Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -36%
PLAYMOBIL 5167 – La Maison Transportable
Voir le deal
33.93 €

 

- Beauty from pain || PV Miguel -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Poppy SkyesLe vin est un puissant lubrifiant social
Poppy Skyes
http://www.ciao-vecchio.com/t5903-poppy-keep-busy-and-aim-to-mak http://www.ciao-vecchio.com/t5907-poppy-you-step-onto-the-road-and-if-you-dont-keep-your-feet-theres-no-telling-where-you-might-be-swept-off-to
Faceclaim : Bojana Novakovic [avatar de Dante : merci)
Messages : 337 - Points : 735
tadam
Âge : 38 ans (03.03.82)
Métier : hippie à temps plein // Propriétaire (presque) responsable d'un café-littéraire
Beauty from pain || PV Miguel Empty
Sujet: Beauty from pain || PV Miguel ( le Lun 23 Mar 2020 - 2:23 )
Miguel &
Poppy

My whole world is the pain inside me. The best I can do is just get through the day, when life before is only a memory.
Roulée en boule sur mon lit dans un pyjama à la propreté disons douteuse, une bouillotte sur mon ventre, les cheveux remontés dans un chignon désordonné, je faisais pleinement honneur à toutes les limaces de la terre : ravissant insecte ayant une tendance de loque inutile pour la société, j’avais choisi de sortir m’exposer au soleil qui pénétrait par la fenêtre de mon appartement pour heurter mon lit de plein fouet comme si c’était la plus belle des terrasses. Bon soyons honnête, je n’avais rien choisi du tout. J’étais juste en mode K.O. technique – 1-0 pour Dame Nature qui avait choisi de manifester de manière violente que j’étais une femme en âge de se reproduire et que je n’avais pas fait le boulot (que, de toute façon, comble de l’ironie, j’étais physiologiquement incapable de faire). Vous me rappellerez, chers lecteurs, de copieusement l’envoyer chier cette enculée la journée où je la croiserais.

J’en voulais également à mon médecin traitant : elle s’était cassé le pied, à une semaine de ma chirurgie. La complexité de mon dossier faisait en sorte que pendant son arrêt de travail, j’étais également en attente d’un médecin – peut-être jusqu’à son retour dans huit autres longues semaines. Parce qu’honnêtement, personne ne veut rouvrir par laparoscopie une patiente pour la quatrième fois. Sous chaque cicatrice, il y a des risques d’adhérences que l’on rajoute à des endométriomes de tailles variables qui apparaissent plus vite que nécessaire. Les hormones – tentées à deux reprises – avaient entraîné des migraines majeures qui avaient fait arrêter ce qui savait calmer pour beaucoup de femmes comme moi la douleur lancinante.

Il faudrait bien que je me lève et que je me fasse à manger. J’avais lamentablement rendu à la cuvette ce qui aujourd’hui lui appartenait (mon déjeuner et mon diner) mais la nausée qui m’habitait était sincèrement moins… Non, elle était encore affreuse. Elle ne constituait plus un crescendo qui n’en finissait plus d’augmenter jusqu’à me faire croire que j’encourais un danger mortel. J’avais réussi à avaler le cachet de tramadol et que ma vie était quand même d’un pathétisme étonnement stupéfiant… J’étais presque rendu à envisager de donner un essai à la soupe au poulet qu’une amie m’avait amené.

Je me dépliais en geignant en espérant honnêtement que mon voisin n’était pas là. Les murs de l’immeuble n’était pas les plus épais du monde et je n’étais pas en envie d’expliquer que je me sentais comme un ravissant tas de merde. Normalement, Miguel était mon partenaire de course : il savait que je pouvais arriver à le doubler même si je n’avais pas l’air si imposante (mais le trouble déficitaire de l’attention me donnait des réserves d’énergie aussi inépuisable en temps normal que la quantité de boules de naphtaline qu’une grand-mère cachait dans son placard ou que le mascara que s’appliquait les influ-machin qui intéressaient les adolescents qui passaient dans mon café) sans avoir conscience que je le faisais avec une douleur qui était toujours à 5/10. Je savais que Miguel était ambulancier, mais je savais également que même en me scrutant sous une loupe il ne pourrait rien faire de plus que de me regarder être misérable. Et une fille a son orgueil, tout aussi mal placé puisse-t-il être.

La simple odeur de ma soupe savait révulser mon estomac et j’optais plutôt pour me faire couler un bain. Je branchais ma petite radio sur le comptoir de la salle de bain : les haut-parleurs un peu défoncés de ma relique (qui savait lire des cassettes trahissant ainsi son âge vénérable) crachotaient la musique d’un groupe que je ne connaissais strictement pas mais qui semblait récent. L’eau était chaude et créait de la buée dans le miroir de mon appartement. En grand-mère avant mon âge, bouquin à la main, je m’enfonçais dans l’eau. Ça aidait un peu à ce que la douleur soit moins aiguë. Pour ce qui devait être la trente-deuxième fois aujourd’hui, je tentais de reprendre ma lecture maintenant que la douleur était à un acceptable 8/10.

J’aurais presque cru que ma journée n’allait pas être complètement une journée de merde. MAIS NON! Voilà… non seulement mon utérus s’était invité dans une jolie tentative de meurtre… Mais le meilleur restait à venir. Enel, ma compagnie d’électricité, avait choisi de compléter la médiocrité assez abyssale de cette journée merdique. D’un coup sec, les lumières sautèrent. Il faisait noir comme dans le cul d’un ours. Et ma bonne humeur radieuse d’avoir une douleur que rien ne pouvait sembler faire disparaitre, de ne pas avoir pu manger depuis plus de vingt-quatre heure sorti d’un coup en un : « PUTAIN DE MERDE! NON! PAS AUJOURD’HUI! » bien senti qui avait probablement défoncé le mur de l’acceptabilité. Je me tirais du bain péniblement et à tâtons je cherchais les vêtements propres. J’enfilais à tâtons mon sous-vêtement, mon bas de pyjama et un haut (probablement à l’envers). Et comble du bonheur… je m’accrochais dans les fleurs du tapis de douche en tombant. Un grand sanglot me parcourut… et tant pis pour l’orgueuil.
Pando



 
Don't seek happiness
♛ Happiness is like an orgasm: if you think about it too much, it goes away. Keep busy and aim to make someone else happy, and you might find you get some as a side effect. We didn’t evolve to be constantly content. Contented Australopithecus Afarensis got eaten before passing on their genes
Revenir en haut Aller en bas
 
- Beauty from pain || PV Miguel -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut