Revenir en haut
Aller en bas


 

- Nino || De l'eau de javel dans le cerveau -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Tea L'Amente10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Tea L'Amente
https://www.ciao-vecchio.com/t6038-tealapeche https://www.ciao-vecchio.com/t6129-teal-ouest
Faceclaim : Adria Arjona ; ealitya
Messages : 417 - Points : 723
Nino || De l'eau de javel dans le cerveau  Tenor
Âge : 29 ans
Métier : Assistante de direction de Demetrio Clarizio
Nino || De l'eau de javel dans le cerveau  Empty
Sujet: Nino || De l'eau de javel dans le cerveau ( le Dim 2 Aoû 2020 - 23:32 )
Le sourire ne semblait pas vouloir quitter Tea aujourd’hui. A peine sortie du lit qu’elle s’était presque mise à sautiller pour se préparer. Depuis qu’elle ne travaillait plus, le moral de la jeune femme était très souvent au plus bas. Elle cherchait encore de quoi occuper ses journées tout en s’activant pour retrouver du travail, mais rien que la vue de son CV qu’elle devait mettre à jour la fatiguer. Alors elle remettait au lendemain tout en voyant ses maigres économies s’épuiser. Dans un soupir, elle avait même supprimé l’application de sa banque pour vivre dans un monde insouciant le temps d’une journée. Et quelle journée. Elle allait voir Nino. Rien que cette pensée arrivait à faire sourire Tea – il ne lui en fallait pas beaucoup lorsqu’il s’agissait du Cubain. Pour l’occasion, elle avait décidé de troquer son mode de clocharde qu’elle avait adopté ces derniers jours, pour un look plus soigné. Plus apprêtée et qui ferait tourner des têtes dans la rue. Elle avait laissé son survêtement dans sa chambre pour enfiler une robe d’été ainsi que des escarpins qui rehaussaient sa silhouette. Une légèrement touche de maquillage qui lui donnait un bon teint tout en gardant cette apparence naturelle. Et bien sûr, le parfum. Là encore, tout était calculé. Ce n’était pas n’importe lequel de parfum. A l’époque où ils étaient encore ensemble, le pompier lui avait offert un parfum et à chaque fois qu’elle le mettait, elle pensait à eux. A ce qu’ils étaient. A la fin de la relation elle avait voulu se débarrasser de la bouteille qui lui rappelait trop de souvenirs mais elle n’a jamais pu s’y résoudre. Parfois pour se faire du mal, elle en mettait sur son oreiller avant de le serrer fort contre elle, comme Nino le faisait. Cette odeur avait quelque chose de personnel et de sentimental pour Tea. Et depuis leur rupture, c’était la première fois qu’elle le mettait. Jour où elle avait décidé d’annoncer au Cubain qu’elle avait quelqu’un dans sa vie. Cette pensée étira son sourire tandis qu’elle porta la bouteille de parfum jusqu’à son nez rien que pour le plaisir d’humer l’effluve.

Avec la même bonne humeur, elle quitta chez elle sans se retourner et pris direction l’appartement de Nino. Prétextant devoir récupérer quelque chose de bête qu’elle avait laissé chez lui, la jeune femme avait annoncé sa venue la veille avec un plan qui n’avait pas arrêté de se dessiner dans sa tête. L’excitation se faisait sentir en voyant comment elle martyrisait son volant entre ses mains tellement elle avait hâte de voir la tête que ferait son ex. Bien entendu, c’était un mensonge. Elle n’avait personne. Elle vivait bien avec un homme mais ils ne se connaissaient pas vraiment et quand bien même, le cœur de Tea n’appartenait qu’à une personne. Cette personne avait fait le choix de l’écarter de sa vie sentimentale, mais ses sentiments restaient inchangés. C’était une façon pour Tea de mettre le jeune homme à l’épreuve ; tenait-il encore à elle ? Réagirait-il s’il apprenait qu’elle était sur le point  de refaire sa vie ? Elle était sur le point de le découvrir. Lorsqu’elle arriva devant chez le sapeur-pompier, elle prit une profonde respiration avant de se concentrer pour effacer ce sourire stupide de son visage, et sortit du véhicule pour parcourir les quelques mètres qui la séparaient de Nino. Devant sa porte, elle donna deux petits coups secs tandis qu’elle laissa retomber ses mains qui s’empressèrent de triturer son sac qu’elle avait calé sur son épaule. En entendant des pas se rapprocher, elle passa une main innocente pour replacer une de ses mèches derrière son oreille. « Bonjour ! » Lâcha la jeune femme lorsque la porte s’ouvrit sur Nino. Son cœur rata un battement face à sa beauté qui lui coupait le souffle à chaque fois qu’elle le voyait. Avec la même bonne humeur, elle s’avança sans même être invitée et s’approcha du Cubain pour le serrer dans ses bras en guise de salut moins formel. Par la même occasion, elle tendit son cou pour qu’il remarque l’odeur que dégageait ce dernier. Que la partie commence. « Tu vas bien ? » S’enquit Tea.


    hopeless
    There's a wolf at your door, there's a hound at your heels. There's a snake in your bed, tell me how does it feel ? △ Chasin' a fairytale, chasin' a lie. But everything changes and everything dies. You preyed for on innocence, tried to bury my name but now there's ice in my veins.  
Revenir en haut Aller en bas
 
- Nino || De l'eau de javel dans le cerveau -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut