Revenir en haut
Aller en bas

-50%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur la Souris Gaming Razer DeathAdder Elite
39.99 € 79.99 €
Voir le deal

 

- [Loterie] Caterina & Leonardo -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Brigitta GhionaVieille fille et blogueuse désespérée
Brigitta Ghiona
http://www.ciao-vecchio.com/t82-brigitta-o-la-blogueuse-d http://www.ciao-vecchio.com/t82-brigitta-o-la-blogueuse-desesperee
Faceclaim : Alison Brie ©.liloo_59
Messages : 6989 - Points : 2145
[Loterie] Caterina & Leonardo Tumblr_inline_o0c3x513wl1rifr4k_500
Âge : Trente-quatre ans, au bout de sa vie à la moindre ride qui s'accumule sur son visage.
Métier : Professeur en école maternelle et blogueuse dépressive à son temps perdu.
[Loterie] Caterina & Leonardo Empty
Sujet: [Loterie] Caterina & Leonardo ( le Dim 1 Mar 2020 - 15:26 )
Comique / embarrassantCaterina & Leonardo
Voici votre sujet aléatoire avec une situation préparée par nos soins. Si vous avez un souci, une question, n'hésitez pas à nous contacter. Bon jeu ! [Loterie] Caterina & Leonardo 4210718188

@Caterina Prati & @Leonardo Bellini
Situation Une journée banale, un soleil qui est au rendez-vous : il ne vous en fallait pas plus pour sortir. Le coronavirus toujours dans un coin de votre tête, vous décidez malgré tout de sortir et profiter du premier jour de mars. Mais voilà, certains profitent de l'épidémie pour ravir les plus démunis. C'est donc deux personnes qui vous poussent et font tomber à vos pieds leur butin. Vous voilà maintenant avec deux sacs remplis de billets.
Revenir en haut Aller en bas
Caterina Prati10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Caterina Prati
https://www.ciao-vecchio.com/t6079-caterina-prati-la-famiglia-pr http://www.ciao-vecchio.com/t6101-caterina-prati-une-fois-qu-on-se-laisse-aller-a-la-noirceur-elle-reste-en-nous-pour-toujours#193913
Faceclaim : EMMA WATSON - © SCHIZOPHRENIC › PAROLES DE MOON SHINES RED PAR JAMIE MCDELL
Je suis absent-e : PR du 5 avril au 12 avril !
Messages : 1490 - Points : 2108
[Loterie] Caterina & Leonardo KNASiXGO_o
Âge : 3O ans › née à Naples le 20.06.1989
Métier : gérante du café-littéraire de Poppy Skyes
[Loterie] Caterina & Leonardo Empty
Sujet: Re: [Loterie] Caterina & Leonardo ( le Jeu 5 Mar 2020 - 2:34 )
Loterie - comique et embarrassant.
Parfois, avoir un ou plusieurs jours de repos me permet de souffler. J'en ai besoin puisque je travaille beaucoup, m'investissant dans ce que je fais et aujourd'hui, comme je peux faire ce que bon me semble, je me décide à sortir seule. Il y a certes ce virus dont tout le monde parle, mais je suis prudente. J'ai mon gel dans mon sac à main, puis je ne touche aucune porte et je ne serre aucune main. Lorsque je suis au travail, je porte des gants pour tout nettoyer, j'use réellement de prudence, puis aujourd'hui, je n'ai pas décidé de sortir pour aller dans un endroit bondé de monde. Je désire simplement marcher pour profiter du temps, du soleil, de la quiétude, uniquement. Je ne vois pas ce qui pourrait engendrer plus de risques que ceux que je prends lorsque je vais au café-librairie alors c'est sereine que je me décide à quitter mon appartement qui se trouve avoir nouvellement une porte d'entrée. Je suis heureuse de pouvoir verrouiller celle-ci sans plus craindre quoi que ce soit et c'est aussi à cause de ce souci que j'ai eu, que j'ai besoin de prendre une bouffée d'air frais. Je ne faisais que d'aller au travail pour rentrer immédiatement et aujourd'hui, enfin, je peux vivre, sortir, comme bon me semble. Un doux sourire inscrit sur mon visage, je la verrouille avec prudence pour m'extirper de mon immeuble. Pénétrant l'habitacle de ma voiture, je ne m'inquiète pas de toucher à quoi que ce soit puisqu'il n'y a que moi à l'intérieur et cela en permanence, ce qui veut dire qu'elle est propre. Mettant en marche la radio, pour profiter d'un fond sonore, j'attache ma ceinture pour circuler dans les rues de Naples, sans savoir réellement où je désire me rendre, quand, je me rappelle le quartier Spagnoli. Cela fait un certain temps que je ne m'y suis pas rendue à cause de mon emploi du temps chargé, alors je me décide à y retourner afin de pouvoir profiter des rues pavées et de l'atmosphère qui y règne. Si mes souvenirs sont exacts, on s'y sent bien dans ce quartier qualifié de chaleureux et de beau, très beau, le plus beau de Naples d'ailleurs, si je ne me trompe pas. Mettant mon clignotant afin de me garer, mon sourire s'élargit dès que je suis hors de mon véhicule pour le verrouiller à distance. Enfonçant mes mains dans mes poches, je regarde tout autour de moi pour essayer de me rappeler ces endroits où j'adorais me rendre, sans faire attention aux personnes présentes, puisque mon regard se pose sur chaque détail de ce que se trouve devant mes yeux ébahis.
@MADE BY ICE AND FIRE.


moon shines red
Don't rescue me, don't rescue me. Take what's left of me, This grim reality. And the moon shines red tonight. I know I want, but it don't mean anything, It's blinding me, it's fighting me, So I wait 'till morning comes. -byendlesslove


Dernière édition par Caterina Prati le Mer 18 Mar 2020 - 2:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leonardo Bellini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Leonardo Bellini
https://www.ciao-vecchio.com/t4563-leonardo-le-retour https://www.ciao-vecchio.com/t4567-leonardo-liens
Faceclaim : Cole Sprouse, .hannibal(avatar), plùm(sign), tumblr(gifs)
Messages : 217 - Points : 1409
Âge : 30 ans (18/09/1989)
Métier : vendeur de jeux vidéos
[Loterie] Caterina & Leonardo Empty
Sujet: Re: [Loterie] Caterina & Leonardo ( le Jeu 5 Mar 2020 - 13:42 )
Leonardo ne cesserait pas de vivre, malgré cette épidémie qui était là, ce ne serait pas la première fois, il n’en avait pas peur. Puis Leonardo était quelqu’un de solide qui ne tombait pas souvent malade, c’était le premier jour du mois de mars, la journée n’était pas trop mauvaise, il avait besoin de prendre l’air. C’était une chance que ça tombe un dimanche, au moins il ne travaillait pas aujourd’hui, il devrait songer à prendre des vacances. S’il avait su ce qui lui serait arrivé aujourd’hui, il serait resté tranquille chez lui. En effet alors qu’il marchait, il se fit bousculer par des gens et il n’était pas le seul, apparemment, le pire, c’est qu’il y avait maintenant un sac plein de billets à leurs pieds. Le jeune homme soupira, bien sûr fallait que ça tombe sur lui, il regarda la femme qui se trouvait à côté de lui. « Je pense qu’on ferait mieux de partir, avant que ce soit nous qui soyons accusés à tort et arrêtés. » Hors de question qu’il laisse ses empreintes sur ces sacs, il n’était pas idiot, c’était un Bellini, si on l’arrêtait avec ça, il était mort, il ne pourrait même pas se défendre. Il n’avait pas de casiers judiciaires, mais la réputation de sa famille suffirait à lui nuire. Les gens ne tarderaient pas à appeler la police et ils allaient débarquer, puis si des gens les voyaient avec les billets volés, ce serait embêtant. Il aurait pu attraper les vrais coupables, mais il n’avait pas eu le temps de voir leurs visages, ils avaient dû se fondre parmi les autres personnes. Normalement ça devait être une journée tranquille, pourquoi il fallait toujours qu’il y ait un drame, qu’est ce qu’il avait fait pour mériter ça.


Leonardo Bellini
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Caterina Prati10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Caterina Prati
https://www.ciao-vecchio.com/t6079-caterina-prati-la-famiglia-pr http://www.ciao-vecchio.com/t6101-caterina-prati-une-fois-qu-on-se-laisse-aller-a-la-noirceur-elle-reste-en-nous-pour-toujours#193913
Faceclaim : EMMA WATSON - © SCHIZOPHRENIC › PAROLES DE MOON SHINES RED PAR JAMIE MCDELL
Je suis absent-e : PR du 5 avril au 12 avril !
Messages : 1490 - Points : 2108
[Loterie] Caterina & Leonardo KNASiXGO_o
Âge : 3O ans › née à Naples le 20.06.1989
Métier : gérante du café-littéraire de Poppy Skyes
[Loterie] Caterina & Leonardo Empty
Sujet: Re: [Loterie] Caterina & Leonardo ( le Mer 11 Mar 2020 - 4:46 )
Loterie - comique et embarrassant.
En ayant plein les mirettes, je continue à regarder partout autour de moi sauf devant moi. Je ne porte même aucune attention aux personnes qui m'entourent, mais j'aurais sans doute dû le faire. « AÏE ! » Je m'exclame, lorsque je ressens une douleur écrasante naître dans mon bras. Mon cœur battant à la chamade dans celui-ci, en ayant la nausée, ma main valide se pose sur celui-ci tandis que, les larmes aux yeux, je regarde ceux qui me sont rentrés dedans s'enfuir. « Hé ! Ho ! Revenez ! » Je m'exclame, hargneuse, en colère, prête à leur courir après lorsque je me rends compte que c'est peine perdue. « Bande de… ! » Je me contiens, puisque je pourrais exploser, je le sais. La colère me gagne aisément comme toujours, au point que j'ai la sensation de bouillir de l'intérieur lorsque j'entends une voix et que mon regard, empli de haine, se pose sur la personne qui semble s'adresser à moi. « QUOI ? » Je m'exclame, pour comprendre ce que l'inconnu me dit. Mon regard se postant sur un sac plein de billets se trouvant à nos pieds, je ne sais pas quoi souffler. Ma bouche formant un « O », je retrouve le visage de cet inconnu pour m'interroger. Qui est-il ? Fait-il parti de la combine ? Est-ce un piège ? Où suis-je encore tombée ? Je ne désirais que me promener dans le plus beau quartier de Naples et je vais sans doute avoir des problèmes. La dernière fois que je me suis retrouvée devant des flics, ils m'ont demandé de me calmer et si Loris n'était pas intervenu, j'aurais sans doute terminé au poste de police. « Heu… Pardon. Oui, mais… On ne peut pas laisser ça ici, enfin là, comme ça, si ? » Je l'interroge, pour grimacer puisque mon bras me lance à cause de la douleur qui irradie toujours dans celui-ci. « Les cons, ils m'ont fait mal ! » Je m'exclame, délaissant mon bras souffrant pour serrer mon poing, avant de demander : « Vous avez vu à quoi ils ressemblaient ? » Mon regard noir se pose dans la direction des voleurs qui nous sont rentrés dedans. « Je ne les ai pas vus nettement. » Ma mâchoire se serrant tant la colère gronde en moi, je me dis qu'il vaut mieux pour eux que je n'ai pas pu les apercevoir, sinon, si je les croisais à nouveau, je leur ferais la peau, et cela, sans aucune hésitation. *Respire Caterina.* Je me dis à moi-même, dans ma tête, afin de recouvrer un semblant de calme et de poser une énième fois mon regard sur cet inconnu. « Alors, on fait quoi ? On se tire ? » Je lui demande, confuse, puisque très sincèrement, je ne sais réellement pas comment agir, puis je ne suis pas certaine que partir comme eux - des voleurs - soit la meilleure des solutions.
@MADE BY ICE AND FIRE.


moon shines red
Don't rescue me, don't rescue me. Take what's left of me, This grim reality. And the moon shines red tonight. I know I want, but it don't mean anything, It's blinding me, it's fighting me, So I wait 'till morning comes. -byendlesslove


Dernière édition par Caterina Prati le Mer 18 Mar 2020 - 2:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leonardo Bellini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Leonardo Bellini
https://www.ciao-vecchio.com/t4563-leonardo-le-retour https://www.ciao-vecchio.com/t4567-leonardo-liens
Faceclaim : Cole Sprouse, .hannibal(avatar), plùm(sign), tumblr(gifs)
Messages : 217 - Points : 1409
Âge : 30 ans (18/09/1989)
Métier : vendeur de jeux vidéos
[Loterie] Caterina & Leonardo Empty
Sujet: Re: [Loterie] Caterina & Leonardo ( le Jeu 12 Mar 2020 - 12:18 )
« Bien sûr que oui on peut. » De toute évidence, il était tombé sur une femme qui pensait avant tout à aider les autres et à rendre service. Le jeune homme n’avait rien contre ça, lui aussi il aidait les autres, mais dans ce genre de situation, il valait mieux penser à toi en priorité. Apparemment elle s’était faite mal, il regarda son bras un peu plus attentivement. « Vous n’aurez qu’à mettre une poche de glace, avant d’aller voir un spécialiste. » Il n’y connaissait pas grand-chose, donc il n’allait pas lui de rentrer chez elle comme si de rien n’était, mais ça n’avait pas l’air d’être si grave, c’est sans doute le choc qui avait été un peu violent. Leonardo en avait pris des coups par le passé, donc il connaissait ça, pas forcément parce qu’il provoquait les bagarres, mais surtout parce qu’on le cherchait. « Je n’ai pas eu le temps de voir leurs visages, ça se trouve, ils étaient masqués.» C’était logique, ils n’allaient pas commettre un braquage à visage découvert, puis ensuite il suffisait d’enlever le masque et ni vu ni connu, il connaissait la manière de fonctionner des malfrats. « Oui on se tire. » Il lui fit signe de la suivre, dans un coin de tranquille, en effet il avait repéré des agents de police qui arrivaient, donc il avait été rapide pour agir. « Je ne tiens pas à finir au poste avec les menottes, je ne sais pas vous, mais moi pour moi ça craint. » Pas de casier judiciaire et pourtant il avait la crainte de se faire prendre. « Se retrouver au mauvais endroit au mauvais moment, ça commence à devenir récurrent. » Il lui en était arrivé des trucs comme ça, au lycée, on avait voulu lui faire porter le chapeau pour une mauvaise blague qu’un autre camarade avait fait. L’accident de moto, comme par hasard et maintenant ça, il commençait à se dire que de ce côté-là il manquait de chance.


Leonardo Bellini
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Caterina Prati10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Caterina Prati
https://www.ciao-vecchio.com/t6079-caterina-prati-la-famiglia-pr http://www.ciao-vecchio.com/t6101-caterina-prati-une-fois-qu-on-se-laisse-aller-a-la-noirceur-elle-reste-en-nous-pour-toujours#193913
Faceclaim : EMMA WATSON - © SCHIZOPHRENIC › PAROLES DE MOON SHINES RED PAR JAMIE MCDELL
Je suis absent-e : PR du 5 avril au 12 avril !
Messages : 1490 - Points : 2108
[Loterie] Caterina & Leonardo KNASiXGO_o
Âge : 3O ans › née à Naples le 20.06.1989
Métier : gérante du café-littéraire de Poppy Skyes
[Loterie] Caterina & Leonardo Empty
Sujet: Re: [Loterie] Caterina & Leonardo ( le Mer 18 Mar 2020 - 2:11 )
Loterie - comique et embarrassant.
À cet instant, je suis en difficultés. Lorsque c'est le cas, je me saisis de mon iPhone pour appeler Loris, afin qu'il m'apaise, qu'il me rejoigne, mais je ne le peux pas dans cette situation. Le poing serré, mon regard étant toujours posté dans la direction des personnes qui se sont enfuis en laissant les sacs à nos pieds, après nous être rentré dedans, je parviens avec mal à fixer l'inconnu qui se trouve à côté de moi. « On peut. » Je reprends ses derniers mots, alors que je regarde de nouveau devant moi, dans cette dite direction, ayant toujours cette fâcheuse envie de courir pour les retrouver et me défouler sur eux, avec ce qui se trouvera sous ma main. Je m'imagine déjà avec une sorte de long morceau de bois, pour les menacer, les frapper peut-être et cela m'arrache un frisson. *Je ne suis pas un monstre.* Je me dis à moi-même, puisque je ne veux pas être comme elle, qui me le rabâchait en frappant mon père sous mes yeux : je n'étais qu'une enfant. « Oui. De la glace et un spécialiste. » Je dis, reprenant encore ses mots, pour songer immédiatement à Jack, ce qui fait naître un sourire amer sur mon visage. Depuis qu'il est parti, qu'il a voulu nous abandonner, j'ai comme un blocage dans la gorge, parce que la façon dont il a agi sans penser à nous, ne passe pas. « J'irais à l'hôpital. » Je prononce, toujours sur le même ton, toujours aussi fort, bien que je m'adresse à moi-même dans le fond. Interrogeant ce jeune homme afin de savoir s'il a vu nos assaillants, un rictus de colère déforme mon visage puisque je réalise que nous n'avons absolument rien pour les retrouver, bien que cela soit le mieux pour moi. « On se tire ? » Je reprends, sur un ton interrogatif, le regardant réellement cet inconnu pour le coup, lorsque sa remarque me remémore de sacrer souvenirs. « Ouais. » Je souffle, puisque j'ai failli me retrouver au poste, et cela, plus d'une fois. La raison ? Mes excès de violences verbales lorsque l'on me parle mal puisque je réplique, surtout lorsque c'est injustifié. Je pense à la nuit où toute une équipe de flics à défoncer la porte de mon appartement pour se rendre compte qu'ils s'étaient trompés d'endroit, me fichant la trouille de ma vie et me faisant sortir de mes gongs, ce qui, en soit, n'est pas difficile à faire. « Pas faux. Pour moi aussi. » Je réponds, puisque sans l'intervention de mon Lolo national, je me serais retrouvée au poste et sans doute dans une cellule pour coups sur un policier, puisque l'un d'entre eux me cherchait réellement. « OK. On part. Mais on va où ? » Je demande, pour le suivre, sans me poser la moindre question. C'est lorsque nous nous trouvons tous les deux, dans un coin éloigné, que je le questionne, tout bas : « Les flics débarquaient ? » Il m'avait semblé en avoir aperçu un, et cela, engendre l'accélération de mon cœur, tandis que je grimace de nouveau, par mon bras qui me lance, sans nul doute à cause de notre course afin de nous enfuir du lieu « du crime ».
@MADE BY ICE AND FIRE.


moon shines red
Don't rescue me, don't rescue me. Take what's left of me, This grim reality. And the moon shines red tonight. I know I want, but it don't mean anything, It's blinding me, it's fighting me, So I wait 'till morning comes. -byendlesslove
Revenir en haut Aller en bas
Leonardo Bellini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Leonardo Bellini
https://www.ciao-vecchio.com/t4563-leonardo-le-retour https://www.ciao-vecchio.com/t4567-leonardo-liens
Faceclaim : Cole Sprouse, .hannibal(avatar), plùm(sign), tumblr(gifs)
Messages : 217 - Points : 1409
Âge : 30 ans (18/09/1989)
Métier : vendeur de jeux vidéos
[Loterie] Caterina & Leonardo Empty
Sujet: Re: [Loterie] Caterina & Leonardo ( le Mer 25 Mar 2020 - 23:10 )
Il aurait pu juste se barrer directement et laisser cette jeune femme en plan, mais non, ils étaient ensembles dans cette situation, ça ne se faisait pas, puis il aurait été suspect s’il avait fait. De toute façon, il n’avait pas vraiment eu le temps de réfléchir, il savait bien que dans ce genre de situation, il fallait agir vite, il avait appris des choses auprès de sa famille, même si aujourd’hui, il ne leur parlait plus, il avait retenu leurs enseignements. « Du moment que vous pouvez encore bouger le bras. » Ce n’était pas méchant, c’était une manière d’être gentil, rassurant, tout en la pressant un peu, car ils étaient dans le pétrin. « Si on s’en sort, je vous y emmènerai. » Si on s’en sort, il exagérait un peu, on aurait dit qu’ils allaient mourir, au pire des cas ils seraient juste arrêtés, alors si ça arrive, son interlocutrice, s’en sortirait très bien, mais lui dés qu’on dira Bellini, il aurait plus de mal, malgré un casier vierge. Il devrait peut-être songer à changer de nom un jour, mais non, il aimait son nom, il espérait d’ailleurs qu’un jour sa petite ami le porte. En l’entendant parlé, il fut surpris parce qu’elle disait, elle aussi avait des risques si elle se retrouvait au poste ? « Des ennuis avec la justice ? Enfin oubliez ce que je viens de dire ça ne me regarde pas. » Puis ce n’était pas le moment d’y penser de toute façon, il y avait mieux à faire pour le moment. « Je ne sais pas ou on va, on improvise, des gens ont vu les sacs à nos pieds et nos visages, donc on est les suspects idéals. » Il savait que les gens avaient tendance à tirer des conclusions trop hâtives, c’est parfois dur de leur en vouloir, vu la situation. Une fois caché dans un coin isolé, Leonardo jeta un coup d’œil à la foule discrètement. « J’en vois deux, ils interrogent les témoins, je crois qu’ils n’ont pas vu où on allait. » En espérant que les témoins de la scène n’ait pas eu le temps de mémoriser leurs visages et vêtement, le jeune homme avait fait en sortir d’agir vite.


Leonardo Bellini
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Loterie] Caterina & Leonardo Empty
Sujet: Re: [Loterie] Caterina & Leonardo ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Loterie] Caterina & Leonardo -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut