Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
Voir le deal
20.95 €

 

- (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons. -

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Na Young WangLe vin est un puissant lubrifiant social
Na Young Wang
http://www.ciao-vecchio.com/t7066-na-young-et-si-demain-ouvrait- http://www.ciao-vecchio.com/t7076-tu-montres-ton-compte-en-banque-et-apres-on-discute#240168
Faceclaim : Ryu Hwa Young © vmicorum.. (vava + code sig) / redlunds (icons) / lauly (crackship)
Messages : 300 - Points : 922
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  TfJmk9p
Âge : 29 ans née le 08 octobre 1990 à Naples
Métier : Propriétaire d'un haras. Elevage de Haflinger et de Lipizzan. Cavalière en concours équestre.
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  Empty
Sujet: (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons. ( le Mar 21 Avr - 15:31 )
Même si tu es attrapé par un tigre, tu peux survivre si tu gardes ton calme.  
Même si le ciel tombe sur toi, il y a toujours un trou par lequel tu peux t’échapper.
Na Young Wang
rôle inventé
Identité :Née Na Young Rim je suis devenue il y a peu madame Na Young Wang.
Na Young prénom coréen qui signifie femme belle comme une fleur ou de la soie. J'avoue qu'il colle pas mal à mon image. Le choix du prénom coréen a été voulu par mes parents. Une façon de ne pas oublier vers quel horizon me tourner en pensant à mes racines. Même si à présent mes racines se lient à celle de l'Italie. Et qu'un prénom italien aurait été chouette aussi. Mais au moins on ne me regarde pas comme un animal en cage quand je décline mon identité. C'est juste mon accent qui surprend.
Rim non de famille ancestral effacé par le mariage, mais qui reste gravé au fond de mon cœur. Wang la promesse du renouveau, de la continuité. Et surtout de l'héritage financier.

Naissance :29 ans, mais plus pour très longtemps. Je changerais de dizaine le 08 octobre. Je suis née à Naples dans la chambre conjugale sous les yeux d'une femme sage stressée par mon père impatient qui languissait de voir son héritier. Mauvaise pioche c'état une héritière, erreur de l’échographiste, mon père l'a maudit. Et sous les cries de ma mère qui n'en pouvait plus de voir tourner mon père en rond dans la pièce. Enfin c'est ce qu'ils m'ont raconté, personnellement je ne me souviens de rien. Et je suis du genre à croire mes parents sur parole. Pour l'année faites le calcul. Vous tombez pareil que moi ?? 1990. bien sur. Bravo vous avez gagné.

Origines :Je pense qu'elles sont évidentes quand on me regarde ce n'est pas une occidentale que l'on voit, mais bien une asiatique. Je suis fière de mes yeux en amande qui me viennent de mes parents. Mes origines sont coréennes, tant du côté paternel que du côté maternel. Je ne suis pas chinoise ou japonaise qu'on se le dise, et pas que j'ai quelque chose contre mais je préfère que tu dises asiatique si tu ne sais pas, plutôt que de me dire que je viens du pays du soleil levant. Ma nationalité est italienne je suis née ici tout comme mon père. Ma mère est arrivée à Naples à ses deux ans, elle est née en Corée à Séoul.

Statut :Mariée à Luca Wang depuis le 18/04/2020. Nous sommes un tout jeune couple amoureux. Pas de grand mariage on a préféré rester sobre. Et rapide. Il y avait juste Luca, nos témoins pris sur le tas, et moi même ce qui va de soit. Pas de grand discours. Juste un échange de promesses mensongères, de serments faussés et d'alliances en or, faut être un minimum crédible. Une coupe de champagne, quelques petits fours et oups l'affaire était dans le sac. Et en poche un livret de famille. Un mariage corvée vite envoyé, pas un mariage d'amour préparé et attendu.
Avant j'étais plutôt une butineuse, passant d'un nectar à l'autre en toute discrétion. Héritière oblige, je ne voulais pas faire les gros titres, ni être victime de calomnies. Mais voilà ma vie est à présent liée à celle de Luca pour le meilleur et pour le pire, mais surtout pour mon héritage. Un mariage d'amour, enfin c'est ce qu'on laisse croire. Une escroquerie à la clause débile du testament de mon divin paternel. Encore une fois merci papa.
Hétéro parce que les hommes c'est le bien. Surtout quand ils sont beaux et musclés. Surtout quand ils sont prêts à faire n'importe quoi pour moi. N'est ce pas Luca ?

Métier :Héritière de l'empire Rim. Enfin pas sans sacrifices. Propriétaire d'un haras créé par mon grand père paternel. Un terrain, un bâtiment acheté au rabais et revalorisé au fil des années. Petit à petit a été mis en place un élevage de Haflinger et de Lipizzan. Chevaux de qualités et vendus dans divers pays. Cavalière en concours équestre avec mon étalon Chul (robuste, résistant en coréen). Étalon que j'ai élevé au biberon suite à la perte de la jument qui l'avait mis au monde.

Argent :Des plus aisée. J'ai toujours vu l'argent coulé à volonté dans ma famille, même si les chiffres ont pris bien des zéros avec les années. L'argent était déjà présent dans la famille Rim quand elle est arrivée en Italie. Argent que j'adore dépenser sans compter. Et je compte bien continuer ainsi, même si mon père pensait me faire changer en me me bloquant sur son testament. Mais l'argent achète tout même un mari, alors pourquoi s'en priver. Surtout quand on en a les moyens.

A Naples depuis :J'y ai poussé mon premier cri. J'y ai fais mes premiers pas. Naples c'est ma ville. Celle où j'ai grandi. Celle où je vis. Pas sûre que j'y meure mais je ne suis pas encore à penser corbillard. Je pense qu'avant mes enfants peut être y naîtront. Si mon mari se trouve être un bon étalon. Enfin pour ça faudrait avoir consommé notre nuit de noce. Et c'est le genre de chose qui n'était pas dans le contrat. Pour l'instant je suis à Naples et tant que cette ville me permettra de gagner de l'argent et bien j'y resterais.

Enfant j'étais sage comme une image. Petite fille parfaite, polie, souriante, obéissante, serviable, toujours propre. J'écoutais mes parents sans broncher. La seule chose qui me faisait devenir une autre c'étaient les chevaux. Avec eux je me sentais libre, sans contrainte. Pas besoin de révérence ou de convenance. Je pouvais traîner en pantalon et rentrée dégueulasse. Devenir un petit diable. Personne ne me disais rien. En dehors des écuries j'étais la 8ème merveille du monde. Avec les années je me suis rebellée sur les codes établis par ma famille. Sur ce fait de toujours sourire même quand on n'en a pas envie. J'ai appris que l'argent donnait du pouvoir et je m'en suis servie à peine entré dans l'adolescence. J'écrasais sans remord ceux qui n'étaient pas de mon monde. Ceux qui ne marchaient pas dans mes rangs. Dominant les plus faibles. Je paradais au milieu de ses coqs qui se battaient pour attirer mon attention. Quels idiots. Je préférais les bad boys. Dans mon école hors de prix ou les sanctions tombées étaient vite rachetées, je passais haut la main les étapes. Pas question de passer pour une jeune fille sans éducation. Mon instruction était rigoureuse, de quoi faire mes armes pour plus tard. Bien sur je savais me tenir lors des soirées, lors de ses dîners pompeux et figés. Distribuant des sourires avant de planter un couteau dans le dos. Avant d'aller courir la gueuse avec les garçons d'écurie. En grandissant rien ne s'est arrangé, Mon caractère insolent c'est plus affirmé. Mon envie d'écraser les autres c'est accentuée. Mais toujours discrètement. Et ce n'est pas la menace de mes parents sur le fait que si je n'étais pas mariée à mes 30 ans qui a fait faiblir la peste que je suis devenue. Une sale gamine arrogante, qui ne voit que par le fric. Prête à tout acheter pour effacer une trace de délinquance. Arrogante, froide, impulsive, capricieuse, sure de moi, fidèle quand cela m'arrange, pointilleuse, chiante; bordélique, agaçante. Et j'en passe. Certains me trouvent attachante, adorable, fragile, sympathique, compatissante, j'ai du leurs graisser la patte à un moment donné. Je suis une vraie chipie voir pire et je l'assume. Je suis jalouse aussi je n'aime pas qu'on touche à ce qui m'appartient autant au niveau de mes biens financiers que personnels. Alors pas touche à mon fric et maintenant à mon homme. Non là je rigole je peux peut être concevoir de le prêter comme un extra.

poids :
52 kg
alcool :
2 verre
cigarettes :
5 par jour


la chanson la plus écoutée en boucle :
City of Stars La La Land (duo ft. Ryan Gosling, Emma Stone)


Conclusion de ta vie La vie est un alignement de jours, de mois, d'années. Cet alignement est codé un jour de naissance donne le début et annonce aussi la fin. Car une fois née on sait qu'il y aura automatiquement un jour de fin. Celui de notre mort. Entre les deux un parcours qui peut passer du positif au négatif. Ou bien le contraire. A part que l'on ne cumule que l'un ou l'autre.
La conclusion de notre vie c'est souvent ceux qui sont à notre enterrement qui la donne. Ceux qui regardent en arrière et qui voient le parcours depuis le jour de notre naissance. Ils y reviennent étape après étape. J'ai fais cela il y a peu quand j'ai enterré mon père. J'ai regardé en arrière pour lui. Lui qui avait daté mon mariage. Alors que pour moi c'était une chose non prévisible. Pourquoi me donner jusqu'à 30 ans pour unir ma vie à un homme. Alors que j'avais juste envie de liberté.
J'y croyais encore à ma liberté, alors que devant le pupitre je prononçais, vêtue d'une robe noire, mon discours. La voix tremblante et les larmes au bord des yeux. J'étais vraiment triste. Surtout que tout est arrivé si vite. Et au fur et à mesure que je lisais mes mots, je voyais l'héritage approcher. Le haras à moi et surtout pas de mariage avant mes 30 ans. Une fois le corps mis en terre je me suis sentie encore plus délivrée. Et je suis allée faire une longue balade à cheval, visitant les hectares de mon nouveau royaume. Enfin reine et pas de roi pour me contrer. Mais je m'en foutais. Ma vie commençait vraiment là.  
Et pourtant une semaine après à la lecture du testament, elle s'est arrêtée. Putain de merde de bordel. Voilà qu'une clause faisait son apparition. Je crois que je suis un peu morte à cet instant quand le notaire sourire aux lèvres, connard, a laissé tomber la sentence. J'avais deux mois. Deux mois pour me marier sinon je perdais tout. Tout ce que j'espérais depuis des années mon père m'en privait parce que j'étais célibataire. La conclusion de ma vie aurait pu se faire ce jour là. Je crois que mon cœur a frôlé la crise cardiaque.
Mais je me suis mariée. Et tout est à moi. Mon père doit danser au paradis. J'espère qu'il y a retrouvé ma mère partie quelques années plus tôt.
Alors d'une certaine manière il y a déjà eu une conclusion à ma vie, enfin à celle de la jeune Na Young Rim. Le jour ou elle est devenue Na Young Wan. Maintenant reste à écrire l'histoire de l'héritière. De la femme marié toujours éprise de liberté et pas facile à supporter.
Cigarettes souvent en soirée.
Verres un au repas de midi, l'autre au repas du soir.
Musique vu mon amour pour les comédies musicales logique.

(un) L'argent achète tout. L'argent arrange tout. C'est ma devise. Et je l'applique sans aucune honte dans toutes les situations possibles. Au point que ma CB est ma meilleure amie. Il n'y a qu'une chose qui pour moi compte bien plus que mon compte en banque se sont mes chevaux. Et plus particulièrement mon étalon Chul. On a grandi ensemble et il a fait de moi la cavalière que je suis. (deux) Les trucs dingues j'adore, décider sur l'instant de faire quelque chose de fou. Sans réfléchir. En ce foutant des conséquences. Je trouve que cela nous dope. On éprouve une montée d'adrénaline qui est enivrante. J'en ai fais des choses folles. Mais je pense que ma plus grande folie c'est celle de mon mariage. Un inconnu pris au hasard jugé sur son allure, deux témoins choisis au pif, et me voilà avec un contrat de mariage en main. Oui c'est surement la chose la plus folle que j'ai faite. Reste à savoir si maintenant que je suis mariée, je trouverais encore plus fou. Me débarrasser du marié, non pas tout de suite. Peut être une fois que l'on aura consommé la nuit de noce, bon ce n'est pas pour demain, on ne s'est même pas embrassé. (trois) J'ai remporté plusieurs concours équestres en dressage et en sauts d'obstacles. Et j'en suis fière car je ne les dois qu'à mon talent. Il y a une pièce dans la maison décernée aux prix reçus. Pas que les miens mais ceux aussi remportés par mon grand-père et mon père. Pas dans les concours hippiques mais grâce à leurs élevages, pour leurs étalons et leurs saillies. La haute école espagnole de Vienne nous demande souvent de leur fournir des Lipizzans. (quatre) J'ai des goûts de luxe, surtout au niveau des fringues, j'adore déambuler vêtue par les grands couturiers de la tête aux pieds. Armani, Cerrutti, Dolce, en marque italienne. Chanel, St Laurent, Balenciaga, en marque française. Niveau parfum je ne porte que du Guerlain.  Je roule aussi en voiture haut de gamme et j'ai une faible pour les marques allemandes. Mercedes, Porsche. Par contre ne me parlait pas de caviar ou de fois gras. Quel horreur. Mais je ne crache pas sur le champagne Veuve Clicquot. Et cela s'assortit à merveille avec un bon hamburger fait maison. (cinq) Je pratique pas mal de langues, déjà l'italien pas trop le choix en évidence et puis le coréen qui au départ m'a été enseigné par mes grands parents paternels et maternels. Je parle anglais couramment, je pratique un peu d'allemand et de l'autrichien. Surtout pour facilité les transactions commerciales. Je m'essaie au russe, mais pas mal de difficulté. (six) Si quand je sors j'aime montrer la fille riche que je suis, une fois chez moi je quitte cette carapace pour aller traîner dans les box des chevaux. Pas pour les nettoyer, pour cela j'ai des garçons d'écuries, mais pour aller les caresser et passer un peu de temps avec eux. Ils connaissent tous mes secrets. Du coup chez moi je suis juste moi, peu de maquillage un jean et un sweet. Enfin maintenant que je suis mariée va peut être falloir que je change des choses. Comme éviter de me balader en petite culotte ou de me doucher la porte de la salle de bain grande ouverte. (sept) L'amour a été un rêve d'adolescente. J'ai craqué sur un mec de 5 ans mon aîné. Lui lorgnait sur une fille de son âge. Je peux vous dire que cela ne me plaisait pas. Je me pensais folle amoureuse, je dessinais des cœurs partout entourant nos deux noms. Mais c'était juste une question d'hormones. A 15 ans elles sont en folies. Et cet homme tant désiré je l'ai eu. Au grand dam de sa copine. Puis je l'ai jeté parce que bon il n'a pas été des plus doué au pieux. Depuis j'ai eu d'autres expériences. Me rassurant qu'au final, j'étais tombée sur un mauvais coup cette fois là. J'ai oublié l'amour et me suis concentrée sur les effets bienfaiteurs du sexe. Et là va falloir que je vois avec mon mari, si avoir des amants ne le dérange pas. (huit) Je suis fan des comédies musicales. J'aime l'univers et la joie qu'elles procurent. C'est toujours très positif. Je les écoute en boucle tout en chantant me prenant pour l'héroïne. Bon je chante comme une casserole, mais on ne peut pas avoir tous les talents. Je vais en voir dés que j'en ai l'occasion autant au cinéma qu'au théâtre. J'ai une loge privée au théâtre de Naples, payé à l'année. Au moins je peux observer les spectateurs tapie dans l'ombre. Au cinéma je me mets tout en haut réservant tous les sièges de la rangée. J'ai horreur d'avoir des gens assis à mes côtés ou derrière moi. (neuf) Je ne supporte pas l'univers des supers héros. Il me gonfle parce que trop masculin. Même si maintenant on fait un peu plus la part belle aux femmes. Je trouve quand même les amazones de l'île de Themyscira bien plus sexy que le peuple d'Asgard. Et dans le royaume du Walanda les femmes ne vous donnent pas des frissons. Et je suis bien hétéro. C'est juste que je trouve qu'on devrait voter pour la domination des supers héroïnes. GIRLS POWER. (dix) Ma plus grande peur, les insectes qu'ils volent, qu'ils rampent, qu'ils marchent. Ces petites bêtes me donnent la nausée et provoque des crises d'hystérie. Qu'importe la forme, la couleur, l'allure. Et j'en croise pas mal quand je passe au haras ou quand je pars en balade avec Chul. Je les chasse de chez moi à coup de bombes et tant pis pour la planète. Je ne vais pas sacrifier mon bien être. En tout cas une araignée dans la maison, une sauterelle dans le jardin, une abeille dans un arbre et je crie comme si on m'écorchait vive. On appelle cette phobie : entomophobie. Et c'est une vraie galère. Je me fais soigner parce que des insectes il y en a partout mais pour le moment rien n'y a fait. 
ton groupe :    BARBARESCO  ton avatar :Ryou Hwa Young


pseudo, prénom :sweety/nath.combien de bougies ?trop   d'où viens-tu ?FRANCE.comment t'as atterri ici ?par magie




eclat
d'une nouvelle aube ou les gestes s'accordent, ou les mots résonnent, dessinant un horizon plus doux.


Dernière édition par Na Young Wang le Ven 24 Avr - 14:43, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Na Young WangLe vin est un puissant lubrifiant social
Na Young Wang
http://www.ciao-vecchio.com/t7066-na-young-et-si-demain-ouvrait- http://www.ciao-vecchio.com/t7076-tu-montres-ton-compte-en-banque-et-apres-on-discute#240168
Faceclaim : Ryu Hwa Young © vmicorum.. (vava + code sig) / redlunds (icons) / lauly (crackship)
Messages : 300 - Points : 922
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  TfJmk9p
Âge : 29 ans née le 08 octobre 1990 à Naples
Métier : Propriétaire d'un haras. Elevage de Haflinger et de Lipizzan. Cavalière en concours équestre.
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  Empty
Sujet: Re: (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons. ( le Mar 21 Avr - 15:32 )
Les apparences sont trompeusesle crapaud qui devient prince
Il  était une fois une princesse entourée de l'amour de ses parents. Elle était jeune, insouciante, ne pensait qu'à prendre du bon temps. Elle jouait et courait dans le jardin. Ses rires éclatant du soir au matin et du matin au soir, pour le plus grand bonheur de son père et de sa mère. Elle avait des amis qui venaient lui rendre visite, des enfants de son âge et de son milieu. Ce qui ne l'empêchait pas d'aller traîner avec les enfants des serviteurs. Souvent son père l'a grondé lui rappelant qu'elle ne devait pas se permettre des familiarités avec des personnes qui n'étaient pas de son rang. Mais si elle jouait avec eux c'était surtout pour les rabaisser. Elle les menait ou plutôt les malmenait, à sa guise en faisant retomber, sur leurs pauvres épaules le poids de ses bêtises. Et même s'ils se défendaient ils finissaient vite accusés. Le roi, s'il connaissait sa fille, ne pouvait supporter l'idée de la punir. De toute façon sa princesse était un ange. Un père reste un père, un faible devant sa fille.

Ses amis étaient du genre ennuyeux. Ils prenaient la mouche pour un rien et aller bouder dans les jupes de leurs mères, parce que la petite princesse avait tiré sur leurs cheveux ou bien arraché le nœud de leurs robes. Ou pire encore. Parce que si face à ses parents l'enfant était sage et obéissante, c'était une chipie quand les adultes ne la regardaient pas. Même avec les gosses de sa condition. Elle avait toujours des bêtises en tête. Et quand on ne se pliait pas à son bon vouloir, elle faisait un caprice et elle allait se cacher dans les écuries. Elle y pensait des heures. Avant de remontrer le bout de son nez. Elle revenait sale, mais qu'importe si sa robe se retrouvait à la poubelle, ses parents avaient les moyens de lui en offrir une autre. Même plein d'autres.

La princesse grandissait et en grandissant elle attirait d'avantage les regards. Regards qu'elle soutenait et qu'elle mettait au défi. Elle était du genre irrespectueuse avec ceux qui gravitaient autour d'elle, se moquant de faire du mal. Tout ce qu'elle voyait c'est que ses parents effaçaient par quelques cadeaux ses turpitudes. Alors elle abusait. Même si son père un jour se mis à lui dire qu'elle finirait pas déchanter. Et qu'il finirait par sévir. Mais il l'avait dit tant de fois comment le croire.

Quand elle a eu le pouvoir de distribuer des cadeaux pour qu'on la laisse faire, ce fut pire. Toujours au dessus, elle voyait le monde au travers du pouvoir de l'argent. Le reste était futile, du moment qu'elle pouvait s'offrir ce qu'elle voulait. Même au détriment des codes du royaume. Un jour elle régnerait et c'est tout ce qui comptait à ses yeux. Un jour toutes les terres ou son cheval et elle galopaient lui appartiendraient. Alors si dans son sillage elle vexait, elle écorchait quelques cœurs, elle s'en foutait. Elle n'avait besoin de personne, juste d'un bon compte en banque.

Mais voilà, ses parents lui dire qu'il était temps pour elle de prendre un époux. Ils ne voulaient pas que leurs fille se retrouve seule à gérer tout le royaume. Un prince devait l'aider, un homme avec les épaules larges et la tête bien pleine. Un homme qui aurait du fil à retorde avec cette princesse plus chipie que chic. Et l'ultimatum fut posé. Quel horreur. Voilà que la princesse allait devoir troquer sa liberté pour lier sa vie à un mari. Un qui risquerait fort de lui dire de faire ci ou de faire ça. Et elle ne voulait qu'en faire à sa tête. Non pas de mari. Pas d'homme pour lui dire quelle robe porter, quel plat manger, quelle musique écouter. Jamais jamais. Son père se calma un temps sur cette décision quand sa belle reine poussa son dernier souffle. Un peu de répit pour la princesse qui pouvait se laisser aller à sa peine sans se tracasser du lendemain. Mais cette parenthèse fut de courte durée, le père revient à la charge pressant sa fille comme un citron. Il voulait être sur qu'elle soit en sécurité s'il venait à lui arriver quelque chose. La vie est si fragile

Et alors que la princesse approchait de l'âge fatidique avec toujours en tête ses envies de liberté son père mourut. Personne ne s'y attendait. Même si la jeune femme fut triste elle se sentit d'un coup soulagée d'un poids. Plus de mariage. Vive la vie comme elle le souhaitait. Jusqu'à ce qu'une annonce officielle vienne foutre en l'air sa joie. Son père avait pallié à tout, si elle voulait son royaume, il fallait à tout prix qu'elle se marie. Et le délai était encore plus court. Quelle poise.

C
e fut pour elle un vrai casse tête chinois. Elle ne comptait pas partager son du avec un homme. Mais elle ne voulait pas non plus le perdre. Il lui fallait dont trouver une solution rapide et à son avantage pour que ce mariage ne lui pourrisse pas sa vie future. Et lui permette de garder son royaume. Alors elle alla à la mare du grand parc de son château. Elle chercha consciencieusement deux grenouilles et un beau crapaud. Et s'en alla voir la sorcière. Son père la voulait marier dans les deux mois. Et bien elle allait l'être. Et ce sans cérémonie. L'important étant d'avoir la signature de deux témoins et d'un homme au bas du décret qui ferait fois de cette union. Et les batraciens qu'elle avait trouvé, feraient parfaitement l'affaire.

L
a sorcière lui dit qu'il lui fallait du temps, elle en avait peu la belle. Mais elle pouvait lui en laisser. En quelques jours les deux grenouilles étaient devenues des témoins tout à fait potables et surtout très malléables. Et le crapaud un charmant jeune homme. Si la princesse n'avait pas su qu'avant il vivait dans sa marre se nourrissant d'insectes et de vase, elle aurait pu craquer. Elle remercia la sorcière en la jetant dans les flammes d'un feu de joie. Débarrasser du seul témoin qui pouvait nuire à cette annonce de mariage. Bien sur certaines personnes furent tristes d'apprendre qu'il n'y avait eu aucune festivité pour cet événement. Mais elle s'en moquait la demoiselle, elle avait un époux à son bras. Et il était charmant. Bon il croassait parfois ce qui était gênant. Mais elle s'y ferait, elle se ferait à tout pour son compte en banque.

Mais c'était compter sans la sorcière qui avait bien manœuvrer son coup. Elle connaissait la princesse depuis sa naissance et elle avait prévu son plan. Voilà que la belle qui vivait richement son succès, se croyant à l'abri de tout. Se mit à être troublée dés que son époux crapaud était dans le coin. Bien sur elle l'évitait comme on évite la peste. Elle avait fait disparaître les témoins les enfermant dans les geôles espérant qu'ils redeviendraient grenouilles. Mais peine perdue, les mois passaient et les témoins blablataient comme des pies assommant au travers des murs la princesse. Quelle infamie. Quelle ironie. Ces bruits étaient surmonté par les croassements de son mari. Elle m'en pouvait plus la belle. L'idée de tuer le crapaud vient à germer dans son esprit. Après tout, tout était à son nom.

E
lle pensa à des tas de situation. Le noyer. Le pendre. Le poignarder. Le jeter du haut de la tour. Mais il fallait que l'acte ressemble à un suicide ou à un accident. Remarque il lui obéissait au doigt et à l’œil, elle pouvait lui demander n'importe quoi. Même des choses débiles. Pauvre prince de pacotille. Alors elle se dit qu'elle pourrait lui demander de sauter dans le vide ou de se trancher la gorge. Tout simplement et l'affaire serait réglée. Mais plus elle pensait à faire s'auto suicider son mari, plus elle se sentait mal. Elle avait des nausées, elle sentait mauvais, malgré les bains. Elle pétait et rotait à tour de bras. Elle croassait même parfois. Que lui arrivait-il ? Et vu qu'elle avait brûlé la sorcière elle ne pouvait avoir de réponse. Alors elle choisit d’accélérer les choses …

Mais au moment de suicider son mari en l'assassinant elle se transforma en grenouille sous les rires moqueurs du prince et des témoins. Elle eu juste le temps de reconnaître dans son dernier élan de forme humaine, la sorcière qui avait pris une autre forme et la place d'un témoin. Et qui lui disait : « Et oui ma belle il ne faut pas vouloir être trop gourmande. A nous ton pognon maintenant. » Rire sadique ...
Et pouff plus de princesse.

Moralité : faut se méfier des crapauds qui deviennent des princes. Faut se méfier des sorcières qui se laissent brûler trop facilement. Et surtout faut pas vouloir voir trop gros. Partager parfois ne fait pas de mal.

Et Na Young se réveille dans un hurlement. Quel cauchemar. L'idée du mariage la tracasse vraiment. Mais l'idée d'être riche est tellement attrayante que .. bon c'est juste un rêve. Rien de prémonitoire. Du coup pas question de changer de plan. A elle le mariage sur un coup de tête. Un mec en costume reste un mec en costume.
Ne devrait-elle pas voir derrière cette histoire un avertissement ?????

L'avenir nous le dira chers amis lecteurs. Affaire à suivre .....



eclat
d'une nouvelle aube ou les gestes s'accordent, ou les mots résonnent, dessinant un horizon plus doux.


Dernière édition par Na Young Wang le Mar 21 Avr - 16:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  Empty
Sujet: Re: (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons. ( le Mar 21 Avr - 15:56 )
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  895265198 (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  895265198 (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  895265198 (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  895265198 (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  895265198 (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  895265198
Revenir en haut Aller en bas
Ban-Ryu KimLe vin est un puissant lubrifiant social
Ban-Ryu Kim
http://www.ciao-vecchio.com/t3877-la-violence-est-une-forme-de-f http://www.ciao-vecchio.com/t4002-zero-de-conduite-ban-ryu#127292
Faceclaim : Kim Woo Bin © ealitya
Messages : 508 - Points : 1419
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  Source
Âge : 34 ans
Métier : Fils d'un des actionnaires majoritaires de Samsung, il a prit sa place autour de la table à sa mort il y a 5 ans de cela et représente aujourd'hui la compagnie en Europe même si le business n'est pas sa tasse de thé.
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  Empty
Sujet: Re: (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons. ( le Mar 21 Avr - 16:31 )
Que tu es belle comme ça ! Je sors mon coréen : bientôt on va conquérir le forum ! (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  4210718188


“Même une feuille de papier est plus légère si on la porte à deux.”
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  Empty
Sujet: Re: (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons. ( le Mar 21 Avr - 16:42 )
Rebienvenue! (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  4210718188
Revenir en haut Aller en bas
Aurora Rossi-CostaLe vin est un puissant lubrifiant social
Aurora Rossi-Costa
http://www.ciao-vecchio.com/t6953-aurora-le-gras-c-est-la-vie http://www.ciao-vecchio.com/t6957-aurora-do-you-wannabe
Faceclaim : Emily Blunt by @Cinderella
Messages : 1408 - Points : 1330
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  Tumblr_pjy1vjaynh1qezp3zo6_r1_500
Âge : 39 ans, les années passent bien vite. ( 21 juin 1981)
Métier : Psychologue. Aider les gens à toujours été sa vocation.
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  Empty
Sujet: Re: (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons. ( le Mar 21 Avr - 16:56 )
Rebienvenue (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  3858275945




I do what I do because it’s right! Because it’s decent! And above all, it’s kind! It’s just that…
-  Just kind
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
Flora Casaroli
http://www.ciao-vecchio.com/t7539-flora-_-3-0-liberee-delivree http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : Alycia Debnam Carey. ☆ Tearsflight ( Avatar ). ☆ Tumblr ( Gifs ).
Messages : 5267 - Points : 4032
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  0bde1b1dc7ce1a39d4091f0a2a30b1214a19ac52
Âge : Elle a 23 ans (17.05.1997).
Métier : En recherche d'emploi et ne songe pas à s'inscrire à une quelconque formation dans l'immédiat.
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  Empty
Sujet: Re: (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons. ( le Mar 21 Avr - 17:00 )
(Re) Bienvenue chez toi. (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  337465618
J'ai lu ce que t'as écris dans la partie des demandes : J'ai hâte de voir tout ça à l'œuvre ! (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  3556982075
Bon courage pour ta fiche. (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  657364136


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Leonardo Bellini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Leonardo Bellini
https://www.ciao-vecchio.com/t4563-leonardo-le-retour https://www.ciao-vecchio.com/t4567-leonardo-liens
Faceclaim : Cole Sprouse, ironshy(avatar), plùm(sign),coopJonesy(gifs)
Messages : 617 - Points : 3888
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  192d078706129b4c7358b046487c6e09320d781b
Âge : 31 ans (18/09/1989)
Métier : vendeur de jeux vidéos
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  Empty
Sujet: Re: (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons. ( le Mar 21 Avr - 17:04 )
Rebienvenue avec cette nouvelle tête. (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  3407175773 (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  3407175773


Leonardo Bellini
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Na Young WangLe vin est un puissant lubrifiant social
Na Young Wang
http://www.ciao-vecchio.com/t7066-na-young-et-si-demain-ouvrait- http://www.ciao-vecchio.com/t7076-tu-montres-ton-compte-en-banque-et-apres-on-discute#240168
Faceclaim : Ryu Hwa Young © vmicorum.. (vava + code sig) / redlunds (icons) / lauly (crackship)
Messages : 300 - Points : 922
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  TfJmk9p
Âge : 29 ans née le 08 octobre 1990 à Naples
Métier : Propriétaire d'un haras. Elevage de Haflinger et de Lipizzan. Cavalière en concours équestre.
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  Empty
Sujet: Re: (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons. ( le Mar 21 Avr - 17:24 )
@Saejin Yang Je te trouve très calme la marmotte sur ce coup là. (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  1191703564 (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  1125647845 Merci. (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  3858275945 (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  3858275945 (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  3858275945 (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  3858275945 (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  3858275945

@Ban-Ryu Kim Oui on va conquérir CV, (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  3126859329 vous n'avez contaminé aux beautés asiatiques. (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  1754192869 Merci petit cœur. (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  4210718188 (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  4210718188

@Chiara Moretti @Aurora Rossi-Costa Merci les filles. (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  505442386 (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  2491463887

@Flora Casaroli J'ai hâte aussi de joueur ce les plans diaboliques qui sont prévus. (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  2567113648 (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  1868413595 (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  2376702121 Merci la belle. (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  1990746606

@Leonardo Bellini Merci. (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  1979839824 (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  3697232556


eclat
d'une nouvelle aube ou les gestes s'accordent, ou les mots résonnent, dessinant un horizon plus doux.
Revenir en haut Aller en bas
Ban-Ryu KimLe vin est un puissant lubrifiant social
Ban-Ryu Kim
http://www.ciao-vecchio.com/t3877-la-violence-est-une-forme-de-f http://www.ciao-vecchio.com/t4002-zero-de-conduite-ban-ryu#127292
Faceclaim : Kim Woo Bin © ealitya
Messages : 508 - Points : 1419
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  Source
Âge : 34 ans
Métier : Fils d'un des actionnaires majoritaires de Samsung, il a prit sa place autour de la table à sa mort il y a 5 ans de cela et représente aujourd'hui la compagnie en Europe même si le business n'est pas sa tasse de thé.
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  Empty
Sujet: Re: (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons. ( le Mar 21 Avr - 17:40 )
@Saejin Yang - Tu as vu, on a une bonne influence baby bear (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  357267121


“Même une feuille de papier est plus légère si on la porte à deux.”
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons.  Empty
Sujet: Re: (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons. ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- (Na Young) Et si demain .... ouvrait d'autres horizons. -
CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant