Revenir en haut
Aller en bas

-25%
Le deal à ne pas rater :
-100€ sur l’Ecran incurvé PC 31,55″ Lenovo G32qc-10 QHD 144Hz
299.99 € 399.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : stocks imminents chez Amazon et ...
Voir le deal

 

- [terminé] Athenais | Divine rencontre. -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Port de Santa Lucia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Virgil Alwood10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Virgil Alwood
https://www.ciao-vecchio.com/t6189-virgil-le-pirate-des-temps-mo https://www.ciao-vecchio.com/t6230-mon-seul-et-unique-amour-reste-l-ocean
Faceclaim : Shemar Moore © vmicorum..(vava)
Messages : 1022 - Points : 1540
[terminé]  Athenais | Divine rencontre. - Page 2 QumO
Âge : 46 ans / né le 20/03/1974 en Jamaïque
Métier : Plongeur en haute mer / Propriètaire de la goelette la "Seas of Legends" avec laquelle il sillonne les mers.
[terminé]  Athenais | Divine rencontre. - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Athenais | Divine rencontre. ( le Mar 16 Juin 2020 - 10:16 )
La mer dans les veines.
Athenais & Virgil

Virgil trouve dommage que la jolie Athenais ne puisse pas visiter l'intérieur de sa goélette. Il ne voit rien de mal dans cette proposition, mais il respecte cette retenue du au fait qu'elle est nonne. Le destin lui donnera peut être l'opportunité de le faire plus tard. Qui sait ? En tout cas le pirate ne désespère pas. En attendant la demoiselle le complimente sur le Seas of Legends, il est tellement fier de ce qu'il a réalisé.
« Elle était en piteux état quand je l'ai vu la première fois. Abandonné en cale sèche. Elle m'a attiré et je l'ai acheté et puis restauré me servant des photos que l'ancien propriétaire avaient et de documents que j'ai cherché. »
Il n'a pas compter ses heures, passant parfois des nuits blanches, mais le résultat obtenu en valait le coup. Il ne regrette pas les sacrifices qu'il a fait pour redonner à cette merveille l'apparat de ses jeunes années. La discussion s'engage mettant en avant les difficultés du choix d'Athenais. Mais si Virgil voit sa liberté entravée, elle elle voit une autre façon d'être libre. Même si elle ne peut pas aller là où elle le désire. Son cœur et son âme peuvent toujours s'évader. Du moment que cette vie lui apporte le bonheur c'est le principal. Il y a bien des gens, que le pirate rencontre lors de ses voyages, qui ne comprennent pas qu'il préfère la mer à la terre. Des gens qui ne comprennent pas sa façon de vivre avec pour seules attaches son équipage et son bateau. La belle a trouvé sa famille et c'est l'essentiel.

« En effet la liberté de penser est primordiale. Et il est vrai que l'on peut parfaitement s'évader tout en restant dans un même lieu. »
Lui même parfois quand il est cloué au sol, ferme les yeux et vogue sur des mers imaginaires. Entendant le bruit des vagues, sentant les embruns marins. Pas besoin d'aller bien loin pour visiter le monde. Le ressenti sera différent mais la sensation d'être libre sera présente.
« Sûrement, la vie est un grand mystère, tout comme l'univers. L'humain reste complexe et chacun perçoit les choses à sa manière. Je sais que je mourrais si on privait de la mer. J'ai du être un poisson dans une autre vie. »
Il se met à rire.
« Mais je comprends ce que vous dites. L'esprit peut s'évader vers d'autres lieux, d'autres univers, même si le corps reste dans un seul et même endroit. »
Et dans ces moments là l'imagination peut être débordante. Virgil laisse un instant Athenais pour aller lui chercher à boire, il lui confie une occupation vu que la belle a trouvé une erreur dans un nœud de marin. Ce fait le trouble, car il se demande comment une nonne peut connaître un tel nœud et voir l'erreur. Il a sa réponse quand il revient vers elle et qu'elle lui avoue avoir été élevée sur un bateau de pêche, celui de son père. Il comprend mieux cette compétence à refaire le nœud correctement. Et il comprend aussi pourquoi elle a eu peur de l'eau. Son âme d'enfant a été traumatisée par une vision des plus horrible. Ces jours en mer seule a côté du cadavre de son père ont été une épreuve. Quelle a affronté avec brio, mais qui a laissé de profonde blessure.

En tout cas Virgil compatit. Et lui jure de ne rien révéler de cette histoire à Jun-Ho, et un serment de marin à marin c'est sacré; et encore plus quand on est capitaine. Il l'emportera dans sa tombe, c'est certain.
« Non n'ayez crainte j'ai encore plein de trésor à découvrir. Et la sirène qui aura m'a peau n'est pas encore née, ou je ne l'ai pas encore trouvé. Alors je pense finir centenaire. »
Il se met à rire voulant chasser les pensées moroses qui ont envahi la tête d'Athenais. Il s'en veut un peu d'avoir bousculer des souvenirs douloureux. Et bien entendu en retour il lui propose son aide, si un jour elle a besoin. Il sera là. C'est aussi une promesse.
« De rien, on a un code d'honneur entre homme de la mer et je l'applique toujours. »
Ils boivent quelques gorgées, et la belle revient sur le sac.
« Non j'en ai en réserve. Je sais que vous le ramènerais. »
Il sourit à sa remarque.
« Vous êtes ici chez vous Athenais. Vous pouvez venir quand vous voulez. Quand la goélette est à quai je ne suis jamais bien loin d'elle. Même si j'ai un pied à terre à Naples. J'aime traîner sur ces planches en bois. Je vais vous chercher le sac. »
Il repart à l’intérieur et il en profite pour prendre l'album photo concernant le Seas of Legends. La demoiselle pourra voir comment il était délabré quand Virgil l'a acheté. Et voir l'avancer des travaux au fil des mois. Elle aura même une vision de l'intérieur de la goélette.
« Voilà pour le sac. Et si vous voulez savoir à quoi ressemble ce bijou quand je l'ai vu pour la première fois. Je peux vous prêter l'album. Vous verrez toute l'évolution et même ce que sa coque renferme. Avec votre imagination vous pourrez vous projeter dans la cabine du capitaine. »
Il ramasse les pommes pour les mettre dans le sac. Et pose l'album à côté de la jeune femme. La laissant libre de l'accepter et de l'emporter si elle le désirait. Si cela lui était autorisé.  

vmicorum.


La Mer berceau
de l'âme du marin. Écrin de vie du cœur du pirate. Elle est caresse, elle est tempête. Et jamais elle ne se dévoile totalement.

Revenir en haut Aller en bas
Athenais Spiliotis10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Athenais Spiliotis
http://www.ciao-vecchio.com/t6936-le-scepticisme-est-le-commence http://www.ciao-vecchio.com/t6995-s-il-y-a-un-prix-pour-manque-de-jugement-e-crois-que-j-ai-le-ticket-gagnant-athenais
Faceclaim : Nathalie Emmanuel + @.liloo_59
Messages : 451 - Points : 630
[terminé]  Athenais | Divine rencontre. - Page 2 34d5476039d60da304d1ffc21d891de3707df327
Âge : 31 ans
Métier : Sans travail.
[terminé]  Athenais | Divine rencontre. - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Athenais | Divine rencontre. ( le Sam 20 Juin 2020 - 13:28 )
Écoutant avec attention les détails que lui donnait Virgil sur ce magnifique navire, elle ne peut pas s’empêcher de sourire en voyant la passion dans les yeux du capitaine. Il aimait ce qu’il faisait, il aimait son bateau et Athenais comprenait parfaitement ce sentiment. Elle avait vu le même amour dans le sourire de son père quand il parlait de la mer et de son travail. On ne devenait pas marin, qu’il lui répétait quand elle était enfant, on naît marin. Être sur the Sea of Legends la projetait dans une enfance heureuse et insouciante sur cette île qui l’avait vu naître. Les bons repas fait par sa mère avec les poissons rapporter par son père, les longues veillés sur la place où son père lui racontait mille et une histoire sur les profondeurs de la mer et les légendes qui entourait cet élément. Elle pourrait les raconter à son tour sans avoir besoin à chercher bien loin dans sa mémoire. Pourtant, ces souvenirs étaient un fardeau la plupart du temps, elle savait que plus jamais elle n’aurait la chance d’entendre la voix rauque de son père au coin d’un feu bien nourrit. Il était terminé ce temps-là.

“Dieu vous a donné l’amour de la mer et vous a donné votre place sur l’eau.” Elle sourit : “Vous êtes faits pour cela, tout simplement.” Elle ne croyait pas en plusieurs vies qui influencerait celle actuelle. Athenais croyait en l’enfer et au paradis, cela était bien suffisant pour une jeune demoiselle comme elle qui avait bien souvent du mal à remettre en question les enseignements de sa famille et ceux qui ont marqués sa vie. Bien que curieuse de nature, elle trouvait plus facilement du réconfort dans ce qu’elle connaissait.

Se confiant sur son passé, Athenais précisa qu’elle souhaitait que cela reste un secret entre eux. Jun-Ho le saurait un jour, elle voulait juste prendre son temps pour lui en parler. Virgil était l’exception qui confirmait la règle : elle ne parlait pas de son passé. À quiconque. Pourtant, elle avait évoqué la mort de son père sans trop flancher à ce capitaine de navire. Elle avait grandi avec l’idée qu’on pouvait faire confiance à ceux qui aiment la mer. C’était ce que son père lui disait régulièrement.

“Vous ne vous rendez probablement pas compte au combien, vous parlez comme lui.”
Et cela la fit sourire. Elle retrouvait dans les traits de caractère de Virgil ceux de son père et cela la rendait réellement heureuse. C’était comme parler avec lui, d’une certaine façon. Dieu avait mis sur sa route Virgil et elle ne comptait pas le laisser s’éloigner d’elle.

Demandant à nouveau si cela posait problème s’il pouvait lui prêter un sac : elle sourit en entendant sa réponse. Elle hocha la tête pour confirmer qu’en effet : elle ramènerait ce dernier dès qu’elle n’en aurait plus besoin. Athenais n’était pas une voleuse et n’oubliait jamais les mains tendues dans sa vie. Souriant à l’idée que ce paquebot pourrait être un point d’ancrage en cas de besoin.

“C’est adorable de votre part, merci infiniment.” Le laissant s’éloigner, elle ramassa les courses qui étaient tombées et attrapa le sac de marin pour tout ranger à l’intérieur sans perdre une seule miette de ce que lui racontait Virgil. Les courses bien rangées, elle attrapa le libre et son sourire s’agrandit lorsque son regard caressa les photos. “C’est superbe !” Elle referma soigneusement l’album et le rangea avec le reste des courses : “Je ne sais pas comment vous remercier d’autant de gentillesse.” Elle ferma le sac et le jeta sur son épaule. “Vous avez une belle âme, je suis heureuse de savoir Jun-Ho entre d’aussi bonnes mains. Aucun doute que vous me le ramènerez à bon port.” Athenais ne se rendait même pas compte qu’en disant cela : elle insinuait explicitement son attachement pour lui.


jamais je n'avouerais
J'avais pourtant appris la leçon, mon cœur connaissait la chanson. Mais tout vacille accroche toi ma fille : t'as le cœur trop fragile évite les idylles. ▬ Hercules + @bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
Virgil Alwood10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Virgil Alwood
https://www.ciao-vecchio.com/t6189-virgil-le-pirate-des-temps-mo https://www.ciao-vecchio.com/t6230-mon-seul-et-unique-amour-reste-l-ocean
Faceclaim : Shemar Moore © vmicorum..(vava)
Messages : 1022 - Points : 1540
[terminé]  Athenais | Divine rencontre. - Page 2 QumO
Âge : 46 ans / né le 20/03/1974 en Jamaïque
Métier : Plongeur en haute mer / Propriètaire de la goelette la "Seas of Legends" avec laquelle il sillonne les mers.
[terminé]  Athenais | Divine rencontre. - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Athenais | Divine rencontre. ( le Sam 4 Juil 2020 - 18:58 )
La mer dans les veines.
Athenais & Virgil

Il est facile en attendant Virgil parler de sa goélette de sentir sa passion, son amour même pour cette merveille qu'il a restauré. Tout comme il est facile de saisir que l'univers de la mer a toujours fait parti de sa vie, tout comme l'envie d'y voguer. Il ne se serait jamais vu enfermer derrière un bureau, ni même faire un métier en extérieur. La terre ferme il y pose les pieds que lorsqu'il ne peut pas faire autrement. Il a besoin d'entendre le bruit des vagues éclater contre la coque de son bateau. Il a besoin d'avoir cet élément liquide et envoûtant autour de lui. Tout comme il a besoin de sentir l'air marin fouetter sa peau. La piquant d'embruns salés. La mer c'est son univers et ce n'est pas prêt de changer. Et quand il met le Seas of Legends à quai, il se languit se repartir vers l'horizon qui se dessine dans des dégradés de bleus intenses.
« Sûrement. Je sais que trouver sa route peut s'avérer parfois compliqué, moi elle c'est très vite offerte à mes yeux. Et je ne regrette rien. Ni les tempêtes, ni les mers d'huile. »
Le pirate n'a nullement peur d'affronter les affres de Poséidon. Qu'il déchaîne les vagues ou qu'il fasse tomber le vent. Chaque nouveau voyage est une découverte et une aventure que Virgil et son équipage se font une joie de surmonter.

Si Athenais au début c'est sentie un peu hésitante, elle se retrouve rapidement à son aise et se met à parler de son père. Et de cet événement violent qui provoque à présent sa peur de l'eau. Les mots qu'elle pose avec douceur et pudeur, Virgil promet de les protéger et de les garder pour lui. Certains pourraient sourire quand il parle de code d'honneur, mais une parole de marin ne se brise pas. Et encore plus quand on a le cœur et l'âme d'un pirate.
« Je prends vos mots comme un compliment. Votre père devait être une personne exceptionnelle. »
Même si pour sa fille il a laissé un goût amer dans sa bouche en tirant sa révérence comme il l'a fait. Mais il ne jugera pas, ne sachant pas le réel pourquoi de ce geste. Il est juste dommage que la demoiselle est eu l'horreur de le découvrir. Mais si son père avait su que sa fille était présente à bord il aurait repoussé ce geste, c'est certain. En tout cas  tout ce que Athenais lui a dit ne franchira jamais ses lèvres. Même Jun-Ho qui est proche de la demoiselle, n'en saura rien. En tout cas il semble aux yeux de Virgil que ces deux être soient étroitement liés, sans même qu'ils n'en prennent conscience. Il va récupérer le sac et en profite pour prendre l'album concernant sa goélette. De quoi montrer à la jeune nonne comment le trésor a été restauré.

« De rien c'est un réel plaisir de vous portez en quelque sorte secours. »
Et puis cela fait parti de son image de secourir les belles en détresse. Qu'importe leurs rangs. Il la regarde feuilleté, voit déjà tout son intérêt dans son regard.
« Continuer à prier pour mon équipage et moi. Pour que les vents nous soient favorables et les eaux douces. Et ce sera parfait. »
Il est sincère dans ses propos. Et puis il n'a pas besoin de plus. Virgil reste un homme simple, même s'il a caressé des trésors immenses.
« Et je vous promets de continuer à vous le ramener à bon port. »
Au final il a bien cerné les choses, Jun-Ho et Athenais sont liés bien au delà de ce qu'ils pensent. Mais il ne fera nullement part de cette sensation. Il respecte trop les gens pour s’immiscer dans la vie privée des gens.
« Le Seas of Legends et moi même seront toujours prêts à vous accueillir. Pour quelques minutes ou plusieurs jours. Surtout n'hésitez pas.»
Virgil lui fait comprendre que si un jour elle a besoin d'un havre de paix, sa goélette lui offrira. Il l'aide à franchir le pont qui sépare son bateau du quai. Il trouve dommage que son plongeur n'est pas été là pour voir la demoiselle. Mais elle aurait été plus secrète s'il avait été là.  
« J'espère en tout cas vous revoir bientôt. Parce que je serais ravi de parler avec vous de nœuds marins ou de tout autre chose. »
Il l'accompagne jusqu'au bout du quai tout en portant le sac, puis il serre la main d'Athenais.
« Prenez soin de vous promis. »
Un sourire et il la laisse partir, agitant sa main pour lui dire au revoir. Heureux de cette rencontre.

vmicorum.


La Mer berceau
de l'âme du marin. Écrin de vie du cœur du pirate. Elle est caresse, elle est tempête. Et jamais elle ne se dévoile totalement.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[terminé]  Athenais | Divine rencontre. - Page 2 Empty
Sujet: Re: [terminé] Athenais | Divine rencontre. ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] Athenais | Divine rencontre. -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Port de Santa Lucia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2