Revenir en haut
Aller en bas


 

- I'm so over all this bad luck ◭ Charlie -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Autres quartiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Serena Cavalletti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©killing boys - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 135 - Points : 734
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie 2jic
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie Empty
Sujet: I'm so over all this bad luck ◭ Charlie ( le Dim 3 Mai 2020 - 19:45 )
I'm so over all this bad luck. Is it ever gonna change ?

Bien que ces derniers temps les journées de Serena semblaient être à la limite du passable, aujourd’hui elle avait en quelque sorte atteint son premier point de rupture. Elle avait le sentiment d’être dans une spirale infernale de malchance de laquelle elle avait dû mal à se défaire. Elle travaillait tellement ces derniers temps que la moindre petite contrariété avait tendance à poignarder son cœur déjà fragilisé par toute cette fatigue. Oui, elle était fatiguée… Mentalement, physiquement… Cela se voyait directement sur son visage, et autant dire que sa patronne n’avait pas manqué de le lui faire remarquer. En effet, aujourd’hui elle n’avait pas eu le teint radieux, ni le sourire aux lèvres, ce qui n’avait pas plu à Na Young. D’après cette dernière, Serena donnait l’impression d’avoir enterré toute sa famille, manque de délicatesse certain, mais cela n’étonnait même plus la Cavalletti. D’ailleurs, si elle avait véritablement perdu sa famille, très certainement que Na Young aurait haussé les épaules pour finalement lui dire que ce n’était pas une raison pour faire la tête. Sauf que voilà, elle n’avait perdu personne, elle avait juste eu un trop plein d’émotions qui s’était soldé par un manque de sourire de sa part. Oui, elle avait été en état de choc de voir que Luca, son ex-fiancé, était maintenant l’époux de Na Young, donc accessoirement son nouveau patron. Puis elle avait été agacée parce que les nouveaux produits choisis par sa patronne avaient provoqué une forte irritation sur ses mains. Encore maintenant, en fin de journée, elles étaient rouges et elles la démangeaient.

Alors oui, elle avait fait la tête face à Na Young, elle s’était fait sermonner, et elle s’était remise au travail. En même temps, elle n’avait que ce mot en tête ces derniers temps, le travail. A la bibliothèque en journée, puis au haras le week-end, parfois même en fin de journée en semaine. Autrement dit, elle ne s’arrêtait pas et là, elle commençait véritablement à sentir que son point de rupture approchait. Alors une fois son tablier enlevé, ses produits rangés, elle était sortie de la demeure, la gorge serrée. Elle avait envie de creuser un petit trou et ainsi se mettre en position fœtale dedans. Mais à défaut de pouvoir faire cela, Serena choisit de sortir la seule chose qui pourrait possiblement la calmer : son paquet de cigarette accompagné de son zippo. Elle ne pouvait tout simplement pas se permettre de prendre la route de suite, il fallait d’abord qu’elle parvienne à centrer ses émotions pour ne pas avoir envie de foncer dans un mur une fois au volant de sa voiture. Finalement, la cigarette aux lèvres, le zippo à la main, Serena se laissa tomber le long de la barrière pour ainsi se retrouver assise dans l’herbe. La nuit qui tombait permettait ainsi de masquer quelque peu sa présence, seul la fumée de sa cigarette et son tic d’ouvrir et fermer son zippo dans un petit claque, la trahissait.

En vérité, elle n'en avait cure, le monde extérieur ne l'intéressait pas à cet instant. D'autant plus qu'elle se disait que les propriétaires ne devaient pas avoir les yeux rivés sur la fenêtre, loin de là. Personne ne se souciait d'elle et cela l'arrangeait. Enfin c'était ce qu'elle croyait. Et tandis que la cigarette diminuait petit à petit, les larmes se mirent à rouler sur ses joues en même temps que la fumée s'échappait de ses lèvres. Son point de rupture était atteint. Alors elle ramena vers elle ses jambes, les emprisonnant avec l'un de ses bras. Mais c'est alors qu'une silhouette apparue dans son champ de vision, celle de Charlie, le palefrenier du haras, qui l'avait grandement aidé lors de son arrivée. « Est-ce qu'il t'est déjà arrivé d'avoir la sensation que le sort s'acharne contre toi ? » Elle secoua légèrement la tête, dépitée, et ni une ni deux, Serena se mit à essuyer ses joues d'un revers de main. Elle finit par se décider à se lever tout en ajoutant. « Désolée, tu n'as pas besoin de répondre... Cela ne me regarde pas... C'est juste que... » Mais elle ne termina pas sa phrase. Nouvelle bouffée de fumée, tandis qu'elle s'adossait à la barrière, et de son autre main, qu'elle se remettait à ouvrir puis refermer son zippo. Serena était sous tension et cela se voyait dans chacun de ses gestes.


Have nothing but my pride
DOESN'T KEEP ME WARM AT NIGHT
I JUST COLLECTING REGRETS
HOW DID I MAKE SUCH A MESS OF THIS ?
I WASN'T READY TO LOVE YOU

Revenir en haut Aller en bas
Charlie DagostinoLe vin est un puissant lubrifiant social
Charlie Dagostino
https://www.ciao-vecchio.com/t4731-un-anglais-en-italie-sulli http://www.ciao-vecchio.com/t7098-charlie-chaque-personne-que-tu-rencontres-cree-un-souvenir-en-toi
Faceclaim : Chad Michael Murray (.TAG)
Messages : 789 - Points : 1828
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie Giphy
Âge : 38 années (24 août)
Métier : Ancien militaire devenu Palefrenier dans un centre équestre
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie Empty
Sujet: Re: I'm so over all this bad luck ◭ Charlie ( le Ven 8 Mai 2020 - 10:58 )
I'm so over all this bad luck. Is it ever gonna change ?

La journée touche doucement à sa fin. Pourtant, ça fait une bonne heure que Charlie à dû poser le pied. Sa jambe est douloureuse aujourd’hui, et les médicaments n’ont rien aidé. Il en a fait trop. Comme toujours quand il ressent le besoin de bouger pour pouvoir oublier les souvenirs qui reviennent chaque nuit. Le souvenir de son meilleur ami particulièrement. Assis sur le dessus de la grange, il se contentait de surveiller un peu ce qui se passe autour de lui. Saluant les personnes qui venaient prendre quelques objets pour ensuite retourner aux écuries et s’occuper des chevaux. Il ne l’a pas fait cette fois, il le fera probablement le weekend puisque c’est plus un moment de repos pour lui. Il aura donc assez de temps pour le faire. Il a finalement décidé de bouger un peu pour pouvoir reprendre ses affaires. Il comptait retourner chez lui tranquillement, il est déjà tard et sa mère doit sans doute avoir préparer un petit quelque chose pour lui. C’est aussi l’avantage de vivre encore avec sa maman. Ca peut paraître bizarre aux yeux des autres, certaines diront que c’est un Tanguy, mais il ne voit pas les choses de cette façon. Pourquoi est-ce qu’il resterait cette dame seule ? Elle est toute sa vie après tout.

Il marchait pour rejoindre l’entrée principale du centre quand il vit Serena au loin. Enfin, du moins qu’il arrive à distinguer une silhouette qui attire donc son attention. Il change alors de direction et marche jusqu’à elle simplement. Il ne compte pas déranger mais pense simplement voir ce qui se passe, c’est important pour lui. Il est surpris par sa question. Il observe, elle semble vraiment au plus mal. Il voit son visage, ses mains. Il s’inquiète immédiatement. « - Juste que ? » Dit-il dans un premier temps pour pouvoir entendre la suite de ses mots qui ne semblent pas sortir pour le moment. « - Mais pour répondre à ta question. Oui ça m’est déjà arrivé. » Après tout, il a perdu du monde, principalement son père et son meilleur ami. Mais il n’oublie pas non plus les autres, ni même le corps des ennemis. Car même si c’est ainsi, c’est tout de même horrible de devoir retirer la vie de quelqu’un et encore plus d’enfant, même s’il a tout fait pour éviter de le faire.

Il l’arrête dans son mouvement, ne voulant pas qu’elle reprenne encore ce geste, en posant la main sur la sienne. « - Qu’est-ce qui t’es arrivé ? » Dit-il calmement en montant légèrement la main qu’il tient pour pouvoir la regarder un peu. Ca semble être une irritation. Ce qui n’est pas géniale, pas pour elle en tout cas. « - Et qu’est-ce qui t’arrive ? » Il reprend. Il a bien vu ses larmes, le blond n’est pas aveugle. Et comme d’habitude, il a envie d’être là si elle souhaite lui parler. Journée un peu compliquée ? Ou est-ce plus que ça ? Elle lui répondra certainement à ce sujet.




♛ Une partie de moi s'est envolé avec toi au front
Revenir en haut Aller en bas
Serena Cavalletti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©killing boys - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 135 - Points : 734
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie 2jic
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie Empty
Sujet: Re: I'm so over all this bad luck ◭ Charlie ( le Ven 8 Mai 2020 - 16:43 )
I'm so over all this bad luck. Is it ever gonna change ?

Serena avait vraiment cette sensation que le sort semblait s’acharner sur elle, surtout aujourd’hui et le pire c’était qu’elle n’était pas au bout de ses surprises, et elle le sentait intérieurement que le pire restait à venir. Après tout, comment pouvait-elle être sereine sachant que son ex-fiancé était maintenant le mari de sa patronne et donc accessoirement son patron également. Non, il n’y a aucun moyen de rester sereine dans une telle situation, voilà pourquoi, lorsque Charlie s’était approché, elle n’avait pas pu s’empêcher de lui poser la question. Avait-il lui aussi déjà eu cette impression ? Bien sûr, elle s’était directement stoppée dans son élan, après tout, il n’avait pas besoin de lui répondre, c’était une question vraiment personnelle. Mais elle était juste perdue, désemparée. Elle qui n’avait eu de cesse depuis le mariage annulé d’essuyer échecs sur échecs, elle était juste à bout.

Mais visiblement, Charlie aussi avait déjà ressenti cela. Il n’avait pas besoin de répondre, mais il l’avait fait et dans le fond, elle lui était vraiment reconnaissante. Non pas qu’elle souhaitait qu’il lui arrive quelque chose, loin de là car elle l’appréciait, c’était juste qu’elle avait ainsi la sensation de ne pas être seule. Car la solitude, cela elle connaissait… Certes, elle avait ses amies, sa mère, son fils, sur qui elle pouvait compter, mais depuis trois ans elle ne s’était jamais sentie plus seule que jamais. Alors elle jouait avec le zippo, nerveuse, jusqu’à ce que Charlie vienne poser sa main sur la sienne pour la pousser à se calmer. Le contact la rassura quelque peu, comme une impression de n’être peut-être pas si seule que ça. « Qu’est-ce qui t’es arrivé ? » Le regard de Serena se posa alors sur sa main entièrement rouge, brûlée à cause des produits bien que sa patronne clamait le contraire. Elle s’était d’ailleurs tellement grattée que l’on pouvait y déceler des traces de griffures.

« Et qu’est-ce qui t’arrive ? » Le voir aussi adorable et prévenant eu pour effet de provoquer la naissance de nouvelles larmes qu’elle effaça une nouvelle fois d’un revers de main. Serena pris ensuite une profonde inspiration avant de répondre à sa première question. « Je pense que je n’ai pas supporté les produits ménagers que j’ai utilisé aujourd’hui… Mais je… J’achèterai une crème demain pour soulager les démangeaisons. » Pendant quelques secondes elle se mit à observer sa main, effectivement elle était bien arrangée, mais d’après Na Young c’était de sa faute à elle et non la faute des produits. Cela, elle avait évité de le dire à voix haute, car elle trouvait cela tellement aberrant. Puis, elle laissa retomber la main le long de son corps avant de plonger une nouvelle fois son regard dans celui de Charlie. « On va dire que j’ai eu une journée compliquée, même si par moment j’ai l’impression que c’est ma vie qui est compliquée... » Et sa voix se brisa dans un sanglot, avant qu’elle ne se mette à détourner le regard en cherchant à reprendre une certaine contenance.


Have nothing but my pride
DOESN'T KEEP ME WARM AT NIGHT
I JUST COLLECTING REGRETS
HOW DID I MAKE SUCH A MESS OF THIS ?
I WASN'T READY TO LOVE YOU

Revenir en haut Aller en bas
Charlie DagostinoLe vin est un puissant lubrifiant social
Charlie Dagostino
https://www.ciao-vecchio.com/t4731-un-anglais-en-italie-sulli http://www.ciao-vecchio.com/t7098-charlie-chaque-personne-que-tu-rencontres-cree-un-souvenir-en-toi
Faceclaim : Chad Michael Murray (.TAG)
Messages : 789 - Points : 1828
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie Giphy
Âge : 38 années (24 août)
Métier : Ancien militaire devenu Palefrenier dans un centre équestre
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie Empty
Sujet: Re: I'm so over all this bad luck ◭ Charlie ( le Dim 17 Mai 2020 - 10:53 )
I'm so over all this bad luck. Is it ever gonna change ?

Charlie pose les yeux sur les mains de son amie directement. Elles ne sont pas jolies à voir, abîmées, sans doute bien trop d’ailleurs. Il imagine la sensation que ça doit lui donner. Ce n’est pas quelque chose d’agréable. Il écoute sa réponse, levant les yeux sur elle alors qu’il lui lâche la main pour pouvoir la lui rendre. Il hoche la tête. « - Je pense que c’est nécessaire en effet. » Dit-il directement avant de reprendre. « - Pense à prendre des gants aussi, je sais que ça n’est pas pratique mais ça te protégera en attendant. Afin que ça n’empire pas. » C’est un conseil et non un ordre bien sûr. Même s’il a parfois l’habitude d’être assez directe dans ses mots. L’armée est gravée en lui et il ne peut pas faire comme s’il n’y avait jamais mit les pieds. Il verra avec Na Young pour un changement de produits pour avoir quelque chose de plus adéquat. Il sait comment est la patronne de cet endroit, froide et pas forcément amicale, sauf avec quelques personnes, comme lui. Ils se connaissent depuis longtemps et il connaît son vrai visage. Et s’il peut essayer de jouer là-dessus pour arranger les choses, alors il essaiera de le faire. « - Au pire, si ça prend trop de temps, je rapporterai les produits de chez-moi. Ma mère en fait des maisons, c’est naturel et je dois dire que ça fonctionne très bien. » Bon, elle doit s’en foutre en ce moment, mais il a quand même envie de lui indiquer qu’il y a des solutions par rapport à ce souci de produit et qu’elle n’a pas à s’en faire. Elle peut compter sur lui pour l’aider.

Il n’aime pas voir les autres triste. Et elle semble l’être. Il entend ses mots bien évidemment. Et ça lui fait un pincement au cœur. Il approche donc, pour pouvoir venir l’entourer de ses bras, il essaie de lui apporter un peu de réconfort et de soutiens. « - Est-ce que tu as envie d’en parler ? » Il est prêt à écouter si elle a envie, si ça lui fait du bien. Bien sûr, il ne peut promettre d’être une très grande aide, mais il ne l’abandonnera pas non plus. « - Peut-être que tu es fatiguée ? Et que tu as besoin de te reposer un peu. La fatigue nous fait voir les choses plus négativement encore. » Dit-il en se demandant si ça n’est pas ça qui lui fait voir sa vie si compliquée. Bien sûr il ne connaît pas son histoire, du moins, il ne se doute pas que c’est avec elle qu’il échange depuis de nombreuses années. Il ne peut donc que supposer des choses sans en être certain. « - Il faut donc essayer de simplifier les choses si elles sont compliquées. Réfléchir à ce qu’il y a de positif, pour au moins avoir un meilleur moral et pouvoir repartir sur de bonnes bases pour chasser le négatif petit à petit. Il y a des solutions. Même si parfois, la solution n’est que le temps. » La blessure, la perte de quelqu’un, ça n’est qu’avec le temps que ça s’estompe. Lui est encore triste d’avoir perdu des proches, qui ne le serait pas.





♛ Une partie de moi s'est envolé avec toi au front
Revenir en haut Aller en bas
Serena Cavalletti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©killing boys - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 135 - Points : 734
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie 2jic
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie Empty
Sujet: Re: I'm so over all this bad luck ◭ Charlie ( le Lun 18 Mai 2020 - 10:58 )
I'm so over all this bad luck. Is it ever gonna change ?

o49t.gifSerena avait cette sensation d’être vraiment au plus bas, pourtant, cela faisait pas mal de temps qu’elle essayait de faire un travail sur elle-même pour essayer de s’en sortir, mais il fallait croire que c’était un cercle vicieux. Alors forcément, revoir Luca après toutes ces années, avoir des problèmes au niveau des mains et pour que finalement Na Young en vienne à presque la traiter de menteuse lorsqu’elle avait osé dire que c’était la faute des produits… Cela lui donnait justement envie de hurler et de recommencer ce cercle infernal. En tout cas, Charlie était d’accord avec elle, il fallait qu’elle se trouve une crème et surtout, il lui conseillait de mettre des gants pour se protéger un peu mieux les mains. « Oui je ferai ça. » Après tout, maintenant qu’elle se rendait compte qu’elle était peut-être plus sensible que d’autres personnes au niveau des mains, il fallait bien qu’elle fasse attention. Et puis, si elle voulait se soigner, il allait falloir qu’elle redouble de vigilance pour que sa peau n’entre plus en contact avec les produits actuels qu’elle doit utiliser. D’ailleurs, Charlie en vient à lui proposer de ramener des produits faits maisons par sa mère qui sont bien plus naturels. « Oh c’est vraiment super gentil de ta part de proposer ça. Je vais voir comment je m’en sors avec des gants, mais je n’hésiterais pas si je vois que cela ne va pas mieux. Les produits maisons il n’y a rien de mieux. Mais cela ne risque pas de déranger ta mère ? » Après tout, elle ne voulait pas vider le stock de celle-ci. Surtout qu’elle savait le temps que cela pouvait prendre de créer ses propres produits.

Et puis, Serena craqua, disant qu’elle avait par moment l’impression que c’était sa vie qui était compliquée. Phrase qui se ponctua par un sanglot. Elle n’avait pas envie de perdre sa contenance, mais il était quelque peu compliqué pour elle de rester calme après une journée pareille. Et c’est alors que Charlie vient l’entourer de ses bras. Présence réconfortante qui soulagea quelque peu Serena. Il lui proposait de l’écouter et elle ouvrit la bouche pour parler. « Je… » Mais une nouvelle fois sa voix se brisa. Peut-être était-elle effectivement trop fatiguée et qu’elle avait besoin de se reposer. Charlie n’avait pas tort là-dessus, elle ne se reposait jamais vraiment, vivant toujours à 200 à l’heure… Ses deux boulots, son fils, ses problèmes alimentaires ponctués par des excès de sport, oui, le repos ce n’était clairement pas pour elle en ce moment. Alors, elle l’écouta, calmement, en essayant de détendre cette gorge qui la serrait et l’empêchait de parler. Simplifier les choses, réfléchir au positif, il avait totalement raison. « Oui, tu as raison, c’est important de chasser le négatif et en étant fatiguée cela ne doit pas vraiment m’aider. Mais… Disons que j’ai revu un fantôme de mon passé et que c’est une nouvelle compliquée à avaler. » Elle n’allait pas donner un nom au dit fantôme, car elle ne voulait dire à personne que le mari de Na Young était en vérité son ex-fiancé, de peur que cela ne remonte aux oreilles de sa patronne, mais il n’en demeurait pas moins que cela lui faisait du bien de le dire à haute voix. « Tu sais… Parfois je me dis que ces dernières années j’ai enchaînée les faux pas, les erreurs et au final, c’est bien plus compliqué à vivre avec que ce que je n’imaginais... » Et elle posa sa tête contre son épaule, dans un besoin de soutien, d’une présence, car Serena avait beau avoir des amis, aujourd’hui elle se sentait plus seule que jamais.


Have nothing but my pride
DOESN'T KEEP ME WARM AT NIGHT
I JUST COLLECTING REGRETS
HOW DID I MAKE SUCH A MESS OF THIS ?
I WASN'T READY TO LOVE YOU

Revenir en haut Aller en bas
Charlie DagostinoLe vin est un puissant lubrifiant social
Charlie Dagostino
https://www.ciao-vecchio.com/t4731-un-anglais-en-italie-sulli http://www.ciao-vecchio.com/t7098-charlie-chaque-personne-que-tu-rencontres-cree-un-souvenir-en-toi
Faceclaim : Chad Michael Murray (.TAG)
Messages : 789 - Points : 1828
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie Giphy
Âge : 38 années (24 août)
Métier : Ancien militaire devenu Palefrenier dans un centre équestre
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie Empty
Sujet: Re: I'm so over all this bad luck ◭ Charlie ( le Ven 22 Mai 2020 - 13:06 )
I'm so over all this bad luck. Is it ever gonna change ?

o49t.gifLe soldat n’aimant pas voir les autres souffrir pour quelconque raison, propose une solution des plus simples. Et il est certains que les produits naturels sont beaucoup moins risqués. Surtout pour une personne qui travaille avec des produits de manière quotidienne comme Serena le fait de son côté. A force d’utiliser ces produits chimique, la peau en paie le prix. Ce serait vraiment triste que ses mains s’en retrouvent vraiment abîmer jusqu’à ne plus en être réparée. « - Oh non, pas du tout. Elle adore se rendre utile. Puis ça lui permet de passer son temps d’en faire. Elle adore ça je t’assure. Je ne pense pas que ça la dérangerait. » Dit-il en pensant à sa mère. Il tient son côté généreux d’elle en réalité. Sa bonté. Elle est juste adorable. Elle est tellement contente que son fils soit de retour à la maison qu’elle ferait tout et n’importe quoi pour lui. Charlie le sait mais n’en abuse pas non plus. Il est là aussi pour elle. Pour s’occuper de la ferme comme son père le faisait quand il était encore là. Surtout qu’elle a de plus en plus de difficulté à le faire par elle-même. Sa mère restera à jamais prioritaire dans sa vie.

Voyant la jeune femme pas bien dans sa peau, il ne peut que venir l’entourer de ses bras. La serrer contre lui et essayer de la réconforter un minimum. Bien sûr, il ne pas proposer grand-chose de plus que ses bras pour le moment. Et des conseils assez communs. Mais des conseils qu’il pense juste. « - Ah le passé. Je comprends, que ça puisse compliquer les choses. Malheureusement ça, on je ne peux pas y faire grand-chose. » Du moins, il ne pense pas. A part arranger, parler les choses avec les personnes concernées, c’est tout ce qu’elle peut faire. Du moins de son point de vue. Il passe la main dans son dos calmement, en se disant qu’avec un peu de repos, ça l’aidera déjà à y voir un peu plus claire. Il faut parfois prendre du temps de se poser pour que ça aille mieux. « - Ca dépends quelles genres d’erreurs tu me parles ? » Dit-il doucement en réfléchissant. Il baisse les yeux sur son visage, réfléchit avant de reprendre. « - Même si je pense qu’à partir du moment où on en prend conscience et qu’on essaie de réparer les choses, ça devrait déjà être une bonne chose. Après il est parfois difficile de réparer les choses, surtout avec les gens. On ne peut qu’essayer des fois. Et si ça ne marche pas, il faut prendre sur soit, pour continuer d’avancer. » C’est banal encore une fois. Il n’est pas dans le cas concret non plus. Lui aussi a des remords, il s’en veut d’un tas de chose. Comme avoir donner la mort à toutes ces personnes, même s’il n’en avait pas le choix. Comme ne pas avoir pu sauver son meilleur ami. Le regret qu’il ait donné sa vie pour lui. Il ne peut pas réparer tout ça, il doit vivre avec. Et c’est difficile à faire. Il a encore beaucoup de mal mais il essaie de ne pas trop y penser. « - J’essaie de compenser mes mauvaises actions, par des bonnes actions. Car ce qui a été fait, est fait, je ne peux pas revenir dessus. Mais je peux faire de bonnes choses. Comme venir en aide à des familles en difficultés. C’est quelque chose qui me tient beaucoup à cœur. » Aider les autres, tendre la main. A qui que ce soit. Il le fait de bon cœur. Et il essaie que la fatigue ne le rends pas trop irritable.





♛ Une partie de moi s'est envolé avec toi au front
Revenir en haut Aller en bas
Serena Cavalletti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©killing boys - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 135 - Points : 734
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie 2jic
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie Empty
Sujet: Re: I'm so over all this bad luck ◭ Charlie ( le Sam 23 Mai 2020 - 12:59 )
I'm so over all this bad luck. Is it ever gonna change ?

Le fait d’avoir Charlie à ses côtés lui faisait véritablement du bien, car elle avait alors l’impression d’être beaucoup moins seule. Certes, son âme était toujours aussi déchirée, mais en même temps, avoir une personne qui l’écoutait, qui cherchait des solutions pour elle, cela ne pouvait que lui faire du bien. D’ailleurs, cela l’avait vraiment touché lorsqu’il lui avait proposé de voir avec sa mère pour apporter des produits fait maison. En effet, elle avait trouvé cela adorable, car après tout, elle savait à quel point cela pouvait prendre parfois du temps de préparer de tels produits, alors forcément, lui proposer d’en apporter c’était un soutien inestimable. Et Charlie disait exactement ce que Serena aurait aimé entendre de la bouche de Na Young. Certes, elle savait que c’était sa patronne et qu’elle avait de ce fait énormément de choses à gérer autre que les problèmes de peau de Serena, sauf que celle-ci était tout de même sûre que c’était à cause de ceux-ci qu’elle avait maintenant les mains dans un piteux état. En effet, à forcer d’utiliser des produits un peu trop agressifs, ses mains déjà sensibles de bases le lui avaient fait payer, alors oui, entendre Charlie lui proposer des solutions, cela avait quelque peu soulagé Serena à ce niveau là. « Il faudra que je remercie chaleureusement ta maman alors si effectivement cela ne la dérange pas d’en préparer. » Car oui, il était loin le temps où Serena prenait sans donner en retour, maintenant pour elle, c’était vraiment donnant donnant. Alors si la mère de Charlie venait à lui apporter son aide, il était évident que Serena ferait quelque chose pour l’aider à son tour ou pour la remercier.

Un contact, un câlin, Serena en avait cruellement besoin et c’était pour cela qu’elle s’était posée contre l’épaule de Charlie lorsque ce dernier l’avait entouré de ses bras. C’était impressionnant à quel point un simple câlin pouvait apaiser l’âme, mais c’était parce que cela montrait que quelqu’un était là, présent. Et c’était sûrement ce qui lui manquait le plus, la présence, le soutien. Elle avait des amis, mais elle évitait de leur parler de ses problèmes, préférant les écrire dans son journal ou dans les lettres qu’elle envoyait à son correspondant mystère. En tout cas, Charlie avait raison, il n’y avait rien que l’on puisse changer du passé, ce dernier était immuable et c’était certainement cela qui terrifiait le plus Serena, le fait d’avoir fait des erreurs mais de ne pas pouvoir les corriger comme elle l’aimerait. C’était trop tard. De quels genres d’erreurs ? En voilà une bonne question, les erreurs du cœur, brisant sa vie et celle de celui avec qui elle était à l’époque au passage. Mais elle ignorait comment tourner cela sans avoir à dire qu’elle avait véritablement mal agit, car, elle se sentait tellement honteuse à ce sujet qu’elle n’arrivait même plus dire que ce qu’elle avait fait à haute voix. Elle avait trahi le seul qui l’ai vraiment aimé et ça, elle ne se le pardonnait pas. « Effectivement, réparer les choses, surtout avec les gens, c’est compliqué… Dans le cas présent je pense que c’est tout bonnement impossible. Lorsque… Lorsque tu trahis la confiance de quelqu’un, il n’y a plus de retour possible je pense. » Et elle secoua la tête, dépitée. « Maintenant je le sais. Parfois on agit de manière irréfléchie et ensuite, on se rend compte de la tempête qu’on a provoquée. Cette tempête a tout emporté au passage et je me suis perdue en chemin, j’imagine… » C’était la première fois qu’elle le disait à haute voix, qu’elle était perdue. « Mais oui, peut-être devrais-je faire comme toi. Compenser les mauvaises actions passées en faisant le bien aujourd’hui, car au final, je ne me vois plus agir comme j’ai pu le faire à l’époque. Je veux vraiment m’améliorer, changer, mais lorsque tu te retrouves au milieu des vagues, il est difficile de sortir la tête hors de l’eau. » Voilà pourquoi elle coulait.

I'm so over all this bad luck ◭ Charlie 505442386 :
 


Have nothing but my pride
DOESN'T KEEP ME WARM AT NIGHT
I JUST COLLECTING REGRETS
HOW DID I MAKE SUCH A MESS OF THIS ?
I WASN'T READY TO LOVE YOU

Revenir en haut Aller en bas
Charlie DagostinoLe vin est un puissant lubrifiant social
Charlie Dagostino
https://www.ciao-vecchio.com/t4731-un-anglais-en-italie-sulli http://www.ciao-vecchio.com/t7098-charlie-chaque-personne-que-tu-rencontres-cree-un-souvenir-en-toi
Faceclaim : Chad Michael Murray (.TAG)
Messages : 789 - Points : 1828
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie Giphy
Âge : 38 années (24 août)
Métier : Ancien militaire devenu Palefrenier dans un centre équestre
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie Empty
Sujet: Re: I'm so over all this bad luck ◭ Charlie ( le Mar 2 Juin 2020 - 21:43 )
I'm so over all this bad luck. Is it ever gonna change ?

o49t.gifCharlie est un homme avec une bonté naturelle. Bien que transmise en partie par ses parents qui étaient des personnes avec un cœur énorme. Les mains de Serena sont dans un mauvais état et il est impossible de l’ignorer. Il ne la laissera donc pas continuer à travailler avec des produits nocifs de cette manière au risque d’empirer encore les choses. Il lui apportera les produits dès le lendemain sans même prendre la peine de voir si ça ira mieux ou non. Il s’arrangera avec la patronne par la suite. De toute façon, Na Young ne devrait pas s’en faire pour un changement de produit, le soldat ne voit pas pourquoi ça la regarderait au final. Elle devrait prendre soin de ses employés, ça devrait être priorité, mais son amie voit les choses de manière différente. Le blond n’est pourtant pas fermer à l’idée de lui faire se rendre compte de certaine chose, et peut-être la rendre plus humaine ensuite. Il verra bien. « - Et bien, tu peux venir manger à la maison un soir. Je suis sur que ça fera plaisir à tout le monde. » Dit-il finalement. C’est une manière pour elle de rencontrer sa mère et puis dîner à trois plutôt que deux ne serait pas de refus pour une fois. Il apprécie avoir de la visite de temps en temps et sa mère aussi, bien que son oncle vient de temps en temps leur rendre visite.

Pour être honnête, il pense que ça ferait du bien à sa collègue aussi de venir un soir. Ca lui changerait les idées et elle ne resterait ainsi pas seul. Il ne doute pas qu’elle ait du monde autour d’elle, comme tout un chacun, mais s’il peut ajouter sa pierre à l’histoire pourquoi pas. Il essaie en tout cas d’être là en ce moment même. Une accolade, des mots sages. Il n’est pas psychologue, il est juste un homme ayant vécu des choses. Il essaie d’être de bons conseils la plupart du temps mais c’est pas forcément toujours le cas. Retrouver quelqu’un du passé, c’est compliqué, ça rappel de mauvais souvenirs. Et il peut se mettre à sa place pour comprendre. Peut-être est-il préférable de laisser cette histoire dans le passé. Il ne sait pas que ces personnes sont si proches de cet endroit et qu’il est donc difficile de faire ce genre de chose. « - La confiance… C’est en effet difficile à regagner. Mais pas impossible. La personne dont tu parles doit aussi prendre du temps, prendre sur elle. Pour peut-être pardonner. Si elle en a envie. Si elle n’en a pas envie, tu ne peux rien forcer évidement. » Et ça, c’est quelque chose qu’il fait accepter. Car on ne peut pas obliger quelqu’un à faire quelque chose contre sa volonté. « - Mais tu as travaillé sur toi déjà. Tu t’es rendue compte de ton erreur. C’est déjà très bien. Si tu t’es excusé. Tu ne peux rien faire de plus de ton côté. Et je peux être une ancre si tu le souhaites pour t’aider à sortir la tête de l’eau. » Il propose simplement. Il peut être une épaule sur laquelle elle se reposera tant qu’elle en a envie. Il est prêt à écouter, rassurer et la tirer vers le haut pour un avenir un peu meilleur. En tout cas, il déteste voir les autres mal, il n’est donc pas prêt de laisser tomber.



Spoiler:
 




♛ Une partie de moi s'est envolé avec toi au front
Revenir en haut Aller en bas
Serena Cavalletti10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Serena Cavalletti
http://www.ciao-vecchio.com/t7077-serena-make-us-never-happen-sa http://www.ciao-vecchio.com/t7089-serena-keep-my-head-above-water
Faceclaim : Phoebe Tonkin ⟁ Avatar ©killing boys - Signa ©Beylin - Gifs ©Tumblr - Aesthetic ©Cattleya
Messages : 135 - Points : 734
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie 2jic
Âge : Trente et un ans (21/04/89)
Métier : Bibliothécaire et femme de chambre à mi-temps chez Na Young Wang
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie Empty
Sujet: Re: I'm so over all this bad luck ◭ Charlie ( le Jeu 4 Juin 2020 - 10:28 )
I'm so over all this bad luck. Is it ever gonna change ?

Plus les minutes passaient, plus Serena parvenait à se calmer. Sa respiration s’était faite plus régulière, ses yeux ne voulaient plus autant déverser des torrents de larmes. Il fallait croire que Charlie était véritablement doué pour réussir à la calmer et elle lui en était très reconnaissante. En effet, il aurait très bien pu ne pas aller la voir, poursuivre sa route, mais non, il était là, essayant de la rassurer avec une extrême bonté en lui proposant des solutions pour ses mains et des conseils pour son âme. Oui, Charlie était vraiment quelqu’un de bien et elle se sentait sereine lorsqu’il était dans les parages. Et le plus amusant c’était qu’en vérité, Charlie n’était autre que son correspondant mystère, même si elle n’avait pas encore réussi à entre couper toutes les informations pour s’en rendre compte. Mais oui, c’était l’homme avec qui elle écrivait depuis environ neuf ans. Comme quoi, le monde était petit alors que la gentillesse de Charlie était immense. Il venait d’ailleurs de lui proposer d’aller manger chez lui un soir et cette proposition fit sourire Serena avec sincérité. « Avec grand plaisir ! » D’autant plus que cela lui permettrait de voir du monde, car même si elle avait des amis, les soirs elle était très souvent seule. De ce fait, passer un bon dîner avec Charlie et sa mère, cela ne pourrait que lui faire du bien. Et elle avait de ce fait vraiment hâte rien que d’y penser.

En tout cas, elle en vient à lui expliquer la seconde raison pour laquelle elle est autant à bout ce soir là. Le problème qu’elle avait eu pour les mains jouait pour beaucoup, mais le pire c’était certainement d’avoir revu l’un des fantômes de son passé, Luca. Car c’était comme si elle revenait trois ans en arrière et qu’elle se remémorait tout ce qu’elle avait fait de mal. C’était compliqué, très compliqué, parce que depuis lors elle n’avait eu de cesse de prendre conscience qu’elle avait mal agit, mais là… Revoir Luca c’était comme se retrouver au cœur d’une tempête émotionnelle. Elle avait eu droit à un revers de karma et cela faisait mal, très mal. Mais bon, comme disait Charlie, au moins avait-elle déjà travaillée sur elle. Elle s’était rendue compte de son erreur, et de ce fait, elle ne pouvait rien faire de plus que de laisser faire le temps. Et plus encore, il venait lui proposer d’être son ancre pour sortir la tête de l’eau. Cette remarque fit véritablement sourire Serena qui vient poser un délicat baiser sur sa joue. « Merci pour tout Charlie, ta présence, tes conseils, ton soutien. Tu n’imagines pas à quel point tu as réussi à alléger quelque peu les tourments de mon âme. Et oui… Je pense que j’aurai bien besoin d’une ancre, c’est vraiment adorable de ta part. » Oui, c’était touchant, et ce qui était impressionnant c’était que sans qu’ils s’en rendent compte, ils avaient inversé la tendance. En effet, pendant longtemps, Serena l’avait soutenue à travers les lettres et maintenant, Charlie la soutenait elle. A croire qu’ils étaient voués à se soutenir mutuellement.

HRP I'm so over all this bad luck ◭ Charlie 505442386 :
 


Have nothing but my pride
DOESN'T KEEP ME WARM AT NIGHT
I JUST COLLECTING REGRETS
HOW DID I MAKE SUCH A MESS OF THIS ?
I WASN'T READY TO LOVE YOU

Revenir en haut Aller en bas
Charlie DagostinoLe vin est un puissant lubrifiant social
Charlie Dagostino
https://www.ciao-vecchio.com/t4731-un-anglais-en-italie-sulli http://www.ciao-vecchio.com/t7098-charlie-chaque-personne-que-tu-rencontres-cree-un-souvenir-en-toi
Faceclaim : Chad Michael Murray (.TAG)
Messages : 789 - Points : 1828
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie Giphy
Âge : 38 années (24 août)
Métier : Ancien militaire devenu Palefrenier dans un centre équestre
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie Empty
Sujet: Re: I'm so over all this bad luck ◭ Charlie ( le Mer 1 Juil 2020 - 13:00 )
I'm so over all this bad luck. Is it ever gonna change ?

o49t.gifCharlie est plutôt content qu’elle accepte sa proposition. Ca sera une soirée bien sympas et tranquille. Ils pourraient même continuer d’apprendre à se connaître ainsi. Puisque même étant sa collègue et qu’ils s’entendent bien. Ils ne se connaissent pas tant que ça. Alors ils feront deux pierres deux coups. « - On prépare ça dans ce cas. » Dit-il avec le sourire aux lèvres. Il en parlera avec sa mère. Elle ne sera sans doute pas contre. Puis ça permettra de pouvoir s’arranger encore plus encore pour ces produits d’entretiens. Dont il parlera avec Na Young également pour qu’elle soit quand même au courant qu’il souhaite mettre de bons produits aux profits de tous ici. Et il ne compte pas se laisser faire si elle décidait de lui dire non. C’est tellement bon pour de multiples raisons. Enfin, il verra bien la prochaine fois, il ne saurait rien dire de plus maintenant.

Il sait qu’elle n’est pas en forme et il sait donc pourquoi maintenant. Il ne peut rien faire de plus que de la soutenir. Il ne peut pas être cette personne, il ne sait pas de qui il s’agit puisqu’elle ne lui a pas dit. Et il ne jouera pas au curieux à ce sujet. Si elle ne lui a pas dit, c’est que ça ne le regarde pas après tout. « - Pas de soucis, je serai là en cas de besoin. Et je suis content que tu te sentes un petit peu mieux. » Il sourit face à son baiser. Il est soulagé aussi. Il n’aime pas spécialement voir les autres souffrir. Encore plus quand il sent que ces personnes ont une bonne aura. Il pense que Serena est une bonne personne. Il n’a pas de raison de penser le contraire. Et il espère que le temps aidera dans sa situation. Qu’elle arrivera à passer à autre chose et vivre sa vie. Il passe la main calmement contre son dos. Il réfléchit un peu, regarde autour de lui. « - Tu veux que je te raccompagne quelque part ? Tu as besoin d’autre chose ? » Il propose directement. En réalité, il n’a pas tellement envie de la laisser rentrer seule comme ça, mais il n’obligera pas non plus si elle ne veut pas. C’est juste que ça peut être un peu dangereux. Et il préfère quand même rester prudent. Puis il n’a pas grand-chose à faire de plus, il pensait rentrer aussi.




Spoiler:
 




♛ Une partie de moi s'est envolé avec toi au front
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
I'm so over all this bad luck ◭ Charlie Empty
Sujet: Re: I'm so over all this bad luck ◭ Charlie ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- I'm so over all this bad luck ◭ Charlie -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Autres quartiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut