Revenir en haut
Aller en bas

Le deal à ne pas rater :
Smartphone Samsung Galaxy Note 10 Lite en promotion
349.99 €
Voir le deal

 

- (terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Daria ManciniToujours frais après un litre de café
Daria Mancini
http://www.ciao-vecchio.com/t5340-daria-que-se-passe-t-il-quand- http://www.ciao-vecchio.com/t5387-daria-comment-on-appelle-un-rassemblement-d-aveugles-un-festival-de-cannes#171169
Faceclaim : Logan Browning : ealitya + signa : astra
Messages : 271 - Points : 932
(terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! Tumblr_inline_owmh0wKZOd1qhv088_500
Âge : 33 ans
Métier : Aide-soignante à domicile
(terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! Empty
Sujet: (terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! ( le Dim 22 Mar 2020 - 22:30 )
Alors que la métisse rangeait son téléphone de façon à ne plus avoir l’écran sous les yeux, elle se laissa tomber dans le canapé, lasse de la situation. L’année commençait mal. Le monde se portait mal. Son pays se retrouvait au cœur de toutes les discussions à cause d’un virus pas assez pris au sérieux ou juste sous estimé – elle n’en savait trop rien – faisant grandir une inquiétude collective parmi les Italiens. Depuis le début du confinement, la jeune femme ne travaillait plus. Les quelques personnes âgées dont elle s’occupait ont tous finis par être hospitalisés à cause du virus. Par précaution elle avait été testée négative, ce qui étai tune bonne chose. La mauvaise était le chômage technique dans lequel elle se trouvait actuellement. Elle avait su trouver du réconfort auprès de sa colocataire à qui elle partageait souvent ses tracas, mais surtout auprès d’Adonis chez qui elle avait élu domicile depuis le début de la mise en quarantaine. Ce qui devait être l’affaire de quelques jours était sur le point de se transformer en quelques semaines, mettant ainsi la jeune femme dans une position inconfortable. Sa présence n’avait pas l’air de gêner le danseur, pourtant elle avait toujours cette crainte d’envahir son espace personnel. Les choses allaient tellement bien entre eux qu’elle n’avait pas envie de tout gâcher avec une présence trop imposante dans son espace vital. Elle essayait de se rendre utile. Elle prenait soin de lui dès que l’occasion se présentait, faisait la cuisine et se forçait même à faire le ménage alors qu’elle était toujours la première à se cacher dans la salle de bain lorsqu’il s’agissait de nettoyer. Elle grandissait. Et plus important encore, elle était amoureuse. Si les trois mots n’avaient jamais franchi la barrière de ses lèvres de façon directe, de part ses gestes elle montrait son attachement au jeune homme. La connexion entre eux était telle, que les sentiments de Daria ne cessaient de décupler à mesure que s’écoulaient les jours. Parfois, alors qu’elle laissait son esprit s’égarer, elle repensait aux premières lettres échangées et repensait au chemin parcouru jusqu’à ce moment présent. Elle était heureuse. A ses côtés elle se sentait aussi bien qu’en sécurité. Le monde extérieur avait beau être moche, celui qu’ils étaient en train de se créer tous les deux l’était un peu moins. Certes il n’était pas parfait, mais il l’était assez pour les deux amoureux qui vivaient encore dans leur bulle. A cette pensée, un sourire étira les lèvres de la métisse qui chercha le danseur du regard. Une fois repéré, Daria s’avança dans sa direction sans émettre un seul bruit, d’un pas aussi lent qu’assuré. Arrivée à sa hauteur, elle fit glisser ses bras autour de sa taille et pressa son corps contre le sien pour sentir sa chaleur. La tête posée au creux de son dos, elle déposa un baiser entre ses omoplates et le garda près d’elle. Pas besoin de mots pour exprimer ce qu’elle voulait dire par cette étreinte, elle voulait juste l’avoir dans ses bras.


I was made for loving you
Our love is pastured such a mournful sound. Tonight I'm gonna bury that horse in thr ground, so I lke to keep my issues strong. But it's always darkest before the dawn.▬ Shake it ou
Revenir en haut Aller en bas
Adonis Contini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adonis Contini
https://www.ciao-vecchio.com/t5395-j-aurais-du-cette-lettre-ne-p https://www.ciao-vecchio.com/t5408-quand-le-rideau-tombe-adonis
Faceclaim : Henry Cavill @jenesaispas& littlewolf (sign)
Messages : 339 - Points : 1121
(terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! Tumblr_inline_p3mxxfZreo1t8bm8b_250
Âge : 39 ans
Métier : Danseur de ballet professionel, il est remonté sur les planches, enfin.
(terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! Empty
Sujet: Re: (terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! ( le Sam 28 Mar 2020 - 12:38 )
Adonis utilisait son temps libre le temps que le problème de clim soit réglé à son travail pour s'entraîner. Il faut dire que travailler dans un climat tropical était intenable et faisait fuir les clients. Alors, il travaillait ses mouvements. Un peu plus intensément chaque jour : histoire de pousser son corps dans ses retranchements. Il devait être prêt pour la pièce de théâtre faite par la grande Satine en personne. Pas de répit pour les braves. Et puis, quand il voulait faire une pause, il lui suffisait d’aller retrouver Daria pour se réfugier dans ses bras se ressourcer. Elle était devenue une bouffée d’air, une essentielle que jamais il ne laisserait partir. Il ne le pouvait plus. Adonis était accro à cette beauté au teint mate. Elle, qui avait ravi son cœur par des mots, l’avait maintenant entre ses mains. Pour sûr que le danseur ne voulait être nul part si cela voulait dire être loin d’elle. Ils avaient été assez séparés par une justice qui n’était pas si juste qu’elle le prétendait. Adonis estimait qu’ils avaient assez perdu assez de temps et avec Daria il redécouvrait les joies d’une vie à deux. Une vie où il ne vivait pas dans la peur constante de se recevoir des reproches ou des coups injustifiés. À croire que définitivement il était maudit quand il était question de ce qui était juste ou non dans sa vie. Lui, qui n’avait jamais levé la main sur une femme, sur personne avant la prison, avait réalisé que sa bonne conduite ne lui avait rien apporté. Enfin, c’était ce qu’il croyait, mais quand le matin il se réveillait et pouvait admirer le visage paisible et endormi de sa belle : il ne regrettait pas une seule seconde de sa vie. Daria était son rayon de soleil et il ne cessait de lui montrer - avec de petites attentions - l’étendue de ses sentiments. Quand Adonis sentait qu’il n’allait pas bien, qu’il était sur le point de craquer pour x raisons : ce sont vers les bras de la demoiselle qu’il se dirigeait. Malgré ce bonheur, cette vie idyllique : une part de lui était terrorisée à l’idée de la perdre. C’est probablement pour cela qu’il profitait de chaque instant. Comme si cela était le dernier.

Dans la salle de bains, il entretenait sa barbe quand il sentit les bras de sa belle se sceller autour de lui. Il étira un immense sourire et rinça son visage avant de l’essuyer puis se tourna vers elle et attrapa son visage entre ses mains pour l’embrasser. Seulement vêtu d’une serviette autour de sa taille, il la contempla et caressa sa joue :

“Je te manquais déjà c’est ça ?” Il embrassa son front : “Et si on prenait un bain hm ? Il est temps d’inaugurer cette grande baignoire hein ?” Il avait fait quelques travaux dans sa salle de bain comme par exemple acheter un bain plus grand pour pouvoir être deux dedans.

Glissant ses lèvres sur la mâchoire de Daria, il embrassa sa peau et descendit jusqu’à son cou alors que ses mains glissaient déjà sous son t-shirt.

“A moins que tu avais envie de faire autre chose aujourd’hui ? On peut aller se balader ou bien juste flâner devant netflix ou bien Disney + ? Je peux prendre un jour off de répétitions pour toi.”


There's a drumming noise inside my head.
That starts when you're around ✻ I would dive into the depths for you, screamed down the street til' my face turned blue. I wanna fall into the sun with you, wanna feel the cold of the mornin' dew. All of these words that are rife in my brain, but face to face, all I could say is, babe. Jerry Williams
Revenir en haut Aller en bas
Daria ManciniToujours frais après un litre de café
Daria Mancini
http://www.ciao-vecchio.com/t5340-daria-que-se-passe-t-il-quand- http://www.ciao-vecchio.com/t5387-daria-comment-on-appelle-un-rassemblement-d-aveugles-un-festival-de-cannes#171169
Faceclaim : Logan Browning : ealitya + signa : astra
Messages : 271 - Points : 932
(terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! Tumblr_inline_owmh0wKZOd1qhv088_500
Âge : 33 ans
Métier : Aide-soignante à domicile
(terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! Empty
Sujet: Re: (terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! ( le Lun 11 Mai 2020 - 18:16 )
Chaque geste tendre, encore nouveau pour Daria, faisait bondir son cœur dans sa poitrine. Il suffisait d’un simple regard pour la faire rougir, et d’une caresse même furtive pour que son corps se recouvre de milliers de frissons. Jamais elle n’avait pensé vivre ça un jour. Même si les lettres qu’ils s’échangeaient, arrivaient à bercer la métisse d’illusion qu’un jour elle pourrait faire sa vie avec quelqu’un de confiance comme Adonis. A ses côtés elle se sentait bien, et même si ça ne faisait pas longtemps qu’ils s’étaient retrouvés, pour Daria c’était comme s’ils s’étaient toujours connus. Au creux de ses bras, elle laissait souvent son regard se perdre dans le sien pour essayer de rattraper tout le temps passé loin de l’autre. Parfois lorsqu’il ne la voyait pas, la métisse se laissait s’égarer dans la contemplation du danseur tandis que dans sa tête se rejouait les lettres qu’ils s’étaient échangés. Maintenant qu’il était libre, à ses côtés, tout ce qu’elle avait pu écrire sur papier prenait enfin sens. Il arrivait même que la jeune femme reste sanas mot, se disant qu’elle en avait déjà tellement dit lors de ces échanges épistolaires, qu’elle avait déjà épuisé tout son stock de mots pour se faire entendre. Et au final, ce n’était même pas grave. Ils avaient déjà tellement parlé au travers de ces lettres, qu’ils n’avaient plus besoin de le faire pour arriver à comprendre.

Hissée sur la pointe des pieds, elle savoura le baiser échangé alors que ses bras se refermèrent autour du cou du jeune homme. « On peut dire ça, oui. » Un rire accompagna sa phrase avant de se blottir un peu plus contre le danseur. Son corps collé contre le sien, elle sentait déjà qu’elle perdait pieds. Sous les coups de ses baisers, elle essayait prêter une oreille attentive à ce qu’il disait, mais c’était compliqué. Contre sa jambe, elle sentait qu’il n’y avait qu’un morceau de tissu épais qui faisait barrière entre elle et Adonis, ce qui en plus de la faire rougir, fit rater à son cœur un battement. « J’ai le choix entre… » La fin de sa phrase resta en suspend en sentant les mains du jeune homme se glisser sous son t-shirt pour rencontrer sa peau, lui envoyant des décharges électriques Pure provocation. Un sourire étirant doucement ses lèvres, elle détacha ses bras pour faire glisser ses mains le long des du corps du danseur avant de caler ses doigts aux extrémités de la serviette de ce dernier. « On ira se balader plus tard, faut qu’on se lave avant, non ? »  Le regard brûlant, elle approcha son visage de celui d’Adonis. A seulement un souffle du sien, un sourire étira à nouveau ses lèvres avant de les plaquer contre celles du danseur qu’elle tirait doucement vers la grande baignoire. Il avait raison, il était temps pour eux de l’inaugurer.


I was made for loving you
Our love is pastured such a mournful sound. Tonight I'm gonna bury that horse in thr ground, so I lke to keep my issues strong. But it's always darkest before the dawn.▬ Shake it ou
Revenir en haut Aller en bas
Adonis Contini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adonis Contini
https://www.ciao-vecchio.com/t5395-j-aurais-du-cette-lettre-ne-p https://www.ciao-vecchio.com/t5408-quand-le-rideau-tombe-adonis
Faceclaim : Henry Cavill @jenesaispas& littlewolf (sign)
Messages : 339 - Points : 1121
(terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! Tumblr_inline_p3mxxfZreo1t8bm8b_250
Âge : 39 ans
Métier : Danseur de ballet professionel, il est remonté sur les planches, enfin.
(terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! Empty
Sujet: Re: (terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! ( le Mar 19 Mai 2020 - 20:18 )
Adonis n’arrivait toujours pas à croire ce qui se passait. Tous les matins, quand il se réveillait aux côtés de sa belle : il n’arrivait pas à réaliser ce qu’il était en train de vivre. Même dans ses rêves les plus fous : il n’avait pas imaginé une telle chose. Vous en connaissez beaucoup vous qui tombe amoureux d’une femme à travers les lettres pour finalement la retrouver et décider de l’aimer un peu plus ? Non. Il n’y avait pas de nuage noir à l’horizon et il n’était pas mécontent de cela. Il avait assez donné dans le genre malchance. Il avait des démons, des moments d’absence et explosait plus facilement. Cependant, les grands yeux de Daria le ramenaient sur terre et il se calmait. Il ne le serait pas autant si elle ne mettait pas du baume sur son cœur : si elle ne lui montrait pas au quotidien qu’il y avait bel et bien une vie maintenant en dehors de la prison. Avec l’argent versé par le gouvernement pour l’indemniser de toutes ces années d’injustices, il avait rénové l’appartement dans une ancienne usine. Qui disait un bain plus grand, disait inauguration. Ils n’avaient pas encore eu le temps de le faire. Son entraînement quotidien pouvait bien attendre.

Collant son corps au sien, ses mains cherchaient déjà le contact avec sa peau. C’était le souci quand vous étiez accro. Plus jamais il ne la laisserait partir. Ses baisers dans son cou étaient là pour la faire chavirer, pour qu’elle cède. Pourtant, il proposait d’autres options, en Gentleman qu’il était. S’éloignant légèrement, il la laissa caresser son torse : se laissant enivrer par ce doux sentiment qui le possédait petit à petit.

“Je le crois oui…” Et son sourire ne laissait pas de place à la négociation.

Proche de son visage, il la regarda une dernière avant de capturer ses lèvres fougueusement en la faisant reculer un peu alors que ses mains, posées sur ses hanches, raffermissaient le contact. Reculant vers la baignoire, il se sépara à contre-coeur de ses lèvres pour prendre des sels de bains et commencer à remplir la baignoire. Se tournant vers Daria, il sourit et lui retira son t-shirt en embrassant chaque parcelle de sa peau en continuant de la dénuder. Pour être dans la même tenue qu’elle, il retira la serviette avant de se glisser dans le bain : lui faisant de la place pour qu’elle vienne de glisser contre lui s’il le voulait.

“Tu sais… Je me disais que tu pourrais laisser des affaires ici, tu sais… Quand tu ne veux pas rentrer et que tu veux rester ici avec moi."


There's a drumming noise inside my head.
That starts when you're around ✻ I would dive into the depths for you, screamed down the street til' my face turned blue. I wanna fall into the sun with you, wanna feel the cold of the mornin' dew. All of these words that are rife in my brain, but face to face, all I could say is, babe. Jerry Williams
Revenir en haut Aller en bas
Daria ManciniToujours frais après un litre de café
Daria Mancini
http://www.ciao-vecchio.com/t5340-daria-que-se-passe-t-il-quand- http://www.ciao-vecchio.com/t5387-daria-comment-on-appelle-un-rassemblement-d-aveugles-un-festival-de-cannes#171169
Faceclaim : Logan Browning : ealitya + signa : astra
Messages : 271 - Points : 932
(terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! Tumblr_inline_owmh0wKZOd1qhv088_500
Âge : 33 ans
Métier : Aide-soignante à domicile
(terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! Empty
Sujet: Re: (terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! ( le Sam 13 Juin 2020 - 21:38 )
Le regard bloqué dans celui d’Adonis, le sourire de Daria ne cessait de s’étirer. Elle ne se lasserait jamais de ce visage qu’elle avait imaginé tant de fois au travers des lettres qu’ils s’étaient échangés. Aujourd’hui alors qu’elle pouvait affirmer que son imagination ne rendait en rien justice à la réalité, elle se demandait parfois comment quelqu’un comme le danseur pouvait être attiré par elle. Son visage avait pris cher depuis l’accident d’avion et n’était plus ce qu’il était. A ce jour, la métisse évitait de s’attarder devant son reflet pour éviter de prendre peur face à l’image que lui renvoyait le miroir. En compagnie du jeune homme, elle baissait souvent la tête pour qu’il n’ait pas à avoir ses traits déformés en face de lui. Même si ce n’était pas grand-chose pour certains, cette cicatrice qui traversait le visage de la jeune femme la complexait toujours autant. Parfois, elle surprenait le regard d’Adonis glisser sur ses traits et prise de gêne, elle essayait de détourner son attention pour qu’il arrête. Cependant, il y avait des moments tendres qu’ils partageaient et qui faisaient oublier à Daria de monter sa garde. Comme ici. Ses propres insécurités oubliées dans le regard de son bien-aimé, le propre son des battements de son cœur étouffaient la petite voix dans sa tête qui  lui rappelait constamment qu’il pourrait trouver mieux.

Les mains fortes du jeune homme posées sur la métisse pour réduire la distance entre eux, ne faisait que faire perdre pieds à Daria qui se sentait consumer par ce désir grandissant. Le contact rompu lorsqu’il s’occupa de la baignoire, ce fut dans un soupir tendre et le regard brûlant qu’elle se rapprocha pour le retrouver au plus vite. Alors que le sourire de la jeune femme lui prenait déjà presque toute la moitié du visage, il s’étira encore un peu plus tandis que les barrières de tissus tombaient une à une à ses pieds. Complètement nue face à lui, elle ne s’était jamais sentie aussi confiante sous son regard qu’elle sentait sur son corps. Soudainement, alors qu’elle se glissait dans la baignoire pour le rejoindre et coller sa peau en manque de la sienne contre celle du danseur, elle en oublia toutes les peurs qui avaient semés des graines dans son esprit. Le désir prenait le pas sur ces craintes. Elle ne tarda pas à capturer les lèvres du danseur de ses dents avant de les embrasser avec passion tandis qu’un rire s’échappa.

Face à sa demande, Daria arqua un sourcil. Elle passait effectivement beaucoup de temps chez Adonis, cette proposition était logique et tombait même sous le sens. C’était une étape dans la relation singulière qu’ils avaient et qu’étrangement, la jeune femme avait hâte de franchir avec lui. « Et toi tu sais que si j’entrepose des affaires ici, ça va me donner moins envie de rentrer chez moi, pas vrai ? » Avec malice, elle se rapprocha un peu plus de lui tandis que ses mains reprirent l’exploration de ce corps qu’elle apprenait encore à connaître.


I was made for loving you
Our love is pastured such a mournful sound. Tonight I'm gonna bury that horse in thr ground, so I lke to keep my issues strong. But it's always darkest before the dawn.▬ Shake it ou
Revenir en haut Aller en bas
Adonis Contini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adonis Contini
https://www.ciao-vecchio.com/t5395-j-aurais-du-cette-lettre-ne-p https://www.ciao-vecchio.com/t5408-quand-le-rideau-tombe-adonis
Faceclaim : Henry Cavill @jenesaispas& littlewolf (sign)
Messages : 339 - Points : 1121
(terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! Tumblr_inline_p3mxxfZreo1t8bm8b_250
Âge : 39 ans
Métier : Danseur de ballet professionel, il est remonté sur les planches, enfin.
(terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! Empty
Sujet: Re: (terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! ( le Dim 21 Juin 2020 - 10:09 )
La chaleur monta rapidement d’un cran. Adonis se sentait toujours étrangement heureux quand Daria était près de lui. Il ne pouvait pas empêcher son cœur de se gonfler d’un bonheur longuement espéré dans sa cellule. La vie semblait enfin lui sourire, la prison n’avait pas tout brisé chez lui : il y avait encore des choses à aimer. Sans quoi, la magnifique déesse devant lui ne serait pas dans sa vie. Elles semblent loin, leurs lettres, cette découverte épistolaire qui à marquer son esprit au fer rouge. Assez pour vouloir la retrouver et avec l’aide du destin : pour vouloir la garder à ses côtés. Contemplant son visage marqué, il l'a toujours trouvé belle. Même après le crash de l’avion. Adonis non plus n’avait pas la peau vierge, pourtant, elle n’avait jamais rien dit sur ses cicatrices.

La déshabillant pour qu’elle puisse venir le rejoindre, il ne manqua pas d’embrasser son corps autant que possible. Il ne pouvait pas se lasser de ce dernier qui se glissa bientôt dans l’eau pour venir le rejoindre. Adonis répondit avec fougue au baiser, se redressant pour coller son corps un peu plus au sien. C’est alors qu’il lui proposa de laisser quelques affaires ici, un petit pas avant de lui demander d’emménager ensemble. Daria lui permettait de mieux dormir. Quand il se réveillait d’un cauchemar, ou d’une terreur nocturne : il lui suffisait de se tourner et de la prendre dans ses bras pour aller mieux.

“Disons que tu n’auras plus d’excuses, tu comprends ?” Il sourit doucement : “Est-ce que cela semble si étrange que je ne veuille plus te quitter hm ?” Adonis remit une mèche de cheveux derrière son oreille, la couvant du regard avec tout l’amour qu’il pouvait lui porter : “On a déjà été assez séparé comme ça… La prison est la pire expérience que j’ai eue de ma vie. Quand je vois ce qu’elle m’a apporté par contre, je me dis que les cauchemars en valent la peine.” Son corps réagissait sans peine au toucher de Daria. Jamais il n’avouerait au combien il s’était imaginé ce genre de moment avec elle au gré des lettres. Les rêves étaient loin de la réalité : cela était encore plus doux. “Ca va faire un an que je suis sorti… Parfois, je me dis que tout ceci n’est pas vrai et que c’est un autre de mes délires."


There's a drumming noise inside my head.
That starts when you're around ✻ I would dive into the depths for you, screamed down the street til' my face turned blue. I wanna fall into the sun with you, wanna feel the cold of the mornin' dew. All of these words that are rife in my brain, but face to face, all I could say is, babe. Jerry Williams
Revenir en haut Aller en bas
Daria ManciniToujours frais après un litre de café
Daria Mancini
http://www.ciao-vecchio.com/t5340-daria-que-se-passe-t-il-quand- http://www.ciao-vecchio.com/t5387-daria-comment-on-appelle-un-rassemblement-d-aveugles-un-festival-de-cannes#171169
Faceclaim : Logan Browning : ealitya + signa : astra
Messages : 271 - Points : 932
(terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! Tumblr_inline_owmh0wKZOd1qhv088_500
Âge : 33 ans
Métier : Aide-soignante à domicile
(terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! Empty
Sujet: Re: (terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! ( le Mer 12 Aoû 2020 - 14:45 )
Daria en était à un stade de sa vie où elle avait encore du mal à réaliser ce qu’il s’y passait. Jamais elle n’aurait pensé faire la rencontre de quelqu’un comme Adonis de toute sa vie. Elle avait d’ailleurs passé une grande partie de sa jeunesse dans des fêtes où elle multipliait les conquêtes pour combler ce vide qu’elle avait en elle et qui lui était encore impossible d’expliquer. Lorsqu’elle faisait une introspection sur sa vie, elle n’avait pas besoin de s’épancher longtemps pour que le constat tombe : elle n’avait manqué de rien. Que ce soit au niveau matériel comme émotionnel, pourtant il y avait bien quelque chose derrière lequel courrait la métisse depuis toujours. Sûrement cette stabilité qui avait manqué à son enfance. Les petites attentions qui faisaient sentir à Daria qu’elle comptait pour quelqu’un. Elle n’avait pas envie de tout mettre sur le dos de ses parents qui ont toujours fait comme ils pouvaient, elle pensait juste qu’elle aurait aimé qu’ils soient un peu plus présents pour elle. Et pas présents comme ils l’ont été en étant juste là, ne faisait pas vraiment attention à la petite fille qui n’avait aucun repère, aucune limite. Certaines personnes courraient derrière la liberté, elle, elle avait couru derrière des limites qu’on avait refusé de lui mettre.

Elle répondit à son sourire par un petit rire en hochant doucement la tête. Elle  non plus n’avait pas envie de le quitter. Mais elle devait avouer que cette proposition aussi naturelle soit-elle, l’effrayait. Elle n’avait jamais connue une vie à deux si ce n’était des colocations avec des filles. Ici c’était… plus concret. « Oui tu as raison. » Souffla Daria. Comme pour le rassurer de sa présence alors que ses mains parcouraient déjà le corps du danseur à la découverte de ses courbes, elle l’embrassa avec tendresse tandis que ses mains se placèrent de chaque côté de la tête d’Adonis. Elle l’obligea à le regarder, les yeux bloqués dans les siens pour arriver à capter toute son attention. « Je suis là. » Souffla-t-elle pour ne pas éclater la bulle d’intimité dans laquelle ils s’étaient tous les deux glisser.  « On est ensemble maintenant. Et rien ne pourra plus nous séparer. » Ces paroles, elle les manifestait. Il était hors de question qu’elle perde la seule personne qui comptait pour elle. A ces mots, elle déposa à nouveau ses lèvres contre les siennes avant de les faire glisser au creux de son cou, laissant parfois ses dents prendre le relai pour mordiller sa peau en pouffant doucement de rire. Ce qu’elle pouvait l’aimer.


I was made for loving you
Our love is pastured such a mournful sound. Tonight I'm gonna bury that horse in thr ground, so I lke to keep my issues strong. But it's always darkest before the dawn.▬ Shake it ou
Revenir en haut Aller en bas
Adonis Contini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adonis Contini
https://www.ciao-vecchio.com/t5395-j-aurais-du-cette-lettre-ne-p https://www.ciao-vecchio.com/t5408-quand-le-rideau-tombe-adonis
Faceclaim : Henry Cavill @jenesaispas& littlewolf (sign)
Messages : 339 - Points : 1121
(terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! Tumblr_inline_p3mxxfZreo1t8bm8b_250
Âge : 39 ans
Métier : Danseur de ballet professionel, il est remonté sur les planches, enfin.
(terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! Empty
Sujet: Re: (terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! ( le Sam 15 Aoû 2020 - 11:11 )
Sortir de l’enfer qu’a été la prison pour lui à profondément été comme un soulagement. Les longues lettres échangées avec Daria auraient très bien pu ne rien donner, que tout ceci n’avait été qu’une douce et tendre illusion. Pourtant, elle se trouvait là dans ses bras : à la merci de ses baisers. Si Adonis était croyant : il remercierait Dieu pour le bénir d’une telle félicité. Parce que oui, à ce stade, c’était de la chance. Était-ce un moyen à la vie de s’excuser de lui avoir arraché dix ans et d’avoir coupé les ailes de sa carrière ? Kalisha faisait de son mieux pour lui retrouver du travail, mais il était certain que le chemin allait être long avant qu’il puisse remonter sur scène. Il y avait malgré tout de l’espoir grâce aux nombreux contacts de son agent. Elle était si douée, il faut dire et prenait à cœur de prendre soin de ses clients : qu’importe ce qu’ils ont fait. En attendant, il n’était pas question de sa carrière, mais juste de son couple : que Daria le veuille ou non ils en formaient un. Un duo qu’il voulait croire unit. Désillusionné rapidement par les joies de la vie conjugale, il n’avait pas eu la chance de trouver la bonne personne pour se poser et fonder quelque chose. D’une parce qu’il avait été en prison et de l’autre, car son ex femme le battait. Quelque chose qu’il n’a pas encore confessé à Daria. Pourquoi ? Il ne le sait pas trop. De peur qu’elle le pense faible ? Lui qui avait toujours, eut les nerfs à fleur de peau.

La proposition était donc venue toute seule, naturellement : cela ne voulait pas dire qu’il n’avait pas peur. “On va y aller doucement hm ?” Il se voulait rassurant : “C’est nouveau pour moi aussi tout ça.” Il glissa ses mains le long de ses bras : “La dernière fois, ça s’est mal terminé.” Il ouvrait la porte pour se confier sur son passé à Daria. “Je t’aime.” Son regard dans le sien, il ne se laisserait jamais de ces yeux. D’elle. Tout simplement. Il hocha la tête, le ramenant à cette réalité bien trop belle pour être vraie, mais qui pourtant portait l’étiquette : quotidien. “D’accord. Restons ensemble à partir de maintenant.” Il avala sa salive, l’embrassa à nouveau avant de révulser sa tête pour la laisser embrasser son cou. Le reste ne regarde personne à part eux.


There's a drumming noise inside my head.
That starts when you're around ✻ I would dive into the depths for you, screamed down the street til' my face turned blue. I wanna fall into the sun with you, wanna feel the cold of the mornin' dew. All of these words that are rife in my brain, but face to face, all I could say is, babe. Jerry Williams
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! Empty
Sujet: Re: (terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- (terminé) Adonis || Pays de Galles indépendant !!! -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut