Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
eBay : Remise de 5 euros dès 15 euros ...
Voir le deal

 

- On se retrouve -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Valentina Basini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Valentina Basini
https://www.ciao-vecchio.com/t5257-valentina-pas-d-idee-de-titre https://www.ciao-vecchio.com/t5259-valentina-basini
Faceclaim : Courtney ford + Chevalisse(avatar) , .plùm(sign), tumblr (gifs)
Messages : 213 - Points : 520
On se retrouve 2f033a0ce708b89dc91ffcd1bf469935c83d7836
Âge : 36 ans (15/04/1983)
Métier : sans emploi actuellement
On se retrouve Empty
Sujet: On se retrouve ( le Ven 6 Mar 2020 - 12:26 )
Valentina devait bien avouer que depuis qu’elle était en couple, elle se sentait parfaitement bien, c’était bien d’avoir quelqu’un qui s’occupait de nous. Aujourd’hui, elle était seule chez elle, pas de petit ami qui lui apporte des bons petits plats ou sa fille qui était probablement avec des amis, elle s’occuperait comme elle le pouvait. Notamment en faisant le ménage et il y avait du boulot, ce n’était pas une petite maison, elle aurait pu engager une femme de ménage, mais elle n’en avait pas envie, elle pouvait bien gérer sa maison toute seule, même si elle avait les moyens ce n’était pas une raison pour faire sa feignasse. Bien sûr, elle ne nettoyait pas toutes les pièces d’un coup par contre elle avait acheté, un de ces petits aspirateurs qui marche tout seul, c’était bien pratique. Dire que depuis qu’elle était revenue, elle n’avait pas osé aller dans le grenier, elle savait que beaucoup de choses avaient été stockées, peut être des vieilles photos et elle ne sentait pas prête à aller voir, si ça se trouve ses parents avaient jetés tout ce qui se rapportait à elle, comme ils l’avaient renié.

Alors qu’elle n’attendait personne, ce qui était souvent le cas, quelqu’un sonna à la porte, direction la porte pour accueillir cette personne ou lui dire de partir. Ce fut une surprise à l’ouverture. « Calliope ? Mais ça fait tellement longtemps, entre. » Elle n’en revenait pas, ça faisait au moins deux ans qu’elle ne l’avait pas vu, Valentina n’avait même pas encore hérité à l’époque, oui c’était une riche et pourtant elle avait soutenu Valentina dans les moments durs, mais à un moment les deux femmes s’étaient perdues de vues. « Je peux te proposer quelque chose à boire. » Elle lui amena des boissons, lui faisant signe de se servir et amena quelques trucs à grignoter. « Comment tu vas depuis le temps ? » Elle la considérait comme une amie, même si à leur rencontre, Valentina s’était méfié d’elle, mais c’était il y a longtemps.



Valentina Basini
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Calliope McKinneyLe vin est un puissant lubrifiant social
Calliope McKinney
http://www.ciao-vecchio.com/t5741-calliope-mckinney-moi-bonnie-j http://www.ciao-vecchio.com/t5771-calliope-muse-de-la-poesie-epique
Faceclaim : Diane Kruger +Viceroy
Je suis absent-e : 03.02 au 02.03
Messages : 155 - Points : 286
On se retrouve 190718091658695166
Âge : 44 ans
Métier : Costumière au théâtre San Carlos
On se retrouve Empty
Sujet: Re: On se retrouve ( le Dim 15 Mar 2020 - 21:34 )


Cela faisait un petit temps que je n’avais pas revu Valentina et pour être honnête, je n’avais plus pensé à elle depuis un petit temps avant que son nom ne me revienne en mémoire. Ce n’est pas que ce ne fut pas une personne importante pour moi, loin de moi cette pensée, c’est juste que nous nous étions perdue de vue. Quand j’ai entendu parler d’elle pendant le gala où j’étais, je m’étais souvenue que je n’avais pas pris de ses nouvelles depuis plus de deux ans. Deux ans sans que je ne prenne la peine d’aller la voir ou simplement de lui téléphoner. Qu’est-ce qui m’était arrivé pour que j’en arrive à oublier cette jeune femme qui avait tant compté à un moment de ma vie. Je l’avais pris sous mon aile, j’avais aimé lui venir en aide et j’avais apprécié son caractère. Prise de remords, j’avais tout fait pour retrouver son adresse et je fus plus qu’étonnée d’apprendre qu’elle avait changé de train de vie. Elle avait hérité et n’était certainement plus la jeune femme vulnérable que j’avais connue à l’époque.  

Je suis un peu stressée alors que je sonne à sa porte. C’est bête évidemment, je sais que nous nous étions simplement perdue de vue mais je me sentais coupable de ne pas avoir donné signe de vie à ma belle Valentina. J’attends quelques secondes avant que mon amie n’apparaisse sur le pas de la porte et son sourire en disait long sur le fait qu’elle ne m’en voulait pas tant que ça. Ma crispation se changea immédiatement en un large sourire alors qu’elle m’invitait à entrer chez

« Coucou ma belle ! Oui, tellement longtemps !  »

Je lui fais la bise tandis que je la suis par la suite pour entrer chez elle. Son chez-elle était tellement différent et on ne m’avait pas trompée, elle avait changé de statut, c’était clair. C’était sublime chez elle et je n’arrivais pas à relever mes yeux de sa décoration. Elle me demande si je veux quelque chose à boire et je la gratifie d’un sourire.  Elle m’a déjà apporté tout un tas de boissons et je choisis parmi toutes celles-ci :

« Je vais prendre un jus d’orange merci ma belle ! »

Dis-je alors qu’elle amène quelque chose à grignoter. Elle me demande comment je vais depuis tout ce temps.

« La routine, je suis toujours mariée et je travaille toujours pour l’opéra de Naples ! En ce moment, je travaille sur un gros spectacle qui est en préparation ! Un truc qui va révolutionner la culture de Naples ! »

Je lui dis en lui faisant un clin d’œil. Je me rendais compte qu’en deux ans, ma vie n’avait pas beaucoup évoluée. En réalité, j’étais plus qu’heureuse bien qu’il me manquait encore une chose pour être totalement heureuse: un bébé. J’avais à la fois envie d’en avoir un, de fonder enfin une famille avec Lewis et de l’autre, ce bébé chamboulerait tout et je n’étais pas vraiment certaine que nous étions faits pour être parents. Nous étions un couple un peu particulier...

« Et toi ? Racontes-moi, comment tu vas depuis ce temps-là ? Et comment va ta fille ? »

Je suis toute ouïe et il me tarde de savoir si, à présent, elle est enfin heureuse.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR RAN94 & LUX AETERNA


Bonnie & (Satine) & Clyde.

J'voudrais qu'ça dure cent ans [...] Jusqu'à ce qu'un jour nos deux yeux s'éteignent

Revenir en haut Aller en bas
Valentina Basini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Valentina Basini
https://www.ciao-vecchio.com/t5257-valentina-pas-d-idee-de-titre https://www.ciao-vecchio.com/t5259-valentina-basini
Faceclaim : Courtney ford + Chevalisse(avatar) , .plùm(sign), tumblr (gifs)
Messages : 213 - Points : 520
On se retrouve 2f033a0ce708b89dc91ffcd1bf469935c83d7836
Âge : 36 ans (15/04/1983)
Métier : sans emploi actuellement
On se retrouve Empty
Sujet: Re: On se retrouve ( le Mar 17 Mar 2020 - 19:21 )
Cela devait être étrange pour son amie de voir Valentina vivre dans un tel luxe, il faut dire qu’elle ne l’avait connu qu’à l’époque ou elle vivait dans un studio minable, les temps ont bien changés et c’est tant mieux. Valentina se laissa aussi tenter par un jus d’orange, rien ne vaut un bon verre de jus de fruits qui redonne de l’énergie. Ce n’est pas qu’elle en manquait, mais c’était bon et au moins, elle ne risquait pas de finir complètement saoule. « Je suis impressionnée, tu me diras quand il y aura des représentations, je prendrai sûrement une place. » Quand elle était gamine, c’est sûrement le genre de choses qui l’aurait très vite ennuyé, mais elle était adulte aujourd’hui, puis si ça révolutionnait la culture de la ville, elle était curieuse de voir ça. Puis maintenant, elle n’a plus de mal à se payer une place, car il y a quelques années, les choses qui n’étaient pas essentiels à sa vie, ce n’était pas la peine, il fallait savoir faire des économies.

« Bah comme tu as dû en entendre parler, ma mère est décédée et comme mon père n’était plus là, j’ai hérité de la fortune familiale et de la maison, fini la misère. Moi qui pensais que j’avais été rayé du testament, quand on m’a appris que j’héritais, j’ai cru à une blague. » D’un côté, Valentina était la seule héritière, elle était fille unique, puis ses parents n’auraient jamais donné à un organisme ou autre, l’argent ça avait été sacré pour eux. A l’époque, elle n’avait pas eu le droit d’assister à l’enterrement de son père et elle n’était même pas venu à celui de sa mère, vu qu’elle n’avait même pas été mise au courant. Elle ne comprendrait jamais comment on pouvait renier ses enfants comme ça, mais bon elle avait eu des parents spéciaux on va dire, la réputation et l’argent avant tout. « Ma fille va bien, je peux enfin lui payer des études, la soutenir financièrement, même si elle vit encore avec moi. » C’était tant mieux, Valentina avait beau être en couple, elle n’était pas prête pour que sa fille déménage, mais elle savait que ça finirait par arriver et qu’elle ne pourrait rien contre ça. « En parlant d’enfant, toujours pas de bébé ? Je suis sûre que tu serais une bonne mère. » Après ça faisait plus de deux ans que les deux jeunes femmes ne s’étaient pas vu, Calliope avait peut-être eu un enfant entre temps, mais la brune sentait que ce n’était pas le cas, une sorte d’intuition.


Valentina Basini
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
On se retrouve Empty
Sujet: Re: On se retrouve ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- On se retrouve -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut