Revenir en haut
Aller en bas


 

- Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aiden FraserLe vin est un puissant lubrifiant social
Aiden Fraser
http://www.ciao-vecchio.com/t7537-aiden-after-all-this-time-alwa http://www.ciao-vecchio.com/t7544-my-links-aiden
Faceclaim : RDJ + TAG
Messages : 187 - Points : 632
Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 Tumblr_inline_nri9bqnZyw1qlt39u_250
Âge : Cinquante-cinq ans
Métier : PDG d'une boîte de sécurité
Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 Empty
Sujet: Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 ( le Mer 16 Sep 2020 - 18:24 )
Des retrouvailles hautes en couleurs
Ton arrivée à Naples est encore récente mais pour le coup tu n'as qu'une envie et c'est de revoir Lorenzo et de passer du temps avec lui surtout. C'est très important pour toi. Il te manque tellement, tu te sens vide, tu as besoin de le voir et de discuter un petit peu avec lui. Le serrer contre toi et l'embrasser en lui promettant que ça sera plus simple à partir de maintenant serait l'idéal mais tu sais comment est Lorenzo. Tu sais qu'il a du mal à s'attacher ou encore à afficher ses sentiments. Vous avez passé beaucoup de temps à discuter tous les deux de ce fait tu sais à quoi t'en tenir. Donc oui, tu connais son passif de vie. Tu sais qu'il a perdu son meilleur ami pour qui il ressentait des sentiments inavoués et que depuis sa mort dans un tragique accident de la route Lorenzo a plus ou moins le cœur brisé malgré qu'il ai eu des histoires entre temps. Du coup il y a peu tu l'as suivi en ville, seulement suivi afin de découvrir son lieu de vie. Et tu as fini par le suivre, sans qu'il ne se retourne et te découvre, jusqu'à son immeuble, un bel endroit avec vue sur la mer. Étant rentré dans l'immeuble tu as découvert l'étage ainsi que le numéro de l'appartement. Du coup aujourd'hui en cette fin de journée tu te rends jusqu'à son appartement au troisième étage. T'es là debout devant la porte et tu te sens con. Et s'il te rejetait et ne désire pas te voir ? Et s'il t'envoyait chier en te traitant de psychopathe ? Il en est bien capable étant fermé aux attaches. Mais finalement ton charisme et ton assurance viennent à bout de tes inquiétudes et tu finis par taper à la porte jusqu'à ce que finalement le beau blond t'ouvre avec un air surpris dessiné sur son visage. « Coucou Bébé. Pardon de venir sans prévenir... Je... Je suis libre.... Et ... A Naples depuis deux mois. Je suis venu te rejoindre. » Tu dis mal à l'aise en plantant tes yeux sombres sur lui bien que tu sois très gêné face à tout ceci. Et voilà que ton stress habituel te prend et que tu te demandes s'il ne va pas t'envoyer chier ou t'en mettre plein la gueule. « Je dérange, peut-être ? » Tu demandes malgré tout histoire d'être sûr.....
Lorenzo & Aiden
Revenir en haut Aller en bas
Lorenzo Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lorenzo Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t7538-i-m-always-angry-lorenzo http://www.ciao-vecchio.com/t7563-i-can-do-this-all-day-lorenzo#253998
Faceclaim : Chris Evans, ©Faith
Messages : 104 - Points : 261
Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 Tumblr_inline_nrhpo1Lw9N1qlt39u_250
Âge : 39 ans (18/02/1981)
Métier : Boxeur professionnel depuis quelques mois, ancien aide-soignant
Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 Empty
Sujet: Re: Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 ( le Lun 5 Oct 2020 - 16:28 )
Des retrouvailles hautes en couleurs
La journée avait été loin d'être reposante à vrai dire. Tu avais passé la matinée à la salle pour un entraînement intensif avant que Romana ne t'appelle pour te demander si tu pouvais la dépanner le temps d'une heure ou deux pour garder les petits et c'est sans hésitation que tu es venu les garder directement chez elle. C'était toujours un plaisir de les avoir près de toi et il faut dire que tu oubliais tous les soucis que tu pouvais avoir lorsque tu étais avec eux. A vrai dire, ils ne te laissaient même pas le temps de penser à autre chose et c'était très bien comme ça. Pas le temps de cogiter, pas le temps de penser à lui surtout. Cela faisait des mois que tu n'avais pas vu Aiden, mais tu pensais à lui constamment, notamment depuis ce petit séjour dans son chalet en Ecosse. Mais cette ombre au tableau revenait constamment, il était marié. Pourquoi faire simple quand on pouvait faire compliqué ? Mais les deux heures que tu passes avec tes neveux et nièces te libère l'esprit jusqu'à ce que ta petite sœur ne te libère de ton engagement et te voilà sur la route du retour. Aussitôt arrivé à ton appartement, tu prends une douche brûlante, espérant que cela libèrera ton esprit, mais cela ne marche pas tellement, Aiden est toujours dans ta tête. Le seul moyen que tu as trouvé pour le faire sortir de là est de faire du sport. Alors aussitôt sorti de la douche, tu te mets sur la terrasse et tu commences une série de pompes jusqu'à ce qu'on frappe à ta porte. Tu fronces immédiatement les sourcils, tu n'attendais personne et généralement, lorsque tes sœurs venaient te rendre visite, elles t'envoyaient un petit texto avant. Mais peu importe, tu te relèves, attrapant une serviette pour t'essuyer en allant ouvrir la porte d'entrée. Tu restes un moment abasourdi devant la vision qui s'offrait à toi. Est-ce que c'était réellement lui ? Qu'est-ce qu'il faisait ici ? Comment savait-il que tu habitais ici ? Beaucoup de questions assaillent ton esprit à l'heure actuelle. « Coucou Bébé. Pardon de venir sans prévenir... Je... Je suis libre.... Et ... A Naples depuis deux mois. Je suis venu te rejoindre. » Tu clignes des yeux plusieurs fois, tu as l'impression d'avoir mal entendu. Libre ? Comment ça, libre ? Te rejoindre.. deux mois ? « Aiden... mais... que... » tu balbuties difficilement. Bon, tu étais plus loquace que ça d'habitude, mais là il faut dire que tu étais pris au dépourvu. « Je dérange, peut-être ? » Il semble remarquer ton malaise et il ne semble pas plus à l'aise que toi à vrai dire. Tu secoues légèrement la tête avant de t'écarter pour le laisser entrer. « Je... non. Entre. » tu dis finalement en le laissant passer, non sans le regarder de haut en bas, comme pour vérifier si ce n'était pas un mirage. « Désolé... je suis assez surpris de te voir débarquer ici, je ne me souviens pas t'avoir donné mon adresse. » tu dis finalement en croisant les bras sur ton torse, légèrement la défensive.
Lorenzo & Aiden
Revenir en haut Aller en bas
Aiden FraserLe vin est un puissant lubrifiant social
Aiden Fraser
http://www.ciao-vecchio.com/t7537-aiden-after-all-this-time-alwa http://www.ciao-vecchio.com/t7544-my-links-aiden
Faceclaim : RDJ + TAG
Messages : 187 - Points : 632
Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 Tumblr_inline_nri9bqnZyw1qlt39u_250
Âge : Cinquante-cinq ans
Métier : PDG d'une boîte de sécurité
Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 Empty
Sujet: Re: Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 ( le Jeu 15 Oct 2020 - 23:06 )
Des retrouvailles hautes en couleurs
Et donc tu arrives chez lui et tu tapes à sa porte quelque peu stressé quant à la réaction qu’il aura et il finit par t’ouvrir, dégoulinant de sueur et tu souris en le saluant chaleureusement mais tu vois bien qu’il est stupéfait « Aiden... mais... que... » Tu souris captant bien son trouble quant à tout ceci et tu finis par lui demander si tu déranges « Je... non. Entre. » Tu souris en rentrant à l’intérieur prenant la peine de lui faire un bisou sur la joue au passage. « Je suis content de te voir Bébé. » Tu murmures d’une voix douce en le dévisageant de tes grands yeux sombres mais il semble toujours aussi choqué par ta visite inattendue « Désolé... je suis assez surpris de te voir débarquer ici, je ne me souviens pas t'avoir donné mon adresse. » Tu grimaces mal à l’aise par sa remarque pour le coup « Il est vrai… Tu ne me l’as pas donnée… Ça fait un petit temps que je suis là comme dis et quelques temps également que je te suis sans que tu le saches, désolé ça fait un peu psychopathe dis comme ça, et du coup à force de te suivre j’ai finis par savoir où tu vivais…. » Tu confies timidement un peu stressé quant à sa réaction et pour cause tu te tritures les doigts en te mordillant la lèvre sous son regard bleu. « Je n’osais pas te dire que je suis venu m’installer ici… Mais j’ai quitté ma femme et je suis venu m’installer ici tout seul en lui posant un dernier ultimatum quant aux enfants. D’après mon aînée elle s’occupe mieux d’eux donc ça va… Du coup je suis là maintenant et je compte rester près de toi aussi longtemps que tu me le permettras Bébé... » Tu ajoutes mal à l’aise. Et plus tu parles plus on peut sentir que tu es terriblement gêné mais alors pour les gens comme lui qui te connaissent bien c’est pire. Lui il doit sûrement comprendre que tu es gêné mais aussi honteux de l’avoir suivi comme ça tel un serial killer comme tu l’as fait ces derniers temps… Et c’est clair que c’est extrêmement gênant quand on y réfléchit bien… « Tu n’es pas content de me voir ? » Tu demandes finalement préférant être sûr…
Lorenzo & Aiden
Revenir en haut Aller en bas
Lorenzo Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lorenzo Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t7538-i-m-always-angry-lorenzo http://www.ciao-vecchio.com/t7563-i-can-do-this-all-day-lorenzo#253998
Faceclaim : Chris Evans, ©Faith
Messages : 104 - Points : 261
Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 Tumblr_inline_nrhpo1Lw9N1qlt39u_250
Âge : 39 ans (18/02/1981)
Métier : Boxeur professionnel depuis quelques mois, ancien aide-soignant
Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 Empty
Sujet: Re: Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 ( le Sam 17 Oct 2020 - 20:35 )
Des retrouvailles hautes en couleurs
Tu es abasourdi par ce que tu as devant toi. Aiden. Qu'est-ce qu'il foutait ici au juste ? Tu n'attendais tellement pas à ce qu'il vienne jusqu'ici, chez toi à Naples, encore moins sur le pas de la porte. Comment savait-il où tu habitais d'ailleurs ? Tu te posais beaucoup de question, mais pour le moment, tu le laisses entrer chez toi, tu ne pouvais décidément pas le laisser devant la porte. Il entre alors, déposant au passage un baiser sur ta joue. « Je suis content de te voir Bébé. » Tu fermes la porte derrière lui et tu l'observes un moment en acquiesçant, ne sachant pas tellement quoi répondre à cela, tu étais encore sur le choc, il était la dernière personne à laquelle tu t'attendais aujourd'hui. Tu reprends peu à peu pied et tu finis par lui demander comment il avait su où tu habitais, parce qu'aussi loin de ce que tu te rappelais, tu ne lui avais pas donné ton adresse. Et il semble immédiatement mal à l'aise, tu ne loupes rien de la grimace sur son visage. « Il est vrai… Tu ne me l’as pas donnée… Ça fait un petit temps que je suis là comme dis et quelques temps également que je te suis sans que tu le saches, désolé ça fait un peu psychopathe dis comme ça, et du coup à force de te suivre j’ai finis par savoir où tu vivais…. » Tu le regardes en écarquillant les yeux avant de prendre un air blasé. Il était sérieux là ? Heureusement que son malaise et son air coupable le rendait mignon, sinon tu l'aurais mis à la porte dans la seconde. Mais cela ne t'empêche pas d'être choqué par ce que tu viens d'apprendre. « Je n’osais pas te dire que je suis venu m’installer ici… Mais j’ai quitté ma femme et je suis venu m’installer ici tout seul en lui posant un dernier ultimatum quant aux enfants. D’après mon aînée elle s’occupe mieux d’eux donc ça va… Du coup je suis là maintenant et je compte rester près de toi aussi longtemps que tu me le permettras Bébé... » Tu croises les bras sur ton torse en l'écoutant attentivement, préférant ne rien dire pour le moment. Tu ne savais pas vraiment quoi penser de tout cela. Bon, il avait quitté sa femme déjà, c'était un bon point. Peut-être que vous alliez pouvoir vivre quelque chose de concret désormais. « Attends t'es sérieux là ? Je ne parle pas de ta femme, mais du fait que tu m'ai suivi pendant dieu sait combien de temps... » tu dis en soupirant. « Ça t'arrive souvent de stalker les gens comme ça ? » tu demandes en fronçant les sourcils. Tu étais un peu sur la défensive à vrai dire, mais tu ne pouvais pas dire que tu n'étais pas content de le voir, au contraire. Les circonstances sont juste... étranges. « Tu n’es pas content de me voir ? » Tu soupires, tu savais qu'il allait te poser cette question, il était toujours inquiet de ce que tu pouvais penser, mais c'était parfois compliqué de te faire dire les choses. Tu décroises les bras et tu te détournes un instant, cherchant quoi dire, mal à l'aise, assez perdu et troublé. « Si... bien sûr que si... » tu finis par dire en évitant son regard. Tu ne voulais pas qu'il pense que ce n'était pas le cas, mais il te prenait au dépourvu. « C'est juste confus pour moi là. Tu débarques comme ça, en m'avouant que tu me suis depuis je ne sais combien de temps. Tu as quitté ta femme pour moi... Ca fait beaucoup en peu de temps je t'avouerai. » tu confies en esquissant un sourire qui se voulait rassurant.
Lorenzo & Aiden
Revenir en haut Aller en bas
Aiden FraserLe vin est un puissant lubrifiant social
Aiden Fraser
http://www.ciao-vecchio.com/t7537-aiden-after-all-this-time-alwa http://www.ciao-vecchio.com/t7544-my-links-aiden
Faceclaim : RDJ + TAG
Messages : 187 - Points : 632
Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 Tumblr_inline_nri9bqnZyw1qlt39u_250
Âge : Cinquante-cinq ans
Métier : PDG d'une boîte de sécurité
Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 Empty
Sujet: Re: Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 ( le Dim 18 Oct 2020 - 12:26 )
Des retrouvailles hautes en couleurs
C'est normal qu'il soit choqué, tu ne lui en tiens pas rigueur d'ailleurs. Mais c'est sûr que tu t'attendais à un meilleur accueil. Il te laisse néanmoins entrer chez lui et tu inspectes les yeux tout en finissant malgré tout par poser tes yeux sombres sur lui, l'homme que tu aimes. Bien entendu il te demande comment tu as su où il vivait et tu optes pour la franchise en admettant que tu l'as suivi, de toute façon le mensonge ce n'est pas ton truc et autant être honnête : tu ne sais pas mentir. Tu le vois aussitôt croiser les bras contre son torse visiblement contrarié par ta réponse « Attends t'es sérieux là ? Je ne parle pas de ta femme, mais du fait que tu m'aies suivi pendant dieu sait combien de temps... » Tu grimaces tu t'attendais bien à ce que ça ne lui plaise pas. « Ça t'arrive souvent de stalker les gens comme ça ? » Tu fais la moue gêné par tout ceci « Je suis désolé Bébé... Je n'osais pas te dire que je suis ici. J'avais peur de ta réaction... » Tu réponds gêné. Mais tu finis malgré tout par lui demander s'il est content de te voir et tu vois bien que ça le met mal à l'aise « Si... bien sûr que si... » Tu le fixes en lui offrant un petit sourire, tu as envie de l'embrasser mais tu sais que ce n'est pas le moment idéal pour ça. « C'est juste confus pour moi là. Tu débarques comme ça, en m'avouant que tu me suis depuis je ne sais combien de temps. Tu as quitté ta femme pour moi... Ça fait beaucoup en peu de temps je t'avouerai. » Tu grimaces en acquiesçant « Je comprends bien et crois-moi bien que je suis désolé de débarquer comme ça, comme un cheveu sur la soupe si j'ose dire. » Tu réponds en penchant la tête sur le côté. « J'ai quitté Sylvia pour des bonnes raisons. Toi effectivement. Mais aussi parce que je ne pouvais plus supporter d'être enfermé dans un mariage avec une femme qui n'avait plus la même tendresse pour moi... Ni pour nos enfants. » Tu précises au jeune blond. « Et puis je suis amoureux de toi. Ça a aidé pour qu'elle accepte le divorce. Le fait est que j'aime quelqu'un d'autre ce fut suffisant pour qu'elle accepte de divorcer. On est en plein dans les signatures. » Tu expliques en le scrutant. « Tu m'as tellement manqué Lorenzo... » Tu murmures en caressant son bras tendrement...
Lorenzo & Aiden
Revenir en haut Aller en bas
Lorenzo Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Lorenzo Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t7538-i-m-always-angry-lorenzo http://www.ciao-vecchio.com/t7563-i-can-do-this-all-day-lorenzo#253998
Faceclaim : Chris Evans, ©Faith
Messages : 104 - Points : 261
Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 Tumblr_inline_nrhpo1Lw9N1qlt39u_250
Âge : 39 ans (18/02/1981)
Métier : Boxeur professionnel depuis quelques mois, ancien aide-soignant
Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 Empty
Sujet: Re: Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 ( le Mar 20 Oct 2020 - 14:13 )
Des retrouvailles hautes en couleurs
Tu accusais clairement le choc face à cette annonce. Déjà, le voir ici, en Italie, était quelque chose à laquelle tu ne t'attendais pas de base. Mais apprendre en plus qu'il était sur place depuis plusieurs semaines et qu'il te suivait... c'était un peu trop pour toi à vrai dire. Mais tu appréciais son honnêteté, vraiment. Tu préférais le savoir maintenant plutôt que de l'apprendre plus tard ou pas du tout. Tu ne voulais pas d'une relation bâtie sur un mensonge ou sur des faits plus ou moins cachés. Là, il jouait la franchise avec toi, il se mettait à nu si l'on peut dire et tu appréciais, même si cela ne se voyait pas sur ton visage. D'ailleurs, tu en profites pour lui demander, légèrement ironique, si c'était dans son genre de suivre les gens ainsi. « Je suis désolé Bébé... Je n'osais pas te dire que je suis ici. J'avais peur de ta réaction... » Tu fais une légère moue, tu pouvais comprendre. La preuve, tu avais réagi un peu au quart de tour, mais cela aurait pu être pire. Malgré cela, tu étais content de le voir, tu ne le montrais peut-être pas à cet instant précis, mais c'était réel. Tu ne l'avais pas vu depuis un certain temps, depuis cette semaine passée ensemble dans ce chalet en Ecosse. En fait, il t'avait terriblement manqué et tu ne le réalises que maintenant alors qu'il est devant toi. Pour le moment, tu étais trop sous le choc pour avoir une réaction pour le moins normale. Beaucoup d'informations et d'émotions en très peu de temps, il te fallait un peu de temps pour encaisser. « Je comprends bien et crois-moi bien que je suis désolé de débarquer comme ça, comme un cheveu sur la soupe si j'ose dire. » Tu soupires en passant de nouveau une main dans tes cheveux légèrement humide du fait de ton sport et tu te rends compte que tu as maintenant froid. « J'ai quitté Sylvia pour des bonnes raisons. Toi effectivement. Mais aussi parce que je ne pouvais plus supporter d'être enfermé dans un mariage avec une femme qui n'avait plus la même tendresse pour moi... Ni pour nos enfants. » Tu acquiesces légèrement de la tête, te sentant quand même flatté qu'un homme comme lui ait tout quitté ou presque pour un homme comme toi. Jamais on ne t'avait fait un tel... cadeau ? « Et puis je suis amoureux de toi. Ça a aidé pour qu'elle accepte le divorce. Le fait est que j'aime quelqu'un d'autre ce fut suffisant pour qu'elle accepte de divorcer. On est en plein dans les signatures. » Tu frissonnes légèrement lorsque tu entends ces mots. Alors c'est bien réel. Il t'aime vraiment, tu n'étais pas juste un jouet ? Tu savais que cela n'avait jamais été le cas bien sûr, mais tu avais toujours pensé qu'on te fréquentait juste pour ta plastique et pas pour ce que tu es vraiment. Tu avais toujours refusé de t'attacher pour éviter de tomber de haut, mais là il faut dire qu'Aiden avait briser les murs que tu t'étais construit autour de toi. « Tu m'as tellement manqué Lorenzo... » Tu baisses les yeux sur sa main qui caresse ton bras tendrement et tu fermes tes yeux, tu commençais à lâcher prise peu à peu, il te fallait du temps, à chaque fois, pour t'habituer à tout cela. « Tu m'as manqué aussi... » tu réponds dans un murmure en esquissant un sourire. « Il va me falloir un peu de temps pour assimiler le fait que tu sois ici pour de bon. Et dans ma vie aussi... Je me suis protégé en me disant que tu étais loin et que cette distance était nécessaire pour le moment. Mais si tu me dis que tu as quitté ta femme... je ne peux pas aller contre. Laisse-moi encaisser la nouvelle... s'il te plaît ? » tu demandes doucement en posant une main sur sa joue que tu caresses doucement à ton tour.
Lorenzo & Aiden

Revenir en haut Aller en bas
Aiden FraserLe vin est un puissant lubrifiant social
Aiden Fraser
http://www.ciao-vecchio.com/t7537-aiden-after-all-this-time-alwa http://www.ciao-vecchio.com/t7544-my-links-aiden
Faceclaim : RDJ + TAG
Messages : 187 - Points : 632
Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 Tumblr_inline_nri9bqnZyw1qlt39u_250
Âge : Cinquante-cinq ans
Métier : PDG d'une boîte de sécurité
Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 Empty
Sujet: Re: Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 ( le Jeu 22 Oct 2020 - 13:05 )
Des retrouvailles hautes en couleurs
Bien entendu, votre relation dépasse largement le cadre du physique ou des parties génitales. Faut dire ce qui est, à la base toi tu pensais aimer les femmes et uniquement les femmes. Alors non, tu n’es pas sous le charme de Lorenzo uniquement parce qu’il a un bon physique. Certes le fait est qu’il soit un bel homme est à son avantage mais ça ne joue pas sur tes sentiments pour lui. Mais bien sûr pour le blond c’est difficile à imaginer car il a l’habitude de dresser des barrières autour de lui par peur de se faire du mal en s’attachant à quelqu’un. Ceci tu le sais étant donné que vous en avez longuement discuté tous les deux durant votre semaine romantique dans ton chalet en Écosse. Du coup vous savez beaucoup de choses l’un sur l’autre et c’est ce qui fait la force de votre relation étant donné que vous vous connaissez bien désormais. Tu viens alors doucement caresser son bras, n’osant pas l’embrasser par peur de le braquer ou d’aller trop vite, et tu lui dis qu’il t’a manqué « Tu m'as manqué aussi... » Tu le fixes avec un petit sourire tendre tandis qu’il reprend la parole « Il va me falloir un peu de temps pour assimiler le fait que tu sois ici pour de bon. Et dans ma vie aussi... Je me suis protégé en me disant que tu étais loin et que cette distance était nécessaire pour le moment. Mais si tu me dis que tu as quitté ta femme... je ne peux pas aller contre. Laisse-moi encaisser la nouvelle... s'il te plaît ? » Tu le fixes en acquiesçant vivement de la tête tout en posant ta main sur la sienne calée sur ta joue. « Tu as tout ton temps mon Bébé… Mais pour l’heure… J’aimerais bien t’inviter à dîner prochainement. Enfin… Si tu veux bien de moi évidemment… Même juste le temps d’un dîner j’entends. Je suis sûr que tu connais de très bons restaurants où on peut manger des bonnes pâtes bien que tu les cuisines très bien toi aussi. » Tu réponds en lui faisant un petit sourire timide. « Tu serais d’accord pour m’accompagner dans un bon restaurant alors ? » Tu demandes finalement étant un peu anxieux pour le coup….
Lorenzo & Aiden
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 Empty
Sujet: Re: Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Des retrouvailles hautes en couleurs - Lorenden#1 -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut