Revenir en haut
Aller en bas

Le deal à ne pas rater :
Code promo AliExpress : 6€ de remise dès 45€ d’achat sur tout ...
Voir le deal
-56%
Le deal à ne pas rater :
Compresseur digital programmable Michelin 12V – 6,9 Bars
35.27 € 79.90 €
Voir le deal

 

- [terminé] Il y a des gens que tu rencontres une fois, et que tu n'oublies jamais •• Milo -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Alexis Moreno10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Alexis Moreno
https://www.ciao-vecchio.com/t5510-dis-l-oiseau-oh-dis-emmene-mo http://www.ciao-vecchio.com/t7455-alexis-32-ans-serveur-ex-dealer
Faceclaim : Josh Beech + Ealitya
Messages : 694 - Points : 1721
[terminé] Il y a des gens que tu rencontres une fois, et que tu n'oublies jamais •• Milo  - Page 5 Q6FMGO5G_o
Âge : 33 ans (26 décembre)
Métier : Employé au café de Poppy
[terminé] Il y a des gens que tu rencontres une fois, et que tu n'oublies jamais •• Milo  - Page 5 Empty
Sujet: Re: [terminé] Il y a des gens que tu rencontres une fois, et que tu n'oublies jamais •• Milo ( le Mer 25 Nov 2020 - 22:39 )
Alexis secoue légèrement la tête quand il entends ses mots. « - Il n’y a pas de mal ne t’en fait pas. » Il se doute bien que ça n’est pas contre lui. En tout cas, il sait ce qu’il en est pour lui. Il écoute tout ses mots avant de sourire doucement. « - Merci c’est gentil, je retiens en tout cas. » Mais il aurait bien peur de le mettre en danger malgré tout. Bien qu’il ne sait pas comment il pourrait savoir pour Milo. Ils se sont rencontrés par hasard et revu de cette même manière. Dans tout les cas, il devrait en informé son agent s’il faisait ça. Pour ne pas avoir des ennuis s’il n’est pas chez-lui. Même s’il est plus ou moins tranquille il faut le dire. Il est bien tombé. Tant qu’il a son boulot et qu’il ne se retrouve pas au commissariat de police c’est ce qui compte après tout. Et il essaie de faire attention à ses faits et gestes surtout pour ça. « - La solution que j’ai n’est pas très légale. » Dit-il avant de rire un petit peu. Il ne peut le tuer. Il n’oserait de toute façon pas. C’est ce qu’il pense pour le moment, il lui fait bien trop peur. C’est plus fort que lui, même s’il aimerait avoir bien plus de courage par rapport à son géniteur comme il peut en avoir pour le reste.

Bien sûr qu’il se doute bien que Milo ne croit pas en ses mots. Ils sont pourtant vrais. A ses yeux Milo est une exception, sinon il ne serait pas là. Il ne lui aurait pas dit autant de chose. Et ce qu’il lui a dit avant prouve encore une fois ce qu’il a dit lui. Il lui donnera confiance, en tout cas il essaiera de le faire. Il se mord la lèvre doucement en l’entendant parler de son père. Ca le touche vraiment. « - Je suis désolé, qu’il ne fasse pas attention à toi. Vraiment. C’est dommage pour lui. » Comme il le lui a déjà dit d’ailleurs. Les parents sont bizarres parfois, incompréhensible. Il sourit doucement. « - Oh tu sais, j’aurai pu l’être. Bien que je me serai défendu. Ce qui aurait fait que je ne serai peut-être pas dehors là maintenant… Mais je suis tombé sur un bon groupe. Et j’ai eu beaucoup de chance. » Et peut-être qu’un jour il pourra lui présenter Adonis. Puisque s’il a bien vécu ses années derrière les barreaux c’est en grande partie grâce à cette homme. Tout comme c’est grâce à lui qu’il a pu sortir puisqu’il lui a permit d’avoir un lieu d’habitation. Et en soit, être frappé, il en a malheureusement l’habitude, il a un degré de souffrance un peu plus élevé, même si ça ne fait jamais plaisir d’avoir des coups. Et qu’il n’a aucune envie d’en recevoir.

En tout cas, il espère quand même que ça se passera bien. Il fait en sorte que l’alcool ne soit pas un problème pour ses proches. Il l’utilise surtout pour se sentir mieux dans sa peau même s’il a conscience que ça le détruit. Un jour, il aimerait arrêté, mais pour le moment il n’y arrivera pas. Il n’est pas capable d’affronter ses cauchemars. Il sourit doucement. « - Si ça te fait plaisir alors. » Il ne l’empêchera pas de le faire. Puis ça lui plaît aussi de toute façon. Sans oublier que ça va beaucoup plus rapidement que s’il l’avait fait seul. Il peut donc préparer cette boite pour Milo afin qu’il puisse reprendre les restes, comme il le lui a dit. « - Bien sûr qu’il faut qu’elle revienne. » Dit-il avec un sourire amusé. « - Enfin ou que je vienne la chercher bien sûr. On s’arrangera de toute façon. » Il laisse les yeux vers lui pour le moment. C’est sûr maintenant que ça n’est pas la dernière fois qu’ils se voient et ça lui fait plaisir. Il réfléchit un instant avant de soupirer d’aise. « - Merci d’être venu. Ca m’a fait plaisir. Et fait du bien aussi. » Il se pose sur le côté pour le moment. Il peut en plus être lui-même et ça le rend beaucoup plus léger. « - D’ailleurs si ça ne s’arrange pas pour ta carte, tu peux encore compter sur moi bien sûr. Je t’aiderai au mieux. » Il ne le laissera pas sans manger, loin de là. Ni même sans rien. C’est aussi important qu’il le sache.







♛ Il paraît que l'espoir fait vivre. Je pense que je vais donc vivre très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Milo VeraldiLa jeunesse dorée et éclatante
Milo Veraldi
http://www.ciao-vecchio.com/t5976-milo-pardon-d-etre-ne http://www.ciao-vecchio.com/t5980-milo-veraldi-sa-vie-et-ses-galeres
Faceclaim : Joe Collier
Messages : 877 - Points : 1993
Âge : 27 ans
Métier : Photographe
[terminé] Il y a des gens que tu rencontres une fois, et que tu n'oublies jamais •• Milo  - Page 5 Empty
Sujet: Re: [terminé] Il y a des gens que tu rencontres une fois, et que tu n'oublies jamais •• Milo ( le Ven 27 Nov 2020 - 19:27 )
A choisir, il préférait une solution très légale plutôt qu'une pas légale du tout ! Même s'il serait de toute façon toujours là pour aider Alexis, quoi qu'il puisse survenir. Et cela malgré le fait qu'il avait un peu de mal à s'imaginer en un Al Capone... Mais il supposait qu'il serait toujours temps de voir à ce moment-là. "Le tout est que tu ne restes pas seul face au problème de ton père. On est toujours plus fort à plusieurs..." Ca, lui le savait. Mais il n'était pas sûr qu'Alexis en loup solitaire qu'il pouvait être, ait la même vision des choses que lui. Et c'était bien ce qui l'inquiétait, même s'il ne pouvait pas y faire grand chose. Et ce ne serait de toute façon, pas la première fois qu'il se sentirait totalement impuissant face à quelque chose qu'il ne pouvait pas contrôler. Il n'avait pas pu intéresser assez son père pour que celui-ci lui accorde un peu plus qu'un vague regard indifférent, et il ne pouvait que prier pour que sa mère accepte son homosexualité le jour où il s'ouvrirait à elle. Ce qui n'était pas gagné d'avance.
Mais il pouvait difficilement se plaindre face à Alexis. Parce que celui-ci avait beau dire qu'il était tombé sur un bon groupe, ça restait la prison tout de même. Et aux dernières nouvelles, la prison n'avait rien d'une colonie de vacances ! Mais là aussi, ce n'était pas comme s'il pouvait y faire quelque chose de toute façon. Il était d'ailleurs sûr que cela ne le regardait pas, en vérité. Il se contenta donc de sourire pour faire comprendre à Alexis qu'il prenait son explication pour argent comptant même si celui-ci se fana bien vite en faveur d'une moue plus désabusée. "En tout cas, tu aurais le droit d'être un peu heureux après tout ça."

Lui, pour le moment, profitait juste du plaisir simple d'être aux côtés d'Alexis tant qu'il y était encore. Parce qu'il savait qu'une fois la vaisselle finie, il serait temps que celui-ci le ramène. Et si un second voyage en moto -par la force des choses, collé à Alexis- était toujours appréciable, il sauta sur le premier prétexte bidon pour se donner l'occasion de le revoir. Et tellement bidon qu'il pouvait voir l'amusement éclairer le regard de son hôte. Mais il faisait avec ce qu'il pouvait ! "Moi aussi, je suis content d'avoir pu venir ici. Et d'être tombé sur toi, c'était... Une très belle surprise." Alors qu'il rajoutait aussitôt. "Qu'il faudra renouveler !" Reposant le torchon là où il l'avait pris, il grimaça à la mention de son problème de carte. "Oh, mais je veux bien te revoir ! Mais sans le problème de ma carte, ça je préférerais que ça s'arrange... Mais, merci." Le regardant soudainement gêné, il prit en main la boite. "Je suppose que c'est l'heure où tu me ramènes... En tout cas, c'était un bon moment. Et il faudra que tu viennes la rechercher chez moi de toute façon..." Voilà, le prochain rendez-vous était pris ! Alors qu'il leur restait le retour en moto avant de se quitter pour aujourd'hui.


Avoir un Gremlins chez soi...
Revenir en haut Aller en bas
Alexis Moreno10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Alexis Moreno
https://www.ciao-vecchio.com/t5510-dis-l-oiseau-oh-dis-emmene-mo http://www.ciao-vecchio.com/t7455-alexis-32-ans-serveur-ex-dealer
Faceclaim : Josh Beech + Ealitya
Messages : 694 - Points : 1721
[terminé] Il y a des gens que tu rencontres une fois, et que tu n'oublies jamais •• Milo  - Page 5 Q6FMGO5G_o
Âge : 33 ans (26 décembre)
Métier : Employé au café de Poppy
[terminé] Il y a des gens que tu rencontres une fois, et que tu n'oublies jamais •• Milo  - Page 5 Empty
Sujet: Re: [terminé] Il y a des gens que tu rencontres une fois, et que tu n'oublies jamais •• Milo ( le Sam 28 Nov 2020 - 10:10 )
Un sourire et un hochement de tête avant de répondre. « - Je sais. » Milo lui dit, ce n’est d’ailleurs pas le premier. Et pourtant… Il continue de faire face seul au problème. Il n’a pas envie de mettre en danger qui que ce soit, ni d’ennuyer les autres. Il essaie d’être fort seul. Ainsi, il ne devra rien à personne et s’il arrive quelque chose, il ne pourra s’en prendre qu’à lui-même. Il ne sait pas encore comment les choses tourneront maintenant avec son géniteur. Mais dans tout les cas, il sait qu’il va devoir se méfier de tout et tout le monde. Ne pas trop se montrer et éviter les endroits où il pourrait le surprendre. Mais il n’a pas envie de contredire le jeune homme, ni de l’inquiéter. Il préfère faire ainsi, c’est tout. Mais il sait bien qu’il est là. Il lui a bien fait comprendre, surtout ce soir. De toute façon, Milo ne semble pas vouloir le contrarier dans ses mots non plus. C’est sans doute pour le mieux. Ce qu’il faut retenir c’est qu’il est libre, et il espère ne pas retourner en prison avant un bon moment. Voir jamais, ça serait quand même mieux. Il ne peut pas dire que ça soit un hôtel très accueillant. « - On va essayer. » Dit-il en lui adressant une fois de plus un sourire. Il ne sait pas s’il sera réellement heureux un jour, mais il essaie de l’être et de se contenter du peu qu’il a. Comme cet appartement, comme son meilleur ami, comme les quelques personnes qui font partie de sa vie et qui lui suffisent bien.  

En tout cas, le dîner s’est terminé, la vaisselle aussi. Ca sonne la fin de leur moment à deux. Il approuve ses mots d’un signe de tête. « - Ne t’en fait pas, c’est sûr qu’on se reverra maintenant. » Dit-il avec le sourire aux lèvres. Ils ont encore des choses à faire ensemble. Puis ils s’entendent si bien, ça serait dommage que ça s’arrête là. Il laisse les yeux sur son visage attentivement avant de rire. « - Oh mais moi aussi, je préférerai que ça s’arrange pour ta carte. » Il ne veut pas dire le contraire. C’est important qu’il retrouve sa carte, ne serait-ce que pour pouvoir vivre sa vie, payer des courses, des factures aussi… Il lui aurait bien proposé de rester. Mais c’est mal venu de lui demander ça maintenant. Il ne sait pas si son colocataire va rentrer ou non. Puis avec ses habitudes… « - Allons-y. Oui, t’en fait pas. Je prendrai le temps de revenir la chercher. » Il sourit calmement en retournant finalement dans le hall d’entrée. Il met sa veste directement et reprendre ses affaires. Il regarde autour de lui et vérifie que tout est éteint, avant de sortir.

« - Je te laisse me guider. » Dit-il en montant sur la moto. Il attends qu’il soit posé dessus lui aussi, pour ensuite démarrer. Il suit ses indications pour avoir plus facile à s’y retrouver. Il ne sait pas où il vit après tout. Et il ne peut pas se venter de connaître tout Naples, même s’il y vit depuis toujours. Il se concentre sur la route, faisant attention à son passager surtout. Il a passé un bon moment lui aussi avec lui. Il s’arrête devant chez-lui. « - Et voilà. » Dit-il en descendant de la moto aussi, puisqu’il doit remettre le casque dans le coffre. « - Merci beaucoup pour ce moment. C’était agréable. Et on se revoit bientôt de toute façon. » Dit-il en lui faisant un clin d’œil. Enfin à ce moment-là, il ne sait pas encore qu’il sera surtout caché pendant un mois dans le quartier Spagnoli.




♛ Il paraît que l'espoir fait vivre. Je pense que je vais donc vivre très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[terminé] Il y a des gens que tu rencontres une fois, et que tu n'oublies jamais •• Milo  - Page 5 Empty
Sujet: Re: [terminé] Il y a des gens que tu rencontres une fois, et que tu n'oublies jamais •• Milo ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] Il y a des gens que tu rencontres une fois, et que tu n'oublies jamais •• Milo -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5