Revenir en haut
Aller en bas

-22%
Le deal à ne pas rater :
Apple AirPods Pro
219 € 279 €
Voir le deal

 

- Frapper c'est mal ( Feat Declan) -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: San Calisto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hannibal CortesLe vin est un puissant lubrifiant social
Hannibal Cortes
Faceclaim : Seo Kang Joon
Messages : 23 - Points : 53
Frapper c'est mal ( Feat Declan) Tumblr_pgepo6XIgj1wsw07jo1_400
Âge : 29 ans
Métier : Flic
Frapper c'est mal ( Feat Declan) Empty
Sujet: Frapper c'est mal ( Feat Declan) ( le Dim 2 Aoû 2020 - 18:49 )
Frapper c'est mal ( Feat @Declan O'Reilly)

Aujourd'hui il a eu une journée de merde, un mec a réussit à les semer alors qu'ils étaient sur le point de l'arrêter, son restaurant favori ferme et pour couronner le tout il s'est rendu compte qu'il est sur une fausse piste et ça depuis plusieurs mois. Une chose en entraînant une autre le voilà en train de noyer sa peine dans un bar entourer d'inconnus qui le dévisagent. Chose qu'il ne comprend pas vus qu'il est en civil et qu'il ne les dérange pas. Il pousse un soupir et préfère les ignorer se concentrant sur ses verres se promettant intérieurement ne pas abuser sur la boisson. Il ne veut pas finir au poste comme la dernière fois, oui, un flic qui finit au poste... Il s'est déjà prit un blâme il ne veut pas s'en prendre un autre, il porte son verre d'alcool à ses lèvres tout en détaillant le bar et les personnes qui s'y trouvent. Il comprend tout de suite qu'ici tout le monde se connait et que c'est sans doute pour ça qu'ils le dévisageaient, il ne peut s'empêcher d'esquisser un sourire, et oui, ici aussi tu n'es pas vraiment à ta place. Il finit son verre avant d'en demander un autre au barman qui s'exécute. Très vite ses pensées s'oriente vers Luca et sa famille, ou plutôt sa mère, vu qu'il a apprit pour le décès de son père, chose qui lui fait mal connaissant très ce que ça fait de perdre un parent. Il se demande comment il va réagir s'il sait que son collègue est en réalité son cousin qui a disparu il y a 20 ans. Il tape la paume de sa main contre son front plusieurs fois se disant qu'il ne doit pas penser à ça mais plutôt à son enquête. Il reprend sa respiration, se sentant pas super bien, la tête qui tourne, et tout d'un coup plus émotif, ah, oui, c'est bon, il devrait partir. Il se lève du tabouret manquant d'aller embrasser le sol et dépose un billet sur le comptoir faisant signe de garder la monnaie. Il se connait il sait que s'il boit un peu plus ça va partir en couille, il salue d'un signe de la main le barman et s'apprête à partir lorsqu'il entend un cri, suivit d'un bruit. Il ne se retourne pas en état pour un scandale et voit la baston qui est en train d'être déclencher. Bon il n’est pas en service non ? Il peut rentrer chez lui et faire comme s'il n'avait rien vu ? Oui il s'apprêtait à faire ça, sa journée et déjà assez pourrie pour s'occuper d'une baston. Sentant une vilaine envie de chialer pointé le bout de son nez sans doute à cause de tous ses verres qu'il a bu il décide de partir c'était sans compter l'objet non-identifier qui le frôle. Il finit par exploser, lâchant toute la rage et la tristesse accumulée durant la journée, il saisit une bouteille vide qui se trouver sur la table et l'éclate au sol pour attirer l'attention de tout le monde. C'est à bout de nerf et surtout ivre qu'il se laisse tomber sur les genoux et lâche tout en pleurant.

"MAIS ARRÊTEZ VOUS"


Il les regarde avant de laisser couler une larme, puis une deuxième jusqu'à que ses joues soient totalement mouillées, ne comprenant pas vraiment ce qui lui arrive, il reste juste là, à regarder le mur en face de lui alors que tout le bar le fixe. Comment il va pouvoir dire qu'il est flic après ça ? Il vient de perdre toute sa crédibilité. Il a honte, extrêmement honte, il n'ose même pas se relever, devrait il simuler un malaise ? Oui c'est sans aucun l'une des meilleures options non ? Une chose est sure c'est la première et dernière fois qu'il vient dans ce bar...
code par EXORDIUM. | Images par Oblivion


Dernière édition par Hannibal Cortes le Dim 9 Aoû 2020 - 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Declan O'Reilly10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Declan O'Reilly
https://www.ciao-vecchio.com/t4363-ames-sensibles-s-abstenir https://www.ciao-vecchio.com/t4368-le-connard-de-service-a-votre-service#139421
Faceclaim : Vinnie Woolston © Electric Soul (vava)
Messages : 1543 - Points : 3192
Frapper c'est mal ( Feat Declan) 3000fd742798af13ad40b4759c542b34
Âge : 32 ans né le 17/02/1988 à Dublin
Métier : Agent animalier au zoo Di Napoli
Frapper c'est mal ( Feat Declan) Empty
Sujet: Re: Frapper c'est mal ( Feat Declan) ( le Dim 9 Aoû 2020 - 12:05 )
One slap and it starts again.
hannibal & declan


Accoudé au bar je savoure mon verre. L'alcool glisse doucement dans ma gorge. J'ai déjà quelques longueurs d'avance, mais je ne suis pas encore au fond du ravin. Il m'en faut bien plus pour voir le fond du puits et ne plus arriver à remonter. L'ambiance est comme d'habitude. Bruyante. Avec des regards qui fusent, se mêlent et se démêlent. Il y a des rires, des plaisanteries grivoises. Je n'y prête pas attention, restant concentré sur le liquide ambré qui stagne très peu dans mon verre. Puis il y a ce mec qui rentre et qui dénote dans le paysage, faudrait être myope pour ne pas voir qu'il n'est pas d'ici. Il s'installe à son tour. Je le regarde un peu et puis je reviens sur mon verre, meilleur compagnon de ma soirée. Soirée que je pense seul, même si mon serpent voudrait bien aller à la rencontre d'une Eve prête à croquer dans ma pomme. Mais il semble que pour le moment que ma lave ardente devra se contenter de ma main. Et cela me fait chier grave, parce que j'ai envie de sexe. Parce que j'ai envie que mes gémissements se répercutent en stéréo dans une pièce. Peut importe laquelle. Et les verres glissent brûlant un peu plus ma gorge, embrouillant un peu plus mes pensées. Mais pas encore assez pour ne pas voir ce mec qui me mate me faisant des appels de phare. Il me prend pour qui ? Un amateur de saucisse ? Et là je commence à bouillir. Je deviens pire que de l'huile de friture, à l'intérieur c'est le Vésuve et l'Etna réunis. Je vais lui cramer sa face de chimpanzé. Après mon passage il n'aura plus envie de draguer un mec sans avoir d'abord demander son pedigree. Je vais finir par lancer l'idée d'un jeu qui pourrait être annuel et ou on soit autorisé à massacré du pédé. Au moins on ferait un peu de ménage. Parce que là il pense que tout est permis. Et je vais finir par ne plus pouvoir contenir ma rage longtemps. Surtout qu'il se lève et s'approche comme si de rien n'était. Il ne voit pas que sur mon front est tatoué attention danger. Bombe à retardement. Si tu me touches et bien je ne réponds plus de rien. Même les clients présents risquent de finir en simples figurines car quand je lâche la bête plus rien ne me stoppe. Je ne me conjugue ni au singulier ou au pluriel, je suis juste un fou capable de tout. Et surtout du pire.

Quand il est à ma hauteur avant même qu'il ne prononce un mot, je lui fous une bonne baffe. Ce qui le fait sourire. Il est con ? Et puis une un peu plus forte. Ce qui le fait basculer en arrière avant que je ne le pousse plus fort au point qu'il bouscule le mec arriver plus tôt . Celui qui dénotait dans le paysage. Et je commence à frapper. « Putain pourquoi faut que tu viennes me faire chier avec tes envies de merde. » A croire que j'ai la gueule de l'emploi. « Je ne suis pas un bouffeur de saucisse. Adresse toi à lui. » Et d'un geste de la main je montre le petit nouveau qui se barre. Mais qui vire de bord au moment du contact du mec que je viens de pousser. Et là il chope une bouteille qu'il explose au sol. Silence dans la salle. Il me fait même sursauter ce con. Il se met à gueuler, tout le monde reste surpris. C'est comme quand un clown sort d'une boite qu'on ouvre, la première fois on ne s'y attend pas. Je le regarde oubliant un instant le connard que je viens de remballer. Je me dis chouette baston. Mais non l'autre tombe à genoux au sol comme pour faire sa prière et  balançant ses mots en pleurant. Merde une chochotte. Je suis gâté aujourd'hui. En tout cas il devient l'attraction du bar. « Non mais t'es pas bien toi. Tu te prends pour qui là ? Et tu sors d'où au fait ? » Parce qu'on ne l'a jamais vu traîner dans le coin. Je regarde la lopette qui est venue me faire du rentre dedans. « Attends toi tu vas passer un mauvais quart d'heure. Parce que j'apprécie pas qu'on vienne me titiller de la sorte. » Puis mon regard se reporte sur le bridé toujours au sol et qui chiale comme un môme qui vient de perdre sa mère pendant les courses. Ou qui a perdu son ballon rouge. Là serait génial que le clown de Stephen King débarque, un peu de sang donnerait une autre dimension à cette situation. Je profite que tout le monde bloque sur la Vierge Marie en prière pour re-choper le pédé et lui refaire un peu le portrait. Tout en explosant de rire. « Voilà tu as meilleur mine maintenant. » Et puis je m'adresse au mec à genou qui pleure à chaude larme. « Arrête personne n'a de mouchoir.  Et tu fais tâche là. » Et je pousse ma victime vers lui. « Vous faites la paire tous les deux. Un pleureur bridé et un pédé remaquillé. » Puis je retourne au bar pour avaler un autre verre. « A la santé de ceux qui n'ont pas de fierté... ou de couilles. » Bordel cette vision du mec au sol est vraiment magique. Et si je faisais un selfy. Je sors mon portable.


vmicorum. / Ranochja & kelly.


Croire
que l'avenir effacera le passé et que demain deviendra meilleur. La seule façon de ne pas couler.


Dernière édition par Declan O'Reilly le Dim 16 Aoû 2020 - 11:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hannibal CortesLe vin est un puissant lubrifiant social
Hannibal Cortes
Faceclaim : Seo Kang Joon
Messages : 23 - Points : 53
Frapper c'est mal ( Feat Declan) Tumblr_pgepo6XIgj1wsw07jo1_400
Âge : 29 ans
Métier : Flic
Frapper c'est mal ( Feat Declan) Empty
Sujet: Re: Frapper c'est mal ( Feat Declan) ( le Dim 9 Aoû 2020 - 18:21 )
Frapper c'est mal ( Feat @Declan O'Reilly)

Oui il vient de se taper l'affiche, non ça ne peut pas être pire et encore une fois oui, oui il est conscient de ce qu'il vient de se passer. Il est conscient qu'il vient de se taper l'affiche de sa vie, il sait aussi qu'il aurait mieux fait de se casser. Il ne calcule même pas les paroles de l'autre, bien trop occupé avec ses pensées, pensées qui lui disent de se casser et qui dérivent pour lui dire de tout casser. Après tout il est flic il sait se battre alors pourquoi rester au sol à chialer comme une tapette. Il est perdu, il ne sait pas quoi faire, il veut que Luca soit là pour l'aider, mais ça aussi c'est impossible parce qu'il ne sait pas qu'il est. Il continue de pleurer, il ne s'arrête pas, oui ne se rend même pas compte qu'il chiale encore, il ne voit que les regards de tout le monde braqués sur lui, chose qui le stresse, putain de verre de trop, putain d'idée de merde et surtout putain de mec qui ne l'a pas respecté. Il ne calcule même pas le mec qu'il a balancé à côté de lui, mec qui ne perd pas de temps avant de se casser du bar. Chose qu'il devrait aussi faire non ? Oui sans doute, c'est la meilleure chose à faire il finit par se relever tout en reniflant comme un mec de dix ans qui vient de se perdre et c'est une fois sur ses pieds qu'il sent que ça tourne. Oh, c'était moins une il a faillit se viander comme une merde, il manquerait plus que ça putain... Il ne marche pas vraiment droit et se dirige vers le bar pour payer la bouteille qu'il venait d'exploser au sol. Il se tient comme il peut au bar, putain de tête qui n'arrange rien, pourquoi le sol bouge comme ça ? Il pousse un large soupir et peine à sortir sa carte de crédit. Il plisse les yeux et essaie de bien viser pour bien la poser sur la machine et non pas sur le bar. Il esquisse un sourire lorsque c'est fait et tourne son regard vers le connard d'avant. Il se contente de plisser les yeux et de balancer une insulte en coréen tout bas avant de s'incliner vers le barman pour s'excuser. S'incliner.... Pourquoi il a fait ça hein ? On n’est pas en Corée que je sache. Vous vous doutez qu'il n'a jamais relevé la tête.

Oui il s'est éclater au sol comme la pauvre merde qu'il est en ce moment même embarquant dans sa chute un ou deux tabourets. Non il ne se relève pas, oui il est inconscient, il doit surement rêver qu'il est entrain de rêver, que tout ça n'est pas réel et qu'il est dans son lit avec draps qui sentent bon la lessive. Il saigne du nez, personne ne bouge, si ça se trouve il va passer sa nuit ici, en espérant que personne ne le viole. En tout cas une chose est certaine il ne remettra plus jamais les pieds dans ce bar, sa fierté lui interdit de revoir toutes ces personnes.
code par EXORDIUM. | Images par Oblivion


Dernière édition par Hannibal Cortes le Dim 23 Aoû 2020 - 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Declan O'Reilly10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Declan O'Reilly
https://www.ciao-vecchio.com/t4363-ames-sensibles-s-abstenir https://www.ciao-vecchio.com/t4368-le-connard-de-service-a-votre-service#139421
Faceclaim : Vinnie Woolston © Electric Soul (vava)
Messages : 1543 - Points : 3192
Frapper c'est mal ( Feat Declan) 3000fd742798af13ad40b4759c542b34
Âge : 32 ans né le 17/02/1988 à Dublin
Métier : Agent animalier au zoo Di Napoli
Frapper c'est mal ( Feat Declan) Empty
Sujet: Re: Frapper c'est mal ( Feat Declan) ( le Dim 16 Aoû 2020 - 11:42 )
One slap and it starts again.
hannibal & declan


Je regarde la scène, interloqué, comme si elle n'était pas vrai. Le mec au sol qui pleure comme une madeleine. Et qui ne réagit pas quand je pousse le connard qui était venu me faire du rentre dedans. On tourne un film ou quoi ? C'est une caméra cachée ? Je l'ignore en tout cas tout faire surréaliste que je me pince même pour y croire. Ma victime ne demande pas son reste et se tire, la queue entre les jambes. Bon débarrant. Mais l'autre, le mec au sol. C'est un extra terrestre. Pas possible qu'il soit humain. Ou c'est un fou échappé d'un asile. Puis ô miracle il se relève. Bon ce n'est pas gagné car il tangue comme si le sol était une mer de tempête. Un coup à gauche. Un coup à droite. C'est quand même pas mal risible. Le trajet de l'endroit où il était agenouillé et le bar devient un vrai parcours du combattant. Et moi je rigole à chacun de ses pas. « Et les gars qui parient sur le fait qu'il va pas y arriver ? Ou sur le fait qu'il va toucher au but. » Et je crie et les voix s'élèvent. Voilà que les billets se sortent pour miser sur l'accomplissement ou pas du chemin de croix. Parce que pour le mec chaque pas est un parie gagné. Et voilà que je prends les paris. « Aller quelques pas encore. Tu peux ou pas ? » Et ça m'éclate de voir combien certains ne tiennent pas l'alcool. « Tu as voulu jouer à l'adulte alors assume. » Parce que oui quand on boit faut savoir encaisser, tout comme quand on provoque. Et enfin il arrive au bar ou il cherche à s'accrocher. Putain j'ai bien fais de parier sur lui. Pas mal l'ont vu chuter avant. Moi j'ai vu un combattant. Bon un combattant titubant mais l'essentiel et qu'il soit là contre ce bar. A essayer de sortir son porte feuille. « Tu veux un coup de main. » Il balance un charabia incompréhensible et je me marre. Continuant à l'enfoncer. « Ô il parle miracle. » Son nouveau combat est à présent de mettre sa carte sur le boîtier pour payer la casse.  Et le voilà qui s'incline. L'heure de la prière certainement. Et d'un coup badaboum …

Il chute pas du tout au ralentit, emportant avec lui deux tabourets. Et il se retrouve à nouveau au sol, percutant sa tête. « Merde vous croyez qu'il est mort ? » Vent de panique dans le bar. Je le regarde et puis je me baisse. Je ne veux pas être accusé de non assistance à personne en danger. « Vous devriez appeler les secours. » Je m'adresse au barman. Tout le monde est sous le choc. « Hey mec tu m'entends. » Les cons qui boivent et qui ne tiennent pas l'alcool devrait être interdit dans les bars comme les mineurs. Je remarque qu'il saigne du nez. Je vérifie son pouls. « Bon il est vivant c'est une bonne chose. » Et me voilà jouant les infirmiers. Remarque c'est un peu par ma faute qu'il se retrouve là. Non pas de sentimentalité.  Je le secoure un peu. « Peut être qu'un verre d'eau froide dans la figure lui ferait retrouver ses esprits. » Je remarque que certains clients entre temps sont partis. Quelle bande de lâches. Bon je ne suis pas un héros mais sur ce coup là je reste. Oui parce que je suis du genre aussi à partir. Mais je ne suis pas un lâche. Le barman me file le verre d'eau fraîche. Est ce que je lui balance direct dans la tronche ? Non cela pourrait empirer les choses. « File moi un torchon ou une serviette propre si c'est possible. » Et je vide le verre dessus et puis je passe le tissu frais sur son visage. Je dois ressembler à une sainte qui sauve Dieu. Quelle pensée conne. « Hey ça va ? » Il semble revenir à lui. « Tu sais où tu es ? Tu te rappelles ton prénom ? » Oui cela sert de regarder la télé. Ils posent toujours ce genre de question dans les films ou les séries.


vmicorum. / Ranochja & kelly.


Croire
que l'avenir effacera le passé et que demain deviendra meilleur. La seule façon de ne pas couler.
Revenir en haut Aller en bas
Hannibal CortesLe vin est un puissant lubrifiant social
Hannibal Cortes
Faceclaim : Seo Kang Joon
Messages : 23 - Points : 53
Frapper c'est mal ( Feat Declan) Tumblr_pgepo6XIgj1wsw07jo1_400
Âge : 29 ans
Métier : Flic
Frapper c'est mal ( Feat Declan) Empty
Sujet: Re: Frapper c'est mal ( Feat Declan) ( le Dim 23 Aoû 2020 - 18:25 )
Frapper c'est mal ( Feat @Declan O'Reilly)

Il sent un truc froid sur son visage, il sent aussi cette odeur d'alcool, odeur qu'il n'aime pas vraiment mais qui parfois l'aide à penser à autre chose. Oui Hannibal c'est le genre de mec à boire pour oublier et c'est sans doute pour ça qu'il ne tient pas la boisson. Boire n'est pas une chose qu'il fait habituellement, mais ce soir c'est différent, ce soir il voulait penser à autre chose et finalement il s'est taper l'affiche. Oui il commence peu à peu à reprendre conscience et c'est toujours un peu ivre qu'il ouvre les yeux et voit ce mec. Oui, le mec qui a été odieux avec lui, il fait une grimace de dégoût et referme les yeux. Réaction pas très mature, réaction dicter sans aucun doute par son taux d'alcool bien trop élevé. Il finit cependant par rouvrir les yeux et pousse un long soupire se tenant la tête et s'éloigne immédiatement du mec bizarre avant de reprendre la parole pas trop confiant.

"C'est ta faute ? Qu'est-ce que tu m'as fait ?"

Oui il ne se souvient pas vraiment de ce qu'il s'est passé il sait juste qu'il s'est incliné puis, plus rien, il tilte tout de suite un truc et fouille ses poches à la recherche de son portefeuille. Il pousse un soupir soulagé lorsque l'objet ne se retrouve dans ses mains. Il a mal à la tête et pas seulement à cause de l'alcool, il ne prête pas vraiment d'attention au mec qui se trouve à côté de lui. Oui il ne l'aime pas lui et son comportement de parfait connard, parce que oui même ivre il arrive à différencier les connards des gens sympas et lui il fait partie de la catégorie des personnes peu appréciables. Il pousse un long soupir se tenant toujours la tête et se lève toujours un peu ivre il a un peu de mal à se relever. Il peste, oui, il en a ras le cul, putain comme il veut rentrer chez et dormir pour oublier cette putain de soirée de merde. Il se tient au bar et se redresse avant de partir vers la droite, puis vers la gauche. Il se stop quelques secondes avant de regarder un point fixe devant lui. C'est censé aider, mais ça ne l'aide pas vraiment, il veut pleurer, il est triste que toutes ces merdes lui arrive, oui l'alcool le rend faible, il veut que Luca vienne le sortir de là. La famille ça sert à ça non ? Sauf que voilà, il n'a pas eu le courage de dire qui il est à Luca et ça aussi ça le rend triste, ça le rend triste de faire comme s'il était rien alors qu'il est sa seule famille. Il secoue la tête et manque de tomber une nouvelle fois se rattrapant à une table, oui, non, on ne va pas faire le con non ? Il plisse les yeux et finit pas se retourner vers le mec d'avant.

"Rigole pas"

Il n'attend même pas sa réponse qu'il se retourne et continue son chemin vers la porte de sortie.
code par EXORDIUM. | Images par Oblivion
Revenir en haut Aller en bas
Declan O'Reilly10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Declan O'Reilly
https://www.ciao-vecchio.com/t4363-ames-sensibles-s-abstenir https://www.ciao-vecchio.com/t4368-le-connard-de-service-a-votre-service#139421
Faceclaim : Vinnie Woolston © Electric Soul (vava)
Messages : 1543 - Points : 3192
Frapper c'est mal ( Feat Declan) 3000fd742798af13ad40b4759c542b34
Âge : 32 ans né le 17/02/1988 à Dublin
Métier : Agent animalier au zoo Di Napoli
Frapper c'est mal ( Feat Declan) Empty
Sujet: Re: Frapper c'est mal ( Feat Declan) ( le Mar 1 Sep 2020 - 23:32 )
One slap and it starts again.
hannibal & declan


Je me retrouve comme un con quand le mec se retrouve à terre inconscient. Que faire ? Me barrer comme certains ? Ou essayer de le faire revenir parmi nous ? Même si je m'en fous un peu de lui et que s'il crève et bien ce fait ne changera rien à ma vie. Mais mon bon cœur me perdra et voilà que je me lance dans un sauvetage avec un verre d'eau glacée. Pourvu qu'il ne fasse pas une hypothermie en suivant. Mais il semble que mon geste porte ses fruits, il grimace, il ressemble à un singe, mais un singe moche. Puis ses yeux clignent et enfin il les ouvre. Ouf il est sauvé. Et il se carapate, enfin il ne va pas loin parce que bon son taux d'alcoolémie doit dépasser son taux de sang dans ses veines. Pas que je m'attendais à un gros câlins, mais au moins un petit merci. Parce que merde je l'ai sauvé quand même cet idiot qui ne sait pas tenir debout à cause de trop de degrés dans le corps. Et il m'accuse en plus. Non mais il est gonflé. « Ma faute mais tu es con ou quoi ? » Je le fixe fronçant les sourcils. « Mais je ne t'ai rien fais moi. C'est toi qui as bu et qui t'es vautré comme une merde devant tout le monde. » Ma voix s'emporte parce que je ne vois pas pourquoi il m'accuse. Je vous jure certaines personnes sont vraiment sans gêne. Je le sauve et lui il fouille ses poches comme si je lui avais dérobé un truc. « Et mec je ne suis pas un voleur. » Je ne le lâche pas du regard, surveillant ses gestes. Tant bien il va encore se ramasser la gueule par terre. Mais là je ne le ramasserais pas. Il pourra être à l'agonie ou perdre tout son sang, je ne bougerais pas le petit doigt. Surtout qu'il tangue quand il semble vouloir regagner la sortie du bar. « Attention grosse tempête en mer. Les vagues font des creux énormes et il semble que les matelots ne tiennent pas droit. » Je dis mes mots sur un ton moqueur, ma réflexion déclenche des rires. Pauvre type.

Mais il a encore un peu de répondant. « Difficile de ne pas rire, vu la situation. Et puis ça fait du bien de rire. Cela détend les muscles du visage. » Je commande deux verres un que j'avale direct et l'autre que je prends. Je m'avance vers l'ivrogne bancal. « Je suis sur que si je te touche, même du bout de mes doigts tu tombes. » Bien sur que je me moque. Faut dire que c'est très risible ce qui se passe. Puis je me mets devant lui et je bouge le verre devant ses yeux. « Et il ne te tente pas celui là. Regarde il a envie d'être bu. » Et je fais doucement balancer le verre. De quoi lui donner le mal de mer. Je sais c'est ignoble. Mais ça m'amuse. Et puis le voir encore pleurer ce serait assez drôle. Au final je m'éclate autant que lorsque je frappe un pauvre pédé, et en plus il y a des avantages je ne me fais pas mal aux mains. Et je ne prends pas de coups. Parce que je suis sur qu'il ne serait même pas capable de m'en foutre un dans la tronche. « Alors tu le veux ce verre ? »  


vmicorum. / Ranochja & kelly.


Croire
que l'avenir effacera le passé et que demain deviendra meilleur. La seule façon de ne pas couler.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Frapper c'est mal ( Feat Declan) Empty
Sujet: Re: Frapper c'est mal ( Feat Declan) ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Frapper c'est mal ( Feat Declan) -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: San Calisto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut