Revenir en haut
Aller en bas

-37%
Le deal à ne pas rater :
Aspirateur Rowenta Balai RH9059WO Air Force 360
169.99 € 269.99 €
Voir le deal

 

- [FB] N'est pas apprenti-cambrioleur qui veut... [Matteo] -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pasha Sokolov10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Pasha Sokolov
http://www.ciao-vecchio.com/t7111-pasha-ombre-d-une-jumelle-ombr http://www.ciao-vecchio.com/t7171-pasha-la-vie-d-un-exile#242474
Faceclaim : Max Thieriot - Pinterest
Messages : 80 - Points : 460
[FB] N'est pas apprenti-cambrioleur qui veut... [Matteo] Tumblr_n2lm99uIiC1ql56ddo1_500
Âge : 31 ans
Métier : Hacker
[FB] N'est pas apprenti-cambrioleur qui veut... [Matteo] Empty
Sujet: [FB] N'est pas apprenti-cambrioleur qui veut... [Matteo] ( le Lun 21 Sep 2020 - 19:18 )
Sa logeuse partie de bon matin à l'hôpital pour une journée d'examens médicaux en tout genre, et il était en vérité aussi inquiet qu'elle pouvait l'être. Mais ce matin, il n'avait pas eu besoin de garder le sourire aux lèvres et la plaisanterie facile puisqu'il s'était levé bien après son départ. Pour un café en main, jauger de la fenêtre du local qui avait été transformé en chambre d'étudiant pour lui, de l'état pitoyable de la courette qui le séparait de la maison, donnant elle aussi des signes de fatigue. Il supposait somme toute qu'elle était à l'image de sa propriétaire... Donc s'occuper -enfin !- des rosiers ne ferait certainement pas de mal et il était sûr que cela lui apporterait du baume au coeur lorsqu'elle verrait ses si chers rosiers enfin taillés et débarrassés de leurs fleurs fanées. C'était certes peu au vu de la situation -enfin, il y passa quand même plus de deux heures vu qu'il ne le faisait pas régulièrement- mais si cela pouvait lui faire plaisir après cette journée éprouvante, il pouvait bien le faire ça. Ce fut donc écouteurs sur les oreilles à travailler en musique, avec gants et sécateur en main qu'il tailla, coupa et arracha les mauvaises herbes dans les parterres de fleurs. L'endroit retrouvant soudainement un côté pimpant en lieu et place de la friche abandonnée qu'elle avait été. Au point de se dire qu'il lui faudrait faire ça plus régulièrement tant c'était redevenu joli. Enfin, son enthousiasme ne dura que le temps de se dire qu'il était midi passé et donc l'heure d'aller goûter aux carbonara qui avaient été spécialement préparées pour lui.

Déposant son sécateur et ses gants sur le buffet de la cuisine, il lui fallut le temps de se laver les mains, d'ouvrir le frigo et d'en sortir le tupperware contenant son repas pour se rendre compte que quelqu'un venait d'entrer dans la cuisine. Un inconnu, qui débarquait comme ça limite les mains dans les poches, comme si de rien n'était... Mais c'était quoi cette histoire ? D'où il sortait celui-là ?! "Mais qu'est-ce que vous foutez-là ?! Et vous êtes qui d'abord ?" Sauf qu'il ne lui laissa ni le temps de se présenter, ni même celui de s'expliquer tant la situation lui semblait évidente. "C'est pas un moulin ici, on ne rentre pas chez les gens comme ça ! Vous vous croyez où ?!" Il n'en revenait juste pas ! Les gens étaient vraiment sans gêne de nos jours... "Allez, ouste, dehors ! Depuis quand on vole les gentilles vieilles dames !? Non mais je rêve ! Vous devriez avoir honte !" Le raccourci avait été facile alors qu'à sa décharge, ce type n'avait pas l'air d'un cambrioleur. Mais ça ne lui disait absolument pas alors qu'il le fixait d'un regard tranchant, qui était ce type et ce qu'il foutait dans la cuisine de sa logeuse alors qu'elle était absente !

Le tupperware toujours en main, il en était à se demander quelle serait la meilleure tactique pour se débarrasser de ce type s'il montrait la moindre résistance à vouloir sortir. Et comme il n'était évidemment pas question d'y aller à coups de boite en plastique -bien trop légère et donc pas assez dissuasive, sans compter qu'elle contenait tout de même son repas- son regard tomba bien vite sur le sécateur. Ouais, ça pourrait le faire... "Dehors ! Maintenant." Et clairement, il ne comptait pas se laisser impressionner par un blanc-bec apprenti cambrioleur ou pas. Après tout, il n'était pas là que pour assurer l'entretien de la maison mais aussi pour en assurer sa sécurité. Et il n'aurait jamais pensé que la paranoïa latente de sa logeuse puisse avoir de réels fondements !
Revenir en haut Aller en bas
Matteo Rinaldi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Matteo Rinaldi
http://www.ciao-vecchio.com/t7612-matteo-only-human http://www.ciao-vecchio.com/t7614-matteo-try-to-be-a-rainbow-in-someone-s-cloud
Faceclaim : julian morris, © oldmiserunt
Messages : 103 - Points : 164
[FB] N'est pas apprenti-cambrioleur qui veut... [Matteo] Fba6914c156255323388d1f5545b51fbd951d686
Âge : trente-cinq ans.
Métier : infirmer urgentiste
[FB] N'est pas apprenti-cambrioleur qui veut... [Matteo] Empty
Sujet: Re: [FB] N'est pas apprenti-cambrioleur qui veut... [Matteo] ( le Mer 23 Sep 2020 - 21:09 )
Matteo était revenu à Naples, pour les soins de sa mère. Une mère qui n'a jamais fait attention à lui, une mère jamais présente pour son enfant mais il est là Matteo, même s'il ne porte pas sa mère dans son coeur. Il a hésité à venir évidemment, mais il a un coeur, il est beaucoup trop gentil pour laisser sa soeur se débrouiller. Cette soeur dont il n'est même pas proche au final.

Aujourd'hui, il a décidé d'aller voir sa mère. Déjà pour lui dire qu'il est ici, qu'il financera une partie de ses soins mais que ça s'arrête là. Il n'a pas envie de rattraper le temps perdu avec elle. C'est de sa faute si tout ça est arrivé, de sa faute si elle n'a jamais aimé son fils. Elle voulait une fille, elle a eu un garçon. Oui, la nature ne fait pas bien les choses mais était-ce la peine de réagir de la sorte ? Il ne pense pas non, surtout qu'elle a eu une fille juste après Matteo. Sept ans plus tard, certes...
Il était temps pour lui de la revoir, de lui faire face, bien qu'il ne sache pas trop quoi dire. Ça fait des années qu'il n'a plus donné de nouvelles, des années qu'il est parti pour la France. Il avait dix-huit ans, aujourd'hui, il en a trente-cinq. Des années sont passées mais les plaies sont toujours ouvertes.

Il est là, devant la maison. La maison de son enfance et ça lui fait quelque chose mine de rien. Il sait que la porte est toujours ouverte et il a raison, elle l'est. Il pénètre à l'intérieur mais personne n'a l'air d'être présent. Il va dans le salon, rien n'a changé, les décors sont les mêmes. Tout est exactement comme dans ses souvenirs. Il entend du bruit dans la cuisine et décide d'aller voir. Il fronce les sourcils en tombant sur un homme. Qu'est-ce qu'il faisait ici ? Il l'écoute, ne sachant même pas en placer une. Il croise les bras, attendant qu'il finisse de s'en prendre verbalement à lui avant de se présenter, calmement Je pense que c'est plutôt à moi de demander ce que vous faites ici ? Il le regarde, toujours les bras croiser. Son visage ne lui dit rien du tout, et en même temps, il pense que c'est bien normal. Depuis combien de temps n'est-il pas venu ? Je m'appelle Matteo Rinaldi, je suis le fils de la vieille dame comme vous le dites si bien Elle n'a sûrement pas parler de son fils, ça ne l'étonne pas du tout à vrai dire. Elle ne changera pas la mère, elle reniera son fils jusqu'à sa mort, plus rien ne l'étonne venant d'elle maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Pasha Sokolov10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Pasha Sokolov
http://www.ciao-vecchio.com/t7111-pasha-ombre-d-une-jumelle-ombr http://www.ciao-vecchio.com/t7171-pasha-la-vie-d-un-exile#242474
Faceclaim : Max Thieriot - Pinterest
Messages : 80 - Points : 460
[FB] N'est pas apprenti-cambrioleur qui veut... [Matteo] Tumblr_n2lm99uIiC1ql56ddo1_500
Âge : 31 ans
Métier : Hacker
[FB] N'est pas apprenti-cambrioleur qui veut... [Matteo] Empty
Sujet: Re: [FB] N'est pas apprenti-cambrioleur qui veut... [Matteo] ( le Jeu 24 Sep 2020 - 8:01 )
La répartie, totalement inattendue, le fit porter un regard inquisiteur sur l'intrus. Qui n'était définitivement pas un cambrioleur. Depuis quand un cambrioleur demandait des comptes aux gens qu'ils trouvaient dans les maisons ?... Il y avait donc quelque chose à creuser dans tout ça et il y réfléchissait alors qu'il mettait le tupperware au micro-onde et qu'il ouvrait une des portes du buffet pour en tirer des assiettes et de quoi mettre la table. Oui, des assiettes et pas qu'une seule puisque ce type allait partager son repas avec lui. Ils avaient visiblement à discuter et autant le faire devant un bon petit plat cuisiné par... la mère ? de celui-ci. Il en haussa un sourcil surpris alors qu'il lui jetait un second regard -bien plus long et le détaillant de la tête aux pieds- mais ne fit pas le moindre commentaire. Bien qu'il y avait tout de même de quoi avoir des doutes... "Jamais entendu parler d'un fils." C'était clair et net. Et il se moquait totalement d'une quelconque diplomatie, qu'il n'avait de toute façon déjà pas beaucoup en temps habituel... "Une fille, oui qui vient tous les trente-six du mois lorsqu'elle n'a pas le choix. Mais un fils, jamais. Et pourtant, ça fait huit ans que j'habite ici... Vous étiez où pendant tout ce temps ?" En taule, ce fut la première chose à laquelle il pensa. Même si encore une fois, il n'avait pas le look d'un gars sortant d'une longue peine. Décidément, rien n'était clair dans cette histoire.

Il lui demandait donc des comptes. Et comptait bien obtenir des réponses, quitte à y passer toute l'après-midi s'il le fallait. Ce qui tombait très bien puisqu'il était censé regarder au chauffe-eau qui donnait des sérieux signes de fatigue. Il avait donc l'excuse toute trouvée pour repousser cette corvée à plus tard... "J'espère que vous avez faim, vous allez manger avec moi. Elle a peut-être un caractère... pas facile mais elle cuisine super bien." Et question caractère, c'était peu de le dire ! Mais il ne lui laissait de toute façon pas vraiment le choix puisque le plus simple pour tirer tout ça au clair était encore d'en connaitre les tenants et les aboutissants. Ils allaient donc parler. Finissant de mettre la vaisselle sur la table, et alors que le micro-ondes fonctionnait toujours, il s'appuya contre le buffet en croisant les bras tout en fixant Matteo. "Je suis Pasha Sokolov. Votre... mère ?" Clairement, l'incertitude quant à cette affirmation était encore bien présente mais bon prince, il lui laissait le bénéfice du doute. "Me loge dans le bâtiment au fond de la cour en échange de menus travaux et d'une présence la nuit. Lorsque je suis arrivé ici, elle s'éclairait à la lampe électrique vu que toutes les ampoules avaient rendu l'âme les unes après les autres sans que personne ne soit venu gérer ça. Et je ne parle pas de l'évier bouché et des joints morts des robinets, entre autres..." Le ton était accusateur ? C'était normal. Ou plutôt non, ce n'était pas normal... Il n'aurait jamais dû tenir une telle conversation avec le fils de sa logeuse ! Ce fut le "cling" du micro-ondes qui dévia son regard de Mattéo qu'il fixait depuis qu'il avait commencé à parler. Lui désignant une des chaises d'un vague geste de la main, il l'enjoignit à s'asseoir. Plutôt fermement, en fait. "Asseyez-vous, on va manger. Et discuter de tout ça." Et celui-ci avait plutôt intérêt à obéir parce qu'il se sentait tout prêt à lui balancer le plat brûlant de pâtes à la figure. Même si ça aurait été dommage pour son repas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[FB] N'est pas apprenti-cambrioleur qui veut... [Matteo] Empty
Sujet: Re: [FB] N'est pas apprenti-cambrioleur qui veut... [Matteo] ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [FB] N'est pas apprenti-cambrioleur qui veut... [Matteo] -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut