Revenir en haut
Aller en bas


 

- Invitation aux voyages. / Adam -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kalisha MooreLe vin est un puissant lubrifiant social
Kalisha Moore
https://www.ciao-vecchio.com/t5991-kalisha-entre-le-feu-et-la-gl https://www.ciao-vecchio.com/t6040-du-flair-un-esprit-commercial-un-grand-sens-relationnel-et-de-l-organisation#191391
Faceclaim : Halle Berry + © ilousilvere. (vava)
Messages : 761 - Points : 1340
Invitation aux voyages. / Adam Tumblr_nopqlwvErW1qgwf6po3_500
Âge : Née le 31/08/1979 à Toronto (Canada)
Métier : Agent artistique.. Ausssi féroce que Cerbère le chien des enfers, je veille sur mes artistes.
Invitation aux voyages. / Adam Empty
Sujet: Invitation aux voyages. / Adam ( le Jeu 9 Avr 2020 - 11:57 )
La cuisine est une forme d'art. Un cadeau à partager.
adam & kalisha
Dégustation.
Je suis rentrée cette nuit de deux jours en France. Je suis allée à la rencontre d'une jeune vedette à l'avenir prometteur. Elle m'a contacté sur les conseils d'un artiste qui fait parti de mes protégés. Et il semble qu'elle soit bien tentée dans le fait de signer avec moi. Encore une fois ma réputation a joué en ma faveur. Et puis ajouter un peu de jeunesse dans mon panel d'artiste est assez agréable.
Vu que la nuit était bien avancée quand je suis arrivée, je traine un peu au lit ce matin. Profitant de cette journée qui s'annonce très belle. Surtout qu'elle finira par un repas chez Adam. J'ai hâte de découvrir ses talents de cuisinier. Tout comme j'ai hâte de pouvoir parler voyages. Je n'irais pas au bureau je peaufinerais quelques petits détails de dossier directement de ma maison. Mon équipe peut parfaitement gérer la boite, elle a l'habitude avec mes déplacements à l'étranger. Et ainsi je pourrais pleinement préparer le dessert que je compte apporter. Un dessert tiré de mes origines et que ma mère m'a appris dés mon plus jeune âge.
Les saveurs africaines je les connais par cœur. Et j'aime les retrouver dans ma cuisine. Il est vrai que j'ai la tâche facile car ayant de la famille là bas certains ingrédients me sont directement expédier. Les trouver en Europe s'avèrent compliqués et extrêmement onéreux. Après un temps passée dans mon lit, je me lève. D'abord un bon petit déjeuner, puis je bosse un peu. Avant de passer en cuisine.

Je commence par une tarte au lait (Melktert) dans laquelle je rajoute de la cannelle et un peu de gingembre pour intensifier les goûts. Et c'est ainsi que la recette est faite dans ma famille depuis des générations. J'ai fais venir des fruits frais, du coup je prépare une salade avec des mangues, des bananes, de l'ananas, de la coco, j'y rajoute des grains de grenade pour le croquant. Les préparations en elle même sont assez rapides mais je veux que les fruits prennent tous les arômes surtout que j'y ajoute une goutte de Limoncino. C'est ma petite touche personnelle. Mes préparations sont entrecoupées de coup de fil professionnel. La journée passe assez vite au final. J'ai préparé dans un sac quelques albums photos souvenir de mes passages dans les pays de mes racines. Une façon d'échanger et de partager aussi.
Vers dix huit heures je file me doucher et m'habiller. Pour la soirée j’opte pour une robe en tissu africain dans des tons de rouge et d'orange. Si le tissu marque mes racines, la coupe est très européenne, saillante et sexy. Autant me présenter sous mes meilleurs atouts. Et puis j'aime être belle quand je sors. Ou quand j'ai l'occasion de passer une soirée en charmante compagnie. Une fois prête je récupère ma salade de fruits et ma tarte, je les pose dans mon panier en compagnie de mes albums. J'y ajoute la bouteille de Limoncino entamée pour l'occasion et je rejoins ma voiture. Je n'ai plus qu'à me rendre chez Adam. Je serais pile à l'heure vu le temps que me donne mon GPS pour arriver à son adresse dans le quartier Spanoli.

Une fois garée je lui envoie un sms pour lui dire que je suis là. Je sors de ma voiture. Récupère mon panier posé côté passager. Je ferme et j'attends Adam qui d'ailleurs ne tarde pas à arriver. A croire qu'il me guettais.
« Bonsoir Adam. Ravie de vous revoir. »
Pas certain que l'on garde le vouvoiement toute la soirée.
« Vous allez bien ? »
On passera sûrement à un moment au tutoiement, bien plus agréable dans ces instants. Je m'avance lui tendant ma main libre et puis je me ravise.
« Je pense que l'on peut se faire la bise. »
Je n'impose rien, je propose juste. Lui laissant le loisir de choisir. Je suis assez chaleureuse et encore plus avec les gens que j'apprécie ou avec ceux avec qui le courant passe rapidement. Comme ce fut le cas avec Adam lors de notre échange au café. Il aurait pu fuir après ce qu'il avait vu de moi. Mais non il a accepté de passer un moment en ma compagnie. Une fois salué on s'avance en direction de l'entrée de son immeuble.

vmicorum (fiche) Emi. & Arté (vava).


IVRESSE
des souvenirs qui illuminent les nuits et assombrissent les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Adam JacobsenToujours frais après un litre de café
Adam Jacobsen
https://www.ciao-vecchio.com/t5989-i-know-i-ve-grown-but-i-can-t https://www.ciao-vecchio.com/t6028-adam-s-notebook#191030
Faceclaim : Hugh Dancy @shiya
Messages : 601 - Points : 1069
Invitation aux voyages. / Adam Tumblr_inline_nuvhmnIqFF1qlt39u_250
Âge : 43 ans (27 nov)
Métier : Anciennement dans l'humanitaire, il tente de se reconstruire. Il peint mais travaille surtout au refuge pour animaux..
Invitation aux voyages. / Adam Empty
Sujet: Re: Invitation aux voyages. / Adam ( le Dim 12 Avr 2020 - 2:35 )

Invitation aux voyages @Kalisha Moore.


Les yeux rivés sur son carnet de recette, Adam suivait les instructions à la lettre. Ce n’etait pas supposé être très compliqué, surtout qu’il avait déjà préparé ce plat plusieurs fois. Il avait été approuvé par ses enfants, son neveu, sa nièce, sa fratrie et ses parents. Le brun ne prenait pas beaucoup de risque, mais il préférait éviter la catastrophe qu’essayer de nouvelles saveurs. Ce n’est pas ce soir qu’il sera audacieux, du moins pas en cuisine. Recette apprise il y a plus de 15 ans, alors qu’il se trouvait au Kenya, par une femme du village dans lequel il se trouvait. C’est avec fierté qu’elle lui avait écrit les ingrédients sur un morceau de papier, donnant sa petite touche personnelle pour un meilleur rendu. Adam espérait simplement que Kalisha aimerait sa version du Githeri, et surtout qu’elle n’en avait jamais goûté avant.

Laissant le plat à mijoter, Adam se dirigea dans sa chambre pour se changer. Il avait pris le temps de faire quelques boutiques avec sa sœur durant la semaine. De nombreux rires et plusieurs allers-retours dans la cabine d’essayage plus tard, il était ressorti avec une tenue pour la soirée. Il s’était arrêté sur une chemise et un jean. Simple, comme lui. Il n’en avait jamais trop fait et ce n’est pas aujourd’hui qu’il allait commencer. Il se surprit cependant à faire autant d’efforts vestimentaires. Depuis combien de temps n’avait-il pas fait les boutiques ? Des années probablement. Une partie de lui ne pouvait pas s’empêcher de culpabiliser. Tourner la page n’est pas une mince affaire, surtout après 10 ans passé avec son ex-femme. Mais ce n’est qu’un dîner, comme il l’a si bien précisé à sa cadette, il ne prefère pas penser plus loin que cela. Parce qu’il se connaît le Jacobsen, il s’enflamme rapidement.

Une fois prêt, le brun retourna en cuisine pour mettre au lave-vaisselle les plats se trouvant toujours sur le plan de travail. Il aimait cuisiner mais le rangement n’était pas son fort. L’appartement était loin d’être impeccable, mais au moins il était propre. Voyant l’heure avancer, Adam mit la table et enleva les derniers objets qui traînaient ici et là. Heureusement qu’il avait prit le temps de déballer les derniers cartons, l’appartement avait enfin une atmosphère accueillante et chaleureuse. Il était décoré des divers objets récoltés dans les différents pays, et bien sûr des photos. Erin et Marius avaient une place importante dans sa vie, impossible de ne pas remarquer ce détail en rentrant chez lui.

Son téléphone vibra et Adam descendit les marches de l’immeuble pour aller chercher son invitée. Il sourit en la voyant et ne put empêcher son regard de glisser sur les courbes que sa robe laissait deviner. « Bonsoir. C’est un plaisir aussi, vous êtes splendide » Il n’était pas avide de compliments, même si sa timidité l’empêchait parfois de trop en dire. « Je vais bien et vous ? » Il rigola en la voyant tendre la main et acquiesça devant ses mots. « Et je pense qu’on peut aussi se tutoyer ». Adam s’approcha quelque peu et fit la bise à Kalisha avant de se tourner vers l’entrée de son immeuble. « Ça n’a pas été trop compliqué à trouver ? » Le brun poussa la porte et laissa Kalisha entrer avant de tendre la main pour la laisser monter les marches jusqu’à son étage « Sans ascenseur, je suis plutôt content de vivre au premier ! » Devant son appartement, il ouvrit la porte et entra dans le couloir avant d’y inviter la brune. L’odeur du plat embaumait déjà l’entrée, chose plutôt positive pour le cuisinier. Il avança jusqu’à arriver dans le salon, donnant directement sur la cuisine. Il montra les fauteuils, ainsi que le canapé « Installes-toi je t’en prie. Tu veux quelque chose à boire ? » Il restait un peu de cuisson avant de pouvoir se mettre à table, ils avaient le temps de toute manière.


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




What doesn't kill you makes you stronger



Revenir en haut Aller en bas
Kalisha MooreLe vin est un puissant lubrifiant social
Kalisha Moore
https://www.ciao-vecchio.com/t5991-kalisha-entre-le-feu-et-la-gl https://www.ciao-vecchio.com/t6040-du-flair-un-esprit-commercial-un-grand-sens-relationnel-et-de-l-organisation#191391
Faceclaim : Halle Berry + © ilousilvere. (vava)
Messages : 761 - Points : 1340
Invitation aux voyages. / Adam Tumblr_nopqlwvErW1qgwf6po3_500
Âge : Née le 31/08/1979 à Toronto (Canada)
Métier : Agent artistique.. Ausssi féroce que Cerbère le chien des enfers, je veille sur mes artistes.
Invitation aux voyages. / Adam Empty
Sujet: Re: Invitation aux voyages. / Adam ( le Lun 20 Avr 2020 - 9:23 )
La cuisine est une forme d'art. Un cadeau à partager.
adam & kalisha
Dégustation.
Durant le trajet qui me mène chez Adam j'imagine comment pourrait se dérouler cette soirée. Bien sur je reste concentrée sur la route, mais quelques idées viennent caresser mon esprit. Je sais qu'on va parler voyages, et cette idée m'enchante. Surtout si on parle de l'Afrique. Parce qu'elle reste chère à mon cœur. Il y a de la magie dans ce pays quand on ose pousser un peu plus loin les portes du tourismes. Quand on ose aller vers le cœur qui fait battre l'âme de l'Afrique en elle même. Quand on se plonge dans ses chants, dans ses histoires. Quand on regarde dans les yeux les habitants pour lire ce que renferment leurs âmes. On parlera aussi cuisine et j'avoue que j'ai hâte de découvrir les talents de mon ancien voisin. Va t-il pouvoir faire ressortir les saveurs que l'on retrouve quand on a la chance de les découvrir sur place ? Mais je suis sûre qu'Adam est plein de surprise. Il a du aussi frôler l'âme et le cœur de l'Afrique lors de ses séjours. Et pas que de ce pays vu le métier qu'il a fait. Je pense que cette soirée va nous emporter et nous surprendre. Une bonne soirée qui va nous toucher. Et me voilà enfin arrivée. J'avertis, comme prévu, Adam et je n'ai pas longtemps à attendre le beau gosse.

C'est un bel homme alors quand il est à quelques pas de moi je laisse mon regard s'attarder. Tout ce qui est beau est agréable pour le regard, du moment que l'on reste discret et que le regard ne se fait pas indécent. Et il me semble que je ne suis pas la seule à égarer mon regard. Je souris à son compliment.
« Merci. Vous êtes pas mal non plus. Et je vais bien. L'idée de cette soirée m'a enjoué toute la journée. »
Et cette joie n'était pas juste du au fait que j'allais retrouver Adam. Cette joie avait été aussi du à la préparation des desserts, à la recherche de mes albums photos. A l'idée de me faire battre mon cœur sous le coup des souvenirs africains.
« En effet ce sera bien plus sympathique. »
Et voilà que nos joues se frôlent pour une bise amicale. Et on opte pour le tutoiement. Moins protocolaire pour ce genre de soirée. On se dirige vers l'entrée, Adam ouvre la porte de l'entré de l'immeuble.
« C'est sur que lorsqu'on est chargé c'est plus pratique.Mais monter les escaliers est un exercice très profitable pour les jambes. »
Monter et descendre les escaliers favorise et affine le galbe des jambes. Et le résultat est encore mieux quand on le pratique ce sport avec des talons. Et j'accomplis souvent ce genre d'exercice. Adam ouvre la porte de son appartement.
« Merci. »

Je pénètre dans le couloir, je suis tout de suite prise par la bonne odeur d'un plat qui mijote.
« Hum ça sent délicieusement bon. »
Une odeur qui met en appétit. On arrive dans le salon qui donne sur sa cuisine.
« C'est très cosy je trouve.»
Je laisse traîner mon regard pour m'imprimer de l'ambiance. Remarquant quelques bibelots venus de divers pays.
« Il faudrait mettre ce que j'ai apporté au frigo. »
Je pose le panier sur la table et je sors les deux desserts et la bouteille.
« J'ai fais léger pour le dessert. J'espère que tu aimeras. En tout cas ce qui mijote ouvre l'appétit. Tu me proposes quoi ? Je ne suis pas bien difficile. Même un verre de vin sera parfait. »
Je le regarde s'affairer à préparer les boissons et à finir de surveiller la cuisson.
« J'espère que je ne t'ai pas trop donné de travail avec ce plat. Tu as eu la recette où ? Sur internet ? Ou tu l'as eu lors d'un de tes séjours. »
On trouve sur la toile, certains plats exotiques parfois revisiter. Ce qui n'est pas toujours une bonne trouvaille. Le mieux c'est d'avoir les recettes typiques. Mais ce n'est pas toujours évident de les avoir et puis de les faire. Les femmes africaines ne donnent pas leurs secrets aussi facilement que ça. Et il y aussi le souci de ne pas pouvoir trouver tous les produits, surtout les épices. Mais il y a toujours des possibilités quand on est motivé.

vmicorum (fiche) Emi. & Arté (vava).


IVRESSE
des souvenirs qui illuminent les nuits et assombrissent les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Adam JacobsenToujours frais après un litre de café
Adam Jacobsen
https://www.ciao-vecchio.com/t5989-i-know-i-ve-grown-but-i-can-t https://www.ciao-vecchio.com/t6028-adam-s-notebook#191030
Faceclaim : Hugh Dancy @shiya
Messages : 601 - Points : 1069
Invitation aux voyages. / Adam Tumblr_inline_nuvhmnIqFF1qlt39u_250
Âge : 43 ans (27 nov)
Métier : Anciennement dans l'humanitaire, il tente de se reconstruire. Il peint mais travaille surtout au refuge pour animaux..
Invitation aux voyages. / Adam Empty
Sujet: Re: Invitation aux voyages. / Adam ( le Ven 1 Mai 2020 - 23:48 )

Invitation aux voyages @Kalisha Moore.


Une fois les salutations terminées, Adam proposa de passer au tutoiement. Ce serait bien plus agréable pour un repas, surtout qu’ils allaient parler des voyages mais aussi d’eux-mêmes. Pas besoin de poser la barrière du vouvoiement. Montant les marches menant jusqu’à son appartement, le brun se mit à rire en entendant la remarque de son invitée. « C’est une façon de voir les choses, j’avoue que je n’y avais pas pensé » Il n’était pas vraiment du genre aller courir vers une salle de sport de toute manière. Même s’il s’entretenait, Adam ne pouvait pas prétendre être le plus grand des sportifs. Plus jeune, il avait fait un peu de football, ainsi que du basket. Mais jamais il n’était resté dans une équipe très longtemps. Et après la naissance de ses enfants, Adam pensait que les parties de ballons dans le jardin était largement suffisantes. Non, il préférait nettement s’asseoir pour dévorer un bon livre ou regarder un documentaire.

L’odeur qui lui chatouilla les narines en entrant dans l’appartement le fit sourire. Il savait que cette fameuse odeur était l’assurance d’un plat réussit. « Merci. Normalement, c’est plutôt bon signe » Il avança dans le couloir avant d’arriver dans la pièce à vivre. « J’ai eu l’aide de ma sœur pour la décoration. Ce n’est pas tellement mon truc mais à deux on a réussi à faire quelque chose de pas trop mal » Il était plutôt heureux de son petit nid. Et si Ebba avait effectivement apporté sa touche féminine elle avait aussi donné son avis sur l’atmosphère générale de la pièce. Elle connaissait son frère par cœur après-tout.

Posant son regard sur le panier que Kalisha venait de poser sur la table, Adam lui lança un sourire « Oh, il ne fallait pas. Tu étais invitée » Il regarda la bouteille, ainsi que les desserts « Je suis certain que ce sera parfait. Merci beaucoup » Il s’attendait à ce qu’il n’ait pas été choisi au hasard. Le brun décida cependant d’attendre la fin de repas pour en demander plus sur la provenance du plat. Il mit le tout au frigo « Limoncello ? Ça sera parfait en digestif » Il proposa d’ailleurs un verre à la brune pour l’apéritif. « J’ai du vin oui. Blanc ? Ça te va ? » Il attrapa la bouteille avant de sortir deux verres « Pour tout avouer, j’ai pris du rouge et du rosé aussi, pour être préparé » Adam posa la bouteille et les verres sur la table « Oh non ne t’en fais pas. J’ai déjà fait ce plat plusieurs fois, je marche sur un terrain connu. Je voulais pas prendre trop de risques » Il rigola en avouant cela « J’ai eu la recette quand j’étais au Kenya il y a… » Il réfléchit avant de grimacer « Une bonne quinzaine d’années déjà. On aidait à l’école et une des femmes du village m’a confié sa recette. Je crois que c’est l’une de mes préférées. J’espère que tu aimeras » Il leva les yeux vers elle « Souvent, il n’y a que des légumes, mais j'ai rajouté des crevettes » Levant son verre, il trinqua sans lâcher Kalisha des yeux . « Santé » Il sourit avant de boire une gorgée. « Oh, ça me fait penser » Il reposa son verre avant de se lever pour fouiller dans un tiroir. Il sortit une photo et s’approcha de nouveau de son invité. Il posa le cliché sur la table et plaça son doigt sur une femme au centre. On pouvait y voir toute l'équipe devant la fameuse école, ainsi que les enfants du village et leur mère « Si tu n’aimes pas, cette femme sera à blâmer » Il sourit avant de tourner les yeux vers Kalisha, omettant de se montrer plus jeune « Je compte bien goûter en premier de toute manière. Et si ce n’est pas bon, je compte te faire finir le vin, comme ça tu ne t’en rendras pas compte » Et il rigola de nouveau. Bien sûr qu’il n’était pas sérieux


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




What doesn't kill you makes you stronger



Revenir en haut Aller en bas
Kalisha MooreLe vin est un puissant lubrifiant social
Kalisha Moore
https://www.ciao-vecchio.com/t5991-kalisha-entre-le-feu-et-la-gl https://www.ciao-vecchio.com/t6040-du-flair-un-esprit-commercial-un-grand-sens-relationnel-et-de-l-organisation#191391
Faceclaim : Halle Berry + © ilousilvere. (vava)
Messages : 761 - Points : 1340
Invitation aux voyages. / Adam Tumblr_nopqlwvErW1qgwf6po3_500
Âge : Née le 31/08/1979 à Toronto (Canada)
Métier : Agent artistique.. Ausssi féroce que Cerbère le chien des enfers, je veille sur mes artistes.
Invitation aux voyages. / Adam Empty
Sujet: Re: Invitation aux voyages. / Adam ( le Sam 9 Mai 2020 - 18:29 )
La cuisine est une forme d'art. Un cadeau à partager.
adam & kalisha
Dégustation.
Après s'être salué, et avoir opté pour le tutoiement nous voilà dans les escaliers qui mènent à l'appartement d'Adam. J'en profite pour faire une remarque amusante.
« Maintenant quand tu monteras tes escaliers tu penseras à ce que je t'ai dis. »
J'aurais pu rendre la phrase plus personnel, en notant le fait que mon hôte pourrait penser à moi en faisant cet exercice. Mais c'est peut être un peu tôt, un peu brusque, de parler de cette façon. Je ne veux pas que Adam voit en moi une croqueuse d'homme. Même si cette idée ne te déplaît pas. Chaque chose en son temps, la soirée ne fait que commencer.
L'odeur de la bonne cuisine vient directement me titiller les narines quand j'entre dans l'appartement. Et je le fais remarquer. Parce qu'en effet comme le signale le beau gosse, cette bonne odeur est un bon signe.
« On va se régaler. »
Je découvre son lieu de vie. Je trouve l'endroit charmant et bien décoré.
« La touche féminine dans une maison est très importante. Ta sœur a beaucoup de goût. On voit aussi l'amour qu'elle te porte par le soin qu'elle a pris dans le choix et les emplacements des objets et des meubles. »
Je me doute que la sœur a tout fait aussi pour que son frère se sente bien dans son nouvel univers. Je ne souviens combien il m'a été pénible après mon divorce de me sentir vraiment chez moi. Il manquait toujours une part de ma vie. J'ai fini par trouver le juste équilibre, mais j'ai du le faire seule. Alors quand on peut être épaulé c'est plus facile.

Je pose mon panier pour qu'Adam puisse mettre les desserts au frigo.
« Cela m'a fait plaisir et puis j'ai horreur d'arriver les mains vides. »
J'espère avoir bien prévu. Et qu'il aimera. En tout cas il semble que j'ai tapé dans le mille pour le digestif.
« Oui c'est un alcool léger et très frais. Il passe bien après un bon repas. Et je veux bien un verre de vin blanc dans ce cas. Même si j'aime aussi le rosé et le rouge, le blanc reste mon préféré. »
Je me renseigne ensuite sur le plat qui mijote et qui éveille mon appétit. Curieuse de savoir comment Adam a eu la recette, tout en espérant que la préparation ne lui ait pas donné trop de mal.
« Ah je vois. Pas amateur du danger en cuisine. »
Et je me mets à rire car vu le métier qu'il a fait je me doute que le danger il a du le frôler pas mal de fois. Je le regarde avec malice quand il hésite sur le temps qui le sépare de son voyage au Kenya .
« Certains chiffres font mal. Je comprends. J'aime bien penser que j'ai encore vingt ans ou à peine trente. Même si chaque âge a ses avantages. »
Et j'essaie de voir la vie ainsi, les années passent on ne peut rien y faire. On ne peut pas arrêter le cours du temps. Mais dans cette course on peut puiser juste garder le bon. Et encore plus quand on approche de mon âge.
« Je ne suis pas difficile et encore plus quand un homme a cuisiné pour moi. C'est toujours agréable ce genre de situation. Mettre les pieds sous la table c'est un peu un paradis pour la gente féminine. Enfin personnellement je le vois comme ça. »
Pas que je n'aime pas cuisiner, mais c'est le genre d'attention que j'apprécie venant d'un homme.
« Je pense que le mélange va être très gourmand. Santé. »
Et nos verres se cognent.

Mais à peine le tintement a retenti que Adam se lève. Je le suis du regard me demandant à quoi il pense. Et il revient avec une photo.
« D'accord. Du coup si je dois jeter un sort faut que je l'adresse à cette femme. »
Je regarde la photo avec plus d'attention et il me semble y reconnaître mon hôte, plus jeune mais les années ont eu un effet bénéfique. Il était beau gosse mais il l'est toujours autant.
« Dis moi ce ne serait pas toi là. »
Et je pose mon doigt pile sur la personne que je désigne, ne pensant pas me tromper.
« Sauf si tu as un frère beaucoup plus jeune et qui te ressemble comme deux gouttes d'eau. »
Les traits ont été marqués par le temps mais reste l'essence de son regard déroutant. Et j'éclate de rire à sa précision si par malheur le plat n'était pas bon.
« Je croyais que tu l'avais fais plusieurs fois. Doute tu de tes talents culinaires ? »
Un sourire s'accroche à mes lèvres.
« Je vois et tu crois qu'avec quelques verres dans le nez je ne ferais pas la différence entre un plat divin et un plat infâme. Attention parce que je tiens bien l'alcool. Alors il vaut mieux pour toi que ton plat soit réussi. Parce que je ne compte pas rouler sous ta table. »
Dans son lit peut être !! En tout cas j'aime beaucoup l'ambiance qui caresse cette soirée à peine commencée. Cela promet pour la suite.
« J'ai porté aussi des photos. Et je suis sur pas mal plus jeune bien sûr. »
Une petite taquinerie par rapport au fait que Adam n'a pas voulu signaler sa présence sur la photo qui se trouve encore sur la table.
« Par contre faut que je regarde avant parce que je pense que certaines ne sont pas à mettre entre toutes les mains. »
Il doit en avoir en tenue traditionnelle, certaines en maillot et peut être même certaines moins vêtue. Mais rien qui ne me fasse honte. Je ne suis pas du genre pudique. C'est juste pour embêter Adam qui n'a pas osé me signaler sa présence sur la photo.

vmicorum (fiche) Emi. & Arté (vava).


IVRESSE
des souvenirs qui illuminent les nuits et assombrissent les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Adam JacobsenToujours frais après un litre de café
Adam Jacobsen
https://www.ciao-vecchio.com/t5989-i-know-i-ve-grown-but-i-can-t https://www.ciao-vecchio.com/t6028-adam-s-notebook#191030
Faceclaim : Hugh Dancy @shiya
Messages : 601 - Points : 1069
Invitation aux voyages. / Adam Tumblr_inline_nuvhmnIqFF1qlt39u_250
Âge : 43 ans (27 nov)
Métier : Anciennement dans l'humanitaire, il tente de se reconstruire. Il peint mais travaille surtout au refuge pour animaux..
Invitation aux voyages. / Adam Empty
Sujet: Re: Invitation aux voyages. / Adam ( le Dim 26 Juil 2020 - 22:19 )

Invitation aux voyages @Kalisha Moore.


A peine dans l’appartement qu’Adam parla de la décoration, et de l’aide de sa sœur pour faire de cet appartement un petit cocon. Il a été difficile pour lui de trouver ses marques après le divorce. Le manque de ses enfants était palpable, il l’est toujours autant. Mais avant il se laissait couler, il ne savait pas comment sortir la tête de l’eau avant de tirer sur la sonnette d’alarme. Heureusement qu’Ebba avait su répondre présente, comme le reste de sa famille. Les Jacobsen-Lazzari avaient toujours été présent pour lui, mais de nature timide et réservé, l’ainé n’avait pas voulu les inquiéter.  « Oui, on est proches. Elle a tout de suite su comment faire pour que je me sente chez moi » Parce que s’il aime tout ses frères et sœurs, il y a bien quelque chose de particulier avec Ebba.

Le dessert dans le frigo, le brun servit les verres de vins puis les posa sur la table du salon. Blanc, rosé et rouge, il avait tout prévu au cas où : mais son invitée avait tranché. Lui n’avait que peu de préférence. A vrai dire, il tentait de ne pas trop boire depuis son divorce. Il n’avait pas plongé dans l’alcool après le traumatisme mais il savait que c’était un gouffre où il était facile de tomber. En compagnie de Kalisha cependant, c’était différent. « J’ai souvent du mal à réaliser que ça fait déjà si longtemps » L’âge n’était pourtant pas vraiment un problème pour lui. Du moins, pas avant que Camelia le quitte. Il avait l’impression de ne pas être au stade des autres à présent, de devoir redoubler d’effort pour se fondre dans la masse. Vivre dans un petit appartement, seul, à 43 ans…ce n’était pas dans ses plans. « J’ai beaucoup voyagé et j’ai eu deux magnifiques enfants. Je n’ai pas l’impression d’avoir perdu mon temps non ». Il a appris avec ses sœurs à ne pas demander l’âge des femmes, alors il ne part pas sur ce sujet. « J’ai toujours aimé cuisiner. Je trouve ça relaxant » Comme la peinture, mais c’est bien une chose dont il ne parle à personne.

Les verres tintèrent, les regards se croisèrent et Adam se leva pour trouver une vieille photo dans les tiroirs. « Voilà. Si tu as une poupée vaudou, s’il te plaît énerve toi sur cette femme » Il rigola avant de poser les yeux sur la version plus jeune de lui sur le papier. Il espérait passer inaperçu mais c’est evidemment raté, Kalisha a l’œil. « On ne peut rien te cacher » Il sourit « J’ai des frères plus jeunes mais c’est bien moi » Avec son air plein d’espoir et son sourire quelque peu naïf. « Et disons que je prefère prévenir que guérir »

Le brun sourit avant d’hocher la tête. Heureusement qu’il était plus ou moins certain de son plat, Kalisha ne serait pas facile à berner. « Qui te dit que ce n’est pas la vrai raison pour laquelle j’ai prévu trois bouteilles de vin ? » En plus du Limoncello. Il lui fit un clin d’œil avant de prendre une gorgée de l’alcool.

Il releva la tête quand son invitée parla des photos et ses joues prirent une teinte rosée en comprenant que certaines pouvaient moins vêtues que d’autres. Il ne changerait jamais, Ebba rigolerait probablement le voyant ainsi. « Promis j’attendrais le feu vert avant de regarder » Il sourit « Et au pire je fermerai rapidement les yeux ». Il attrapa la photo avant de la ranger « Mais j’avoue que je suis curieux. Je sortirai peut-être quelques trésors si les tiens sont assez drôles »

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




What doesn't kill you makes you stronger



Revenir en haut Aller en bas
Kalisha MooreLe vin est un puissant lubrifiant social
Kalisha Moore
https://www.ciao-vecchio.com/t5991-kalisha-entre-le-feu-et-la-gl https://www.ciao-vecchio.com/t6040-du-flair-un-esprit-commercial-un-grand-sens-relationnel-et-de-l-organisation#191391
Faceclaim : Halle Berry + © ilousilvere. (vava)
Messages : 761 - Points : 1340
Invitation aux voyages. / Adam Tumblr_nopqlwvErW1qgwf6po3_500
Âge : Née le 31/08/1979 à Toronto (Canada)
Métier : Agent artistique.. Ausssi féroce que Cerbère le chien des enfers, je veille sur mes artistes.
Invitation aux voyages. / Adam Empty
Sujet: Re: Invitation aux voyages. / Adam ( le Lun 17 Aoû 2020 - 20:18 )
La cuisine est une forme d'art. Un cadeau à partager.
adam & kalisha
Dégustation.
Difficile de ne pas voir le lien qui unit Adam à sa sœur. Il me confirme par ses paroles qu'ils sont proches. Je l'avais déjà remarqué dans le soin porté à la décoration de son appartement et dans le son de sa voix lorsqu'il en a parlé. Je n'ai pas de sœur ou de frère, je ne connais pas les sensations qu'il éprouve à l'égard de ses frères et sœurs. Je l'envie un peu sur le coup, moi qui n'ai jamais pu goûter à cette joie.
« La famille c'est un bon pilier dans les coups durs. »
J'ai apprécié le soutien de mes parents au moment de la perte de ma fille. Mais je ne veux pas me laisser happer par la mélancolie qui me prend quand je pense à  cette petite merveille, qui n'a pas eu la chance de grandir. Même après toutes ces années, la douleur est présente.
On range les affaires au frigo. Parlons de vin sur un ton léger. Tout comme des années qui effleurent nos vies. Pour moi l'âge n'est pas spécialement le chiffre qui marque le nombre de nos années passées. La société en tient compte, mais on peut aussi se fier à celui que l'on ressent. Certaines personnes sont vieilles à vingts ans alors que d'autres rayonnent de jeunesse à soixante ans. Je souris quand il parle de ses enfants. Ils doivent lui manquer.
« C'est vrai qu'ils sont magnifiques vos enfants. »
Je les vois souvent jouer dehors, je les croise quand ils rentrent de l'école, seuls ou avec leur maman.
« Et très bien éduqués. »
Toujours des petits mots gentils.
« Vous pouvez en être fier. Moi je n'ai pas cette chance car la vie est parfois cruelle. »
Adam ne voit pas ses enfants comme il le souhaite, mais il sait qu'ils sont bien portants. C'est peut être peu de chose mais, c'est mieux que rien. En tout cas l'ambiance qui règne est plaisante et le courant passe.
« Moi je préfère un bon massage pour me relaxer. »
Et je me mets à rire. Glisserais-je une idée ?
« De nos jours il est de plus en plus facile de voyager et de découvrir le monde. Les billets d'avion sont plus accessibles et on trouve de bon plan pour les logements. »
Et ce n'est pas plus mal, car on peut découvrir les différentes cultures avec plus d'aisance.

On trinque, des regards s'échangent.
« Une poupée vaudou. Attention si on part sur ce chemin là il va nous falloir un poulet à sacrifier. »
Bien sur je plaisante, et on commence à regarder des photos. Une façon de voir Adam dans son élément.  
« Vous êtes nombreux dans ta famille ? »
Vu comme il ne parle ils doivent être quelques uns. Puis il revient sur le plat et ses doutes quand à la préparation de celui ci.
« Je ne suis pas du genre difficile. Alors tu devrais échapper à un sort vaudou. »
Même si Adam compte se servir du vin en allié. Pensant que quelques verres pourraient déstabiliser mon palais ou ma tête.
« Attention si je roule sous la table et bien tu rouleras aussi. »
Un petit sourire charmeur appuyé d'un clin d’œil pour lui faire comprendre que je suis joueuse. Je porte mon verre à mes lèvres pour avaler quelques gorgées, toujours enchanté par la bonne odeur qui s'échappe de la casserole dans laquelle se trouve notre repas. Avant de parler des photos que j'ai apporté et sur ce sujet là aussi je me montre joueuse. Et il semble que Adam soit troublé par le fait qu'il y ait dans mon album des photos plus marquantes que d'autres.
« Au pire je ne peux rien dire et on verra quand tu tomberas sur une. Après tout si Eve n'avait pas croqué la pomme on vivrait tous tout nu. »
Pendant que mon hôte range sa photo, j'ouvre l'album.
« Alors là si tu mets en jeu quelques uns de tes trésors. Je vais sans souci sortir tous les miens. »
La soirée promet de devenir croustillante selon sur quels trésors on tombe. Je sors en premiers des photos prises au Kenya, à Nairobi notamment.
« J'y suis partie en 1987 et restée trois ans. J'ai beaucoup appris au prés de ma famille. Ma grand-mère était un puits de culture intarissable. Je ne me lançais pas de l'écouter. J'ai voyagé jusqu'en 1994, voulant voir le monde, découvrant d'autres cultures. J'avais une soif immense d'apprendre. Je logeais chez l'habitat, faisant des petits boulots. J'ai même été danseuse. »
Ce qui me fais sourire.
« Je ne cherchais pas à me poser ou me stabiliser. Dés que j'avais vu ce que je voulais voir et que j'avais assez d'argent je repartais. »
Et je pensais que cela durerait toujours, cette vie me plaisait et me convenait. Mais il y a eu Bruxelles et Emmanuel et ce besoin de construire une vie à deux.
« Une rencontre m'a fait un temps poser mes valises. »
Ce passage de ma vie est aussi doux que douloureux.  

vmicorum (fiche) Emi. & Arté (vava).


IVRESSE
des souvenirs qui illuminent les nuits et assombrissent les jours.


Dernière édition par Kalisha Moore le Jeu 1 Oct 2020 - 8:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam JacobsenToujours frais après un litre de café
Adam Jacobsen
https://www.ciao-vecchio.com/t5989-i-know-i-ve-grown-but-i-can-t https://www.ciao-vecchio.com/t6028-adam-s-notebook#191030
Faceclaim : Hugh Dancy @shiya
Messages : 601 - Points : 1069
Invitation aux voyages. / Adam Tumblr_inline_nuvhmnIqFF1qlt39u_250
Âge : 43 ans (27 nov)
Métier : Anciennement dans l'humanitaire, il tente de se reconstruire. Il peint mais travaille surtout au refuge pour animaux..
Invitation aux voyages. / Adam Empty
Sujet: Re: Invitation aux voyages. / Adam ( le Mer 16 Sep 2020 - 19:45 )

Invitation aux voyages @Kalisha Moore.


Les coups durs, Adam les enchaînaient depuis maintenant 4 ans. Difficile de croire que son voyage au Congo se soit passé il y a si peu de temps. Quatre petites années auront suffi à briser son mariage, perdre la garde de ses enfants et se retrouver dans ce petit appartement. Heureusement, il avait eu le soutien de sa famille comme le fit remarquer Kalisha. Comment aurait-il réagi sans ses frères et sœurs ? Sans sa mère et son beau-père pour garder un œil sur lui ? Il ne préférait pas se poser la question, il savait au fond que la réponse serait particulièrement mauvaise. Spécialement après sa dernière crise, celle où il avait appelé Ebba en renfort, cela avait été la preuve supplémentaire qu’il n’aurait jamais pu garder la tête hors de l’eau sans sa fratrie. « On a de la chance oui, j’en suis conscient. On est tous soudés, même si nous sommes une famille recomposée » Pour beaucoup cela impliquait des problèmes, des jalousies et des disputes. Cela n’avait jamais été le cas pour les Jacobsen-Lazzari. Bien sûr il y a eu les enfantillages, les chamailleries de gamins, mais jamais rien de bien méchant. Un peu comme ses propres enfants. « Merci. C’est vrai qu’ils sont beaux. Mais je ne suis pas neutre sur la question » Comme tout parent, Adam voyait en Erin et Marius deux petites merveilles. Chaque objectif atteint pour ses bambins était un adjectif atteint pour lui également. Il pensait avoir plus de recul après avoir travaillé autour d’autant d’enfants, mais cela n’était évidemment pas le cas. Son sourire s’effaça en entendant que Kalisha n’avait pas eu le droit à ce bonheur. « Oh… je suis désolé » Il ne voulait pas remuer le couteau dans la plaie, il savait à quel point ce genre de sujet pouvait être douloureux.

Alors il parla plutôt de la cuisine, chose qu’il faisait généralement pour se relaxer. La remarque de son invitée le fit rire. « Et bien qui sait, après le repas, ça viendra peut-être au programme » Il réalisa le sens de sa phrase qu’après l’avoir dite. Sur la rigolade – dans sa tête – cela sonnait autrement.  Il n’avait pas l’habitude d’être aussi rentre-dedans. Il se racla la gorge, confus.

La photo posée sur la table, Adam se dépêcha de montrer la femme lui ayant donné la fameuse recette. « Une poupée vaudou ET un poulet ?! J’espère vraiment que je n’ai pas mis trop de sel dans la recette alors… » Parce que Kalisha semblait savoir de quoi elle parlait. Cela le fit sourire. « On est 7 enfants. Autant dire que les repas de famille sont mouvementés » Même si Aurora et Miles avaient quitté Naples maintenant.

Le vin, voilà sa petite idée pour que l’experte ne se doute de rien. Il capta son regard charmeur, répondit au sourire alors que ses joues s’enflammaient. Il ne tenta même pas de le cacher, c’était presque sa marque de fabrique.

Le sujet reparti sur les photos et les expériences de chacun. « C’est une philosophie intéressante, tu t’entendrais bien avec ma sœur » Comme a son habitude lorsque quelqu’un parlait de voyages et de découvertes, Adam lui donna toute son attention. Il imagina les paysages et les odeurs rien qu’en l’écoutant parler. « La vie de troubadour… Je ne sais pas si ça nous quitte vraiment un jour » Une addiction dangereuse qui lui avait d’ailleurs coupé les ailes. Son envie de découverte avait été plus forte que la raison. « Danseuse ? » Il releva le regard en haussant un sourcil. Voilà une chose intéressante. « On peut pas dire que ce soit mon point fort » Cela le fit rire de nouveau. « Mais si mon repas n’est pas trop mauvais, peut-être que je pourrais avoir une démonstration ? Au lieu de la poupée vaudou »

Adam comprit à la fin de la phrase de Kalisha qu’elle parlait d’un homme. Celui qui avait calmé ses envies de voyages un instant. Un peu comme Camelia pour lui même. « Difficile d’y échapper hein ? » à l’amour bien sûr. Ça tombe dessus sans qu’on s’en aperçoive et souvent sans même qu’on le demande. « Et tu t’es posé dans quel coin du coup ? » Après avoir tant voyagé, le monde était à ses pieds. « C’est la naissance de Marius qui nous a fait nous arrêter » Il bu une gorgée de son vin alors que ses yeux traînaient encore sur les photos « Il y a du bon et du mauvais dans toutes les situations, faut juste se souvenir du meilleur » C’est ce qu’il essayait de faire chaque jour, même si parfois c’était plus difficile que d’autres.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




What doesn't kill you makes you stronger



Revenir en haut Aller en bas
Kalisha MooreLe vin est un puissant lubrifiant social
Kalisha Moore
https://www.ciao-vecchio.com/t5991-kalisha-entre-le-feu-et-la-gl https://www.ciao-vecchio.com/t6040-du-flair-un-esprit-commercial-un-grand-sens-relationnel-et-de-l-organisation#191391
Faceclaim : Halle Berry + © ilousilvere. (vava)
Messages : 761 - Points : 1340
Invitation aux voyages. / Adam Tumblr_nopqlwvErW1qgwf6po3_500
Âge : Née le 31/08/1979 à Toronto (Canada)
Métier : Agent artistique.. Ausssi féroce que Cerbère le chien des enfers, je veille sur mes artistes.
Invitation aux voyages. / Adam Empty
Sujet: Re: Invitation aux voyages. / Adam ( le Aujourd'hui à 9:17 )
La cuisine est une forme d'art. Un cadeau à partager.
adam & kalisha
Dégustation.
La famille le lien qui souvent nous permet de tenir debout, De sortir la tête de l'eau quand on coule. Elle peut aussi être le plus vil des serpents et se servir de nos faiblesses pour nous anéantir un peu plus. La famille c'est comme la vie, à double tranchant, les sourires peuvent se transformer en larmes. Certaines s'effacent et d'autres restent marquées à jamais. Je sens bien dans les mots de Adam à quel point il est proche et soudé de ses frères et sœurs. Je n'ai pas eu cette chance, fille unique mais aimée, c'est toujours mieux que rien. Quand aux enfants j'en ai été privée aussi, sale coup du destin qui a mis un terme à mon mariage et pourtant on s'aimait comme des fous.
« Moi j'ai une famille de cœur. »
Les liens sont même parfois plus forts qu'avec une famille de sang, on voit les choses différemment, on pardonne aussi plus facilement.
« Ce n'est pas grave de ne pas être neutre, c'est logique en tant que parents. »
Je trouvais Rose Malya si belle, unique, avec le délicat mélange des traits de son père et des miens.
« Merci. »
Mot souffle signe que malgré les années passées la douleur était encore aiguë. Ce que mon hôte comprend puisqu'il change habillement de sujet. J'apprécie son geste mais j'ai toujours vu en Adam un homme sensible et bien éduqué. Même si nos chemins se sont peu croisés dans le passé alors qu'il était encore mon voisin. Et que le présent nous fait juste lever le voile. Mais il y a des évidences qui se voient, au travers du regard, des mots employés et des gestes dessinés. Et la discussion part vite dans un peu du n'importe quoi mais c'est léger et très agréable.
« Oui et quelques herbes aussi à brûler. »
Bien sur que je le taquine, même si j'ai assisté à des rites, je ne les ai jamais pratiqué. Il ne faut pas jouer avec ce genre de chose si on est pas sûr de ce que l'on fait. On ne sait jamais comment un rite loupé peut se terminer. Mais je peux en parler sans prendre de risque.
« Ah je vois sacré famille. Votre mère a du mérite. Mais quand on aime on ne compte pas. »
Et puis entendre rire sept enfants cela doit être magique. Les Noël, les anniversaires tous ces événements doivent prendre de belles couleurs à chaque fois.

Et les rires raisonnent alors que l'on parle de vin et que j'ajoute les effets qu'il pourrait avoir si on abusait un peu. Effets que je me ferais une joie de partager avec le beau gosse. Ou serait le plaisir si on ne roulait pas tous les deux sous la table un peu enivrés de ce liquide alcoolisé. Je le trouve irrésistible quand il sourit et en plus ses joues se teintent d'une jolie couleur. Est ce que monsieur serait timide quand on aborde certains sujet un peu plus chaud ? Je vais m'amuser à le titiller pour voir si ses joues continuent à se parer de douces teintes. Je m'éprouve aucune gêne en parlant de photos qui pourraient être un peu olé olé. Après tout c'est juste la nature. Et sans le serpent on vivrait tous sans vêtement. Et dans un paradis en plus.
« Peut être que tu me la présenteras un jour. »
On en est pas encore là mais le hasard peut faire que je la croise en croisant Adam. Allez savoir ce que la vie nous réserve, elle est parfois bien cachottière et nous surprend sans qu'on s'y attendre vraiment. Le mot danseuse fait un peu plus tilter Adam que le mot vaudou. Faut dire que je choisirais également la danse si on me proposait les deux options. Du coup je peux parfaitement comprendre sa demande.
« Si le repas est bon et que tu es sage. Je pourrais te montrer quelques pas. Tu verras c'est juste une question de déhanché. »
Et vu comme je le regarde et comme je prononce ce mot, mon déhanché risque fort de prendre une autre ampleur dans sa tête. Va t-il rougir encore ? Ou sourire d'avantage ? L'un comme l'autre me fait craquer. Il n'y aura peut être pas trop besoin de vin pour rouler sous la table.

Je parle un peu plus de ma vie, de mes envies de connaître mes racines, le monde. De mes envies de découverte et d'apprendre des autres. Une envie mise en pause à ma rencontre avec celui qui allait devenir mon mari.
« Oui je pense que quand on a ce genre de vie on a du mal à rester en place. »
D'ailleurs après mon divorce j'étais repartie. D'abord j'étais perdue, cela m'avais tué le cœur et l'âme de me séparer. Mais on se détruisait et rien ne sortait de bon de notre mariage. Le poids de la mort de notre fille était trop lourd et malgré nos efforts on arrivait pas à passer au dessus. Cette rupture fut terrible, un vrai crève cœur.
« On a vécu en France là où était sa famille. En Haute Savoie. J'y étais bien et heureuse mais la vie nous a joué un sale tour et malgré nos efforts notre mariage n'a pas résister. Quand on a divorcé je suis repartie en Afrique avec un besoin immense de me ressourcer. J'étais tellement paumé. Malheureuse. J'avais tout perdu. Mais on doit continuer à se battre et c'est ce que j'ai fais. »
Je parle peu de ce passage de ma vie. Mon mariage, ma fille, seul Constello connaît ma véritable histoire. Mais Adam semble d'une certaine façon avoir les mêmes blessures que moi, même si pour lui ses enfants sont en vie et bien portants. Cela doit être plus douloureux de ne pas pouvoir les voir dans ce cas.
« Je suis allée ensuite retournée au Canada et au USA. En 2003 j'ai débarqué à Naples pour le première fois. J'ai eu un coup de cœur pour cette ville. Et j'y ai acheté une maison. Je m'y suis installée définitivement en 2014. Voilà tu connais presque tout de moi. »
Et je lui souris en savourant quelques gorgées de mon vin.
« Et en effet il ne faut se souvenir que du meilleur. Cette soirée devrait faire partie de mes bons souvenirs. »
Petit clin d’œil qui se veut charmeur, main qui frôle innocemment celle de Adam en tournant les pages de mon album photos.  

vmicorum (fiche) Emi. & Arté (vava).


IVRESSE
des souvenirs qui illuminent les nuits et assombrissent les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Invitation aux voyages. / Adam Empty
Sujet: Re: Invitation aux voyages. / Adam ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Invitation aux voyages. / Adam -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut