Revenir en haut
Aller en bas


 

- Il court, il court le chaton - ft Léo -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Juliana Alesi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Juliana Alesi
http://www.ciao-vecchio.com/t7639-juliana-alesi-l-art-n-est-jama http://www.ciao-vecchio.com/t7649-juliana-we-can-be-friends-if-you-want-or-not
Faceclaim : Jodie Comer - (c) juicesfaces avatar
Messages : 265 - Points : 243
Il court, il court le chaton - ft Léo Tumblr_oc9u11fBHV1tt92pwo7_400
Âge : 31
Métier : Galeriste
Il court, il court le chaton - ft Léo Empty
Sujet: Il court, il court le chaton - ft Léo ( le Mar 29 Sep 2020 - 15:52 )
IL COURT, IL COURT LE CHATON... × ft. LEO & JULIANA
Juliana avait décidé d’aller promener ses chiens. Après tout, il était samedi et la galerie était fermée. C’était le bon moment avant qu’une averse ne veuille pointer le bout de son nez et arroser tout le monde sur son passage. Elle avait enfilé un jogging ainsi qu’un tee-shirt, tenue de sport très décontractée en fait pour aller courir avec ses chiens. Enfin s’ils étaient motivés, ce qui n’avait pas l’air d’être le cas. Elle regardait ses deux boules de poils allongées près du lit sans même vraiment lever les yeux vers elle. C’était l’heure plutôt de la sieste apparemment. Elle regarda le réveil. Non, la sieste serait pour plus tard sinon elle ne bougerait surement pas elle non plus.

Lorsqu’elle était allée chercher ses chiens à la SPA, elle avait vu les deux bêtes ensemble et n’avait pas pût les séparer. Elle n’avait pas vraiment cherché non plus, ayant été attendri par leurs têtes. Elle avait fini par adopter son joli boxer blanc au doux nom de Robin et son labrador blanc du nom de Boston. Elle n’avait pas vraiment cherché à les rebaptiser même si elle trouvait ces prénoms étrange pour des chiens. Elle avait fini par s’y habituer et c’était donc devenus ses fidèles compagnons. Elle les attira en leur montrant la porte. Ils n’étaient toujours pas motivés. Il fallait qu’elle change de méthode. Elle attrapa les laisses. Robin décida enfin de bouger et commença même à s’agiter après bien sûr s’être étiré. Boston a eu plus de mal à vouloir suivre mais a fini par accepter. De toute manière Juliana n’était pas vraiment fan pour laisser ses animaux seuls chez elle. Certes, ils avaient de l’espace et avaient fini par s’habituer à l’environnement mais elle préfère les avoir près d’elle.

Elle ouvrir alors la porte après les avoir enfin attachés. Elle les détacherait plus tard, au parc mais elle n’avait pas vraiment envie de devoir courir après eux pour le moment si jamais ils décidaient de chasser quelques oiseaux ce qui leur arrivaient régulièrement. Cependant, elle n’avait pas prévu qu’un autre y mettrait du sien. Noiraud, son chaton noir adopté cinq mois plus tôt décida de se faire la malle. C’était quoi ce délire. D’habitude, il ne sortait que le soir, lorsque tout était calme et surtout noir. Pouvant se fondre avec la nuit, ça devait être son intérêt enfin avec une ville comme Naples qui laisse les lumières allumées la nuit, cela ne le cache pas vraiment. Elle eut donc à peine le temps de fermer la porte à clefs qu’elle courait non seulement après Noiraud mais aussi après ses deux chiens qui avaient décidé de le courser. « Noiraud, reviens là. Noiraud, ça suffit. » Les passants se décalaient sur leur passage tout en la regardant soit avec des yeux noirs en se disant que « franchement, si on ne sait pas s’occuper d’animaux, on n’en prend pas » ou alors avec des yeux de compassion. Elle finit par se prendre quelqu’un. Ses chiens avaient décidés d’enrouler leurs laisses autour de l’inconnu. Pas sur ce que dernier apprécie trop. « Je suis vraiment désolée, laissez-moi vous aider. Enfin, vous devez vous dire que je ferai mieux de laisser tomber hein ?" Elle finit par dérouler ses chiens avant de poser son regard sur le jeune homme devant elle. C’était son meilleur ami Léo. Elle poussa un soupire de soulagement. Au moins, il ne lui en voudrait pas.  
code by lizzou × gifs by tumblr


life as always

Since the origins, nobody has been safe and never will be. At least try to be.


Dernière édition par Juliana Alesi le Dim 4 Oct 2020 - 14:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
https://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi http://www.ciao-vecchio.com/t7435-leo-31-ans-garagiste#250262
Faceclaim : Chris Wood + skywalkers
Messages : 547 - Points : 1683
Il court, il court le chaton - ft Léo SAZS
Âge : 31 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
Il court, il court le chaton - ft Léo Empty
Sujet: Re: Il court, il court le chaton - ft Léo ( le Sam 3 Oct 2020 - 15:42 )
Louisa a été déposée chez ses grands-parents maternelles. Ils sont vraiment heureux de pouvoir passer du temps avec elle et ça ne le dérange pas. Ce n’est qu’un samedi après-midi de toute façon, il aura tout le temps de profiter d’être avec elle par la suite. En plus, elle est vraiment gâtée auprès d’eux, et elle apprends même à faire de la cuisine. C’est tout en son honneur et il sait qu’elle est en sécurité. De son côté, Luna est au travail. Elle en a pour quelques heures encore. Et lui est en congé ce weekend. Il lui reste donc du temps pour lui. Et il n’en a plus l’habitude. Sa vie a tellement été rapidement ces derniers mois que ça lui fait tout drôle de se retrouver tout seul comme ça. Enfin seul, il n’est pas non plus seul au monde. Et c’est l’occasion rêvée pour pouvoir rendre visite à Juliana. Il est déjà dans le centre de la ville, il ne lui reste donc plus qu’à se rendre vers les résidences. Il prends son temps, marchant dans les rues en observant les vitrines des magasins. Halloween approche et ça se voit. D’ailleurs, la petite ne cesse de lui rappeler sans cesse. Elle veut vraiment faire une décoration pour l’occasion mais pour le moment il n’a pas eu le temps de le faire. Ca peut attendre encore un peu à ses yeux.

Il s’éloigne des magasins et arrive petit à petit à l’endroit voulu. Mais il n’a pas le temps d’aller bien plus loin puisque deux chiens viennent le prendre par surprise en l’empêchant de bouger. Et il ne lui faut pas bien longtemps pour les reconnaître. « - Mais qu’est-ce que vous faites là vous deux. » Il secoue directement la tête avant de rire un petit peu. C’est délicat mais ça en reste drôle. D’autant plus qu’il voit sa meilleure amie arrivée après presque en panique et confuse bien sûr. Il la laisse faire, quand même content de pouvoir reprendre le contrôle de ses mouvements. « - Je me dis surtout que je vais en rire pendant quelques jours encore. » Dit-il avec un sourire sur le coin des lèvres. Non, il n’a pas pu s’en empêcher. Il trouve la situation vraiment inédite en tout cas, en dehors des séries et films bien sûr. « - Qu’est-ce qui s’est passé ? Ils étaient trop pressé d’aller faire leur balade ou quoi ? C’est qu’ils ont de la force en plus. On ne le croirait pas comme ça. » Il fait quand même une caresse sur la tête des deux animaux. Puis il vient attraper l’une des laisses pour pouvoir aider son amie. « - T’inquiète pas, ça arrive. » Il hausse les épaules calmement. Il est certain qu’elle finira par en rire elle aussi. Il n’y a pas de raison. Les gens sont bien trop souvent rabajoi de toute façon. « - Il me semble que ton chat est passé par là lui aussi. Si je ne me trompe pas. » Ca peut être un autre, beaucoup de chat se ressemble mais ça serait une drôle de coïncidence.




♛ The Sun and the Moon of my life ♛
Revenir en haut Aller en bas
Juliana Alesi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Juliana Alesi
http://www.ciao-vecchio.com/t7639-juliana-alesi-l-art-n-est-jama http://www.ciao-vecchio.com/t7649-juliana-we-can-be-friends-if-you-want-or-not
Faceclaim : Jodie Comer - (c) juicesfaces avatar
Messages : 265 - Points : 243
Il court, il court le chaton - ft Léo Tumblr_oc9u11fBHV1tt92pwo7_400
Âge : 31
Métier : Galeriste
Il court, il court le chaton - ft Léo Empty
Sujet: Re: Il court, il court le chaton - ft Léo ( le Dim 4 Oct 2020 - 14:39 )
IL COURT, IL COURT LE CHATON... × ft. LEO & JULIANA
Les chiens avaient fini par s’arrêter, s’enroulant autour des jambes de son meilleur ami. Elle s’empêtre, s’excuse. Elle est du genre sociable mais est rarement à l’aise lorsque ce genre de choses arrivent. Enfin surtout lorsqu’elle en est malgré elle la commanditaire. Par chance, elle arrive facilement à reprendre le contrôle des laisses et à libérer le jeune homme. « Leooo, je suis contente que ce soit toi. » Elle l’aurait bien serré dans ses bras tellement elle était soulagée mais il ne manquerait plus que Boston et Robin filent à nouveau pour qu’elle finisse par abandonner ses chiens et son chat à la merci des napolitains. Sinon, il faudrait qu’elle court à nouveau et franchement, elle n’avait pas décidé de faire un jogging aujourd’hui. Noiraud en avait certes décidé autrement mais c’était pour le moment fini.

Lorsqu’il lui dit qu’il allait en rire encore quelques jours, elle se dit qu’au moins, il n’était pas fâché. Enfin elle non plus n’aurait pas été fâché si les rôles avaient été inversé mais bon, parfois, on n’a pas envie de se retrouver dans ce genre de situation. « Je suis sûre que Louisa rira bien quand tu lui racontera. Elle n’est pas avec toi ? » Elle regarda autour d’elle, cherchant le visage angélique de l’enfant. Elle savait très bien que Leo ne la laisserait pas sans surveillance si elle était là mais elle ne pouvait s’empêcher de la chercher. Peut-être était elle avec quelqu’un. Luna peut-être. Elle était contente que son ami est enfin quelqu’un dans sa vie. Il le méritait amplement.

Elle répondit alors à sa question en regardant dans la direction où son chaton avait disparu. « Oui enfin, tout le monde ne pense pas comme toi malheureusement. Noiraud a filé, alors ils ont fait de même pour le retrapper. Ca fait plus de dix minutes que je lui cours après et eux, disons que je crois que le fait de te reconnaître n’a pas aidé. » En tout cas, elle préférait ça à autre chose. Il n’aurait plus que manqué qu’ils courent après un chat inconnu. Ce qui d’un autre côté lui aurait permis de ne pas s’inquiéter du sort du chat ou tout du moins que celui de Noiraud. Elle regarda vers son ami d’un air penaude. « Je ne sais même pas où il est passé maintenant. Je crois que je vais devoir attendre de voir s’il rentre ce soir. Enfin ça ne me rassure pas vraiment. Je ne voudrai pas qu’il se fasse écraser. »Elle faisait le cheminement dans sa tête. Laisser son chat faire sa vie était peut être une bonne idée. En même temps, cela signifiait le laisser vagabonder dans les rues de Naples et ça lui faisait moins plaisir. Et s’il se faisait écraser ou si on le lui volait ? Après tout, c’était un chat à la bouille toute mignonne. Enfin il était noir et certains pensaient que ça portait malheur d’en voir un. Alors elle serait peut être tranquille finalement. Elle ne savait pas. Son cœur se serra. Elle espérait qu’elle le retrouverait bien assez vite en pleine forme. Après tout, il sortait pendant toute la nuit. Il savait donc se débrouiller, le retrouvant tous les matins.

Elle se reconcentra sur son ami avec ce coup-ci un sourire sur le visage. « Que fais-tu dans les parages ? » Tous les deux n’avaient pas prévu de se retrouver alors il était peut être en train de se diriger vers chez quelqu’un d’autre bien que ça leur arrive à tous les deux de surprendre l’autre.
code by lizzou × gifs by tumblr
[/color]


life as always

Since the origins, nobody has been safe and never will be. At least try to be.
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
https://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi http://www.ciao-vecchio.com/t7435-leo-31-ans-garagiste#250262
Faceclaim : Chris Wood + skywalkers
Messages : 547 - Points : 1683
Il court, il court le chaton - ft Léo SAZS
Âge : 31 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
Il court, il court le chaton - ft Léo Empty
Sujet: Re: Il court, il court le chaton - ft Léo ( le Dim 11 Oct 2020 - 13:55 )
Situation tellement étrange et drôle à la fois. Il ne peut que s’en amuser un peu. Même si bien sûr, ça n’est pas très agréable de devoir courir après des animaux avec la peur qu’il puisse leur arriver quelque chose. « - Heureusement qu’ils m’ont reconnu aussi. » Car bien sûr qu’ils se sont arrêtés pour pouvoir lui faire la fête. Et il n’a pas hésité à les caresser un peu bien qu’il se soit retrouver embêter et incapable de bouger assez rapidement. Vaut mieux lui qu’un parfait inconnu. Bien que ça aurait fait une drôle de rencontre quand on y pense. Rien de bien grave en tout cas, il se sent bien. Et il imagine la petite, avant d’approuver d’un signe de tête. « - C’est vrai, elle va bien rire elle aussi ! Non, elle est avec ses grands-parents. Ca leur fait du bien de la voir un petit peu. » Et ça fera du bien à Louisa aussi en réalité. Elle va pouvoir en savoir encore plus sur sa maman qu’elle n’a pas connu. Ils ont bien plus d’informations et de photos à partager avec elle. Et puis, même s’il le fait, c’est toujours difficile de parler de Lydia pour lui. Alors déléguer un peu ne lui fait pas de mal. Mais il se réjouit quand même de pouvoir la revoir.

« - Si je pense que ça a aidé, ils ne se seraient peut-être pas arrêté sinon. » Dit-il en haussant les épaules. Ils auraient pu continuer leur chemin. Bien sur il aurait essayé de les en empêcher après les avoir reconnu. Il n’aurait jamais laissé Juliana en galère. Il regarde un peu autour de lui. Sans aucun doute que le chat est partit plus loin et qu’il est un peu trop tard pour le rattraper. Ils savent se faufiler dans des endroits bien plus facilement que n’importe qui. « - Ne t’en fait pas. Je suis sûr que ça va bien se passer pour lui. Il reviendra. Surtout quand il aura faim. Il est peut-être partit draguer en attendant. » Dit-il avant de rire un petit peu. Il est conscient que ça peut être inquiétant mais il espère que tout se passera bien pour lui. « - D’ailleurs j’en ai un qui reste devant le bâtiment chez-moi. Il réclame des câlins chaque fois qu’on est là. Il est malheureusement aveugle. Louisa voudrait qu’on le prenne à la maison. Mais je ne suis pas sûr que ça soit une bonne idée. » Et il ne sait pas encore quoi faire de ce chat. Pour le moment il est là. Et il lui donne de quoi manger quand il sait. Mais l’avoir chez lui. C’est aussi devoir le soigner, lui donner tout ce dont il a besoin. Et il ne pense pas avoir les moyens financier pour ça. Bien que ce genre de problème, il n’en parle à personne.

Il croise les bras contre son torse. Il hausse les épaules. « - Je venais te voir justement. Pour passer un peu de temps ensemble, je trouvais que c’était une bonne idée. » Dit-il avec le sourire aux lèvres. Il a le temps de le faire en plus. Plus de temps qu’habituellement. Maintenant, il peut l’accompagner pour une ballade si elle le veut, ou bien rentrer. Ou faire tout autre chose, il est prêt à suivre n’importe quel mouvement.




♛ The Sun and the Moon of my life ♛
Revenir en haut Aller en bas
Juliana Alesi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Juliana Alesi
http://www.ciao-vecchio.com/t7639-juliana-alesi-l-art-n-est-jama http://www.ciao-vecchio.com/t7649-juliana-we-can-be-friends-if-you-want-or-not
Faceclaim : Jodie Comer - (c) juicesfaces avatar
Messages : 265 - Points : 243
Il court, il court le chaton - ft Léo Tumblr_oc9u11fBHV1tt92pwo7_400
Âge : 31
Métier : Galeriste
Il court, il court le chaton - ft Léo Empty
Sujet: Re: Il court, il court le chaton - ft Léo ( le Jeu 15 Oct 2020 - 18:21 )
IL COURT, IL COURT LE CHATON... × ft. LEO & JULIANA
Elle acquiesça, il était vrai qu’au moins, ils s’étaient arrêtés de courir un instant même si c’était pour embêter son ami. Elle trouvait ça bien qu’ils l’aient reconnu même si cela voulait dire qu’ils ne poursuivaient plus Noiraud qui se retrouvait tout seul. Elle sourit à la réponse de son meilleur ami concernant sa fille. « Ca ne m’étonne même pas d’elle. » La fillette était joyeuse en général lorsqu’elle était avec Juliana, elle ne s’étonnait donc pas qu’elle serait bien du genre à s’amuser de la situation dans laquelle s’était retrouvée son père. « Tu as bien raison de leur laisser un petit peu, ça te laisse un peu de temps comme ça. » Et puis, au moins, ses parents l’avaient aussi. Au moins, il avait aussi un peu de temps pour lui pour faire ce qu’il voulait et en même temps voir sa meilleure amie. Parce qu’il en fallait du temps pour qu’ils se retrouvent tous les deux.

Leo n’avait pas entièrement tort, si ça n’avait pas été lui, elle serait probablement encore en train de courir derrière toute sa petite tribu. Un peu d’arrêt lui faisait du bien. Elle n’était plus habituée à autant de course.
« C’est vrai sinon je serais encore en train de courir je suis sure. » . Il lui dit que Noiraud reviendrait surement lorsqu’il aurait faim. Elle ne savait pas vraiment si c’était le cas. Elle espérait réellement que ce ne serait pas en tout cas sous les roues d’une voiture. « Oui, j’espère en tout cas. » Elle regarda autour d’elle, espérant toujours de retrouver son chaton mais rien n’y fit, il n’avait pas l’air de vouloir rentrer pour le moment. Elle soupira un instant avant de répondre comme si c’était une chose inconcevable. « Ah non, il est trop jeune pour ça. Draguer nan mais oh. Mais quand il aura faim, surement. »Elle aurait bien voulu lui tapoter légèrement sur l’épaule mais avec les deux laisses entre les mains, c’est un peu difficile.

Il lui annonça alors qu’un chat aveugle se retrouvait devant chez lui et avait l’air de bien l’aimer. Sans être étonnée, Louisa voulait l’adopter mais pas vraiment son père ce qui là par contre était surprenant. « Pourquoi ce ne serait pas une bonne idée ? Louisa s’en occuperait très bien j’en suis sure puis ça lui ferait une occupation et compagnie. C’est mignon un chat, surtout s’il t’a déjà adopté, tu n’as pas trop le choix. » Elle sourit de toutes ses dents comme pour lui prouver ses dires. Il n’avait pas le choix. On n’abandonne pas un chat quand il se retrouve tout seul dans la rue, aveugle ou pas d’ailleurs. Et puis ça ne serait une bonne compagnie pour Louisa, en espérant que la fillette ne s’en lasse pas bien sûr. Léo avait déjà trouvé son rythme avec sa fille alors pourquoi pas avec un chat en plus ?

Elle sourit de plus belle. « Ah mais c’est une très bonne idée ça. Je dis oui, j’aime quand tu viens à l’improviste comme ça. Il faut que je promène ces deux-là par contre. » Elle montra les deux animaux à ses pieds. Maintenant qu’ils étaient sortis, ce n’était plus la peine de rentrer tant qu’ils n’auraient pas fait leur exercice quotidien même s’ils avaient déjà couru un quart d’heure. Un quart d’heure n’était pas assez pour eux. Du coup, elle avait prévu de les emmener au parc, au moins ils seraient plus tranquille pour discuter tranquillement même s’il ne faudrait pas trop les quitter des yeux car yeux étaient du genre dragueur contrairement à son chatounet.
code by lizzou × gifs by tumblr


life as always

Since the origins, nobody has been safe and never will be. At least try to be.
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
https://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi http://www.ciao-vecchio.com/t7435-leo-31-ans-garagiste#250262
Faceclaim : Chris Wood + skywalkers
Messages : 547 - Points : 1683
Il court, il court le chaton - ft Léo SAZS
Âge : 31 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
Il court, il court le chaton - ft Léo Empty
Sujet: Re: Il court, il court le chaton - ft Léo ( le Mer 21 Oct 2020 - 13:00 )
Oh oui que Louisa se serait moquée de lui. Gentiment bien sûr mais ça l’aurait fait rire. Et il ne lui en aurait pas voulu car il aime entendre son rire. Il aime la voir heureuse. C’est tout se qui compte à ses yeux. Et il espère qu’en ce moment-même, elle est bien également. Mais il n’a pas de raison d’en douter, ses ex beaux-parents sont de bonnes personnes. « - Oui. Et ça leur fait du bien aussi. Leur fille leur manque. Alors avoir leur petite fille de temps en temps. C’est un plus. » Bien sûr Louisa ressemble à sa maman, en beaucoup de point. Alors ça doit leur rappeler leur fille. Mais ça semble bien se passer quand ils sont ensemble. Et même si la première fois, ça a été difficile pour elle maintenant, elle les aime bien. Et ça lui laisse un peu de temps pour faire autre chose. Puisqu’il se retrouve un peu tout seul de son côté. Et puis s’il n’avait pas été là, qui sait où en seraient les chiens maintenant. Il espère qu’elle les tient bien fermement pour le moment, afin qu’ils ne décident pas de s’enfuir à nouveau. « - Ca fait un peu de sport remarque. » Il hausse les épaules avant de se mettre à rire à nouveau. Il réfléchit. « - Quand il aura faim oui. Puis si on le croise, on essayera de le récupérer bien sûr. On ne va pas le laisser sur les routes inutilement. » Surtout qu’il est jeune. Mais il espère qu’il réussira à retrouver son chemin sans encombre.

Et il y a ce chat devant chez-lui. Toujours entrain de venir vers eux. « - Je ne sais pas. Ce sont des dépenses supplémentaires. Il faut la nourriture, la litière, les soins, un arbre à chat. Ca fait quand même beaucoup tout ça. En plus il est aveugle donc il faut qu’il s’adapte. » C’est sûr que Louisa réussira à s’en occuper. Mais lui, il n’est pas sûr que ça soit la meilleure des solutions. Il a déjà du mal parfois à terminer les mois lors avec un chat en plus. Bien sûr, il n’a pas parlé de ses soucis de dettes et d’argent. Il n’a envie d’inquiéter personne. Il essaie de se débrouiller de part lui-même. Mais après, peut-être qu’il aura une autre solution. Il verra bien quoi faire. Il réfléchit encore. C’est vrai que s’est triste de le laisser là comme ça. Il n’en a pas plus que ça envie.

« - Ah oui c’est vrai que je n’ai pas pensé à prévenir. » Ca lui est complètement sortit de la tête. Mais si ça lui fait plaisir, à lui aussi. « - Et bien je te suis. Je peux en prendre un si ça t’aide. » Dit-il en tendant la main pour attraper une des deux laisses si elle en a envie. Il peut aller se promener avec elle. Ca lui fera un peu de marche. « - Je t’ai pas dit… L’autre jour. J’ai accroché la moto que j’ai mis des mois à réparer avec un tracteur… C’était vraiment la galère. » Dit-il en levant les yeux au ciel. Enfin, rien de grave mais il était assez énervé pour le coup. Et il n’a pas épargné l’homme qui était présent. Alors que ça ne lui arrive presque jamais de réagir négativement.




♛ The Sun and the Moon of my life ♛
Revenir en haut Aller en bas
Juliana Alesi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Juliana Alesi
http://www.ciao-vecchio.com/t7639-juliana-alesi-l-art-n-est-jama http://www.ciao-vecchio.com/t7649-juliana-we-can-be-friends-if-you-want-or-not
Faceclaim : Jodie Comer - (c) juicesfaces avatar
Messages : 265 - Points : 243
Il court, il court le chaton - ft Léo Tumblr_oc9u11fBHV1tt92pwo7_400
Âge : 31
Métier : Galeriste
Il court, il court le chaton - ft Léo Empty
Sujet: Re: Il court, il court le chaton - ft Léo ( le Dim 25 Oct 2020 - 16:30 )
IL COURT, IL COURT LE CHATON... × ft. LEO & JULIANA
JJuliana n’imaginait pas à quel point cela pouvait être dur de perdre un enfant. On s’imaginera qu’on partira avant lui et pas l’inverse. Surtout vu les circonstances dans lesquelles ça s’étaient passées. Elle, elle avait perdue son père l’année passée et elle savait déjà que la peine qu’elle ressentait ne partirait jamais. Elle s’apaiserait peut-être mais c’était tout. « Oui, je n’imagine pas ce qu’ils doivent ressentir. Ca ne doit pas être facile. Ils vont bien ? » Juliana avait été absente longtemps et n’avait pas trop connu la fiancée de Leo. Elle savait pourtant qu’elle l’avait bien aimé. Elle était gentille et facile d’approche. Ca avait été le choc lorsqu’il lui avait annoncé sa mort. Personne ne s’était imaginé ça et surtout pas elle. Elle était revenue pour l’enterrement bien entendu mais n’était pas restée assez longtemps pour s’occuper de son meilleur ami. Par chance, une autre avait pris sa place pour le faire.

Elle sourit alors à sa remarque. Pour lui faire du sport, ça lui avait fait du sport qu’elle n’avait pas demandé elle. Une quinzaine de minutes à courir après un chat parti comme il le désirait. Ce n’était pas bien du tout. Elle avait abandonné l’idée de le rattraper lorsque ses chiens s’étaient enroulés autour des jambes de son meilleur ami. Heureusement d’ailleurs que c’était lui et pas un étranger qui lui aurait fait la morale. « Oui enfin je m’en serai quand même bien passé moi de faire du sport. La marche me suffisait amplement. » Autant Juliana aimait marcher, autant faire du sport n’était clairement pas une de ses priorités. Elle n’aimait pas ça d’ailleurs. Par chance, elle gardait une ligne super clean. Leo lui dit alors que son chaton reviendrait probablement lorsqu’il avait faim et il avait surement raison. Enfin n’était-il pas sorti pour aller chasser ? Elle espérait vraiment qu’il retrouverait la route de la maison. « Oui tu as surement raison. ET bien sûr, on essayera de la récupérer mais je pense qu’il est trop loin maintenant. »

Juliana sourit. Elle ne connaissait pas exactement les problèmes financiers de son meilleur ami. Il ne lui disait pas et elle, elle pensait que ça allait plutôt bien au garage, qu’il s’en sortait. Pour elle, les dépenses qu’il invoquait était donc superflues en quelque sorte. Elle ne s’occupait pas de savoir combien cela lui couterait une opération. Chose qu’elle regretterait lorsque ça arriverait. Enfin là, elle n’y pensait pas le moins du tout. Tout allait bien pour ses deux amours. Elle n’hésita cependant pas à lui dire. « Tu sais que je peux t’aider si tu as besoin pour les croquettes ou autres. J’en ai déjà plusieurs alors ça ne me dérange pas.» Elle caressa la tête de son boxer qui la regardait comme si elle parlait de lui. « Ca serait peut être bien pour Louisa d’avoir un compagnon à quatre pattes. Et puis tu verras qu’il s’adaptera plus facilement que ce que tu peux croire. » A la ferme Juliana avait été entouré d’animaux alors il était vrai qu’il était dur pour elle d’imaginer un enfant de pas en avoir. Elle savait que ça avait été le cas pour son ami lorsqu’il était petit mais c’était toujours une bonne chose elle trouvait de pouvoir enlacer un animal. C’était reposant et revigorant. Et puis elle était persuadée que le chat s’adapterait facilement malgré ses problèmes de vue.

Lorsqu’il lui dit qu’il ne l’avait pas prévenue, elle sourit. « Tu n’as pas besoin de me prévenir. Je suis toujours dispo pour toi voyons. » Elle était capable de tout pour lui et surtout serait toujours disponible qu’importe ce qui pourrait bien arriver. Après tout, ils étaient meilleurs amis. Elle lui annonça cependant qu’elle devait promener ses chiens pour éviter d’avoir des problèmes et de retrouver son appartement dans un mauvais état maintenant qu’ils étaient partis pour sortir. En lui disant qu’il pouvait en prendre un, Juliana lui tendit la laisse de son Boxer. « Oh c’est gentil. Alors Boston, tu fais attention, on ne va pas trop vite. » Elle sourit au chien qui semblait avoir comprit que ce n’était plus le moment de chasser quoique ce soit. Enfin, ils verraient bien pendant le trajet s’il respecterait ou pas sa maîtresse.

Alors qu’ils commençaient à se diriger vers le parc, Leo lui annonça que sa moto était abîmée. Elle savait à quel point il y tenait surtout après le temps qu’il avait mis pour la réparer. Elle ne pût s’empêcher de lui demander ; inquiète. « Ah mince, ça s’est passé comment ? Elle devient quoi ? Tu dois encore la réparer ? Et tu vas bien au moins ? » Oui parce que c’était quand même le plus important. Qu’il aille bien sans aucun problème de santé à venir.
code by lizzou × gifs by tumblr


life as always

Since the origins, nobody has been safe and never will be. At least try to be.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Il court, il court le chaton - ft Léo Empty
Sujet: Re: Il court, il court le chaton - ft Léo ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Il court, il court le chaton - ft Léo -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut