Revenir en haut
Aller en bas


 

- This time is ours | Safiya -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Magda SaddlerLe vin est un puissant lubrifiant social
Magda Saddler
https://www.ciao-vecchio.com/t6552-magda-il-fait-nuit-entre-toi- https://www.ciao-vecchio.com/t6555-magda-requin-chagrin#218984
Faceclaim : Shanina Shaik + boneecho
Je suis absent-e : jusqu'au 22/05
Messages : 209 - Points : 1224
This time is ours | Safiya  Eeb86a0762b27dc3b7594a6201a185c4
Âge : 29 y.o
Métier : PDG de l'atelier Saddler, une compagnie textile spécialisée dans la dentelle
This time is ours | Safiya  Empty
Sujet: This time is ours | Safiya ( le Jeu 4 Juin 2020 - 6:58 )
Défaire le temps en s’affairant, défiler les minutes en occupant ses mains. Virevolter autour de la table mise, ornée comme si la plus importante des personnes était conviée. En soi, c’est un peu ce qu’il en est. Magda pense à chaque détail pour s’empêcher de songer aux affres du cœur qui ne bat plus qu’au singulier. Qui ne bat plus que dans le néant de cette rupture, canif dans le palpitant qui ne s’arrête pas de saigner. Pour dériver loin du beau brun au regard d’azur, la métisse pense au confort de son amie, à son petit plaisir. Disposer de quoi grignoter sur la table basse, rembourrer ses coussins pour que le sofa ne soit plus qu’un nuage moelleux pour l’accueillir. Elle se presse d’un bout à l’autre de la maison dans un ordre désordonné, ce qui ne lui ressemble pas en temps normal. Surveiller la cuisson de ce dessert encore en cours de cuisson, dresser une magnifique table, ne pas finir pour venir arranger les bouquets de fleurs disséminés dans la maison. Donner l’impression, l’illusion que sa maison est chaleureuse. Qu’elle n’est pas la caverne de ses souvenirs où ses larmes viennent s’échouer. Oublier les tristes et les arides qui peuplent son existence, dans la vie qu’elle rend à toutes ces pièces. Renaissance trouvée quand les amies se retrouveront, leur amitié qui viendra illuminer ses lieux, donner un coup d’éclat à ses spectres qui la hantent un peu trop. Elle en est sûre, Magda, elle y mettrait sa main à couper. Un doigt malicieux qui se trempe dans la mayonnaise fait maison pour goûter et faire la moue. Manque un peu de ci et un peu de ça. Mais au final, il manquera toujours quelque chose pour la jeune femme. Jamais satisfaite de ce qu’elle peut créer de ses deux mains. Toujours exigeante. Beaucoup trop. Et à ses insécurités, se répercute cette voix qui ne la quitte jamais. « Peu importe tes efforts, ça ne sera jamais délicieux » Se renfrogner et voler ailleurs, loin des cuisines pour taire les voix. Enfiler une jolie robe, fluide, légère et se maquiller pour être jolie. Pour Safiya et son regard de miel. Désir de vouloir lui plaire, petit péché à sa discrétion. Briller ne serait-ce qu’un peu dans son regard, celui-là même qui avait su parfois lui voler des soupirs discret. Colorier du rouge à ses joues lors des essayages, lorsque les corps se faisaient trop près, au point que les souffles caressent la peau. Époque révolue mais qui reste ancrée dans sa mémoire. Safiya, pour toujours sa muse, à souffler sur son être des vagues de tiédeur dont le secret reste entier. L’amitié solide des années qui se sont égrenés mais saupoudrés de ces petites étincelles hors du temps. Que Magda n’a jamais compris mais a toujours accepté. Petit jardin secret où s’éclot de timides roses, bourgeons iridescents comme un crush d’ado sans jamais prendre plus d’ampleur. Sans jamais alterner quoique ce soit. Sans jamais donner l’impulsion à un geste de trop. Du respect et de la tendresse. Oui. Toujours.

Son cœur cogne contre sa poitrine quand la sonnette de la porte chantonne et ses pas s’empressent vers la porte, ne songeant même pas à retirer son tablier mais prenant tout de même un instant rapide pour dompter sa chevelure. La porte qui s’ouvre, offrant la vision de son amie et de son ventre rond qui fait naître un sourire incontrôlable sur le visage de la métisse. « Bonjour » Se pencher vers elle, embrasser chacune de ses joues, une main sur ce ventre qui berce une nouvelle vie avant de l’enlacer dans ses bras. Y remplir les vides qui s’y nichent depuis la rupture par le corps de Safiya. « Entre, entre … Je nous ai concocté un petit déjeuner de fooo-lie » Éclat d’une humeur joviale, solaire aujourd’hui après des mois d’averse, le teint gris de tristesse. Autant en profiter tant que ça dure. Magda qui lui prend la main, l’entraîner comme une gamine pressée de montrer son dernier collier de coquillette. « Viens voir !! » Pas peu fière d’elle, désignant la table basse décorée avec goût, dans une ambiance hippie champêtre. Table garnie de mets salés : mini quiches, feuilletés à la tomate et gruyère et des cookies salés au jambon. « J’ai tout fait moi-même » Levée à 3 heures du matin, agrippée  par l’angoisse des solitudes, le néant qui lui mord la cervelle. A ne plus pouvoir dormir mais à s’occuper en cuisinant. Pour Safiya. Pour ôter l’envie à ses prunelles de se répandre en rivière. Magda s’empresse pour faire un nid de coussins et de plaid sur le sofa et conduit la future mère à s’y installer. A se mettre bien. « Installe-toi confortablement, je veux que tu sois bien » Safiya au cœur de son attention, à ne voir plus qu’elle. Conjurer le sort et s’évader dans ses retrouvailles amicales, loin des déprimes sombres.

@Safiya Rahotep Spilsbury


† I needed you to stay but I let you drift away. My love where are you? Whenever you're ready, can we surrender ? I just want you back. I'm running to your side, flying my white flag
Revenir en haut Aller en bas
Safiya Rahotep SpilsburyLe vin est un puissant lubrifiant social
Safiya Rahotep Spilsbury
https://www.ciao-vecchio.com/t1780-safiya-celle-qui-est-lu https://www.ciao-vecchio.com/t1809-un-seul-jour-peut-equivaloir-a-l-eternite-safiya
Faceclaim : Zoé Saldana © avengedinchains (vava) Ingrid & Marie (crackships)
Messages : 4532 - Points : 6388
This time is ours | Safiya  ElegantDimpledJaguarundi-small
Âge : 40 ans née le 20 octobre 1979 à Louxor en Egypte.
Métier : Archéologue. Travaille avec Tobias depuis son arrivée à Naples.
This time is ours | Safiya  Empty
Sujet: Re: This time is ours | Safiya ( le Ven 26 Juin 2020 - 9:42 )

Profiter du moment tout simplement.
MAGDA & SAFIYA


Le soleil par les volets entre ouvert caresse doucement le visage de Safiya. Sa tête est encore posée sur l'oreiller doux et chaud. Un sourire née sur ses lèvres quand elle sent le coup de pied d'Arthur. « Bonjour petit ange. » Elle passe sa main sur son ventre et sa peau fait comme une vague qui s'étire sur sa peau dorée. Elle est heureuse, son esprit papillonne sur ce qu'elle va faire durant cette journée. Tobias est parti tôt, elle a senti son baiser contre ses lèvres et le goût y est resté. Naturellement sa langue frôle sa chair pour finir de savourer le goût sucré de cette tendresse délicatement posée. La nuit a été douce, leurs corps se sont trouvés encore, apaisant cette faim que ses hormones rend parfois insatiable. Elle frissonne à ses pensées coquines, avant de se lever pour aller prendre son petit déjeuner. Il ne faut pas qu'elle lambine, elle doit retrouver son amie Magda. Elle mange avec appétit, son homme attentionné avait tout préparé. « Qu'est ce que je ferais sans ton père ? » Encore une fois sa main effleure avec douceur sa peau. Arthur aime toutes ses petites attentions, elle a même la sensation que l'impatience se fait maître au prés de l'enfant. Il doit languir de se sentir réellement serré. « Sois patient petit Arthur encore deux mois et tu seras avec ton papa et ta maman. Tu vas voir cela va vite passer. » Sûrement trop vite même. Une fois son estomac plein, elle file sous la douche. Elle grappille quelques minutes et puis elle sort. Elle se sèche tout en cherchant la tenue qu'elle va porte. Elle opte pour un pantalon et une blouse , le tout dans un tissu fluide, dans un dégradé de vert, couleur de l'espoir et de Tobias. Peu de maquillage, juste de quoi éclairer son regard et faire pétiller ses lèvres. Elle attache ses cheveux dans un chignon décoiffé laissant tomber quelques mèches. Quelques gouttes de parfum aux odeurs d'agrumes, une odeur fraîche qu'elle ne dénature pas. Car depuis le début de sa grossesse elle doit faire attention aux senteurs qu'elle porte les faisant virer.

Il est temps pour Safiya de quitter l'appartement. Elle passe par son fleuriste pour récupérer le bouquet commandé. Une bouquet de fleurs des champs, un brin sauvage, indomptable un peu comme l'est l'esprit de son amie. Elle espère qu'elle la trouvera en pleine forme. En tout cas c'est sourire aux lèvres qu'elle fait la route, qu'elle gare sa voiture et qu'elle sonne. Un peu impatiente de la serrer dans ses bras. De papoter de tout et de rien. Elles ont toujours des petits trucs à se dire. Peut être que l'égyptienne parlera à Magda de ses idées de future lingerie coquine qu'elle pourra à nouveau porter quand son ventre aura repris sa taille normale. Pas qu'elle se prive de ce genre de chose en étant enceinte, elle joue toujours sur la sensualité de ses dessous. Mais une fois Arthur là, elle pourra carrément abuser. Elle sait que Tobias en est friand, enfin il est devenu friand à force de se faire titiller sur ce sujet. Elle sonne. Et Magda lui ouvre. « Bonjour la belle. » Elle fait aussi claquer un baiser sur chacune des joues de son amie, sourit quand elle pose sa main sur son ventre. Et puis elles s'enlacent, dans une étreinte des plus tendre. Elle entre alors que le rire de la métisse éclate en parlant du repas qu'elle a préparé. « Je suis sûre que tout sera parfait. » Parce que fait avec amour. Leurs mains se lient et Safiya la suit  toujours souriante, faut dire que Magda rayonne. Du moins c'est l'image qu'elle renvoie à l'égyptienne. « C'est tellement beau. Le bouquet ira parfaite dans cette décoration champêtre.» D'ailleurs la belle le tend à son amie. « Tu y as passé toute la nuit. » Ou du moins une bonne partie vu le travail abattu. Elle détaille tous les plats préparés. « C'est très appétissant. » Et d'un coup le tissus de sa blouse ondule. « Arthur apprécie aussi. » Elle est touchée par toute l'attention portée, les coussins tapés pour que son assise soit confortable. « Je vais être comme un coq en pâte. Tu es adorable. » Safiya s'installe dans ce nid douillet préparé avec soin. « Je suis vraiment contente de passer ce moment avec toi. Je vais encore me faire dorloter. Déjà que Tobias est à mes petits soins. Je crois que je vais demander à bébé de rester un peu plus au chaud pour prolonger ces moments. » Elle se met à rire. Safiya sait que même lorsque Arthur sera là, son homme prendra toujours soin d'elle. « Tout va bien pour toi ? » Parce que l'égyptienne elle est heureuse, rien ne se cache derrière son sourire. Mais est ce la même chose pour Magda ? Est ce que les étoiles dans ses yeux n'ont-elles pas caché avant des perles de pluie amères ?

AVENGEDINCHAINS




Et sous le regard attendri de ses parents. Arthur pousse doucement, bercé par la chanson de leurs cœurs. Celle qui résonne d'un amour éternel.
Revenir en haut Aller en bas
 
- This time is ours | Safiya -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut