Revenir en haut
Aller en bas

-83%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
19 € 110 €
Voir le deal

 

- « Cours de cuisine » -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Basilio Rossi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Basilio Rossi
http://www.ciao-vecchio.com/t7012-basilio-rossi-presentation http://www.ciao-vecchio.com/t7018-retrouvailles-inattendues
Faceclaim : Andrew Cooper, furiosa
Messages : 202 - Points : 558
Âge : 35 ans
Métier : instititeur
« Cours de cuisine » - Page 2 Empty
Sujet: Re: « Cours de cuisine » ( le Mar 28 Avr 2020 - 19:37 )

« Cours de cuisine »


« Un souci avec un autre élève. C'est pas la première fois qu'il se bat avec Silvio. Cette fois apparemment, il lui aurait dit qu'il avait une tête de comète » Le genre de truc qui ne veut absolument rien dire mais les enfants se disputent pour un oui pour un non, ce n'est pas nouveau. Evidemment, ce n'était pas un catastrophe et ce ne sera certainement pas la dernière fois qu'il aurait un mot dans son cahier. Evidemment, Aurora ne manqua pas de rappeler à son petit frère qu'il était pareil lorsqu'il était petit voir même pire. Du genre rebelle, il n'en manquait pas une étant enfant. Il était même allé jusqu'à lancer des bombes à eau sur le chemisier blanc de sa maîtresse. Mais il joua l'offusqué à la remarque de sa soeur. « Moi me battre ? » Il avait son petit sourire en coin. « C'était vraiment pas mon style » Il en avait eu des punitions. Entre le monologue de l'instit, les lignes à copier et plus tard les heures de colle, il espérait que son fils ne serait pas pareil. En tout cas, il faisait son possible pour l'éviter. Il jeta un regard aux filles qui continuaient les macarons. Il s'approcha pour mettre son petit doigt dans la préparation au
café des filles. Forcément, elles ragèrent et cela lui permis de changer de sujet. « Oui, tu sais à quel point j'aime quand ma vie est tranquille » Ce qui était faux. Il aimait lorsqu'il y avait de l'action. Il s'était bien calmer avec ses enfants mais cela n'empêche qu'il aimait faire des choses, découvrir des choses. L'an dernier, il était même parti à la montagne pourtant, il n'était pas skieur pour deux sous. « Tu vas partir quelque part ou tu vas rester en Italie »

Spoiler:
 

© HELLOPAINFUL




Dernière édition par Basilio Rossi le Mar 5 Mai 2020 - 11:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aurora Rossi-CostaLe vin est un puissant lubrifiant social
Aurora Rossi-Costa
http://www.ciao-vecchio.com/t6953-aurora-le-gras-c-est-la-vie http://www.ciao-vecchio.com/t6957-aurora-do-you-wannabe
Faceclaim : Emily Blunt by @Cinderella
Messages : 638 - Points : 880
« Cours de cuisine » - Page 2 KUUuz7T8_o
Âge : 38 ans, bientôt 39, les années passent bien vite.
Métier : Psychologue. Aider les gens à toujours été sa vocation.
« Cours de cuisine » - Page 2 Empty
Sujet: Re: « Cours de cuisine » ( le Sam 2 Mai 2020 - 9:51 )

Cours de cuisine
Aurora & Basilio



Aurora, tout comme son frère et n'importe quel membre de leur famille à vrai dire, n'acceptait qu'on se batte. Ou alors pas sans raison, car dans le fond, si c'était pour se défendre suite à une agression ou un projectile reçu ou bien jouer le chevalier servant pour une personne harcelée ou prise en grippe par un autre jeune, la blonde pouvait comprendre. Bien qu'elle réprimenderait, il ne fallait pas penser le contraire.

- Il y a du harcèlement entre eux, ou c'est juste une bonne vieille haine, telle une imitation de ce qu'on peut voir dans les films et les séries ?

Se renseigne-t-elle doucement tandis que son regard s'attarde sur les filles qui s'agitent sur leur confection de macarons, telles des abeilles dans une ruche. Elles semblaient vérifier le diamètre de leurs pâtisseries, ce qui fit sourire la jeune femme, tandis qu'elle faisait doucement remarquer à son petit frère que son fils lui ressemblait, car lui aussi c'était de nombreuses fois battu

- Non bien sûr, ce n'était pas du tout toi !

Lâcha-t-elle sur un ton ironique en souriant et secouant la tête, amusée, tout en repensant à son frère enfant. Il aurait pu se battre pour tout et n'importe quoi, enfin c'est ce qu'elle pensait, c'est l'impression qu'elle avait plus jeune. Elle qui jouait au tennis, elle aurait refusé de jouer avec son frère, de peur qu'un ace, cette balle de service gagnant ne déclenche sa colère. Peur sûrement stupide, mais une de celle qu'elle avait.

- C'est bien par moment une ville tranquille, tu sais.

Dit-elle doucement en souriant, sachant que son frère aimait quand ça bougeait. Elle, au contraire, elle aimait pouvoir se prélasser le soir dans sa baignoire pour se détendre sans qu'aucune péripétie ne l'attende, aider ses enfants à faire leurs devoirs, regarder des films avec eux, ou encore tenter d'apprendre l'alphabet à Enzo doucement. Bref une petite routine qu'elle aimait.

- En tout cas, si tu veux de l'action, n'hésite pas à entraîner Matteo avec toi dans des aventures innocentes mais qui le défouleront !

Ajouta-t-elle doucement, pensant par exemple à une escapade sur les pentes du Vésuve, à un laser game ou que savait-elle encore. De l'action, ça plairait forcément à son aîné en tout cas. Elle en trouverait peut-être pour les vacances d'ailleurs, sujet qui arriva sur la table.

- Je ne sais pas encore ce qu'on va faire exactement. On va passer voir les parents bien sûr, et puis tu me connais, je regarde où on pourrait aller pour une semaine environ. La Finlande, la Hollande, la Grèce... bref, je suis ouverte à toutes destinations mais je ne suis fixée sur rien. Et toi alors, tu as des idées de ce que tu vas faire ?
(c) DΛNDELION


@Basilio Rossi




I do what I do because it’s right! Because it’s decent! And above all, it’s kind! It’s just that…
-  Just kind
Revenir en haut Aller en bas
Basilio Rossi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Basilio Rossi
http://www.ciao-vecchio.com/t7012-basilio-rossi-presentation http://www.ciao-vecchio.com/t7018-retrouvailles-inattendues
Faceclaim : Andrew Cooper, furiosa
Messages : 202 - Points : 558
Âge : 35 ans
Métier : instititeur
« Cours de cuisine » - Page 2 Empty
Sujet: Re: « Cours de cuisine » ( le Mar 5 Mai 2020 - 11:39 )

« Cours de cuisine »


« C'est juste une histoire de gamin. Il faut dire que Ezio ne donne pas sa part au chien  » Basilio ne se voilait pas la face sur son fils. Il savait que le gamin n'était pas du genre à arrondir les angles. Très franc, il avait l'habitude de dire ce qu'il pensait et cela faisait parfois des étincelles avec ses camarades de classe. Mais d'un côté, c'était toujours mieux que les enfants fourbes, ceux qui disent font des sourires par devant avant de jouer les Judas par derrière. Si Basilio avait fait des remontrances à son fils, il savait que cela continuerait certainement. Tant que cela ne dépassait pas une certaine limite, ce n'était pas dramatique. « J'étais un vrai petit prince avec tous mes camarades de classe » Ils savaient tous les deux que ce n'était pas vrai et qu'il avait fait fort en étant enfant. Il espérait que son fils ne ferait pas la moitié. Mais Basilio avait changé depuis, la preuve Aurora lui faisait même confiance pour s'occuper de Mattéo. « T'es sur que tu veux me confier ton fils ? T'as peur de rien ! Mais c'est noté. »

Il lui adressa un petit sourire en coin. Bien évidemment qu'il prendrait soin de son neveu, il adorait ce grand gaillard mais avec Basilio on était sûr de rien et surtout avec son habitude de se créer des ennuis. « Manger un spaghetti avec la femme de ma vie, aller au pieu à 23 heures ou participer à un gala de charité. Tu sais que c'est pas mon truc ! » Il était un peu accro à l'adrénaline et il adorait lorsqu'il y avait des imprévus dans sa vie. Il essayait de limiter cela lorsqu'il avait ses enfants et cela n'enlevait rien au plaisir qu'il prenait dans ces moments-là mais il en profitait lorsque ceux-ci étaient chez leur mère.

« La semaine où ils sont avec leur mère, je vais certainement aller à Venise pour voir des amis » Et il irait certainement avec son ex-femme mais pas besoin de le préciser. Ces deux là avaient beau ne plus être en couple, ils étaient toujours aussi proches. Pas besoin non plus de dire qu'elle souhaitait l'avoir près d'elle pour rencontrer le procureur. Cela ne regardait pas Aurora.

Spoiler:
 

© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
Aurora Rossi-CostaLe vin est un puissant lubrifiant social
Aurora Rossi-Costa
http://www.ciao-vecchio.com/t6953-aurora-le-gras-c-est-la-vie http://www.ciao-vecchio.com/t6957-aurora-do-you-wannabe
Faceclaim : Emily Blunt by @Cinderella
Messages : 638 - Points : 880
« Cours de cuisine » - Page 2 KUUuz7T8_o
Âge : 38 ans, bientôt 39, les années passent bien vite.
Métier : Psychologue. Aider les gens à toujours été sa vocation.
« Cours de cuisine » - Page 2 Empty
Sujet: Re: « Cours de cuisine » ( le Mer 6 Mai 2020 - 8:35 )

Cours de cuisine
Aurora & Basilio



Une histoire de gamin. Cette phrase fit doucement sourire la jeune femme. Elle voulait tout dire et en même temps rien dire, mais elle comprenait ce que son frère voulait sous-entendre: il n'y avait pas vraiment grand chose qui justifiait cette stupide guerre entre Ezio et ce garçon. Sans compter qu'elle connaissait plutôt bien son jeune neveu, et elle savait qu'il n'était pas patient et surtout très franc. Loin d'être un clown, il disait ce qu'il pensait sans hésiter. En tout cas, Ezio et Basilio se ressemblaient. Tel père, tel fils, ce qu'elle n'hésita pas à faire remarquer, sachant qu'elle ne gâcher pas sa salive à prononcer cette petite phrase, un léger sourire sur les lèvres bien sûr.

- Un petit prince ?!

S'exclama-t-elle surprise en entendant les mots du Rossi, avant de rire aux éclats, amusée. Basilio enfant avait fort, Aurora le voyait même quand elle était une jeune adolescente comme le futur chef d'un cartel, tellement il semblait capable de passer toutes les étapes de ce monde dangereux. Mais ce n'était que les divagations d'une adolescente, qui regardait certainement trop la télé et les séries italiennes. Aujourd'hui, elle savait que Basilio était un homme responsable, à qui elle n'hésiterait pas à confier Matteo pour le défouler un peu et surtout pour le sortir de ses jeux vidéos et de ses musiques de musiciens et chanteurs qui hurlaient plus qu'autre chose. Oui, le métal, elle n'avait jamais compris ce genre musical.

- Oh non, je n'ai peur de rien ! Je sais que tu resteras responsable, surtout avec mon fils, car tu sais que je n'hésiterai pas à te botter le cul sinon ! Et puis je me dis que ça vous fera du bien à tous les deux.

"Vous fera du bien". Oui, au deux, Aurora le pensait ainsi. S'occupait d'un adolescent changerait Basilio de sa routine et lui permettrait de vivre une autre expérience en compagnie de son neveu, et passer du temps avec son oncle changerait les idées à Matteo. La jeune femme veillait sur chacun de ses enfants à sa manière, et elle avait compris que son aîné souffrait du manque de son père, bien qu'il passait énormément de temps avec son parrain. Mais rien ne remplaçait un père. Néanmoins, elle se disait que passer plus de temps avec les hommes de sa famille qui sont proches de nous, ça ne pourrait que faire du bien. Et à ses yeux, Basilio faisait parti de ces personnes. Elle avait une grande confiance en lui, peu importe le passé ou son comportement.

- Non mais là tu imagines une routine planplan Bas'!

Lâcha-t-elle en souriant, levant les yeux au ciel pendant une courte seconde.

- Une vie tranquille, ce n'est pas forcément planplan, tu as le droit d'y ajouter du piment, ou de l'imprévu.

Comme elle avec Côme et leur histoire secrète par exemple. Mais c'était une autre histoire, pour ne pas dire son secret. Par vie tranquille, elle pensait aussi aux voyages, qui permettait de découvrir autre chose, loin comme près, et de vivre une aventure. Vacances qui devient le sujet de leur conversation, la jeune femme avouant qu'à part quelques jours chez ses parents, tradition, elle ne savait pas où vraiment ce qu'elle allait faire. Elle aurait aimé aller aux Etats-Unis, c'est d'ailleurs ce que Matteo et Andrea réclamaient, mais vu la politique de Donald Trump, la jeune femme préférait éviter pour le moment, priviégiant un pays d'Europe. Son frère lui pensait aller à Venise.

- Ah Venise. Que j'aime cette ville !

Murmura-t-elle doucement, en souriant. Avec Luca ils y avaient fait plusieurs séjours en amoureux au fil de leur vie ensemble, et elle aimait cette ville qu'elle trouvait magique et belle. Seul problème à ses yeux: beaucoup trop de touristes, mais ça c'était le signe du succès de la ville.

- Seul ça sera un peu triste, mais je suis certaine que tu passeras un bon moment !

Et tout en parlant son regard passa sur les filles qui continuait leur recette, Andrea tenant un sachet de cannelle entre les mains tandis que Guiliana s'occupait d'un macaron au chocolat. Un adorable petit tableau.

- Un jour, on devrait peut-être penser à partir ensemble en vacances, pour changer. Je suis sûre que ça plairait aux filles.

Ajouta-t-elle doucement, en souriant.
(c) DΛNDELION


@Basilio Rossi




I do what I do because it’s right! Because it’s decent! And above all, it’s kind! It’s just that…
-  Just kind
Revenir en haut Aller en bas
Basilio Rossi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Basilio Rossi
http://www.ciao-vecchio.com/t7012-basilio-rossi-presentation http://www.ciao-vecchio.com/t7018-retrouvailles-inattendues
Faceclaim : Andrew Cooper, furiosa
Messages : 202 - Points : 558
Âge : 35 ans
Métier : instititeur
« Cours de cuisine » - Page 2 Empty
Sujet: Re: « Cours de cuisine » ( le Mar 12 Mai 2020 - 16:36 )

« Cours de cuisine »


Il savait lui même que ce n'était pas le cas. Etant enfant, il était loin d'être un gentleman, c'était même plutôt un sale gosse qui n'en faisait qu'à sa tête. Terrible, turbulent et extrêmement rebelle. Dans la cours de récréation, il faisait le caïd. Pour lui, c'était son terrain et il valait mieux être dans son camp que contre lui. A la maison, c'était un peu différent car il savait que ses parents ne lui pardonnerait pas ses écarts. Alors oui, il faisait toujours le rebelle mais à un degré moindre. Mais il avait bien changé. Aujourd'hui, il était un garçon souriant, adorable et beau garçon. D'ailleurs, il se souvenait du premier jour où il était venu à cet atelier. Il était comme un coq dans un poulailler entouré de toutes ses prétendantes. Pourtant, il ne postait pas un beau costume gris mais une tenue beaucoup plus simple. Il avait eu beaucoup de succès auprès des mamans et elles étaient nombreuses à venir l'aborder à chaque cours. Bizarrement rien aujourd'hui. Peut-être la présence d'Aurora qui les intimidaient, peut-être même qu'elles étaient jalouses. Un sourire se dessina sur ses lèvres en pensant cela. Oui, il aimait plaire. En tout cas, Aurora ne se trompait pas. Même si Basilio aimait l'imprévu, jamais il mettrait la vie de son neveu en danger. Elle pouvait lui laisser son fils avec une totale confiance. « Je pourrais bientôt l'emmener en boîte de nuit » Basilio n'était pas un grand fan de la danse mais il adorait boire des coups avec ses potes, draguer les filles. Ce serait vraiment drôle d'y aller avec Mattéo. Vivement qu'il ait l'âge !

Il jeta un regard sur les enfants pour voir où elles en étaient vu qu'il n'écoutait absolument pas les consignes de la guide culinaire. Il était totalement dans sa bulle avec sa soeur mais cela ne semblait pas déranger Guiliana et Andrea. Sa fille venait de prendre une assiette cassable afin de déposer son oeuvre. Il semblerait que le cours soit presque terminé et qu'ils allaient bientôt pouvoir y goûter. Sur la table d'à côté, la maman avec sa fille semblaient avoir des difficultés. Sa ganache ressemblait plus à de la gélatine. Dommage pour eux, il ne partagerait pas les macarons de sa fille. « Je suis pas sûr qu'on ait la même définition de l’imprévu ! »

Basilio avait toujours vu Aurora comme une fille plutôt sage. Vous savez comme dans les séries américaines : le mari, les enfants, la belle maison, le chien, le travail. Rien qui ne correspondait à Basilio mais s'il savait que sa soeur fricotait avec le meilleur ami de son mari disparu, il changerait peut-être un peu d'avis sur la belle. Ils parlèrent alors de leur vacances et il évoqua Venise. L'endroit rêvé des amoureux. D'ailleurs, sa soeur ne se priva pas pour lui faire une remarque, posant implicitement une question sur sa vie amoureuse. « Qui t'as dit que j'y allais seul ? » Il lui fit un clin d'oeil comme pour attiser sa curiosité. Evidemment, Guiliana et Andrea entendirent la dernière remarque d'Aurora et les deux filles sautèrent de joie avec des grands ouiiiiiii. « Les filles, on a dit peut-être alors vous enflammez pas non plus. Finissez plutôt les macarons, j'ai faim. » Guiliana le poussa en grognant un papa qui voulait tout dire.

Spoiler:
 

© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
Aurora Rossi-CostaLe vin est un puissant lubrifiant social
Aurora Rossi-Costa
http://www.ciao-vecchio.com/t6953-aurora-le-gras-c-est-la-vie http://www.ciao-vecchio.com/t6957-aurora-do-you-wannabe
Faceclaim : Emily Blunt by @Cinderella
Messages : 638 - Points : 880
« Cours de cuisine » - Page 2 KUUuz7T8_o
Âge : 38 ans, bientôt 39, les années passent bien vite.
Métier : Psychologue. Aider les gens à toujours été sa vocation.
« Cours de cuisine » - Page 2 Empty
Sujet: Re: « Cours de cuisine » ( le Lun 18 Mai 2020 - 22:49 )

Cours de cuisine
Aurora & Basilio



9cc523d11c8cb2a7d8496f57152e9d0c.gif Oui son frère avait un passé peu reluisant quand il était enfant, toujours le premier à se battre ou à faire une bêtise, mais aujourd'hui quand on regardé ce passé, on se disait que c'était juste celui d'un enfant. Un enfant qui avait grandi et mûri depuis, pour devenir un homme accompli, dont Aurora était fière, même si elle ne le criait pas. Un frère en qui elle avait d'ailleurs une grande confiance, en qui elle ne doutait pas. Après tout, elle était prête à lui confier son fils pour des moments à deux, des petits moments d'adrénaline. Bon, pas n'importe quoi non plus. La boîte de nuit par exemple, elle n'était pas vraiment pour. Surtout que qui dit night club, dit alcool.

- Oui, enfin non. La boîte de nuit, on oublie. Surtout qu'il n'a que quartoze ans pour le moment !

Dit-elle doucement, mais sérieusement. Imaginer Matteo en boîte de nuit lui donnait des frissons, sans compter qu'elle avait du mal à le voir grandir. Et puis, il était encore trop jeune pour ça.

- Tu as encore de nombreuses années à attendre pour l'emmener en soirée avec toi !

Ajouta-t-elle en souriant doucement tandis que son regard se porta sur sa fille. Elle aussi elle avait du mal à la voir grandir. Oui, elle était un peu mère poule par moment, et elle l'assumait totalement, mais ses enfants sont toute sa vie. Son regard passa de sa petite tête brune aux macarons qui avançaient rapidement, et qui bientôt termineront dans leurs estomacs.

- Quelle est ta définition de l'imprévu alors ?

Demanda intriguée Aurora quand son frère reprit la parole alors qu'ils abordaient le sujet de leur vie quotidienne. Certe l'imprévu pour Basilio n'était certainement pas la même chose pour la femme rangée et mère d'une famille nombreuse, à l'emploi du temps bien chargée, qu'était la blonde. Quoi que, un peu d'imprévu agréable ne faisait jamais de mal, comme une sortie en famille au restaurant au lieu de faire un dîner, ou encore le passage surprise de son amant chez elle. Histoire qui ajoutait en plus d'imprévus, du piment dans la vie de la jeune femme, et elle devait avouer aimer ça. Autant que son amant. Qui se joindrait peut-être aux vacances d'Aurora et de ses enfants. Enfin c'était un projet dans les cartons, car pour l'instant la Rossi n'avait arrêté aucune destination précise pour cet été. Tout ce qu'elle savait, c'est qu'elle voulait voyager un peu avec ses trois anges. Peut-etre iraient-ils à Venise, que le frère et la soeur étaient en train de mentionner. Venise qui était quand même avant tout la ville des amoureux, ce qu'elle remarqua à haute voix en souriant, avant d'être surprise par la réponse de son frère.

- Tu as quelqu'un ?

Son ton curieux fut accompagné d'un sourire, avant qu'elle ne sorte l'idée de pourquoi pas un jour partir en vacances ensemble. Voilà qui plairait certainement aux enfants, ce dont Aurora eut confirmation dans la seconde devant l'exclamation de joie des deux cousines, qui écoutaient visiblement ce que leur parent respectif se racontaient.

- Je confirme, on a dit peut-être ! Et puis écouter la conversation des adultes, c'est pas bien vous savez ! En tout cas j'ai aussi hâte de goûter vos macarons, alors concentrez vous dessus pour nous faire de petites merveilles !

Ajouta-t-elle à la suite de son frère en secouant la tête amusée, avant de pencher celle-ci au plus près de son frère et de murmurer:

- Si on fait ça, faudra le faire discrètement en tout cas, sinon avec ces deux là ça pourrait vite devenir un enfer !

Et tout en parlant, elle désigna les deux filles qui avaient repris leur recette du doigt.

- En tout cas, je pense que ça pourra être bien pour Matteo d'être avec son jeune cousin, malgré leur différence d'âge, ça le changera de ses jeux vidéos et lui montrera d'autres choses.
(c) DΛNDELION


@Basilio Rossi




I do what I do because it’s right! Because it’s decent! And above all, it’s kind! It’s just that…
-  Just kind
Revenir en haut Aller en bas
Basilio Rossi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Basilio Rossi
http://www.ciao-vecchio.com/t7012-basilio-rossi-presentation http://www.ciao-vecchio.com/t7018-retrouvailles-inattendues
Faceclaim : Andrew Cooper, furiosa
Messages : 202 - Points : 558
Âge : 35 ans
Métier : instititeur
« Cours de cuisine » - Page 2 Empty
Sujet: Re: « Cours de cuisine » ( le Mar 26 Mai 2020 - 9:50 )

« Cours de cuisine »


« Je te taquine grande soeur » Jamais il ne ferait ce genre de choses avec Mattéo. Il serait même plutôt le tonton cool. Celui qui l'emmène au bowling, qui l'initie au billard ou qui lui apprenait à faire une pompe pour draguer les filles mais aussi celui qui, sur le ton de la confidence lui fait comprendre que le tabac, l'alcool ou la petite pilule que son ami veut qu'il goûte n'est pas bon pour la santé. C'était certainement plus facile pour lui d'entendre cela de la part de son oncle que de sa mère qui devait faire cela sous forme de sermon. Basilio avait vécu cela, il avait eu sa période rebelle qui avait bien duré et il était certainement le mieux placé pour expliqué que cela ne servait à rien. Il était aussi celui qui essayait de calmer Mattéo lorsqu'il avait une dent contre sa mère pour une broutille et il l'incitait alors à baisser sa griffe et à comprendre sa mère.
 
« L'imprévu, c'est partir en vacances avec uniquement un sac à dos et 500 euros en poche pour les quinze jours. » Il l'avait fait quelques années plus tôt avec des amis et cela avait été les meilleures vacances de sa vie. Ils devaient beaucoup marcher, des fois se laver les dents ou le visage dans un lavabo d'une station service. Evidemment, cela n'avait pas été évident tous les jours comme cette fois où ils n'avaient pas trouvé d'endroit pour dormir et qu'ils avaient dormi à la belle étoile. Cela aurait pu être bien si le tonnerre ne s'en était pas mêlé et avec lui la pluie et les éclairs. Où encore lorsqu'il avait glissé sur un gland et qu'il était tombé dans un fossé. Il avait mis presque une heure pour en sortir tellement la paroi glissait. C'était cela l'imprévu pour le jeune homme. Il s'était évidemment un peu calmé avec l'arrivée de ses enfants mais des fois, cela lui manquait.

« Non personne. On a pas le droit d'aller à Venise juste avec des amis ? » La fameuse question. C'était incroyable de vouloir absolument caser Basilio. Et Aurora n'était pas la seule de la famille à le tanner avec cela. Mais lui, il était bien en célibataire. Il pouvait s'éclater, sortir sans avoir des problèmes de couple. Et puis, il n'avait pas envie d'imposer quelqu'un à ses enfants. Sans compter qu'à ses yeux, il n'y avait aucune femme qui arrivait à la cheville de Sienna. C'était bizarre de penser cela alors qu'il n'y avait pas de sentiments amoureux entre eux et qu'ils étaient divorcés depuis plusieurs années. Une relation d'ailleurs qu'il avait toujours beaucoup de mal à définir et encore moins à faire comprendre aux autres. Et puis, c'était hors de question de parler de cela devant sa fille. Elle avait des oreilles de partout et encore plus lorsque les adultes parlaient de vacances ensemble. Basilio se pencha vers Aurora pour lui murmurer des mots à l'oreille. « On s'organisera cela pendant les vacances d'été »

L'atelier arriva à la fin. Et les macarons étaint terminés. Certes, ils n'étaient pas aussi parfait que ceux des boulangerie mais ils avaient l'air délicieux. Guiliana et Andrea tendaient le plateau à leur parents. « On peux les goûter, c'est bon ? » Aucun doute que cela déclenchait une bonne odeur dans la salle. Après les félicitations, ils eurent droit d'en goûter un. Basilio passa son tour sur celui au citron, il trouvait cela trop acide mais celui au chocolat avec un petit assaisonnement de marron. « C'est une pure merveille. Les garçons vont adorer ! » Les filles en goûtèrent aussi avant de mettre ceux qui restaient dans une petite boite pour les emporter.

Spoiler:
 

© HELLOPAINFUL


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
« Cours de cuisine » - Page 2 Empty
Sujet: Re: « Cours de cuisine » ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- « Cours de cuisine » -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2