Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : stocks imminents chez Amazon et ...
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Filtre à douche WinArrow WA550 avec cartouche remplaçable
24.70 €
Voir le deal

 

- (terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Port de Santa Lucia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Jun-ho GonettiLe vin est un puissant lubrifiant social
Jun-ho Gonetti
Faceclaim : Park Seo Joon@endlesslove
Messages : 417 - Points : 382
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is Tumblr_o3y2y3MpkC1tpi24go5_400
Âge : 32 bougies à son actif
Métier : Plongeur, pirate des temps modernes
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is Empty
Sujet: (terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is ( le Ven 10 Avr 2020 - 14:14 )

Home is where the heart is @Athenais Spiliotis.


Cinq jours qu’ils étaient en mer. Jun-Ho et l’équipe, la famille de la goélette. Il aimait voir chaque pirate ainsi, un lien unique les liaient quand les vagues portaient le bateau vers de nouveaux horizons. L’asiatique ne pensait pas que la vie le ferait plongeur. Suite de circonstances qui l’ont mené vers cette extraordinaire aventure. Il voyait cela comme le dernier cadeau de son père, un conseil précieux qui lui avait fait croiser la route de Virgil en Angleterre. Jun-Ho n’était pas fait pour se poser dans une jolie maison et travailler dans un bureau,son géniteur le connaissait trop bien pour savoir cela, le jeune homme avait besoin d’autre chose. La routine le rendait fou, il aimait les découvertes, les rencontres. Il vivait pleinement sans savoir ce que l’avenir lui réservait. Cela faisait peur au plus grand nombre mais lui adorait ce sentiment d’incertitude.  

Si l’Italien était heureux sur le pont, cela ne changeait pas sa joie de revenir sur la terre ferme. Il tentait toujours de ramener un cadeau pour sa petite sœur et sa mère, mais aussi de beaux souvenirs à raconter à Athenais. La nonne était toujours dans un coin de sa tête, et il n’était pas rare de l’entendre prononcer son prénom à tout va. Une anecdote, une histoire banale et la jolie brune revenait toujours dans la discussion. C’était plus fort que lui et maintenant il ne tentait même plus de s’en empêcher. A quoi bon se voiler la face. Son cœur était teinté d’un nouvel amour et sa tête ne pouvait plus s’en détourner. Il vivrait avec, laissant la demoiselle lever les yeux vers un être supérieur. Jun-Ho ne croyait pas en dieu, qu’importe le nom qu’on puisse lui donner. Il connaissait cependant les différentes fêtes, les événements chrétiens et bouddhistes. Les avantages de grandir dans une famille si ouverte sur le monde et les autres.

A peine le pied hors de la goélette qu’il l’aperçu. Pas Athenais non, cela aurait été une vision bien plus charmante. Il y avait cette jeune femme, celle qui avait prit la mauvaise habitude de venir lui parler dès qu’elle le croisait. Jun-Ho n’était pas farouche, mais il n’était pas stupide non plus. La demoiselle le suivait, lui proposait souvent des verres qu’il refusait en prétendant avoir à faire ailleurs. Elle était jolie bien sûr, mais l’asiatique ne voulait pas lui donner de faux espoirs. Il n’avait pas envie d’une relation. Bien rapidement la blonde l’approcha et lui lança un sourire qui devait en faire craquer plus d’un. « Tu dois être bien solitaire quand tu pars en mer aussi longtemps… ? » Elle entortilla une mèche de cheveux entre ses doigts tout en lui lançant un regard charmeur. Jun-Ho haussa les épaules « Pas vraiment non. On est toute une équipe » La demoiselle ne se laissa pas démonter par le manque d’intérêt et sans crier gare, approcha son corps de celui du marin. Il ne s’y attendait pas, et encore moins que les lèvres de la blonde viennent se poser sur les siennes. Elle avait toujours été entreprenante mais là elle faisait fort. Il ne fallut que quelques secondes à Jun-Ho pour réagir et se décaler vivement. « C’est juste un petit avant-goût » Et elle partit, comme si ce qu’elle venait de faire était la chose la plus naturelle du monde. L’asiatique resta immobile plusieurs secondes, se sentant bien idiot devant la situation. Il soupira finalement, se maudissant de ne pas avoir réagit pus vite et tourna la tête. C’est à ce moment que son cœur rata un battement. Ce n’était pas l’après-coup du baiser non, mais bien la vision d’Athenais se trouvant non loin de lui. Le pirate retrouva bien rapidement son sourire et s’avança vers elle. « Je viens à peine d’arriver. Je comptais justement venir te voir »



code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Athenais Spiliotis10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Athenais Spiliotis
http://www.ciao-vecchio.com/t6936-le-scepticisme-est-le-commence http://www.ciao-vecchio.com/t6995-s-il-y-a-un-prix-pour-manque-de-jugement-e-crois-que-j-ai-le-ticket-gagnant-athenais
Faceclaim : Nathalie Emmanuel + @.liloo_59
Messages : 451 - Points : 630
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is 34d5476039d60da304d1ffc21d891de3707df327
Âge : 31 ans
Métier : Sans travail.
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is Empty
Sujet: Re: (terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is ( le Ven 10 Avr 2020 - 17:09 )
“Ce n’est probablement rien, ils sont en retard à cause du mauvais temps.” Athenais leva ses yeux vers Tamara qui lui avait dit quelques jours plutôt qu’un bateau s’était échoué en pleine mer. Immédiatement, elle avait pensé au Sea of Legends. L’idée que Jun-Ho soit… Non. Elle se le refusait et ses mains jointes se serrèrent un peu plus. “Je n’aurais pas du te le dire.” La bonne soeur détourna sa tête des cieux pour la regarder : “Tu crois ?” Tamara fit claquer sa langue contre son palais : “Je suis désolée ok …?” Et puis elle partit, laissant son amie seule avec ses prières et Dieu pour compagnie.

Elle releva sa tête, ferma les yeux et reprit ses suppliques. Celle de protéger cet homme qu’elle chérissait un peu plus chaque jour. Elle demandait également le pardon du Père Éternel de se détourner de lui le soir et de penser à l’Asiatique plutôt qu’à sa grandeur. Elle n’oubliait pas de lui demander si cela voulait dire qu’elle devait quitter les ordres et rejoindre celui que son cœur avait choisis ? Aucune réponse ne venait. Pas même un signe. Sauf si la disparition du bateau en mer était le signe qu’elle attendait depuis tout ce temps. Que sa vie était au couvent, ici, et non auprès d’un homme. Son amour devait être dirigé vers Dieu. Point final. Son cœur se serra à cette idée. Sa tête se baissa en même temps que ses pensées : comme si le poids de cette possible vérité était trop lourd à porter. Ses pouces sur son front, un râle sortit de sa gorge :

“Dieu, protégez Jun-Ho. Je vous en prie. Ramenez-le moi…”
Elle se signa et se leva avant de sortir de la cathédrale pour reprendre

Quelques jours plus tard, alors qu’elle faisait les courses, elle entendit des clients dirent que la goélette allait appareiller bientôt. Il n’en fallait pas plus à Athenais pour sortir en laissant les courses dans le caddie. Elle devait le voir. Elle devait voir si c’était the Sea of Legends. Le cœur tambourinant à tout rompre dans sa poitrine : elle prit soin de ne pas pousser les passants, mais son pas pressé faisait que les gens lui laissaient le passage. A-t-on déjà vu une nonne courir de la sorte ? Probablement pas. Les habitants de Naples la regardaient perdre son souffle à slalomer entre eux. Finalement, elle arriva sur le port. Il y avait du monde, juste assez pour faire un accueil triomphal au bateau qui était devenu populaire dans le cœur des Napolitains. Se faisant un chemin, elle arriva à quelques mètres du ponton : se refusant d’approcher plus.

C’est là qu’elle le vit.

Jun-Ho et une autre femme. Son cœur se déchira alors que ses lèvres s’entrouvrirent. Le rouge lui monta immédiatement aux joues et ses yeux se mirent à brûler tant elle contenait sa rage. Sa colère. Sa déception. Qui était-elle pour réagir de la sorte ? Évidemment que le marin avait le droit de voir qu’il voulait. Il devait probablement avoir une dizaine de femmes à ses pieds. Il n’était pas à blâmer. Elle non plus. Ce n’était pas sa faute si Dieu s’est mise sur sa route à l’heure où elle n’avait plus rien dans sa vie. Avalant sa salive, elle assista impuissament au baiser échangé : achevant son cœur de femme. Elle s’était fait des films. Même si elle quittait l’ordre : Jun-Ho ne pourrait jamais s’intéresser à elle. Athenais ne connaissait rien à la vie en dehors du couvent. Elle ne connaissait rien aux choses de l’amour. La bonne sœur tournait déjà les talons pour s’éloigner, mais elle entendit la voix du marin. Elle ferma les yeux, morda férocement sa lèvre inférieure avant de lui faire face. Athenais prit une longue inspiration et après avoir avalé sa salive pour reprendre toute sa contenance : lui sourit en espérant qu’il ne voit pas au combien son cœur était brisé.

“Tu n’as pas besoin de dire cela.” Sa voix était douce, bien que tremblante. “Tu dois être occupé et avoir d’autres personnes à voir…” Elle rajouta rapidement : “Comme ta maman et ta sœur. Et probablement cette demoiselle.” Elle pointa du menton la femme qui s’éloignait. “Je suis juste heureuse que tu ailles bien. Que tu sois sain et sauf sur la terre ferme et non sur cette mer instable.” Son père devait se retourner dans sa tombe en l’entendant parler comme ça. Elle qui était presque née sur un bateau : elle les fuyait aujourd’hui comme la peste.


jamais je n'avouerais
J'avais pourtant appris la leçon, mon cœur connaissait la chanson. Mais tout vacille accroche toi ma fille : t'as le cœur trop fragile évite les idylles. ▬ Hercules + @bat'phanie.


Dernière édition par Athenais Spiliotis le Jeu 16 Avr 2020 - 18:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jun-ho GonettiLe vin est un puissant lubrifiant social
Jun-ho Gonetti
Faceclaim : Park Seo Joon@endlesslove
Messages : 417 - Points : 382
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is Tumblr_o3y2y3MpkC1tpi24go5_400
Âge : 32 bougies à son actif
Métier : Plongeur, pirate des temps modernes
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is Empty
Sujet: Re: (terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is ( le Jeu 16 Avr 2020 - 15:34 )

Home is where the heart is @Athenais Spiliotis.


Jun-Ho était loin d’être un coureur de jupons. Le jeune homme avait beau voir du paysage, rencontrer de nouvelles personnes fréquemment, il ne draguait pas à tout va. Sa vie était déjà suffisamment remplie pour ressentir le besoin de se laisser aller dans les bras de toutes les femmes qu’il croisait. Evidemment qu’il succombait parfois aux plaisirs de la chair, il n’était pas un saint non plus. Mais l’Italien n’était pas esclave de ses envies, il avait un tas d’autres activités pour se tenir occupé, il n’avait rien à combler. Cependant, certaines femmes ne recevaient pas toujours le message : comme celle l’attendant de pieds ferme sur le port de Naples. A peine le temps de dire au revoir à l’équipage qu’elle lui sauta dessus, tentant coûte que coûte de le faire flancher. Le rentre dedans ne marchait pas avec le plongeur, elle aurait dû le comprendre depuis le temps. Mais non, elle poussa le vice plus loin et posa ses lèvres contre celles de Jun-Ho. Il ne s’y attendait pas, il fut si surprit qu’il resta simplement immobile, les bras ballants. La blonde s’éloigna et il resta ainsi, avalant sa salive en se demandant ce qu’il venait de se passer. Cela n’allait pas l’aider pour le futur : il devait vraiment mettre les choses au clair avec cette femme.

Mais pour le moment, il devait aller voir Athenais. Comme un idiot, il était parti sans ton téléphone et ne s’en était rendu compte qu’une fois la goélette sur les eaux. Impossible de faire marche arrière et il n’émit même pas l’idée à son capitaine. Le plongeur avait cependant l’habitude de donner des nouvelles journalières à la nonne, il devait réparer cette erreur en allant la voir personnellement. Il tourna la tête et sourit en voyant qu’elle se trouvait déjà là. Savait-elle que l’équipage du Seas of Legends arrivait aujourd’hui ? Était-elle ici pour lui ? Son cœur accéléra à cette idée et en la voyant se retourner, il avança rapidement et l’appela pour attirer son attention.

Le ton de sa voix lui fit cependant froncer les sourcils. Il ne savait pas quoi, mais il le sentait. Il l’écouta et quand elle montra du menton la demoiselle, Jun-Ho n’eu pas besoin de tourner la tête pour savoir de qui elle parlait. Pourquoi était-il si gêné à l’idée qu’elle l’ait vu ? Ce n’était même pas de sa faute. Et puis cette demoiselle inaccessible tournerait toujours ses yeux vers le ciel plutôt que sur l’Asiatique. Voilà ce qu’il en conclu, elle n’aimait pas voir des gestes aussi privés se faire en public. « Je ne connais même pas son prénom » Il réalisa en même temps qu’il prononçait les mots que cela n’aidait pas sa situation, au contraire.  « Enfin…Je veux dire qu’elle est apparue de nulle part » Il se passa la main dans les cheveux alors qu’il s’embrouillait dans ses propres explications. « Je voulais te voir parce que j’ai pas pu te contacter. J’ai oublié mon téléphone avant de partir » Il espérait qu’elle ne s’était pas inquiété « La mer a été clémente. Et puis avec un capitaine comme Virgil, il ne faut pas t’en faire » Jun-Ho sourit avant de la regarder. « Je peux marcher un peu avec toi ? » Peut-être attendait-elle quelqu’un d’autre ? « J’ai pris quelques clichés, je pourrais te les montrer si tu veux »



code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Athenais Spiliotis10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Athenais Spiliotis
http://www.ciao-vecchio.com/t6936-le-scepticisme-est-le-commence http://www.ciao-vecchio.com/t6995-s-il-y-a-un-prix-pour-manque-de-jugement-e-crois-que-j-ai-le-ticket-gagnant-athenais
Faceclaim : Nathalie Emmanuel + @.liloo_59
Messages : 451 - Points : 630
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is 34d5476039d60da304d1ffc21d891de3707df327
Âge : 31 ans
Métier : Sans travail.
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is Empty
Sujet: Re: (terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is ( le Jeu 16 Avr 2020 - 19:02 )
Athenais se sentait tellement idiote en cet instant, de réagir de la sorte comme une adolescence de seize ans qui voyait son crush lui glisser entre les doigts. Ce n’était pas comme si elle pouvait espérer une quelconque vie avec Jun-Ho. Elle avait promis à Dieu de lui rester fidèle et elle ne comptait pas briser sa parole : quand bien même Satan lui offrait des visions enivrantes le soir venu. Combien de fois c’était-elle réveillée avec la main dans son entre-jambe ? Bien trop pour ne pas rougir rien que se souvenant du nombre. Pourtant, cela était humain. Elle le savait. Était-ce un péché de rêver de la sorte d’un homme ? Ou bien est-ce que cela faisait d’elle une personne normale ? Athenais ne savait pas, mais la torture était douce et enivrante. Peut-être qu’elle devait expier la luxure de son cœur en suivant les conseils de la nouvelle mère supérieure ? L’idée de se flageller le dos ne lui plaisait pas cependant. Elle n’avait pas envie de se charcuter le dos à coup de lanières de cuirs pour expier des pensées qu’elle ne pense pas impure. Tant qu’elle ne passait pas à l’acte et restait sur le chemin de la foi : Satan pouvait bien tenter de faire son œuvre. Malgré tout, elle se mordait le bout de la langue avant de finalement faire un petit reproche. Juste un petit. Juste assez pour montrer que son cœur s’était serré. Jun-Ho affirmait ne pas connaître son nom. Elle avala difficilement sa salive, mais afficha ce sourire qu’elle offrait à tous quand quelque chose la contrariait. Le marin expliqua qu’il avait oublié son téléphone et que cela était pour cette raison qui ne l’avait pas contacté. Elle ne dit rien, mais elle fut soulagée.

“Elle n’a pas été si clémente que ça. Un bateau s’est échoué et j’ai cru que…” Elle s’arrêta. Elle rougit un peu avant de racler la gorge : “J’ai cru que c’était le vôtre.” Alors oui, elle s’était inquiétée. Dieu avait dû entendre ses suppliques. Jun-Ho se tenait devant elle. “Tu sais bien que je m’inquiéterais toujours pour toi.” Après tout… Pas besoin de dire pourquoi.

Après avoir pris une longue inspiration et quelques secondes d’hésitations, elle hocha la tête pour accepter qu’il marche avec elle.

“Je dois retourner faire les courses. Quand j’ai appris que the Sea of Legends arrivait, j’ai tout laissé en plan.”
Elle regarda sa montre, elle allait probablement être en retard pour le coup, mais tant pis. “Vous avez trouvé des choses intéressantes ?” Si elle n’était pas rassurée de le savoir sur l’eau, elle était fascinée par son métier qui était bien plus excitant et palpitant que le sien.


jamais je n'avouerais
J'avais pourtant appris la leçon, mon cœur connaissait la chanson. Mais tout vacille accroche toi ma fille : t'as le cœur trop fragile évite les idylles. ▬ Hercules + @bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
Jun-ho GonettiLe vin est un puissant lubrifiant social
Jun-ho Gonetti
Faceclaim : Park Seo Joon@endlesslove
Messages : 417 - Points : 382
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is Tumblr_o3y2y3MpkC1tpi24go5_400
Âge : 32 bougies à son actif
Métier : Plongeur, pirate des temps modernes
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is Empty
Sujet: Re: (terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is ( le Mar 21 Avr 2020 - 5:57 )

Home is where the heart is @Athenais Spiliotis.


Jun-ho réalisa que quelque chose n’allait pas, qu’Athenais était agacée. Il ne pouvait cependant pas imaginer que son cœur ait pu se serrer. Elle qui tournait les yeux vers dieu ne pouvait pas jalouser une jeune femme ayant posée ses lèvres contre celles du plongeur. L’idée n’effleura même pas l’esprit de l’Asiatique qui tentait de ne pas succomber aux sentiments lorsqu’il s’agissait de la jolie nonne. Il se surprenait même à maudire l’Etre éternel de lui avoir arrachée la jeune femme. La nouvelle lui fit rapidement oublier ce problème. « Un bateau s’est échoué ? » Il n’était pas au courant. Et si Virgil en avait entendu parler, il s’était gardé de le dire à l’équipage. Rien de pire pour faire baisser le moral des troupes. Cela inquiéta le plongeur qui décida d'en apprendre plus une fois de retour chez lui.

Athenais s’arrêta et Jun-Ho fit de même. En l’entendant, il comprit pourquoi elle était bouleversée. Cela n’avait rien à voir avec la jeune femme, mais bien avec le bateau. Le plongeur soupira à ses propres espoirs avant de capter le regard de son amie. « Hey… » Il s’assura qu’elle ne quitte pas des yeux avant de continuer « Je reviendrais toujours vers toi »

Le brun reprit la marche et tenta d’alléger le sujet de conversation. Il ne voulait pas rester sur cette note négative, il ne le faisait jamais. « Allons faire quelques courses alors » Il ajusta la sangle du sac autour de son épaule et sourit en la voyant regarder sa montre « Si tu es en retard, tu pourras me blâmer » Même s’il savait que le mensonge était un péché. Avait-il vraiment tort cependant ? Elle avait détourné sa route pour aller le voir. « On a été sur le site pour préparer le terrain. Il faudra qu’on y retourne pour remonter tous les trésors à la surface. » Il aimait imaginer remonter un coffre au trésors, remplit de pièces et de diamants. Ce n’était jamais le cas « Mais on a bien délimité les espaces, on sait maintenant à quoi s’en tenir » Et c’était déjà une bonne avancé. « Et toi ? Tout se passe bien au couvent ? » Même si la routine était de rigueur « Ma mère m’a demandé de te passer le bonjour. Elle parle beaucoup de toi » Jun-Ho avait le droit à une discussion sur la jeune femme à chacun de ses retours. Bien sûr que sa mère connaissait le crush que son fils portait à la jolie nonne.




code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Athenais Spiliotis10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Athenais Spiliotis
http://www.ciao-vecchio.com/t6936-le-scepticisme-est-le-commence http://www.ciao-vecchio.com/t6995-s-il-y-a-un-prix-pour-manque-de-jugement-e-crois-que-j-ai-le-ticket-gagnant-athenais
Faceclaim : Nathalie Emmanuel + @.liloo_59
Messages : 451 - Points : 630
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is 34d5476039d60da304d1ffc21d891de3707df327
Âge : 31 ans
Métier : Sans travail.
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is Empty
Sujet: Re: (terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is ( le Mar 21 Avr 2020 - 19:11 )
Difficile de cacher ses émotions quand vous ressentiez à la fois de la peine et du soulagement. Elle était heureuse que Jun-Ho soit encore en vie, mais désespéré d’avoir vu l’exemple typique d’une femme qui peut faire ce qu’elle veut avec lui sans avoir peur du jugement divin. Athenais était jalouse et cela était une mauvaise chose, encore plus pour une bonne sœur. Si ce n’était pas un péché : cela amenait forcément de mauvaises choses. Était-elle aussi faible que cela pour ne pas se rendre compte qu’elle brûlait ses ailes un peu plus à chaque rencontre ? Elle se faisait du mal pour rien. Jun-Ho était inaccessible et elle devait se faire une raison. Pourquoi espérer et continuer de se leurrer ? Alors, elle tenta de chasser tout cela en changeant de sujet : avec l’espoir que cela passe. Mia hocha donc la tête en l’entendant demander si un bateau s’était échoué. Son regard plongé dans le sien, elle ne s’attendait pas à cette révélation. Elle avala sa salive et rougit immédiatement. Impossible pour elle de se contrôler, ni de lui offrir le plus beau des sourires. Elle était si faible devant ces grands yeux et cette risette, à faire craquer n’importe qui.

Athenais reprit la marche, Jun-Ho lui proposait de venir avec elle : comment refuser de passer quelques minutes à ses côtés. Elle perdit son sourire, hocha négativement la tête : “Si je dis ça, je suis bon pour le purgatoire.” Non, elle ne pouvait pas dire qu’elle voyait Jun-Ho en dehors du couvent et assez souvent d’ailleurs. La Mère Supérieure trouverait un moyen de tout gâcher.

Ne voulant surtout pas parler des conséquences que pouvait avoir son retard, elle lui demanda comment s’était passé son expédition : toujours curieuse d’entendre ses récits qui la faisaient voyager. Athenais était reconnaissante de pouvoir partager cela. Son quotidien était bien moins morose ainsi.

“Vous repartez dans longtemps ou vous restez à quai pendant quelque temps ?” Demanda-t-elle curieuse. Un jour, elle avouerait à Jun-Ho que la mer avait fait partit de sa vie avant de devenir son malheur. Mais pas aujourd’hui.

Juste retour des choses, voilà maintenant son ami qui la questionne sur sa vie au couvent.

“Cela est bien moins intéressant que toi. Les jours se suivent et se ressemblent. La Mère Supérieure montre un peu plus chaque jour au combien elle ne me supporte pas.” Elle haussa les épaules : “Mais je fais des efforts pour rester sur le chemin et ne pas me laisser briser par elle.” Oui, cela résumait parfaitement ces dernières semaines et celles à venir très certainement. Elle retrouva son sourire en entendant Jun-Ho lui transmettre les salutations de sa maman. “Tu lui passeras le bonjour également ? Comment elle va ? Et ta sœur ? Elles sont tous les jours dans mes prières."


jamais je n'avouerais
J'avais pourtant appris la leçon, mon cœur connaissait la chanson. Mais tout vacille accroche toi ma fille : t'as le cœur trop fragile évite les idylles. ▬ Hercules + @bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
Jun-ho GonettiLe vin est un puissant lubrifiant social
Jun-ho Gonetti
Faceclaim : Park Seo Joon@endlesslove
Messages : 417 - Points : 382
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is Tumblr_o3y2y3MpkC1tpi24go5_400
Âge : 32 bougies à son actif
Métier : Plongeur, pirate des temps modernes
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is Empty
Sujet: Re: (terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is ( le Sam 25 Avr 2020 - 19:39 )

Home is where the heart is @Athenais Spiliotis.


En voyant Athenais s’inquiéter, Jun-Ho ne pu retenir un élan de sincérité. Il ne supportait tout simplement pas de voir cette once de tristesse dans les yeux bruns de la jeune femme. Alors il tenta de la rassurer, lui offrant un sourire qu’elle lui rendit. Il sentit d’ailleurs son cœur fondre, se sachant condamné face à ce genre de risette. Il détourna rapidement le regard pour cacher le rouge qui lui montait aux joues, ne réalisant donc pas qu’Athenais était dans le même état.

La remarque de la jeune femme lui fit froncer les sourcils. Il continua de marcher et après quelques secondes de silence tourna le regard vers elle « Je ne t’apporte pas de problèmes en te voyant hein ? » De ce fait, il voulait s’en assurer. Hors de question que la nonne reçoive des remontrances parce qu’il était trop égoïste pour ne pas s’éloigner. Si jamais il le devait, il le ferait : pour elle. Cela lui briserait le cœur mais n’était-il pas voué à se briser de toute manière ? Jamais il n’aurait Athenais. Elle avait choisi un chemin qu’il ne pourrait jamais suivre. Et même s’il le faisait, cela ne résoudrait pas le problème.

Jun-Ho avait la chance de dire que son métier était également une passion. Il n’aurait pas fait long feu derrière un bureau à faire de la comptabilité. Il était bien plus à son aise avec l’équipage du Seas of Legends. « On va rester à quai pendant 8 jours. Ensuite on risque de partir 2 bonnes semaines » Il tapota sa poche « Cette fois, je n’oublierai pas mon téléphone, promis ! » Il ne ferait pas la même erreur deux fois.

Avançant vers le magasin, le plongeur demanda comment se passait la vie au couvent. Il n’y connaissait pas grands choses, même s’il savait que les restrictions étaient grandes. Lui serait incapable de vivre ainsi et dans un sens il admirait la persévérance et la foi de la nonne. Après tout elle avait trouvé sa voix, qui était-il pour juger. Ou pire : essayer de l’en détourner ? « Pourquoi elle ne te supporte pas ? Qu’est-ce que tu as bien pu faire de mal ? » Avec un visage aussi angélique que celui d’Athénais, Jun-Ho se demandais bien de quoi on pouvait lui en vouloir. « Tu es la personne la plus douce et compréhensive que je connaisse. S’il y a bien une personne pour représenter toutes les valeurs de l’amour et de l’acceptation des autres c’est bien toi » Pour son plus grand malheur.

« Elles vont bien. Maman prend du temps pour dessiner. Elle a toujours adoré ça. Et Nora parle sans arrêt de toi. Elle dit même qu’elle voudrait devenir comme toi quand elle sera plus grande » Il se mit à rire avant de continuer « Chose qui me semble compliqué étant donné qu’elle suit les pas de ma mère concernant la religion » Le bouddhisme, donc



code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Athenais Spiliotis10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Athenais Spiliotis
http://www.ciao-vecchio.com/t6936-le-scepticisme-est-le-commence http://www.ciao-vecchio.com/t6995-s-il-y-a-un-prix-pour-manque-de-jugement-e-crois-que-j-ai-le-ticket-gagnant-athenais
Faceclaim : Nathalie Emmanuel + @.liloo_59
Messages : 451 - Points : 630
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is 34d5476039d60da304d1ffc21d891de3707df327
Âge : 31 ans
Métier : Sans travail.
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is Empty
Sujet: Re: (terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is ( le Dim 26 Avr 2020 - 17:00 )
Soulagée, malgré la déception d’avoir maintenant des images de lui avec une autre dans sa tête, elle fit son possible pour profiter de l’instant avant qu’elle ne doive reprendre le chemin du couvent. Elle allait probablement être en retard, mais elle s’en moquait en cet instant, car il était devant elle. Athenais ne pouvait rien demander de plus. Dieu avait protégé le bateau et parmi à Jun-Ho d’être sain et sauf. Marchants à ses côtés pour aller au super marché, elle sourit tristement quand il lui demanda s’il lui apportait des problèmes.

“Ne t’en fais pas, elles n’ont pas besoin de cet argument pour me rendre la vie difficile.” Parce que si la Mère Supérieure était contre elle, beaucoup suivaient le mouvement et faisaient pareil : pour être dans les bonnes grâces de cette femme qui à tous les pouvoirs au couvent. “Mais ne t’en fais pas, ça va aller.” Et elle l’espérait. Pour l’instant, rien ne disait que la situation n’allait pas s’arranger un jour. Elle espérait pouvoir faire comprendre à Levia qu’elle n’était pas un danger.

Préférant s’attarder sur le métier de Jun-Ho qui mélangeait passion et professionnalisme : elle était toujours avide de l’entendre parler de ses expéditions. Parce que cela était aux antipodes de sa propre vie. Elle prit note du nombre de jours où il allait pouvoir rester sur la terre ferme. Il partirait presque le double après, mais tant pis. Elle rigola doucement quand il lui promit de ne pas oublier son téléphone :

“Le principal c’est que tu reviennes d’accord ?” Rien d’autre ne compte. Elle ne rajouta pas ces quelques mots, réfrénant ses envies d’en dire plus : de tenter un peu plus le diable à s’immiscer dans son esprit.

Contre sa volonté, le sujet retomba sur le couvent et elle n’avait plus d’excuse pour éluder la question. Alors, elle soupira longuement en regardant droit devant elle :

“Tu veux la liste par ordre alphabétique ou par ordre d’importance ?” Elle souriait, mais son coeur n’était pas en proie à la même légèreté. Elle laissa le silence s’installer avant de répondre : “D’une parce que je n’ai pas la peau blanche, elle a clairement fait plusieurs allusions et puis… J’étais dorloté par l’ancienne Mère Supérieure, celle qui m’a recueilli quand…” Elle s’arrêta. Athenais avala sa salive : “Alors, elle estime que j’ai eu trop de privilège.” Et aujourd’hui : elle en payait chaque jours le prix.

Ses joues se mirent à devinrent aussi rouge que deux tomates bien mûres quand il la complimenta. Elle détourna même sa tête pour qu’il ne remarque pas au combien elle était émue… Pour ne pas dire heureuse de l’entendre prononcer ses paroles. Même s’il devait les dires à d’autres, là, maintenant, tout de suite : ces mots étaient pour elle et rien que pour sa personne. Trouvant finalement un échappatoire, elle demanda comment aller la maman et la soeur de Jun-Ho. A sa grande surprise, Nora semblait avoir une fascination sur elle. Ce qui la laissa sans voix :

“Oh je ten prie ne la laisse pas devenir nonne.” Sans savoir que de toute façon elle n’avait pas la foi. “Il y a tellement des métiers intéressants, valorisant et qui lui tendent les bras.” Athenais ne souhaitait pas à d’autres jeunes filles de rentrer, même s’il y avait tous les ans quelques nouvelles arrivées. Quand Jun-Ho la rassura en lui disant qu’elle ne partageait pas la relation de son père, elle rigola : “Tu m’as fait peur.” Elle était rassurée oui. En tant que bonne soeur, elle devrait prêcher la bonne parole pour recruter, mais elle ne voulait pas que la petite Nora subisse les mêmes problèmes qu’elle. Toutes les personnes de l’Eglise n’était pas ouvert d’esprit. “Passe leur le bonjour quand tu les vois hm ?”

Athenais rentra dans le magasin et sourit quand une employée arriva avec ses articles :

“Ma soeur, je vous ai gardé vos courses. Tout va bien ?” La nonne prit le panier : “Merci beaucoup, oui tout va bien ne vous en faites pas. Vous salurez votre grand-mère pour moi ? Je passerais la voir demain après que son rendez-vous avec l'infirmière. - Je n’ai pas besoin de lui rappeler, c’est une des choses qu’elle attends avec impatience.” Athenais rigola doucement : “Prenez soin de vous, merci encore.” Elle s’inclina respectueusement avant de se tourner vers Jun-Ho : “Désolée pour ça.” Elle lui sourit et reprit les courses. “Tu as prévu quoi durant ces huit jours sur la terre ferme ?” Demanda-t-elle curieuse en regardant les articles dans les rayons.


jamais je n'avouerais
J'avais pourtant appris la leçon, mon cœur connaissait la chanson. Mais tout vacille accroche toi ma fille : t'as le cœur trop fragile évite les idylles. ▬ Hercules + @bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
Jun-ho GonettiLe vin est un puissant lubrifiant social
Jun-ho Gonetti
Faceclaim : Park Seo Joon@endlesslove
Messages : 417 - Points : 382
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is Tumblr_o3y2y3MpkC1tpi24go5_400
Âge : 32 bougies à son actif
Métier : Plongeur, pirate des temps modernes
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is Empty
Sujet: Re: (terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is ( le Sam 2 Mai 2020 - 16:10 )

Home is where the heart is @Athenais Spiliotis.


A la mort de son père, Jun-Ho avait appris à lâcher prise. Il ne s’attardait pas sur les problèmes et utilisait plutôt son énergie à trouver les points positifs de chaque situation. C’est ainsi qu’il gérait ses sentiments pas la belle marchant à ses côtés. Il savait qu’il ne pourrait jamais l’avoir dans ses bras et pourtant il se contentait de quelques heures par semaines à discuter. Il n’aurait pu jamais la rencontrer, il aurait pu se morfondre. A la place il parlait un peu trop de la nonne, vantant ses mérites et laissant percevoir ses sentiments à ceux qui voulaient bien prendre le temps de l’écouter. Mais quand Athenais se confiait sur l’un de ses tracas, le plongeur avait bien du mal à garder la même philosophie. Il détestait l’idée qu’elle puisse souffrir : physiquement ou mentalement. Alors il s’assura que sa présence n’était pas mauvaise, qu’il n’apportait pas des soucis à son amie quand elle retournait au couvent. Son père lui avait souvent dit que la présence des hommes dans ce genre d’endroit était mal vue. Surtout s’ils ne tournaient pas leur regard vers le ciel. La réponse d’Athenaïs ne lui plus guère, mais il n’en rajouta pas, la voyant changer de sujet.

L’emploi du temps du pirate n’était jamais le même. Il était parfois difficile pour lui d’organiser des évènements sans savoir s’il serait en mer ou à terre durant les prochaines semaines. Mais il ne changerait cette vie pour rien au monde. « Je suis certains que tes prières nous accompagnent » Il se doutait que son amie utilisait sa foi pour les protéger du mauvais sort. Il sourit avant de continuer « S’il y a bien un dieu là-haut, il ne m’a pas créé pour être enfermé dans un bureau. Il a mis Virgil sur ma route » Il n’était pas rare que Jun-Ho parle de la possibilité d’un être supérieur. Il n’y croyait pas vraiment, qu’importe le nom qu’on lui donne. Mais dans la famille où il avait grandi, la religion était importante. Il se reprit cependant, grimaçant légèrement « J’espère que je ne t’offense pas en disant si » La religion de nouveau sur le tapis, Jun-Ho en profita pour creuser un peu sur le sujet. Quelque chose clochait, il le sentait, même s’il ne pouvait pas dire quoi.  En entendant la réflexion sur sa couleur de peau, il arrêta la marche, visiblement choqué par les propos de son amie. « La peau blanche … ? » Il serra les dents avant de la regarder. Il tentait de garder son calme alors que ce genre de chose l’insupportait. « Ta peau est parfaite comme elle est. Tu es absolument magnifique et si elle n’arrive pas à voir la beauté où elle se trouve, cette mère supérieure ferait bien de revoir quelques priorité » Voilà qu’il s’emballait, parlant bien trop comme à son habitude. Il ne réalisa même pas le compliment qu’il venait de faire, prit par la colère des mots entendus. Puis il fronça les sourcils, réalisant qu’Athenais n’avait pas terminé sa phrase. « Je ne sais pas quand elle t’a recueilli. Et tu me le diras quand tu le voudras. Mais ça ne donne aucun droit à la mère supérieure de te traiter comme ça »

Le pirate se calma nettement en parlant de sa famille. Nora adorait Athenais, tout comme sa mère. « Elle a dit qu’elle voulait donner le sourire aux gens, comme toi » Il rigola « Je lui ai expliqué qu’il y a pleins de métiers qui redonnent le sourire aux gens. Elle est encore jeune de toute façon » Il tourna le regard vers son amie « Je leur passerai. Mais tu devrais passer à la maison un jour, elles seraient ravies »

Entrant dans le magasin, Jun-Ho laissa Athenais discuter avant de sourire « Ne t’en fais pas. Le devoir avant tout hein ? » Il l’a suivi dans les rayons « Je vais en profiter pour voir quelques amis et passer du temps avec ma famille. » Il devait en profiter avant de reprendre la mer « Nous avons prévu d’aller camper avec quelques amis. Je ne sais pas encore quel soir par contre » Il sourit avant de la regarder « Tu as déjà été camper ? » Probablement quand elle était jeune mais il préférait demander « J’aimerais bien passer du temps avec toi aussi. Si tu as quelques après-midis de libre »




code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Athenais Spiliotis10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Athenais Spiliotis
http://www.ciao-vecchio.com/t6936-le-scepticisme-est-le-commence http://www.ciao-vecchio.com/t6995-s-il-y-a-un-prix-pour-manque-de-jugement-e-crois-que-j-ai-le-ticket-gagnant-athenais
Faceclaim : Nathalie Emmanuel + @.liloo_59
Messages : 451 - Points : 630
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is 34d5476039d60da304d1ffc21d891de3707df327
Âge : 31 ans
Métier : Sans travail.
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is Empty
Sujet: Re: (terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is ( le Dim 3 Mai 2020 - 21:38 )
Marchant au côté de Jun-Ho, Athenais s’en voulait de se sentir à sa place : d’apprécier autant ces moments avec lui. Elle ne devrait pas. Cela lui était interdit et pourtant la voilà à chercher constamment le contact avec le plongeur. Elle était inexorablement attirée à lui et cela pouvait être un jeu dangereux, très dangereux. Surtout quand tous les yeux étaient posés sur elle. Le moindre faux pas et elle serait éjectée. Elle le savait et cela la terrifiait. Le monde de l’extérieur n’était pas le sien. La dernière fois, elle avait terminé dans la rue et ne devait son salut que grâce à Marguerite et à Dieu. Ce qu’elle faisait était même pire puisqu’elle parlait également des problèmes au couvent. Quelque chose qui ne devrait pas sortir les murs du cloître. Pour ne pas trop en dire, elle changea de sujet et s’assura qu’il ne sente pas plus son mal-être. Oui, il pouvait lui apporter des problèmes, mais pour rien au monde elle ne voulait s’éloigner de lui. Car quand tout semblait triste et morne dans sa vie : elle n’avait qu’à penser à lui pour aller mieux. Alors non. Elle refuserait d’arrêter de le voir. Elle ne faisait rien de mal de toute façon. Aux dernières nouvelles, ce n’était pas un crime de parler aux autres.

Jun-Ho allait bien repartir en mer qui plus est, leurs rencontres étaient toujours fortuites : courtes, mais terriblement essentiel. Elles étaient comme une bouffée d’air frais. Cela permettait à Athenais de reprendre ses forces et aller mieux par la même occasion. Elle sourit en l’entendant utiliser le "si". Oui, c’était probablement que les desseins de Dieu pour son ami devaient être couverts de bleus. Le métier de plongeur lui allait bien, elle devait l’avouer : elle l’avait déjà vu parler de ses expéditions avec des étoiles dans les yeux. Son si beau regard dans lequel elle aimerait se noyer tous les jours.

“Tout le monde à le droit de penser ce qu’il souhaite, forcer les gens à croire en quelque chose est tout sauf sain. Ne t’en fais pas, tu peux parler librement en ma compagnie.” Athenais savait sa foi. Elle n’avait pas besoin que tout son entourage suive l’enseignement de l’Église.

Habillement, le marin remit le sujet du couvent sur le tapis et Athenais n’avait pas le cœur de lui mentir. Elle aurait dû cependant. Mais elle n’en était pas capable. Elle ne voulait pas commencer à raconter des mensonges à Jun-Ho. Il ne le méritait pas. Elle le vit s’arrêter et continua avant de faire de même pour se retourner. Posant son regard sur lui, elle rougit en souriant doucement. Jamais elle n’avait entendu son ami parler de la sorte. Encore moins prendre sa défense :

“Ne t’en fais pas, je ne l’écoute pas.” Et c’était vrai. Elle hocha sa tête : “Levia ne m’a pas recueillie. C’est son prédécesseur qui m’a trouvé et élevé. Marguerite, elle s’appelait. À sa mort, quand Levia à prit la suite, elle a considéré que j’avais été trop favoriser. Elle fait donc un exemple de moi. Mais ça va aller ne t’en fais pas. Je suis plus forte que j’en ai l’air.” Plus qu’elle ne le pensait elle-même.

Reprenant la marche, elle se devait d’arrêter Nora en entendant son grand frère dire qu’elle voulait suivre ses traces. Elle posa sa main sur son cœur : non pas qu’elle détestait sa vie de nonne, juste qu’elle ne la conseillerait pas aux futures générations. Ayant été élevé dedans, cela était devenu une normalité pour elle, mais si on lui demandait son conseil : elle dirait aux autres d’attendre et d’être certaine avant de faire ce serment. Car il était lourd à poter. Athenais portait le poids de ce dernier tous les jours. Notamment, quand Jun-Ho était à ses côtés.

“Tu as raison. Si elle veut aider, je veux bien la prendre sous mon aile pour être volontaire dans des foyers de personnes âgées ou bien pour aller s’occuper des animaux. Je peux lui trouver des œuvres caritatives à faire.” Elle rassura tout de suite le frère : “Des choses sûres qui ne la mettront pas en danger.” Au cas où il aurait des doutes.

Dans le magasin, elle se fit arrêter par une employée. Prenant le temps de parler avec elle, Athenais ne pressa pas la conversation : faisant en sorte d’écouter sincèrement ce que voulait lui dire cette femme. Le panier en main, elle reprit les courses en sortant la liste de sa poche et son crayon pour rayer les articles. Elle demanda à Jun-Ho ce qu’il comptait faire de son temps libre, le regardant de temps en temps, elle ne perdit pas une seule miette de sa réponse.

“Cela semble être un excellent programme.” Elle réfléchit quand il lui demanda si elle avait déjà campé. “Plusieurs fois, oui, enfin, si tu comptes camper le fait de dormir à la belle étoile sur un bateau.” Parce qu’Athenais passait tout son temps libre sur le bateau avec son père. Elle arrêta la recherche de produit en entendant qu’il voulait passer du temps avec elle. “Tu n’es pas encore ennuyé par mes histoires et le fait qu’il ne se passe rien dans ma vie ?” Dit-elle pour le taquiner. Elle rigola doucement. “Mais soit, si tu veux passer du temps avec l’incarnation de la banalité, je verrai si je peux me libérer. Mercredi prochain, je dois aller dans un centre de réhabilitation juvénile. On peut voir pour manger ensemble si tu veux ?” Est-ce qu'elle venait de proposer un rendez-vous à Jun-Ho ?

Toujours était-il qu'elle rougit et détourna son regard pour cacher sa confusion : attrapant le pot de cornichons qui était le plus proche alors que ce n'était pas sur sa liste. Une fois les courses terminées, Athenais quitta Jun-Ho sur le pas de la porte du couvent en le remerciant de son aide. Elle prit même le temps de le regarder s'éloigner en sentant son coeur se serrer et en se retenant de lui courir après.


jamais je n'avouerais
J'avais pourtant appris la leçon, mon cœur connaissait la chanson. Mais tout vacille accroche toi ma fille : t'as le cœur trop fragile évite les idylles. ▬ Hercules + @bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is Empty
Sujet: Re: (terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- (terminé) [JUNAIS] Home is where the heart is -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Port de Santa Lucia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut