Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Chargeur sans fil – Samsung – ...
Voir le deal
4.99 €

 

- Il court, il court le chaton - ft Léo -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Juliana Alesi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Juliana Alesi
http://www.ciao-vecchio.com/t7639-juliana-alesi-l-art-n-est-jama http://www.ciao-vecchio.com/t7649-juliana-we-can-be-friends-if-you-want-or-not
Faceclaim : Jodie Comer - (c) juicesfaces avatar
Messages : 317 - Points : 345
Il court, il court le chaton - ft Léo - Page 2 Tumblr_oc9u11fBHV1tt92pwo7_400
Âge : 31
Métier : Galeriste
Il court, il court le chaton - ft Léo - Page 2 Empty
Sujet: Re: Il court, il court le chaton - ft Léo ( le Lun 9 Nov 2020 - 14:20 )
IL COURT, IL COURT LE CHATON... × ft. LEO & JULIANA
Juliana comprenait combien il était difficile pour Léo de parler de Lydia. Elle ne pouvait cependant qu’imaginer la douleur qu’il pourrait ressentir. Elle, elle n’avait jamais été amoureuse et ne s’était d’ailleurs jamais posée assez longtemps pour pouvoir espérer quelque chose de plus. Elle voletait tel un papillon en quête de quelque chose de plus fort. Ses sept années passées à l’étranger n’avaient d’ailleurs pas aider à ce qu’elle puisse trouver quelqu’un qui lui correspondait. Elle aurait pût mais ça ne s’était pas passé comme ça. Elle sourit alors qu’il parlait de Louisa. Cette petite était tellement adorable et ressemblait beaucoup à sa mère. Juliana se souvenait bien d’elle-même si elle n’avait pas été très présente après sa mort. Il fallait dire aussi qu’elle avait préféré retourner voir le monde. Leo ne lui en avait pas tenu rigueur. Il aurait pût pourtant mais c’était ça être amis depuis longtemps, on n’est pas obligé d’être tout le temps l’un sur l’autre pour continuer à s’aimer.

Elle préféra éviter de trop remuser le couteau dans la plaie et ils s’engagèrent alors sur le sujet du chaton. Kaya était persuadée qu’il était possible pour lui de bien s’en occuper. Surtout que Louisa aurait été super contente d’avoir un petit peu de compagnie. Elle ne pouvait pas se douter qu’il n’y avait pas que ça en jeu bien qu’à ses arguments, elle comprit que l’argent était peut-être un peu serré. Ca ne devait pas être évident tous les jours que d’élever seule une enfant. Bien sur il avait des amis qui seraient toujours là pour l’aider mais il restait de ce genre de personnes qui ne voulait pas être un fardeau. Ayant grandit pauvre elle aussi, elle comprenait le besoin de se débrouiller par lui-même bien qu’elle estimait qu’il n’ait rien à lui cacher. Ne s’étaient-ils pas battus tous les deux ensembles parce qu’ils étaient hors des clans établis ? Bien sur que si et heureusement qu’elle l’avait trouvé parce qu’il avait été difficile pour elle de ne pas se sentir seule avant de le connaître. Maintenant, c’était totalement différent. « Oui, je comprends. Tiens moi au courant surtout. » Elle préféra ne pas insister, il verrait bien par lui-même bien que s’il donnait ce chat à la SPA, elle était certaine qu’il ne serait plus là quelques jours plus tard. On ne prend rarement un chat qui a des problèmes. On le préfère de bonne composition pour plus de praticité. Si jamais il ne le gardait pas, elle le récupèrerait surement. Encore fallait-il qu’elle soit au courant avant qu’il soit emmené à la SPA. Elle préféra ne rien dire à son ami pour qu’il prenne seul la décision.

Lorsqu’il lui avoua avoir eu un accident mais que ce n’était pas trop tard, elle soupira de soulagement. Elle ne pouvait pas ne pas se dire qu’il manquait plus que quelque chose lui arrive. Elle voulait que tout aille bien pour lui. Il lui dit qu’il ne parlait pas comme ça d’habitude aux fermiers et il ne valait mieux pas. Après tout, il avait passé de nombreuses soirées chez Juliana dans la ferme de ses parents alors elle en aurait été vexé. Une chose était sûre, c’était bien dommage qu’il doive encore se replonger sur sa moto alors qu’elle venait à peine d’être terminée. « Oui peut être mais c’est bien dommage que de devoir y repasser tout ce temps. » Elle sourit, accélérant un peu l’allure pour suivre la cadence imposée par son chien. Il avait comprit que l’entrée du parc était tout prêt. Elle demanda alors à son ami. « Dis moi, comment ça va avec Luna ? » Elle ne connaissait pas la jeune femme mais en avait entendu un peu parler par son ami. Elle estimait donc qu’il était nécessaire de savoir comment ça allait même si leur relation était récente.

code by lizzou × gifs by tumblr


life as always

Since the origins, nobody has been safe and never will be. At least try to be.
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
https://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi http://www.ciao-vecchio.com/t7435-leo-31-ans-garagiste#250262
Faceclaim : Chris Wood + skywalkers
Messages : 568 - Points : 1843
Il court, il court le chaton - ft Léo - Page 2 SAZS
Âge : 31 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
Il court, il court le chaton - ft Léo - Page 2 Empty
Sujet: Re: Il court, il court le chaton - ft Léo ( le Ven 13 Nov 2020 - 15:32 )
Léo préfère ne pas s’étendre sur le sujet de sa fiancée disparue. Ca lui fait quand même un pincement au cœur. Il est heureux dans sa vie, il a retrouvé l’amour et il a une petite fille merveilleuse. Mais il ne peut s’empêcher d’imaginer sa vie si Lydia était encore présente avec eux. Les choses se seraient déroulées de manière différentes. Et il aurait en sa possession bien plus de choses. Mais il faut faire avec ce que la vie impose, vivre avec. Alors autant sourire, être de bonne humeur et faire du mieux possible pour que le futur se passe bien autant pour lui que pour les personnes qu’il aime. Quand au chat qui rôde autour de chez-lui, il va vraiment y réfléchir. Il prendra une décision dans les jours à venir et il en informera son amie bien sûr. Mais il ne pense pas non plus à le donner à une société. Il sait bien qu’il ne sera pas adopté, trop adulte, trop aveugle… Alors peut-être qu’il sera tué alors qu’il a encore des années à vivre devant lui. Et il sait que Louisa serait triste de ne plus pouvoir le voir. Elle l’aime vraiment beaucoup. « - Je te dirai, ne t’en fait pas pour ça. » Dit-il en lui adressant un sourire. Il n’a pas envie de l’inquiéter pour ça en plus. Il a juste pris l’habitude de lui parler de tout, même des choses moins importantes que d’autres.

Comme cette collision entre sa moto et le tracteur d’un fermier qu’il a ensuite incendier alors qu’il était totalement dans ses droits. Enfin, rien de bien grave derrière tout ça, juste du matériel et rien de plus. « - Oui c’est dommage. Mais bon. Tant pis. Ca m’apprendra à faire plus attention la prochaine fois. » Dit-il en haussant les épaules. Il assume ses bêtises. Il fera les réparations et peut-être même que Luna aura encore envie de l’aider, même si en soit ce n’est que deux trois petites bricoles. Ca ne prendra pas des jours. Il laisse les yeux devant lui, concentrer sur le chien qu’il a en bout de laisse avant de sourire. « - Tout va vraiment super bien. Elle est… Exceptionnelle. » Dit-il en pensant à la belle brune qui occupe maintenant sa vie et son cœur. « - Elle est belle, intelligente, elle a un cœur énorme, elle est compréhensive, généreuse… Honnêtement, je n’ai pas encore trouvé un défaut en elle. » Il n’a pas cherché non plus d’ailleurs. Mais à ses yeux elle est juste parfaite. Comme si elle avait été faite pour lui. « - Je suis persuadé qu’on va pouvoir former une petite famille tous les trois. » Dit-il en oubliant pas Louisa dans l’histoire. Jamais. Elle est bien trop importante pour lui. « - Après… Elle ne sait pas encore tout sur moi. Elle ne sait pas où je vis, elle ne connaît pas ce petit studio bien trop petit… Elle ne sait pas que j’ai délaissé Louisa après la mort de Lydia. Elle sait par contre que j’ai été alcoolique. Elle ne sait pas que ma mère est une prostituée toxicomane. Ou alors je lui ai dit, je ne sais plus. Je ne pense pas que j’ai été dans les détails après tout. » Dit-il en pensant à tout ça. Non, il ne lui en as pas parler. C’est à Nori qu’il a dit tout ça. Pour son demi-frère, pour sa mère, pour tout d’ailleurs, puisqu’elle sait toutes les informations à son propos. « - D’ailleurs, je ne t’ai pas dit… Mais il y a un garçon qui est venu vers moi il y a quelques mois, avant de disparaître à nouveau. Apparemment c’est mon frère. » Il n’a malheureusement pas eu le temps d’en savoir plus. Il est partit, sans doute qu’il a eu peur d’être rejeter à nouveau. Léo n’en sait rien du tout, mais il se demande s’il va revenir.

« - Enfin, on parle beaucoup de moi. Mais toi ? Tu n’as pas des choses à me dire ? » Il fait la moue doucement, en tournant la tête en direction de son amie alors qu’ils arrivent dans le parc tout les deux. Il a aussi envie d’avoir des nouvelles croustillantes s’il y en a. Ou même entendre des nouvelles générales. Il n’est pas question qu’il n’y ait que sujet de lui après tout.




♛ The Sun and the Moon of my life ♛
Revenir en haut Aller en bas
Juliana Alesi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Juliana Alesi
http://www.ciao-vecchio.com/t7639-juliana-alesi-l-art-n-est-jama http://www.ciao-vecchio.com/t7649-juliana-we-can-be-friends-if-you-want-or-not
Faceclaim : Jodie Comer - (c) juicesfaces avatar
Messages : 317 - Points : 345
Il court, il court le chaton - ft Léo - Page 2 Tumblr_oc9u11fBHV1tt92pwo7_400
Âge : 31
Métier : Galeriste
Il court, il court le chaton - ft Léo - Page 2 Empty
Sujet: Re: Il court, il court le chaton - ft Léo ( le Mar 24 Nov 2020 - 18:07 )
IL COURT, IL COURT LE CHATON... × ft. LEO & JULIANA
Juliana ne comptait pas abandonner ce gentil petit chat si jamais Leo ne pouvait pas s’en occuper. Elle n’était pas comme ça le moins du monde ; surtout qu’elle savait très bien quand le mettant dans un refuge, il serait surement piqué. On ne prend pas un chat qui ne va pas, on préfère un joli petit chaton ou alors un chat en pleine forme. Les chats différents, on ne les veux pas ce qui est bien dommage. Eux aussi ont le droit de vivre. Ce n’était pas de leurs fautes s’ils avaient été abandonné ou se retrouvaient dans de tels états. Elle sourit lorsque son ami lui dit qu’il la tiendrait informé. Il en avait intérêt en tout cas.

Il lui dit alors qu’il était rentré en collision avec un tracteur. Il avait eu de la chance que ça ne soit pas plus grave car en général, le gros écrase le petit ou tout du moins, il y a des dégâts assez considérables. Elle était cependant soulagée de savoir que son meilleur ami allait bien. Il aurait pût se faire très mal mais heureusement que ce n’était que de la mécanique et la carrosserie. Elle le voyait déjà à l’hôpital avec des plâtres sans pouvoir marcher et bouger pendant longtemps. Elle secoua la tête, toucha même le bras de Leo. Il était là, tout allait bien. Quelle idée aussi de lui annoncer comme ça. Elle se faisait du soucis elle après. « C’est toujours le problème lorsque l’on pense à autre chose sur la route. J’espère que tu as bien appris ta leçon. » C’était bien pour ça notamment qu’elle ne conduisait quasiment jamais exceptée pour aller chez sa mère. Bon elle faisait surtout ça parce qu’elle pensait à l’environnement et aimait marcher. Elle pouvait cependant être distraite assez facilement et préférait donc éviter de prendre la route qui lui demandait toujours une grande concentration. Les transports en commun et les pieds, c’étaient mieux.

Leo avait l’air heureux en parlant de Luna et le sourire de Juliana s’agrandit encore plus. Il méritait d’être heureux. Après la mort de Lydia, Juliana savait qu’il avait été mal en point. On le lui avait dit. Elle, elle était à l’autre bout du monde à voyager, à être heureuse. En y repensant, elle se sentait mal. Elle avait été égoïste de ne pas avoir été là pour lui bien qu’elle ait été à l’enterrement. Elle avait fait sa vie alors que son meilleur ami souffrait, quelle meilleure amie faisait ça ? Elle tentait d’éviter de trop y penser. Maintenant, elle se rattrapait dès qu’elle le pouvait. « Je suis contente pour toi. Il faudra que tu me la présentes lorsque ce sera un peu plus officiel tout ça enfin quand tu le voudras quoi. Je suis libre demain si tu veux. » Elle sourit de toutes ses dents pour l’embêter. Elle se doutait qu’il n’était pas encore prêt à la présenter mais tout était possible. Elle n’était pas contre en tout cas de connaître celle qui avait l’air de prendre le cœur de Leo.

Juliana tira un peu sur la laisse de son chien pour éviter qu’il tire trop. Ils étaient presque arrivés au par cet ça se sentait. A la nouvelle du jeune homme, elle faillit lâcher son chien. C’était bizarre comme situation. En plus, il ne lui disait que maintenant. Elle n’était quand même pas tout à faire persuadée de ce qu’il lui disait. Leo avait un frère ? « Ah bon ? Tu es sûr ? Tu le saurais non si tu avais un frère ? » Elle avait rencontré que quelques fois la mère de son meilleur ami. Elle ne l’avait jamais vu enceinte ou alors c’était du côté de son père et là, forcément, elle n’aurait jamais pu le voir. Elle trouvait juste bizarre qu’après tout ce temps quelqu’un soit son frère.

Ils arrivèrent alors au parc. Kaya lâcha les chiens qui partirent comme des fous comme si cela faisait quinze ans qu’ils n’étaient pas sortis. Elle fini par répondre à la question de son ami en souriant. [color=crimson]« Je vois que ta vie est bien plus passionnante que la mienne. Un chat, une copine, une frère. Je suis bien pâle en comparaison. » Depuis le retour de son tour du monde, la vie de Juliana n’avait rien eu d’exceptionnelle. Son père était mort, elle, elle était en dessous de son patron et n’avait pas rencontré l’âme sœur ni découvert de sœur. « Je tente de m’occuper de ces deux là du mieux que je peux ainsi que de Noiraud qui s’est fait la malle. Sinon, euh, l’autre jour je suis allée à l’opéra avec une amie, c’était vraiment sympa. » Il fallait qu’elle trouve quelque chose de mieux mais là tout de suite, elle ne savait pas quoi.  
code by lizzou × gifs by tumblr


life as always

Since the origins, nobody has been safe and never will be. At least try to be.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Il court, il court le chaton - ft Léo - Page 2 Empty
Sujet: Re: Il court, il court le chaton - ft Léo ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Il court, il court le chaton - ft Léo -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2