Revenir en haut
Aller en bas

Le deal à ne pas rater :
Dates stocks PS5 : stocks imminents chez Amazon et Carrefour
Voir le deal

 

- Nouvel horizon. // Virgil -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Port de Santa Lucia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Athenais Spiliotis10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Athenais Spiliotis
http://www.ciao-vecchio.com/t6936-le-scepticisme-est-le-commence http://www.ciao-vecchio.com/t6995-s-il-y-a-un-prix-pour-manque-de-jugement-e-crois-que-j-ai-le-ticket-gagnant-athenais
Faceclaim : Nathalie Emmanuel + @.liloo_59
Messages : 451 - Points : 630
Nouvel horizon. // Virgil - Page 2 34d5476039d60da304d1ffc21d891de3707df327
Âge : 31 ans
Métier : Sans travail.
Nouvel horizon. // Virgil - Page 2 Empty
Sujet: Re: Nouvel horizon. // Virgil ( le Mar 22 Déc 2020 - 19:09 )
“Tant que tu apprends de tes erreurs, que tu grandis grâce à ces dernières.” Athenais le pensait sincèrement. “Ce ne sont plus des erreurs, mais cela devient des enseignements.” Elle avait passé bien trop de temps avec des personnes qui avaient peur de mourir, car il y avait des choses dans leur vie qui pesait sur leur âme. Elle savait trouver les mots pour apaiser les maux. “Je pense que vous êtes une bonne personne. C’est évident. Vous avez l’aura adéquate pour ça.” Dieu avait mis de la bonté dans cet homme et elle ne laisserait personne réfuter ce fait.

La preuve étant, il avait accepté sa façon de faire pour s’occuper des rats. Même si elle n’était pas conventionnelle. Athenais n’était pas une meurtrière. Elle ne voulait pas faire de mal à une créature de Dieu. Elle n’avait pas été élevée ainsi. Que cela soit dans sa famille ou bien au couvent.

“Il n’y a pas de soucis, il est toujours prêt à aider et il est vraiment adorable.” Athenais aimait parler avec lui quand il venait. Elle ne se forçait pas le moins du monde. Ce qui n’était pas le cas avec tout le monde quand elle portait l’habit.

Le matériel en main, elle commença le processus : expliquant ses faits et gestes pour que Virgil puisse le faire également au besoin. Elle ne serait pas loin au cas où, mais autant donner les clés en main au capitaine. Quand ils se mettent à courir pour sortir, elle se mit à rire avec Virgil de bon cœur. Une fois le dernier rat partit, elle sourit et l’aida à tout ranger.

“Vous n’avez pas à me remercier, c’est tout à fait normal. Je suis toujours heureuse de pouvoir aider.” Et elle était sincère. “Je ne sais pas quand je pourrais à nouveau le faire…”

Parce que ce n’était plus sa position maintenant. Évidemment, elle aiderait Ela dans les tâches du quotidien, ou bien ceux qu’elle croiserait dans la rue et qui serait dans le besoin. Jamais, cependant, elle ne pourrait aider quelqu’un sur un niveau plus intime, plus personnel. Un mal pour un bien certainement.

“Merci. Vraiment. Je… C’est important de savoir qu’il y a toujours un endroit de secours.” Elle remonta sur le ponton. À ses questions, elle s’arrêta. Virgil n’insistait pas, au contraire, il lui disait seulement qu’elle serait toujours la bienvenue ici. Alors. D’abord hésitante, elle prit une longue inspiration et souffla longuement. “Est-ce … Est-ce qu’il y aurait une place pour moi sur le Seas of Legends ?” Elle avala sa salive : “En tant que marin… Ou juste laver le ponton, faire la vaisselle et à manger.” Elle était prête à tout. “Je ne sais juste rien faire d’autre que d’être sur un bateau."


jamais je n'avouerais
J'avais pourtant appris la leçon, mon cœur connaissait la chanson. Mais tout vacille accroche toi ma fille : t'as le cœur trop fragile évite les idylles. ▬ Hercules + @bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
Virgil Alwood10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Virgil Alwood
https://www.ciao-vecchio.com/t6189-virgil-le-pirate-des-temps-mo https://www.ciao-vecchio.com/t6230-mon-seul-et-unique-amour-reste-l-ocean
Faceclaim : Shemar Moore © vmicorum..(vava)
Messages : 1027 - Points : 1553
Nouvel horizon. // Virgil - Page 2 QumO
Âge : 46 ans / né le 20/03/1974 en Jamaïque
Métier : Plongeur en haute mer / Propriètaire de la goelette la "Seas of Legends" avec laquelle il sillonne les mers.
Nouvel horizon. // Virgil - Page 2 Empty
Sujet: Re: Nouvel horizon. // Virgil ( le Ven 8 Jan 2021 - 18:02 )
Drôle de situation.
Athenais & Virgil

Oui Virgil a appris de ses erreurs. Il a toujours été un homme prudent. Et encore plus dans sa vie professionnelle. Celles qu'il a faite par manque de savoir, ou par inattention, il ne les a pas refaite. Il en a tiré des leçons et il aide même son équipage à ne pas en faire. Après l'homme n'est pas parfait et faire des erreurs fait parti de sa vie. L'essentiel c'est que ces erreurs ne soient pas préjudiciables ou irréversibles. Qu'il les reconnaisse aussi. Combien préfère nier que d'avouer. Enfin on ne refera pas le monde. Et le pirate sait que l'homme parfait n'existe pas. Il fait juste de son mieux dans sa vie privée comme dans son métier. Il apporte son aide comme il le peut et avec les armes qu'il a à son prochain. Il garde l'esprit ouvert et il sait écouter. Comme il est prêt à rendre service.
« Merci et vous êtes aussi une bonne personne Athenais. »
Même si aujourd'hui il semble découvrir une nouvelle facette de la belle. Il aimerait en apprendre plus, comprendre sa tenue, sa venue. Mais les rats qui hantent sa goélette, occupent son esprit. Il accepte avec plaisir l'aide de la jeune femme, suit toutes ses directives. Il y a un peu peur des dégâts mais rien d'irréversible si les réparations sont prises rapidement. La belle lui propose une personne de confiance.
« S'il veut passer voir le bateau et qu'il peut faire les travaux se sera avec plaisir dans ce cas. »
Virgil connaît le travail du bois, il en a fait pas mal pour remettre en état sa goélette. Mais là un professionnel serait peut être préférable.

Pour le moment faut faire déguerpir les rats et ils s'y emploient. Virgil s'applique et écoute. Et alors que la fumée odorante se repend dans la cale, les rats prennent la poudre d'escampette pour le plus grand plaisir du pirate. Il a presque envie de crier victoire. Ils rangent et le pirate remercie Athenais, sans elle il en aurait eu pour des plombes alors que là tout c'est rapidement passé. Et en plus il hérite d'une cale parfumée.
« Cela n'empêche pas que je me dois de vous remercier de ce coup de main hautement salvateur. »
Il y aurait sûrement perdu son latin sans la demoiselle. Il est étonné de sa remarque.
« Est ce que vous allez partir de Naples ? »
C'est la première chose qui lui vient à l'esprit. Après lui avoir dit qu'elle serait toujours la bienvenue sur sa goélette.
« J'ai toujours considéré le Seas of Legends comme un refuge. Et de rien. »
Puis ils remontent sur le pont. Et le pirate revient sur la raison qui a conduite Athenais sur son bateau. Mais il ne la brusque pas, il lui fait juste par de ce fait qu'ici elle sera toujours la bienvenue, qu'importe le jour, l'heure. Et là Virgil la regarde encore plus surprise. Il ne s'attendait pas à sa demande, pas qu'elle le dérange, c'est juste qu'il la sent au bord du gouffre et perdue. Qu'est ce qu'il y avait pu se passer au couvent pour qu'elle en vienne à lui demander ce genre de chose ?
« Tout va bien Athenais ? Il s'est passé quelque chose de grave ? »

Le jamaïcain s'approche de la demoiselle.
« Et si vous preniez le temps de m'expliquer. Que je comprenne mieux ce qui vous amène à parler ainsi. Pas que je souhaite pas que vous soyez à mon bord, je suis sûr que vous seriez parfaite dans mon équipage. Mais vous semblez sous le choc. »
Le choc de quoi il ne le sait pas. Il ne veut pas être curieux, il veut juste saisir pourquoi la jeune none semble vouloir d'un coup changer de vie. C'est assez radical comme choix et ce style de décision ne se prend pas à la légère.
« On peut s'asseoir, je peux vous offrir quelque chose à boire et vous me raconterez. La dernière fois vous aviez refusé de descendre dans la partie cabine. Est ce que vous accepteriez cette fois ? Ou vous préférez rester sur le pont ? »
Il est prêt à l'écouter devant un verre de rhum ou un café ou un thé. Du moment qu'Athenais se sent à son aise.
« Je ne vous jugerais pas. Vous le savez, mais cela pourrez vous soulager et moi m'éclairer. »
Virgil veut juste qu'elle ne fasse pas quelque chose trop impulsivement. Même si Athenais ne semble pas ce genre de personne. Mais si pour une raison quelconque elle a été blessée cela pourrait jouer.

vmicorum.


La Mer berceau
de l'âme du marin. Écrin de vie du cœur du pirate. Elle est caresse, elle est tempête. Et jamais elle ne se dévoile totalement.

Revenir en haut Aller en bas
Athenais Spiliotis10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Athenais Spiliotis
http://www.ciao-vecchio.com/t6936-le-scepticisme-est-le-commence http://www.ciao-vecchio.com/t6995-s-il-y-a-un-prix-pour-manque-de-jugement-e-crois-que-j-ai-le-ticket-gagnant-athenais
Faceclaim : Nathalie Emmanuel + @.liloo_59
Messages : 451 - Points : 630
Nouvel horizon. // Virgil - Page 2 34d5476039d60da304d1ffc21d891de3707df327
Âge : 31 ans
Métier : Sans travail.
Nouvel horizon. // Virgil - Page 2 Empty
Sujet: Re: Nouvel horizon. // Virgil ( le Jeu 14 Jan 2021 - 20:12 )
Etait-elle une bonne personne ? Ou juste un pénitent qui tentait de laver les péchés de l’Humanité dans l’espoir d’attendre la paix éternelle en accédant au paradis ? Athenais ne le savait pas. Quand elle avait des questions, elle cherchait une réponse dans la théologie ou bien allait voir la Mère Supérieure pour recevoir une guidance. Aujourd’hui, elle ne pouvait plus aller la voir. Un mal pour un bien : cette dernière faisait probablement exprès de ne jamais comprendre celle qui était sous le voile de la foi. Ela avait pris cette place et elle faisait le travail à merveille. L’ancienne bonne sœur savait qu’elle pouvait compter sur sa meilleure amie et cela était réconfortant. Sans elle, Athenais serait très certainement encore dans la rue à mendier, comme l’enfant qu’elle avait été jadis. Au lieu de répondre, de nier ce que venait de dire Virgil, elle se contenta de sourire poliment. Parfois, le silence était la seule réponse acceptable. Hochant la tête pour approuver qu’elle parlerait du bateau au paroissien qui venait souvent parler à Dieu : elle espérait que les rats n’avaient pas fait trop de dégâts. Ils pouvaient faire des ravages quand leurs petites dents avaient besoin de ronger et leur ventre de se remplir de tout, de rien. Athenais ne souhaitait pas leur mort, elle ne souhaitait le mal à personne pour tout dire : bien trop bonne pour penser autrement.

“Vous n’avez pas à me remercier, vraiment, je n’ai fait que mon devoir de citoyen en vous aidant. On se doit de se serrer les coudes, sans quoi autant faire un trou dans le plancher pour se saborder encore plus vite.” Et puis, elle avait apprécié ce moment passé avec le Capitaine. Elle ne savait pas quand elle serait en mesure de faire une telle chose à nouveau. “Non, je vais rester ici. J’ai probablement de la famille encore en Grèce, mais je serais bien malheureuse d’arriver dans un pays que je ne connais pas. Encore plus avec la honte derrière moi.” D’avoir été radiée de l’ordre. Déjà qu’elle avait dû mal à se regarder dans un miroir : pourrait-elle affronter les yeux de ses aïeuls quand ils apprendraient son parcours ? Car elle serait incapable de mentir, de dissimuler la criante vérité : elle était un échec. Une pécheresse qui s’était fait séduire par les plaisirs de la chair sans même avoir croqué le fruit défendu. "Ma tante vit à Naples, elle est ma seule famille proche. Alors je ne me fais pas d'illusion : je ne partirai jamais de cette ville." Sa vie était ici.

De retour à l’air libre, Athenais prit son courage à deux mains pour demander à Virgil s’il y avait une place pour elle sur son navire. Elle était capable de travailler dur, jour et nuit, sans manger ou bien boire. Elle était un brave petit soldat qui était prêt à tout pour survivre même si l’argent n’était pas un problème pour Ela : l’ancienne religieuse ne voulait pas être un poids pour elle. Jamais. Oui. Oui il s’est passé quelque chose de grave. Pensa-t-elle sans pour autant formuler le fond de sa pensée. Prendre le temps de s’expliquer ? De trouver la force de se confier à une autre personne que sa meilleure amie ? Cette simple idée la fit trembler sans qu’elle ne s’en rende compte. Alors, elle s’enlaça dans l’espoir de pouvoir se calmer. Une position de sécurité. Plusieurs questions furent posées sur la table, aucune ne fut imposée.

“D’accord…” Accepta-t-elle finalement. Si elle voulait gagner sa place dans l’équipage : elle allait devoir jouer cartes sur table. Alors, Athenais suivit le Capitaine du Navire sous le ponton : dans le quartier des matelots et les pièces à vivre. “Je veux bien un thé à la menthe, si vous avez. Ou un café…” Elle n’était pas difficile. Elle se contenait réellement d’un rien. Ce n’était pas de la fausse politesse, juste une de ses grandes qualités. Elle s’installa sur la banquette et posa ses mains jointes sur la table. Triturant sa peau entre ses doigts, elle mordait férocement l’intérieur de sa bouche. “J’ai été radiée de l’Ordre.” Il ne servait à rien de passer par Quatre Chemins. “La Mère Supérieure à juger que je n’étais plus digne de porter l’habit et que ma place n’était pas dans un couvent, mais dans la rue.” Athenais baissa la tête : “Elle a tenté de me faire abjurer… De me faire dire des choses qui n’étaient pas vrais. Mais je n’ai pas craqué.” Malgré les mauvais traitements : “Alors, elle a utilisé comme excuse mon mauvais comportement.” Et par cela sous-entendre qu’elle n’était pas assez pure pour être servante de Dieu. Elle n’avait pas fauté. Jamais. Elle n’avait juste jamais réussi à calmer ses ardeurs depuis que son regard avait croisé celui de Jun-Ho. “Je vis actuellement chez ma meilleure amie. Je sais que l’argent n’est pas un problème pour elle et je ne demande même pas à être rémunérée si jamais je peux venir travailler pour vous, mais… Je dois trouver à nouveau ma voie. Et être sur la mer, être sur un bateau est dans mes veines. J’ai été élevée pour faire ce travail avant que Dieu rappelle mon père à lui.” Même si ce dernier ne devait certainement pas déjeuner au paradis en vu de son suicide. “Ma vie aurait probablement été dans le village de pécheur de mon enfance si je n’avais pas vu la mort dans les yeux, connus la mendicité et la souffrance de ne plus avoir de foyer." Athenais ne dirait jamais la vraie raison qui avait créé autant de méchanceté à son égard. Ela le savait, cela était suffisant.


jamais je n'avouerais
J'avais pourtant appris la leçon, mon cœur connaissait la chanson. Mais tout vacille accroche toi ma fille : t'as le cœur trop fragile évite les idylles. ▬ Hercules + @bat'phanie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Nouvel horizon. // Virgil - Page 2 Empty
Sujet: Re: Nouvel horizon. // Virgil ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Nouvel horizon. // Virgil -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Port de Santa Lucia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2