Revenir en haut
Aller en bas

-42%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte Mémoire MicroSDHC Ultra 128 Go + Adaptateur SD, A1
17.99 € 30.99 €
Voir le deal

 

- Je t'avais prévenu + léandro -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici https://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + Valtersen
Messages : 311 - Points : 2338
Je t'avais prévenu + léandro Tumblr_n4lul7D8lN1rdxzldo2_250
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
Je t'avais prévenu + léandro Empty
Sujet: Je t'avais prévenu + léandro ( le Mer 25 Mar 2020 - 19:00 )
Camilla avait mis du temps avant de connaître la nouvelle adresse de Léandro. Elle avait attendu, comme prévu, que sa soeur accouche pour ne pas lui ajouter un stress supplémentaire. Puis elle avait appris que l'autre ordure avait quitté la maison familiale pour s'installer elle ne savait où. A force de temps et de persuasion, Rafael avait fini par lui donner l'adresse. Si Camilla avait promis de ne pas aller le voir, elle avait menti. La jeune femme attendait depuis bien trop longtemps pour aller régler son compte à cet homme. Il avait fait tant de mal à sa soeur qu'il ne méritait aucune indulgence, aucune pitié. En début de soirée, Camilla avait confié Osvaldo à Raf, prétextant qu'elle rendait visite à son frère aîné et avait pris sa voiture pour se rendre à l'adresse indiquée. Elle y serait allée bien plus tôt si elle l'avait pu, mais elle refusait de prendre Osvaldo avec elle. Il commençait à un peu trop bien comprendre ce qui se disait autour de lui et il n'avait pas à assister à ce qui allait suivre.

Ne connaissant pas la rue indiquée, Camilla avait préféré garer sa voiture sur une place qu'elle connaissait et continuait à pied, le portable dans la main pour se diriger. Soit Raf lui avait fait une mauvaise blague, soit Léandro était vraiment tombé bien bas. Il s'agissait sans doute d'une des pires rues de Naples. L'odeur était insupportable, la ruelle était sale, les ordures entassées d'un côté devaient faire le plaisir des rats, elle se demandait même comment ces appartements pouvaient être encore habités tant elle se demandait comment il tenait encore debout. Autant dire que ce n'était pas du tout le genre d'endroit où Camilla aimait se promener en fin de journée, lorsque la nuit commençait à tomber. Elle avait déjà eu le droit à une mauvaise expérience en plein centre il y a quelques mois, elle ne souhaitait pas revivre la même chose. Et pourtant, bien que pas rassurée du tout d'avancer dans ces rues, elle ne pouvait s'empêcher de se réjouir du malheur de Léandro, de se réjouir de le voir tomber si bas. Cami imaginait Léandro dans un tel état... A quel point s'était-il laissé aller ? Elle ne se montrait jamais aussi mauvaise, jamais avec autant de mauvais sentiments, mais avec lui, c'était plus fort qu'elle. Elle ne pouvait pas s'en empêcher, d'autant plus après ce qu'il avait fait à Romi.

Une fois devant l'adresse indiquée, Camilla grimpa les escaliers jusqu'à être devant l'appartement de son ex beau-frère. Elle toqua si fort que tous les voisins devaient être au courant de sa présence, mais si elle pouvait lui ruiner ses chances d'avoir une vie tranquille avec ses voisins ici, elle ne s'en priverait pas. Elle avait toujours été très claire avec Léandro. S'il faisait quoi que ce soit qui puisse blesser sa soeur, il le payerait. Alors il allait le payer.
Revenir en haut Aller en bas
Léandro MazzianiLe vin est un puissant lubrifiant social
Léandro Mazziani
https://www.ciao-vecchio.com/t6531-leandro-mazziani-il-n-y-a-qu- https://www.ciao-vecchio.com/t6537-leandro-mazziani-and-links-i-m-blinded-by-the-lights#218173
Faceclaim : Ben Barnes ©KANE.
Messages : 381 - Points : 1382
Je t'avais prévenu + léandro Tumblr_inline_p4qb75sJtu1vtdfrp_540
Âge : 35 années
Métier : Directeur du musée archéologique national de Naples, responsable de l'aile de la collection des antiquités égyptiennes et pompéiennes
Je t'avais prévenu + léandro Empty
Sujet: Re: Je t'avais prévenu + léandro ( le Lun 6 Avr 2020 - 2:54 )
Je t'avais prévenu...


Il y a des semaines à présent que Léandro n’habitait plus sous le même toit que Romana et voyait ses enfants que par intermittence. Il avait quand même bien diminué les visites, prétextant être occupé. Mais à vrai, dire c’était parce qu’il préparait ce qui allait suivre et le fait est d’avoir reçu les papiers de l’avocat concernant la garde partagée avait aidé Léandro à prendre sa décision.

Le brun essayait tant bien que de mal de continuer sa vie, après avoir été logé une semaine chez un ami, il avait déniché un endroit pour ‘vivre’. Un endroit qui n’était en rien à l’image d’un directeur de musée et qui avait bâti autrefois sa fortune seul. A présent, il n’avait plus rien. Plus de famille et plus d’argent. Il savait qu’il ne pouvait pas se plaindre, qu’il avait merdé au plus haut point, mais la vie n’était en rien clémente avec lui depuis sa naissance.

Ce jour-là, il ne travaillait pas au musée, du moins à distance. Malheureusement pour lui, il n’avait pas la wifi dans son studio, et travaillait par la 4g partagé de son téléphone, mais même là c’était un problème pour que cela capte. Léandro s’énervait tout seul contre son pc, essayant d’accéder à sa boîte mail. Voilà a quoi il en était résolu, pour autant, malgré l’endroit miteux où il vivait, il n’avait pas sombré non plus… ni dans l’alcool, ni à avoir une apparence de quelqu’un de dépressif. Il avait un peu changé de style, portant des choses plus décontracter et ses cheveux avaient poussé, mais c’était presque tout. Peut être aussi ses cernes et son teint légèrement livide, parce qu’il ne dormait pratiquement plus.

Alors qu’il réessayait pour la énième fois d’actualiser la page, il relevait la tête en entendant qu’on avait toqué à la porte du studio. Surpris, il attendit un instant, avant de se lever. Il se demandait bien qui cela pouvait être, car personne ne connaissait vraiment où il habitait. Arrivant à la porte, il ne prit pas le temps de regarder par le juda, et ouvrit cette dernière. Sa surprise fut telle, quand il tombait nez à nez avec :

« Camilla ?! Qu’est ce que tu fais ici ?! »

Son ton n’était en rien bienveillant pour le coup, mais marquait la surprise. Il se demandait bien ce que son ex belle sœur venait à faire ici, mais il se doutait que ce n’était pas par gentillesse, au contraire. En tout cas, elle était pimpante et détonnait avec l’endroit.



I can't see clearly when you're gone...
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici https://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + Valtersen
Messages : 311 - Points : 2338
Je t'avais prévenu + léandro Tumblr_n4lul7D8lN1rdxzldo2_250
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
Je t'avais prévenu + léandro Empty
Sujet: Re: Je t'avais prévenu + léandro ( le Ven 10 Avr 2020 - 0:14 )
Camilla avait hâte de faire face à son ex beau-frère. Elle avait hâte de le confronter à ce qu'il avait fait. Elle avait hâte de lui faire comprendre qu'il allait le payer très cher. Il avait terriblement blessé Romana et il était hors de question qu'il s'en sorte sans une discussion avec Cami. Des années qu'elle avait prédit ce qui arriverait, des années qu'elle se méfiait de lui tandis qu'il clamait son innocence et son honnêteté. Enfin, il s'était montré sous son vrai jour. Malheureusement, cela rendait Romi malheureuse et c'était bien le seul point négatif à toute cette histoire. Cami était vraiment heureuse d'une chose en revanche : il allait quitter leur vie pour toujours, elle l'espérait du moins.

Bref, après avoir soutiré l'adresse à Raf, Cami s'était rendue chez Léandro, toquant à la porte jusqu'à ce qu'il vienne ouvrir. Elle nota la surprise dans les yeux de l'enfoiré et, bien évidemment, il ne semblait pas heureux de la voir. Elle ne s'attendait pas à autre chose. Ils n'avaient jamais été heureux de se voir, ça n'allait pas changer aujourd'hui après tout ce qui venait de se passer. « Je suis venue boire le thé ! A ton avis, je suis là pour quoi ? » répondit-elle, un sourire non dissimulé sur les lèvres, montrant clairement qu'elle n'était pas là pour plaisanter. Cami était déçue quelque part. Déçue de voir qu'il n'était pas tombé plus bas, qu'il ne se laissait pas aller. « Tu vas me laisser entrer ou tu tiens à ce que tous tes voisins entendent notre conversation ? » Claqua-t-elle, reprenant presque immédiatement. « Peut-être es-tu fier de tout ce que tu as fait ? Les menaces, les mensonges, la séparation, faire souffrir ta fiancé ? » énuméra-t-elle suffisamment fort pour les oreilles indiscrètes et pour le convaincre de la faire entrer plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Léandro MazzianiLe vin est un puissant lubrifiant social
Léandro Mazziani
https://www.ciao-vecchio.com/t6531-leandro-mazziani-il-n-y-a-qu- https://www.ciao-vecchio.com/t6537-leandro-mazziani-and-links-i-m-blinded-by-the-lights#218173
Faceclaim : Ben Barnes ©KANE.
Messages : 381 - Points : 1382
Je t'avais prévenu + léandro Tumblr_inline_p4qb75sJtu1vtdfrp_540
Âge : 35 années
Métier : Directeur du musée archéologique national de Naples, responsable de l'aile de la collection des antiquités égyptiennes et pompéiennes
Je t'avais prévenu + léandro Empty
Sujet: Re: Je t'avais prévenu + léandro ( le Sam 11 Avr 2020 - 2:01 )
Je t'avais prévenu...

Léandro aurait préféré croiser son voisin alcoolique et puant que Camilla, mais à croire qu’il n’avait pas eu le choix car c’était la rousse qui lui faisait face. Cela n’annonçait en rien une partie de plaisir et il le savait que trop bien. Il se doutait de pourquoi elle était là, lui faire en partie payer tout ce qu’il avait fait. En tout cas Léandro bloquait la porte, il ne voulait pas qu’elle rentre chez lui ou voit une parcelle de son nouveau chez lui. Elle lui répondit aussitôt, avec cette même haine.

« Je vois que tu n’as pas changée… c’est même pire. »


Il n’avait plus rien vraiment à perdre maintenant et il savait que Camilla allait l’attaquer, alors s’il pouvait riposter voir attaquer en premier, il le ferait. Tout semblait permis désormais, malgré qu’il avait la totalité des tords. Son regard noir ne lâchait pas celui de son ex belle sœur.

« Ils peuvent entendre, j’en ai rien à faire. »

Hors de question qu’elle entre chez lui, de toute façon ils n’avaient rien vraiment à se dire. Mais comme prévu Camilla commençait à ouvrir les blessures, elle n’était en rien venu pour les soigner bien au contraire. Soupirant et levant les yeux au ciel, Léandro se pinçait les lèvres avant de répondre.

« Si tu es venue pour ca, juste m’énuméré ce que j’ai fais... tu peux repartir. Et je crois que tu as toute les réponses à tes questions. De plus… c’est mon ex fiancée maintenant. Salut ! »

Sans attendre, Léandro se décalait de la porte pour fermer cette dernière au nez de Camilla.



I can't see clearly when you're gone...
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici https://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + Valtersen
Messages : 311 - Points : 2338
Je t'avais prévenu + léandro Tumblr_n4lul7D8lN1rdxzldo2_250
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
Je t'avais prévenu + léandro Empty
Sujet: Re: Je t'avais prévenu + léandro ( le Jeu 23 Avr 2020 - 19:56 )
Camilla n'allait certainement pas se retenir. Elle savait que désormais Léandro ne pourrait pas se plaindre à Romi du sale caractère de Cami, alors elle ne se priverait pas. Elle allait s'en donner à coeur joie, elle allait se défouler et elle allait lui faire payer. « Je te retourne le compliment ! Tu es toujours le même enfoiré ! » Elle n'avait pas changé et n'avait pas à le faire, alors que lui... Il était peut-être temps qu'il se remette en question, qu'il change, qu'il apprenne à être quelqu'un de bien. Enfin, il était toujours possible de rêver. Il n'y avait qu'à voir le regard qu'il lançait à Cami pour comprendre qu'il était quelqu'un de mauvais.

La jeune mère le menaça alors de ruiner ses chances d'avoir de bonnes relations de voisinage en parlant fort et en évoquant tout ce qu'il avait fait. Il s'en fichait. Ce n'était pas vraiment étonnant dans le fond. Elle l'écouta répondre et alors qu'elle s'apprêtait à répondre, il voulut refermer la porte. Sans trop réfléchir elle mit son pied pour l'empêcher de fermer complètement la porte, essayant en même temps de la pousser, mais il avait plus de force qu'elle, quoi qu'elle veuille bien dire. « Je ne suis pas là uniquement pour tout t'énumérer, non, pour t'insulter aussi ! Tu ne veux pas profiter de ce moment ? Tu peux me dire absolument tout ce que tu veux, tu n'as plus besoin de te retenir pour faire plaisir à Romana ! » L'argument était bon, non ? « Léandro, on sait tous le lâche et le faible que tu es, mais laisse moi entrer tout de suite ! » Ajouta-t-elle en tapant contre la porte. Hors de question qu'elle reparte aussitôt arrivée. « Je te jure que je peux rester là des heures, à hurler et frapper. »
Revenir en haut Aller en bas
Léandro MazzianiLe vin est un puissant lubrifiant social
Léandro Mazziani
https://www.ciao-vecchio.com/t6531-leandro-mazziani-il-n-y-a-qu- https://www.ciao-vecchio.com/t6537-leandro-mazziani-and-links-i-m-blinded-by-the-lights#218173
Faceclaim : Ben Barnes ©KANE.
Messages : 381 - Points : 1382
Je t'avais prévenu + léandro Tumblr_inline_p4qb75sJtu1vtdfrp_540
Âge : 35 années
Métier : Directeur du musée archéologique national de Naples, responsable de l'aile de la collection des antiquités égyptiennes et pompéiennes
Je t'avais prévenu + léandro Empty
Sujet: Re: Je t'avais prévenu + léandro ( le Dim 24 Mai 2020 - 19:02 )
Je t'avais prévenu...

Toujours ce même langage grossier, et bien que ca avait le don d’exaspéré Léandro il savait qu’il ne devait surtout pas réagir à ce genre de chose. De plus, être un ‘’enfoiré’’ n’était pas pire insulte qu’il avait reçu dans sa vie, et bien que celle-ci revenait beaucoup, surtout dans la bouche de sa belle-sœur, il s’en fichait royalement.

« Et bien au moins tu n’es pas déboussolé ! »


Alors que Camilla essayait de le menacer, Léandro ne se laissait pas démonter car il n’en avait rien à faire. Son voisinage n’était presque pas présent, c’était un quartier sensible, beaucoup était au travail, dealait peut être, certains faisaient les poubelles où il ne savait quoi. Alors il ca ne lui faisait pas peur franchement. Du coup Léandro avait décidé de lui fermer la porte au nez, mais c’était sans compter la force de Camilla et son entêtement.

« Je n’ai rien à te dire Camilla ! Rentre donc chez toi t’occuper de tes affaires et ta famille ! Et laisse s’il te plaît Romana hors de ca. »

Il soufflait, il n’en pouvait plus et il savait que la rousse allait essayer de le faire craquer. Même s’il n’avait rien à faire de plus que ce qu’il venait de perdre, il ne voulait pas se mettre à genoux non plus devant Camilla. Et puis quoi encore ?

« C’est chez moi, j’ai encore le pouvoir de faire entrer qui je veux ou non !  Et bien hurle, frappe, j’en ai rien à faire. »

Léandro soufflait, il avait fermé la porte mais pas à clé, alors il se retirait de la porte et allait vers sa minuscule cuisine pour reprendre ses occupations. Manquait plus que ca franchement...



I can't see clearly when you're gone...
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici https://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + Valtersen
Messages : 311 - Points : 2338
Je t'avais prévenu + léandro Tumblr_n4lul7D8lN1rdxzldo2_250
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
Je t'avais prévenu + léandro Empty
Sujet: Re: Je t'avais prévenu + léandro ( le Dim 31 Mai 2020 - 3:55 )
Comme à son habitude, Léandro se fichait complètement de ce que racontait Camilla. Il était détestable et il n'y avait que lui pour mettre Camilla dans un tel état. Elle n'avait certainement pas fait tout ce chemin pour rien. Elle lui ruinerait toutes ses chances d'avoir une vie tranquille ici, elle pouvait hurler et frapper pendant des heures s'il le fallait. Elle pouvait revenir chaque jour s'il le fallait. Mais il était hors de question qu'il s'en sorte sans que Cami ne lui dise ce qu'elle pensait de lui. Après tout le mal qu'il avait fait à sa soeur, il méritait de recevoir une bonne leçon. Il avait bien essayé de lui fermer la porte au nez, mais elle l'avait retenu, essayant tant bien que mal de la tenir ouverte. « Et ça tombe très bien, je n'ai pas envie de t'entendre ! » Il n'avait nul besoin de parler, juste de l'écouter. « et ne me dis pas ce que je dois faire. » Si elle voulait rester ici, elle resterait ici. Elle ne rentrerait pas tant qu'elle n'aurait pas eu sa discussion avec ce type. Elle n'eut pas le temps de répondre ensuite qu'il avait réussi à refermer la porte correctement. Elle continuait de crier et de frapper quelques secondes jusqu'à se rendre compte qu'elle n'avait entendu aucun verrou, aucune clé. Avait-il réellement laissé la porte déverrouillée ? La tentation était trop grande, et puis, cette discussion il n'y échapperait pas, Cami était encore plus en colère qu'en arrivant. Elle poussa alors la porte après avoir tourné la poignée, le plus silencieusement possible. Léandro était stupide. Elle repoussa la porte tout aussi discrètement puisque Léandro ne semblait pas encore l'avoir vu et le chercha pour le retrouver dans sa petite cuisine. Elle n'oubliait pas de jeter un coup d'oeil à ce minuscule appartement. Il était bien loin de la maison qu'il avait autrefois avec Romana. « Elle doit te manquer ta belle et grande maison, non ? J't'avais bien dit que tu perdrais tout parce qu'un jour tout le monde saurait qui tu es. » Dit-elle, à quelques pas de Léandro. Désormais, il n'avait plus le choix, il serait obligé de discuter avec elle parce qu'elle ne sortirait certainement pas d'ici volontairement, pas avant de lui avoir fait regretter.
Revenir en haut Aller en bas
Léandro MazzianiLe vin est un puissant lubrifiant social
Léandro Mazziani
https://www.ciao-vecchio.com/t6531-leandro-mazziani-il-n-y-a-qu- https://www.ciao-vecchio.com/t6537-leandro-mazziani-and-links-i-m-blinded-by-the-lights#218173
Faceclaim : Ben Barnes ©KANE.
Messages : 381 - Points : 1382
Je t'avais prévenu + léandro Tumblr_inline_p4qb75sJtu1vtdfrp_540
Âge : 35 années
Métier : Directeur du musée archéologique national de Naples, responsable de l'aile de la collection des antiquités égyptiennes et pompéiennes
Je t'avais prévenu + léandro Empty
Sujet: Re: Je t'avais prévenu + léandro ( le Lun 1 Juin 2020 - 17:17 )
Je t'avais prévenu...

Léandro essayait vraiment de prendre sur lui, peut être qu’à un autre moment il aurait péter un cable. En même temps être agressé comme ca, même si c’était légitime, n’avait pas de quoi être de bonne humeur. Le brun se demandait vraiment comment Camilla avait trouver son adresse, il ne l’avait communiqué à presque personne, même pas Romana savait où il habitait désormais. Alors qu’il avait fermé la porte et qu’il était retourné à ses occupations, il entendant derrière la porte la rousse qui ne partait pas. Il espérait vraiment qu’elle fasse demi tour et retourne à sa petite vie. Elle avait gagné, alors pourquoi en rajouter ? Il avait tout perdu et voir où il habitait devait surement la réjouir.

Se pinçant les lèvres, il soufflait un bon coup et alors qu’il voulait retourner s’asseoir, la porte d’entrée s’ouvrit. Faisant volte face, il vit que Camilla était entrée chez lui. Il fronçait les sourcils, la fusillant du regard, alors qu’elle recommençait à parler. Elle ne s’arrêterait donc jamais ?

« C’est bon Camilla ! Arrête et vas t’en ok ? Là tu viens d’entrer chez moi sans permission. »

Il se pinçait les lèvres fortement alors que la rousse s’était de plus en plus rapprocher de lui. L’avoir chez lui ne lui plaisait pas du tout et elle venait d’entrer sans permission. Léandro essayait vraiment de rester calme, mais il savait qu’il perdait patiente peu à peu.

« Oui j’ai tout perdu et alors ? Réjouis toi si tu veux. Mais ne crois pas que je suis malheureux ! Vas t’en… s’il te plaît. Je ne te le redemanderais pas. »

Il avait essayé d’être poli, chose difficile en sachant ce que son ex belle-sœur lui évoquait, mais il ne voulait pas user d’agressivité et de méchanceté. Ca se retournerait encore contre lui… Léandro se décidait à bouger, il passait à côté de Camilla et se rendit à la porte d’entrée, l’ouvrant en grand et la tenant il fit un signe pour lui indiquer de partir.

« Je ne sais pas ce que tu es venu chercher en venant ici, mais crois moi que ca ne sers à rien. »



I can't see clearly when you're gone...
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
https://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici https://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + Valtersen
Messages : 311 - Points : 2338
Je t'avais prévenu + léandro Tumblr_n4lul7D8lN1rdxzldo2_250
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
Je t'avais prévenu + léandro Empty
Sujet: Re: Je t'avais prévenu + léandro ( le Ven 5 Juin 2020 - 2:31 )
Elle ne partirait pas, qu'il ne compte pas là-dessus. Si elle avait fait le déplacement, ce n'était pas pour rien. Elle avait promis à sa soeur de ne pas allée voir Léandro tout de suite, elle avait tenu sa promesse, mais désormais elle avait des comptes à régler avec lui. Alors, bien qu'il ait fermé la porte, elle continuait de toquer et de hurler, se fichant de passer pour une folle. Puis, bien vite, elle se rendit compte qu'elle n'avait entendu ni clé, ni verrou. La porte était-elle restée ouverte ? Si c'était le cas, elle pouvait rentrer. Elle n'allait pas s'en priver. Elle entra donc, fermant la porte derrière elle, avant de reprendre la parole. Le regard lancé par Léandro montrait qu'il n'était pas ravi de la voir ici, mais cela n'avait rien d'étonnant. Croyait-il qu'elle allait partir juste après ces quelques mots ? Etait-il aussi con pour croire cela ? « Et alors ? Tu vas faire quoi ? Allez pleurer dans les jupes de... Ah non, attend, tu n'as plus personne pour te consoler, c'est vrai ! » Avec lui, elle ne connaissait que l'attaque et la méchanceté. Elle s'approchait, se moquant totalement qu'il n'en veuille pas chez lui. Elle était heureuse, évidemment, qu'il ait tout perdu et elle ne manquait pas de lui dire. Elle était heureuse et aurait aimé le retrouver plus bas que terre pour le punir de ce qu'il avait fait à Romi et à sa famille. Il ne méritait rien d'autre que la souffrance et la solitude. Rien d'autre. A sa réponse, ce fut à son tour de le fusiller du regard. « Comment pourrais-tu être malheureux ? Pour cela, encore aurait-il fallu que tu aimes réellement Romana, non ? Tu as juste perdu ta source de revenue et l'image de la petite famille parfaite que tu voulais montrer, mais tu te fiches de tes enfants ou de ton ex-fiancé, c'est sûr ! » Comment pouvait-il assurer ne pas être malheureux ? Elle ne savait pas très bien ce qui la retenait de lui en mettre une. Elle s'étonnait elle-même. « Je ne sors pas d'ici, pas avant de t'avoir fait regretter ce que tu as fait à Romana ! » affirma-t-elle, son regard planté dans le sien. Il pouvait lui demander tant qu'il voulait, il pouvait lui ouvrir la porte pour l'inciter à partir, elle ne bougeait pas et ne bougerait pas. « Si Romana est trop gentille pour te faire comprendre comme tu l'as blessé, j'vais te le faire comprendre ! Tu ne t'en sortiras pas aussi facilement ! » Romi s'était contentée de le mettre à la porte, alors que lui avait volé de l'argent, avait mis leur vie à tous en danger, avait menti, avait mis Romi en danger alors qu'elle était enceinte, les menant même jusqu'à l'accident... Et il croyait s'en sortir aussi facilement ? Il croyait partir et puis c'était tout ? Cami vengerait sa soeur. Leurs frères finiraient peut-être par s'en mêler aussi, même s'ils étaient plus raisonnables que la plus jeune de la fratrie.
Revenir en haut Aller en bas
Léandro MazzianiLe vin est un puissant lubrifiant social
Léandro Mazziani
https://www.ciao-vecchio.com/t6531-leandro-mazziani-il-n-y-a-qu- https://www.ciao-vecchio.com/t6537-leandro-mazziani-and-links-i-m-blinded-by-the-lights#218173
Faceclaim : Ben Barnes ©KANE.
Messages : 381 - Points : 1382
Je t'avais prévenu + léandro Tumblr_inline_p4qb75sJtu1vtdfrp_540
Âge : 35 années
Métier : Directeur du musée archéologique national de Naples, responsable de l'aile de la collection des antiquités égyptiennes et pompéiennes
Je t'avais prévenu + léandro Empty
Sujet: Re: Je t'avais prévenu + léandro ( le Ven 5 Juin 2020 - 8:58 )
Je t'avais prévenu...

Léandro faisait attention à ce qu’il disait, il n’avait pas peur mais il savait que la moindre chose pouvait se retourner contre lui. De toute façon au point où il en était il savait qu’il n’avait rien à perdre. Il savait que cela serait difficile de contrer les attaques de Camilla. Alors qu’elle était entrer et continuait de déverser sa haine, le brun n’en pouvait déjà plus. Elle allait bien trop loin dans ses propos et il ne pu se retenir de la fusiller du regard.

« Tu as finis ? Vas t’en ! »


Il avait envie de la prendre par le bras et la mener vers la sortie, mais il savait qu’il risquait gros de faire ca, et même rien qu’à la toucher. Camilla pourrait crier au scandale et bien plus encore. Oui il avait tout perdu sur le plan personnel, mais il lui restait sa place de directeur, le professionnel était encore debout, alors il devait restait prudent quoiqu’il arrive.

« Pense ce que tu veux... »

Ca l’épuisait il n’avait plus la force de répondre, bien évidemment qu’il était le méchant. On pouvait penser ce qu’on voulait de lui, mais il avait aimer et aimait toujours sincerement ses enfants et Romana. Ses actions étaient bien sûr contradictoire à ce qu’il disait sur ses sentiments, mais seul son coeur savait de quoi il en retournait.

« Et tu vas faire quoi exactement ? Me tuer ?! Arrête donc tes conneries Camilla. Tu crois que j’en ai à faire quelque chose de ce que tu me dis ? Non ! Je sais tout ca, je n’ai pas besoin de toi pour me le rappeler. Alors je vais encore le répéter GENTIMENT, avant d’employer la manière forte : VAS T EN ! »

Cette fois Léandro se montrait plus menaçant et il avait fait deux pas vers la rousse, son regard était fermé et il était devenu bien plus froid. Il ne voulait pas lui faire de mal, loin de lui cette idée, mais si elle continuait il n’aurait pas le choix de la mettre dehors de force.



I can't see clearly when you're gone...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Je t'avais prévenu + léandro Empty
Sujet: Re: Je t'avais prévenu + léandro ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Je t'avais prévenu + léandro -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant