Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -25%
Nouveau Fire TV Stick avec Alexa (2020) à ...
Voir le deal
29.99 €
Le Deal du moment :
Code promo AliExpress : 6€ de remise dès ...
Voir le deal

 

- Écume. [ ft Misako / hot -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Satine VasilisLe vin est un puissant lubrifiant social
Satine Vasilis
https://www.ciao-vecchio.com/t5582-ca-fait-tellement-du-bien-dai https://www.ciao-vecchio.com/t5609-for-freedom-beauty-truth-and-love-satine
Faceclaim : Angelina Jolie © .Aloysia, (vava) ASTRA (sign) ) Miaka, (crackship)
Messages : 1608 - Points : 2469
Écume. [ ft Misako / hot - Page 3 Ec15b7e00fff1e4229e8bd490cc201bd
Âge : 45 ans née le 02/06/1975 à Mytilène en Grèce.
Métier : Chorégraphe et metteur en scène au théâtre San Carlo quartier Spagnoli
Écume. [ ft Misako / hot - Page 3 Empty
Sujet: Re: Écume. [ ft Misako / hot ( le Mer 30 Déc 2020 - 14:55 )

Fleur et senteur d'innocence.
MISAKO & SATINE
Tu vois bien que tes petites allusions font réfléchir la belle Misako. Joueuse tu les distilles habillement, juste pour voir ses joues rosir sous les idées que tu fais glisser dans sa tête. Le lieu se prête particulièrement à cette discussion. L'ambiance aussi. Alors pourquoi t'en priver. Il n'y a rien de déplacer. Même si tu pourrais par la suite te faire plus audacieuse. Avant tu te livres un peu, parlant de ton histoire, de cet amour ressenti et que tu ne peux offrir comme tu le voudrais vraiment. Tu te contentes de ce que la vie te donne, même si tu aimerais beaucoup plus. Avoir les deux dans tes bras seraient plus que parfait. Mais voilà, les principes de base, les règles établies, la logique de la vie, ta peur profonde de les perdre, font que tu n'oses pas. Es-tu malheureuse pour autant ? Non. Enfin si un peu, surtout quand tu les vois tous les deux si amoureux et que tu te sens hors de ce bonheur. Ce qui est vrai au fond. Quand Adrian est avec  Calliope, il n'est qu'avec elle et inversement. Tu n'entres en jeu que lorsqu'ils sont seuls. Et cette situation te rend dingue parfois. Mais tu n'as jamais pu y renoncer, gardant au creux de ton cœur l'espoir fou qu'un jour … Et puis tu ignores ce que l'avenir te réserve, même si tu ne vois pas ton avenir sans ta Bonnie et ton Clyde. « Merci c'est gentil et tes mots me font du bien. » Et sa présence aussi. Présence donc tu aimerais bien abuser. Et pour ça tu as tout plein d'idée. Tu n'es jamais en reste quand une personne te plaît charnellement. Et la fleur que tu as à tes côtés éveille ta gourmandise et ton désir. Bien plus que Misako ne semble en prendre conscience.

Et tu te fais plus tentatrice, plus audacieuse, tout en restant discrète. Tu mets juste le feu à sa peau pâle et à son regard noir. Tu enivres de tes mots et de tes gestes. Envoûtante tu distilles les saveurs de la chair. Et l'idée même d'une joute érotique. Sauf que la belle te surprend en t'avouant sa virginité. Une fleur pas encore éclose. Un bouton de rose à ouvrir sous la brûlure de tes caresses et de tes baisers. De quoi te mettre d'avantage l'eau à la bouche. De quoi te donner des frissons indécents et insolents en l'imaginant nue juste sous ton corps. Tu ne lâches pas son regard, laissant tes doigts doucement effleurer sa peau. Le trouble se fait plus intense et plus grand, tu le vois sur son visage. Elle est encore plus belle avec cette innocence qui transparaît dans ses phrases et dans sa façon de les prononcer. Quelle beauté. Exquise. Elle entrouvre les lèvres sous la provocation de tes mots, ce qui te fait sourire. « Comment peut-on laisser une beauté comme toi vierge de toutes caresses, de tous baisers. Rien que tes lèvres sont une ode à l'ivresse charnelle. » Un de tes doigts se glisse sur le bord vers l'intérieur. Toujours dans la discrétion. Toujours dans la recherche du trouble. Et tu attrapes la main de Misako pour la mener à ta bouche. Tu embrasses sa paume, ses doigts avant d'en glisser un entre tes lèvres et de le sucer doucement. Jouant avec ta langue, tout en l'écoutant. « Tout m'attire en toi. Et je veux goûter chaque parcelle de ton corps. Du bout de ton doigt. » Que tu suces à nouveau. « Au plus profond de ta féminité. » Ta main libre se pose sur sa cuisse et tu remontes doucement, descendant vers sa fleur pas encore éclose. « Alors si tu ne dis pas non allons y. Nous serons bien mieux entre des draps pour découvrir tout ce qu'un corps peut ressentir quand il est embrassé, caressé, aimé. » Tu te lèves et tu lui tends ta main. Impatiente de voir la jolie fleuriste sans vêtements. Impatiente de la faire gémir. Et de lui apprendre tous les délices qu'une joute charnelle peut offrir. Et pas question de bâcler, tu comptes bien l'enivrer durant toute la nuit. Et vous sortez du lieu magique dans lequel tu l'avais entraîné pour rejoindre ta voiture garée pas loin de sa boutique. Fiévreuse et excitée tu conduis jusqu'à chez toi. Puis tu pousses la porte de chez toi. « Entre ma belle fleur exotique. » Et tu fermes la porte. Tu attrapes sa main et tu l'entraines dans ta salle de bain. « Une douche pour commencer à éveille le corps. Tu vas voir il n'y a rien de mieux. » Tu t'approches pour l'embrasser, cette fois avec moins de retenu. Et tes mains s'égarent sur ses vêtements pour doucement les lui ôter.  


(fiche) vmicorum. / (ava) alcuna licenza.


bonnie clyde
L'irrésistible envie. L'amour interdit. La passion dévorante. La douleur indécente. L'insolence du désir. 

Revenir en haut Aller en bas
Misako CortesiLe vin est un puissant lubrifiant social
Misako Cortesi
http://www.ciao-vecchio.com/t5924-la-bougie-ne-perd-rien-de-sa-l http://www.ciao-vecchio.com/t5926-la-fleur-qui-sepanouit-dans-ladversite-est-la-plus-rare-et-la-plus-belle-de-toutes-misako
Faceclaim : Arden Cho @ILFFY @Genius Panda the best & Gifs by butterfly
Messages : 625 - Points : 839
Écume. [ ft Misako / hot - Page 3 Original
Âge : 34 ans
Métier : Fleuriste
Écume. [ ft Misako / hot - Page 3 Empty
Sujet: Re: Écume. [ ft Misako / hot ( le Ven 1 Jan 2021 - 20:56 )
Misako admirait le regard intense de Satine. Est-ce qu’elle l’avait toujours regardé comme ça ? Ou bien était-ce nouveau ? Elle n’avait jamais remarqué. Il faut dire depuis qu’Arthur avait fait le premier pas, avait flirté avec elle : sa vision sur les autres avait changé. Elle remarquait plus les petits détails. Les flirts. Les caresses. Cela lui faisait réaliser beaucoup de choses. Notamment tout ce qu’elle avait manqué ces années à ne pas vouloir aller plus loin qu’un baiser. Cette inexpérience rendait le tout plus compliqué en cet instant. Comment réagir ? Quoi faire ? Misako était perdue et les tambourinements de son cœur n’aidaient pas la fleuriste à se concentrer. Satine ne semblait pas avoir ce problème en vue de comment, elle gérait tout : faisant l’admiration de son invitée. Elle n’avait pas son assurance. Elle ne l’aurait jamais probablement. Elle avoue d’ailleurs son inexpérience. Pourquoi devrait-elle en avoir honte ? Chacun était différent quand il était question de faire des galipettes.

“Je n’ai jamais laissé quelqu’un m’approcher de la sorte…” Autant dire que les autres n’étaient pas fautifs. Elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même.

Elle est incapable de dire autre chose. Les doigts de Satine l’arrêtèrent dans son élan. Elle ne pensait pas pouvoir être plus excitée… Oh comme elle se trompait ! Encore plus quand ses doigts furent dans sa bouche. Misako avala sa salive, mordit sa lèvre inférieure. Un soupire de plaisir traversa ses lèvres sen sentant la main de l’artiste caresser sa peau.

“Oh my…” Et quand elle lui proposa de passer à la vitesse supérieure, aucun son ne sortit de sa gorge. À la place de ça, elle hocha la tête pour accepter et se leva en même temps que Satine. Glissant sa main dans la sienne, elle la suivit à l’extérieur.

Arrivée chez l’artiste, elle enleva son manteau en regardant partout. La villa de sa conquête était immense… Elle avait presque oublié. Impressionnée, elle enleva également ses chaussures avant de revenir à la réalité en entendant Satine. Suivant le mouvement, elle se retrouva dans la salle de bain. Sans avoir le temps de répondre, les lèvres de Misako retrouvèrent celle de l’artiste. Contrairement à la dernière fois, elle répondit à l’échange : posant ses mains sur ses hanches pour coller son bassin au sien. Rapidement, elle prit l’initiative de mettre la langue. Elle ne savait pas encore ce qu’elle faisait, mais par instinct, elle glissa ses mains sous le haut de Satine avant de la laisser enlever ses vêtements.

Misako ne tentait pas de cacher ses cicatrices de mutilation, cela faisait partit de son histoire. En sous-vêtements, elle avala sa salive et passa sa langue sur ses lèvres. Elle avait un peu honte… Elle se cachait d’ailleurs. Pourquoi ? Elle ne savait pas. Sourire gêné. Elle prit une inspiration et suivit le mouvement en déshabillant Satine en tremblant légèrement.




Feels like I'm going insanedisturbia
Revenir en haut Aller en bas
Satine VasilisLe vin est un puissant lubrifiant social
Satine Vasilis
https://www.ciao-vecchio.com/t5582-ca-fait-tellement-du-bien-dai https://www.ciao-vecchio.com/t5609-for-freedom-beauty-truth-and-love-satine
Faceclaim : Angelina Jolie © .Aloysia, (vava) ASTRA (sign) ) Miaka, (crackship)
Messages : 1608 - Points : 2469
Écume. [ ft Misako / hot - Page 3 Ec15b7e00fff1e4229e8bd490cc201bd
Âge : 45 ans née le 02/06/1975 à Mytilène en Grèce.
Métier : Chorégraphe et metteur en scène au théâtre San Carlo quartier Spagnoli
Écume. [ ft Misako / hot - Page 3 Empty
Sujet: Re: Écume. [ ft Misako / hot ( le Lun 11 Jan 2021 - 11:20 )

Fleur et senteur d'innocence.
MISAKO & SATINE
Tu es encore plus ensorcelée par Misako quand elle avoue ne pas avoir d'expérience dans le domaine charnel. Comment une telle beauté peut elle être encore pure de toutes caresses, de tous baisers ? Tu la regardes avec plus de désir, brûlante de la faire frissonner sous tes doigts et sous tes lèvres. L'ivresse te pousse même à la frôler avec plus d'audace tout en restant discrète. Tu veux la troubler d'avantage, la faire basculer dans ce délice qu'un corps peut offrir à un autre. Et tes gestes t'émoustillent autant qu'ils émoustillent la belle. Sa voix se pare de cette douceur que le trouble jette sur ses cordes vocales. Son regard se teinte de cette flamme que le désir distille. Sa peau se gorge de palpitements osés. Tu t'es toujours laissée porter par ce que tu ressentais face à l'acte charnel, face à tes désirs. Tu n'as  jamais eu honte d'éprouver de l'attirance pour les hommes comme pour les femmes. Et la laisser exploser ne te pose aucun problème de conscience. Le corps est fait pour aimer et pour être aimer. Pour être cajoler et désirer. Pour s'enflammer face à d'audacieuses caresses, face à d'insolents baisers. Et il est temps pour Misako, si elle le désire bien sur, de découvrir cette terre d'ivresse, de sensualité et d'érotisme. Tu seras son guide. Tu lui montreras à quel point son corps est une offrande à la jouissance. « Je suis flattée d'entre ces mots. Et si tu me laisses d'approcher d'avantage, je te comblerais de délices. » Des délices sucrés aux saveurs des plus érotiques. Et tu augmentes la pression de l'envie tout en modérant tes gestes. Tu sens Misako fébrile et prête à succomber à ce jeu donc elle ne connaît pas encore toute les variantes.

En un rien de temps vous êtes chez toi. A l'abri des regards. Tu vas pouvoir lui ouvrir toutes les portes. Lui donner les clés pour qu'elle devienne femme. L'idée est des plus enivrante et tu as hâte de la voir danser sous le plaisir que tu distilleras avec expertise. Mais tu ne veux rien précipiter. Alors tu l'entraînes dans ta salle de bain. Et si la belle a été chaste jusqu'à présent, le baiser qu'elle t'offre est une mise en bouche sublime. Sa langue vient danser avec la tienne alors que ses mains découvrent ta peau. Tu gémis contre sa bouche serrant son corps contre le sien. Vos bassins se frôlent et tes mains se perdent sur l'arrondi de ses fesses. Doucement les vêtements glissent et tu découvres son corps et sur son corps son histoire tatouée à même sa peau. Cicatrices que tu effleures de tes doigts, de tes lèvres. « Comme tu es belle. » Tu la regardes alors qu'elle est en sous vêtement. Laissant glisser tes yeux sur ses courbes. « Laisse moi t'admirer. » Et tu dégrafes son soutien gorge, le faisant tomber au sol. Puis tu fais descendre sa culotte. « Une fleur exquise qui ne demande qu'à être cueillie. » Tes mains puis tes lèvres s'emparent de sa peau avec douceur. Tu caresses passant tes doigts sur ses formes. D'abord ses arrondis, donc tu titilles chaque parcelles, puis ses creux, sans aller vers l'interdit. Une fois nue à ton tour tu l'invites sous la douche et tu allumes l'eau.

Tu viens plaque ton corps contre le sien. Premier contact intime de vos peaux nues. Tes lèvres retrouvent les siennes et tes doigts se font plus curieux. Ils s'attardent sur ses seins, son ventre, ses hanches, avant de s'égarer contre sa féminité, sans trop oser. Puis se sont tes lèvres qui quittent sa bouche pour descendre le long du tracé laissé par tes mains. Doucement tu savoures, jouant habillement avec ta langue. Guettant ses réactions. Laissant le temps à Misako de pleinement profiter de chaque geste. Tu finis à genou le regard levé vers elle. « Je vais te goûter puis te dévorer. Ta fleur va éclore telle une rose unique et délicate. » Tu la cale contre le carrelage et tu soulèves avec tendresse une de ses jambe que tu viens appuyer contre ton épaule. Ainsi tu auras un terrain de jeu plus grand. L'eau coule sur vos corps rendant celui de Misako plus beau. Tu la vois respirer. Et son souffle s'accélère alors que ta bouche part à la conquête de ses cuisses. Tu t'approches avec délicatesse de ce fruit dans lequel tu vas croquer. De cette fleur que tu vas déflorer. Et puis tes lèvres effleurent enfin son bouton de rose, alors que tes doigts titillent ses lèvres intimes avant de s'y glisser sans forcer, invités par son envie de t'appartenir. Et tu laisses ta bouche et tes doigts apprivoiser et initier cette chair offerte et ruisselante de désir.
 

(fiche) vmicorum. / (ava) alcuna licenza.


bonnie clyde
L'irrésistible envie. L'amour interdit. La passion dévorante. La douleur indécente. L'insolence du désir. 

Revenir en haut Aller en bas
Misako CortesiLe vin est un puissant lubrifiant social
Misako Cortesi
http://www.ciao-vecchio.com/t5924-la-bougie-ne-perd-rien-de-sa-l http://www.ciao-vecchio.com/t5926-la-fleur-qui-sepanouit-dans-ladversite-est-la-plus-rare-et-la-plus-belle-de-toutes-misako
Faceclaim : Arden Cho @ILFFY @Genius Panda the best & Gifs by butterfly
Messages : 625 - Points : 839
Écume. [ ft Misako / hot - Page 3 Original
Âge : 34 ans
Métier : Fleuriste
Écume. [ ft Misako / hot - Page 3 Empty
Sujet: Re: Écume. [ ft Misako / hot ( le Sam 16 Jan 2021 - 17:36 )




Feels like I'm going insanedisturbia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Écume. [ ft Misako / hot - Page 3 Empty
Sujet: Re: Écume. [ ft Misako / hot ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Écume. [ ft Misako / hot -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3