Pas si vite, Mademoiselle ! » qu’il lance, alors qu’elle s’emballe et l’embrasse. « Il était question d’un échange de service. Mes mains magiques pour 90 minutes, sur ton corps désirable le temps d’une trêve, et contre des baisers ! Si tu veux en plus que je fasse les crêpes, tu dois m’offrir autre chose, en plus de m’accorder la victoire... » Oui, il est dur en affaire. Et Flora a déjà filé au salon, afin de se servir à boire et goûter la mousse. Elle revient ensuite s’asseoir sur le comptoir. Et une nouvelle fois, Etiam réalise qu’il a gagné à la loterie de la vie et de l’amour. Flora est si belle et séduisante, qu’il en oublie tout le reste. La mélancolie plus tôt est oubliée. Et le sourire sur ses lèvres est franc, à présent. « Si j’en veux ? Qu’est-ce que tu crois ? » Il lèche le doigt chocolatée qu’elle lui tend. Le croque délicatement pour la taquinée, avant de venir capturer ses lèvres. Un baiser bref, qui sert de diversion. Le cuisinier lui vole alors la mousse, puis se tourne, amusé. Son dos contre la poitrine de Flora, les jambes de la jeune femme autour de sa taille. Le gourmand en prend alors, une bouchée.


When u say nothing at all
It's amazing how you can speak right to my heart. Without saying a word, you can light up the dark. Try as I may I could never explain, what I hear when you don't say a thing. ▬ All day long I can hear people talking out loud. But when you hold me near, you drown out the crowd. Try as they may they can never define, what’s been said between your heart and mine.
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
Flora Casaroli
http://www.ciao-vecchio.com/t7539-flora-_-3-0-liberee-delivree http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : Alycia Debnam Carey. ☆ Tearsflight ( Avatar ). ☆ Tumblr ( Gifs ).
Messages : 5340 - Points : 4173
Etiam _ St Valentin.  - Page 2 0bde1b1dc7ce1a39d4091f0a2a30b1214a19ac52
Âge : Elle a 23 ans (17.05.1997).
Métier : En recherche d'emploi et ne songe pas à s'inscrire à une quelconque formation dans l'immédiat.
Etiam _ St Valentin.  - Page 2 Empty
Sujet: Re: Etiam _ St Valentin. ( le Dim 4 Oct 2020 - 16:10 )
Flora capture son visage de ses mains et plonge son regard dans le sien. Il faut qu’il sache que ce n’était pas un reproche de sa part. Elle a seulement eu besoin de lui avouer que son annulation de dernière minute de leur première soirée de saint valentin marquant par la même occasion le début de leur relation de couple lui a fait tout de même un petit quelque chose. Mais ce n’était absolument pas de la colère. Il s’agissait plus d’un peu de déception. Pas vraiment envers son comportement. C’est juste qu’il semblait être impatient que ce soit dit de façon très explicite qu’ils soient en couple. C’est ce qu’ils ont fait dans leurs messages envoyés et reçus au cours de l’après midi. Alors que Flora avait l’impression qu’ils l’étaient en quelque sorte déjà. Depuis que leurs lèvres se sont rencontrées lors de ce week end au Nouvel An notamment. Et que le fait d’accepter le moindre de ses contacts physiques et d’être même à l’initiative de certains ou encore d’accepter qu’ils partagent la même couche à plusieurs reprises au cours de la semaine en n’étaient que les preuves. Mais apparemment pas. En même temps découvrir qu’Etiam avait des relations intimes avec Octavia et très certainement d’autres femmes avaient tout de même remis sa vision de la relation qu’ils entretenaient jusque là en question. Alors au bout du compte même s’ils auraient dû le faire il y a longtemps déjà ce n’est pas plus mal qu’ils aient clairement mis un mot sur ce qu’ils sont l’un pour l’autre. Quoiqu’il en soit c’est surtout de la tristesse que lui a procuré l’annulation de ce rendez vous et non de la colère. Tout simplement parce que Flora n’a pas eu d’autres choix que d’avoir un certain nombre de têtes à têtes avec des hommes inconnus tout au long de la nuit pour ne pas revenir chez ses parents sans une somme d’argent plus ou moins importante en sa possession. En fait puisque l’argent d’Etiam dort dans une boîte maintenant le seul bon point dans l’histoire c’est qu’en annulant ce rendez vous galant Flora n’a pas subi les foudres de ses parents.

« D’accord. » Il part sur le balcon pour prendre sa dose de nicotine. Flora l’observe de loin en ne bougeant pas de sa place même s’il ne lui est pas simple de résister à l’idée de le rejoindre. Pendant ces quelques instants lors duquel le temps semble être en suspens Flora se demande : Pourquoi, est ce que ça le bouleverse autant d’entendre qu’hier sa cliente de longue date qui ne s’est toujours pas remis de son divorce n’était pas la seule femme à avoir besoin de lui ? Est ce que ça l’a vraiment surpris d’apprendre que Flora en fait partie ? Ne le savait il vraiment pas ou est ce de l’entendre faire cet aveu qui a un si gros impact sur lui ? Flora ne capte néanmoins pas tout .. Un sourire apparaît sur ses lèvres en réponse au sien lorsqu’il la rejoint de nouveau dans la cuisine.

« Oublions les crêpes alors ! » Autrement dit : il est hors de question que Flora lui laisse la victoire alors qu’il est revenu de son plein gré sur sa position en entendant sa demande de faire une trêve sous la forme d’une prestation d’une heure et des poussières. En guise de paiement il n’aura absolument rien d’autres que des baisers. « C’est tout de même dommage que tu n’en ai pas fait une avec du chocolat blanc. » Flora hausse légèrement les épaules avec une moue faussement déçue inscrite sur les lèvres. Néanmoins un sourire la remplacent très rapidement sur ces dernières lorsqu’Etiam lèche son doigt et le croque même au passage avec délicatesse. « Alors qu’est ce .. » Il la coupe subitement en l’embrassant le temps de lui prendre le bol contenant la mousse au chocolat. « Hé ce n’est vraiment pas gentil de faire ça ! » Il cale son dos contre sa poitrine alors que ses jambes le capturent de nouveau. Flora passe ses doigts sous le tee shirt d’Etiam et caresse du bout de ces derniers doucement son dos. « Si je te laisse l’accès à mon corps le temps d’un massage est ce que tu es prêt à me redonner ce bol ? » Elle laisse ses doigts vagabonder maintenant sur son torse. « Je te laisserai en manger autant que tu veux. Promis. Qu'est ce que t'en dis ? » Elle retire lentement ses mains et dépose par dessus le tissus un baiser sur son omoplate.


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Etiam _ St Valentin.  - Page 2 Empty
Sujet: Re: Etiam _ St Valentin. ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Etiam _ St Valentin. -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2