Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -22%
-110€ sur Roborock S5 Max Aspirateur Robot
Voir le deal
389.99 €

 

- Instant. ft Olivia -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Le Ruby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Raoul de St AngeLe vin est un puissant lubrifiant social
Raoul de St Ange
https://www.ciao-vecchio.com/t4975-un-mensonge-repete-mille-fois https://www.ciao-vecchio.com/t5021-tout-n-est-pas-tout-blanc-ou-tout-noir-tout-est-souvent-gris
Faceclaim : Hugh Jackman © Tag (vava) / crackships (padawan)
Messages : 1601 - Points : 3083
Instant. ft Olivia 1557330545-155665680836801069-14
Âge : 47 ans né le 18/09/72 / vérité
Métier : Oenologue / mensonge ancien flic infiltré
Instant. ft Olivia Empty
Sujet: Instant. ft Olivia ( le Jeu 18 Juin 2020 - 14:46 )

parenthesis in the tourbillon.
olivia & raoul
Ce soir tu as l'intention de venir titiller le diable sur son domaine. Tu comptes aller boire un verre au Ruby. Il y a quelques mois tu n'y as pas mis les pieds, la dernière fois tu as eu un échange assez sulfureux avec la belle Red. Elle a tenté de te corrompre et de te faire monter dans sa chambre. Mais tu n'as pas cédé, n'étant pas, à la base, dans le club pour combler tes envies charnelles. Elle a su te mettre l'eau à la bouche et tu as en retour laissé une petite trace brûlante. Lui proposant même de te contacter et de vous voir ailleurs. Parce que tu te doutes que même si la belle ne sait rien sur toi, elle doit tout rapporter à celui qui se trouve au dessus d'elle. En l’occurrence Monsieur, du coup tu préfères la revoir sur ton territoire que dans ce nid d'embrouille. On est jamais trop prudent. Déjà que tu joues avec le feu en aidant Wayland, en lui ayant proposé de bosser un peu pour toi en dehors de ses heures imposées au Ruby. De quoi lui permettre de se faire de l'argent en plus. Une façon pour toi de veiller sur lui et de paraît à toute éventualité. C'est aussi pour cette raison que tu es resté loin de ce lieu, qui abrite le diable. Mais ce soir tu as envie de voir si tu peux glaner d'autres indices, des détails qui aiguilleraient tes recherches et qui te permettraient de mettre, enfin la main, sur ce connard d'assassin sans cœur. Et puis le barman sert du bon whisky.

Tu prends une bonne douche et tu t'habilles en conséquence. Un pantalon à pince noir et une chemise bleu. Tu enfiles ton blouson en cuir et une fois tes papiers en main, tu files. Tu te gares au parking et tu te diriges vers l'entrée du club sélect qui, si on ne connaît pas l'envers du décors, est vraiment une des perles de Naples. Un endroit qui attire les mecs friqués, le gratin de la ville. Mais l'image qu'il renvoie de l'extérieur comme de l'intérieur est à des milliers de kilomètres de la vérité qui l'enveloppe. Tu n'as pas encore pu percer la manière de mettre à nu cette face cachée, mais tu ne perds pas espoir et encore plus depuis que tu connais Wayland. Même si parfois tu as envie de lâcher prise et de tout foutre en l'air. Une fois à l'intérieur tu t'installes au bar et tu passes ta commande. Ton regard s'attarde sur les clients. Tu cherches des silhouettes familières au lieu, peut être une qui saluera Monsieur, te permettant de savoir à quoi ressemble cet enfoiré de première. Mais tes yeux se perdent sur une belle à la peau dorée. Vu sa tenue et ses façons de faire la belle n'est pas une cliente. Plutôt une employée. Est ce qu'elle est là en toute connaissance de cause ? Ou bien n'a t-elle pas eu le choix ? Tu te questionnes. Ce qui fait que ton regard reste bloqué sur la demoiselle, c'est sa peau dorée et cet air qu'elle a, qui te fait penser à Maeva, durant quelques secondes. « C'est qui la belle qui circule avec grâce entre les tables ? » Tu interroges le barman, désignant la demoiselle d'un signe de la tête. « Olivia, monsieur. Elle est libre pour le moment si elle vous tente. » Elle te tente oui, mais pas pour ce que pense l'employé. Elle semble perdue, être comme l'ombre d'elle même. Mais tu peux te tromper, c'est peut être un leurre pour appâter le client. « Donnez moi une bouteille de ce qu'elle a l'habitude de boire. » Et une fois les verres et la boisson récupérés, tu te diriges vers Olivia. Elle semble attendre tu ne sais qui. Ce sera toi. « Bonsoir Olivia, je m'appelle Raoul. Je peux vous offrir un verre et vous tenir compagnie un petit moment ? » Poliment tu la salues, sans arrière pensée. Elle est si jeune et semble déjà si marquée par les saloperies de la vie. Elle doit faire partie de ceux et celles qui paient le prix fort entre les murs du Ruby. Ce qui te donne plus envie de tout détruire.

 
vmicorums.




Et les rires prenaient la place des larmes.
Et si demain on refaisait le monde. Notre monde.
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Taylor10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Olivia Taylor
http://www.ciao-vecchio.com/t6425-olivia-l-europe-n-etait-pas-le http://www.ciao-vecchio.com/t6441-liv-il-y-a-des-personnes-qui-te-tirent-vers-le-haut-d-autres-vers-le-bas
Faceclaim : Antonia Thomas + shiya
Messages : 465 - Points : 1023
Instant. ft Olivia BK6m
Âge : 33 ans
Métier : "Cherie" au Ruby
Instant. ft Olivia Empty
Sujet: Re: Instant. ft Olivia ( le Lun 6 Juil 2020 - 12:14 )
Depuis que Olivia n’est plus aux griffes de l’européen, elle se trouve un peu plus heureuse. Même si son métier au Ruby reste quand même le même. Elle doit continuer à satisfaire ces clients, certaines banales mais d’autres horribles. Elle n’en est pas heureuse de son activité mais elle n’a pas le choix que de le faire. Elle n’a fait que ça toute sa vie, et elle a besoin d’argent. De plus, elle doit la vie à Alvaro à présent. Elle ne peut plus faire n’importe quoi. Elle ne peut pas partir sans qu’il y ait des représailles et elle doit répondre à ses ordres. Elle sort un peu plus qu’avant cependant. Elle rencontre des personnes qu’elle n’aurait jamais rencontré normalement. Elle a revu un peu Nino, sans plus. Elle a rencontré Marcello. Même si elle ne devrait pas aller rôder auprès de chez-lui, c’est peut-être trop dangereux pour elle, même si elle en a pas encore parler avec lui de tout ça. Elle ne voit pas comment le faire de toute façon. Quoi qu’il en soit, Alvaro a remonté un peu plus dans son estime depuis la dernière fois. Elle le déteste moins, et accepte de travailler pour lui. Même si elle déteste ces hommes au plus haut point.

Elle est dans la salle principale, se montrant, juste pour qu’un client décide de venir avec elle. Pour elle, bien que d’autres la demande directement. Ce soir, ses habitués ne sont pas décidés à montrer le bout de leur nez, tant mieux pour certains. Elle laisse les yeux devant elle, ayant les idées bien ailleurs ce soir. Elle a envie d’être ailleurs. Elle est un peu surprise quand un homme s’adresse à elle. Elle sursaute un peu et remonte les yeux sur son visage. « - Bonsoir, bien sûr. Suivez-moi. » Dit-elle en lui faisant un petit signe de tête. Il lui pose la question mais elle n’a pas le choix que de dire oui. Sourire sur les lèvres, démarche un peu plus séductrice. Elle se rends vers la table qui lui est normalement réservée pour les moments avec les clients. « - On peut se poser ici. A moins que vous vouliez vous rendre en salle privée. » Elle ne sait pas s’il a envie de plus que boire un verre pour le moment. Quoi qu’il en soit, elle s’arrête là pour le moment. Elle observe son visage. « - On s’est déjà croisé ? » En réalité, son regard lui dit quelque chose. Elle a juste du mal à le remettre en contexte. Elle voit tellement d’homme dans sa vie. En tout cas, il a à boire et ça va lui faire du bien de pouvoir en profiter. Elle ne s’arrête plus à ça, elle prend ce qu’on lui donne. Et l’alcool ainsi que la drogue l’aide à se sentir mieux et plus en confiance. Elle sait faire semblant un peu plus facilement de cette manière. « - Que voulez-vous ? »  
Revenir en haut Aller en bas
Raoul de St AngeLe vin est un puissant lubrifiant social
Raoul de St Ange
https://www.ciao-vecchio.com/t4975-un-mensonge-repete-mille-fois https://www.ciao-vecchio.com/t5021-tout-n-est-pas-tout-blanc-ou-tout-noir-tout-est-souvent-gris
Faceclaim : Hugh Jackman © Tag (vava) / crackships (padawan)
Messages : 1601 - Points : 3083
Instant. ft Olivia 1557330545-155665680836801069-14
Âge : 47 ans né le 18/09/72 / vérité
Métier : Oenologue / mensonge ancien flic infiltré
Instant. ft Olivia Empty
Sujet: Re: Instant. ft Olivia ( le Sam 25 Juil 2020 - 23:32 )

parenthesis in the tourbillon.
olivia & raoul
Tu prends la bouteille, les verres et tu t'avances vers Olivia. Si ton regard a glissé sur elle, se n'est nullement dans l'idée d'une relation intime. C'est juste sa jeunesse qui a accroché tes yeux, intercepté ton cœur, titillé ta colère contre ce lieu que tu maudis comme son propriétaire. Tu n'as nullement l'intention d'entamer un jeu de séduction, tu n'es pas là pour ça. A la base si tu as franchi la porte du Ruby c'est pour essayer d'en apprendre plus sur le connard. Pour trouver une solution pour tirer de ses griffes ses gamins qu'il utilise comme des objets de plaisir. Objets qui lui rapportent un fric fou, fric qui lui permet de fuir à toutes les poursuites. Tout en se moquant de mettre à mal des personnes comme Wayland ou Olivia. Tu en as même l'envie de gerber. Si seulement tu pouvais craquer une allumette et tout faire flamber dans un feu de joie. Mais tu veux être sur que dans ce brasier monsieur s'y trouve. Alors en t'avançant vers Olivia avec de quoi vous réchauffez vos cœurs, tout ce que tu veux c'est que sa soirée soit douce. Plus douce que celles qu'elle doit passer d'habitude quand les hommes sont là pour profiter de son corps moyennant monnaie. Argent donc elle ne doit pas trop voir la couleur.  

La surprise passée, il faut dire qu'elle avait l'air ailleurs, elle te propose de la suivre. Ce que tu fais. Tu vois sa démarche changer. Tellement l'habitude de jouer le rôle de la femme qui doit séduire. Le rôle de la femme qui est juste là pour satisfaire le plaisir du mâle. « Ici se sera parfait. Pas besoin de salon privé. » Tu veux juste un instant qui durera le temps qu'il durera. Un moment pour parler en buvant un verre. Échanger sans qu'elle ne se sente dans l'obligation de venir titiller le côté sexuel de son métier. Tu sens son regard se poser sur toi avec plus d'intérêt. « Oui en effet nous nous sommes déjà croisé. Je suis venu à votre aide. Et je suis content de vous revoir. » Dommage que se soit dans ce lieu de débauche, elle vaut bien plus que ce paradis du sexe. Enfin paradis pour les clients car pour les femmes et les hommes qui y travaillent c'est plus l'enfer. « Boire un verre et parler. Enfin si cela ne vous dérange pas. Je n'ai pas besoin de plus. Et ne vous inquiétez pas je vous paierais le montant demander. » Tu sais que passer du temps avec Olivia ne sera pas gratuit, mais au moins il n'aura pas besoin à s'abaisser à un acte qui ne lui fait pas obligatoire envie. « Cela vous conviez ? » Tu la laisses libre de choisir, libre de s'installer, puis tu t'assoies. Tu ouvres la bouteille et tu sers les verres. « A votre santé Olivia. Est ce que je peux vous posez une question ? » Pas que tu souhaites être indiscret mais tu te demandes ce qui l'a amené à bosser ici.

 
vmicorums.




Et les rires prenaient la place des larmes.
Et si demain on refaisait le monde. Notre monde.
Revenir en haut Aller en bas
Olivia Taylor10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Olivia Taylor
http://www.ciao-vecchio.com/t6425-olivia-l-europe-n-etait-pas-le http://www.ciao-vecchio.com/t6441-liv-il-y-a-des-personnes-qui-te-tirent-vers-le-haut-d-autres-vers-le-bas
Faceclaim : Antonia Thomas + shiya
Messages : 465 - Points : 1023
Instant. ft Olivia BK6m
Âge : 33 ans
Métier : "Cherie" au Ruby
Instant. ft Olivia Empty
Sujet: Re: Instant. ft Olivia ( le Dim 6 Sep 2020 - 12:09 )
Cette homme, elle l’a déjà vu traîner par ici plusieurs fois, sans pour autant qu’il soit son client. Elle n’a jamais vraiment su qui il était au final. Elle n’a pas prit le temps de le faire. Elle ne se mêle pas des affaires des autres, ça lui apporterait bien trop de problème. Quand il lui dit être venu à son aide elle se souvient. Elle hoche la tête. « - C’est juste, merci encore. » Elle en accumule des soucis en ce moment. Elle n’en peut plus de cet endroit mais en même temps, elle ne veut pas trahir Monsieur. Il l’a aidé et il est moins pire que l’Européen. Elle n’a pas à se plaindre par rapport à la vie qu’elle menait avant. Elle se dit qu’il va vouloir une récompense un peu plus intime finalement pour l’aide qu’il lui a donné. Ca ne l’étonnerait même pas. Mais c’est tout autre chose. Il veut juste passer du temps ici et discuter autour d’un verre. Elle hausse un sourcil et l’observe attentivement. Elle continue quand même de se méfier de lui, elle a appris à ne pas accorder sa confiance facilement. Seul Arthur venait juste pour lui parler. Mais il ne vient plus, il a quitté la ville, il était bien trop triste par rapport au décès de sa femme. Changer d’air de lui fera que du bien au final. « - Bien sûr oui, ça me convient. » Dit-elle en venant se poser avec lui. Bien sûr, elle garde quand même son attitude séductrice. C’est ce qu’on lui demande, pousser ses hommes à payer plus. Il lui a dit qu’il paierait le prix quoi qu’il arrive mais si quelqu’un passait par là, ça deviendrait peut-être trop suspect. « - Oui, les questions sont toujours possibles. Les réponses par contre sont pas toujours certaines. » Elle ne peut dire des choses par rapport à l’endroit. Enfin, elle répondra en fonction de toute façon. Mais il doit bien le savoir. Elle prends son verre pour pouvoir boire une gorgée. Elle remonte son regard vers lui. « - J’ai aussi une question. » Elle joue avec son verre, avant de reprendre. « - Vous semblez, enfin vous avez une allure d’homme d’affaire. Même s’il ne faut pas penser par l’apparence évidemment. Je me demande ce qui vous pousse à venir par ici. C’est pour discuter seulement ? Vous avez des choses sur le cœur, que vous n’avez pas envie de partager avec un psychologue ou qui que ce soit d’autre ? » Elle a été une oreille attentive plus d’une fois. Certains hommes lient l’utile à l’agréables. Certains viennent juste se défouler, ou répondre à des besoins qui ne sont pas possible en dehors de ces murs puisqu’ils finiraient derrière les barreaux autrement. Elle se voit parfois comme une psy de bas étage, qui donne jusqu’à son corps pour le besoin de la société. Plus le temps passe, et plus elle se dégoûte. Mais ces choses, elle les garde pour elle uniquement, peut-être pour lui aussi, mais ça n’est pas encore le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Instant. ft Olivia Empty
Sujet: Re: Instant. ft Olivia ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Instant. ft Olivia -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Le Ruby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut