Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -67%
Batterie externe à induction Samsung avec ...
Voir le deal
9.99 €
-27%
Le deal à ne pas rater :
Ecouteurs Apple AirPods (2e génération) au meilleur prix
130.92 € 179 €
Voir le deal

 

- L'alcool comme allié. Ou pas. / Luca -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: San Calisto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Francesco GrimaldiLe vin est un puissant lubrifiant social
Francesco Grimaldi
http://www.ciao-vecchio.com/t7214-francesco-vivre-et-laisser-viv http://www.ciao-vecchio.com/t7223-il-a-la-belle-vie-mais-il-y-a-un-mais
Faceclaim : Scott Eastwood © Kidd (vava) & Lay (crackships)
Messages : 289 - Points : 601
L'alcool comme allié. Ou pas. / Luca Tumblr_onna76ERlG1uyd47mo1_500
Âge : 32 ans né le 29 février 1988 à Vérone
Métier : PDG de son entreprise d'import export ExImPort. Bureau dans le quartier de Santa Lucia.
L'alcool comme allié. Ou pas. / Luca Empty
Sujet: L'alcool comme allié. Ou pas. / Luca ( le Mer 29 Juil 2020 - 17:04 )


Luca & Francesco
« Putain tu fais chier papa avec cette histoire de mariage. Je suis fiancé c’est déjà bien. Je suis même rentré à Naples exprès pour me plier à VOTRE bon vouloir. » Et aussi parce que Francesco avait eu d’un coup les robinets financiers coupés. Même majeur et PDG de sa société ses parents trouvaient toujours le moyen de lui bloquer ses fonds. De quoi le faire rager. Et puis lui imposer des fiançailles avec une fille donc il avait rien à foutre. Et là le bassiner chaque jour avec leur futur mariage. S’en était trop pour le Grimaldi. Alors il remballe son père et sa mère, se moquant des règles de bien séances et de respects. Chose rare. « Je veux mener ma vie comme je l’entends. Cette fille je ne l’aime pas. Elle juste bonne pour se faire baiser. Il n’y a aucun sentiments entre nous et vous le savez très bien. Et puis on est plus au Moyen Age. » Bien sur ses réponses sont loin de plaire et les menaces pleuvent. Déshérité voilà ce qui l’attend. Même sa société pourrait lui passer sous le nez. « Faites ce que vous voulez, j’en ai rien à foutre. » Et il sort en claquant la porte de la maison familiale. Il est soulé, mais il sait qu’il reviendra en demandant pardon comme il l’a toujours fait. Le seul moment ou il est vraiment passé au-dessus de l’emprise de ses parents c’est quand Luca était à ses côtés. Et cette époque est révolue, par sa faute, et elle ne reviendra pas. Il a tout encore gâché quand son ex-ami est passé à son bureau. « Quel con je suis. »

Francesco prend sa voiture et file, assez vite dans le centre-ville. Se foutant des vitesse et bam les flics le choppe et lui colle une amande, lui rappelant que ce n’est pas parce qu’il était un fils à papa qu’il y passerait au travers. De quoi le rendre plus furax. Alors quand il voit l’enseigne du bar il se gare et rentre dans le lieu. Avec en tête l’idée de se saouler. Boire pour oublier que sa vie est merdique et que tout ce qu’il a eu de bon il a foutu en l’air. Là il y reste quoi ? Pas grand-chose. Ses parents lui tiennent la tête sous l’eau et il n’aura jamais le courage de tout envoyer valser pour vivre sa vie. Sa sœur ainée qui a fini par baisser les bras en le voyant réagir. Son frère adoptif qui lui fait la tête, lui en voulant pour Luca, la petite dernière adoptée aussi vit sa vie et ils ne se voient que pour les réunions de famille. Il n’a plus d’amis. Il a un fils qu’il ne verra pas grandir, Serena, sa mère, ne lui fera pas ce cadeau même si en la revoyant son cœur, et son corps ont dansé la samba. Reste son cousin Ignazio. Mais avec sa vie d’artiste il voyage beaucoup. Du coup il est seul et c’est tout ce qu’il mérite.

Alors au bar il enchaîne les verres. Puis à une table il vide les bouteilles. Quelques glaçons pour noyer la force de l’alcool ingurgité. Mais ils diluent peu l’ivresse. Il drague une nana, se prend la tête avec son mec. Un qui ne veut pas partager, il aurait pu se la faire vite fait et puis la lui rendre. Non pas très classe comme réaction. Mais il a fait pire, bien pire. Il pense à Luca. Et d’un coup une silhouette s’avance. Il croit rêver, il pense être sous l’emprise des verres avalés. Il pense à Luca et là il le voit. Rien de plus normal. Mais la silhouette est bien plus vivante qu’un rêve. Alors il se lève et file vers lui. « Luca mon pote. Tu tombes bien. » Et il vient lui faire une accolade et taper amicalement dans son dos. Comme si rien ne s’était passé. « Je t’offre un verre. J’ai horreur de boire seul. » Et il l’attire vers sa table, mais il semble que son ami se bloque sur place. Il le regarde surpris. « Qu’est ce qui se passe vieux ? Cela ne va pas ? » Puis un flash lui revient en mémoire. « Ah oui putain Serena. Désolé mec j’ai un peu la tête dans le cul .. à cause d'un souci de mariage. Enfin de date. » Et d’alcool là pour le coup, vu comme sa langue est pâteuse et lourde.

vmicorum.


Remord

Le mal qui ronge l'âme et le cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Luca Wang10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Luca Wang
http://www.ciao-vecchio.com/t7070-luca-wang-into-the-unknown http://www.ciao-vecchio.com/t7079-luca-wang-welcome-to-my-world#240251
Faceclaim : Woo Do Hwan ©Ealitya
Messages : 261 - Points : 966
L'alcool comme allié. Ou pas. / Luca 4ga6Isf
Âge : 30 ans
Métier : Officier de police judiciaire
L'alcool comme allié. Ou pas. / Luca Empty
Sujet: Re: L'alcool comme allié. Ou pas. / Luca ( le Dim 30 Aoû 2020 - 11:52 )
L'alcool comme allié. Ou pas.
Francesco & Luca


Luca ne sortait pas tant que ça habituellement, son travail ne le lui permettait pas vraiment puis il n’était pas très friand des bars, il préférait largement les balades en extérieur. Hors, se retrouver entre potes de temps en temps pour discuter et échanger était agréable, surtout quand on avait des tas de choses à partager et qu’on appréciait la compagnie d’autrui. Voilà pourquoi l’officier n’avait pu refuser lorsque l’un de ses camarades l’avait contacté pour passer une soirée ensemble puis parler du bon vieux temps. Tous les deux étaient libres, il n’avait pas eu à finir trop tôt donc il avait accepté, prévenant cependant qu’il ne partirait pas trop tard parce que son épouse l’attendait à la maison. C’était étrange de se dire qu’il préférait rentrer chez lui pour retrouver une femme qu’il ne connaissait pas énormément plutôt que passer la soirée en compagnie d’un vieil ami. Seulement Luca n’aurait guère pu l’expliquer, il appréciait de plus en plus les moments qu’il passait avec la cavalière, il aimait leurs échanges et leur manière qu’ils avaient de toujours essayer d’en apprendre sur l’autre tout en se respectant mutuellement. Il avait sincèrement la douce impression que sa vie prenait enfin un bon tourment, comme si ce mariage était la dernière note qui manquait à son existence afin de la rendre complète. Actuellement, il appréciait sa vie telle qu’elle était et justement parce qu’il souhaitait préserver ce bonheur du mieux qu’il le pouvait, il se devait de prendre soin de son entourage.

En acceptant cette sortie, pour sûr que non, le jeune homme ne s’était pas attendu à ce que celle-ci soit chamboulée et que le hasard décide de lui jouer un nouveau tour. Encore. C’était pourtant tranquillement qu’il avait pénétré à l’intérieur du bar, son camarade n’étant pas encore arrivé, et qu’il s’était dirigé à la recherche d’une table libre. Puis tout s’était déroulé si rapidement ensuite, ses pupilles s’écarquillant sous le choc, à la vue de son ancien meilleur ami qui l’accueillait comme si de rien était, se permettant même de lui faire une accolade. Sa réaction avait été instinctive et il l’avait machinalement repoussé avant de le dévisager, la lueur dans ses pupilles reflétant une froideur des plus extrêmes. Non mais pour qui Francesco se prenait-il ? Certes, il n’avait pas fallu beaucoup de temps au plus jeune pour comprendre que son vis-à-vis était sous l’influence de l’alcool et qu’il avait visiblement bien vu. Néanmoins pourquoi était-ce à lui de devoir faire face à cette situation ? Il en avait sérieusement marre de toutes ces coïncidences et qu’on se permette de perturber sa sérénité. Etait-ce si difficile de le laisser tranquille ? « Je m’en fiche de tes problèmes, Francesco. » Complètement. Cela ne le concernait plus et il n’avait pas envie de débattre avec lui, encore moins quand l’autre n’était pas en état de dialoguer correctement. « Que tu sois ivre ou pas, ça ne change pas. » Il était juste pitoyable et plus Luca l’observait, plus il remarquait à quel point son ancien ami s’enfonçait. Peut-être devrait-il le plaindre hors il n’avait pas envie de s’apitoyer sur le sort de quelqu’un qui n’avait pensé qu’à sa propre personne, qui l’avait blessé violemment et qui n’était même pas fichu d’assumer ses actes. « Ne m’approche pas et laisse-moi vivre ma vie tranquille. » Etait-ce vraiment trop demandé ?  


(c) DΛNDELION


Come and find me
When you’re standing on the edge, so young and hopeless, got demons in your head, we are, we are the colors in the dark ▬ Never tell yourself you should be someone else, stand up tall and say I’m not afraid, I’m not afraid
Revenir en haut Aller en bas
Francesco GrimaldiLe vin est un puissant lubrifiant social
Francesco Grimaldi
http://www.ciao-vecchio.com/t7214-francesco-vivre-et-laisser-viv http://www.ciao-vecchio.com/t7223-il-a-la-belle-vie-mais-il-y-a-un-mais
Faceclaim : Scott Eastwood © Kidd (vava) & Lay (crackships)
Messages : 289 - Points : 601
L'alcool comme allié. Ou pas. / Luca Tumblr_onna76ERlG1uyd47mo1_500
Âge : 32 ans né le 29 février 1988 à Vérone
Métier : PDG de son entreprise d'import export ExImPort. Bureau dans le quartier de Santa Lucia.
L'alcool comme allié. Ou pas. / Luca Empty
Sujet: Re: L'alcool comme allié. Ou pas. / Luca ( le Lun 7 Sep 2020 - 18:28 )


Luca & Francesco
L'alcool coule dans les verres et coule dans la gorge de Francesco sans aucune modération. Si bien que si au début il y avait encore du sang dans ses veines, là il est bouffé par le taux d'alcoolémie qui monte. Monte. Mais il tient encore sur ses pieds le PDG, Peut être pas pour longtemps, parce qu'il ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Il veut noyer dans les verres avalés toute la rage qu'il éprouve pour son père. Mais s'il était honnête avec lui même il saurait qu'au final il a juste ce qu'il mérite. Un sacré retournement de situation pour le beau gosse, même s'il y en a qui sont encore moins bien lotis que lui. Il avait qu'à réfléchir à deux fois avant de partir pour éviter d'assumer son rôle de père. Qui sait s'il était arrivé chez lui avec Serena enceinte, avec la promesse d'un héritier ou d'une héritière sa famille ne l'ennuierait pas avec un mariage imposé. Son père ne le harcèlera pas avec la mise en place d'une date. Enfin il n'a rien fait de tout cela et là il boit pour oublier ou du moins pour essayer. Car même si l'alcool efface un peu tous ses problèmes, demain ils seront toujours là. Et en plus il aura une gueule de bois carabinée car il ne compte pas stopper en si bon chemin. Et c'est là qu'il voit Luca. Son ami d'enfance. Celui avec qui il a fait les quatre cents coups. Celui a qui il a piqué la femme. Mais il semble oublier aussi ce petit détail. Comme il oublie la discussion qu'ils ont eu dans son bureau dernièrement, après que Luca est découvert le poteau rose pour Serena. Voilà Francesco tout heureux, frétillant même comme un gardon en s'avançant vers son ami. Enfin ex ami serait plus juste. Il avance sourire aux lèvres pour partager une super étreinte et pour lui offrir un verre en souvenir du passé. De leur super passé que le PDG a fait exploser. Boum il n'en reste plus rien.

Francesco se fait repousser comme s'il avait la peste. « Et mon poto alors tu me boudes. » Sa voix est significative de son taux d'alcoolémie. Ses gestes aussi car il tangue pas mal le PDG. Il ne voit pas spécialement la froideur dans le regard de Luca. Il voit juste le geste, mais n'en mesure pas tout de suite toute l'ampleur. Il se fait remballer mais il ne tilte pas tout de suite. Pourtant les paroles acides et tranchantes suivent le geste mais ça n'ébranle pas plus que ça Francesco. « Mais comme tu es … rancunier. On fait tous des … erreurs. » Il a du mal à parler et il revient à la charge essayant de reprendre Luca dans ses bras. Il a envie de câlin et de tendresse. Bon il ne va pas pleurer, parce que l'alcool ne le rend pas triste. Plus un peu fou et là il cherche sans réellement en prendre conscience la merde. « Mais je te laisse vivre ta .. vie tranquille . Tu peux la vivre comme tu  .. veux même. Tu peux même ré..cupérer Serena .. vu que ça a capoté pour moi  .. et vous alliez bien ensemble .. » Il ne lâche pas d'un pouce Luca, toujours un verre à la main. Qui se remplit dés qu'il le vide. Il va finir le cul par terre ou bien avec un coup de poing dans la gueule mais cela n'a pas l'air de le gêner. « Et puis je vais me marier .. oui avec la belle Marlia .. non Maria  non putain de prénom Marzia voilà Marzia .. et il me faut un témoin .. » Et là Francesco se jette devant les genoux de Luca et il lui attrape les jambes, le bloquant et se collant à lui. « Est ce que tu voudrais .. être mon té .. moin ? » Il regarde son ami en battant des cils. « S'il te plaît Lu.. caaaaa. » Si un journaliste est dans le coin et qui le photographie ainsi il va entendre parler du pays le Grimaldi. En tout cas là il semble qu'il ne se rend compte de rien. Il n'a plus les idées claires et il risque fort de réveiller la colère de Luca. Le calme de la bande qui sait faire preuve de férocité quand on le pousse à bout. Et c'est peut être inconsciemment ce que cherche le PDG il semble qu'il veuille payer cher la connerie qu'il a faite par le passé. Il semble avoir besoin d'une bonne paire de claque pour revenir sur terre. Ou alors de vomir tout ce qu'il a ingurgité. La chute promet de faire très très mal. Pauvre Francesco. Ou plutôt pauvre Luca qui doit encore subir tout ça.

vmicorum.


Remord

Le mal qui ronge l'âme et le cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Luca Wang10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Luca Wang
http://www.ciao-vecchio.com/t7070-luca-wang-into-the-unknown http://www.ciao-vecchio.com/t7079-luca-wang-welcome-to-my-world#240251
Faceclaim : Woo Do Hwan ©Ealitya
Messages : 261 - Points : 966
L'alcool comme allié. Ou pas. / Luca 4ga6Isf
Âge : 30 ans
Métier : Officier de police judiciaire
L'alcool comme allié. Ou pas. / Luca Empty
Sujet: Re: L'alcool comme allié. Ou pas. / Luca ( le Mer 9 Sep 2020 - 16:17 )
L'alcool comme allié. Ou pas.
Francesco & Luca


Francesco devait probablement chercher la guerre, ce n’était pas possible autrement. Luca ne comprenait pas ce qu’il pouvait bien y avoir dans la tête de son ancien meilleur ami pour que ce dernier soit aussi stupide. Accuser l’alcool était si simple hors s’il s’attendait à ce que l’officier le pardonne avec autant de facilité, Francesco pouvait se mettre le doigt dans l’œil. Luca n’éprouvait aucune envie de passer outre ses égards, il ne pensait pas en être capable un jour, et ce n’était pas en étant aussi pitoyable que le PDG obtiendrait un quelconque gain de cause. Il pensait pouvoir passer une bonne soirée, il y avait sincèrement cru mais c’était raté à présent et sa seule envie était de quitter cet endroit. Il avait très bien vécu sans ce mousquetaire à ses côtés, sa vie était parfaite comme elle était actuellement, et non, il ne le désirait plus dans son existence. Surtout pas quand cet abruti se permettait d’oublier le mal qu’il avait causé et le prenait même à la légère comme si ce n’était rien. Certes, il était ivre et semblait avoir ingurgité un grand nombre de litres d’alcool hors de plus bel, ça ne l’excusait pas. C’était de sa faute, il n’avait qu’à pas boire en premier lieu, ça lui éviterait de faire face à de telles circonstances. Hors Francesco avait toujours été ainsi, lâche et imbécile, parce que c’était plus simple de se comporter de cette manière plutôt qu’affronter les obstacles. Luca avait été là à l’époque, il n’hésitait pas à lui remonter les bretelles puis le secouer afin de le rappeler à l’ordre toutefois aujourd’hui, il ne ferait pas ça. Il ne le ferait plus jamais et c’était à son ancien camarade de se débrouiller seul plutôt que se morfondre sur son sort. S’il avait eu un tant soit peu de courage, il n’agirait pas aussi lamentablement, il ne s’accrocherait pas à un ami qu’il avait osé trahir par le passé et essaierait de se rattraper… Mais il n’y avait plus rien à attendre d’un tel homme et c’était le pourquoi Luca n’avait plus aucunement l’intention de se battre pour lui. Pour quelle raison le ferait-il ? Francesco ne méritait pas autant d’intérêt. Jamais.

Un rire nerveux avait traversé machinalement la barrière de ses lèvres, dévisageant son vis-à-vis avec dédain alors que celui-ci osait lui dire qu’on faisait tous des erreurs. La bonne blague. C’était ça son excuse pour ses conneries ? Francesco devrait changer de carrière et s’improviser comique, ça lui collait bien à la peau actuellement. Quel pauvre con faisait-il en cet instant et le policier ne faisait que le détester un peu plus. Vraiment, il regrettait de l’avoir rencontré. Plus que tout, il regrettait que sa route se soit mise en travers de la sienne et qu’il ait eu la gentillesse de lui offrir sa chance. D’un geste brusque, bien plus brusque que précédemment, il avait retiré son bras de son emprise, ne désirant en aucun voir son ancien ami l’agripper, le coller et même l’enlacer. Il s’en fichait royalement des besoins de ce dernier en cet instant. « Est-ce que tu te fous de moi Francesco ? Tu te rends compte de ce que tu racontes ?! » Récupérer Serena, n’importe quoi… Puis, aussi rancunier pouvait-il être envers elle, elle n’était pas un objet qu’on pouvait avoir quand on le voulait et qu’on se prêtait dés qu’on en avait marre. Luca n’était de toute façon pas assez fou pour retourner auprès d’une femme qui ne l’avait jamais aimé, surtout que sa vie lui plaisait telle qu’elle était désormais et qu’il s’était marié à une personne qui valait bien plus la peine que ces deux-là réunis.

Ce qui s’était passé ensuite, il ne l’avait pas vu venir, pas du tout. Ce n’était pas tant le mariage de Francesco qui l’avait choqué mais le fait que ce dernier s’agenouille soudainement à ses pieds afin de le supplier. Ses pupilles s’étaient élargies devant ce geste, tentant de s’en défaire alors qu’il lui répétait d’arrêter ses bêtises. Tous les regards étaient posés sur eux et mentalement, Luca ne pouvait s’empêcher de prier à ce qu’on vienne l’aider parce qu’il était à deux doigts d’exploser. C’était l’hôpital qui se foutait de la charité, il devait y avoir une caméra cachée quelque part, on cherchait à tester ses limites, c’était tout ce qu’il était capable de penser. « Bordel, arrête tes conneries ! » Sa voix était plus froide avant qu’il ne l’oblige à lâcher ses jambes puis se recule pour l’empêcher de revenir à la charge. « Pourquoi est-ce que je viendrais témoigner à ton mariage quand tu as brisé le mien ?! » Il n’avait aucune envie de se présenter à une cérémonie d’un homme qui lui était étranger maintenant, d’un homme qui n’avait fait que le piétiner encore et encore et qui n’avait jamais essayé, pas même une seule fois, de le comprendre, puis de s’excuser sincèrement. « Si tu crois que te présenter ivre devant moi va me faire changer, tu te voiles la face. » Luca était patient, il était gentil et serviable mais lui aussi il avait ses limites. Sa gentillesse, il ne la donnait qu’à ceux qui en valaient la peine et si on s’était amusé à en abuser, on en payait le prix. Comme Francesco aujourd’hui. « Tu ne fais que t’enfoncer un peu plus. » Et c’était pitoyable.

(c) DΛNDELION


Come and find me
When you’re standing on the edge, so young and hopeless, got demons in your head, we are, we are the colors in the dark ▬ Never tell yourself you should be someone else, stand up tall and say I’m not afraid, I’m not afraid
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
L'alcool comme allié. Ou pas. / Luca Empty
Sujet: Re: L'alcool comme allié. Ou pas. / Luca ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- L'alcool comme allié. Ou pas. / Luca -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: San Calisto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut